Autriche : Bourreau de l’Austria de Vienne , Dossou est en feu

VIENNA, AUSTRIA – SEPTEMBER 29: Scorer Jodel Dossou and David Cancola of Hartberg celebrates after scoring a goal during tipico Bundesliga match between SK Rapid Wien and TSV Prolactal Hartberg at Allianz Stadion on September 29, 2019 in Vienna, Austria. (Photo by Johann Schwarz/SEPA.Media /Getty Images)

Auteur d’un grosse performance hier contre l’Austria de Vienne en barrage aller pour l’Europa League en étant impliqué sur trois des deux buts marqués par Hartberg dans un succès 2-3 à l’extérieur, Jodel Dossou (28 ans) termine fort  sa saison  en Autriche qui pourrait voir son club disputer une coupe européenne la saison prochaine.

Bourreau de l’Austria Vienne

Hartberg peut le remercier pour sa prestation de haut vol d’hier soir contre l’Austria de Vienne dans un match à fort en jeu. Titulaire sur un côté en attaque  à la base , Jodel Dossou a beaucoup squatté l’axe et cela s’est avéré payant. D’abord à la 10e minute, il adresse une passe lumineuse qui met Tadic sur orbite pour l’ouverture du score. Plus tard , il va initier tout seul l’action qui amène son but. Récupération basse , un appui sur Tadic , une course à haute intensité et un appel pour se retrouver dans la surface et une finition de buteur. Explosivité et sang-froid parfaits. Il a été sans aucun doute le joueur le plus tranchant de son équipe hier en créant pas moins de deux occasions franches .

Hartberg s’en sort vainqueur du match aller des barrages qualificatifs pour l’Europa League , une victoire à l’extérieur 2-3 , qu’il faudra valider à domicile mercredi prochain pour accéder au tour préliminaire de la coupe européenne la saison prochaine. Une première en vue pour la ville promue dans l’élite  autrichienne en 2018, le club crée en 1946 n’est plus qu’à 90 minutes de sa meilleure performance de l’histoire. La belle saison de Dossou n’est pas étrangère à cette ascension.

L’Europa League pour retenir un Dossou convoité ?

Pour sa première saison en Bundesliga autrichienne , Dossou, transféré de Vaduz après la Can 2019 ,  est monté en régime progressivement. Et depuis la reprise post coronavirus , il est devenu encore plus intenable. Auteur de  trois buts sur   les huit derniers matches disputés depuis juin , il est le joueur le plus décisif de son équipe.  Il a rapidement pris du poids  dans l’effectif du coach Schopp. Avec 18 titularisation en 30 apparitions , il est impliqué sur 19% des buts de son équipe. Avec les 7 buts inscrits en championnat, il est répertorié comme le troisième artificier du club. L’ancien du RedBull Salzbourg compte aussi 4 passes décisives est classé deuxième dans cet exercice au sein de l’effectif. Remuant , faisant parler son art du dribble et sa vitesse , l »international béninois est tout aussi impliqué dans le travail défensif. Plus complet , il  signe l’une de ses meilleures saisons en Europe qui pourrait être validée par une qualification en coupe d’Europe la semaine prochaine.

Déjà sur les tablettes de plusieurs plus  clubs huppés en Autriche  et à l’étranger, à un an de la fin de son contrat,  l’Europa League devrait être le dernier ressort pour retenir l’ancien buteur de l’As Tonnerres dont le départ semble inévitable.

Géraud Viwami

Ecureuils : Le jour où Saturnin est devenu Allagbé !

Il y un an  jour pour jour , le Bénin son premier huitième de finale contre le Maroc  à la Can Egypte 2019. Les Ecureuils ont décroché une qualification historique pour les quarts de finale en éliminant les Lions de l’Atlas. On sait que vous avez tous un beau souvenir ce soir-là mais Bjfoot.com vous révèle aujourd’hui cinq choses que vous ignoriez ou pas  sur ce match.

Moise Adilehou, le retour béni

Sorti du onze depuis le match d’ouverture contre le Ghana où il a été remplacé en seconde période, Moise Adilehou a fait son retour dans le onze à l’occasion de huitième de finale. Michel Dussuyer a recomposé sa défense centrale à trois dans son 3-4-3 , système qu’il n’avait plus utilisé depuis le match inaugural contre le Ghana. Il ne savait pas que le défenseur allait marquer  et permettre au Bénin de tenir tête au Maroc. Belle histoire.

Autre surprise dans le XI du jour , privé de Barazé blessé à la cheville , c’est Seibou Mama qui avait joué les trois premiers matches au milieu qui a été replacé piston droit avec succès. En attaque , Steve Mounié était suspendu ,c’est Michael Poté qui a été aligné en pointe.

XI Bénin : Allagbé – Adilehou , Adénon , Verdon – Mama , Imorou – Adéoti, Sessègnon – Soukou (Djigla 69e) , Dossou (Tidjani 87e) , Poté (d’Almeida 108e).
Coach : Michel Dussuyer

Master Class d’Allagbé

Avant de stopper le tir au but  d’En Nesry pendant la séance , Saturnin Allagbé, le gardien qui jouait son deuxième du tournoi ,  avait déjà été énorme pendant le temps règlementaire et les prolongation en sortant des arrêts décisifs. Une copie de calibre international qui  sera plébiscitée sur tout le continent et bien au-delà. Nos confrères français de France Football lui avait attribué une note de 8/10 avec le titre d’Homme du match. Il est devenu un héros et le nouveau chouchou du public béninois. Son nom est entré dans l’histoire.

