Entretien : Gestede « ça va être un groupe compliqué »

Après ses débuts avec  M’Boro, hier , Rudy Gestede (28 ans) nous a accordé un entretien exclusif où il nous parle de son récent transfert , son nouveau club , les raisons de son départ , des Bjfoot Awards et du tirage des qualifications de la Can 2019. Il nous a même fait une confidence sur sa femme. Entretien.

Six mois après la relégation avec Aston Villa, vous revenez en première division anglaise à M’Boro, vous êtes soulagés ?

Je suis très heureux d’avoir la chance de jouer à nouveau en Premiere League. La relégation la saison passée a été dure à encaisser.  Chaque joueur se prépare pour jouer au plus haut niveau et là j’ai la chance d’y retourner après seulement six mois de Championship. Donc je remercie Dieu et j’espère qu’on va pourvoir faire une deuxième bonne partie de saison et se maintenir en Premiere League.

On vous annonçait à Crystal Palace et West Brom pourquoi avoir finalement opté pour M’Boro ?

J’étais sur la liste de plusieurs clubs, après pas forcément en tant que choix numéro un. Donc M’Boro a montré plus d’intérêts.  Ils m’ont fait comprendre que j’étais leur cible numéro un et qu’ils voulaient que ca se fasse rapidement. Je ne voulais pas perdre mon temps. Je voulais vraiment partir d’Aston Villa et avoir un nouveau défi pour cette saison et voilà. La communication avec le manager s’est très bien passée. C’est un club qui vit bien avec un bon groupe de joueurs  de qualité. C’est une bonne chose pour moi qu’ils aient montré leurs intentions de le faire rapidement.  Et je n’ai pas hésité.

Votre ancien coéquipier à Blackburn, Jordan Rhodes joue à M’Boro, vous vous êtes rencardé avant de  signer ?

Ouais. Forcément je me suis renseigné auprès des joueurs que je connaissais un peu. Il y en a deux qui étaient avec à Aston Villa la saison dernière. Brad Guzan et Adama Traoré. Albert Adomah qui nous a rejoints cet été à Aston Villa. Et bien évidemment Jordan Rhodes. J’ai pris un peu la température pour savoir comment ils fonctionnaient. Après chacun se fait son idée.  Dans un club certains apprécient comment ça se passe d’autres moins. J’ai rencontré les dirigeants.  Je me suis fait ma propre idée pour l’instant ca se passe bien et je suis content d’avoir fait ce choix.

 

 «  content d’être nominé pour les Bjfoot Awards 2016 »

 

Avant de parler de votre adaptation à M’Boro , si on devait faire un bilan de votre passage à Aston Villa. ?

Je dirai un bilan mitigé. J’ai bien commencé la saison dernière avec Tim Sherwood j’avais mis 4 buts en 10 matches. C’était plutôt pas mal. Ensuite il y a l’arrivée de  Rémi Garde. A sa prise de fonction, il m’explique qu’il ne joue pas avec un attaquant de mon profil qu’il préfère des mecs de profondeur. Maintenant j’ai accepté le choix du coach. Je faisais ce que j’avais à faire. Quand il me donnait ma chance je devais la saisir du mieux que je pouvais. Le changement de coach m’a été un peu fatal l’année dernière. Cette saison, Di Matteo reprend c’est pareil. Je mets quatre buts en début de championnat. Mais les résultats sont moins là puisqu’on se faisait souvent égaliser en fin de match.  Avec l’arrivée de Steve Bruce mon temps de jeu a considérablement diminué. Parce qu’il m’explique qu’on n’a pas les joueurs de côté pour bien utiliser un mec dans mon profil. On n’a pas de centreur. Ce qui est vrai d’ailleurs. Donc c’est pour ça que je n’étais pas mis en valeur. La façon dont on jouait ne correspondait pas forcément à mes qualités. Mais grâce à Dieu j’ai la chance de me retrouver en PL maintenant donc à moi de montrer en valeur. Faire en sorte d’être servi dans la surface et aider l’équipe. Si tout va bien on se maintiendra en PL et je ferai les meilleures performances possibles.

Parlons de votre nouvelle équipe, vous étiez remplaçant en FA Cup, comment se passe l’adaptation ?

Pour le moment l’accueil est plutôt bon. Comme j’ai dit je connaissais certains joueurs, d’autres indirectement à force de jouer contre eux en Championship. C’est des visages familiers, tout se passe bien. Ils font en sorte que je me sente à l’aise. Que je sois le plus rapidement possible intégré. Tout le monde essaye de donner un coup de demain. Après comme je parle déjà anglais, c’est très facile, les mecs sont ouverts. Aucun problème là-dessus. Le staff technique pareil. Non c’est vraiment un club accueillant, un club familial. Tout se passe très bien, je suis très heureux d’être ici.  Je suis heureux.

A Blackburn et à Aston vous avez porté le dossard 39 puis le 14 cette saison à Aston Villa et maintenant à M’boro vous portez le 29, c’est quoi l’histoire qui se cache derrière vos numéros ?

J’ai commencé avec le 39 à Blackburn. Petit je rêvais de numéro 9, c’est mon numéro préféré. J’aimais jouer avec ça. Arrivé à Cardiff, ce n’était pas disponible j’ai pris ce qu’on m’avait donné (ndlr : numéro 15). Ensuite à Blackburn, le 9 était déjà pris également, j’ai pris 39. C’est un numéro que j’appréciais parce qu’il y a le 9 dedans. Parce que Nicolas Anelka l’a porté, Craig Bellamy avec qui je jouais à Cardiff. Et voilà je me suis dit c’est un bon numéro qui portait chance aux joueurs qui faisaient une belle carrière. Arrivé à Aston Villa j’ai commencé avec le 39 et cette année j’ai changé pour le 14.Parce que le 14 c’est le jour de naissance de ma femme. Et le 29 c’est pareil c’est le jour de notre rencontre.  C’est des numéros qui signifient des choses pour moi et c’est pour ça que je l’ai choisit.

