UFOA U20 : Le ministre des sports Oswald Homeky bloque le départ des Ecureuils, la participation du Bénin définitivement compromise (URGENT)

C’est décidément le feuilleton de cette fin d’année la participation des Ecureuils U20 au tournoi de l’Ufoa est sujet à énième rebondissement.

Après la publication de la liste des 20 joueurs retenus , ces derniers ont été convoqués pour prendre départ de Cotonou vers la capitale togolaise ce matin mais après quelques heures d’attente le groupe de Mathias Déguénon n’est jamais monté dans le bus.

Le ministère des sports a opposé son veto et ordonné l’annulation de la participation du Bénin au tournoi de l’UFOA U20 prévus du 6 au 16 décembre prochain à Lomé. Même si la fédération avait donné son accord pour une prise en charge totale de l’équipe béninoise , le ministre des sports Oswald Homeky a émis le souhait de ne pas voir le Bénin prendre la route de Lomé. Aucune raison officielle n’a encore été annoncée pour justifier cette décision.

Pour rappel des faits , il y a trois jours la fédération béninoise avait décidé de retirer le Bénin suite aux dysfonctionnement liés à l’enregistrement des joueurs sur la plateforme de l’Ufoa. Un soucis technique qui a été réglé et qui a amené l’institution à  revenir sur sa décision. Mais cela n’a pas été suffisant pour convaincre le ministère des sports qui n’avait mis aucun moyen à disposition des U20 depuis l’entame de la préparation. Un triste scénario pour les joueurs convoqués qui rentreront bredouilles dans leur club respectif.

A moins d’un nouveau rebondissement , le Bénin qui devrait faire son entrée en compétition vendredi face au Nigéria ne foulera pas la pelouse du stade Municipal de Lomé.

Géraud Viwami 

UFOA U20 : Les 20 Ecureuils avec Gaston Houngbédji et Dieudonné Noumonvi

Après la réintégration du Bénin pour le tournoi des U20 de l’UFOA , le sélectionneur Mathias Déguénon vient de dévoiler  les 20 Ecureuils retenus. On y retrouve en majorité, les joueurs qui ont participé aux éliminatoires de la Can Niger 2019 il y a quelques mois. le polyvalent Gaston Houngbédji (1998) intègre le groupe tout comme le milieu offensifs des Panthères Idrissou Saliou (1998) deux joueurs qui ont déjà connu l’équipe nationale A’. Le défenseur de Sony Sport (Guinée Equatoriale) et l’attaquant prometteur de Salitas (Burkina Faso) sont les seuls joueurs évoluant à l’étranger  de l’effectif. L’Aspac , Buffles et Dragons sont les clubs les mieux représentés avec trois ambassadeurs. Le Bénin qui  va prendre ses quartiers dans la capitale togolaise qui accueille le tournoi dès ce jour entrera en lice vendredi prochain contre le Nigéria avant d’affronter le Ghana et le Niger dans son groupe B.

Géraud Viwami

Les 20 Ecureuils retenus 

Gardiens de but (2)

Abiola Katchon (Soleil) , Issiaka Ogoubiyi (Aspac)

Défenseurs (7)

Youssouf  Assogba (USS Kraké) , Charlemagne Azongnitodé (Sony Sport/ Guinée Equatoriale), Aubin Vidékon (Dragons) , Abdou Samadou Bourou (Buffles), Phillipe Djimedo (Tonnerres) , Mohammed Sacca (Béké), Shabane Sanni (UPI ONM)

Milieux de terrain (7)

Gaston Houngbédji (Aspac) , Ibrahim Ogoulola (Energie), Pascal Oga et Seni Atikou (Buffles), Harold Avodagbé (JA Cotonou), Féliciano Montcho (Dragons), Idrissou Saliou (Panthères)

Attaquants (4)

Dieudonné Noumonvi (Salitas/Burkina Faso), Bio Odo-Chabi (Soleil), Saliou Allabani (Dragons), Briciano Kouton (Aspac)

Sélectionneur : Mathias Déguénon

Ecureuils U20 : un dernier stage sans mise au vert ?

Les Ecureuils U20 entament le tournoi de l’UFOA de la Zone B le 7 décembre prochain mais le groupe de Mathias Déguénon a entamé son dernier stage sans mis au vert.

 

Dans une dizaine de jours, le Bénin logé dans le groupe B en compagnie du Ghana, Niger et Nigéria fera son entrée en lice dans le cadre de la première journée du tournoi de l’Ufoa mais les Ecureuils U20 sont loin d’être prêts.

En effet, le staff désormais dirigé par Mathias Déguénon aussitôt mis en place a dévoilé une présélection de  39 noms pour un premier stage test il y a dix jours. Ce stage a tenu quatre jours.