Soukou ,Dr Assist

Passeur décisif sur le corner qui amène le but d’Adilehou, Cèbio Soukou a signé une sacrée performance pour sa première coupe d’Afrique. Le milieu offensif est devenu avec deux passes décisives est  le meilleur passeur de l’histoire des Ecureuils sur une phase finale. Il a été impliqué dans les trois buts du Bénin pendant le tournoi. Passeur décisif sur le but matinal de Poté contre le Ghana et à l’avant dernière passe sur le but du doublé.

Adénon , le plus capé

Ne cherchez plus le loin , en disputant le huitième de finale face au Maroc , Khaled Adénon est devenu le joueur béninois qui compte le plus de matches joués en phase finale de Can. Dix apparitions et autant de titularisations pour le défenseur en trois Can 2008 , 2010 et 2019. Expulsé , à la 96e minute , c’était tristement le premier carton rouge écopé par un béninois à la Can.

Bonus, si vous n’avez pas vu le match

(On avoue qu’on a fait exprès de le remettre. On sait que tout le monde a vu le match)

Géraud Viwami

A Lire aussi : https://bjfoot.com/2019/07/05/can-egypte-2019-maroc-benin-heroiques-les-ecureuils-filent-en-quarts-au-bout-du-suspens/

Souvenir Can Egypte 2019 : Bénin – Cameroun 0-0, cinq choses à savoir sur le troisième match des Ecureuils

Il y un an  jour pour jour , le Bénin signait sa troisième  apparition à la Can Egypte 2019 avec un second nul vierge d’affilée, face au Cameroun ,  synonyme d’ une qualification historique pour les huitièmes de finale. Savez-vous que plusieurs  records sont tombés ce soir-là ?  Bjfoot.com vous révèle aujourd’hui cinq choses que vous ignoriez ou pas  sur ce match.

 

Heureux meilleur troisième

Personne n’a oublié ce match historique qui a permis aux Ecureuils de se qualifier au second tour. Dans le nouveau format de la Can à 24 équipes , les Ecureuils se sont qualifiés en finissant parmi les quatre  meilleurs troisièmes  des six groupes. Le Bénin avec trois unités s’en sort bien dans un groupe où les deux premières places ont été dominées comme attendu par le Ghana et le Cameroun , champion en titre.

classement des meilleurs troisièmes

Invincibles Ecureuils

Avec une équipe disciplinée et rigoureuse , le Bénin a réalisé sa meilleure performance au premier tour d’une Can pour sa quatrième participation avec les chiffres qui vont avec. C’était la première fois que le Bénin,  était invaincu après trois matches et alignait deux clean sheet d’affilée. Infranchissables.

Records de points et de buts

Avec trois points , les Ecureuils ont évidemment battu le record de points sur le premier tour qui était vierge lors des trois premières participations. Le doublé de Poté  aussi a été suffisant pour dépasser le record de buts sur une phase finale qui était bloqué à un but.

Les débuts d’Allagbé

Michel Dussuyer a tourné son effectif pour ce match décisif face au Cameroun , champion en titre. Entrés en jeu sur les deux premières sorties , David Djigla et Jodel Dossou ont été titularisés. En défense , l’arrière gauche David Kiki faisait aussi ses débuts.  Mais la surprise du chef était le choix de Saturnin Allagbé dans buts qui a supplée Fabien Farnolle blessé à la veille du match.

XI Bénin : Allagbé – Verdon , Adénon, Kiki , Barazé – Mama , Adéoti , Sessègnon – Dossou (Soukou 68e) , Djigla (75e) , Mounié
Coach : Michel Dussuyer

Adénon égale Chrysostome

En débutant cette rencontre , Khaled Adénon a égalé le record d’un autre défenseur Damien Chrysostome en devenant le deuxième joueur béninois qui compte le plus de titularisations en phase finale de Can. Neuf apparitions cumulées sur les éditions , 2008 , 2010 et 2019.

Géraud Viwami

 

A lire aussi : https://bjfoot.com/2019/07/02/can-egypte-2019-benin-cameroun-0-0-les-ecureuils-resistent-et-decrochent-une-qualification-historique/

Bonus

 

Afrique : La Can reportée en Janvier 2022 , les grandes décisions de la Caf

Réunie virtuellement ce 30 juin , la Confédération africaine de football a rendu plusieurs décisions  sur les compétitions continentales arrêtées à cause de la crise sanitaire du Coronavirus.

Initialement prévu au Cameroun en Janvier 2021 , la Coupe d’Afrique des Nations 2021 est reportée d’une année en Janvier 2022.

Initialement prévu au Cameroun en Avril 2020 , le Championnat d’Afrique des Nations (Chan) se tiendra en Janvier 2021.

La Can U20 est maintenue en Mauritanie en mars 2021 par contre celle des U17 est reportée en  juillet au Maroc.  Une réunion sera organisée avec les organisations sous-régionale afin de fixer le calendrier des qualifications , rappelons que le Bénin devrait accueillir le tournoi de qualification des U17 de la Zone UFOA B.