Après avoir été élu joueur de l’année 2015 lors des Bjfoot Awards et cette année vous êtes nominés dans la catégorie des buts de l’année…

Toutes  récompenses individuelles ou collectives sont bonnes à recevoir et font énormément plaisir. J’ai déjà été joueur béninois de l’année j’en suis ravi. Maintenant  cette nouvelle nomination pour le but de l’année je suis également content. Il y d’autres joueurs qui ont fait de belles saisons, qui ont mis de beaux buts. C’est bien que certains joueurs soient reconnus pour leur travail. Le fait qu’il s’améliore de saison en saison. Je suis heureux, une fois que je suis nominé j’espère avoir la récompense.  Ça ne sera pas facile, il y a de beaux buts comme j’ai pu les regarder.

Jeudi dernier , à Libreville, les Ecureuils ont hérité d’une poule très équilibré pour les qualifications de la Can 2019 avec l’Algérie , le Togo et la Gambie, ça s’annonce pas facile….

Ça va être un groupe compliqué, l’Algérie on a l’habitude de les rencontrer.  Le Togo a l’habitude de jouer les grandes compétitions, les Can et ils ont récemment joué une coupe du monde (2006). Ça reste une sélection de qualité, ça ne vas pas être facile pour nous. La Gambie je ne les connais pas. Je ne peux pas donner mon avis sur eux. Après toutes les équipes d’Afrique sont entrain d’évoluer. Le niveau devient de plus en plus dur. A nous d’élever notre niveau. Les joueurs béninois sont également entrain de s’imposer chacun dans leur club. Ça amène de l’expérience, ça amène de la qualité. On a une carte joué mais ça ne sera pas facile

Entretien réalisé par Géraud Viwami

 

Ecureuils : Tchomogo «  c’est une bonne poule »

Présent dans la salle de l’hôtel Radisson Blu à Libreville , hier lors du tirage des qualifications de la Can 2019, le sélectionneur des Ecureuils Omar Tchomogo s’est confié à Bjfoot.com en exclusivité sur le tirage. 

Avec l’Algérie et le Togo , deux nations qualifiées pour la Can 2017 c’est un groupe costaud pour le Bénin ?

je pense que c’est un bon tirage, il faut commencer à compter avec le Bénin. Avec l’Algérie , le Togo et la Gambie , le fait de commencer au mois de juin  , nous laisse le temps de nous préparer. C’est une bonne poule et  c’est à nous de commencer à nous préparer.

Après avoir manqué le wagon de 2017, il vous faudra quoi pour réussir la mission pour 2019 ?

Je pense qu’il faut arrêter de parler la qualification manquée. Le plus important c’est de regarder devant. Commencer les championnats nationaux et après on pourra mieux s’organiser.

Cela veut dire qu’en mars  prochain, vous allez mettre à profit la journée Fifa ?

Je profite de l’occasion pour remercier nos autorités qui m’ont permis d’assister au tirage. Je pense que le fait de débuter les championnats nationaux déjà pourra me permettre de voir certains joueurs. Concernant le mois de mars , j’en ai un peu parlé avec le président de la fédération.  On va voir le ministre et pourquoi pas le chef de l’Etat qu’il mette les moyens à notre disposition pour nous permettre de jouer au moins avant le mois de juin.

Entretien réalisé par Géraud Viwami à Libreville.

@créditPhoto : Maher Mehazi

Qualifs Can Cameroun 2019 : un groupe costaud pour les Ecureuils !

En marge de la Can 2017 qui débute dans deux jours sur le sol gabonais , la Caf a procédé au tirage au sort des qualifications de la Can Cameroun 2019, ce soir à Libreville. Les Ecureuils sont logés dans un groupe D bien relevé avec le Togo et l’Algérie.
Le Bénin est logé dans pot 3 et 66e au classement Fifa, les Ecureuils sont exemptés du premier tour préliminaire qui se jouera en mars. Pour ce tour initial on aura les affiches suivantes : Comores – ile Maurice, Sao Tomé – Madagascar et Djibouti – Soudan du Sud .Les vainqueurs seront respectivement reversés dans les groupes A, B et C. Somalie et Erythrée non inscrit set le Tchad suspendu par la Caf pour avoir déclaré forfait lors des qualifications de la Can 2017 sont les seuls absents .

De chaudes retrouvailles

Les béninois héritent d’un groupe D très corsé en compagnie de la Gambie, l’Algérie et le Togo. Les Ecureuils retrouveront les voisins Eperviers qu’ils avaient déjà croisés lors des qualifs de la Can 2010 et les Fennecs Algérie rencontrés lors des qualifs de la Coupe du Monde 2014.
Les Ecureuils débuteront cette campagne de qualifications par la réception de la Gambie et termineront par la réception du Togo.
Pour rappel , les premiers des douze groupes sont directement qualifiés en plus des trois meilleurs deuxième qui rejoindront le Cameroun , pays hôte.
Géraud Viwami , à Libreville

Programme des Ecureuils
Journée 1 : 5-13 juin 2017 : Bénin – Gambie
Journée 2 19-27 mars 2018 : Togo – Bénin
Journée 3 : 3-11 septembre 2018 (3e et 4e) : Algérie – Bénin et Bénin – Algérie
Journée : 8-16 octobre 2018 : Gambie – Bénin
5-13 novembre 2018 : Bénin – Togo

