Envoyé Spécial :  Hountondji impérial, Dossou craque, Clermont contrarié.

Jodel DOSSOU of Clermont during the Ligue 2 BKT match between Clermont and Toulouse at Stade Gabriel Montpied on September 19, 2020 in Clermont-Ferrand, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport via Getty Images)

Clermont (9e) a concédé un nul 1-1 aux allures de défaite, ce samedi après-midi à domicile contre Toulouse (17e) pour le compte de la quatrième journée de Ligue 2 française. Malgré une prestation aboutie de Cédric Hountondji (26 ans), en défense centrale et une entrée convaincante mais brève de l’ailier Jodel Dossou (28 ans), les Auvergnats peuvent avoir des regrets. Récit.

 

Hountondji impérial, Clermont prend l’avantage

Après la minute d’applaudissement en hommage à l’arbitre français Sébastien Desiage, décédé le 10 septembre dernier et les soignants dans la lutte contre la Covid, ce sont les visiteurs qui donnent le coup d’envoi sous la vingtaine de degré qu’affichait la météo. Les toulousains pressent d’entrée et obtiennent le premier corner (1e).

Pendant que les locaux essayent de remettre le pied sur le ballon, Hountondji, titulaire pour la quatrième fois d’affilée cette saison, touche ses deux premiers ballons en relances courtes sur Florient Ogier, son capitaine et compère de l’axe centrale (5e)

La montée en puissance clermontoise est confirmée par une frappe du milieu Jason Berthomier à ras de sol qui ne passe pas loin. Dans la foulée, l’ailier gabonais, Jim Allevinah trouve encore Berthomier dans les six mètres, sa frappe est détournée en corner.  Positionné au premier poteau sans être servi, Hountondji, traverse le terrain pour se replacer. (7e)

L’Écureuil sera sollicité deux fois en passe courtes sur une phase de construction de derrière.  (9e)

Les locaux vont ouvrir le score sur un corner direct tiré fort par Berthomier. En place au premier poteau, Hountondji immobilise son garde du corps et laisse passer le ballon 1-0. Malin. (10e)

Les auvergnats auraient pu faire le break si l’attaquant Bayo lancé face à Dupé n’avait pas perdu son face-à-face. (11e)

La maîtrise du jeu  est clermontoise à l’image de cet échange auquel Hountondji participe avec Ogier et le latéral Zedaka.  (13e)

L’ancien rennais va s’illustrer défensivement après le premier quart d’heure. D’abord sur un tacle propre pour couper une combinaison sur la ligne médiane entre le milieu Manu Koné et l’attaquant Bayo Vakoun. Première intervention tranchante. (16e)

Ensuite, il intercepte parfaitement de l’extérieur du pied droit un centre de Janis Antiste. (17e)

Les visiteurs sont dans un temps fort, Hountondji s’impose avec un nouveau tacle tranchant devant Vakoun. C’est le duel dans le match. (19e)

Long ballon de Branco dans la surface de réparation, le numéro 4 s’élève et gagne son premier duel aérien défensif.  Il prolonge suffisamment de la tête sur Zédaka qui dégage. Vakoun était à l’affut dans son dos. (22e)

Toulouse s’installe dans le camp clermontois, domine sans avoir d’occasions franches sauf sur cette frappe d’Antiste capté par Desmas (25e)

L’ailier David Gomis boitille et se fait soigner aux bords du terrain. Dossou, remplaçant est envoyé à l’échauffement par le coach Pascal Gastien. Mais il ne rentrera pas de sitôt (27e)

A la demi-heure, Clermont remet le pied sur le ballon.

Hountondji demande aux siens de remonter la ligne défensive tel un patron. (30e) Il donne l’exemple en sortant un geste défensif de classe. Sur un centre en cordeau d’Emiel Dejaegere, le défenseur central contrôle de la poitrine puis relance proprement à droite sur Zédaka malgré la pression adverse.

Alors que tout était propre jusqu’ici, il commet sa première faute sur une intervention trop énergique dans le dos de Vakoun au sol, à quarante mètres de ses buts. Sans danger. (34e)

L’attaquant ivoirien, son client de l’après-midi est lancé en profondeur, Hountondji quadrille la course du numéro 15 Violet et remets sur Desmas. (40e)

Le gardien clermontois Arthur Desmas sera expulsé sur une sortie non-maitrisée en dehors de sa surface sur Dejaegere.  Djoco entre dans les buts, Gomis sort. Sacrifié. (42e)

Hountondji , en leader, parle au jeune gardien avant que ce dernier ne s’installe dans les cages. (44e)

Les locaux réduits à dix mènent à la pause.

Cédric Hountondji en interview d’avant-match

Dossou trop chaud, craque … Clermont aussi

Dossou repart à l’échauffement dès la reprise.  En supériorité numérique, Toulouse abandonne sa défense à cinq et passe à deux attaquants. Les visiteurs dominent pendant que Clermont joue bas et compact.

Hountondji se signalera sur corner. Le défenseur se jette au premier poteau et reste au sol suite au duel. Il se fait soigner et revient sous les applaudissements du public. (51e)

La défense clermontoise ne concède rien à l’image de Hountondji qui se jette devant, Vakoun et dégage. (57e)

Clermont se montre dangereux sur les attaques rapides, bien servi en deux passes, Bayo se retrouve dans les six mètres. Il cadre sa frappe mais l’arrêt est facile pour Dupé (60e)

Pendant que Dossou se prépare à fouler la pelouse, Hountondji coupe intelligemment un centre vicieux d’Antiste. L’ailier entre en jeu, en remplacement de Berthomier.  Il échange avec Zedaka et s’installe dans le couloir droit. (68e)

Hountondji signe une nouvelle double intervention avec autorité devant Koulouris puis relance sur Magnin qui perd son ballon mais le défenseur, vigilant rattrape encore le coup grâce à  son bon placement (70e).

Premier ballon pour Dossou qui fixe bien et centre au premier poteau, la reprise de Bayo est détournée par Dupé. Corner. Dossou tire le coup de pied de coin qui lobe Hountondji au premier poteau et trouve encore Bayo au point de pénalty qui smatche son coup de casque au-dessus. (71e)

Dossou est chaud, peut-être un peu trop. Nouvelle percussion dans la surface de réparation, le numéro 24 efface son défenseur d’une feinte de corps génial mais manque le cadre. Sa frappe est trop croisée. Il reste au sol, visiblement touché. Il sort se soigner. Alerte. (72e)

Le match s’anime, Clermont joue les contres à fond, Toulouse met la pression dans les trente mètres.