Stoppée avant les demi-finales , la Ligue des  Champions se terminera au Cameroun avec des matches couperets. La demi-finale se jouera sur une rencontre tout comme la finale. Idem pour la Coupe de la Caf dont le Final Four se jouera au Maroc. Les dates officielles seront communiqués ultérieurement.

La Caf aussi révélé l’annulation de la Can féminine 2020 et la création d’un ligue des champions féminines 2021.

La Caf devrait donc annoncer dans les semaines à venir un nouveau calendrier pour les qualifications de la Can et du Mondial Qatar 2022. Les Ecureuils devront patienter pour connaître les prochaines échéances.

Géraud Viwami

France : Red Star prolonge Djiman Koukou

Arrivé au Red Star en septembre 2019 , Djiman Koukou (29 ans) va continuer l’aventure avec le club parisien pour une saison supplémentaire.

L’ancien niortais a aligné 15 apparitions en National1 et en coupe de France sous les couleurs du club Audonien.

4e avant l’arrêt de la saison écoulée à cause de la crise du coronavirus , Red Star sécurise un joueur expérimenté en tant que candidat déclaré à la montée.

Le club a officialisé, ce jour ,  la prolongation du milieu défensif international béninois. Il sera coéquipier avec un autre néo-Ecureuils , Melvyn Dorémus arrivé au club cet été en provenance de Bobigny.

Géraud Viwami

 

Souvenir Can Egypte 2019 : Bénin – Guinée Bissau , cinq choses à savoir sur le deuxième match des Ecureuils

Il y un an  jour pour jour , le Bénin signait sa deuxième apparition à la Can Egypte 2019 avec un nul vierge aux allures de défaite  contre le Guinée Bisssau. C’était le premier match du capitaine Stéphane Sèssegnon dans le tournoi , savez-vous que deux records sont tombés ce soir-là?  Bjfoot.com vous révèle aujourd’hui cinq choses que vous ignoriez ou pas  sur ce match.

Retour de Sèssegnon

Le bon nul arraché lors de la première journée devant le Ghana a quasiment fait oublier son absence. Stéphane Sèssegnon a débuté la Can lors de la deuxième journée, le milieu offensif était suspendu  lors de la première journée. Il purgeait ainsi le troisième et ultime  match de suspension infligé par la Caf à son encontre après son carton rouge écopée contre l’Algérie à Cotonou en octobre 2018 lors de la quatrième journée des qualifications. L’ancien parisien avait manqué les deux dernières journées des éliminatoires et le premier match de la phase finale.

Changement de système

Après avoir tenu tête au Ghana avec son 3-4-3, Michel Dussuyer a changé de dispositif tactique pour le deuxième match. Face à l’adversaire le plus abordable du groupe , le technicien français a installé son 4-3-3.  Exit Moise Adilehou en défense centrale , Olivier Verdon est associé à Khaled Adénon. Sèssegnon a fait son retour au milieu et le trio d’attaque n’a pas changé.Résultat 0-0.

XI Benin : Farnolle – ,Adénon , Verdon, Barazé , Imorou- Adéoti , D’Almeida (Seibou 65e) , Sèssegnon – Soukou (Dossou 64e) , Poté (Djigla 90e), Mounié
Coach : Michel Dussuyer

Sèssegnon, capitaine 5

Absent lors de la première journée , Stéphane Sèssegnon a retrouvé le terrain et le brassard de capitaine par la même occasion. Il est donc devenu le cinquième capitaine de l’histoire des Ecureuils au coup d’envoi d’un match de Can après Moussa Latoundji (2004) Omar Tchomogo (2008) puis  Damien Chrysostome (2010)  et Khaled Adénon qui l’a précédé de quelques jours.

Premier clean sheet

Ce duel face à la Guinée Bissau était la dixième apparition des Ecureuils à la Can et c’était le premier clean sheet de l’histoire du Bénin dans la compétition. Fabien Farnolle n’avait pas vraiment été inquiété ce soir-là à Ismailia.

Meilleur démarrage

Malgré la déception affichée des joueurs à l’issue de cette rencontre soldée par un nul vierge , il faut préciser que le Bénin signait son meilleur démarrage à la Can avec deux points en deux matches.  Le Bénin comptait à ce moment plus de points que lors de ses trois premières participations réunies. Record.

Géraud Viwami

 

Souvenir Can Egypte 2019: Ghana – Bénin 2-2 , cinq choses à savoir sur l’entrée en lice des Ecureuils

Il y a un an  jour pour jour , le Bénin faisait son entrée en lice à la Can Egypte 2019 par un nul 2-2 contre le Ghana pour sa première sortie. Le doublé de Mickael Poté est encore en dans vos têtes. C’est tout ?  Bjfoot.com vous révèle aujourd’hui cinq choses que vous ignoriez ou pas  sur ce match.

Poté Lucky Luke

Après neuf ans d’absence , il n’aura fallu qu’une  minute et 43 secondes à Michael Poté pour marquer le plus plus rapide du tournoi d’un super enchaînement crochet et pointu. L’attaquant des Ecureuils sera détrôné par l’algérien Baghdad Bounedjah qui marquera en finale au  bout de 41 secondes le but le plus rapide du tournoi en finale. Celui de Poté sera classé deuxième dégaine de la compétition.