Ensuite le sélectionneur a dévoilé une seconde liste 25 noms y compris les joueurs évoluant à l’étranger qui devrait entamé un second stage bloqué à Cotonou avant la sortie de l’effectif définitif des 20 joueurs qui disputeront le tournoi. Sauf que la semaine dernière, les joueurs ont été recalés à l’hôtel à Cotonou. Selon nos informations, ces derniers n’ont pas pu s’installer dans leur camp de base parce que le complexe n’aurait pas assez de chambres libres pour accueillir tout le groupe. Dans un premier temps il a été évoqué l’idée de loger le groupe dans deux complexes différents avant d’avorter cette réflexion. Les joueurs y compris les expatriés convoqués qui sont arrivés à Cotonou ont donc rejoint leur domicile et participent aux séances d’entraînements en externe à une dizaine de jours du tournoi. Incroyable.

Une sélection habituée à être sans appui

Il y a quelques mois quand les U20 disputaient déjà les qualifications de la Can Niger 2019, les conditions logistiques n’étaient pas les meilleures et le Bénin avait échoué lors du dernier tour contre le Ghana. Plusieurs joueurs évoluant à l’étranger n’ont jamais vu leur billet d’avion remboursé par exemple. Nous constatons tristement que les U20 ne bénéficient toujours pas du minimum requis pour une sélection nationale.

Alors que la fédération togolaise vient d’annoncer un match amical jeudi prochain entre les Eperviers hôtes du tournoi et les jeunes Ecureuils, ces derniers sont loin d’être prêts.

Géraud Viwami

Ecureuils U20 : une nouvelle présélection de 25 noms pour le second stage

Le sélectionneur des Ecureuils U20, Mathias Déguénon a dévoilé une nouvelle liste de 25 joueurs convoqués pour poursuivre la préparation du tournoi de l’Ufoa B. Après une semaine de stage il  a réduit sa première liste qui était de 39 noms.

Rappelons que la liste définitive pour le tournoi doit contenir 20 noms.

Gardiens de but  :

 KATCHON Abiola Matinou                                                                                SOLEIL

OGOUBIYI Issiaka                                                                                                ASPAC

AMOUSSOU Kévin                                                                                               JAC

Défenseurs

ASSOGBA Youssouf Amouda                                                                            USSK

AZONGNITODE Charlemagne                                                                           SONY SPORT FC

VIDEKON Joel Aubin                                                                                           DRAGONS FC

BOUROU Abdou Samadou                                                                                BUFFLES FC

DJIMEDO Philippe                                                                                              TONNERRE FC

SANNI Shabane                                                                                                   UPI-ONM

LAMIDI Salim                                                                                                       JSA

SACCA Mohamed                                                                                               BEKE FC

 

Milieux de terrain

 

KOSSI Rodrigue                                                                                              CLUB AFRICAIN DE TUNIS

OGOULOLA Ibrahim                                                                                      ENERGIIE FC

HOUNGBEDJI Gaston                                                                                    ASPAC

SENI Atikou                                                                                                     BUFFLES FC

AVODAGBE Harold                                                                                         JAC

DANHA Cédrik                                                                                                 VASALUND IF

OGA Pascal                                                                                                      BUFFLES FC

MONTCHO Féliciano                                                                                      DRAGONS FC

NOUMONVI Dieudonné                                                                                SALITAS FC

IDRISSOU Saliou                                                                                              PANTHERES FC

ATTAQUANTS

ODO CHABI Bio                                                                                             SOLEIL FC

ALLABANI Saliou                                                                                           DRAGONS FC

KOUTON Briciano                                                                                         ASPAC

BEAKOU Roland                                                                                            JAC

 

 

Ecureuils : une défaite et des questions

Battus contre toute attente à Banjul, les Ecureuils ont grillés un joker dans la course à la qualification à la Can Cameroun 2019. Une défaite qui passe mal avec les trois buts concédés dans les vingt dernières minutes qui font presque désordre.

 

Manque d’ambition et d’état d’esprit

L’état d’esprit de conquérant démontré face à l’Algérie a disparu. Les Ecureuils qui ont débuté le match avec un bloc bas ont tôt fait de mettre les adversaires en confiance. Orpheline de son capitaine, Stéphane Sèssegnon, meneur d’hommes et de jeu l’équipe en a souffert dans les transitions offensives. Déjà peu aidé par l’état du terrain catastrophique mais cela n’est pas une excuse. Sorti à la reprise de la seconde période, Sessi d’Almeida était sans doute le plus motivé des onze béninois mais son avertissement a refroidi son ardeur.  Remplacé par prudence, son impact a manqué quand l’équipe se noyait dans les vingt dernières minutes.

