Journal des transferts : Clermont (France) attend Dossou , FC Schalke 04 (Allemagne) récupère Awassi et le TP Mazembé (RD Congo) piste Kokpon,

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,Clermont attend sa nouvelle l’ailier  Jodel Dossou en provenance d’Hartberg (Autriche). En Allemagne ,  FC Schalke mise  sur Noah Awassi. L’attaquant Rudy Gestede ne ferme aucune porte pour son avenir. L’ailier d’Esae Maxime Kokpon suivi par un géant d’Afrique et  l’arrière gauche David Kiki pisté en Turquie.

 

 

France : Clermont (Ligue 2 )  va annoncer Jodel Dossou

C’est une information exclusive , Jodel Dossou (28 ans) va découvrir le championnat français à partir de la saison prochaine.

Selon nos informations, L’ailier international béninois est tombé d’accord avec Clermont , 5e de Ligue 2 en 2019-2020. Le club auvergnat  a aussi convaincu Hartberg de lâcher son numéro 20 qui avait encore une  année de contrat.
Le deal est déjà bouclé et le joueur a déjà passé avec succès sa visite médicale hier.  Le transfert devrait être officialisé dans les heures  à venir ainsi que la durée du bail.

Il retrouvera donc un autre international béninois , le défenseur Cédric Hountondji présent au club depuis juillet 2019 et deviendra le cinquième  béninois à porter les couleurs du club après Mickael Poté (2007-2009), Fabien Farnolle (2010-2014) et Emmanuel Imorou (2012-2014). 


Ce sera le septième club de sa carrière à l’étranger  après le RB Salzbourg , Liefering et l’Austria Lustenau en Autriche, Vaduz au Liechtenstein et le Club Africain de Tunis en Tunisie.

Auteur de 7 buts et 5 passes décisives en 31 matches en 2019 – 2020 dans le championnat autrichien, Dossou sort d’une belle saison où il a été un acteur majeur de la qualification du club en tour préliminaire de l’ Europa League la saison prochaine.

Allemagne : Schalke O4 mise sur Noah Awassi (22 ans)

Libre après son départ , de Babelsberg (D4 ) où il a disputé quinze matches et délivré deux passes décisives en 2019-2020 , Noah Awassi  (22 ans) reste en Allemagne où il  portera les couleurs de Schalke 04. Le défenseur  central germano-béninois présenté comme un grand espoir fera ses gammes avec l’équipe U23 dans un premier temps  avant de prétendre à une place dans l’équipe première en Bundesliga dirigé par David Wagner. Le club de la Rhur a annoncé le recrutement d’Awassi qui a déjà débuté la préparation avec le groupe de la réserve qui évoluera en quatrième division germanique.

Robuste défenseur du haut de son mètre quatre-vingt-treize, a été formé au Dynamo Dresden dans sa ville natale jusqu’en 2018. Il a ensuite rejoint le SF Lotte en troisième division allemande  en 2018-2019 où il n’a signé que trois petites apparitions et remplaçant à vingt-quatre reprises. Après une saison plutôt réussie à Babelsberg , Awassi rebondit dans un club nettement plus huppé.

Rudy Gestede ouvert à tout

En fin de contrat après son départ de Middlesbrough en juin dernier , Rudy Gestede (31 ans) est actuellement libre et sur le marché. L’attaquant international béninois  a récemment déclaré dans un entretien accordé à nos confrères de Talk Sports  au sujet de son avenir « J’ai besoin de choisir le bon challenge. Cela pourrait être en Angleterre ou ailleurs. Je ne ferme aucune porte » Sur les tablettes de quelques clubs en Championship , l’ancien messin ne devrait pas avoir de mal à rebondir.

Maxime Kokpon (Esae) suivi par le TP Mazembé (RD Congo)

Grosse révélation du championnat local sous les couleurs d’Esae où il a signé 4 buts et 6 passes décisives toutes compétitions confondues ,Maxime Kokpon (22 ans) a une belle côte à l’étranger. L’ailier gaucher des Universitaires serait suivi les congolais du TP Mazembé qui aurait coché son nom lors de la sa prestation remarquée contre le DC Motema Pembé en février dernier à Kinsasha. A suivre.

David Kiki pisté en Turquie

Sans club depuis son départ de Brest après trois saisons en Bretagne , David Kiki (26 ans) pourrait quitter la France pour une première expérience à l’étranger. L’arrière gauche serait sur les tablettes d’un club de deuxième division turque. A la recherche d’un profil de défenseur international , l’ancien niortais plait beaucoup au club qui aime bien l’idée de récupérer le gaucher sans payer de transfert.

Géraud Viwami

 

Journal des Transferts : Ça coince pour Kiki au Mans , des discussions pour Quenum en Tunisie , Mamelodi Sundowns avance sur Akakpo et Ouorou suivi en Scandinavie

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,  l’arrière gauche David Kiki ne signera pas au Mans. Les sud africains de Mamelodi Sundowns avancent sur le défenseur central  Arnaud Akakpo. Le Stade Tunisien discute pour le milieu offensif Ulrich Quenum. L’arrière gauche de la JA Cotonou , Djalilou Ouorou est suivi en Norvège et le coach Mathias Déguénon a quitté Energie FC. 

France : Pas d’accord entre Lemans et Kiki

A la recherche d’un renfort au poste d’arrière gauche après avoir cédé Enzo Ebossé à Angers , Lemans avait coché le nom de David Kiki (26 ans). L’international béninois qui a passé  la semaine dernière au club et a même disputé une mi-temps lors du match amical disputé contre le Paris Fc , le 15 juillet mais il ne portera pas les couleurs club sarthois, relégué en National 1. Selon nos informations , les deux parties ne se sont pas accordés sur l’aspect financier. Il n’y a donc pas eu d’accord , l’ancien brestois est toujours sur le marché.

Tunisie : des discussions entamées autour d’Ulrich Quenum

Après deux exercices complets à Gbohloesu dans le championnat togolais ,Ulrich Quenum (24 ans,photo) auteur 13 passes décisives et 6 buts en 51 apparitions est fortement courtisé. Si deux clubs ivoiriens de haut de tableau dont les noms n’ont pas filtré ont déjà approché avec des propositions fermes , le milieu offensif prend son temps ce dernier pourrait viser plus haut. A la recherche d’un meneur de jeu en vue de la saison prochaine , le  Stade Tunisien , actuel 5e du championnat de Ligue 1 tunisienne  aussi a transmis une offre pour s’attacher les services de l’international béninois. Les discussions sont  ouvertes entre les parties concernées.

Afrique du Sud : direction  Mamelodi Sundowns  pour Arnaud  Akakpo ?

Alors qu’on parlait d’un intérêt de plusieurs clubs sud africains à l’égard du défenseur Arnaud Akakpo (19 ans) il y a quelques semaines, l’international  béninois pourrait bien faire un grand saut. Selon une source locale , le profil du défenseur puissant et athlétique (1m92) a définitivement séduit Mamelodi Sundowns. Le club vainqueur de la ligue des champions 2016 et recordman avec neuf titres de champion d’Afrique du Sud , dirigé par  le légendaire Pisto Mosimane serait bien avancé  dans l’optique  de boucler la venue du joueur formé à Alodo. Les brésiliens ont pris une longueur d’avance sur la concurrence souhaiteraient signer un contrat de longue durée avec un prêt dans la foulée. A suivre.

Djalilou Ouorou (JA Cotonou) suivi en Scandinavie ?

Reconnu parmi les références locales à son poste , Djalilou Ouorou ( 22 ans, 26 matches , 4 passes décisives et 1 but en 2019-2020) a une belle côte sur le marché. L’arrière gauche, en fin de contrat à la JA Cotonou est sur les tablettes d’un club de deuxième division en  Norvège, selon nos informations. Titulaire (6 capes)  avec les A’ pendant les qualifications du Chan 2020 et au tournoi de l’UFOA 2019 au Sénégal où il s’était fait repéré par les recruteurs scandinaves qui l’ont suivi le dernier exercice amputé par l’arrêt des compétitions à cause de la crise sanitaire. Même si l’identité du club n’a pas encore filtré , il ne serait pas le seul intéressé chez les Vikings.

Arrière latéral athlétique et porté vers l’avant, il est présenté comme un grand espoir à son poste.  Particulièrement apprécié par  Michel Dussuyer , qui l’a déjà sélectionné à deux reprises avec les Ecureuils,  le profil du gaucher plait énormément en Scandinavie. A suivre.

Mathias Déguénon : c’est terminé avec  Energie Fc

Après deux saisons à la tête d’Energie en première division béninoise qu’il a mené à 13e place en 2019 et 9e en 2020, Mathias Déguénon ne sera plus sur le banc du club la saison prochaine. Le technicien béninois a quitté son poste d’un commun accord avec ses anciens dirigeants. Nommé à la tête des Ecureuils U20, Déguénon pourra pleinement se consacrer à sa nouvelle mission : conduire la jeune sélection au prochain tournoi de l’Ufoa et viser une qualification pour la Can Mauritanie 2021.

Géraud Viwami

Entretien : David Kiki  » J’ai déjà eu des contacts et on est en pleins pourparlers »

Après la fin de son aventure avec le Stade Brestois, David Kiki est désormais libre de tout engagement. Le latéral gauche international béninois, âgé de 26 ans, pense déjà à sa prochaine destination. Pour Football365 Afrique, l’ancien des Chamois Niortais se plonge dans son passé avec le Stade Brestois et scrute l’avenir. Entretien.

