Ecureuils : Le cas Sessègnon, le coté gauche , les joueurs locaux , le casse-tête de Dussuyer avant la liste

Le sélectionneur des Ecureuils , Michel Dussuyer va retrouver son groupe lors de la prochaine trêve internationale  près d’un an  après le dernier regroupement qui était en novembre 2019. Le technicien français doit faire face à un  casse-tête pour constituer son effectif qui sera connue le 29 septembre prochain sur certains points.Décryptage.

 

Les joueurs locaux out ?

Depuis les deux premières journées des qualifications de la Can Cameroun 2022 (ex-2021) disputées en novembre 2019 , les Ecureuils attendent impatiemment de retrouver le maillot de la sélection nationale. Ce retour sera effectif le 11 octobre prochain à Lisbonne contre le Gabon mais le groupe devrait évoluer. Habitué à insérer au moins un joueur local dans sa liste régulièrement  , le sélectionneur, Dussuyer est pris dans un étau car les compétitions au Bénin sont à l’arrêt depuis mars dernier. Même si certains joueurs ont repris officieusement, le gouvernement n’a toujours pas officiellement autorisé une reprise des activités sportives sur le territoire nationale. Une situation qui compromets fortement la présence des joueurs évoluant dans le championnat béninois voire  d’autres pays africains qui n’ont pas encore retrouvé le chemin des terrains. A défaut des joueurs de champ ,  Dussuyer pourrait tout de même prendre une option sur le poste de gardien de but dont le troisième larron devrait être sauf surprise Marcel Dandjinou (22 ans) d’Esae.

Le coté gauche

Dans un passé récent , le poste d’arrière droit était le maillon « faible » des Ecureuils où les options n’étaient pas légions. Depuis , Seidou Barazé (29 ans) a bien colmaté avant l’éclosion de la jeunesse avec Youssouf Assogba (19 ans) et Melvyn Dorémus (23 ans).  Aujourd’hui c’est à gauche que Dussuyer doit trouver des solutions. A l’heure où nous écrivons ces lignes David Kiki qui a quitté Brest l’été dernier en fin de contrat est toujours à la recherche d’un point chute. Sans club, ce dernier n’est donc pas sélectionnable.  Son concurrent , Emmanuel Imorou (32 ans) qui a décidé de poursuivre l’aventure en National 3 (5e division française) à Evian Thonon est blessé et indisponible depuis plusieurs semaines. Aucune communication n’a été faite sur la future disponibilité de l’ancien clermontois. Le technicien française devra sans doute s’adapter ou trouver des solutions nouvelles.

Mattéo Ahlinvi (19 ans) , passé professionnel à Nîmes cet été , apparu à une reprise en Ligue 1 peut-être une option puisqu’il a déjà évolué au poste d’arrière gauche en club et en équipe de France de jeunes. Franco-béninois , tout ceci est plausible s’il décide de porter les couleurs du Bénin comme frère ainé Joris en 2015.

L’espoir béninois, Fabrice Hounkpè (19 ans) recruté par le FK Pribram en première division tchèque puis prêté au FC Mosta à Malte peut aussi servir. Le milieu gauche peut aussi redescendre d’un cran à un poste qu’il connait bien.

Le sélectionneur peut également contre toute attente décider d’aligner Melvyn Dorémus sur le côte gauche. Le joueur du Red Star a déjà dépanné à plusieurs reprises à ce poste en club précédemment.

Enfin les dernières pistes mèneraient à deux  latéraux gauches de métier , Chérif Quenum franco-ivoirien d’origine béninoise passé par Valenciennes qui a évolue à Bourges 18 (2 matches déjà joués cette saison en N2). Il avait été approché pour rejoindre les Ecureuils il y a quelques mois.

Caroff Sogbossi (25 ans) auteur d’un exercice réussie en Côte d’ivoire qui est actuellement en phase de reprise avec l’Africa Sports d’Abidjan est aussi une option.

Le cas Sèssegnon

Si on doit s’en tenir à la règle de base  en équipe nationale : Un joueur sans club et sans compétition ne peut être sélectionné. C’est actuellement le cas du capitaine des Ecureuils , Stéphane Sèssegnon (36 ans). L’ancien parisien est à la recherche d’un nouvel employeur depuis son départ de Genclerbirligi en août dernier. Leader du groupe et cadre sur le terrain , Dussuyer doit-il se passer  des services de l’ancien numéro 17 des Requins? Car il n’est pas le seul dans ce cas , d’autres internationaux comme les attaquants Désiré Azankpo et Rudy Gestede sont aussi  en instance de retrouver de nouveaux clubs. Un choix fort doit être fait par le sélectionneur sur un cas épineux.

Quid des blessés

La ligne offensive des Ecureuils devrait subir des changements dans les choix qui seront annoncés mardi prochain. Blessé au genou et opéré , Yannick Aguémon (28 ans) ,  l’ailier de Louvain est d’ores et déjà forfait. Absent du groupe de Niort depuis deux rencontres à cause d’une alerte à la cuisse , David Djigla  (25 ans) a repris  avec le groupe des chamois cette semaine. Sa présence en Ligue 2 le week-end prochain sera  déterminante pour postuler à un retour chez les Ecureuils au risque de rechuter. Idem pour Jodel Dossou (28 ans) , l’ailier de Clermont sorti sur blessure aux adducteurs  contre Toulouse samedi dernier. En cas d’indisponibilité de  ces deux habitués, Dussuyer pourrait faire appel à Marcellin Koukpo (24 ans) , en fin de contrat au CS Hammam-Lif et annoncé chez les Champions d’Algérie du CR Belouizdad. Suivi depuis plusieurs mois par le Dussuyer , Chabel Gomez (19 ans), lancé avec les pros à Amiens cet été et régulier avec la réserve depuis le début de la saison est aussi candidat à un retour chez les A qu’il avait connu précocement à 16 ans en 2017.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Mounié est brestois , Sèssegnon discute avec Ankaragurcu et Birmingham vise Gestede

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra :Le retour de l’attaquant  Steve Mounié en Ligue 1 française à Brest. En Turquie ,  le milieu offensif Stéphane Sèssegnon discute avec Ankaragurcu. En Angleterre , Birmingham s’interresse à l’attaquant  Rudy Gestede. Le défenseur Olivier Verdon a été présenté à Ludogorets en Bulgarie.

 

Mounié est de retour  en Ligue 1 française

L’attaquant Steve Mounié (25 ans) signe son retour en Ligue 1 française , trois ans après son départ de Montpellier pour Huddersfield en Angleterre. Auteur de 19 buts en 95 matches de l’autre côté de la Manche , l’international béninois a été recruté par Brest  pour un transfert avoisinant les 5 millions d’euros. Le natif de Parakou portera le numéro 15 et s’est engagé pour quatre ans en Bretagne.

Turquie : Sèssegnon discute avec Ankaragurcu

Le capitaine de Ecureuils , Stéphane Sèssegnon (36 ans) libre depuis son départ de Genclerbirligi le mois dernier devrait rebondir en Turquie. Selon plusieurs médias locaux , l’ancien parisien serait en discussions avancées avec Ankaragurcu , pensionnaire de première division turque. A suivre

Angleterre : Birmingham est sur Gestede

Libre depuis la fin de son contrat à Middlesbrough , Rudy Gestede (32 ans) pourrait rester en Championship, deuxième division anglaise. Il serait sur les tablettes de Birmingham. A la recherche d’un attaquant , le club désormais coaché par l’espagnol Aitor Karanka qui était à l’origine sa signature à M’Boro en janvier 2017 serait en pince pour  retrouver l’international béninois.

Bulgarie : Ludogorets présente Verdon

Après la finalisation de son prêt en fin de semaine en provenance d’Alavès, le défenseur béninois Olivier Verdon (24 ans) a été officiellement présenté sous ses nouvelles couleurs du club bulgare de Ludogrets hier. Il portera le numéro 24 et n’a pas caché ses ambitions  » C’est la meilleure équipe de Bulgarie, elle joue en Ligue des Champions et Europa League , chaque année. Je connais d’autres joueurs qui sont venus ici. Mon objectif est d’évoluer individuellement et d’aider l’équipe aussi. »

France : Metz a tenté Dossou

Arrivé à Clermont pour trois ans en provenance d’Hartberg en Autriche , Jodel Dossou (28 ans) aurait pu atterrir ailleurs qu’en Ligue 2. Selon nos informations , Metz a tenté une approche pour chiper l’ailier international béninois mais ce dernier avait déjà ficelé sa venue en Auvergne. Les Grenats n’ont pas pu renverser la tendance.