Le tirage complet.
A : Sénégal, Guinée Equato , Soudan, (Sao Tome – Madagascar)
B : Cameroun, Maroc, Malawi (Comores-Maurice)
C : Mali ,Gabon, Burundi (Djibouti – Sud Soudan)
D : Bénin, Gambie, Algérie Togo
E : Nigéria Afrique du Sud, Lybie, Seychelles
F : Ghana, Ethiopie, Sierra Leone, Kenya
G : RD Congo, Congo Zimbabwe, Libéria
H : Cote d ivoire Guinée, RCA, Rwanda
I : Burkina Faso Angola, Botswana, Mauritanie
J : Tunisie Egypte , Niger, Swaziland
K : Zambie , Mozambique , Guinée Bissau , Namibie
L : Cap Vert , ouganda Tanzanie , Lesotho

Coupe de France-32e : Koukou  exclu,  Lens passe

En manque de temps de jeu en Ligue 2, où il n’est apparu que 8 fois cette saison, le milieu défensif béninois Djiman Koukou (26 ans) était titulaire avec Lens qui a battu  2-0,  Metz (Ligue 1 ) hier en 32e de finale de coupe de France.  Pourtant auteur d’un bon match , l’ancien niortais va pâlir sa copie puisqu’il sera exclu à la 84e minute pour un geste non maîtrisé sur Mollet.

Lens affrontera les amateurs de Bergerac (CFA) lors 16e de finale.

Géraud Viwami

Coupe de France 32e : Djigla libère Niort !

Niort a assuré le service minimum ce soir face aux amateurs de Blayac (DH) en 32e de finale de Coupe de France. Les chamois ont été libérés par un but de David Djigla à la 69e minute et se sont imposés 1-0. Il a profité d’un ballon mal renvoyé par la défense adverse pour scorer. C’était son troisième but de la saison toutes compétitions confondues.

Niort passe dont en seizième.  A noter que David Kiki était titulaire sur le coté gauche de la défense et  Saturnin Allagbé était remplaçant.

Géraud Viwami 

Perf’ des béninois :  Mounié et Sèssegnon régalent , Tinhan se réveille et Gbaguidi décisif

Retrouvez chaque lundi le maximum  d’infos  sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. A la une : En France, d’abord en Ligue 1 , Stéphane Sèssegnon et Steve Mounié ont tous marqué avec Montpellier et signé deux records au passage. En Ligue 2 Jonathan Tinhan a planté le huitième but de sa saison. Enfin au Gabon , Pacifique Gbaguidi a signé sa première passes décisive avec l’Us Bitam. Point global.

 

Top : Gbaguidi passeur, Sèssegnon et Mounié régalent , Tinhan aussi

. C’est en France qu’il fallait être samedi soir à la Mosson pour suivre le régal des internationaux béninois. Stéphane Sèssegnon a signé son retour sur les pelouses de Ligue 1 avec un but. L’ancien parisien dont c’était la première réalisation en Hérault a été mis sur orbite par une déviation de Steve Mounié. L’attaquant  béninois a signé plus tard son sixième but de la saison puis a été impliqué sur le dernier but de son équipe.  Mounié était donc impliqué sur trois des quatre buts inscrits face à Bordeaux. C’était la soirée des premières puisque c’était la première fois qu’on                assistait  à un but cent pour cent béninois en Ligue 1 et aussi que deux internationaux béninois marquaient dans le même match en Ligue 1

 

Vendredi en Ligue 2, Jonathan Tinhan a retrouvé le chemin des filets pour le bonheur d’Amiens puisqu’il a permis à son club de sauver le point du nul face à Laval. C’était son huitième but de la saison.

Enfin au Gabon, Pacifique Gbaguidi qui disputait son deuxième match en championnat avec l’Us Bitam s’est signalé avec une première passe décisive dans un succès aisé 3-1 contre l’olympique de Mandji.

La vidéo : Le résumé du match de Montpellier avec Sèssegnon et Mounié 

https://www.youtube.com/watch?v=_U7LtY9S0oE

Géraud Viwami

LE TABLEAU DES STATS

 

Angleterre

Championship (D2)- J22

Queen Park Rangers – Aston Villa 0-1

Entré en jeu : Rudy Gestede , attaquant , 84e minute (Aston Villa)

Stat : Gestede 17matches  / 4 buts

Classement :, 13e/24 : Aston Villa 31 points

 

League Two (D4)-  J21

Accrington Stanley – Plymouth Argyle 1-0

Titulaire : Romuald Boco, milieu offensif, 80 minutes  (Accrington)

Stat : 20 matches  / 6 buts

Classement : 22e  /24 : Accrington 21 points

Belgique

D2 –J6 (2e phase)

Tubize – Union Saint-Gilloise 3-0

Entré en jeu : Yannick Aguémon, milieu offensif, 39e minute (Saint-Gilloise)

Stats  : 19 matches / 3 buts

Classement : 8e / 8: Saint-Gilloise 2 points.

France

Ligue 1- J18

Montpellier – Bordeaux  4-0

Titulaire : Steve Mounié, attaquant, Stéphane Sèssegnon, milieu (Montpellier)

Buts : Sèssegnon 20e , Mounié 84e minute

Stats  : Mounié 15 matches , 6 buts , Sèssegnon 8 matches , 1 but

Classement : 11e /20 : Montpellier 22 points

 

Caen – Metz  3-0

Titulaire : Jordan Adéoti, défense centrale, 90 minutes. (Caen)

Stat : 11  matches

Classement : 16e/20 : Caen 18 points.

 

 

Ligue 2

J19

Strasbourg – Niort 3-0

Titulaire : Saturnin Allagbé, gardien ,90 minutes.  David Kiki, arrière gauche, 90 minutes (Niort)

Entré en jeu : David Djigla , 66e  minute  (Niort)

Stat : Allagbé 19 matches, 6 clean sheet,  Kiki  13 matches, 1 passe, Djigla 16  matches, 1 but

Classement : 11e /20: Niort  25points.