David Kiki, votre aventure avec le Stade Brestois s’est achevée. Qu’en retenir ?

Ce que je retiens, c’est que j’ai beaucoup appris sur ma personne. J’ai appris aussi sur la vie d’un groupe et j’ai fait de belles rencontres là-bas. Néanmoins, j’ai vécu beaucoup de moments compliqués, mais ça fait partie de la vie d’un footballeur. Toutes ces expériences vont me servir pour la suite de ma carrière même si on ne m’y a pas vraiment donné ma chance.

Avez-vous des regrets par rapport à la saison dernière ?

Bien sûr que j’ai eu des regrets. J’aurais aimé avoir une chance pour faire mes preuves mais je n’ai pas eu cette possibilité. J’avoue que je regrette un peu quand même cela.

Vous êtes désormais libre comme l’air. Quelle sera votre prochaine destination ?

Ma prochaine destination, je ne la connais pas encore. Le mercato vient d’être ouvert et ensemble avec mon agent, nous sommes en train d’étudier des pistes pour bien analyser ce qui sera bien pour moi afin que je puisse jouer et montrer à nouveau ce dont je suis capable. Je suis plus qu’impatient d’exprimer à nouveau mon vrai talent.

Avez-vous déjà eu des contacts en vue de la saison prochaine ?

Oui, oui, j’ai déjà eu des contacts et on est en pleins pourparlers pour opérer un meilleur choix.

Qu’est ce qu’on peut retenir de votre parcours jusqu’à présent ?

De mon parcours, je peux dire que j’ai gravi des échelons, que j’ai beaucoup progressé. Je suis arrivé en France à Belfort. De CFA en National, je suis allé en Ligue 2, aux Chamois Niortais, puis dans l’élite après. J’en déduis que j’ai eu à progresser et que j’ai beaucoup appris aussi. C’est sûr que dans la vie d’un footballeur, il y a des moments difficiles mais ces moments permettent de mieux rebondir et de bien faire son métier. Je n’ai que 26 ans et j’ai donc encore beaucoup d’années devant moi pour apprendre. Tout ce qui m’arrive, je le prends positivement car je sais que ça va me servir pour la suite.

Quels regards portez-vous sur la crise sanitaire qui a chamboulé tous les calendriers liés au football ?

J’avoue que la crise sanitaire de la maladie à coronavirus a bouleversé tous les calendriers dans le monde entier. C’est vrai qu’on ne s’y attendait pas, mais c’est un virus qu’il faut vraiment prendre au sérieux en respectant les gestes barrières. La santé est plus importante que tout, c’est une année particulière.

Où en êtes-vous avec les Écureuils du Bénin ?

On avait un regroupement en mars dernier mais cela n’a pu être effectif et pour cause, le virus était déjà bien présent et dictait sa loi. Là aussi, tout est à l’arrêt et nous n’avons pour l’instant pas idée de quand nous pourrons poursuivre les éliminatoires de la CAN 2021 et débuter celles de la Coupe du monde.

Source : Football365

Journal des transferts : Loko suivi au Maroc , Kiki courtisé en National 1 , Des belges se renseignent sur Djigla , Dorémus plaît en Ligue 2 et Seibou sur le départ

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra la belle côte du milieu du DC Motema Pembé Arsène Loko suivi au Maroc. En fin de contrat à Brest l’arrière gauche David Kiki a été approché par un club de National 1 pendant que le niortais David Djigla est convoité en Belgique. Enfin sur le départ , l’arrière droit de l’AF Bobigny , Melvyn Dorémus plaît en Ligue 2 tout comme le milieu Mama Seibou qui ne sera pas retenu par le SC Toulon.

 

En fin de contrat au DC Motema Pembé , Arsène Loko à la côte au Maroc

Après trois saisons au DC Motema Pembé , Arsène Loko (25 ans, photo) va quitter le club la fin de cet exercice. Le milieu polyvalent sort d’une nouvelle saison réussie qui a vue les Immaculées valider pour une troisième saison d’affilée leur présence en coupe de la Caf après avoir fini quatrièmes du championnat congolais. Débarquer en 2017 , en provenance de l’Africa Sports d’Abidjan , Loko devrait s’envoler vers un autre championnat. L’ancien Oyé figure dans les petits papiers de la RS Berkane, actuel quatrième de Ligue Botola et qualifié pour les demies de la Coupe de la Caf en cours. Il a tapé dans l’œil du staff des marocains en janvier dernier lors d’une confrontation face au DCMP en phase de groupe de la Coupe de la Caf à Kinshasa. Libre , le club entraîné par Tarik Sektoui est enclin à l’idée de boucler sa venue sans verser des indemnités de transfert. Mais les oranges ne sont pas les seuls sur le dossier, le MC Oujda aussi a pris des renseignements sur le joueur formé à l’USP.

David Kiki approché National 1 !

En manque de temps de jeu après trois exercices compliqués à Brest en Ligue 2 et Ligue 1 , David Kiki (26 ans) ne sera pas conservé par le club breton à la fin de son bail le 30 juin prochain. Alors que la Ligue de football professionnel a annoncé l’ouverture du mercato en France, lundi prochain, l’arrière gauche béninois suscite déjà l’intérêt des clubs de National 1 notamment. Le Red Star où il a été prêté six mois en Ligue 2 entre janvier et juin 2019 voudrait bien le récupérer mais l’Ecureuil a été aussi approché par un autre club de National 1 dont le nom n’a pas encore filtré qui est passé à l’action avec  une première offre. A suivre.

Les belges chauds sur David Djigla  ?

Même si Niort souhaite prolonger son contrat qui expire à la fin de ce mois de juin, David Djigla (25 ans) est sondé  à l’étranger. L’ailier international béninois est sur la shortlist d’un club de première division belge qui souhaiterait l’enrôler libre. La saison a été déjà clôturée en Belgique , les clubs s’activent sur le marché pour ne pas subir , le retour des concurrents des « grands » championnats où la compétition a repris ou va reprendre.  Recruté à Bordeaux en 2015 , le numéro 7 des Ecureuils serait tenter par une nouvelle aventure et a tout l’air d’une bonne affaire puisqu’il pourrait s’engager librement ailleurs d’ici le 30 juin.

AF Bobigny : Melvyn Doremus plaît en Ligue 2

Auteur d’une saison complète en National 2 sous les couleurs de Bobigny, Melvyn Dorémus  (23 ans , 20 matches , 2 buts en 2019-2020)  pourrait quitter le club un an après son arrivée.  Désormais reconnu comme un joueur athlétique qui prend bien son couloir , l’arrière droit international béninois à une bonne côte en National 1 où il avait évolué la saison dernière mais aussi en Ligue 2.

 

SC Toulon : Mama Seibou ne sera pas retenu

Encore lié à Toulon pour une saison , Mama Seibou (24 ans) ne sera pas retenu par le club du Sud , relégué en National 2 cette saison en cas d’offre. Le milieu des Ecureuils jouit tout de même d’une bonne côte puisque sa polyvalence , capable d’évoluer au poste d’arrière droit est un atout qui ne laisse pas insensible  un club en Ligue 2 française et d’autres en National 1 également.

Géraud Viwami

 

Sondage : XI type 2000-2020 des Ecureuils , Votez pour le choix de l’arrière gauche!

SFAX, TUNISIA: Benin defender Anicet Adjamossi (R) controls the ball in front of his South African opponent Zuma Sibusiso, during their African nations Cup match 27 January 2004 in Sfax. AFP PHOTO ISSOUF SANOGO (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP via Getty Images)

Après trois Can dont un quart de finale en Egypte 2019 , Bjfoot vous propose de voter pour le meilleur XI type des Ecureuils des vingts dernières années.Les internationaux sélectionnés entre 2000 et 2020 sont pris en compte avec les critères suivants: Phase finale de Can disputée, nombres de sélections et influence.

L’équipe sera composée dans un 4-3-3. Sur chaque poste vous aurez le choix entre quatre noms.

Saturnin Allagbé a dominé le vote des gardiens. Romuald Boco avec 54% a fini en tête  du vote pour le poste d’arrière droit.

Le scrutin continue avec le poste d’arrière gauche. Anicet Adjamossi (Can 2004, 2008 et 2010) , Emmanuel Imorou (Can 2010 et 2019), David Kiki (Can 2019) et Moussa Safradine (Can U20 et Mondial U20 2005) sont en concurrence.

Vous avez donc deux jours pour faire vos choix parmi nos propositions. Pour voter , il faut participer au sondage sur notre compte Twitter. Vous avez deux jours pour faire votre choix.

Transfert: David Kiki va quitter Brest !

Trois saisons après son arrivée , David Kiki (26 ans) va quitter  Brest cette saison où il ne sera pas conservé à la fin de son contrat. L’international béninois devrait rebondir rapidement. 

Après l’annonce de la fin anticipée de la Ligue 1 française , les clubs se sont aussitôt plongés dans le mercato. Brest promu dans l’élite y restera en la faveur de sa 14e place à l’issue de la 28e journée mais va se séparer de David Kiki qui arrive en fin de contrat, le 30 juin prochain. Dans un entretien accordé à nos confrères de FranceFootball la semaine dernière , le directeur sportif du club brestois , Gregory Lorenzi a confirmé que l’arrière gauche ne serait pas conservé « David Kiki ne sera  pas prolongé. On l’avait évoqué en début de la saison ».

Recruté par Brest à l’été 2018 en Ligue 2 en provenance de Niort , l’international béninois a disputé 11 matches en deux saisons sous les ordres de Jean-Marc Furlan. Peu utilisé, il a été prêté six mois au Red Star en janvier 2019 où il fera 7 apparitions.