Premier doublé  et record

Il aura fallu attendre le douzième match de la compétition pour voir le premier doublé  du tournoi, signé Poté, buteur à la 2e et 63e . C’était aussi le premier doublé de l’histoire des Ecureuils en phase finale. Ces deux réalisations permettront d’ailleurs au numéro 10 de rejoindre Razak Omotoyossi au classement des meilleurs buteurs béninois à la Can avec 2 buts.

Adénon, capitaine 4

Privé du capitaine habituel ,Stéphane Sèssegnon c’était Khaled Adénon qui avait porté le brassard de capitaine pour ce premier match. Le défenseur qui avait cet honneur pour la première fois en phase finale de Can. Après Moussa Latoundji (2004) Omar Tchomogo (2008) puis  Damien Chrysostome (2008-2010) , l’ancien défenseur du Mans est devenu le quatrième  international béninois à arborer le brassard au coup d’envoi d’un match de la Can.

2-2 , score Dussuyesque

Comme en Angola 2010 , Michel Dussuyer a débuté sa campagne  avec les Ecureuils par un nul prolifique 2-2 après avoir ouvert le score.  C’était  la première fois que le Bénin prenait un point après avoir été mené à la Can.

Onze novices

Sur les quatorze joueurs utilisés , sauf Khaled Adénon , Michael Poté et Emmanuel Imorou ,  tous les autres disputaient leurs première minutes à la Can.

XI Benin : Farnolle – Adilehou (Seibou 62e), Adénon , Verdon – Barazé , Imorou- Adéoti , D’Almeida (Dossou 62e)- Soukou (Djigla 82e) , Poté , Mounié
Coach : Michel Dussuyer

Géraud Viwami

A LIRE AUSSI  :  https://bjfoot.com/2019/06/25/can-egypte-2019-ghana-benin-2-2-pote-nest-votre-pas-pote/

En bonus…

A LIRE AUSSI  :  https://bjfoot.com/2019/06/25/can-egypte-2019-ghana-benin-2-2-pote-nest-votre-pas-pote/

Allemagne : Champion et promu avec l’Arminia Bielefeld, Cèbio Soukou entre dans l’histoire !

Assuré d’être promu avant même sa victoire 1-0 de ce soir face à Darmstadt , l’Arminia Bielefeld de Cèbio Soukou (27 ans , 29 matches, 5 buts, 5 passes décisives en 2019-2020) a validé sur le terrain son titre de champion à deux journées du terme de l’exercice. Avec 64 points , les bleus et noirs ont neuf unités d’avance sur le deuxième Stuttgart. Avec son numéro 29 dans le dos , Soukou a disputé 84 minutes ce soir et peut fêter dignement la promotion de son club dans l’élite allemande.

Il entre dans l’histoire en tant que premier international béninois à remporter un championnat professionnel en Allemagne. Bielefeld retrouvera la Bundesliga onze années après sa dernière relégation.

Vice-champion de la troisième division allemagne en 2016 avec Erzgebirge Aue , il décroche ainsi son premier titre collectif en pro dès sa première saison au club.

Encore lié au club jusqu’en juin 2021 , le  joueur formé à Bochum deviendra , le  troisième Ecureuil à connaître le plus haut niveau du football allemand après le défenseur  Amadou Moudachirou (St Pauli 2001-2002) et  l’attaquant Moussa Latoundji (Energie Cottbus , 2000-2003).

Géraud Viwami

Entretien : David Kiki  » J’ai déjà eu des contacts et on est en pleins pourparlers »

Après la fin de son aventure avec le Stade Brestois, David Kiki est désormais libre de tout engagement. Le latéral gauche international béninois, âgé de 26 ans, pense déjà à sa prochaine destination. Pour Football365 Afrique, l’ancien des Chamois Niortais se plonge dans son passé avec le Stade Brestois et scrute l’avenir. Entretien.

David Kiki, votre aventure avec le Stade Brestois s’est achevée. Qu’en retenir ?

Ce que je retiens, c’est que j’ai beaucoup appris sur ma personne. J’ai appris aussi sur la vie d’un groupe et j’ai fait de belles rencontres là-bas. Néanmoins, j’ai vécu beaucoup de moments compliqués, mais ça fait partie de la vie d’un footballeur. Toutes ces expériences vont me servir pour la suite de ma carrière même si on ne m’y a pas vraiment donné ma chance.

Avez-vous des regrets par rapport à la saison dernière ?

Bien sûr que j’ai eu des regrets. J’aurais aimé avoir une chance pour faire mes preuves mais je n’ai pas eu cette possibilité. J’avoue que je regrette un peu quand même cela.

Vous êtes désormais libre comme l’air. Quelle sera votre prochaine destination ?

Ma prochaine destination, je ne la connais pas encore. Le mercato vient d’être ouvert et ensemble avec mon agent, nous sommes en train d’étudier des pistes pour bien analyser ce qui sera bien pour moi afin que je puisse jouer et montrer à nouveau ce dont je suis capable. Je suis plus qu’impatient d’exprimer à nouveau mon vrai talent.

Avez-vous déjà eu des contacts en vue de la saison prochaine ?