Aligné dans 3-4-3, le Bénin n’a quasiment pas été dangereux dans les couloirs même si le but est arrivé sur un  centre de Seidou Barazé à droite. L’animation des flancs comme on l’avait déjà souligné à Lomé n’a pas évolué et l’équipe en a souffert. Régulièrement positionné avec une ligne de cinq joueurs au profil défensif derrière. Même si à gauche David Kiki a pris beaucoup d’initiatives, le visage des Ecureuils était loin de celui affiché face à l’Algérie à domicile le mois dernier même en étant à dix. En toute objectivité, face à une Gambie pourtant prenable, Michel Dussuyer n’a pas eu assez d’ambition offensives dans son système même si les Ecureuils faisaient la course en tête jusqu’à la 70e minute.

La défense à la barre

En deux matches face à l’Algérie et face au Togo, le Bénin n’a pris que deux buts mais hier en vingt minutes, l’équipe en a presque offert trois aux gambiens. Les Ecureuils ont quand même pris trois buts évitables. Le premier était le fruit de la malchance avec un ballon perdu mais avant Lamine Jallow a quand même réussi à casser une ligne tout seul balle au pied. Sur le second, Jobe a très bien joué le coup en contre avec la frappe au rebond. Moise Adilehou et Khaled Adénon n’ont pas pu contenir l’assaut  et le placement de Fabien Farnolle peut se discuter. Enfin le troisième et le second ont un point un de ressemblance, la défense était abandonnée à  Adénon qui s’est fait baladé.

Des situations inquiétantes parce que les Ecureuils prennent trois buts dans le jeu dans un contexte loin d’être le plus compliqué.  Etincelant sur les trois derniers matches, Olivier Verdon a carrément joué sur une jambe hier et ça s’est vu. Son engagement était en dessous. Il a livré une copie très juste. Quand on veut aller à la Can on doit mieux faire.

Réinventer  offensivement

Les meilleures situations offensives des Ecureuils sont arrivées par exploits individuels de Michael Poté ou Steve Mounié, buteur. Sans Stéphane Sèssegnon, le Bénin n’avait pas le même visage dans ligne d’attaque. Auteur de récentes grosses  prestations, Jodel Dossou n’a pas pu être le leader technique attendu. L’ailier de Vaduz a quasiment fait un non-match. Le capitaine des Ecureuils ne sera pas là dans cinq mois tout comme Sessi d’Almeida et Michael Poté avertis à Banjul et  suspendu pour cumul de cartons jaunes, Dussuyer doit trouver des solutions tactiques car la défaite de Banjul a révélé des insuffisances qu’une victoire aurait assurément masquées. Espérons que les leçons seront retenues pour la réception du Togo le 22 mars.

Géraud  Viwami

Qualifications Can Cameroun 2019 : l’Algérie humilie le Togo et se qualifie

En clôture de la 5e journée des qualifications de la Can Cameroun 2019 , l’Algérie a validé son billet cet après-midi en allant s’imposer avec la manière 4-1 devant le Togo à Lomé. Avec un doublé attaquant de Manchester City Ryad Mahrez et des buts de Youssef Atal et Bagdad Bounedjah. Fo-Doh Laba a réduit le score pour les togolais.

Avec 10 points l’Algérie qui reçoit la Gambie lors de la dernière journée en mars prochain est assuré d’être qualifiée. Le vainqueur du duel entre le Togo et le Bénin sera le second élu du groupe si la Gambie ne fait l’exploit à Blida. Les Ecureuils conservent leur deuxième place du groupe et peuvent même se contenter d’un nul en fonction des résultats. Une dernière journée avec de gros enjeux.

Classement  – Groupe D

1-Algérie 10 points  + 5 

2- Bénin 7 points – 2

3- Gambie 5 points + 0

4- Togo 5 points- 3

Géraud Viwami 

Qualifications Can Cameroun 2019 : renversé à Banjul, le Bénin devra attendre pour sa qualification

Après avoir mené à la pause s’est  finalement incliné en seconde période en concédant trois buts et une défaite 3-1 face à la Gambie. Une défaite qui relance les gambiens et condamnent le Bénin, toujours deuxième en attendant l’autre rencontre du groupe,  qui  jouera  qualification à domicile sur la dernière journée.

 

20 minutes en enfer

Sur un dernier ballon, Khaled Adénon est éliminé, la frappe de Bobb termine sur le poteau, Abblie Jallow ayant bien suivi marque le troisième but dans la cage vide. Ce n’est plus une simple défaite, la Gambie clore le spectacle dans les arrêts de jeu. Acte final d’une leçon de réalisme. 3-1

Lancé en profondeur  sur une contre-attaque, Modou Jobe prend de vitesse la défense béninoise et trompe Fabien Farnolle d’un tir croisé avec l’aide d’un rebond pour le 2-1.