Dossou tire un nouveau corner Ogier qui termine sur Hountondji. Ce dernier pivote et centre au point de pénalty. (75e).

Enthousiaste, Dossou régale avec son coup de rein, une petite rotation futile, dans les vingt mètres qui oblige Antiste à commettre la faute. (76e)

L’entrée de Dossou a changé le visage offensif des locaux qui sont devenus plus incisifs.

Derrière, Hountondji est toujours aussi vigilant. Il bien suivi le Dejaegere sur un coup franc décomposé aux abords des dix-huit mètres. Le défenseur se couche bien pour empêcher le centre. (78e)

Bayo lance Dossou sur contre mais il ne peut accélérer. Il a craqué. Il est au sol et va sortir sur civière. Ses adducteurs ont lâché. L’international béninois, ovationné est remplacé par Seidu. (82e)  Il devrait être absent minimum dix jours.

La fin de match sera amère pour Clermont qui concédera une égalisation sur un frappe en pivot contrée d’Antiste.1-1 (88e)

Toulouse sera réduit à dix après l’expulsion d’Adli à la 90e.

Clermont , neuvième est contraint au nul à domicile mais reste invaincu après quatre journées.

Au stade Gabriel Montpied de Clermont, Géraud Viwami

France : Ligue 2 , 2020-2021 , les internationaux béninois à suivre

La ligue 2 française 2020-2021 sera lancé ce soir. Six voire sept internationaux béninois seront à suivre dans cette compétition. Découverte.

Saturnin Allagbé (26 ans, Niort) , dans la peau d’un capitaine

. Titulaire indiscutable dans les cages depuis 2016 , ce sera son cinquième exercice d’affilée en tant que numéro un. Avec 111 matches en L2 au compteur , il s’est vu confié le brassard de capitaine. Une nouvelle responsabilité pour l’ancien portier de l’Aspac qui a vu sa saison écoulée tronquée par une blessure à la cheville où il n’a disputé que 13 rencontres pour 4 clean sheet  au final. Si les chamois doivent réussir  leur année , ce sera pas sans compter sur leur dernier rempart qui en plus est devenu un cadre dans le vestiaire. Sauvé in extremis par la 17e place , la précédente saison est à oublier pour un club qui part sur un nouveau cycle avec un nouvel entraîneur et une nouvelle présidence. Au club depuis 2014, le gardien des Ecureuils entame ce qui pourrait être sa dernière sous les couleurs niortaise, tant il figure les tablettes de clubs plus huppés depuis plusieurs mois.

David Djigla (24 ans, Niort) , Enfin pour l’éclosion

Freiné par de multiples blessures , on espère toujours qu’il pourra (enfin) réaliser un exercice à la hauteur de tout son potentiel. L’ailier international béninois a du vécu dans un championnat où il cumule 117 matches mais doit soigner ses chiffres seulement 8 buts et 8  passes décisives depuis 2015. Des axes de progrès évidents pour l’ancien bordelais qui va débuter sa sixième saison sous les couleurs de Niort qui l’a prolongé d’une année supplémentaire. Un peu comme une dernière chance pour l’ancien bordelais.  A l’image de son ami et coéquipier , cité plus haut , il figure aussi dans le groupe retenu pour affronter Guingamp ce soir.

Cédric Hountondji (26 ans, Clermont Foot), la montée en puissance

Après des expériences mitigées aux USA puis en Bulgarie, il a retrouvé la lumière en Auvergne où il a débarqué en juillet 2019.  Le joueur formé à Rennes s’est rapidement imposé dans l’axe de la défense en sortant des copies très correctes en 21 matches. Nommé parmi les meilleurs défenseurs dans l’équipe type des Fans de Ligue 2 , le club s’est empressé de lui proposer une prolongation jusqu’en 2023. Une belle marque de confiance. Cadre dans le groupe , l’international béninois est vice-capitaine et bénéficie de la confiance de  son coach Pascal Gastien. 5e  avant l’arrêt prématurée de la saison 2019-2020 , le club repart avec autant d’ambitions pour aller titiller les premières places et peut compter sur son numéro 4 qui débutera sixième saison dans l’antichambre de l’élite française.

Jodel Dossou (28 ans, Clermont Foot) , le factor X  attendu

C’était l’une des surprises du mercato de le voir débarquer au club. L’ailier arrive avec pour objectifs principal de porter le club vers une promotion. Considérée comme une recrue de poids , il sort d’une saison accomplie en première division autrichienne , 7 buts et 5 passes décisives et une qualification en tour préliminaire décrochée avec son ancien club, Hartberg. Joueur de vitesse et de percussion, Il est attendu comme le facteur X pour faire des différences avec son numéro 24 dans le dos , il rejoint un autre international béninois. Baptême de feu , espéré ce soir lors de la réception de Caen au stade Gabriel Montpied pour sa première  en France.

Sessi d’Almeida (24 ans, Valenciennes) , en route pour la confirmation

En quittant, Yeovil Town (D4 anglaise), il  a pris un pari de revenir en France après une Coupe d’Afrique réussie avec les Ecureuils en Egypte l’été dernier. En 24 apparitions et un but (magnifique) il a mis tout le Nord d’accord sur son potentiel. Bagarreur et travailleur dans l’âme , il a affiché des progrès tactiques et techniques au point où le club n’a pas hésité à étendre son bail jusqu’en 2023. Désormais indéboulonnable dans le onze du coach Olivier Guégan , l’ancien parisien doit monter en régime sur ce deuxième exercice afin de viser plus haut à l’image de son club qui a terminé 7e en 2020. Premier test ce soir contre Pau.

Chabel Gomez (19 ans, Amiens), la pépite en apprentissage

C’est une promesse pour l’avenir , cité parmi les plus gros espoirs du foot béninois , une saison entre les U19 et la réserve du club a suffi pour convaincre  le coach Luka Elsner de l’intégrer au groupe professionnel pour la reprise cet été. L’international béninois marque des points en quatre matches amicaux disputés dont une titularisation. Relégué, cette saison le club picard n’a toujours pas fixé son effectif définitif, entre les départs et les arrivées espérées , il devra surement patienter pour avoir sa chance en championnat. Le staff a un œil positif sur lui.