Promu en Ligue 1 cette saison ,  la situation de l’ancien chamois ne s’est pas améliorée avec l’arrivée d’Olivier Dall’Oglio sur le banc. Le gaucher n’a jamais été convoqué pour disputer la moindre minute dans l’élite , barré par Romain Perraud et Ludovi Baal. Il s’est contenté d’une seule apparition dans le groupe professionnel, sur le banc , contre Metz en coupe de la Ligue en octobre. Le natif Vakaon  a aligné quand même 5 matches/2 buts avec la réserve en National 3.

L’ancien de Belfort , devrait rebondir rapidement dans un club hexagonal où il jouit d’une belle côte en Ligue notamment.

Géraud Viwami. 

Ecureuils : Imorou et Kiki en difficulté, le coté gauche en péril ?

Restés à quai à la fin du mercato hivernal et  à un mois de la prochaine trêve internationale où le Bénin jouera le Lesotho en double confrontation pour la 3e et 4e journée des qualifications de la Can Cameroun 2021, Michel Dussuyer peut-il réellement compter sur David Kiki et Emmanuel Imorou dont les situations en club ne sont pas les meilleures.

 

Kiki, abonné absent.

Barré par la concurrence et pas dans les choix du coach de Brest Olivier Dall’Oglio , Davidi Kiki (26 ans) ne compte qu’une seule apparition sur le banc en coupe de la ligue avec le groupe professionnel du club breton en octobre dernier contre Metz. Romain Perraud (22 ans, 17 matches en L1) et Ludovic Baal (33 ans , 11 matches en L1) sont les préposés au poste d’arrière gauche. L’international béninois s’entraîne normalement avec l’équipe fanion sans disputer la moindre minute. L’ancien niortais a  aligné 4 matches et 2 buts avec la réserve en Nationale 3 (cinquième division). Sa dernière apparition date de novembre 2019. Insuffisant pour un international de son calibre. Alors qu’on attendait à ce qu’il aille chercher du temps ailleurs sur  le dernier mercato hivernal comme c’était le cas la saison dernière où il a avait été prêté au Red Star en Ligue 2 sur la seconde partie de saison, cette fois-ci il n’a pas bougé du club auquel il est encore lié jusqu’en juin 2021. Sauf improbable retournement de situation ou blessure, sa situation pourrait ne pas bouger sur la seconde partie de saison, son avenir en sélection nationale serait  vraiment menacé dans un futur proche.

Imorou, un peu trop bas ?   

Et si on devrait se faire à l’idée qu’on ne reverrait pas à nouveau Emmanuel Imorou de sitôt au  niveau professionnel. L’arrière gauche de 31 ans a contre toute attente décidé de rejoindre Evian en Régional 1 (6e division) , en septembre dernier , afin de partir sur un projet qui lui plaisait après avoir refusé des offres dans le Golf, de Lemans en Ligue 2 et Atromitos en D1 grecque. L’ancien clermontois va donc terminer la saison dans son club actuel puisqu’il n’a pas été transféré cet hiver. S’il a été écarté du groupe des Ecureuils en septembre et octobre, Manu a disputé les deux premières journées des qualifications de la Can 2021 face au Nigéria et la Sierra Leone en novembre 2019 mais la différence physique de niveau s’est vite remarquée notamment au match aller à Uyo. David Kiki l’a d’ailleurs supplée en cours de match. Pour le trentenaire, continuer à évoluer à ce niveau amateur sur la durée ne fait pas de lui un candidat crédible sportivement pour le niveau international  malgré son expérience.

Le sélectionneur devra faire face à véritable casse-tête en mars prochain entre s’accrocher aux deux latéraux gauche qui étaient à la dernière Can mais qui sont en situation difficile ou lancer d’autres jeunes de la scène locale notamment. Le côté gauche de la défense béninoise est en bien péril.

Géraud Viwami

 

Ecureuils :   Quels choix tactiques face au Nigéria?  la compo probable

Le Bénin débutera les qualifications de la Can Cameroun 2021 face au Nigéria. Les Ecureuils sont arrivés à Uyo ce soir à veille du duel face aux Supers Eagles. Mais quelle équipe  Michel Dussuyer pourrait aligner demain ?

 

Le  4-3-3 conservé ?

Sur les trois matches des qualifications de la Can 2019 disputés à l’extérieur, Michel Dussuyer a opté pour un 3-4-3 avec une assise défensive autour de Khaled Adénon. Cette fois-ci le vice-capitaine est absent. Mais depuis le retour de la campagne égyptienne, sur les trois amicaux disputés le Bénin a évolué en 4-3-3. Avec le laps de temps dont le staff a disposé pour travailler , il devrait s’appuyer sur ces acquis récents. Ainsi, cette dernière organisation pourrait être choisie demain face au Nigéria.

Quid de la défense centrale ?

Dans les buts, Fabien Farnolle sera aligné comme numéro un.

En défense, dans les couloirs Youssouf Assogba  et David Kiki titulaires en octobre contre la Zambie,  partent avec un léger avantage du Melvin Dorémus et Emmanuel Imorou.

Dans l’axe, privé d’Olivier Verdon suspendu. Cédric Hountondji reviendra comme titulaire. Il pourrait être associé à Nabil Yarou. Lancé dans le grand bain contre la Zambie , le capitaine des Buffles va conserver sa place dans le onze. A moins Jean Ogouchi , lui soit préféré.

reconstituer le trio habituel

Au milieu, le sélectionneur pourra aligner son milieu type. Avec Jordan Adéoti en sentinelle accompagné de Sessi d’Almeida et du capitaine Stéphane Sessègnon. De retour de blessure à la cuisse , Mama Seibou resté sur le banc vendredi en club peut aussi débuter.

Aguémon et Dossou d’entrée ?

En attaque, face au forfait de Cèbio Soukou resté en Allemagne, Jodel Dossou et Yannick Aguémon pourraient tous les deux êtres titulaires sur les couloirs. Cette option sera favorable pour plus de percussion et de vitesse sur les phases offensives. Michael Poté sera donc en concurrence ouverte avec Steve Mounié à la pointe de l’attaque.

Géraud Viwami

Ecureuils : Allagbé , Aguémon et l’organisation défensive, les satisfactions de la trêve internationale

Face à la Côte d’ivoire et l’Algérie en matches amicaux sur cette trêve internationale, le Bénin a tenu tête à deux adversaires réputés sur le continent africain avec plusieurs satisfactions à la clé pour les hommes de Michel Dussuyer.

Saturnin Allagbé , la montée en puissance continue

Au fil des matches, il prend du volume dans les cages béninoises.  Il a encore sorti deux prestations de classe internationale. Contre l’Algérie sur neuf tirs cadrés concédés, le niortais a multiplié les parades pour finir par s’incliner sur un pénalty de Slimani après avoir stoppé la première tentative de l’attaquant monégasque. Contre la Côte d’ivoire , il avait déjà laissé entrevoir sa confiance et son assurance devenu habituelle dans les buts. Une montée en puissance qui se confirme.

L’organisation défensive

En deux matches, les Ecureuils ont certes encaissé deux buts mais la prestation défensive était dans la moyenne. Face à des attaquants ivoiriens et algériens incisifs, le Bénin n’a jamais été dépassé.  Le duo central Verdon – Hountondji alignés pour la première fois a démontré des affinités une concentration de tous les instants. Prometteur. Sur les côtés, à gauche David Kiki, en manque de temps de jeu en club a sorti deux copies de grande qualité. Face aux Fennecs, il a éteint Ryad Mahrez tout seul sans flancher. Défensivement il était très au niveau. A droite, Youssouf Assogba a été une bonne surprise. Le nouveau joueur d’Amiens est une belle promesse à un poste où le Bénin galère à trouver un spécialiste depuis des années. Du haut de ses 18 ans, on a tous apprécié sa rigueur défensive et sa puissance. Malgré le pénalty concédé, on devrait le revoir.  Le quatuor qui a disputé intégralement les deux rencontres a montré plusieurs signaux prometteurs. Puis au milieu, le duo d’Almeida – Adéoti a encore prouvé toute son importance dans l’équilibre de l’équipe. Le premier de plus en plus indispensable dans le pressing et le second à la relance. Sans eux , ce n’est plus la même assise défensive.

Yannick Aguémon,  c’est du bon

Longtemps courtisé pour rejoindre les Ecureuils, l’ancien toulousain a rejoint l’équipe en mars dernier sans jouer. Réserviste lors de la Can 2019, il a enfin effectué ses débuts sur cette trêve internationale. Titulaire contre la Côte d’ivoire et entré en jeu contre l’Algérie, l’ailier a rapidement exhibé ses qualités de percussions, de dribbles et créativité sur le côté gauche. Entreprenant et pas englouti par l’enjeu ,  le joueur de OH Louvain a sorti des copies dignes d’un habitué. Il a bel et bien marqué des points.

Géraud Viwami

David Kiki avant Maroc-Bénin « On sait qu’on a nos chances et on va jouer à fond. »

Avant d’affronter le Maroc ce soir en huitièmes de finale de la Can Egypte 2019 , l’arrière gauche de Brest David Kiki nous accordé un entretien exclusif. Il dresse le bilan du premier tour des Ecureuils et se projette sur le duel à venir. 

 

« Au lendemain de ce nul face au Cameroun qui vous qualifie, comment vous vous sentez ?