Géraud Viwami

 

 

Journal des transferts : Tidjani arrive en Turquie , Dandjinou priorité d’un club ivoirien et Koukpo désiré par des cadors en Tunisie

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En Turquie , Anaane Tidjani s’engage avec MenemenSpor pendant que Stéphane Sèssegnon quitte Genclerbirligi. En Côte d’ivoire , l’Issia Wazy veut tout miser sur Marcel Dandjinou. En Tunisie , Marcellin Koukpo est sur les tablettes de l’Etoile du Sahel et de l’Espérance de Tunis.  Au Bénin , le coach Richard Bio n’entraînera plus Esae.

Anaane Tidjani arrive en Turquie

Après trois saisons régulières en première division tunisienne , Anaane Tidjani (23 ans) va poursuivre sa carrière à MenemenSpor en deuxième division turque. Il s’est engagé pour les deux prochaines saisons en provenance de l’As Soliman en Tunisie qu’il avait rejoint l’été dernier. Les deux clubs ont trouvé un accord pour le transfert du milieu offensif auteur de 4 buts et une passe décisive en 2019-2020. Recruté par l’Espérance de Tunis en 2015 , il s’est aguerri en prêt à Monastir puis à l’US Ben Guerdane avant de s’épanouir à Soliman. L’ancien d’Alodo va connaître sa première expérience en Europe.

Côte d’ivoire : Issia Wazy vise Marcel Dandjinou

Le gardien international béninois d’Esae , Marcel Dandjinou (22 ans) pourrait bien partir à l’étranger la saison prochaine. Le capitaine des universitaires est fortement courtisé par Issa Wazy , le club promu en première division ivoirienne la saison dernière vise un renfort de taille en voulant s’attacher les services d’un dernier rempart qui a signé 15 clean sheet toutes compétitions confondues la saison dernière au Bénin et en coupe de la Confédération Africaine.

Bénin : Richard Bio et Esae, c’est terminé

Vainqueur de la Coupe du Bénin 2019 et premier coach béninois à avoir hisser un club local en phase de groupe de la coupe de la confédération africaine en 2019-2020 , Richard Bio ne sera plus sur le banc d’Esae la saison prochaine. Arrivé au club en 2016 , l’ancien des Requins quitte le club après la meilleure saison de son histoire et de sa carrière. Il figure d’ores et déjà sur les tablettes de certains clubs locaux.

Tunisie: Des cadors veulent récupérer Koukpo

Auteur de 4 buts en 20 matches en 2019-2020 , pour sa deuxième année sous les couleurs d’Hammam-Lif dans le championnat tunisien , Marcellin Koukpo (24 ans) va quitter le club à l’issue de cet exercice. L’ idée de recruter gratuitement , l’attaquant international béninois qui est en fin de contrat intéresse selon plusieurs médias , l’Espérance de Tunis et l’Étoile du Sahel qui seraient en pôle pour recueillir l’ancien des Buffles.

Turquie : Après Genclerbirligi, Sèssegnon sur les tablettes d’Ankaragucu.

En fin de contrat à Genclerbirligi , Stéphane Sèssegnon (36 ans) est à la recherche d’un nouveau point de chute après deux saisons et demies dans son ancien club. L’ancien parisien est sur les tablettes , d’Ankaragucu et d’Hatyasport , tous sociétaires de l’élite turque. Le capitaine des Ecureuils devrait rapidement rebondir.

Géraud Viwami

Souvenir Can Egypte 2019 : Bénin – Guinée Bissau , cinq choses à savoir sur le deuxième match des Ecureuils

Il y un an  jour pour jour , le Bénin signait sa deuxième apparition à la Can Egypte 2019 avec un nul vierge aux allures de défaite  contre le Guinée Bisssau. C’était le premier match du capitaine Stéphane Sèssegnon dans le tournoi , savez-vous que deux records sont tombés ce soir-là?  Bjfoot.com vous révèle aujourd’hui cinq choses que vous ignoriez ou pas  sur ce match.

Retour de Sèssegnon

Le bon nul arraché lors de la première journée devant le Ghana a quasiment fait oublier son absence. Stéphane Sèssegnon a débuté la Can lors de la deuxième journée, le milieu offensif était suspendu  lors de la première journée. Il purgeait ainsi le troisième et ultime  match de suspension infligé par la Caf à son encontre après son carton rouge écopée contre l’Algérie à Cotonou en octobre 2018 lors de la quatrième journée des qualifications. L’ancien parisien avait manqué les deux dernières journées des éliminatoires et le premier match de la phase finale.

Changement de système

Après avoir tenu tête au Ghana avec son 3-4-3, Michel Dussuyer a changé de dispositif tactique pour le deuxième match. Face à l’adversaire le plus abordable du groupe , le technicien français a installé son 4-3-3.  Exit Moise Adilehou en défense centrale , Olivier Verdon est associé à Khaled Adénon. Sèssegnon a fait son retour au milieu et le trio d’attaque n’a pas changé.Résultat 0-0.

XI Benin : Farnolle – ,Adénon , Verdon, Barazé , Imorou- Adéoti , D’Almeida (Seibou 65e) , Sèssegnon – Soukou (Dossou 64e) , Poté (Djigla 90e), Mounié
Coach : Michel Dussuyer

Sèssegnon, capitaine 5

Absent lors de la première journée , Stéphane Sèssegnon a retrouvé le terrain et le brassard de capitaine par la même occasion. Il est donc devenu le cinquième capitaine de l’histoire des Ecureuils au coup d’envoi d’un match de Can après Moussa Latoundji (2004) Omar Tchomogo (2008) puis  Damien Chrysostome (2010)  et Khaled Adénon qui l’a précédé de quelques jours.

Premier clean sheet

Ce duel face à la Guinée Bissau était la dixième apparition des Ecureuils à la Can et c’était le premier clean sheet de l’histoire du Bénin dans la compétition. Fabien Farnolle n’avait pas vraiment été inquiété ce soir-là à Ismailia.

Meilleur démarrage

Malgré la déception affichée des joueurs à l’issue de cette rencontre soldée par un nul vierge , il faut préciser que le Bénin signait son meilleur démarrage à la Can avec deux points en deux matches.  Le Bénin comptait à ce moment plus de points que lors de ses trois premières participations réunies. Record.

Géraud Viwami

 

Souvenir Can Egypte 2019: Ghana – Bénin 2-2 , cinq choses à savoir sur l’entrée en lice des Ecureuils

Il y a un an  jour pour jour , le Bénin faisait son entrée en lice à la Can Egypte 2019 par un nul 2-2 contre le Ghana pour sa première sortie. Le doublé de Mickael Poté est encore en dans vos têtes. C’est tout ?  Bjfoot.com vous révèle aujourd’hui cinq choses que vous ignoriez ou pas  sur ce match.

Poté Lucky Luke

Après neuf ans d’absence , il n’aura fallu qu’une  minute et 43 secondes à Michael Poté pour marquer le plus plus rapide du tournoi d’un super enchaînement crochet et pointu. L’attaquant des Ecureuils sera détrôné par l’algérien Baghdad Bounedjah qui marquera en finale au  bout de 41 secondes le but le plus rapide du tournoi en finale. Celui de Poté sera classé deuxième dégaine de la compétition.

Premier doublé  et record

Il aura fallu attendre le douzième match de la compétition pour voir le premier doublé  du tournoi, signé Poté, buteur à la 2e et 63e . C’était aussi le premier doublé de l’histoire des Ecureuils en phase finale. Ces deux réalisations permettront d’ailleurs au numéro 10 de rejoindre Razak Omotoyossi au classement des meilleurs buteurs béninois à la Can avec 2 buts.

Adénon, capitaine 4

Privé du capitaine habituel ,Stéphane Sèssegnon c’était Khaled Adénon qui avait porté le brassard de capitaine pour ce premier match. Le défenseur qui avait cet honneur pour la première fois en phase finale de Can. Après Moussa Latoundji (2004) Omar Tchomogo (2008) puis  Damien Chrysostome (2008-2010) , l’ancien défenseur du Mans est devenu le quatrième  international béninois à arborer le brassard au coup d’envoi d’un match de la Can.

2-2 , score Dussuyesque

Comme en Angola 2010 , Michel Dussuyer a débuté sa campagne  avec les Ecureuils par un nul prolifique 2-2 après avoir ouvert le score.  C’était  la première fois que le Bénin prenait un point après avoir été mené à la Can.

Onze novices

Sur les quatorze joueurs utilisés , sauf Khaled Adénon , Michael Poté et Emmanuel Imorou ,  tous les autres disputaient leurs première minutes à la Can.