On pourrait également également citer, son coéquipier ,  l’arrière droit Youssouf Assogba qui après avoir été lancé en amical , a été  mis à disposition de la réserve après le recrutement de l’expérimenté Mickael Alphonse pour occuper le poste d’arrière droit. A suivre tout de même.

Géraud Viwami

Amicaux : Gomez et Assogba lancés avec les pros , Allagbé et Hountondji capitaines

Les internationaux béninois de France disputent depuis hier leurs premiers matches amicaux. Bjfoot vous dresse un petit bilan express.

Hier

à Amiens (L2) , l’arrière droit Youssouf Assogba (18 ans) était titulaire pendant que l’ailier Chabel Gomez est entré en jeu à la pause lors de la défaite des Picards 0-2 conte Boulogne à Touquet.  C’était leurs premières apparitions dans le groupe professionnel qu’ils ont rejoint cet été alors qu’ils évoluaient en U19 et réserve pro la saison dernière.

Nimes (L1) a été battu 1-0 par Starsbourg  avec le  milieu défensif gaucher , franco-béninois , Mattéo Ahlinvi (20 ans) , qui a paraphé son premier contrat pro cet été aligné pour la seconde période chez les crocos.

Cet après-midi 

Après l’annulation de son premier match amical , Niort a finalement retrouvé le terrain contre Laval , battu 0-1 à domicile. Saturnin Allagbé (26 ans) était aligné dans les cages avec le brassard de capitaine et David Djigla (24 ans) aussi a débuté comme ailier. Les deux internationaux ont disputé une mi-temps.

Clermont, du défenseur central Cédric Hountondji (26 ans) entré à la pause et qui s’est vu confier le capitanat  s’est contenté d’un vierge contre Troyes

Arrivé cet été , l’arrière droit Melvyn Dorémus (23 ans) était titulaire tout comme le milieu défensif Djiman Koukou (29 ans) avec le Red Star (N1) battu 2-1 par Auxerre en clôture de son stage de préparation à Migennes.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Le départ « programmé » d’Allagbé , Aguémon suivi en Ligue 1 française, Eupen n’a pas les moyens pour Verdon

FOOTBALL LIGUE 2 / NIORT CONTRE NANCY / STADE RENE-GAILLARD LE 06/03/2020 / PHOTO PQR LE COURRIER DE L’OUEST BENOIT FELACE / PHOTO DE OWALABI ALLAGBE KASSIFA

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : le départ presque  « programmé  » de Saturnin Allagbé  de Niort , Eupen ne pourra pas conserver Olivier Verdon, l’intérêt suscité par Yannick Aguémon en Ligue 1 française. Sans oublier la signature de Melvyn Dorémus au Red Star et la prolongation de Cédric Hountondji à Clermont.

France : Niort avait « programmé » un départ d’Allagbé cet été

A la recherche d’un nouvel entraîneur après le départ de Frank Passi et neuf joueurs en fin de contrat , Niort vit un profond renouvellement de son effectif. Ce qui pourrait contraindre le club à revoir ses plans concernant Saturnin Allagbé ( 26 ans , 13 matches, 4 clean sheet  en L2 en 2019-2020).  Dans une interview accordé à nos confrères de France Bleu Poitou, cette semaine , le président des Chamois, Karim Fradin a révélé que le club « avait programmé un départ d’Allagbé cet été » Encore lié au club jusqu’en 2022, le gardien des Ecureuils devrait donc disputer sa dernière saison au club  s’il n’est pas transféré cet été contre un chèque « conséquent » .  Evalué à une somme comprise entre 600 mille  et 1 million euros sur le marché , l’ancien portier de l’Aspac est suivi  en France comme à l’étranger.

Belgique : Aguémon suivi en Ligue 1 française

Quatre ans après son départ de Strasbourg  pour la Belgique  , Yannick Aguémon (28 ans, 24 matches , 1 buts , 6 passes décisives en 2019-2020) a toujours une bonne réputation dans l’Hexagone.  Auteur de 24 buts et 21 passes décisives  toutes compétitions confondues depuis janvier 2016 , en deuxième division belge , l’ailier a retrouvé son meilleur niveau  de l’US Saint Gilloise à  Louvain.

En fin de contrat à l’issue de cet exercice , l’international béninois est suivi par plusieurs clubs français dont Brest , le dernier 14e qui a coché son nom sur sa shorlist de renforts offensifs. Les bretons tout comme les autres prétendants devront patienter car Louvain est course pour la promotion en  première division belge. Le club doit disputer la manche retour de la finale des barrages d’accession à la montée le 2 août prochain contre Beershchoot après avoir perdu la manche aller 1-0 ,  le 8 mars dernier avant l’arrêt de la saison suite au coronavirus. Une montée dans l’élite belge pourrait bien changer la donne.

Belgique : Verdon trop cher pour Eupen

Alavès a récupéré Olivier Verdon (24 ans, 24 matches toutes compétitions confondues en 2019-2020). Prêté à Eupen en Belgique , où la saison a été déjà arrêtée suite à la crise du coronavirus, l’ancien sochalien retrouve son employeur premier. Il s’était engagé pour trois ans plus deux années en option dans la foulée de son transfert en Espagne l’été dernier , le défenseur béninois  avait été cédé pour une saison au pays d’Eden Hazard.  Malgré un exercice satisfaisant qui a permis à Eupen de se maintenir,  il  est jugé trop chère pour le club belge qui ne pourra payer pas son transfert. Avec la reprise de la Liga , reste à savoir s’il aura sa chance dans l’élite espagnole ou s’il devra lever le camp.

France : Red Star recrute Dorémus

Une saison après son départ de l’Entente SSG , Melyvin Dorémus (23 ans) est de retour en National 1  , l’arrière droit béninois s’est engagé avec le Red Star cette semaine. La durée du contrat n’a pas été officialisée. Le nouveau numéro 24 des Audoniens sort d’une saison correcte avec l’AF Bobigny (National 2) en 23 apparitions , 1 but et 3 passes décisives toutes compétitions confondues. Convoqué par Michel Dussuyer pour la première fois avec les Ecureuils en novembre 2019 contre le Nigéria et la Sierra Leone pour le compte des qualifications de la Can 2021, Dorémus retrouvera un autre international au club , Djiman Koukou.