 

Laval – Amiens 2-2

Titulaires : Khaled Adénon défenseur central, Jonathan  Tinhan, attaquant  90 minutes (Amiens), ,

Stats : Adénon  17 matches.

Entré en jeu : Tinhan 18 matches/ 8  buts,

But : Tinhan 81e minute

Classement : 4e  /18 : Amiens 29 points

 

Le Havre  – Tours  0-2

Titulaire : Fabien Farnolle, gardien, 90 minutes (Le Havre)

Stats  : Farnolle 18 matches/ 7 clean Sheet

Classement : 8e /20 : Havre  27 points

 

Lens – Gazélec Ajaccio 2-1

Titulaire : Cédric Hountondji , défenseur central,  90 minutes.  (Gazélec Ajaccio)

Stats  : Hountondji 15 matches

Classement :13e /20 : Gazélec Ajaccio 24 points

Gabon

D1-J5

US Bitam – Olympique de Mandji 3-1

Titulaire : Pacifique Gbaguidi , milieu offensif (US Bitam)

Stat : 2 matches/  1 passe décisive

Classement : 11/14 : US Bitam 5 points

 

Cercle Mbéri – Stade Mandji  0-2

Titulaire : Djamal Fassassi , arrière droit , (Cercle Mbéri)

Stat : 5 matches

Classement : 12e /14 : Cercle Mbéri 4 points

 

Turquie

D2-J15

Adana Demirspor  – Yeni Malatyaspor 1-1<

Titulaire : Michael Poté, attaquant. 90  minutes.

Stat : 12 matches / 7 buts

Classement : 12e/18 : Adana Dermispor 17 points

 

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

France-Ligue 2-J19 : Tinhan termine en beauté 

Amiens a clôturé sa phase aller en Ligue 2 française avec un match nul 2-2,hier soir, Jonathan Tinhan (27 ans) moins en réussite ces dernières semaines a retrouvé les chemins des filets, sept matches après son dernier but qui remontait au 24 octobre dernier. L’attaquant franco-béninois a permis aux siens  d’égaliser à la 81e minute. Il était à la conclusion d’un coup  franc rapidement joué. Tinhan termine la première phase de championnat avec huit réalisations en, dix-huit apparitions, son meilleur total dans cette division.

A noter que Khaled Adénon était aussi titulaire en défense centrale.

Le promu Amiens  est 6e avec 29 points et a réussi sa première  partie de saison.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois :  Poté et Mounié buteurs malheureux, Gbaguidi débute et Farnolle brille

Retrouvez chaque lundi le maximum  d’infos  sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. A la une : le week-end a été assez pauvre en buts. Michael Poté (Adana Demirspor) et Steve Mounié (Montpellier) ont été les seuls à avoir trouvé le chemin des filets. Pacifique Gbaguidi a effectué ses débuts avec l’US Bitam au Gabon. Enfin en France, en Ligue 2, Fabien Farnolle a brillé dans le duel qui l’opposait à Saturnin Allagbé. Point global.

 

Top : Mounié et Poté buteurs

Il a été le premier a brillé samedi après-midi en deuxième division turque, Michael Poté a confirmé sa bonne forme du moment avec son septième but de la saison contre Boluspor. L’attaquant béninois n’a pas pu empêcher la  défaite des siens 2-1. L’ancien niçois a désormais quatre unités de retard sur le meilleur buteur, Poepon et ses 11 buts.

En  France, samedi soir, Steve Mounié a failli sonner la révolte des héraultais dans le nord face à Lille en Ligue 1 mais sa réduction du score de la 82e minute restera anecdotique, puisque Montpellier a été battu 2-1. Seul motif de satisfaction il soigne ses statistiques avec son cinquième but en quatorze apparitions.

Au Gabon, le prometteur milieu offensif, Pacifique Gbaguidi a effectué ses grands débuts avec l’US Bitam qui s’est incliné 2-0 à domicile. Le gaucher béninois titulaire a disputé l’intégralité de la rencontre.

A noter que vendredi soir en Ligue 2 française dans le duel bénino-béninois des gardiens entre Saturnin Allagbé de Niort et Fabien Farnolle  du havre a tourné à l’avantage du havrais qui a multiplié les arrêts décisifs en seconde période. Le numéro des Ecureuils s’est illustré à la 69e , 72e , 78e et 79e également. Allagbé aussi a sauvé les siens avec un arrêt de qualité à la 75e minute.

La vidéo :  la tête victorieuse de Mounié pour le plaisir…

https://www.youtube.com/watch?v=tvNHga3xfA0

Géraud Viwami

LE TABLEAU DES STATS

 

Angleterre

Championship (D2)- J20

Aston Villa – Wigan  1-0

Entré en jeu : Rudy Gestede , attaquant , 73e minute (Aston Villa)

Stat : Gestede 15 matches  / 4 buts

Classement :, 13e/24 : Aston Villa 28 points

 

League Two (D4)-  J20

Leyton Orient – Accrington Stanley 1-0

Entré en jeu : Romuald Boco, milieu offensif, 69e minute  (Accrington)

Stat : 19 matches  / 6 buts

Classement : 22e  /24 : Accrington 21 points

Autriche 

D2-J20

Austria Lustenau –  Horn 2-3

Entré en jeu: Jodel Dossou, ailier 46e Lustenau)

Stat : 17 matches / 1  but

Classement : 3e  /10 : Austria Lustenau 36  points

 

Belgique

D2 –J5 (2e phase)

Antwerp – Union Saint-Gilloise 2-0

Titulaire : Yannick Aguémon, milieu offensif, 46  minutes (Saint-Gilloise)

Stats  : 18 matches / 3 buts

Classement : 8e / 8: Saint-Gilloise 2 points

Egypte

16e de finale – Coupe

Pharco Fc – Damhnour 0-0 (5-4 tab)

Titulaire : Seidou Barazé , défenseur central (Pharco)

Stat saison : 2 matches.