Déjà, on est content d’avoir écrit  » l’histoire du Bénin », donc on est satisfait.  C’est de la fierté. On est venu pour un objectif. Certes, on n’a pas gagné mais on a obtenu une qualification historique pour le pays. Donc, on est content.

D’un point de vue personnel, vous avez vécu les deux premiers matchs sur le banc alors que vous avez été titulaire pendant les préparations. Comment est ce que vous avez vécu ces deux matchs où vous n’avez pas été aligné ?

Vous savez, on est tous des compétiteurs et on a envie de jouer tous les matchs. Donc, les deux premiers matchs que je n’ai pas joué je ne vais pas dire que j’étais vraiment content mais c’est le choix du coach. C’était pour un bien de l’équipe. Le coach a jugé que c’était un choix pour l’évolution de l’équipe et puis c’est ce qu’il a fait. Et puis , comme je l’ai dit on est tous professionnels et on sait que le coach sait de quoi je suis capable, il sait ce que je peux faire dans un match. Peut-être bien qu’il m’a préservé pour le match contre le Cameroun (sourire). De toute façon, j’étais prêt à tout moment. Donc, il m’a donné ma chance contre le Cameroun et je pense que je  l’ai saisi.

Quand au tirage au sort, on se disait que le Bénin était peut-être dans l’un des groupes les plus difficiles avec le Cameroun, champion en titre, et le Ghana, six fois demi finaliste sur les six dernières éditions, et que la Guinée-Bissau était sans doute l’adversaire le plus abordable. Aujourd’hui que ces trois matches de groupe sont passés, quel est votre analyse du groupe par rapport à tout ce que vous avez vécu sur ce premier tour, par rapport à chaque match ?

C’était pas évident ce groupe là, il y avait quand même des gros noms et puis voilà nous on était focalisés sur la Guinée-Bissau pour avoir notre qualification.  Malheureusement pour nous, cela ne s’est pas passé comme on le souhaitait mais on a su élever notre niveau et montrer qu’on pouvait rivaliser avec les grandes équipes d’Afrique. Donc, c’est ce qu’on a fait. On est vraiment fiers et content de sortir de ce groupe avec une qualification parce qu’il ne faut pas oublier que le Ghana et  le Cameroun participent presque à toutes les Can. C’est vraiment une fierté de réaliser cette performance  et j’espère qu’on va continuer à aller plus loin.

 

« Je n’ai  peur d’aucun joueur »

 

Vous avez fait vos débuts en Coupe d’Afrique des Nations, c’est la première fois que vous portez le maillot du Bénin sur la scène internationale. Mais est-ce qu’il y a une sensation différente quand on dispute un match de Coupe d’Afrique et les matches de qualification à Cotonou ou à l’extérieur ?

Je dirai déjà que c’est quelque chose d’exceptionnel de jouer un match de CAN et en plus moi mon premier match c’était contre le Cameroun, le tenant du titre. Donc c’était quelque chose d’exceptionnel.  Mais au final cela  revient au même parce que on défend les couleurs nationales donc que ce soit le match des éliminatoires on donne tout. On donne toujours tout donc cela revient au même.  Mais c’est quand même exceptionnel de jouer un match comme cela. C’est une satisfaction pour ma part d’avoir joué contre le Cameroun. Quand on joue avec l’équipe nationale il y a pas de calcul à faire, on donne tout et puis après on fait le compte. C’est ce que j’ai fait et puis heureusement pour moi et pour le pays ça a marché et j’en suis content.

Ce soir c’est contre le Maroc, quel est l’état d’esprit ?  Le Bénin n’a plus de limite ou tout ce qui arrive maintenant c’est du bonus  vu que vous avez atteint le premier objectif ?

Je pense que tout ce qui arrive maintenant c’est du bonus mais on ne va pas dire qu’on va jouer contre le Maroc juste pour aller faire  de la figuration.  Puisqu’on a déjà eu la qualification, on a écrit une page et on continue d’écrire jusqu’au bout. Je pense que le match contre le Maroc va être encore plus difficile que contre le Cameroun. Donc, on va tout donner parce que c’est un match à élimination directe,  on donnera tout comme d’habitude pour ne pas avoir des regrets après. On sait qu’on a nos chances et on va jouer à fond.

 Vous qui êtes défenseur de couloir sans vouloir vous faire peur, vous allez quand même jouer face à des joueurs comme Hakim Ziyech ou encore Nouredinne Amrabat qui sont à un très bon niveau dans ce tournoi. Comment est-ce qu’on se prépare psychologiquement à affronter ce genre de joueur ?

Non psychologiquement ? Ce sont des joueurs de football ! De toutes les façons, je n’ai peur d’aucun joueur. Il n’y a aucun joueur qui me fait peur que ce soit Ziyech ou  Mahrez. Quand on voulait jouer contre l’Algérie, on parlais de Mahrez. Contre le Cameroun, on parlait de Bassogog.  Je n’ai  peur d’aucun joueur parce que je sais ce que je vaut défensivement.

Entretien réalisé par Géraud Viwami 

Ecureuils : Les 23 à la loupe , le chouchou 

Jusqu’à l’entrée en lice du Bénin le 25 juin prochain contre le Ghana à Ismaila pour le compte de la première journée de la Can Egypte 2019, Bjfoot.com vous propose de découvrir les 23 joueurs retenus par Michel Dussuyer. Portrait du jour consacré à David Kiki. Episode 5.

 

Quatre années après ses débuts en équipe nationale , il va découvrir la coupe d’Afrique des Nations à 25 ans. L’arrière gauche qui n’a pas connu les sélections de jeunes a débarqué avec un parcours inhabituel.

Rapidement installé comme titulaire sur le côté gauche de la défense béninoise , il disputé quatre matches sur six pendant les qualifications de la Can 2019. A la clé , on retiendra sa passe clé sur le but de la victoire inscrit face au Togo en mars 2019. Le brestois doit faire face à une forte concurrence avec Emmanuel Imorou qui l’avait relégué sur le banc en octobre 2018 sur la double confrontation face à  l’Algérie. Latéral offensif mais aussi solide sur ses appuis défensifs , l’ancien chamois a régulièrement justifié ses titularisations. Juste techniquement , il est aussi puissant que appliqué. Dans un rôle d’arrière gauche classique ou piston dans un milieu à cinq , il connaît le poste.  Garçon discret , il est devenu l’un des chouchous du public.

Sa carrière débute à Missrété dans le Sud-Est du Bénin , repéré et formé par l’Académie France Bénin Football de Jules Sourou Kodjo. Il arrive en France grâce à un partenariat de ses formateurs et l’ASM Belfort. Arrivé dans l’Hexagone comme un attaquant , c’est en jouant plus bas sur le terrain qu’il va percer sur le tard. Après trois saisons en championnat de France amateur , le club est promu en National en 2015 mais va perdre un joueur-clé. Cet été-là , il devient international béninois et signe son premier contrat professionnel avec Niort en Ligue 2 française à 22 ans. Il va s’y imposer comme premier choix à son poste. A l’été 2017 , Brest candidat à la montée le recrute. Cette saison , en Bretagne il joue peu , deux matches sur la première partie. Pas dans les plans de Jean-Marc Furlan et en quête de temps de jeu , il est prêté en janvier au Red Star pour six mois. Aligné à sept reprises il ne peut empêcher la relégation des franciliens.

A la reprise , encore lié aux bretons pour deux ans il va retrouver son club promu en Ligue 1 la saison prochaine.

Evalué à 700 mille euros sur Transfermarkt , l’Ecureuils compte sur la Can pour marquer les esprits et revenir plus fort dans l’élite et séduire son nouvel entraîneur Olivier Dall’Oglio qui a succédé à Jean-Marc Furlan sur le banc de Brest.

Géraud Viwami.

Fiche de joueur
David Enagnon Kiki, arrière gauche, 1m80, 25 ans
Club actuel : Red Star (France) preté par Brest (France)
international depuis : Juin 2015
nombres de capes : 17
surnom : le président (en référence à son style toujours posé balle au pied)

Perf’ des béninois : Imorou décisif , encore un doublé pour Tamou , Sèssegnon promu et Poté buteur 

Votre rubrique vous dresse un bilan express des performances des joueurs béninois à l’étranger. Cette semaine on retiendra : le nouveau doublé d’Affissou Tamou , le coup double de Daniel Didavi , la première passe décisive d’Emmanuel Imorou, la promotion pour Stéphane Sèssegnon et le quinzième but de Michael Poté. Point complet. .

Bon à savoir…

En Turquie , comptant sur le quinzième but de Michael Poté (34 ans) inscrit sur pénalty , qui fait de lui le deuxième meilleur buteur du championnat , l’Adana Demirspor est revenu à un petit point de la 6e place qualificative pour les Play Off occupée par Gazisehir Gaziantespor avant l’ultime journée. Ce même club qui a été la victime de Stéphane Sèssegnon et ses coéquipiers de Genclerbirligi qui ont validé leur montée dans l’élite avec un franc succès 0-2 à l’extérieur. Leader avec un point d’avance sur son dauphin Denizlispor , le club retrouve l’élite une saison après sa relégation et devra s’imposer sur l’ultime journée pour décrocher le titre de champion.

En Allemagne , Stuttgart passera par les barrages pour sauver sa place en Bundesliga mais en attendant Daniel Didavi (29 ans) a brillé contre Wolfsburg son ancien club. Le milieu offensif allemand d’origine allemand deux minutes après son entrée en jeu  a d’abord été passeur décisif pour Donis (55e) et buteur (83e).