Oui, oui, j’ai déjà eu des contacts et on est en pleins pourparlers pour opérer un meilleur choix.

Qu’est ce qu’on peut retenir de votre parcours jusqu’à présent ?

De mon parcours, je peux dire que j’ai gravi des échelons, que j’ai beaucoup progressé. Je suis arrivé en France à Belfort. De CFA en National, je suis allé en Ligue 2, aux Chamois Niortais, puis dans l’élite après. J’en déduis que j’ai eu à progresser et que j’ai beaucoup appris aussi. C’est sûr que dans la vie d’un footballeur, il y a des moments difficiles mais ces moments permettent de mieux rebondir et de bien faire son métier. Je n’ai que 26 ans et j’ai donc encore beaucoup d’années devant moi pour apprendre. Tout ce qui m’arrive, je le prends positivement car je sais que ça va me servir pour la suite.

Quels regards portez-vous sur la crise sanitaire qui a chamboulé tous les calendriers liés au football ?

J’avoue que la crise sanitaire de la maladie à coronavirus a bouleversé tous les calendriers dans le monde entier. C’est vrai qu’on ne s’y attendait pas, mais c’est un virus qu’il faut vraiment prendre au sérieux en respectant les gestes barrières. La santé est plus importante que tout, c’est une année particulière.

Où en êtes-vous avec les Écureuils du Bénin ?

On avait un regroupement en mars dernier mais cela n’a pu être effectif et pour cause, le virus était déjà bien présent et dictait sa loi. Là aussi, tout est à l’arrêt et nous n’avons pour l’instant pas idée de quand nous pourrons poursuivre les éliminatoires de la CAN 2021 et débuter celles de la Coupe du monde.

Source : Football365

Transfert: Clermont sécurise Cédric Hountondji jusqu’en 2023 !

Le défenseur international béninois Cédric Hountondji (26 ans) vient de prolonger son contrat avec Clermont. Il est désormais lié au club jusqu’en 2023.

Auteur d’une saison réussie où il devenu titulaire indiscutable sous les ordres de Pascal Gastien à Clermont , Cédric Hountondji (26 ans) vient de prolonger son contrat jusqu’en 2023. Arrivé au club , l’été dernier son bail initial courait jusqu’en 2021.  Cinquièmes à l’arrêt du championnat , les Auvergnats étaient en course pour une promotion, le rendement du défenseur international béninois a bien pesé dans la bonne forme de l’équipe avec ses 21 apparitions pour une passe décisive.

Hountonji n’a pas caché sa satisfaction à l’extension de son  bail sur le site officiel de son club « Je suis très heureux de prolonger l’aventure avec le Clermont Foot 63. Cette année nous étions très proches de l’accession en Ligue 1, malheureusement la situation sanitaire en a décidé autrement. Je souhaite sincèrement contribuer à marquer l’histoire du club en accédant à la Ligue 1 dès la saison prochaine. »

L’international béninois formé à Rennes a gagné son pari de retour en France après des aventures peu glorieuses au New York FC aux Etats Unis puis au Leski Sofia en Bulgarie en 2018-2019.

Géraud Viwami

Ecureuils : Après les réclamations des primes de qualifications, le ministère des sports vers un audit ?

Suite aux dépôts officiels  des courriers de  « réclamations » de primes de qualification par les internationaux béninois ayant pris part aux éliminatoires de la Can Egypte 2019  auprès du Ministère des Sports, les autorités sont tombées dans un silence sans lendemain qui mènerait vers un audit.

L’antécédent

Les internationaux béninois qui ont pris part aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations  Egypte 2019 et n’ont pas été retenus pour la phase finale espèrent encore toucher les primes de qualifications. Ces émoluments qui ont été versés  intégralement aux joueurs qui été sélectionnés pour la phase finale. Suite à plusieurs requêtes adressées via les cadres de la sélection nationale sans suite , l’affaire prend une autre tournure quand la presse locale s’en mêle en avril dernier.

Pour rappel , les prime de qualification gratifie tous les joueurs ayant pris part aux qualifications conformément à l’arrêté : 2009
N°103/MJSL/DC/SGM/DRFM/DES/SA portant fixation des primes allouer auxjoueurs encadreurs de la préparation et la participation des équipes nationales de football aux compétitions statutaires de la Confédération Africaine de Football(Caf) et la Fédération International de Football Association (FIFA) en date du 03 décembre 2009 qui stipule « elle est payable aux membres de l’encadrement technique, médical et aux officiels à l’issue du tour qualificatif à la phase finale ».

Donc chaque international convoqué pour un match officiel pendant les qualifications  touche un montant attribué par match.

Les réclamations officielles déposées

La fédération béninoise de football et le ministère des sports sont interpellés, le ministre Oswald Homeky monte au créneau et tente d’étreindre l’incendie médiatique. Mi-avril , les deux entités  publient  un communiqué conjoint invitant les joueurs à introduire une réclamation officielle « toute personne qui estime n’avoir pas perçu les primes de qualification à formuler une requête écrite accompagnée des éléments justifiant sa réclamation au Secrétariat général de la Fédération béninoise de football  ou au Secrétariat de la Direction du sport d’élite du ministère des  sports au plus tard le jeudi 23 avril 2020 à 18 heures “.

Selon nos informations , tous les joueurs concernés ont déposé les courriers avant la date butoir.