France : Hountondji prolongé à Clermont

Auteur d’un exercice convaincant pour son retour en Ligue 2 française à Clermont , 5e avant et en course pour la montée avant l’arrêt de la saison, Cédric Hountondji a prolongé son contrat jusqu’en 2023. Arrivé l’été dernier , il n’avait plus qu’une année de contrat avec les Auvergnats. Titulaire indiscutable avec 22 matches matches disputés toutes compétitions confondues , le défenseur des Ecureuils est bien gratifié.

Géraud Viwami

France : Hountondji nommé dans les choix pour l’équipe type de la saison en Ligue 2 !

Alors qu’il vient d’être prolongé par Clermont jusqu’en 2023, Cédric Hountondji (26 ans) voit sa belle saison 2019-2020 récompensée par une nomination. En effet , le défenseur central  est listé parmi les douze joueurs les plus performants à son poste qui devrait permettre aux fans pour  voter pour élire l’équipe de la saison. Vous pouvez donc voter pour le défenseur des Ecureuils sur ce lien. https://11type.lfp.fr/dominosligue2

G.V.

Transfert: Clermont sécurise Cédric Hountondji jusqu’en 2023 !

Le défenseur international béninois Cédric Hountondji (26 ans) vient de prolonger son contrat avec Clermont. Il est désormais lié au club jusqu’en 2023.

Auteur d’une saison réussie où il devenu titulaire indiscutable sous les ordres de Pascal Gastien à Clermont , Cédric Hountondji (26 ans) vient de prolonger son contrat jusqu’en 2023. Arrivé au club , l’été dernier son bail initial courait jusqu’en 2021.  Cinquièmes à l’arrêt du championnat , les Auvergnats étaient en course pour une promotion, le rendement du défenseur international béninois a bien pesé dans la bonne forme de l’équipe avec ses 21 apparitions pour une passe décisive.

Hountonji n’a pas caché sa satisfaction à l’extension de son  bail sur le site officiel de son club « Je suis très heureux de prolonger l’aventure avec le Clermont Foot 63. Cette année nous étions très proches de l’accession en Ligue 1, malheureusement la situation sanitaire en a décidé autrement. Je souhaite sincèrement contribuer à marquer l’histoire du club en accédant à la Ligue 1 dès la saison prochaine. »

L’international béninois formé à Rennes a gagné son pari de retour en France après des aventures peu glorieuses au New York FC aux Etats Unis puis au Leski Sofia en Bulgarie en 2018-2019.

Géraud Viwami

France : Cédric Hountondji élu dans le XI type de la 25e journée

Si Clermont (4e) de Ligue 2 française lorgne une promotion dans l’élite , les performances de Cédric Hountondji (25 ans) ne sont pas étrangères à la bonne forme du club qui n’est qu’à trois unités de la deuxième place synonyme de montée directe. Les Auvergnards , auteurs d’un hold parfait ont pu compter sur l’international béninois pour s’imposer 0-1 à l’extérieur devant le leader Lorient dans un duel au sommet samedi dernier. Crédité d’une copie très correcte , Hountondji a été élu par les fans dans l’équipe de la 25e journée. Belle reconnaissance. Il forme la défense centrale avec le guingampais Sorbon.

G.V.

Envoyé Spécial : Hountondji accueille d’Almeida,  le film du match

Comme de vieux camarades, de longues minutes après le coup de sifflet final, hier soir , ils sont restés au milieu du terrain pour une dernière causerie, épilogue d’une soirée à quatre buts , où les deux numéros 4 du soir étaient internationaux béninois. Le défenseur  clermontois Cédric Hountondji avait le sourire dans le froid d’Auvergne pendant que le milieu valenciennois Sessi d’Almeida était cuit. Récit d’un duel bénino-béninois au stade Gabriel Montpied à l’occasion de la 24e journée de Ligue 2 française.

 

Clermont domine, Hountondji concentré

A domicile, Clermont pose rapidement le pied sur le ballon, aligné à droite de la défense central avec Florient Ogier , Cédric Hountondji , est à la relance dès l’entame avec trois ballons touchés en moins de trois minutes de jeu. Mais les locaux vont se faire surprendre. Brassier centre fort au cœur de la surface de la surface, le défenseur béninois est court, Teddy Chevalier jaillit et  fait mouche 1-0. Clermont est cueilli à froid. Au loin, Sessi d’Almeida sprinte pour célébrer avec le buteur (4e)

Hountondji commet une grosse faute maladroite sur Benjamin Moukandjo et fait sermonner par l’arbitre (11e)

D’almeida, positionné en milieu défensif ,  va  toucher ses premiers ballons avec deux interceptions à droite puis à gauche (13e) Son match est enfin lancé. Il va même gagner un duel aérien suite à corner dans la surface devant Hountondji (18e). Ce dernier va s’illustrer en dégageant son camp sur centre à ras de terre, sur une action initiée par une orientation de jeu d’Almeida (20e) en face. Belle intervention.

Clermont pousse et finira par égaliser sur un centre aussi. Jimmy  Allevinah sert  le latéral droit Akim  Zédaka qui égalise d’une reprise au cœur de la surface. Positionné au second poteau sur le corner décomposé, Hountondji court féliciter le passeur (31e).1-1. Logique.

Dans la foulée les locaux font le break , sous pression ,Cuffaut marque contre son camp sur un centre de Vital N’simba. Hountondji était au départ de l’action sur une relance courte (33e). Mérité.

Malgré l’avance des siens, l’ancien rennais reste concentré et maîtrise parfaitement Chevalier sur un ballon en profondeur vicieux (36e).

Disparu sous la domination locale, d’Almeida ratisse superbement deux ballons avec un tacle glissé (37e) Il reste tout aussi vigilant en couverture sur corner, il coupe intelligemment le contre entamé par Allevinah. (38e).

Toujours concentré, Hountondji coupe une nouvelle fois une trajectoire de ballon dangereux dans la course du buteur valenciennois. (41e)

Après avoir beaucoup couru pour le collectif, timide offensivement, d’Almeida tarde à prendre sa chance sur un décalage à vingt mètres des buts, sa tentative sera contrée.

Dominateur , Clermont mène logiquement à la pause.

Le festival d’Almeida, Valenciennes craque

A la reprise,  Hountondji est toujours aussi propre sur ses deux premières interventions de la tête (47e) et (54e)

En face,  Valenciennes change d’organisation, Moukandjo descend aux côtés de d’Almeida au milieu. L’ancien parisien récupère et oriente le jeu sur une longue passe, en face Hountondji gagne à nouveau son duel (55e)

L’homme aux drealocks va même s’offrir une action de classe en s’extirpant au milieu de deux adversaires puis oriente sur Moukandjo (56e). Impeccable.