Au Niger , Affissou Tamou (23 ans) est décidément en feu en cette fin de saison, l’ailier a été encore le héros de l’As Douane en huitième de finale de la coupe nationale en signant un retentissant doublé contre Nassara. Buteur à la 37e et 83e minutes , il a permis à son club de passer en quarts avec une victoire 3-0.

En France , alors qu’il était sur le banc avec le Red Star où il est parti en prêt en janvier dernier , David Kiki (25 ans) va retrouver l’élite avec Brest la saison prochaine. Le club breton a validé son accession avec un succès 3-0 contre Niort , ancien club de l’arrière gauche béninois.

En Ligue 1 , son concurrent en sélection nationale, Emmanuel Imorou (30 ans)  est revenu avec brio à Caen , auteur de sa première passe décisive de la saison pour l’ouverture du score de Ninga contre Reims en championnat. Un centre millimétré du gauche bien conclu par l’attaquant tchadien.

En Arabie Saoudite , à une journée de l’épilogue de la saison , Dhamak privé d’Abdel Fadel Suanon (23 ans) a validé sa promotion en première division saoudienne ce week-end.

En Turquie ,  Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor), En France, C Jordan Adéoti (Auxerre) sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

TABLEAU DES STATS

Algérie
D1-J27
MO Bejaia – AC Paradou 1-0
Titulaire : Jacques Bessan – attaquant – 90 minutes (MO Bejaia)
Stat saison : 10 matches , 2 buts
Classement : 14e/16 : MO Bejaia 29 points

Allemagne
D1 – J33
Stuttgart – Wolfsburg 3-0
Entré en jeu : Daniel Didavi – milieu offensif – 53e minutes (Stuttgart)
But : Didavi 83e
Stat saison : 19 matches – 2 buts
Classement : 16e/ 18 : Stuttgart 27 points

Angleterre
D1-J38
Southampton – Huddersfield 1-1
Entré en jeu: Steve Mounié– attaquant – 86e minute (Huddersfield)
Stat saison : 31 matches , 2 buts
Classement : 20e/20 : Huddersfield 14 points

Arabie Saoudite
D2-J37
Al Jabalain – Al Shoalah 1-3
Titulaire : Paterne Counou – défenseur central– 90 minutes (Al Jabalain)
Stat saison : 34 matches – 1 but
Classement : 13e/20: Al Jabalain 47 points.

Ethiopie
D1 – J24
Bahar Dar -Dire Dawa Kenema 2-1
Titulaire : Harrison Hessou – gardien – 90 minutes (Bahar Dar)
Stat saison : 16 matches – 7 clean sheet
Classement : 6e/16 : Bahar Dar 36 points

Etats – Unis
D2-J10
Los Angeles Galaxy II – Fresno 0-3
Titulaire : Armel-Don Tchilao – milieu offensif – 53 minutes (LA Galaxy II)
stat saison : 8 matches
Classement : 10e/18 : LA Galaxy II 14 points

Birmingham – Louisville 0-3
Entré en jeu : Femi Hollinger-Jantzen – milieu offensif – 46e minute (Birmingham)
stat saison : 5 matches
Classement : 12e/18 : Birmingham 11 points
France

France
Ligue 1 – J36
Amiens – Toulouse 0-0
Titulaire : Khaled Adénon– défenseur central – 90 minutes (Amiens)
Stat saison : 21 matches
Classement :16e/20 : Amiens 35 points

Caen – Reims 3-2
Titulaire : Emmanuel Imorou – arrière gauche – 78 minutes (Caen)
Stat saison : 14 matches , 1 passe décisive
Classement :18e/20 : Caen 33 points

Lille – Bordeaux 1-0
Titulaire : Jules Koundé – défenseur central – 90 minutes (Amiens)
Stat saison : 35 matches
Classement :14e/20 : Bordeaux 38 points

Angers – Paris SG 1-2
Titulaire : Colin Dagba – arrière droit– 90 minutes (Paris SG)
Stat saison : 16 matches
Classement :1er/20 : Paris SG 85 points

Ligue 2 – J37

Brest- Niort 3-0
Titulaire : Saturnin Allagbé– gardien – 90 minutes , David Djigla– ailier – 79 minutes (Niort)
Stat saison : Allagbé 37 matches – 12 clean sheet , Djigla 30 matches – 1 but – 1 passe décisive
Classement : 12e /20 : Niort 43 points

Lorient – Sochaux 0-0
Titulaire : Olivier Verdon – défenseur central – 90 minutes (Sochaux)
Stat saison : Verdon 29 matches , 1 but
Classement : 18e/20 : Sochaux 38 points

Gabon
J1-Play Off
US Bitam – AO CMS 0-1
stat saison : Djamal Fassassi– arrière droit – 90 minutes (AO CMS)
Stat saison : Fassassi 12 matches
Classement : 1er/6 : AO CMS 3 points

Lettonie
D1-J12
Valmiera – Riga 1-0
Titulaire : Pacifique Gbaguidi – milieu offensif – 68 minutes (Valmiera)
stat saison : Gbaguidi 7 matches 1 but
Classement : 3e/9: Valmiera 17 points

Niger
8e de finale
AS Douanes – Nassara FC 3-0
Titulaire : Affissou Tamou– ailier – 90 minutes (As Douanes)
But : Tamou 37e , 83e minute
Stat saison : 14 matches – 5 buts – 8 passes décisives

Nigeria
J19
Plateau United – Nasarawa 2-1
Titulaire : Junior Salomon – défenseur central – 90 minutes (Plateau United)
stat saison : 13 matches joués
Classement: 7e/12 : Plateau United 25 points

Enyimba – Wikki Tourist 1-1
Titulaire : Jean-Marie Guéra – milieu -90 minutes (Enyimba)
stat saison : Guéra 7 matches – 1 but
Classement : 2e/12 : Enyimba 29 points

Lobi Stars – Enugu Rangers 1-0
Titulaire : Isaac Louté – arrière gauche – 90 minutes (Enugu Rangers)
stat saison : Louté 7  matches 2 buts
Classement : 1er /12 : Enugu Rangers 34 points

Suisse
D2-J33
Vaduz – Winterthur
Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier –57 minutes (Vaduz )
Stat saison : Dossou 32 matches – 7 buts
Classement : 6e /10 : Vaduz 41 points

Togo
D1-J26
GbohloeSu – AS Togo Port 0-0
Titulaire : Ulrich Quenum – milieu offensif – 90 minutes (Gbohloesu)
Stat saison : Quenum 11 matches 5 passes décisives
Classement : 12e/14 : Gbohloesu 33 points

Turquie
D2 – J33
Adana Demirspor – Balikesispor 2-0
Titulaire : Michael Poté – attaquant– 62 minutes
But : Poté 33e (sp)
Stat saison : Poté – 32 matches – 15 buts
Classement : 7e/18 : Adana Demirspor 55 points

Gazisehir Gaziantespor – Genclerbiligi 0-2
Titulaire : Stéphane Sèssegnon– milieu offensif – 76 minutes
Stat saison : Sèssegnon 29 matches, 4 buts
Classement : 1er/18 : Genclerbirligi 70 points

Réalisé par Géraud Viwami

Journal des transferts : un prometteur attaquant béninois arrive à Los Angeles Galaxy (USA) , Affissou Tamou  et David Kiki prêtés

Chaque week-end  jusqu’à la fin du mercato hivernal on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : pour la der du mercato hivernal on peut noter deux prêts celui de l’arrière gauche David Kiki qui est cédé par Brest au Red Star jusqu’à la fin de la saison. L’As Douane du Niger a fait de même avec l’ailier Affissou Tamou qui terminera la saison au Swaziland. Enfin en MLS , l’attaquant béninois Armel-Don Tchilao est drafté par Los Angeles Galaxy.

 

 

Etats-Unis  : un attaquant béninois drafté en MLS

Le grand public va découvrir Armel -Don Tchilao  (22 ans) cette saison en Major League Soccer , la première division américaine. L’attaquant béninois qui portait les couleurs d’Oregon State Beavers en ligue universitaire est passé professionnel aux Etats-Unis  le mois dernier. Il a été drafté par Los Angeles Galaxy . Don Tchilao pourrait être lancé en championnat dès la nouvelle saison qui démarre en mars prochain. Il devrait côtoyer notamment le suédois Zlatan Ibrahimovic et l’ancien barcelonais le mexicain Giovani Dos Santos  les stars de l’équipe.

Il devient le second attaquant béninois drafté en MLS après Femi Hollinger-Jantzen en 2016 .

Swaziland : Tamou arrive en prêt

L’ailier international béninois Affissou Tamou (23 ans) ne terminera pas la saison avec l’As Douane du Niger. Il a été prêté pour six mois dans les dernières heures du mercato hivernal à Mbabane Citizens , actuel 13e du championnat de première division en Swaziland. En difficulté le club compte sur sa nouvelle recrue pour se maintenir dans l’élite.

David Kiki débarque en renfort au Red Star

En manque de temps de jeu à Brest (2e), deuxième de Ligue 2 française , l’arrière gauche David Kiki est prêté jusqu’à la fin de la saison à Red Star actuel lanterne rouge dans la même division. L’international béninois n’avait disputé jusqu’ici que quatre rencontres toutes compétitions confondues dont deux en Ligue 2  depuis de la début de la saison. Il a clairement pour objectif de retrouver plus de temps de jeu. Il devrait ses débuts la semaine prochaine.