L’étrange silence

L’affaire semble loin d’être réglée, le ministre Homeky avait laissé entendre dans la foulée qu’une réunion sera effectuée avec les joueurs concernés mais rien. La FBF quant à elle n’a donne aucune suite officielle après réception des courriers. Un silence étrange. Désormais sous pression, selon  certaines sources un audit serait en cours au ministère des sports afin d’apporter toute la lumière sur les finances mises à disposition des Ecureuils pour la Can 2019 car l’affaire aurait provoqué des remous dans les hauts lieux de l’Etat.

Géraud Viwami

Sondage : XI type 2000-2020 des Ecureuils , Votez pour le choix de l’ailier gauche

Après trois Can dont un quart de finale en Egypte 2019 , Bjfoot vous propose de voter pour le meilleur XI type des Ecureuils des vingts dernières années.Les internationaux sélectionnés entre 2000 et 2020 sont pris en compte avec les critères suivants: Phase finale de Can disputée, nombres de sélections et influence.

L’équipe sera composée dans un 4-3-3. Sur chaque poste vous aurez le choix entre quatre noms.

Saturnin Allagbé a dominé le vote des gardiens. Romuald Boco été choisi comme arrière droit. Emmanuel Imorou gauche. La défense est complète Khaled Adénon et Damien Chrysostome forment la charnière centrale.

Jordan Adéoti a été désigné comme milieu défensif. Et Sessi d’Almeida vient au poste de milieu relayeur. Stéphane Sessègnon a été élu dans la rôle du milieu offensif.

Sur le côte droit de l’attaque , Michale Poté avec 55% des suffrages est arrivé en tête.

Le scrutin continue avec le poste d’ailier gauche. Vous avez le choix entre, Mouri Ogoubiyi (Can 2004 , 2008 et 2010) , David Djigla (Can 2019), Cèbio Soukou (Can 2019) et Feu Osséni Bachirou (Can U20 et Mondial U20 2005) qui  sont en concurrence.

Vous avez donc deux jours pour faire vos choix parmi nos propositions. Pour voter , il faut participer au sondage sur notre compte Twitter. Vous avez deux jours pour faire votre choix.

 

Ecureuils : Stéphane Sessègnon « La Coupe du Monde cela reste un rêve pour le Bénin »

  • Stéphane Sessegnon est capitaine du Bénin
  • Il est également le meilleur buteur et le joueur le plus capé de la sélection
  • A 36 ans, il compte encore rendre service aux Ecureuils

Tout vient à point à qui sait attendre. Cela fait plus de quinze ans que Stéphane Sessegnon évolue avec l’équipe du Bénin. Quinze années au cours desquelles le milieu de terrain s’est démené à amener les Écureuils sur le devant de la scène. Il a fallu attendre la dernière Coupe d’Afrique des Nations de la CAF pour que l’emblématique capitaine des Jaune et Blanc vive enfin ses premières grandes émotions en sélection.

« Cela reste, à ce jour, le meilleur souvenir de ma carrière » confirme l’intéressé au micro de FIFA.com. « Au-delà de notre joli parcours qui nous a mené jusqu’en quart de finale, au cours duquel nous avons notamment battu le Maroc, je retiens la joie et les émotions qu’on a pu partager avec notre peuple. Je n’avais jamais autant vécu cela. Notre souhait le plus cher est de pouvoir rééditer cela au plus vite ».

Un statut, mais pas de statue

L’exploit est en effet de taille pour ces Écureuils vierges de toute participation à une Coupe du Monde de la FIFA. Seules trois présences en Coupe d’Afrique, à l’occasion desquelles ils n’ont jamais passé le premier tour, leur avaient permis de se mettre en évidence sur la scène internationale. Symboliquement, leurs débuts à la CAN, en 2004, coïncident d’ailleurs avec les premiers pas en sélection de Sessegnon devenu, depuis, meilleur buteur (24 buts) et joueur le plus capé (84 sélections) de l’histoire du Bénin. Autrement dit un monument.

« Non, je ne mérite pas de statue » plaisante-t-il. « J’ai suffisamment avec l’immense reconnaissance que m’apportent les Béninois. Ils m’apprécient comme je suis, et je suis comblé. J’essaye du coup de rendre à ma façon: ils m’offrent leur soutien indéfectible. En échange, je donne tout lorsqu’on fait appel à moi en sélection ! »

Stephane Sessegnon (Benin)
© imago images / Xinhua

Ce contrat tacite est manifestement à durée indéterminée. Âgé de 36 ans depuis le 1er juin, Sessegnon compte bien, en effet, poursuivre cette histoire d’amour : « La motivation et l’envie de faire le métier que j’aime sont toujours là, » explique-t-il. « Tant que je considèrerai être en pleine possession de mes moyens, je poursuivrai ma carrière de joueur et je continuerai à me mettre à disposition de l’équipe nationale ».

Au vu de ses prestations cette année dans l’élite turque, à Gençlerbirliği SK, où il est un titulaire indiscutable, la fin n’est donc pas pour tout de suite. Cela vaut également au regard de ses dernières performances avec le Bénin : lors de l’historique huitième de finale de la CAN 2019 remporté par le Bénin face au grand Maroc, qui avait bien pu être élu homme du match suite à sa magnifique prestation ? Sessegnon, évidemment ! « Honnêtement, ce n’est pas ce que je retiendrai de ce match, » tempère-t-il. « Ce prix, tous les joueurs de l’équipe l’aurait sincèrement mérité ce jour-là ».