D’Almeida touche plus de ballons sur ce second acte, il en perd un qu’Allevinah n’était pas loin de transformer en but (64e). Premier avertissement.

Valenciennes fera le break avec un troisième but, sur l’action d’Almeida est devancé par le buteur Kocik bien servi en profondeur par Adrian Grbic. 3-1. Le match est plié.

Peu sollicité en seconde période, Hountondji est touché à la tête, il sort se soigner puis revient. (72e).  Il sera bien utile sur la fin. Le défenseur va dégager correctement deux ballons chauds sur centre coup sur coup (79e) et (80e).

Il va remettre ça encore avec deux dégagements précieux de la tête (88e) et (90e).

3-1, score final. Clermont, qui aligne un record d’invincibilité de onze matches sans défaites, conserve sa quatrième place après 24 journées avec 41 points et reste au contact pour la montée en Ligue 1 pendant qu’en face les barrages s’éloignent pour Valenciennes 8e avec 35 unités.

Les bonnes stats

Alignés sur l’intégralité du match, les deux internationaux ont sorti des copies plutôt correctes. A la récupération, d’Almeida a disputé et gagné quatorze ballons et affiche de réels progrès dans l’utilisation du ballon. En face, serein Hountondji a gagné neuf duels, sans trembler avec une vingtaine de passes réussies à la relance. »On a su bien réagir. On est invaincu depuis longtemps. On continue sur notre lancée » a conclu Hountondji au micro de nos confrères de Bein Sport.

 

Deux  selfies pour la route

Au stade Gabriel Montpied de Clermont , Géraud Viwami

France : Hountondji blessé , Djigla revient

 

 

 

 

 

On ne verra plus Cédric Hountondji (25 ans, 13 matches en L2) avec Clermont avant la fin de la l’année civile 2019. Le défenseur international béninois s’est fracturé la clavicule hier soir en Ligue 2 française contre Niort à l’occasion la 15e journée de championnat , il a été remplacé à la 30e minute. Même si son club n’a pas encore communiqué la durée de son indisponibilité , il devrait être out au moins un mois.

Une bonne nouvelle par contre dans le camp d’en face avec le retour à la compétition de David Djigla (24 ans , 1 match en L2) a disputé ses premières minutes de la saison en entrant en jeu à la 81e minute avec les chamois. L’ailier international béninois souffrait de la cuisse depuis son retour de la Can avec les Ecureuils.

Géraud Viwami. 

Nigéria – Bénin : Le XI des Ecureuils avec Yarou et Imorou

Le sélectionneur des Ecureuils ,Michel Dussuyer vient de révéler le XI des Ecureuils qui débuteront à 17h contre le Nigéria à Uyo dans le cadre de la première journée des qualifications de la Can Cameroun 2021 dans le groupe L. Le technicien français a aligné une équipe sans grande surprise en 4-3-3. Comme attendu , le capitaine des Buffles ,Nabil Yarou est associé à Cédric Hountondji en défense centrale. Sur le côté gauche , Emmanuel Imorou a été préféré à David Kiki. Pour le reste c’est du  classique au milieu comme en attaque.

Géraud Viwami 

 

Perf’ des béninois : Hounkpè buteur , Gbaguidi européen , Loko et Hountondji décisifs et les débuts d’Agossa

Votre rubrique vous dresse un bilan express des  performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra : Le but de Hounkpè , les passes décisives de Hountondji et Loko. Les débuts d’Agossa et la qualification de Pacifique Gbaguidi pour la prochaine Europa League.  Sixième épisode de la saison 2019-2020.

Le prometteur milieu béninois Fabrice Hounkpè (18 ans) a terminé avec réussite sa saison dans l’élite estonienne avec son unique but dans le duel qui opposait son club, Tallina Kalev à celui d’un autre béninois Roméo Da Costa (18 ans).

En Ligue 2 française, Cédric Hountondji (26 ans) a été décisif dans le hold up de Clermont à Chambly. Le défenseur béninois a été décisif sur l’unique  but  du match marqué par Ogier à la 55e minute.

En RD Congo, Arsène Loko (24 ans) confirme encore sa bonne forme du moment en étant passeur décisif pour Viny Bongonga sur l’ouverture du score. Au bout d’une heure de jeu seulement. Le milieu béninois signait ainsi sa cinquième passe décisive de la saison en championnat.

Au Mali , après plusieurs semaines d’attente suite aux formalités administratives , Jérôme Agossa (24 ans) a enfin fait ses débuts officiels sous les couleurs du Djoliba en championnat. Une prestation aboutie récompensée par une victoire 4-0 des siens.

En Belgique, l’OH Louvain de Yannick Aguémon (27 ans) a remporté avec brio la première manche du championnat de deuxième division belge.

En Lettonie, Valmiera  de Pacifique Gbaguidi (22 ans) ,  absent , est qualifié pour disputer les préliminaires de la Ligue Europa , la saison prochaine. Le club a assuré sa quatrième place qualificative grâce à un nul lors de l’ultime journée.

Géraud Viwami

 

La passe décisive de Cédric Hountondji

 

TABLEAU DES STATS 2019-2020

 

Angleterre

D2 – J16

Preston NA – Huddersfield 3-1

Entré en jeu : Steve Mounié– attaquant – 59e  minute (Huddersfield)

Stat saison : 5 matches

Classement : 19e/24 : Huddersfield

 

Autriche

D1-J14

Sturm Graz – Hartberg 3-1

Titulaire : Jodel Dossou – ailier –  90  minutes (Hartberg)

Stat saison : 13 matches, 3 buts

Classement : 6e/12 :  Hartberg  21 points

 

Belgique

D1-J15

Chaleroi – Eupen 1-0

Titulaire : Olivier Verdon – défenseur central- 90  minutes (Eupen)

Stat saison : 8 matches

Classement : 12e/16 : Eupen 16 points.

 

D2-J14

Excelsior Virton – OH Louvain 0-1

Titulaire : Yannick Aguémon – ailier – 90  minute (Louvain)

Stat saison : 11 matches

Classement : 1er/8 : Louvain 28 points.