France

Ligue 1- J17

Lille – Montpellier 2-1

Titulaire : Steve Mounié (Montpellier)

But : Mounié 81e minute

Stats  : Mounié 14 matches , 5 buts

Classement : 13e /20 : Montpellier 21 points

 

Ligue 2

J18

Niort – Le Havre 1-1

Titulaire : Saturnin Allagbé, gardien ,90 minutes.  David Kiki, arrière gauche, 90 minutes, David Djigla , 66 minutes  (Niort) Fabien Farnolle, gardien, 90 minutes (Le Havre)

Stat : Allagbé 18 matches, 6 clean sheet,  Kiki  12 matches, 1 passe, Djigla 15  matches, 1 but

Farnolle 17 matches/ 7 clean Sheet

Classement : 9e /20: Niort  23 points.   8e /20 : Havre  27 points

 

Amiens – Soxhaux 0-1

Titulaires : Khaled Adénon défenseur central, Jonathan  Tinhan , attaquant  90 minutes (Amiens), ,

Stats : Adénon  16 matches. Tinhan 17 matches/ 7  buts,

Classement : 7e  /18 : Amiens 28 points

 

Gazélec Ajaccio – AC Ajaccio  0-1

Titulaire : Cédric Hountondji , défenseur central,  90 minutes.  (Gazélec Ajaccio)

Stats  : Hountondji 14 matches

Classement :10e /20 : Gazélec Ajaccio 24 points

Gabon

D1-J4

US Bitam – Adouna 0-2

Titulaire : Pacifique Gbaguidi , milieu offensif (US Bitam)

Stat : 1 match

Classement : 13/14 : US Bitam 2 points

 

Cercle Mbéri – Pélican  1-1

Titulaire : Djamal Fassassi , arrière droit , (Cercle Mbéri)

Stat :  4 matches

Classement : 9e /14 : Cercle Mbéri 4 points

 

Slovaquie

D1-J19

Spartak Trnava – Trencin 1-1

Entré en jeu : Babatoundé Bello, milieu offensif, 46e minute (S. Trnava)

Stats saison : 12  matches / 1 but

Classement : 4e/12 : S. Trnava 30 points

 

Turquie

D2-J14

Adana Demirspor  – Boluspor 1-2

Titulaire : Michael Poté, attaquant.  46e  minute.

But : Poté 9e minute

Stat : 12 matches / 7 buts

Classement : 10e/18 : Adana Dermispor 16 points

 

Tunisie

D1-J10

Olympique Beja  – Club Africain 1-1

Titulaire : Jacques Bessan,  attaquant. 87 minutes (Gafsa)

Stat saison : 5 matches/ 1 but

Classement : 2e r/8 : Club Africain  21  points

 

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

France-L2-J18 : Allagbé – Farnolle, le duel en trois chiffres

Ce soir à l’occasion de la 18e journée de Ligue 2 française, Niort de Saturnin Allagbé accueille Le Havre de Fabien Farnolle. Ce sera la première fois que deux gardiens internationaux s’affrontent dans le championnat hexagonal. Nous vous présentons ce duel entres les deux  portiers  des Ecureuils en trois chiffres.

 

Une grande première

Le stade René Gaillard accueillera ce soir une grande première dans l’histoire du football béninoise. En effet ce sera la toute première fois que deux gardiens internationaux béninois s’affrontent en tant que titulaire en Ligue 2 française. Lors des deux duels opposants Niort au Havre la saison dernière, Allagbé était remplaçant pendant que Fabien Farnolle officiait déjà dans les cages havraises. Cette fois-ci les deux Ecureuils seront sur la pelouse dans un duel à distance.

Le nombre de matches en L2

159 apparitions à l’actif de Farnolle contre 22 pour Allagbé, il n’y a pas photo sur ce tableau. Le géant havrais est largement plus expérimenté que le néophyte niortais. Déjà nommé parmi les meilleurs gardiens de la division en 2012, Farnolle s’est déjà bâti une solide réputation sur la pelouse de L2.  En plus de briller cette saison, Allagbé présente tout de même un  motif de satisfaction qui reste son âge, 23 piges soit huit années de moins que son concurrent de ce soir. Quand Farnolle avait l’âge d’Allagbé il ne comptait pas encore de matches professionnels en Ligue 2. La marge de progression du « chat » est comme une évidence mais l’expérience du bulldozer havrais n’est pas négligeable.

Clean Sheet

Cette saison, Allagbé réalise une première partie de saison de très grande qualité avec six matches sans encaisser à son actif et deux penalties arrêtés dans le jeu en dix-sept apparitions. Quand à Farnolle il compte déjà sept matches sans encaisser  en 16 apparitions, dont une prestation monstrueuse contre Clermont qui lui valu son unique présence dans l’équipe type de France Football cette saison avec une note de 9/10. Quant à Allagbé il a déjà figuré à trois reprises dans l »équipe type  de l’hebdomadaire hexagonal.

Géraud Viwami

Montpellier : suspendu , Sèssegnon manquera les retrouvailles avec le PSG !

 

Expulsé ;lors de la 15e journée contre Nancy pour une faute sur le gardien camerounais Guy Ndy Assembé qui avait d’ailleurs obligé ce dernier a quitté prématurément ses coéquipiers, Stéphane Sèssegnon (32 ans) va purger une peine bien plus lourde. Le capitaine des Ecureuils a écopé de trois matches fermes de suspension. La décision a été rendue public ce jour par la commission de discipline de la Ligue 1. Après avoir purgé son premier match, samedi dernier  contre Toulouse, l’ancien parisien devra rester à carreau encore deux matches. Il manquera notamment les retrouvailles avec le PSG que Montpellier reçoit demain.  Il devrait effectuer en Ligue 1  lors de la 19e journée contre Bordeaux.