Un objectif, mais pas un rêve

Il n’y a rien d’étonnant à ce que Sessegnon la joue collectif : d’abord parce qu’il en a l’habitude, sur le terrain en bon meneur de jeu qu’il a toujours été. Ensuite, parce que le travail d’équipe prime depuis quelques années au Bénin. Et pour le natif d’Allahé, là est la clé : « Tout le monde tire dans le même du ministère des sports, au président de la fédération, en passant par les joueurs et le staff. Je sens une évolution, une envie de bien faire, et une volonté de nous accompagner vers le haut. La spirale est positive, il faut continuer à travailler. L’avenir devrait nous sourire », promet-il.

Le futur proche, c’est le 2ème tour des éliminatoires africaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 ! Le Bénin se trouve dans un Groupe J, relativement ouvert, en compagnie de la RD Congo, de la Tanzanie, et du Madagascar. « Toutes les nations africaines sans exception ont franchi un palier. Le niveau est bien plus homogène qu’avant. Nous sommes ni favoris, ni outsiders… Nous allons juste jouer notre chance à fond, et elle n’est pas plus petite ou plus grande qu’une autre », explique-t-il.

Et de conclure : « La Coupe du Monde cela reste un rêve pour le Bénin ! De mon côté, je me concentre sur des objectifs. Et mon premier but, c’est d’encadrer les plus jeunes, et d’aider ainsi mon pays à grandir ».

Source : Fifa.com

Sondage : XI type 2000-2020 des Ecureuils , Votez pour le choix de l’ailier droit

 

Après trois Can dont un quart de finale en Egypte 2019 , Bjfoot vous propose de voter pour le meilleur XI type des Ecureuils des vingts dernières années.Les internationaux sélectionnés entre 2000 et 2020 sont pris en compte avec les critères suivants: Phase finale de Can disputée, nombres de sélections et influence.

L’équipe sera composée dans un 4-3-3. Sur chaque poste vous aurez le choix entre quatre noms.

Saturnin Allagbé a dominé le vote des gardiens. Romuald Boco été choisi comme arrière droit. Emmanuel Imorou gauche. La défense est complète Khaled Adénon et Damien Chrysostome forment la charnière centrale.

Jordan Adéoti a été désigné comme milieu défensif. Et Sessi d’Almeida vient au poste de  milieu relayeur.  Avec 79% , Stéphane Sessègnon a été élu dans la rôle du milieu offensif.

Le scrutin continue avec le poste d’ailier droit. Vous avez le choix entre, Michael Poté (Can 2010 et 2019 ) , Jodel Dossou (Can 219), Nouhoum Kobéna (Can 2010) et Kabirou Moussoro (Can 2004) sont en concurrence.

Vous avez donc deux jours pour faire vos choix parmi nos propositions. Pour voter , il faut participer au sondage sur notre compte Twitter. Vous avez deux jours pour faire votre choix.

Sondage : XI type 2000-2020 des Ecureuils , Votez pour le choix du milieu offensif

Après trois Can dont un quart de finale en Egypte 2019 , Bjfoot vous propose de voter pour le meilleur XI type des Ecureuils des vingts dernières années.Les internationaux sélectionnés entre 2000 et 2020 sont pris en compte avec les critères suivants: Phase finale de Can disputée, nombres de sélections et influence.

L’équipe sera composée dans un 4-3-3. Sur chaque poste vous aurez le choix entre quatre noms.

Saturnin Allagbé a dominé le vote des gardiens. Romuald Boco été choisi comme arrière droit. Emmanuel Imorou gauche. La défense est complète Khaled Adénon et Damien Chrysostome forment la charnière centrale.

Jordan Adéoti a été désigné comme milieu défensif. Et Sessi d’Almeida vient de terminer avec 48% des voix pour le choix du milieu relayeur.

Le scrutin continue avec le poste de milieu offensif. Vous avez le choix entre, Stéphane Sèssegnon (Can 2004 , 2008 et 2010 ) , Wassiu Oladipupo (Can  2004 et 2008), Arnaud Séka (Can 2010) et Oumar Tchomogo (Can  2004, 2008 et 2010) sont en concurrence.

Vous avez donc deux jours pour faire vos choix parmi nos propositions. Pour voter , il faut participer au sondage sur notre compte Twitter. Vous avez deux jours pour faire votre choix.

France : Didier Ollé-Nicolle nommé à la tête du Mans.

Sélectionneur des Ecureuils de mars à novembre 2014 , Didier Ollé-Nicolle (58ans) vient de s’engager pour deux ans avec Lemans , fraîchement  relégué en National 1 en France. Depuis son départ du Bénin , le technicien français a officié à Colmar (2015-2016) avant de prendre les commandes d’Orléans en Ligue 2 de décembre 2016 à février 2020. Il a aura pour mission principale de faire remonter le club sarthois en Ligue 2.

G.V.