 

Côte d’ivoire

D1 – J6

Williamsville AC – US Bassam  0-0

Titulaire :      Kabirou Koutché – ailier – 90 minutes (WAC)

                      Abdel Bouraima – ailier – 50e  minute (WAC)

Stat saison : Koutché 6 matches, Bouraima 6 matches

Classement : 12e/14 : WAC 5 points

 

Espagne

D1-J12

Bétis Séville – FC Seville  1-2

Titulaire : Jules Koundé – défenseur central – 90 minutes (Séville)

Stat saison : 8 matches

Classement : 4/20 : Seville 24 points

 

Estonie

D1-J36

Tallinna Kalev – Tulevik 3-0

Titulaire : Fabrice Hounkpè –  milieu –  59  minutes (Tallinna Kalev)

Roméo Da Costa  –  ailier  – 85 minutes (Tulevik)

But : Hounkpè 38e

Stat saison: Hounkpè 4 matches, 1 but // Da Costa 7 matches

Classement : 8/10 : Tallinna Kalev 24 points,  7/20 : Tulevik 28 points

 

 

France

Ligue 1 – J13

Brest  – Paris SG 1-2

Titulaire : Colin Dagba– arrière droit – 90 minutes (Paris SG)

Stat saison: 7 matches

Classement: 1er /20: Paris SG 30 points

 

 

Ligue 2 – J14

 

Lemans – Grenoble – Paris FC  0-0

Entré en jeu : Jonathan Tinhan – attaquant –  64 minutes (Grenoble)

Stat saison : 12 matches, 1 but

Classement : 8e/20 : Grenoble 20 points

 

Chambly – Clermont  0-1

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur centrale – 90 minutes (Clermont)

Stat saison : 11 matches

Classement : 6e /20 : Clermont 21 points

 

Valenciennes – Châteauroux 0-1

Titulaire : Sessi d’Almeida  – milieu défensif – 90 minutes (Valenciennes)

Stat saison : 12 matches

Classement : 13e /20 : Valenciennes  17 points

 

Nigéria

D1 – J2

Heartland FC – Rivers United 1-1

Titulaire:      Appolinaire Danvidé – défenseur centrale – 90 minutes (Heartland)

Stat saison: Danvidé 2 matches

Classement: 16e/20: Heartland 1 point

 

Mali

D1-J5

Djoliba – Avenir T. 4-0

Titulaire : Jérôme Agossa – milieu – 84 minutes (Djoliba)

Stat saison : 1 match

Classement : 4e/12 : Djoliba 10 points

RD Congo

D1-J13         

DC Motema Pembé – Sanga Balendé   3-0

Titulaire : Arsène Loko – milieu – 65 minutes (DC Motema Pembé)

Stat saison : 7 matches

Classement : 3E /16 :  DC Motema Pembé 20 points.

 

Togo

D1- J4

Ifodje – Gbohloe-Su 1-0

Titulaire : Ulrich Quenum – milieu offensif- 90 minutes (GbohloeSu)

Stat saison : 4 matches

Classement : 7e /14 : GbohloeSu 4 points

 

Tunisie

D1- J7

Hammam-Lif – ES Metlaoui 0-0

Titulaire : Marcellin Koukpo – attaquant- 56 minutes (Hammam-Lif)

Stat saison: 7 matches, 3 buts

Classement : 10e /14 : Hammam-Lif 6 points

 

Turquie

D1 – J11

Goztepe –  Yeni Malatyspor 1-1

Titulaire : Fabien Farnolle – gardien – 90  minutes

Stat saison: Farnolle 11 matches, 4 clean sheet

Classement : 7e/18 : Yeni Malatyaspor 18 points

 

Genclerbiligi – Kayserispor  2-1

Titulaire : Stéphane Sèssegnon– milieu offensif – 90 minutes

Stat saison : Sèssegnon 11  matches, 1  but

Classement : 17e /18 : Genclerbirligi 7  points

 

D2-J9

BB Erzurumspor – Akhisaspor 0-0

Titulaire : Michael Poté – attaquant – 90 minutes

Stat saison : 9 matches, 2  buts

Classement : 6e /18 : BB Erzurumspor  18  points

 

Réalisé par Géraud Viwami

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecureuils : Les questions  sur la défense avant la liste de novembre

Dans quelques jours, le sélectionneur des Ecureuils Michel Dussuyer dévoilera la liste des 23  joueurs retenus pour affronter le Nigéria à la Sierra Leone dans le cadre des qualifications de la Can Cameroun, Bjfoot creuse les dernières questions qui pourraient exister avant d’entamer cette nouvelle campagne. Première partie consacrée à la défense béninoise. 

Quid du troisième gardien ?

Si la présence de Saturnin Allagbé et Fabien Farnolle ne souffre d’aucune contestation le choix du troisième gardien ne sera sans doute déterminante cette fois-ci.   Retenu dans cette position lors de la Can 2019, Chérif Dine Kakpo a tenu sa place avec les A’ pendant les qualifications du Chan. Moyen sur ses apparitions  le gardien des Buffles  a perdu du galon en devenant numéro deux lors du de l’Ufoa quelques semaines plus tard au profit de Sheyi Damilola. Le portier d’Ayéma quant à lui malgré de bonnes prestations a une belle part de responsabilité sur le but encaissé face au Sénégal  en quarts. Invité surprise en septembre, Marcel Dandjinou a soigné sa côte depuis. Le capitaine d’Esae a enchaîné hier une cinquième apparition en coupe de la Caf sans concéder de buts. Un record pour un portier béninois qui ne saurait passer inaperçu . L’araignée a encore maintenu les siens en vie à Thiès en sortant plusieurs arrêts décisifs.  Enfin , placardé en sélection depuis 2013 malgré une régularité dans le championnat éthiopien à Bahar Dar, Harrison Hessou aussi est une option.

Comment bâtir une nouvelle  base  en défense ? 

Privé d’Olivier Verdon, apte mais suspendu face au Nigéria, le sélectionneur doit recomposer un secteur également orphelin de Khaled Adénon et Moise Adilehou.  Le premier est en convalescence tandis que le second est sans club. Le retour à la compétition de Cédric Hountondji est une bonne nouvelle, le clermontois absent en octobre va vite devenir un pilier. Déjà présent en septembre et octobre, Nabil Yarou titulaire contre la Zambie et Junior Salomon  entré en jeu contre  les chipololos pourraient compléter le duo cité plus haut. Jordan Adéoti également peut faire valoir sa polyvalence et occuper pleinement l’axe de la défense. A moins que le technicien français sorte une nouvelle surprise à un poste où les options crédibles ne sont pas multiples.

Des couloirs recomposés ? 