XI Benin : Farnolle – Adilehou (Seibou 62e), Adénon , Verdon – Barazé , Imorou- Adéoti , D’Almeida (Dossou 62e)- Soukou (Djigla 82e) , Poté , Mounié
Coach : Michel Dussuyer

Géraud Viwami

A LIRE AUSSI  :  https://bjfoot.com/2019/06/25/can-egypte-2019-ghana-benin-2-2-pote-nest-votre-pas-pote/

En bonus…

A LIRE AUSSI  :  https://bjfoot.com/2019/06/25/can-egypte-2019-ghana-benin-2-2-pote-nest-votre-pas-pote/

Ecureuils : Stéphane Sessègnon « La Coupe du Monde cela reste un rêve pour le Bénin »

  • Stéphane Sessegnon est capitaine du Bénin
  • Il est également le meilleur buteur et le joueur le plus capé de la sélection
  • A 36 ans, il compte encore rendre service aux Ecureuils

Tout vient à point à qui sait attendre. Cela fait plus de quinze ans que Stéphane Sessegnon évolue avec l’équipe du Bénin. Quinze années au cours desquelles le milieu de terrain s’est démené à amener les Écureuils sur le devant de la scène. Il a fallu attendre la dernière Coupe d’Afrique des Nations de la CAF pour que l’emblématique capitaine des Jaune et Blanc vive enfin ses premières grandes émotions en sélection.

« Cela reste, à ce jour, le meilleur souvenir de ma carrière » confirme l’intéressé au micro de FIFA.com. « Au-delà de notre joli parcours qui nous a mené jusqu’en quart de finale, au cours duquel nous avons notamment battu le Maroc, je retiens la joie et les émotions qu’on a pu partager avec notre peuple. Je n’avais jamais autant vécu cela. Notre souhait le plus cher est de pouvoir rééditer cela au plus vite ».

Un statut, mais pas de statue

L’exploit est en effet de taille pour ces Écureuils vierges de toute participation à une Coupe du Monde de la FIFA. Seules trois présences en Coupe d’Afrique, à l’occasion desquelles ils n’ont jamais passé le premier tour, leur avaient permis de se mettre en évidence sur la scène internationale. Symboliquement, leurs débuts à la CAN, en 2004, coïncident d’ailleurs avec les premiers pas en sélection de Sessegnon devenu, depuis, meilleur buteur (24 buts) et joueur le plus capé (84 sélections) de l’histoire du Bénin. Autrement dit un monument.

« Non, je ne mérite pas de statue » plaisante-t-il. « J’ai suffisamment avec l’immense reconnaissance que m’apportent les Béninois. Ils m’apprécient comme je suis, et je suis comblé. J’essaye du coup de rendre à ma façon: ils m’offrent leur soutien indéfectible. En échange, je donne tout lorsqu’on fait appel à moi en sélection ! »

Stephane Sessegnon (Benin)
© imago images / Xinhua

Ce contrat tacite est manifestement à durée indéterminée. Âgé de 36 ans depuis le 1er juin, Sessegnon compte bien, en effet, poursuivre cette histoire d’amour : « La motivation et l’envie de faire le métier que j’aime sont toujours là, » explique-t-il. « Tant que je considèrerai être en pleine possession de mes moyens, je poursuivrai ma carrière de joueur et je continuerai à me mettre à disposition de l’équipe nationale ».

Au vu de ses prestations cette année dans l’élite turque, à Gençlerbirliği SK, où il est un titulaire indiscutable, la fin n’est donc pas pour tout de suite. Cela vaut également au regard de ses dernières performances avec le Bénin : lors de l’historique huitième de finale de la CAN 2019 remporté par le Bénin face au grand Maroc, qui avait bien pu être élu homme du match suite à sa magnifique prestation ? Sessegnon, évidemment ! « Honnêtement, ce n’est pas ce que je retiendrai de ce match, » tempère-t-il. « Ce prix, tous les joueurs de l’équipe l’aurait sincèrement mérité ce jour-là ».

Un objectif, mais pas un rêve

Il n’y a rien d’étonnant à ce que Sessegnon la joue collectif : d’abord parce qu’il en a l’habitude, sur le terrain en bon meneur de jeu qu’il a toujours été. Ensuite, parce que le travail d’équipe prime depuis quelques années au Bénin. Et pour le natif d’Allahé, là est la clé : « Tout le monde tire dans le même du ministère des sports, au président de la fédération, en passant par les joueurs et le staff. Je sens une évolution, une envie de bien faire, et une volonté de nous accompagner vers le haut. La spirale est positive, il faut continuer à travailler. L’avenir devrait nous sourire », promet-il.

Le futur proche, c’est le 2ème tour des éliminatoires africaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 ! Le Bénin se trouve dans un Groupe J, relativement ouvert, en compagnie de la RD Congo, de la Tanzanie, et du Madagascar. « Toutes les nations africaines sans exception ont franchi un palier. Le niveau est bien plus homogène qu’avant. Nous sommes ni favoris, ni outsiders… Nous allons juste jouer notre chance à fond, et elle n’est pas plus petite ou plus grande qu’une autre », explique-t-il.

Et de conclure : « La Coupe du Monde cela reste un rêve pour le Bénin ! De mon côté, je me concentre sur des objectifs. Et mon premier but, c’est d’encadrer les plus jeunes, et d’aider ainsi mon pays à grandir ».

Source : Fifa.com

Sondage : XI type 2000-2020 des Ecureuils , Votez pour le choix du milieu offensif

Après trois Can dont un quart de finale en Egypte 2019 , Bjfoot vous propose de voter pour le meilleur XI type des Ecureuils des vingts dernières années.Les internationaux sélectionnés entre 2000 et 2020 sont pris en compte avec les critères suivants: Phase finale de Can disputée, nombres de sélections et influence.

L’équipe sera composée dans un 4-3-3. Sur chaque poste vous aurez le choix entre quatre noms.

Saturnin Allagbé a dominé le vote des gardiens. Romuald Boco été choisi comme arrière droit. Emmanuel Imorou gauche. La défense est complète Khaled Adénon et Damien Chrysostome forment la charnière centrale.

Jordan Adéoti a été désigné comme milieu défensif. Et Sessi d’Almeida vient de terminer avec 48% des voix pour le choix du milieu relayeur.

Le scrutin continue avec le poste de milieu offensif. Vous avez le choix entre, Stéphane Sèssegnon (Can 2004 , 2008 et 2010 ) , Wassiu Oladipupo (Can  2004 et 2008), Arnaud Séka (Can 2010) et Oumar Tchomogo (Can  2004, 2008 et 2010) sont en concurrence.

Vous avez donc deux jours pour faire vos choix parmi nos propositions. Pour voter , il faut participer au sondage sur notre compte Twitter. Vous avez deux jours pour faire votre choix.

Angleterre : Mounié « Sèssegnon, c’est le meilleur joueur avec lequel j’ai joué »

En cette période de confinement , les internationaux livrent des petits secrets. Dans un entretien accordé au site web de son club , qui lui a demandé de composer une équipe de  cinq joueurs , Steve Mounié, l’attaquant d’Huddersfield (24 ans) a désigné , Stéphane Sèssegnon (35 ans) dans sa sélection avec des commentaires élogieux à l’endroit du capitaine des Ecureuils. « J’ai joué avec lui à Montpellier et en équipe nationale. C’est le meilleur joueur avec lequel j’ai jamais  joué. Il a le mental.  Sa capacité à garder le ballon et créer des occasions. Il a les qualités pour changer un match tout seul. Il est incroyable. Il n’a peut-être pas eu la carrière qu’il mérite »

Victorino Hilton (Montpellier) , Ellyès Skhiri (Cologne) , Renaud Ripart (Nîmes) et Karlan Grant , complète le reste des choix du natif de Parakou.

Géraud Viwami 

Bjfoot Awards 2019 : Stéphane Sessègnon , joueur de la décennie 

Bjfoot.com dévoile en exclusivité les lauréats des Bjfoot Awards 2019 qui récompensent les performances  des footballeurs béninois sur l’année civile écoulée.

Bjfoot Awards 2019 : Stéphane Sessègnon , joueur de la décennie

Il s’est exilé en Europe il y a 15 ans et évolue toujours dans une Ligue 1 en Europe. De Cotonou à Paris en passant par Sunderland, le recordman de buts des Ecureuils du Bénin continue à rayonner en Turquie. Il est arrivé chez les Ecureuils en 2004 dans la peau d’un titulaire et il aura tout connu surtout la belle épopée 2019.

décompte final 

  • Stéphane Sessègnon (Genclerbiligi/Turquie) 54%
  • Mouri Ogounbiyi 21%
  • Razak Omotoyossi 15%
  • Khaled Adénon 10%

Ecureuils :   Quels choix tactiques face au Nigéria?  la compo probable

Le Bénin débutera les qualifications de la Can Cameroun 2021 face au Nigéria. Les Ecureuils sont arrivés à Uyo ce soir à veille du duel face aux Supers Eagles. Mais quelle équipe  Michel Dussuyer pourrait aligner demain ?

 

Le  4-3-3 conservé ?