Sondage : XI type 2000-2020 des Ecureuils , Votez pour le choix du milieu relayeur

 

Après trois Can dont un quart de finale en Egypte 2019 , Bjfoot vous propose de voter pour le meilleur XI type des Ecureuils des vingts dernières années.Les internationaux sélectionnés entre 2000 et 2020 sont pris en compte avec les critères suivants: Phase finale de Can disputée, nombres de sélections et influence.

L’équipe sera composée dans un 4-3-3. Sur chaque poste vous aurez le choix entre quatre noms.

Saturnin Allagbé a dominé le vote des gardiens. Romuald Boco été choisi comme arrière droit. Emmanuel Imorou gauche. La défense est complète Khaled Adénon et Damien Chrysostome forment la charnière centrale.

Jordan Adéoti avec 40% des  votes a été désigné comme milieu défensif.

Le scrutin continue avec le poste de milieu relayeur. Vous avez le choix entre, Jonas Okétola (Can 2004 et 2008 ) , Sessi d’Almeida (Can  2019), Mama Seibou (Can 2019) et Pascal Angan (Can  2010) sont en concurrence.

Vous avez donc deux jours pour faire vos choix parmi nos propositions. Pour voter , il faut participer au sondage sur notre compte Twitter. Vous avez deux jours pour faire votre choix.

Sondage : XI type 2000-2020 des Ecureuils , Votez pour le choix du milieu défensif

Après trois Can dont un quart de finale en Egypte 2019 , Bjfoot vous propose de voter pour le meilleur XI type des Ecureuils des vingts dernières années.Les internationaux sélectionnés entre 2000 et 2020 sont pris en compte avec les critères suivants: Phase finale de Can disputée, nombres de sélections et influence.

L’équipe sera composée dans un 4-3-3. Sur chaque poste vous aurez le choix entre quatre noms.

Saturnin Allagbé a dominé le vote des gardiens. Romuald Boco été choisi comme arrière droit. Emmanuel Imorou gauche. La défense est désormais  complète après le vote de Khaled Adénon (79%) et Damien  Chrysostome (9%)

Le scrutin continue avec le poste de milieu défensif. Vous avez le choix entre quatre centraux.  . Jocelyn Ahoueya  (Can 2004, 2008 et 2010) , Djiman Koukou (Can 2008 et 2010 ), Jordan Adéoti (Can 2019) et Seidath Tchomogo (Can 2004, 2008 et 2010) sont en concurrence.

Vous avez donc deux jours pour faire vos choix parmi nos propositions. Pour voter , il faut participer au sondage sur notre compte Twitter. Vous avez deux jours pour faire votre choix.

Sondage : XI type 2000-2020 des Ecureuils , Votez pour le choix des défenseurs centraux !

Après trois Can dont un quart de finale en Egypte 2019 , Bjfoot vous propose de voter pour le meilleur XI type des Ecureuils des vingts dernières années.Les internationaux sélectionnés entre 2000 et 2020 sont pris en compte avec les critères suivants: Phase finale de Can disputée, nombres de sélections et influence.

L’équipe sera composée dans un 4-3-3. Sur chaque poste vous aurez le choix entre quatre noms.

Saturnin Allagbé a dominé le vote des gardiens. Romuald Boco été choisi comme arrière droit. Emmanuel Imorou vient de finir en tête du votre pour le poste d’arrière gauche avec  avec 54%  des suffrages.

Le scrutin continue avec la formation de la charnière central. Vous avez le choix entre quatre  centraux. Les deux premiers formeront la charnière . Damien Chrysostome (Can 2004, 2008 et 2010) , Khaled Adénon (Can 2008, 2010 et 2019), Olivier  Verdon (Can 2019) et Amadou Mouchariou , emblématique capitaine des Ecureuils au début des années 2000,  sont en concurrence.

Vous avez donc deux jours pour faire vos choix parmi nos propositions. Pour voter , il faut participer au sondage sur notre compte Twitter. Vous avez deux jours pour faire votre choix.

Sondage : XI type 2000-2020 des Ecureuils , Votez pour le choix de l’arrière gauche!

SFAX, TUNISIA: Benin defender Anicet Adjamossi (R) controls the ball in front of his South African opponent Zuma Sibusiso, during their African nations Cup match 27 January 2004 in Sfax. AFP PHOTO ISSOUF SANOGO (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP via Getty Images)

Après trois Can dont un quart de finale en Egypte 2019 , Bjfoot vous propose de voter pour le meilleur XI type des Ecureuils des vingts dernières années.Les internationaux sélectionnés entre 2000 et 2020 sont pris en compte avec les critères suivants: Phase finale de Can disputée, nombres de sélections et influence.

L’équipe sera composée dans un 4-3-3. Sur chaque poste vous aurez le choix entre quatre noms.

Saturnin Allagbé a dominé le vote des gardiens. Romuald Boco avec 54% a fini en tête  du vote pour le poste d’arrière droit.

Le scrutin continue avec le poste d’arrière gauche. Anicet Adjamossi (Can 2004, 2008 et 2010) , Emmanuel Imorou (Can 2010 et 2019), David Kiki (Can 2019) et Moussa Safradine (Can U20 et Mondial U20 2005) sont en concurrence.

Vous avez donc deux jours pour faire vos choix parmi nos propositions. Pour voter , il faut participer au sondage sur notre compte Twitter. Vous avez deux jours pour faire votre choix.