Géraud Viwami

Uemoa 2016 : Bénin – Burkina Faso 0-0, les Ecureuils terminent sans gloire

Les Ecureuils ont concédé un nouveau match nul vierge pour leur troisième match dans le tournoi de l’Uemoa au stade de Kégué à Lomé. Emoussés et moins entreprenants les Ecureuils se contentent d’un partage de points logique

S’ils ont été séduisants et très appliqués face au Sénégal il y a deux jours, les Ecureuils ont eu moins de verve cet après-midi contre les burkinabés. En reconduisant la même équipe, Mathias Déguénon n’a pas réussi le pari de la continuité au contraire l’équipe s’est vite essoufflée et a craqué physiquement à l’image de son capitaine Dine Koukpéré sorti sur blessure (35e minute). Le match était plutôt équilibré même si les Ecureuils ont beaucoup de mal à se rapprocher des buts adverse lors de la première partie. La meilleure occasion de cette période sera tout de même pour les jaunes dans les arrêts de jeu. Sur un coner tiré par Mama Débouto décroise sa tête sur la transversale, le cuir revient sur Gbetokpanou qui n’ajuste pas son coup de casque au dessus.

Koukpo régale , le poteau sauveur

Déjà brillant face au Sénégal, Marcellin Koukpo a encore porté l’équipe béninoise techniquement  en attaque, à gauche comme droite, le danger arrivait toujours par lui. L’attaquant au drible facile , signe une grosse percée dans la surface adverse avec un sombrero sur son défenseur mais voit son tir rebondir sur le petit filet extérieur (18e minute).

En seconde période, les burkinabés ont reculé mais les béninois avaient du mal à être plus précis dans les trente derniers mètres. Les Ecureuils poussent en vain mais obtiennent leur meilleure occasion sur coner, la reprise acrobatique de Gbètopkanou était dans les bras d’Adama Sawadogo, le gardien.

Le Burkina Faso n’était pas loin de signer holdup u à la 87e minute, à la sortie d’une combinaison dans la surface Razack Bénin a vu sa frappe chutée sur le montant puis atterrir dans les gants de Glodjinou.

La rencontre s’achèvent sur un  nul vierge. Le Bénin quatrième du groupe avec deux points. Finaliste en 2013, les Ecureuils terminent sans gloire en étant la seule équipe n’ayant pas marqué pendant le tournoi.

Le Sénégal jouera la finale face au Mali.Les lions de la Téranga terminent en tête du groupe B, grâce un large succès 5-0 sur la Guinée-Bissau.

Bénin : Glodjinon – Yarou , Koukpéré (Gbètokpanou 35e) , Bah-Yéré (Djeriwo 45e ), Danvidé- Cakpo , Seibou , Azinsou (Loko 75e ), Koukpo- Aboky (Bouraima 63e ) , Débouto

Géraud Viwami

Uemoa 2016 : Burkina Faso – Bénin, la compo des Ecureuils avec Glodjinon, Tweet Live à partir de 16h (Cotonou)

 

Le Bénin affronte le Burkina Faso cet après-midi à partir de 15h pour son troisième et dernier match dans le groupe B de la 7e édition du tournoi de l’Uemao à Lomé.  Après une défaite 1-0 contre la Guinée Bissau et un nul vierge face au Sénégal, les Ecureuils tenteront de quitter la compétition sur une note positive cet-après-midi au stade de Kégué à Lomé. Le sélectionneur Mathias Déguénon a reconduit la même équipe que face au Sénégal à une seule différence, dans les buts, Steve Glodjinon sera aligné en remplacement de Christophe Aifimi touché aux adducteurs.

Vous pouvez suivre la rencontre en commentaire live sur notre compte Twitter @bjfoot_officiel à partir de 16h de Cotonou.

Géraud Viwami                                   ben-bf

Niort : Allagbé récompensé

Saturnin Allagbé (23 ans) a prolongé son contrat de deux ans avec Niort aujourd’hui le gardien béninois est désormais lié aux Chamois jusqu’en juin  2019.

Passé numéro un dans les buts des chamois en Ligue 2 cette Saturnin Allagbé a bien répondu aux attentes du club. Avec matches sans encaisser, des arrêts décisifs et deux penalties stoppés en 17 titularisations, le gardien international béninois n’a fait que confirmer ce qu’il laissait  déjà  voir lors de son intérim en fin de saison dernière.

Débarquer à Niort à l’été 2014 Allagbé était en fin de contrat en juin prochain, la direction du club a décidé de lui offrir  une prolongation jusqu’en 2019 avec une revalorisation salariale à la clé. L’ancien gardien de Tanéka franchit un nouveau palier avec ce nouveau bail.

Metz était à l’affût

A six mois de la fin du bail de son gardien titulaire, les dirigeants niortais ont décidé de ne pas prendre de risque puisqu’Allagbé suscitait déjà l’intérêt d’autres en clubs. Selon nos informations le Fc Metz avait un œil sur l’ancien gardien de l’Aspac.  Niort a fait ce qu’il fallait pour conserver son nouvel homme fort.

Géraud Viwami

Uemoa 2016 : Bénin – Sénégal 0-0, appliqués, les Ecureuils méritaient mieux

Les Écureuils ont concédé un nul vierge face au Sénégal pour leur deuxième sortie  dans le groupe B du tournoi de l’Uemoa en montrant un meilleur visage ce soir au stade de Kégué à Lomé. Avec un point avant la dernière journée, le Bénin est éliminé.