Sur les trois matches des qualifications de la Can 2019 disputés à l’extérieur, Michel Dussuyer a opté pour un 3-4-3 avec une assise défensive autour de Khaled Adénon. Cette fois-ci le vice-capitaine est absent. Mais depuis le retour de la campagne égyptienne, sur les trois amicaux disputés le Bénin a évolué en 4-3-3. Avec le laps de temps dont le staff a disposé pour travailler , il devrait s’appuyer sur ces acquis récents. Ainsi, cette dernière organisation pourrait être choisie demain face au Nigéria.

Quid de la défense centrale ?

Dans les buts, Fabien Farnolle sera aligné comme numéro un.

En défense, dans les couloirs Youssouf Assogba  et David Kiki titulaires en octobre contre la Zambie,  partent avec un léger avantage du Melvin Dorémus et Emmanuel Imorou.

Dans l’axe, privé d’Olivier Verdon suspendu. Cédric Hountondji reviendra comme titulaire. Il pourrait être associé à Nabil Yarou. Lancé dans le grand bain contre la Zambie , le capitaine des Buffles va conserver sa place dans le onze. A moins Jean Ogouchi , lui soit préféré.

reconstituer le trio habituel

Au milieu, le sélectionneur pourra aligner son milieu type. Avec Jordan Adéoti en sentinelle accompagné de Sessi d’Almeida et du capitaine Stéphane Sessègnon. De retour de blessure à la cuisse , Mama Seibou resté sur le banc vendredi en club peut aussi débuter.

Aguémon et Dossou d’entrée ?

En attaque, face au forfait de Cèbio Soukou resté en Allemagne, Jodel Dossou et Yannick Aguémon pourraient tous les deux êtres titulaires sur les couloirs. Cette option sera favorable pour plus de percussion et de vitesse sur les phases offensives. Michael Poté sera donc en concurrence ouverte avec Steve Mounié à la pointe de l’attaque.

Géraud Viwami

Qualifications Can Cameroun 2021 : Trois choses à savoir avant Nigéria – Bénin

(080130) — SEKONDI, Jan. 30, 2008 (Xinhua) — Nigerian player celebrate their victory in a group match of the Africa Cup of Nations against Benin held in Sekondi, Ghana Jan. 29, 2008. Nigeria beat Benin 2-0 and entered the quarterfinal.
(Xinhua/Guo Yong) (dj)

 

 

 

Le Nigéria accueille le Bénin demain à 17h au Godswill Akpabio Stadium  d’Uyo dans le cadre de la première journée des qualifications de la Can Cameroun 2021 dans le groupe L. Bjfoot.com vous révèle  trois choses que vous ignoriez avant cette affiche.

L’appétit des « champions d’Afrique »

Depuis juin 2019, le Bénin a quasiment pris goût à affronter les meilleures nations du continent et pas des moindres. Après voir tenu tête aux champions d’Afrique 2012, 2015 et 2017, les Ecureuils affronteront celui de 2013 demain soir en espérant avoir la même réussite. Seule l’Algérie, championne d’Afrique en titre a réussi à damer le pion aux hommes de Dussuyer.

Une bête  bien  noire

Face au Nigéria, le Bénin a rendez-vous avec l’histoire. En effet, les Ecureuils doivent briser un signe indien face aux Super Eagles. L’équipe fanion a perdu les trois  dernières confrontations en matches officiels aux Can 2004 (2-1), 2008 (2-0) et 2010 (1-0). Michel Dussuyer était déjà sur le banc des Ecureuils lors de ce dernier échec. Emmanuel Imorou et Stéphane Sessègnon étaient titulaire ce soir-là. Michael Poté était sur le banc.

Deux autres défaites sont restés dans les esprits en 1959. Le 8 novembre le Bénin a perdu le premier match officiel de son histoire 0-1 avant d’encaisser une raclée 10-1, vingt jours plus tard. La plus lourde défaite jamais enregistrée par les Ecureuils.  Le voisin de l’Est est une vraie bête noire.

Latoundji en terrain connu

Premier buteur du Bénin du Bénin à la Can 2004 contre le Nigéria, Moussa Latoundji, actuel adjoint de Michel Dussuyer est de retour en terrain connu. L’ancien des Dragons a débuté sa carrière l’étranger par une pige  chez les nigérians de Julius Berger  en 1997. Le technicien désormais sur le banc dans l’ombre est de retour en terrain connu.

Géraud Viwami

 

Perf’ des béninois : Allagbé et Farnolle invaincus, Sessègnon et Da Costa décisifs , Hounkpè et Gomez débutent

 

 

 

 

Votre rubrique vous dresse un bilan express des performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra : les clean sheet de Saturnin Allagbé et Fabien Farnolle, la passe décisive de Stéphane Sessègnon , le retour gagnant de Romeo Da Costa et les débuts de Fabric Hounkpè et Chabel Gomez. Point complet. Troisième épisode de la saison 2019-2020.

 

Bon à savoir…

Cette semaine ce sont d’abord  les gardiens qui ont brillé. Vendredi soir ,en France, Saturnin Allagbé (25 ans) aussi a soigné sa stat avec un quatrième match sans encaisser. Le gardien a été prompt sur coup franc (42e) puis sur un centre vicieux (76e). Ce lundi soir,  En Turquie Fabien   Farnolle  (34 ans) a aligné,  quant à lui, son troisième clean sheet de la saison. Plus tôt, samedi, Stéphane Sèssegnon (35 ans) et ses coéquipiers de Genclerbiligi se sont réveillés avec un premier succès brutal 0-6 à l’extérieur bouclé en moins d’une heure de jeu. Le capitaine des Ecureuils a été  passeur décisif sur le dernier but de Stanciu à la 57e minute.

En Estonie , Fabrice Hounkpè (18 ans) a confirmé sa montée en puissance à Tallinna Kalev après 221 minutes  engrangés en  quatre matches avec les U21,  le milieu gaucher  a disputé ses premières minutes dans l’élite samedi dernier.

Dimanche dans le même championnat, Roméo Da Costa  (18 ans) a réussi son retour sur le terrain en participant au succès des siens. Entré en jeu en début de seconde période alors que le score était encore nul et vierge, l’ailier a cadré deux frappes puis a été à l’origine d’un but en obtenant un corner  décisif.

Arrivée à Amiens cet été, Chabel Gomez (18 ans), enfin qualifié ,  a fait ses débuts officiels avec la réserve picarde samedi dernier lors de la 7e journée de National3. Le prometteur ailier international béninois, titulaire, a disputé 80 minutes avant de céder sa place en fin de match contre Feignies (1-1).

Enfin , Ghislain Débouto (Jomo Cosmos) , Jordan Adéoti (Auxerre) et Steve Mounié (Huddersfield)  sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS 2019-2020

 

Allemagne

D2 – J10

Arminia Bielefeld  – Hambourg  1-1

Titulaire : Cèbio Soukou – milieu offensif – 68 minutes (Bielefeld)

Stat saison : 9 matches – 1 but

Classement : 3e/ 18 : Bielefeld  19 points.

 

Angleterre

D4 – J14

Oldham- Macclesfield 0-1

Titulaire : Désiré Azankpo Sègbè– attaquant – 59 minutes (Oldham)

Stat saison : 13 matches, 1 but

Classement :  21e/24 : Oldham  11  points

 

Autriche

D1-J11

Swarovski Tirol – Hartberg 0-1

Titulaire : Jodel Dossou – ailier –  90  minutes (Hartberg)

Stat saison : 10 matches, 2 buts

Classement : 6e/12 :  Hartberg  15 points

 

Belgique

D1-J11

Oostende – Eupen 2-3

Titulaire : Olivier Verdon – défenseur central- 90  minutes (Eupen)

Stat saison : 4 matches

Classement : 14e/16 : Eupen 9 points.

 

D2-J11

Lommel – OH Louvain 0-2

Entré en jeu : Yannick Aguémon – ailier – 70e  minute (Louvain)

Stat saison : 8 matches

Classement : 1er/8 : Louvain 22 points.

 

Espagne

D1-J9

Seville – Levante 1-0

Titulaire : Jules Koundé – défenseur central – 90 minutes (Séville)

Stat saison : 4 matches

Classement : 3/20 : Seville 16 points

 

Estonie

D1-J33

Paide – Tallinna Kalev 2-1

Entré en jeu : Fabrice Hounkpè –  milieu – 65e  minute (Tallinna Kalev)

Stat saison : 1 match

Classement : 9/10 : Tallinna Kalev 21 points

 

Tammeka – Tulevik 1-3

Entré en jeu : Roméo Da Costa  –  ailier  – 56e  minute (Tulevik)

Stat saison : 4 matches

Classement : 7/20 : Tulevik 25 points

 

France

Ligue 2 – J11

Guingamp – Niort 0-0

Titulaire : Saturnin Allagbé– gardien – 90 minutes (Niort)

Stat saison: Allagbé 10 matches, 4 clean sheet

Classement: 14e /20: Niort 14 points

 

Grenoble – Orléans 0-0

Entré en jeu : Jonathan Tinhan – attaquant –  77e  minute (Grenoble)

Stat saison : Tinhan 9 matches, 1 but

Classement : 11e/20 : Grenoble 15 points

 

Caen – Valenciennes 0-0

Titulaire : Sessi d’Almeida  – milieu défensif – 80 minutes (Valenciennes)

Stat saison : d’Almeida 9 matches

Classement : 10e /20 : Valenciennes  16 points

 

National 1 – J10

Bastia-Borgo – Red Star  0-1

Titulaire : Djiman Koukou  – milieu défensif – 90 minutes (Red Star)

Stat saison : Koukou 2  matches

Classement : 6e /18: Red Star  17 points

 

USA

D2 – J34

Birmingham Legion –  Pittsburgh R.