Amiens offre un premier contrat à Chabel Gomez

Dans les tuyaux depuis plusieurs semaines l’opération sera officialisée par le club dans les heures à venir , le prometteur attaquant béninois Chabel Gomez (18 ans) vient de parapher un contrat stagiaire pro de trois ans en faveur d’Amiens , club de Ligue 1 française. Après avoir effectué un essai puis un stage de deux mois au sein du club picard en fin d’année 2018, l’international béninois est désormais officiellement lié au club jusqu’en 2022.

Cédric Hountondji libéré

Le New York City FC a annoncé ce lundi qu’il renonçait à conserver Cédric Hountondji une année supplémentaire. Arrivé il y a un an en MLS, l’ancien défenseur de Rennes, Châteauroux, Auxerre et du Gazélec Ajaccio s’était engagé libre. L’international béninois (25 ans, 5 sélections) n’aura disputé que deux matches toutes compétitions confondues avec la franchise new-yorkaise. Il est désormais libre de s’engager avec le club de son choix.

Géraud Viwami

 

 

 

 

Transfert – Exlcu : David Kiki (Brest) prêté au Red Star !

En manque de temps de jeu à Brest (2e), deuxième de Ligue 2 française , l’arrière gauche David Kiki est prêté jusqu’à la fin de la saison à Red Star actuel lanterne rouge dans la même division. L’international béninois n’avait disputé jusqu’ici que quatre rencontres toutes compétitions confondues dont deux en Ligue 2  depuis de la début de la saison. Il a clairement pour objectif de retrouver plus de temps de jeu.

Géraud Viwami

Entretien : David Kiki « je suis là pour bosser et changer tout ça »

De retour d’une blessure à la cheville avec Brest, David Kiki (24 ans)  nous accordé un entretien exclusif sans langue de bois. L’arrière gauche international béninois parle sa situation en club, du  nouveau sélectionneur des Ecureuils, des ambitions du groupe, le match contre l’Algérie et de ses références à son poste. Entretien.

La saison dernière vous avez joué 9 matches seulement soit 810 minutes, après votre arrivée en fin de mercato à Brest et cette saison après  8 journées vous attendez toujours votre première apparition en Ligue 2, est-ce une adaptation trop compliqué pour vous ?

C’est vrai que l’année dernière je n’ai pas joué beaucoup de matches et celle-ci aussi j’attends ma première titularisation en championnat. Dans le football il faut être patient je le suis. Je bosse à l’entraînement. Je bosse dur pour pouvoir changer tout ça et la saison est encore longue donc on verra bien.

La marche entre Niort et Brest semble trop haute pour vous….

C’est vrai qu’à Niort j’étais titulaire indiscutable (Ndlr : 59 matches en 2 saisons en Ligue 2) mais j’avais besoin d’un nouveau challenge pour avancer par rapport à mes objectifs. Les conditions dans lesquelles je suis venu à Brest sont un peu différentes. Il y avait déjà un titulaire au poste avant que je n’arrive, qui travaillait déjà avec le coach, qui connaissait son système. Donc je suis là pour bosser et essayer de changer tout ça.

Ce changement prend visiblement du temps, c’est votre quatrième saison en professionnel et si on fait un bilan à mi-parcours…

Dans une carrière il y a des hauts et des bas dans chaque expérience j’en tire le meilleur pour m’enrichir et avancer. Par rapport à mon parcours si je dois le refaire, je n’ai rien à changer si je dois le refaire je referai la même chose. Je ne regrette rien du tout dans mes choix.

La saison écoulée Brest a lutté jusqu’aux barrages pour la montée en Ligue 1, cet échec a-t-il traumatisé le groupe ?

On était si près du but, c’est vrai qu’on a échoué au pied du podium. Cela prouve qu’on avait la capacité d’atteindre notre objectif donc cette année, le groupe est encore plus remotivé pour faire mieux.  Le groupe est bien.  L’objectif reste le même : faire plus que l’année dernière, accrocher les trois premières places ou même finir devant s’il faut.

«  Ma cheville va bien »

Actuellement vous êtes diminué par une blessure à la cheville, vous avez déjà récupéré ?

J’ai fait l’IRM et on a vu que rien n’avait été touché. Donc il y avait juste de l’eau donc les médecins du club m’ont fait une infiltration pour sécher l’eau. Cela a été fait donc j’ai repris les entraînements et tout va bien.

Vous avez fait votre retour avec les Ecureuils contre le Togo à Lomé en début de mois, c’était un derby difficile pour vous ?

C’était un derby donc on s’attendait à un match compliqué avec beaucoup de duels. En plus c’était sur un synthétique donc ce n’était pas  évident. L’objectif c’était de faire un résultat. On fait ce qu’on était venu chercher. Personnellement c’est vrai que le synthétique ne m’a pas facilité la tâche par rapport à ma cheville qui était un peu souffrante. Mais c’est vrai que cela m’as un peu empêché de faire mon football. Mais j’ai joué, j’ai bien défendu offensivement je n’ai pas beaucoup attaqué. L’objectif est atteint. Pour l’instant on va se préparer pour le prochain match contre l’Algérie.

Justement en sélection vous avez un nouveau sélectionneur, Michel Dussuyer qui vous a confié un nouveau rôle de piston gauche, vous voyez déjà la patte du technicien ?

Ça s’est très bien passé, le nouveau coach est venu avec un nouveau système, son staff et ses principes. Ils ont mis les choses au clair dès le début donc chacun sait quel rôle il doit jouer. Tout est carré. Pour l’instant tout va bien. Je pense que ça va nous apporter certaines choses qui vont nous permettre d’avancer.

Vous découvrez un nouveau poste sur le terrain qui vous convient ?

C’est vrai qu’on vient de jouer un match seulement dans ce dispositif. Je ne sais pas si le prochain le match coach va remettre le même système. En ce qui me concerne, je suis arrière gauche avant tout.  Mon rôle c’est de défendre et attaquer. Qu’on joue à une défense à  quatre ou à trois comme récemment, je ferai toujours mon job. Maintenant c’est sure qu’en 3-4-3, j’ai plus de liberté offensivement après le rôle numéro un c’est de bien défendre et bien occuper le couloir.

« On a tiré des leçons de l’échec de  la Can 2017 »

Vous étiez en France cet été pendant le sacre de la France en coupe du Monde comment avez-vous vécu de l’intérieur de l’Hexagone cet événement ?

Le titre de champion du monde de l’équipe de France, c’est des moments qui ne se produisent pas tout le temps donc c’est inouï. Franchement c’était le feu, ça pétait partout. C’est historique, il y avait vraiment de l’ambiance, j’étais content pour eux, ce qu’ils ont fait.

Avec le Bénin vous avez manqué de près la qualification pour la Can 2017 désormais le groupe est toujours aussi motivé qu’il y a quelques années ?

Le match au Mali est passé, cette Can est passée. Heureusement que nous sommes passés à autre chose.  Cette défaite nous a fait mal mais… On a déjà commencé de nouvelles qualifications pour la Can 2019. On a tiré des leçons de cet échec pour mieux  se préparer. C’est pour ça déjà le match contre le Togo on l’a entamé d’une autre manière que d’habitude. On l’a bien préparé, on était bien en place. On sait pourquoi on est là. L’objectif reste le même c’est pour la qualification pour Cameroun 2019. Je pense que tout le groupe même s’il y a des nouveaux ou des anciens qui reviennent, l’objectif reste le même pour toute l’équipe. On est motivé, prêts à l’aller au combat quoiqu’il arrive. Titulaire, sur le banc ou en tribunes, tout le monde a le même objectif. On est fixé là-dessus. Tout le monde se donne à fond, il y a plusieurs matches, on se donne à fond pour chaque et à la fin on fera le point.

Vous aviez été formé attaquant et au fil du temps en passant par Belfort vous êtes devenu arrière gauche ?

Au centre de formation France Benin Football au Bénin, je jouais milieu offensif gauche. Quand je suis arrivé en France j’ai toujours joué à ce poste en jeune, des fois milieu droit. C’est quand je suis monté en équipe première à Belfort en CFA (Ndlr : Championnat de France Amateurs, désormais appelé National 2) que j’ai dépanné une fois parce que l’arrière gauche était blessé et comme j’étais gaucher, le coach m’as fait jouer à ce poste. Il avait trouvé que j’étais mieux là, comme je partais de loin avec ma puissance j’apportais beaucoup. Du coup il m’a maintenu à ce poste quelques matches, c’est de là que tout est parti. Maintenant je préfère jouer arrière gauche, j’aime bien avoir de l’espace devant moi je suis attiré par but aussi. Je me sens plus à l’aise. Défensivement, j’aime bien les duels, défendre on a peu ça dans le sang en Afrique. Cela ne m’a posé aucun problème pour jouer à ce poste. Maintenant je me régale, je me sens à l’aise, je prends du plaisir à défendre et attaquer.

Vos références à ce poste …

Ça n’a pas changé (rires) Marcelo, Alaba , et Mendy aussi , c’est des joueurs que je suis régulièrement, ce sont mes références.

Pour finir… 

si j’ai un truc à dire c’est de remercier ceux qui me suivent sur ma page Facebook , Instagram et Twitter ,je reçois pleins de  messages d’encouragements et tout. Qu’ils continuent à me donner de la force. ça fait toujours plaisir pour te dire des choses qui te font du bien. Merci aux supporters béninois qui font le déplacement à chaque match comme à Lomé dernièrement.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Perf’ des béninois : le match XXL de Mounié, premier but pro de Koundé, Bessan buteur, Dassagaté décisif et la bonne affaire de Tchato et Salomon

Votre rubrique revient chaque lundi pour plus d’info sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. La belle performance de la semaine  est à mettre à l’actif de Steve Mounié auteur d’un doublé et une passe décisive en Angleterre avec Huddersfield. En France, Jules Koundé a signé son premier but pro. En Tunisie, Jacques Bessan marque contre son ancien club et s’installe sur le podium comme 2e meilleur buteur du championnat. Au Niger, William Dassagaté frappe fort pour ses débuts avec un but décisif pour l’As Douanes.