 

Ce soir les Ecureuils peuvent avoir des regrets tant ils n’étaient pas loin de prendre le dessus dans la rencontre. Plus posés et appliqués, les hommes de Mathias Deguenon ont rapidement pris la possession de balle mais avaient beaucoup de mal à s’approcher des buts adverses. La grosse opportunité sera pour Azinsou qui a vu sa frappe à ras de terre flirtée avec le poteau droit juste avant la mi-temps.

Le Sénégal aussi n’était pas loin d’ouvrir le score à la 36e minute  quand Niane à vu sa frappe ricocher sur la transversale d’Aifimi qui a cédé sa place à Glodjinon plus tard suite à une blessure un peu avant le dernier quart d’heure.

infranchissable Sarr

Mieux  que dimanche derniers les attaquants béninois étaient bien en verve et le gardien sénégalais Sarr aussi. Debouto (69e  et78e  minutes) a vu ses tentatives repoussées par Sarr  avec brio. A l’image de son double crochet réussi dans la surface et le centre repoussé par le gardien, Koukpo a rayonné sur son côté droit en seconde période (69e). Le Sénégal n’est pas loin d’ouvrir le score à 80e minute quand Aliou plaçait son tir au dessus alors qu’il était  seul face à Glodjinon.

. Bouraima aussi a signé une belle entrée en jeu et aurait ouvrir le score à la 87e minutes si sa frappe déclenchée suite à un coner décomposé n’avait pas été contrée. Dans la foulée Seibou prend sa chance des vingt mètres et voit sa tentative bloquée en deux temps par le gardien Sarr.  Toujours à la parade.

Debouto encore lui trouve le cadre sur une frappe à bout pourtant mais Sarr était encore présent sur le dernier frisson de la soirée.

Le Bénin éliminé

Les Ecureuils malgré une prestation de qualité et ce point du nul sont éliminés puisqu’ils n’ont plus aucun espoir d’accrocher la première place du groupe qualificatif pour la finale. Le Sénégal fait la course en tête avec 4 unités suivi de la Guinée Bissau et du Burkina Faso qui ont trois points. Les Ecureuils affrontent les Burkinabés lors de la troisième journée et même en cas de victoire ils ne pourront pas  surclasser la Guinée Bissau ou le Sénégal quelque soit leur résultat. La défaite inaugurale coûte cher aux Écureuils qui peuvent avoir des regrets ce soir.

Géraud Viwami

Bénin : Aifimi (Glodjinon 73e)- Bah-Yéré, Yarou, Koukpéré, Danvidé- Azinsou (Bouraima 68e)  Cakpo , Seibou, Aboky (Loko  85e )- Koukpo , Débouto

Bénin – Sénégal: la compo des Ecureuils avec deux surprises ! Tweet Live à 18h30 sur @bjfoot_officiel

Mathias Déguénon vient de dévoiler la composition des Ecureuils face au Sénégal ce soir pour le compte du deuxième match du Bénin dans la 7e édition du tournoi de l’Uemoa.

L’ailier Ferdinand Azinsou  et  le milieu Luc Cakpo font leurs entrées dans le onze type pendant qu’Abdel Bouraima et Arsène Loko sont relégués sur le banc de touche.

Vous pourrez suivre la rencontre en commentaire live sur notre compte Twitter @bjfoot_offficiel à partir de 18h30 de Cotonou.

ben-sen

Ecureuils : l’incroyable démenti de Sèssegnon sur sa retraite internationale (Exclu) !

Alors qu’on annonçait il y a quelques heures que le capitaine des Ecureuils a pris sa retraite internationale comme posté sur  un compte Twitter à son nom, Stéphane Sèssegnon a démenti formellement l’information il y a quelques minutes. De sources très proches du montpelliérain cette annonce ne vient pas lui. Il ne reconnait aucunement l’authenticité du compte Twitter qui a balancé l’information. Il est reste à disposition des Ecureuils. Un canular. A suivre.

Géraud Viwami

Uemoa 2016 : Quitte ou double

Battus contre toute attente par la Guinée Bissau, dimanche dernier, les Ecureuils jouent leur deuxième match contre le Sénégal cet après-midi avec une obligation de réaction.

La défaite surprise de dimanche dernier a porté un sacré coup aux ambitions béninoises à Lomé dans le cadre de la 7e édition du tournoi de l’Uemoa. Dernier du groupe B sans point les Ecureuils  doivent recoller au peloton de tête et pour cela  il faut gagner face au Sénégal ce mardi soir. Les sénégalais vainqueurs du Burkina Faso, lors de la première journée comptent trois points en tête avec la Guinée Bissau. En cas de victoire, le Bénin sera relancé et pourra s’offrir une finale contre le Burkina Faso lors de la troisième et dernière journée de la phase de groupe. Pour accéder à une troisième finale après 2011 et 2014, les amis d’Abdel Bouraima devront signer un sans-faute lors des deux prochaines sorties face à des adversaires d’un tout autre calibre.

Comment créer l’exploit

Méconnaissable face aux Jurtus, les Ecureuils ont bâclé leur copie. Une prestation qui ne ressemble en rien à la philosophie habituelle de l’équipe conduite par Mathias Déguénon.  La  belle phase de jeu de conservation réalisée en  fin de la première période était bien la preuve que l’équipe était capable de produire du jeu et séduire. Au-delà d’un visage à améliorer, l’efficacité devra également être au rendez-vous pour surprendre le Sénégal qui jouera sans pression et pourra se contenter d’un nul ou assurer une probable qualification pour la finale en cas de victoire. Le sélectionneur Déguénon devra faire des choix, avec une nouvelle rencontre en 48h, faire tourner son effectif. Gagner demain peu importe la manière serait un excellent moyen de digérer la défaite inaugurale et de se relancer.