Dans les couloirs, à gauche, David Kiki, convoqué avec Brest pour la première fois de la saison hier soir en coupe de la Ligue est quasi assuré d’être présent. Il devrait être accompagné de Djalilou Ouorou, titulaire les trois premières journées de championnat avec la JA Cotonjou,  comme doublure. Sauf si Emmanuel Imorou qui a retrouvé du temps de jeu en régional 1 en France à Thonon Evian, lui est préféré. A droite, Youssouf Assogba, a pris ses marques en tant que titulaire sur les deux derniers rassemblements. L’amiénois qui  attend de faire ses débuts officiels avec les jeunes en Picardie montre des signes de progressions restera dans le groupe. Par contre, Mael Sèdagnondji , régulier avec la réserve dijonnaise , qui n’a disputé aucune minute sur les trois matches amicaux pourrait sortir du groupe ou continuer son apprentissage du niveau international. Ecarté après la Can , Rodrigue Fassinou , l’arrière droit et capitaine de l’Aspac  auteur d’un bon début de saison peut faire son retour. Dussuyer peut encore surprendre par ces choix avec de nouvelles trouvailles sur ce poste. A suivre.

Géraud Viwami

Ecureuils : Allagbé , Aguémon et l’organisation défensive, les satisfactions de la trêve internationale

Face à la Côte d’ivoire et l’Algérie en matches amicaux sur cette trêve internationale, le Bénin a tenu tête à deux adversaires réputés sur le continent africain avec plusieurs satisfactions à la clé pour les hommes de Michel Dussuyer.

Saturnin Allagbé , la montée en puissance continue

Au fil des matches, il prend du volume dans les cages béninoises.  Il a encore sorti deux prestations de classe internationale. Contre l’Algérie sur neuf tirs cadrés concédés, le niortais a multiplié les parades pour finir par s’incliner sur un pénalty de Slimani après avoir stoppé la première tentative de l’attaquant monégasque. Contre la Côte d’ivoire , il avait déjà laissé entrevoir sa confiance et son assurance devenu habituelle dans les buts. Une montée en puissance qui se confirme.

L’organisation défensive

En deux matches, les Ecureuils ont certes encaissé deux buts mais la prestation défensive était dans la moyenne. Face à des attaquants ivoiriens et algériens incisifs, le Bénin n’a jamais été dépassé.  Le duo central Verdon – Hountondji alignés pour la première fois a démontré des affinités une concentration de tous les instants. Prometteur. Sur les côtés, à gauche David Kiki, en manque de temps de jeu en club a sorti deux copies de grande qualité. Face aux Fennecs, il a éteint Ryad Mahrez tout seul sans flancher. Défensivement il était très au niveau. A droite, Youssouf Assogba a été une bonne surprise. Le nouveau joueur d’Amiens est une belle promesse à un poste où le Bénin galère à trouver un spécialiste depuis des années. Du haut de ses 18 ans, on a tous apprécié sa rigueur défensive et sa puissance. Malgré le pénalty concédé, on devrait le revoir.  Le quatuor qui a disputé intégralement les deux rencontres a montré plusieurs signaux prometteurs. Puis au milieu, le duo d’Almeida – Adéoti a encore prouvé toute son importance dans l’équilibre de l’équipe. Le premier de plus en plus indispensable dans le pressing et le second à la relance. Sans eux , ce n’est plus la même assise défensive.

Yannick Aguémon,  c’est du bon

Longtemps courtisé pour rejoindre les Ecureuils, l’ancien toulousain a rejoint l’équipe en mars dernier sans jouer. Réserviste lors de la Can 2019, il a enfin effectué ses débuts sur cette trêve internationale. Titulaire contre la Côte d’ivoire et entré en jeu contre l’Algérie, l’ailier a rapidement exhibé ses qualités de percussions, de dribbles et créativité sur le côté gauche. Entreprenant et pas englouti par l’enjeu ,  le joueur de OH Louvain a sorti des copies dignes d’un habitué. Il a bel et bien marqué des points.

Géraud Viwami

Transfert : Hountondji revient en Ligue 2 française !

Le défenseur Béninois, Cédric Hountondjiformé à Rennes et fort d’une grande expérience en Ligue 2 avec 97 rencontres disputées, s’est engagé ce vendredi avec le Clermont Foot pour 2 années. Il sort de deux expériences très mitigées à New-York puis la saison dernière à Sofia. Il vient renforcer la 7ème défense de Ligue 2 la saison dernière et retrouve, par la même occasion, Pascal Gastien qu’il avait connu à Châteauroux.

Source : MaLigue2

Bulagrie : Cédric Hountondji , 283 jours plus tard

Annoncé cette semaine au Leski Sofia (3e), Cédric Hountondji (25 ans , 1 match)  a fait ses débuts avec son nouveau club ce soir en participant à la victoire 3-4 des siens à l’extérieur devant Veraya (14e) à l’occasion de la 26e journée de compétition. Le défenseur international béninois  avec son dossard 18 dans le dos , est entré en jeu à la 84e minute n’avait plus joué en club depuis sa sortie sur blessure dans le derby de New York en juin 2018. Il retrouve le terrain 283 jours après son dernier match officiel.

Géraud Viwami

Transfert : Levski Sofia (Bulgarie) récupère Cédric Hountondji !

Après avoir résilié son contrat à New York en début d’année 2019, Cédric Houtondji (25 ans) va reprendre du service dans le championnat bulgare. Le défenseur central international béninois qui était libre s’est engagé jusqu’ à la fin de la saison avec le Levski Sofia , actuel troisième  du championnat bulgare et en course pour une qualification en ligue de champions. « C’est un réel plaisir pour moi de relever ce nouveau challenge et de découvrir un nouveau championnat, une nouvelle culture, avec de réels objectifs européens » a déclaré l’ancien joueur d’Auxerre après sa signature

Formé à Rennes, Hountondji va découvrir un troisième championnat après son expérience raté aux USA.

Géraud Viwami

USA : Cédric Hountondji , American bad dream

Il y a un peu plus d’un an Cédric Hountondji (25 ans) s’est engagé avec New York City en Major League Soccer  mais le rêve américain tournera mal.  Une  année plus tard, le défenseur international handicapé par une blessure en pleine saison a résilié son bail avec le club où il n’aura joué deux matches officiels.