Titulaire : Femi Hollinger-Janzen – défenseur central – 90 minutes (Birmingham)

Stat saison : 21 matches, 1 but

Classement :  10e/18: Birmingham Legion  43 points

Togo

D1- J1 (match en retard)

GbohloeSu – Maranatha 3-0

Titulaire : Ulrich Quenum – milieu offensif- 90 minutes (GbohloeSu)

Stat saison : 1 match

Classement : 1er/14 :  GbohloeSu 3 points

Turquie

D1 – J8

Konyaspor – Yeni Malatyspor 0-2

Titulaire : Fabien Farnolle – gardien – 90  minutes

Stat saison: Farnolle 8 matches, 3 clean sheet

Classement : 5e/18 : Yeni Malatyaspor 13 points

 

Antalyaspor  – Genclerbiligi 0-6

Titulaire : Stéphane Sèssegnon– milieu offensif – 90 minutes

Stat saison : Sèssegnon 8  matches, 1  but

Classement : 17e /18 : Genclerbirligi 6  points

D2-J8

Menemenspor – BB Erzurumspor  0-0

Titulaire : Michael Poté – attaquant – 90 minutes

Stat saison : Poté 6  matches, 1  but

Classement : 10e /18 : BB Erzurumspor  6  points

Réalisé par Géraud Viwami

 

 

 

 

 

 

 

Amical : Bénin –  Zambie 2-2, Les Ecureuils bousculés, Poté en mode super sub  

Surpris par une Zambie portée par Justin Shonga , auteur d’un doublé, les Ecureuils s’en sont remis à un but tardif de Michael Poté pour éviter une défaite en match amical ce dimanche après-midi au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo avec une copie globalement  moyenne.

 

Mounié répond à Shonga

Après la minute de silence observée en hommage au célèbre journaliste de la télévision nationale, Alex Chodaton , décédé cette semaine , Les Ecureuils entament le match avec la possession acquise face au bloc bas des zambiens qui se dessine assez tôt sous  la chaleur de la capitale.

Jodel Dossou va allumer la première mèche béninoise. A la sortie d’un double crochet dans la surface, son tir s’envole (7e). Le jeu offensif béninoise peine à être fluide, le milieu Jérôme Agossa titulaire pour la première fois avec les Ecureuils fait apprécier son impact et sa justesse technique. Après le premier quart d’heure les visiteurs respirent.

Musankanya va lancer la première alerte des verts d’un tir des vingt mètres (18e). Deux minutes plus tard, Fabien Farnolle qui signait son retour dans les buts sera cueilli à froid. Justin Shonga bien lancé dans le dos de la défense béninoise, marque d’un tir croisé chirurgicale. (20e) 0-1.

Les Ecureuils vont pousser. Youssouf Assogba , centre fort dans la surface , Steve Mounié est court au point de pénalty , Cebio Soukou cadre sa tête au second poteau mais pas assez puissamment pour faire mouche. (27e)

Le Bénin peine à mieux organiser ses attaques, pendant que la Zambie bien en place joue en contre.

Soukou va offrir une merveille de passe en cloche dans le dos de la défense à Dossou. L’ailier d’Hartberg n’ajuste pas bien sa reprise en extension qui passe au dessus. Enorme occasion (38e). Dans la foulée, Mounié va égaliser de la tête. Sur un long centre de David Kiki, l’attaquant d’Huddersfield en embuscade au second poteau place un coup de casque victorieux. (39e). Il brise une série noire de six matches sans marquer avec les Ecureuils. 1-1, à la pause, le nul était logique.

Doublé de Shonga, raté de Sessègnon , Poté en sauveur

Les Ecureuils débutent fort le second acte. Dossou lancé en profondeur par Stéphane Sessègnon à gauche, son centre sera détourné (47e). Les hommes de Michel Dussuyer vont baisser du pied après l’heure de jeu les visiteurs reprennent le contrôle du jeu.

Mulenga esseulé au second poteau manque le cadre après un centre parfait de Kampamba (67e). Bousculé dans la surface, Yannick Aguémon obtient un pénalty.  La tentative de Sessègnon est bien stoppée par Sébastien Mwange (70e).

Dix minutes plus tard, la Zambie va repasser devant. Justin Shonga arrache un ballon dans les pieds d’Olivier Verdon dans la surface et marque d’un tir croisé puissant. Doublé. 1-2. (80e).

Le jeu collectif des Ecureuils s’appauvrit et le Bénin va s’en remettre à Aguémon sur coups de pied arrêtés.  Il prend d’abord sa chance sur corner direct, claqué par le gardien (82e).

Dans l’ultime minute du temps réglementaire, Anaane Tidjani obtient un coup. Aguémon dépose le ballon sur le crâne de Michael Poté, entré en fin de match. Le coup de casque de l’attaquant trouve le poteau intérieur et termine au fond 2-2. Ouf. Le  nom du buteur est scandé en chœur par le stade peu rempli. Soulagement.

Face à un adversaire discipliné et efficace, les Ecureuils ont arraché un nul au bout match globalement moyen pour leur dernier match amical avant d’affronter le Nigéria et la Sierra Leone le mois prochain pour les premières journées des qualifications de la Can 2021.

Géraud Viwami

 

XI – Bénin : Farnolle – Assogba , Kiki , Yarou (Salomon 46e), Verdon – Adéoti , Agossa , Sessègnon (Tidjani 76e) – Soukou (Aguémon 45e),  Dossou (Azankpo 80e) Mounié (Poté 80e).

Coach : Michel Dussuyer.

Jeux vidéos : tout ce qu’il faut savoir sur les  béninois sur Fifa 20

Comme chaque année, la franchise EA Sports a dévoilé son jeu phare de simulation de football Fifa 20  le 27 septembre dernier, Bjfoot vous présente les quinze  joueurs béninois présents sur le jeu. Stéphane Sessègnon est le mieux noté, la meilleure progression pour  Olivier Verdon et Steve Mounié à la plus haute valeur marchande. Présentation. 

 

Le trio de tête

Qui d’autre ? Si ce n’est lui , Stéphane Sessègnon (Genclerbirligi/Turquie) est le joueur le mieux noté avec une moyenne de 76/100. Le podium est complété par deux autres joueurs qui passent la barre symbolique des 70. Il s’agit de l’attaquant Steve Mounié (Huddersfield/Angleterre) qui pèse 73 et du défenseur Khaled Adénon (Al Weddah/Arabie Saoudite) noté 72.

Les meilleures progressions.

En mode carrière vous pouvez miser sur Mounié qui peut progresser jusqu’à 79. Si vous êtes déçu des 69 basiques attribués à Saturnin Allagbé (Niort/France) s’il est bien utilisé, le gardien  peut atteindre la barre des 75. Pas mal. Mais la meilleure marge de progression revient à Olivier Verdon (KAS  Eupen) qui passer de 66 à 73 s’il joue régulièrement.

Les plus chères

Sans grande surprise , Mounié est le joueur ayant la plus forte valeur marchande 5,5 millions d’euros. Le top 5 est complété par Sessègnon 3,4 millions d’euros,  Adénon est évalué à 1,5 millions. Puis Cèbio Soukou (Arminia Bielefeld/ Allemagne) et Allagbé clôturent le classement avec une valeur 1,1 million d’euro.

Il ne faut pas se fier aux 66 attribués comme note global à Sessi d’Almeida (Valenciennes/France). Le milieu défensif tutoie les sommets sur certains attributs  personnels avec une agressivité de 89 et son physique est de 85.

Enfin , un petit nouveau fait son entrée sur le jeu , il s’agit de l’attaquant Désiré Sègbè Azankpo (Oldham/Angleterre). En D4 anglaise , c’est le béninois le moins bien noté , 63.

Géraud Viwami

 

 

 

 

 

 

 

Ecureuils : l’animation offensive en question

Les Ecureuils feront une dernière répétition générale  en match amical face à la Guinée Bissau le 13 octobre prochain à Porto-Novo avant d’affronter le Nigéria et la Sierra Leone en novembre pour les qualifications de la Can Cameroun 2021. Si l’assise défensive des Ecureuils est en nette progression, le jeu offensif est moins clinquant. Décryptage.