Géraud Viwami

Uemoa 2016 : Bénin – Guinée – Bissau 0-1, les Ecureuils n’y étaient pas.

Les Ecureuils ont tristement perdu leur premier match dans le groupe B du tournoi de l’Uemoa à Lomé ce soir contre la Guinée Bissau sur un but de Tony Da Silva.

 

Le but

72e minute : Yarou remise sur son gardien Aifimi qui tente un drible sur Tony Da Silva, l’attaquant gagne son duel et marque dans le but vide 1-0.

rien n’à signaler

C’est la première grosse surprise de la 7e édition du tournoi de l’Uemoa ce soir au stade de Kégué à Lomé, les Ecureuils ont offert aux Bissau Guinéens leur première victoire dans l’histoire du tournoi de L’Uemoa. Pas forcément supérieurs aux Ecureuils, les Jurtus avec plus d’envie ont saisi leur chance.

Brouillons dans le jeu, les béninois n’ont jamais pu poser le ballon. Un spectacle insipide qui a été couronné par une bourde de Christophe Aifimi qui est passé à côté de sa première. Avec un drible raté sur Silva dans les six mètres, l’attaquant ne s’est pas fait prier pour conclure dans le but grand ouvert à la.72e minute.

A la 84e minute le gardien guinéen, Manga,  a sorti deux arrêts décisifs sur deux tentatives enchaînées d’Azinsou puis Debouto. C’était l’unique grosse occasion béninoise de la partie.

Un nul n’aurait été sans doute logique mais les Guinéens ont été plus opportunistes mais le Bénin perd pour la première fois de son histoire contre la Guinée Bissau 1-0.

La Guinée Bissau célèbre ainsi sa première victoire dans le tournoi et rejoint le Sénégal, qui a battu le Burkina Faso 2-1 en tête du groupe.  Deuxième match des Ecureuils, mardi prochain contre le Sénégal.

Géraid Viwami

Bénin : Aifimi- Bah-Yéré, Yarou, Koukpéré, Danvidé- Loko (Cakpo 45e ) , Seibou, Bouraima (Sogbo 73e ), Aboky (Azinsou 39e )- Koukpo , Débouto

Bénin – Guinée Bissau : la compo officielle des Ecureuils, Tweet Live à partir de18h30 (Heure de Cotonou)

Mathias Déguénon vient de devoiler la compo des Ecureuils qui jouent ce soir au stade de Kégué à Lomé contre la Guinée Bissau dans le cadre de la première journée du Groupe B de la 7e édition du tournoi de l’Uemoa.

Le sélectionneur a aligné une équipe sans véritable surprise. Christophe Aifimi sera dans les buts notamment et le duo d’attaque sera composé de Ghyslain Débouto et Marcellin Koukpo. L’équipe est fidèle à son 4-4-2.

Vous pouvez vivre le match en commentaire live sur notre compte Tweeter officiel @bjfoot_officiel à partir de 18h30 de Cotonou.

uemoa

Géraud Viwami

Entretien : Bouraima « il faut bien débuter »

Le Bénin affronte cet après-midi la Guinée Bissau pour son entrée en lice dans la 7e édition du tournoi de l’Uemoa à Lomé. L’ailier des Ecureuils locaux Abdel Bouraima nous a accordé un entretien exclusif où il parle du tournoi mais aussi de sa carrière. Entretien.

Vous allez débuter votre tournoi contre un adversaire qui n’a jamais résisté au Bénin, ça vous rassure ?

Non non même pas ! On  respecte toujours  nos adversaires. C’est vrai que les matches précédents ont été à l’avantage du Bénin mais aujourd’hui pour moi ça ne veut rien dire.  Ils se sont qualifiés pour la prochaine Can avec une base de joueurs locaux. Il faut les prendre au sérieux encore plus cette année.

Après avoir manqué la Can Junior 2013 alors que vous participé aux éliminatoires, ce sera votre premier vrai tournoi avec les Ecureuils…

Effectivement et ça fait longtemps que j’attendais de pouvoir honorer ce maillot national. Ça me tenait vraiment à cœur. En 2013, je n’ai pas pu jouer la Can parce que j’étais en train de signer pro en Suède ça m’a fendu de le cœur de ne pas avoir été de l’expédition algérienne. Mais c’est passé.  Aujourd’hui il y a ce tournoi et je me concentre là-dessus.

En parlant justement de ce tournoi dans quel état d’esprit allez-vous l’aborder ?

J’ai faim actuellement (rires).  Je vais dire que je suis motivé pour faire le meilleur tournoi possible. Faire gagner mon équipe en faisant des passes ou en marquant. L’équipe et le staff me font confiance et je vais leur rendre sur le terrain.

En parlant de terrain vous sentez le Bénin capable d’aller en finale voir gagner le tournoi ?

Il ne faut pas s’enflammer. Tout est possible. On prendra les matches les uns après les autres. Il faut bien débuter par une victoire pour avoir un peu plus de marge sur les matches à venir. Mais vu la préparation effectuée, nous avons de quoi faire. Il y a un bon mélange de joueurs d’expérience et des jeunes intéressants.  On a de quoi faire.

Parlons de votre carrière, vous êtes en  quête de relance d’où votre retour au pays à l’Aspac après des expériences en Suède et en Irlande ?

Oui j’espère que les choses iront mieux dans les semaines à venir. Mon agent travaille bien dans ce sens. Je me concentre sur la pelouse et ce tournoi peut me servir de tremplin aussi qui sait ? Je garde la tête froide je connais mes qualités et la grâce de Dieu ça va se décanter bientôt.

Entretien réalisé par Géraud Viwami.