 

Mounié brille , Dassagaté est déjà chaud , première pour Koundé 

En Angleterre, hier, réception de Bournemouth était le match à ne pas rater avec la performance XXL de Steve Mounié (24 ans). Auteur de son troisième doublé de la saison et une passe décisive dans une victoire 4-1 des Terriers qui respirent dans la lutte pour le maintien. Désigné homme du match, Mounié n’avait plus marqué en championnat depuis décembre. Il devient le premier béninois a marqué trois doublés en première division anglaise.

Samedi en France, Jules Koundé (19 ans) a sans doute vécu une soirée inoubliable. En plus de rendre une nouvelle copie propre en défense centrale bordelaise, il a signé l’ouverture du score de la tête sur corner. Le franco-béninois ouvrait ainsi son compteur en pro lui qui semble avoir définitivement pris ses marques dans le onze des girondins vainqueurs d’Amiens de Khaled Adénon (32 ans) 3-2.

Vendredi en Ligue 2, on retiendra la stat de David Kiki (24 ans), l’arrière gauche avec 103 ballons touché a signé le record du match entre Brest et Le Havre.

En Tunisie, Jacques Bessan (24 ans) poursuit sa belle remontée personnelle avec le Stade Tunisien face à son ancien club Zarzis. Les stadistes ont perdu 2-1 malgré l’ouverture du score de l’attaquant international béninois.  Servi en profondeur il a aisément gagné son duel avec le gardien. Son septième but de la saison qui fait de lui le deuxième meilleur buteur du championnat derrière Marzouki de Sfax (9 buts).

Au Niger, William Dassagaté (24 ans) a réalisé de bons débuts avec l’As Douane buteur pour un succès 2-1 contre Jangorzo. Il marqué d’un plat du pied parfait suite à une remise. Le milieu offensif international béninois se montre déjà décisif dès sa deuxième apparition avec son nouveau club.

En Ligue des Champions Africaine, avec le brassard de capitaine Junior Salomon (32 ans) et Plateau United ont signé une victoire rassurante à domicile 3-0   Contre Eding Sports, le champion du Cameroun. Le défenseur international béninois, impeccable a été nommé homme du match.

En déplacement, MFM, vice-champion du Nigéria avec Giscard Tchato titulaire au milieu  est allé décrocher un nul 1-1 à l’extérieur chez les maliens de l’As Real Bamako hier soir.

Matches retour à suivre dans une dizaine de jours.

Géraud Viwami 

Video : le doublé de Mounié

 

LE TABLEAU DES STATS

Afrique – Ligue des Champions

Tour Préliminaire – Aller

Plateau United – Eding Sports 3-0

Titulaire : Junior Salomon, défenseur central, 90 minutes (Plateau United)

Real Bamako – MFM 1-1

Titulaire : Giscard Tchato , milieu , 90 minutes (MFM)

Allemagne

D2-J22

Erzgebirge – Ingolstadt 0-0

Titulaire : Cebio Soukou, milieu offensif, 62 minutes  (Erzgebirge)

Stat saison : 9 matches, 4 buts

Classement : 15e/18 : Erzgebirge  24 points

 

Angleterre

D1-J27

Huddersfield – Bournemouth

Titulaire : Steve Mounié, attaquant, 90  minutes (Huddersfield)

Buts : Mounié , 27e et 66e

Stat saison : 18  matches, 6 buts

Classement : 17e/15 : Huddersfield 27 points

 

D2-J31

M’Boro – Reading  2-1

Titulaire : Rudy Gestede, attaquant, 79  minutes (M’Boro)

Stat saison : 17  matches, 1 but

Classement : 9e/15 : M’Boro 48 points

D3-J31

Blackpool – Wallsal 2-2

Entré en jeu : Sessi d’Almeida, milieu défensif, 87e minute (Blackpool)

Stat saison : 20  matches

Classement : 19e/15 : Blackpool  35 points

 

Arabie Saoudite

D2-J20

Al Ourouba – Al Nadha 1-2

Titulaire : Mohamed Aoudou, attaquant ,90  minutes (Al Nadha)

Stat saison : 16 matches/ 5 buts

Classement : 9e/16 : Al Nadha 25 points

 

Belgique

D2 –2e phase-

J12

Cercle Bruges – Tubize  0-0

Titulaire : Emmanuel Imorou, arrière gauche, 26  minutes (Cercle Brugges),

Stat saison : Imorou 11 matches

Classement : 1er  /8 : Cercle Bruges 25points

 

Lierse – OH Louvain 0-1

Titulaire : Yannick Aguémon, ailier, 84 minutes (Louvain)

Stat saison :, Aguémon 22 matches 10 buts

Classement : 3e /8 : OH Louvain 19 points

 

Chypre 

D1-J24

Paphos – Apoel Nicosie 1-2

Entré en jeu : Michaël Poté, attaquant 69e  minute (Apoel Nicosie)

Stat saison : 18 matches, 8 buts

Classement : 1er /16 : Apoel Nicosie 54 points

 

France

L1 – J25

Bordeaux – Amiens 3-2

Titulaire : Jules Koundé, défenseur central  (Bordeaux) ;  90 minutes. Khaled Adénon, défenseur central  (Amiens) ;  90 minutes.

But : Koundé 31e minute

Stat saison : Koundé 6 matches, 1 but. Adénon 21 matches

Classement : 7e /20 : Bordeaux 35 points. 17e  /20 : Amiens  25 points

 

Ligue 2 – J25

Le Havre – Brest 1-0

Titulaire : David Kiki, arrière gauche, 90 minutes (Brest)

Stat saison : 10 matches

Classement : 10e/20 : Brest 38 points

 

Niort – Orléans 2-3

Titulaire : David Djigla, 67 minutes (Niort)

Stat saison : 12 matches, 2 buts

Classement : 15e/20 : Niort 29 points

 

National 1 – J21

Laval – Dunkerque 3-1

Titulaire : Jonathan Ligali, gardien, 90 minutes (Dunkerque)

Stat saison : 16 matches, 4 clean sheet

Classement : 11e / 18 : Dunkerque 23 points

 

Grèce

D1-J21

Appolon Smirnis – Levadiakos  1-1

Titulaire : Moise Adilehou, défenseur central 90 minutes (Levadiakos))

Stat saison : 9   matches

Classement : 9e/16 : Levadiakos 25   points

Niger

D1-J9

Jangorzo – As Douanes  1-2

Titulaire : William Dassagaté, milieu offensif, 90 minutes

Stat saison : 2 matches, 1 but

Classement : 10e/16 : As Douanes 5 points.

Tunisie

D1-J18  

Zarzis – Stade Tunisien 2-1

Titulaire : Jacques Bessan, attaquant, 90 minutes (Stade Tunisien)

But : Bessan 12e

Stat saison : 14 matches 7 buts

Classement : 10e/14 : Stade Tunisien 20 points

Turquie

Genclerbirligi – Trabzonspor 0-0

Titulaire  : Stéphane Sèssegnon, milieu offensif (Genclerbirligi) ;  90  minutes.

Stat saison :  19 matches 2 buts

Classement : 13e /20 : Genclerbirligi  22 points

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Perf’ des béninois :  Adéoti porte Auxere , Kiki et Didavi passeurs , le geste insolite d’Allagbe et Verdon buteur

Nouvelle saison, nouvelle formule, votre rubrique revient avec une autre configuration pour plus d’info sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. A la une : En France Jordan Adéoti  a brillé à Auxerre avec un but et une passe décisif. David kiki (Brest) et  Daniel Didavi (Wolfsbourg) ont été passeurs décisifs. Les gardiens Saturnin Allagbé (Niort) et  Christophe Aifimi (Black Leopards) ont été brillants. Point global.

 

Didavi et Kiki passeur, Allagbé signe le geste du week-end, Adeoti en meneur

Il fallait être en France vendredi soir pour assister au show de Jordan Adéoti (28 ans, 10 matches 2 buts en L2) à l’Abbé Deschamps avec Auxerre contre Sochaux.  Le milieu défensif a porté le club bourguignon avec un but sur une frappe lointaine et une passe décisive. Auteur d’un début de saison remarquable, l’ancien caennais guide déjà ses coéquipiers.

Il va peut-être falloir s’habituer à le voir plus souvent avec le maillot brestois, arrivé en fin de mercato David Kiki (23 ans 5 matches en L2) a été titulaire pour la seconde fois sous ses nouvelles couleurs et il s’est signalé avec une superbe passe décisive pour Habib Diallo après un déboulé sur son côté gauche. L’arrière gauche a assurément marqué des points avec sa prestation.

Titulaire indiscutable dans les buts de Niort, Saturnin Allagbé (23 ans, 10 matches en L2) a signé le geste du week-end en faisant u bisou à son poteau en fin de match. Dans les arrêts de jeu, le gardien des Ecureuils a réussi un arrêt décisif avec l’aider de son poteau pour permettre aux Chamois de s’imposer finalement 2-1.

Un autre gardien, qui a brillé c’était en Afrique du Sud, Christophe Aifmi (27 ans, 3 matches) est en train de mettre tout le monde d’accord avec Black Leopards en deuxième division. Face à Cape Town All Stars, le gardien international béninois a signé trois arrêts décisifs et réalise un deuxième d’affilée sans encaisser. De bons débuts.