Michel Dussuyer est encore entrain de construire son équipe malgré une coupe d’Afrique réussie où le Bénin a été éliminé en quarts de finale par le Sénégal futur finaliste, le jeu des Ecureuils est loin d’être reluisant offensivement. L’animation défensive quant à elle est en nette progression. Mais pourquoi le Bénin joue moins bien collectivement devant ?

Sessègnon , replacé plus haut ? 

Depuis la Can 2019, Les Ecureuils ont évolué  cinq fois sur sept en 4-3-3  au détriment du 3-4-3. Le premier système de jeu devient l’organisation préférentielle du technicien français mais  son triangle du milieu de terrain souffre dans les sorties de balles et phases de transitions offensives. Si Jordan Adéoti est devenu indispensable dans son rôle de sentinelle devant la défense et de premier  relanceur,  Sèssi d’Almeida aussi est devenu aussi vital pour l’équipe par son activité constante.  Dans un rôle de relayeur ou meneur capable de porter l’équipe offensivement ; le capitaine Stéphane Sèssegnon qui complète le trio  a failli dans ce rôle à la Can 2019. Il n’a plus ses jambes de vingt ans  malgré toute son influence. Ceci peut s’expliquer aussi par les kilomètres parcourus dans le replacement et l’équilibre de l’équipe. Absent, contre l’Algérie la qualité offensive des Ecureuils se résumait aux percées via les couloirs. Le libérer de certaines tâches défensives et le repositionner plus près de l’attaquant serait une option.

Quels milieux pour la Guinée Bissau en octobre ?

Le milieu béninois a clairement besoin de se renouveler. Sur le banc, Anaane Tidjani  a la polyvalence pour bien rentrer dans ce milieu mais le joueur de l’AS Slimane  joue peu en première division tunisienne, seulement trente minutes disputées en trois journées. Rodrigue Kossi aussi est encore plus en manque de temps de jeu puisqu’il  n’a jamais été convoqué par Lassad Dridi en  championnat depuis le début cette saison au Club Africain où il a perdu sa place.

Une situation qui pourrait profiter à Arsène Loko, attendu match retour  de la coupe de la confédération africaine ce week-end, le milieu relayeur apparu déjà  cinq reprises cette saisons sous les  DC Motema Pembé avec une réalisation en coupe africaine à la clé.

Convoqué en octobre et novembre 2018, puis réserviste à la Can 2019, le milieu d’Enyimba Jean-Marie Guéra n’a disputé qu’une poignée de minutes en ligue des champions alors que le championnat du Nigéria reprend le 15 octobre.

Auteur d’une très bonne saison avec la JA  Cotonou , le milieu relayeur Harold Avodagbé suivi par plusieurs clubs étrangers, récemment présent avec les U23 et passé les U20 aussi à un profil intéressant.

Varier le style  d’attaquant ?

Il a  débuté tous les matches du Bénin depuis septembre 2018  à la pointe de l’attaque, malgré un statut de titulaire indiscutable, Steve Mounié a pris moins de galons dans le jeu. Son pressing constant sur les lignes défensives adverses, contraste avec son rendement offensif en dents de scie. Attaquant de pivot, il n’a jamais réellement eu de concurrence. Rudy Gestede convoqué contre en septembre, a été finalement forfait puis Michael Poté, replacé en pointe à la mi-temps  contre l’Algérie pourrait l’alternative mais à 35 piges cela ne saurait durer. Desiré Sègbè Azankpo , écarté après la Can pourrait signer son retour pour être en fin tester dans l’axe tout comme Marcellin Koukpo ou Jacques Bessan. Ou encore Joël Sogbo , nouveau sociétaire du FC Vlasim en République Tchèque est aussi cité. Le technicien français devra diversifier pour se montrer dangereux dans le jeu offensif sur les prochaines échéances.

Géraud Viwami 

Perf’ des béninois :  Sessègnon , Loko  et Dossou buteurs , Allagbé et Farnolle brillent

Votre rubrique vous dresse un bilan express des performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra :  Les buts de Stéphane Sèssegnon , Jodel Dossou , Arsène Loko , les passes décisives de Daniel Didavi et Désiré Azankpo puis les belles prestations de Saturnin Allagbé et Fabien Farnolle dans les buts . sPoint complet du premier épisode de la saison 2019-2020 .

 

Bon à savoir…

Vendredi, en match de la coupe de la confédération africaine , Arsène Loko  (24 ans, photo) a été décisif lors de la victoire du DC Motema Pembé à l’extérieur devant les soudanais du FC Khartoum en match aller du deuxième tour préliminaire . Entré en jeu en seconde période , le milieu béninois a marqué le but de la victoire 1-2 d’un joli ballon piqué dans la surface (87e).

Samedi en Autriche , les retrouvailles ont été amères pour Jodel Dossou (27 ans) face au Red Bull Salzbourg , son nouveau club Hartberg a pris l’eau 7-2 mais l’international béninois a quand même rappelé de bons souvenirs à son ex employeur en inscrivant son premier but de la saison dans le dernier quart d’heure.

En Angleterre , en attendant d’ouvrir son compteur , Désiré Azankpo Sègbè (26 ans) enchaîne bien les matches en quatrième division anglaise , il a été passeur décisif pour Filipe Morais. 2-0 à la pause pour Oldham mais ils se feront rejoindre en seconde période 2-2.

En Allemagne , Stuttgart est leader de la deuxième division grâce en grande partie au bon début de saison de Daniel Didavi (29 ans), déjà auteur de deux buts , le gaucher a été passeur décisif pour Badstuder sur le troisième but des siens , vainqueurs de Jahn Regensburg , 3-2.

Dimanche ,  en Turquie , Genclerbirligi peut remercier son capitaine Stéphane Sessègnon  (35 ans) auteur du but égalisateur contre Trabzonspor à cinq minute du terme. 2-2, score final et premier  point récolté pour le promu.

Enfin , les gardiens ont aussi brillé. D’abord en Ligue 2 française , Saturnin Allagbé (25 ans) devra attendre pour son quatrième clean sheet de la saison mais il a été quand même désigné  homme du match, par les supporters niortais,  malgré la défaite 0-1 contre Grenoble.  L’ancien portuaire s’est incliné sur pénalty car dans le jeu , il a été irréprochable avec des arrêtes décisifs ( 13e, 46e et 91e).

En Turquie , Fabien Farnolle (34 ans), est aussi en bonne forme , l’ancien Havrais a signé un  deuxième clean sheet lors du hold up 0-4 , réussi par Yeni Malatyaspor sur le terrain d’Ankaragucu.

A noter que Jules Koundé (Seville/Espagne)  Olivier Verdon (Eupen/Belgique) et  Jordan  Adéoti (Auxerre/France) sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS 2019-2020

Afrique – Coupe de la Confédération Africaine

Matche Aller

FC Khartoum – DC Motema Pembé 1-2

Entré en jeu : Arsène Loko – milieu – (DC Motema Pembé)

But : Loko 87e

 

 

Allemagne

D2 – J6

Jahn Regensburg – Stuttgart  2-3

Titulaire : Daniel Didavi – milieu offensif – 90  minutes (Stuttgart)

Stat saison : 6 matches – 2 buts

Classement : 1er/ 18 : Stuttgart 14 points

 

Hanovre – Arminia Bielefeld  2-3

Titulaire : Cèbio Soukou – milieu offensif – 66  minutes (Bielefeld)

Stat saison : 5 matches

Classement : 3e/ 18 : Bielefeld  12 points

 

Angleterre

D2-J7

Huddersfield – Sheffield Wednesday 0-2

Entré en jeu: Steve Mounié– attaquant – 77e minute (Huddersfield)

Stat saison : 3 matches

Classement : 23e/24 : Huddersfield 1 point

 

D4 – J8

Oldham – Grimsby 2-2

Titulaire : Désiré Azankpo Sègbè– attaquant – 90 minutes (Oldham)

Stat saison : 8 matches

Classement :  20e/24 : Oldham   6 points

 

Autriche

D1-J7

Red Bull Salzburg – Hartberg 7-2

Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier –  57e  minute (Hartberg)

But : Dossou 77e

Stat saison : 6 matches, 1 but

Classement :  6e/12 :  Hartberg  11 points

 

Belgique

D2-J6

Saint Gilloise – OH Louvain

Entré en jeus : Yannick Aguémon – ailier  – 89e  minute (Louvain)

Stat saison : 5 matches

Classement :1er/8 : OH Louvain 13 points

 

 

Etats – Unis

D2-J28

Phoenix Rising – Los Angeles Galaxy II  4-1

Titulaire : Armel-Don Tchilao – milieu offensif – 46 minutes (LA Galaxy II)

Stat saison : 18 matches

Classement : 9e/18 : LA Galaxy II 39 points

France

Ligue 1 – J5

Paris SG – Strasbourg  1-0

Titulaire : Colin Dagba – arrière droit– 90 minutes (Paris SG)