 

Nous sommes le 6 juin dans le derby de la ville de New York, Red Bull se déplaçait chez son rival de City et c’était la première titularisation de Cédric Hountondji. Le défenseur qui avait patienté huit fois sur le banc et entré jeu à une seule reprise avait l’occasion rêvée pour marquer des points dans la hiérarchie du coach Patrick Vieira.  Mais ça tourne mal, il sort sur blessure dès la 5e minute. L’ancien rennais souffre d’une rupture des tendons. Il a été opéré avec une durée d’indisponibilité prévue de six semaines. Ce soir-là il ne se doutait pas encore que c’était son dernier match sous les couleurs newyorkaises.

Tout change

Cette blessure coupe l’élan de l’international béninois qui ne retrouvera plus les terrains jusqu’à la fin de la saison en octobre dernier. Grand artisan de sa venue, en juin 2018 Patrick Vieira quitte le club et s’engage avec Nice dans le championnat français. Hountondji n’entrera plus dans les plans du club malgré un retour à la compétition. Le mois dernier d’un commun accordle club aanonce la fin de son bail avant même le début de la nouvelle saison américaine en mars prochain.

Arrivé un an plutôt avec de grosses ambitions dans ce club filiale de Manchester City, son avenir dans la sphère Skyblues s’est vite foncé.

L’heure de la relance

Hountondji garde une bonne côte dans le championnat français. Lancé en Ligue 1 par son club formateur, Rennes où il a connu 18 matches dans l’élite française. Il s’est surtout fait une réputation en Ligue 2 à Châteauroux, Auxerre et au Gazélec Ajaccio il a cumulé 97 matches. Il avait quitté la corse en janvier 2018 à cause d’un manque de temps de jeu. Un an plus tard sa situation ne s’est pas vraiment arrangée. Le géant d’un mètre 94 a aussi perdu sa place chez les Ecureuils après ses débuts internationaux en  mars 2017, il a avait enchaîné 4 titularisations de rang avant l’arrivée de Michel Dussuyer. Son indisponibilité physique ne l’a pas vraiment aidé il devra trouver un nouvel employeur pour sortir de cette période faste.

Géraud Viwami  

Journal des transferts : un prometteur attaquant béninois arrive à Los Angeles Galaxy (USA) , Affissou Tamou  et David Kiki prêtés

Chaque week-end  jusqu’à la fin du mercato hivernal on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : pour la der du mercato hivernal on peut noter deux prêts celui de l’arrière gauche David Kiki qui est cédé par Brest au Red Star jusqu’à la fin de la saison. L’As Douane du Niger a fait de même avec l’ailier Affissou Tamou qui terminera la saison au Swaziland. Enfin en MLS , l’attaquant béninois Armel-Don Tchilao est drafté par Los Angeles Galaxy.

 

 

Etats-Unis  : un attaquant béninois drafté en MLS

Le grand public va découvrir Armel -Don Tchilao  (22 ans) cette saison en Major League Soccer , la première division américaine. L’attaquant béninois qui portait les couleurs d’Oregon State Beavers en ligue universitaire est passé professionnel aux Etats-Unis  le mois dernier. Il a été drafté par Los Angeles Galaxy . Don Tchilao pourrait être lancé en championnat dès la nouvelle saison qui démarre en mars prochain. Il devrait côtoyer notamment le suédois Zlatan Ibrahimovic et l’ancien barcelonais le mexicain Giovani Dos Santos  les stars de l’équipe.

Il devient le second attaquant béninois drafté en MLS après Femi Hollinger-Jantzen en 2016 .

Swaziland : Tamou arrive en prêt

L’ailier international béninois Affissou Tamou (23 ans) ne terminera pas la saison avec l’As Douane du Niger. Il a été prêté pour six mois dans les dernières heures du mercato hivernal à Mbabane Citizens , actuel 13e du championnat de première division en Swaziland. En difficulté le club compte sur sa nouvelle recrue pour se maintenir dans l’élite.

David Kiki débarque en renfort au Red Star

En manque de temps de jeu à Brest (2e), deuxième de Ligue 2 française , l’arrière gauche David Kiki est prêté jusqu’à la fin de la saison à Red Star actuel lanterne rouge dans la même division. L’international béninois n’avait disputé jusqu’ici que quatre rencontres toutes compétitions confondues dont deux en Ligue 2  depuis de la début de la saison. Il a clairement pour objectif de retrouver plus de temps de jeu. Il devrait ses débuts la semaine prochaine.

Amiens offre un premier contrat à Chabel Gomez

Dans les tuyaux depuis plusieurs semaines l’opération sera officialisée par le club dans les heures à venir , le prometteur attaquant béninois Chabel Gomez (18 ans) vient de parapher un contrat stagiaire pro de trois ans en faveur d’Amiens , club de Ligue 1 française. Après avoir effectué un essai puis un stage de deux mois au sein du club picard en fin d’année 2018, l’international béninois est désormais officiellement lié au club jusqu’en 2022.

Cédric Hountondji libéré

Le New York City FC a annoncé ce lundi qu’il renonçait à conserver Cédric Hountondji une année supplémentaire. Arrivé il y a un an en MLS, l’ancien défenseur de Rennes, Châteauroux, Auxerre et du Gazélec Ajaccio s’était engagé libre. L’international béninois (25 ans, 5 sélections) n’aura disputé que deux matches toutes compétitions confondues avec la franchise new-yorkaise. Il est désormais libre de s’engager avec le club de son choix.

Géraud Viwami

 

 

 

 

Etats-Unis: opéré au tendon , Cédric Hountondji sera absent six semaines

Victime d’une rupture du tendon lors de sa première titularisation avec New York City FC contre les Red Bull dans le derby de la ville le 7 juin dernier , le défenseur international béninois, Cédric Hountondji (24 ans)   a été opéré  avec succès cette semaine. Le joueur formé à Rennes a confirmé via sa page Facebook qu’il sera indisponible six semaines. Prompt rétablissement.

Géraud Viwami

USA : Sale soirée pour Cédric Hountondji

Titularisé pour la première fois par Patrick Vieira en défense centrale avec New York City Fc dans le derby de la ville contre les RedBull , Cédric Hountondji a vu sa soirée tourner au cauchemar hier nuit. D’abord cueilli à froid par l’ouverture du score de Bezecourt (2e) , l’international béninois a été contraint de sortir suite à une blessure au tendon dès la 6e minute. Derrière , NYCFC va couler et s’incliner lourdement 4-0 mais conserve la seconde place de sa conférence derrière Atlanta après 14 journées.

Géraud Viwami