En National 3, Olivier Verdon (21 ans, 3 matches, 1 but en N3) a mené la réserve de Bordeaux à la victoire dans le derby face à Libourne 1-0. Le défenseur international béninois a marqué de la tête sur coner son premier but de la saison.

En Allemagne, Daniel David (27 ans, 7 matches , 3 buts) confirme son bon début de saison au fil des matches. L’ailier allemand d’origine béninois a été passeur décisif pour le français Joshua Guilavogui, samedi contre Mayence. Wolfsbourg a concédé un nul 1-1.

Cédric Hountondji (Gazélec Ajaccio), Jonathan Tinhan (Troyes)  , Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor) , Michael Poté (Apoel Nicosie) et Moise Adilehou (Levadiakos) quant à eux étaient sur le banc sans entrer en jeu.

David Djigla (Niort) n’était pas dans le groupe de son club. Exclu lors de la précédente journée, Jodel Dossou (Austria Lustenau) était suspendu.

 

 

Géraud Viwami

 

Video : Le but  et la passe de Jordan Adéoti 

LE TABLEAU DES STATS

 

Afrique du Sud

D2 –J6

Tshakuma M.  – Witbanks Spurs 2-2

Titulaire : Ghislain Débouto, attaquant ,71  minutes (Witbanks Spurs)

Stats saison : 5 matches 1 but 1 passe décisive

Classement : 9e/16 : Witbanks Spurs 7 points

 

Cape Town All Stars – Black Leopards   0-0

Titulaire : Christophe Aifimi, gardien, 90 minutes (Black Leopards)

Stats saison : 3 matches, 2 clean sheet

Classement : 13e/16 : Black Leopards  6 points

 

Allemagne

D1 – J8

Wolfsbourg – Mayence 1-1

Titulaire : Daniel Didavi, milieu offensif, 79e  minute (Wolfsbourg)

Stats saison : 7 matches/  3 buts

Classement : 14e/18 : Wolfsbourg 7 points

 

Angleterre

D3 – J11

Southend Uniited – Blackpool  2-1

Titulaire: Sessi d’Almeida, milieu défensif, 68 minutes (Blackpool)

Stat saison : d’Almeida 8 matches

Classement : Blackpool 9e/24 : 18 points

Arabie Saoudite

D2-J3

Al Nadha  – Al Hazm 0-0

Entré en jeu : Mohamed Aoudou , attaquant , 75e  minute (Al Nadha )

Stat saison : 1 match

Classement : 5e/16 : Al Nadha 5 points

Hajer – Damac 2-2

Titulaire : Abdel Fadel Suanon , attaquant , 90 minutes (Damac)

But : Suanon 47e minute (sp)

Stat saison : 3 matches, 3 buts

Classement : 11e/16 : Damac 2 points

 

Belgique

D2 –J7

Union Saint Gilloise – Cercle Brugge   1-2

Titulaire : Emmanuel Imorou ,  arrière gauche, 90 minutes (Cercle Brugge)

Stats saison : 5 matches

Classement : 2e/8 : Cercle Brugge 12 points

 

France

L1 – J8

Monaco – Montpellier 1-1

Titulaire : Stéphane Sèssegnon, milieu offensif ;  90 minutes.

Stat saison : Sèssegnon 5 matches

Classement : 15e /20 : Montpellier  5 points

 

Ligue 2 – J10

Niort – Quevilly  2-1

Titulaire : Saturnin Allagbé, gardien ,90 minutes  (Niort).

Stat saison :   Allagbé 10 matches – 3 clean sheet.

Classement : 10e /20: Niort  13 points.

 

Lens – Gazélec Ajaccio 2-0

Entré en jeu : Djiman Koukou ;  milieu défensif,  78 minutes (Lens)

Stat saison : Koukou  6 matches

Classement : 20/20 : Lens 6 points

 

Tours  – Brest 1-2

Titulaire : David Kiki  arrière gauche,  90 minutes (Brest)

Stat saison : Kiki 2 matches

Classement : 3/20 : Brest  20 points

 

Auxerre – Sochaux 2-0

Titulaire : Jordan Adéoti, milieu défensif,  90 minutes.  (Auxerre),

But :  Adéoti 68e

Stat saison : Adéoti 10 matches, 2 buts

Classement : 13e/20 : Auxerre 13 points

 

National 3

Bordeaux II – Libourne 1-0

Titulaire : Oliver Verdon, défenseur, 90 minutes (Bordeaux II)

Stat saison : 3 matches, 1 but

Classement :  1er/16 : Bordeaux II 12 points.

 

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

 

 

 

 

 

 

 

France – L2-J10 : Adéoti XXL , le caviar de Kiki et la bise d’Allagbé

La 10e journée de Ligue 2 française s’est jouée ce soir  les internationaux béninois , Jordan Adéoti (Auxerre) , David Kiki (Brest) et Saturnin Allagbé s’en sortent heureux. 

Adéoti porte Auxerre

En plus d’être une pierre angulaire dans le milieu d’Auxerre Jordan Adéoti (28 ans) se montre efficace. L’international béninois a porté les bourguignons ce soir contre Sochaux en étant à l’origine des deux buts du succès 2-0. Adéoti a d’abord ouvert le score à la 68e minute sur une frappe lointaine avant de servir Romain Phillipoteaux pour le but du break à trois minutes du terme. Auxerre signe un troisième succès d’affilée et remonte en milieu de tableau à la 13e place avec 13 points.

Kiki s’installe 

David Kiki (23 ans) monte en puissance dans le collectif brestois qui se déplaçait sur la pelouse de Tours. Pour sa seconde titularisation au poste d’arrière gauche , l’international béninois a brillé avec une belle passe décisive pour Habib Diallo (55e), sa première avec Brest. Après une remontée solitaire, il a déposé un centre parfait sur la tête du buteur pour l’ouverture du score. Une victoire finale 2-1 qui permet à Brest de s’installer sur le podium en attendant avec 20 points.

Allagbé , la bise qui sauve

Enfin , Niort s’est rassuré à domicile en dominant Quevilly 2-1. Titulaire dans les buts Saturnin Allagbé (23 ans) pas très sollicité il a signé un arrêt décisif en fin rencontre.  Sur une frappe de Taufflieb le gardien des Ecureuils sort un arrêt en deux temps avec l’aide de son poteau. D’ailleurs en se relevant il s’est permis de faire une bise à son poteau. Classe non ? Niort souffle grâce à une deuxième victoire consécutive , les Chamois sont 10e avec 14 points.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Kiki est Brestois, offre refusée pour Gestede , Koukpo courtisé et Suanon va prolonger.

Chaque vendredi retrouvez les dernières infos sur l’actualité du mercato des joueurs béninois  pendant tout ce mercato estival. Cette semaine à la une : En France, l’arrière gauche David Kiki a été transféré de Niort vers Brest. En Angleterre Leeds a soumis une offre de 10 millions d’euros rejetée pour l’attaquant de M’Boro Rudy Gestede. En Arabie Saoudite l’attaquant Abdel Fadel Suanon devrait prolonger l’aventure avec Damac. Enfin l’attaquant des Buffles Marcellin Koukpo est sur les tablettes de deux clubs marocains.

Kiki est Brestois

Après deux saisons à Niort en Ligue 2 française, David Kiki (22 ans,photo) s’est engagé cette semaine avec Brest dans la même division pour trois ans. L’arrière gauche international béninois titulaire indiscutable chez les Chamois avait déjà signé trois titularisations avec son ancien club cette saison.  Kiki sera notamment en concurrence avec Quentin Bernard dans son couloir pour un poste de titulaire dans un club attendu pour jouer la montée.

Après la Tunisie, le Maroc se penche sur Koukpo

Marcellin Koukpo (21 ans) suscite de plus en plus de convoitises, l’attaquant de Buffles brillant avec les Ecureuils locaux pendant les qualifications du Chan Kenya 2018 (4 matches, 2 buts) figure sur les tablettes de deux clubs marocains qui seraient venus aux renseignements. Après l’intérêt annoncé des tunisiens de Gabès il y a quelques semaines, l’attaquant de Buffles a bien la côte sur le marché.

Leeds recalé pour Gestede?

Auteur d’un bon début de saison Rudy Gestede (28 ans, 1 but, 1 passe décisive en 3 matches) avec M’Boro (D2 Anglaise) l’attaquant est sérieusement ciblé par Leeds (D2 Anglaise). Le club aurait transmis une offre de 10 millions d’euros rejeté par M’Boro. L’ancien messin avait été acheté contre un chèque de 7 millions d’euros en janvier dernier en provenance d’Aston Villa.

Damac va prolonger Suanon

De retour de blessure, Abdel Fadel Suanon (22 ans) va poursuivre l’aventure avec Damac (D2 Saoudienne). L’attaquant international béninois est actuellement en discussion  avancées avec le club pour rempiler pour un troisième exercice. Suanon a déjà repris le chemin de l’entraînement avec le club et prend part au stage préparation de la prochaine saison.

Géraud Viwami

Transfert : Brest officialise l’arrivée de Kiki !

Comme nous l’annoncions il y a une heure , David Kiki  (23 ans) s’est engagé pour trois saisons avec Brest en provenance de Niort cet après-midi. Son arrivée a été officialisé par son nouvelle via ce tweet. L’international béninois quitte Niort qui l’a lancé en professionnel en Ligue 2 française après deux bons exercices.