Stat saison : 4  matches

Classement : 1er/20 : Paris SG 12 points

 

Ligue 2 – J7

Niort – Grenoble 0-1

Titulaire : Saturnin Allagbé– gardien – 90 minutes (Niort) // Jonathan Tinhan – attaquant –  78 minutes (Grenoble)

Stat saison : Allagbé 6 matches,  3 clean sheet  // Tinhan 5 matches, 1 but

Classement : 9e /20 : Niort 11 points // 15e/20 : Grenoble 7 points

 

Clermont – Lorient  0-2

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur – 90 minutes (Clermont)

Stat saison : Hountondji 7 matches

Classement : 8e /20 : Clermont  10 points

 

République Tchèque

Réserve League 

Vlasim II  –  SK Lhota 1-2

Entré en jeu : Joel Sogbo – attaquant – 46e minute (Vlasim II)

Stat saison :  Sogbo 2 matches , 1 but

Classement : 7e/16 : Vlasim 10 points

 

Turquie

D1 – J4

Ankaragurcu  – Yeni Malatyspor 0-4

Titulaire : Fabien Farnolle – gardien – 90  minutes

Stat saison : Farnolle 5 matches , 2 clean sheet

Classement : 7e/18 : Yeni Malatyaspor 6 points

 

Trabzonspor  – Genclerbiligi 2-2

Titulaire : Stéphane Sèssegnon– milieu offensif – 90 minutes

But : Sessègnon 85e

Stat saison : Sèssegnon 4  matches, 1  but

Classement : 17e /18 : Genclerbirligi 1  point

Réalisé par Géraud Viwami

 

 

 

 

 

Turquie : Stéphane Sessègnon sauve un point pour Genclerbirligi

En quête de sa première victoire en première division turque cette saison , Genclerbirligi (17e) a arraché un nul 2-2 ce soir à Trabzonspor (8e) grâce à son capitaine Stéphane Sèssegnon (35 ans, 4 matches , 1 but en 2019-2020). Menés jusqu’à cinq minutes du termine , le milieu offensif béninois servi au second poteau a ajusté le gardien pour l’égalisation. Premier de la saison pour le numéro 10 et premier point récolté cette saison par  le promu.

G.V.

Ecureuils : une équipe d’anti-star qui marche

Quart de finaliste de la Can Egypte 2019, le Bénin est un invité inattendu à ce stade de la compétition. De retour en septembre 2018 , Michel Dussuyer a conçu son effectif sur des bases de solidarité où la star c’est finalement l’équipe.

Avant cette phase finale , l’objectif affiché des béninois était de gagner un match sur le temps réglementaire. Sans y parvenir , le Bénin est en quart de finale après trois nuls en phase de groupe et une victoire aux tirs aux buts en huitièmes de finale. Un parcours particulier mais mérité pour un collectif qui se fortifie au fil des échéances.

Les moments clés

Les Ecureuils avaient déjà tracé le sillons d’une équipe qui se renforçait depuis les qualifications. Le premier point fort de ce nouveau départ était la victoire contre l’Algérie à Cotonou. Réduits à dix pendant une mi-temps , ils n’ont rien lâché pour s’offrir un succès historique en octobre 2018. La dernière journée des qualifications disputée sous fond de tension à Cotonou contre le Togo en mars 2019 à Cotonou mais remportée sera le second acte marquant.
Le Bénin était déjà fier de retrouver la scène continentale sans savoir , la belle aventure qui l’attendait  aux pieds des pyramides. Avant d’être sportive , ces deux moments cités sont d’abord le fruit d’une force mentale , d’un collectif naissant, grandissant qui s’est renforcé au fil des rencontres.
Avant d’arriver en Egypte , les Ecureuils ont signé deux succès en préparation contre la Guinée et la Mauritanie. Ils ont fait le plein de confiance. Ce n’était pas anodin.
En tenant tête au Ghana et au Cameroun, champion en titre dans son groupe, le Bénin renforce sa réputation d’adversaire « difficile » à jouer désormais. En huitièmes, le Maroc qui a dominé son groupe avec un carton plein , neuf points sans encaisser le montre but est tombé devant les Ecureuils « guerriers ».

Un public déterminé

Les Ecureuils suscitent un engouement extraordinaire en ce moment mais bien avant le public était déjà prêt à porter l’équipe. A Cotonou , contre l’Algérie en octobre 2018 et le Togo en mars 2019 , des records d’affluence étaient déjà battu. Une nouvelle confiance s’établie entre l’équipe ses supporters qui se ressent. A la Can , à Ismailia comme au Caire, la délégation des trois cents supporters présents dans les tribunes assurent le show. Ils aident clairement l’équipe à se transcender comme quand ils entonnent l’hymne national contre le Maroc juste après l’expulsion de Khaled Adénon en prolongations. Les joueurs ont d’ailleurs célébré en fusion avec eux après le Cameroun et le Maroc. Un signal fort de soutien.
Sur les réseaux sociaux , l’engouement est à son paroxysme , les béninois à l’unanimité s’affichent et expriment leur fierté de se faire représenter par une équipe aussi valeureuse.

Dussuyer chef d’orchestre

Après un départ amer en 2010 , Michel Dussuyer est revenu à la tête du Bénin en août 2018 , un an plus tard le technicien français porte le Bénin à  un stade jamais atteint dans l’histoire. Il réalise un double pari personnel car il n’avait plus atteint ce niveau depuis 2012 avec la Guinée et venait d’échouer au premier en 2017 avec la Côte d’ivoire.
Sur le terrain, il a modelé son équipe en 4-3-3 ou 3-4-3 que les joueurs assimilent très bien. Les Ecureuils sont désormais réputés pour leur animation défensive cohérente et une ligne d’attaque efficace.
Les choix du technicien sont  épousés par tout son groupe. Les remplaçants comme les titulaires tout le monde se sent concerné. Quand on voit Stéphane Sèssegnon, Jodel Dossou, Steve Mounié ou encore David Djigla se donner à fond dans les tâches collectives. Desiré Azankpo, Junior Salomon et Rodrigue Fassinou, habituels remplaçants au cœur des célébrations d’après-match, ceci illustre l’état d’esprit de l’équipe qui vit bien. Le vestiaire est acquis à sa cause et suit sa philosophie. Une réussite interne pour le cannais qui est à la base des résultats. Il peut écrire encore une nouvelle page de l’histoire du Bénin dès mercredi contre le Sénégal.

Au Caire , Géraud Viwami

Ecureuils : Les 23 à la loupe , le patron

Jusqu’à l’entrée en lice du Bénin le 25 juin prochain contre le Ghana à Ismaila pour le compte de la première journée de la Can Egypte 2019, Bjfoot.com vous propose de découvrir les 23 joueurs retenus par Michel Dussuyer. Portrait du jour consacré à Stéphane Sèssegnon. Episode 23.

Il sera aussi à sa troisième coupe d’Afrique avec les Ecureuils en Egypte après Ghana 2008 et Angola 2010. Mais; il en sera à sa première en tant que capitaine après quinze années d’une carrière international entamée en juin 2004 contre le Cameroun à Cotonou.

Milieu offensif axial de prédilection , c’est un immense talent qui n’a rien perdu malgré ses 34 ans. Leader technique et meneur d’hommes, c’est lui qui fait jouer l’équipe. Capable de créer , faire marquer et marquer. Co-meilleur buteur de l’histoire de la sélection béninoise avec 22 buts, c’est le big boss.

Ultra régulier avec les Ecureuils , il a participé à quatre rencontres seulement sur six possibles pendant les qualifications de la Can Egypte 2019. Buteur contre la Gambie lors de la première journée et passeur décisif lors de la victoire 1-0 sur l’Algérie en octobre 2018, il a pesé dans les résultats. Expulsé contre les Fennecs , il est encore sous le coup de la suspension qui l’a privée des deux dernières journées des éliminatoires et le privera du premier match contre le Ghana la semaine prochaine pour les débuts des Ecureuils. Même si l’équipe à su se réinventer sans lui , son aura et sa marque technique sont indispensables.

Il a lancé sa carrière au Bénin aux Requins avant de prendre la direction de la France. Il porté les couleurs de Créteil , Lemans , PSG et Montpellier dans l’Hexgaone. En Angleterre , il a fait vibré les supporters de Sunderland et West Brom. En Turquie depuis une saison et demie, il a été très utile à Genclerbiligi en deuxième division turque en 2018-2019. Auteur de 3 buts , 4 passes décisives en 30 apparitions , il bien contribué à la remontée du club dans l’élite.

En fin de contrat , le capitaine prend son temps pour décider de son avenir , la Can peut bien être une bonne vitrine.
Géraud Viwami

Fiche de joueur
Stéphane Sèssegnon , 35 ans, 1m70 , milieu offensif
Club actuel : Genclerbirligi (Turquie)
international depuis : Septembre 2005
nombres de capes : 75, 22 buts
surnom : le diamant noir (surnom donné par la presse locale)

Perf’ des béninois : Imorou décisif , encore un doublé pour Tamou , Sèssegnon promu et Poté buteur 

Votre rubrique vous dresse un bilan express des performances des joueurs béninois à l’étranger. Cette semaine on retiendra : le nouveau doublé d’Affissou Tamou , le coup double de Daniel Didavi , la première passe décisive d’Emmanuel Imorou, la promotion pour Stéphane Sèssegnon et le quinzième but de Michael Poté. Point complet. .

Bon à savoir…

En Turquie , comptant sur le quinzième but de Michael Poté (34 ans) inscrit sur pénalty , qui fait de lui le deuxième meilleur buteur du championnat , l’Adana Demirspor est revenu à un petit point de la 6e place qualificative pour les Play Off occupée par Gazisehir Gaziantespor avant l’ultime journée. Ce même club qui a été la victime de Stéphane Sèssegnon et ses coéquipiers de Genclerbirligi qui ont validé leur montée dans l’élite avec un franc succès 0-2 à l’extérieur. Leader avec un point d’avance sur son dauphin Denizlispor , le club retrouve l’élite une saison après sa relégation et devra s’imposer sur l’ultime journée pour décrocher le titre de champion.

En Allemagne , Stuttgart passera par les barrages pour sauver sa place en Bundesliga mais en attendant Daniel Didavi (29 ans) a brillé contre Wolfsburg son ancien club. Le milieu offensif allemand d’origine allemand deux minutes après son entrée en jeu  a d’abord été passeur décisif pour Donis (55e) et buteur (83e).

Au Niger , Affissou Tamou (23 ans) est décidément en feu en cette fin de saison, l’ailier a été encore le héros de l’As Douane en huitième de finale de la coupe nationale en signant un retentissant doublé contre Nassara. Buteur à la 37e et 83e minutes , il a permis à son club de passer en quarts avec une victoire 3-0.

En France , alors qu’il était sur le banc avec le Red Star où il est parti en prêt en janvier dernier , David Kiki (25 ans) va retrouver l’élite avec Brest la saison prochaine. Le club breton a validé son accession avec un succès 3-0 contre Niort , ancien club de l’arrière gauche béninois.

En Ligue 1 , son concurrent en sélection nationale, Emmanuel Imorou (30 ans)  est revenu avec brio à Caen , auteur de sa première passe décisive de la saison pour l’ouverture du score de Ninga contre Reims en championnat. Un centre millimétré du gauche bien conclu par l’attaquant tchadien.

En Arabie Saoudite , à une journée de l’épilogue de la saison , Dhamak privé d’Abdel Fadel Suanon (23 ans) a validé sa promotion en première division saoudienne ce week-end.

En Turquie ,  Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor), En France, C Jordan Adéoti (Auxerre) sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

TABLEAU DES STATS

Algérie
D1-J27
MO Bejaia – AC Paradou 1-0
Titulaire : Jacques Bessan – attaquant – 90 minutes (MO Bejaia)
Stat saison : 10 matches , 2 buts
Classement : 14e/16 : MO Bejaia 29 points

Allemagne
D1 – J33
Stuttgart – Wolfsburg 3-0
Entré en jeu : Daniel Didavi – milieu offensif – 53e minutes (Stuttgart)
But : Didavi 83e
Stat saison : 19 matches – 2 buts
Classement : 16e/ 18 : Stuttgart 27 points

Angleterre
D1-J38
Southampton – Huddersfield 1-1
Entré en jeu: Steve Mounié– attaquant – 86e minute (Huddersfield)
Stat saison : 31 matches , 2 buts
Classement : 20e/20 : Huddersfield 14 points

Arabie Saoudite
D2-J37
Al Jabalain – Al Shoalah 1-3
Titulaire : Paterne Counou – défenseur central– 90 minutes (Al Jabalain)
Stat saison : 34 matches – 1 but
Classement : 13e/20: Al Jabalain 47 points.

Ethiopie
D1 – J24
Bahar Dar -Dire Dawa Kenema 2-1
Titulaire : Harrison Hessou – gardien – 90 minutes (Bahar Dar)
Stat saison : 16 matches – 7 clean sheet
Classement : 6e/16 : Bahar Dar 36 points

Etats – Unis
D2-J10
Los Angeles Galaxy II – Fresno 0-3
Titulaire : Armel-Don Tchilao – milieu offensif – 53 minutes (LA Galaxy II)
stat saison : 8 matches
Classement : 10e/18 : LA Galaxy II 14 points

Birmingham – Louisville 0-3
Entré en jeu : Femi Hollinger-Jantzen – milieu offensif – 46e minute (Birmingham)
stat saison : 5 matches
Classement : 12e/18 : Birmingham 11 points
France

France
Ligue 1 – J36
Amiens – Toulouse 0-0
Titulaire : Khaled Adénon– défenseur central – 90 minutes (Amiens)
Stat saison : 21 matches
Classement :16e/20 : Amiens 35 points

Caen – Reims 3-2
Titulaire : Emmanuel Imorou – arrière gauche – 78 minutes (Caen)
Stat saison : 14 matches , 1 passe décisive
Classement :18e/20 : Caen 33 points

Lille – Bordeaux 1-0
Titulaire : Jules Koundé – défenseur central – 90 minutes (Amiens)
Stat saison : 35 matches
Classement :14e/20 : Bordeaux 38 points

Angers – Paris SG 1-2
Titulaire : Colin Dagba – arrière droit– 90 minutes (Paris SG)
Stat saison : 16 matches
Classement :1er/20 : Paris SG 85 points

Ligue 2 – J37

Brest- Niort 3-0
Titulaire : Saturnin Allagbé– gardien – 90 minutes , David Djigla– ailier – 79 minutes (Niort)
Stat saison : Allagbé 37 matches – 12 clean sheet , Djigla 30 matches – 1 but – 1 passe décisive
Classement : 12e /20 : Niort 43 points

Lorient – Sochaux 0-0
Titulaire : Olivier Verdon – défenseur central – 90 minutes (Sochaux)
Stat saison : Verdon 29 matches , 1 but
Classement : 18e/20 : Sochaux 38 points

Gabon
J1-Play Off
US Bitam – AO CMS 0-1
stat saison : Djamal Fassassi– arrière droit – 90 minutes (AO CMS)
Stat saison : Fassassi 12 matches
Classement : 1er/6 : AO CMS 3 points

Lettonie
D1-J12
Valmiera – Riga 1-0
Titulaire : Pacifique Gbaguidi – milieu offensif – 68 minutes (Valmiera)
stat saison : Gbaguidi 7 matches 1 but
Classement : 3e/9: Valmiera 17 points

Niger
8e de finale
AS Douanes – Nassara FC 3-0
Titulaire : Affissou Tamou– ailier – 90 minutes (As Douanes)
But : Tamou 37e , 83e minute
Stat saison : 14 matches – 5 buts – 8 passes décisives

Nigeria
J19
Plateau United – Nasarawa 2-1
Titulaire : Junior Salomon – défenseur central – 90 minutes (Plateau United)
stat saison : 13 matches joués
Classement: 7e/12 : Plateau United 25 points

Enyimba – Wikki Tourist 1-1
Titulaire : Jean-Marie Guéra – milieu -90 minutes (Enyimba)
stat saison : Guéra 7 matches – 1 but
Classement : 2e/12 : Enyimba 29 points

Lobi Stars – Enugu Rangers 1-0
Titulaire : Isaac Louté – arrière gauche – 90 minutes (Enugu Rangers)
stat saison : Louté 7  matches 2 buts
Classement : 1er /12 : Enugu Rangers 34 points

Suisse
D2-J33
Vaduz – Winterthur
Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier –57 minutes (Vaduz )
Stat saison : Dossou 32 matches – 7 buts
Classement : 6e /10 : Vaduz 41 points

Togo
D1-J26
GbohloeSu – AS Togo Port 0-0
Titulaire : Ulrich Quenum – milieu offensif – 90 minutes (Gbohloesu)
Stat saison : Quenum 11 matches 5 passes décisives
Classement : 12e/14 : Gbohloesu 33 points

Turquie
D2 – J33
Adana Demirspor – Balikesispor 2-0
Titulaire : Michael Poté – attaquant– 62 minutes
But : Poté 33e (sp)
Stat saison : Poté – 32 matches – 15 buts
Classement : 7e/18 : Adana Demirspor 55 points

Gazisehir Gaziantespor – Genclerbiligi 0-2
Titulaire : Stéphane Sèssegnon– milieu offensif – 76 minutes
Stat saison : Sèssegnon 29 matches, 4 buts
Classement : 1er/18 : Genclerbirligi 70 points

Réalisé par Géraud Viwami