Avant ce séisme, les gambiens qui tâtonnaient dans le jeu s’en sont remis à un coup du sort pour égaliser. La frappe de Lamine Jallow de l’extérieur du pied qui n’était visiblement cadré fini au fond après un contre malheureux de Moise Adilehou dont c’était la première titularisation chez les Ecureuils. 1-1. Cette égalisation va enfin lancer le match des locaux qui vont assommer des béninois trop maladroits et insuffisants dans le jeu qui se sont effondrés sur les vingt dernières minutes.  Farnolle avait simplement retardé l’échéance  sur un centre fort de Jallow (53e).

Air Mounié

Sur la pelouse difficile du stade de Bakau on se demandait comment les Ecureuils pouvaient faire la différence.  Sur la première action construite par les jaunes, Jordan Adéoti décale Seidou Barazé à droite dont le centre est parfaitement repris de la tête par Steve Mounié (34e).  Son deuxième but international et son  premier but cette saison. En confiance , il avait déjà cadré le premier ballon du match d’un coup de casque (17e). A la pause le Bénin tenait sa bonne opération sans forcément briller dans le jeu.

L’attaquant d’Huddersfield garde sa verve à la reprise et passe près du doublé. Servi en profondeur par David Kiki, il place une frappe puissante en angle fermé mais le gardien sort la parade (64e). Et ça c’était avant le déluge.

Une finale Bénin – Togo en mars.

Suite cette défaite le Bénin conserve sa deuxième place avec 7 points en attendant la rencontre de demain entre l’Algérie et le Togo à Lomé. Les Ecureuils auront besoin d’un nul ou d’une victoire face aux voisins en mars prochain pour s’assurer la qualification.

Quant à la Gambie, elle s’est relancée avec désormais 5 points. Les scorpions sont condamnés à gagner à Blida en mars et faire un peu de calcul.  Compliqué mais pas impossible. En attendant les Ecureuils peuvent avoir des regrets.

Géraud Viwami

 

Feuille de match

Qualifications Can Cameroun 2019 – Groupe D

5e journée

Gambie – Bénin 3-1

L.Jallow 69e , Jobe 78e , A. Jallow // Mounié 34e

XI Gambie :  Jobe , Richter , Danso , Sanneh , Jagne , Sohna, Adams (B. Jobe 62e) , Bobb , Jammeh (A. Jallow),  L. Jallow , A. Ceesay

Coach: Tom Sainfiet

XI Bénin : Farnolle – Adilehou, Verdon , Adénon – Kiki , Barazé (Djigla 83e) – D’Almeida (Koukou 62e) , Adéoti – Dossou (Azankpo 77e) , Poté , Mounié.

Coach : Michel Dussuyer

Ecureuils : En 3-4-3 , avec Verdon et Adilehou en défense , la compo du Bénin face à la Gambie

Michel Dussuyer vient de dévoiler la compo des Ecureuils face à la Gambie cet après-midi à partir de 17h30 à Banjul. Comme attendu , les Ecureuils évolueront dans 3-4-3.

En défense Moise Adilehou a été préféré Junior Salomon pendant qu’Olivier Verdon tiendra finalement sa place. A droite Seidou Barazé est aligné.

Khaled Adénon portera le brassard.

Devant le trio sera consitué de Jodel Dossou , Michael Poté et Steve Mounié en pointu.

Sinon pour le reste , le technicien français a opéré des choix plutôt attendus. Le nouveau milieu offensif  Cebio Soukou est sur le banc.

Géraud Viwami 

Gambie – Bénin : Où suivre le match ?

La rencontre entre les Ecureuils et les Scorpions gambiens comptant pour la 5e journée des qualifications de la Can Cameroun 2019 qui se jouera cet après-midi à partir de 17h30 de Cotonou est à suivre en direct sur la Chaîne cryptée Canal + Sport.

Ecureuils :  Koukpo touché, Verdon toujours ménagé, la compo probable

 

Alors que les Ecureuils sont arrivés à Banjul ce soir  dans le cadre de la 5e journée des qualifications de la Can Cameroun 2019 , Michel Dussuyer doit faire face à quelques casse-tête pour faire son onze.

 

Michel Dussuyer devrait revenir à son 3-4-3 samedi prochain en Gambie pour le compte de la 5e journée des qualifications de la Can Cameroun 2019. En l’absence de Stéphane Sèssegnon , le sélectionneur français va  délaisser son 4-3-3  pour une organisation qu’il a déjà aligné sur ses deux premières rencontres à l’extérieur. Quelques doutes sur les choix notamment en défense. Moise Adilehou a de fortes chances d’intégrer le trio défensif. Le défenseur de Levadiakos pourrait profiter du forfait d’Olivier Verdon qui récupère de sa cuisse ou encore passer devant Junior Salomon dans la hiérarchie. Doutes.

Sur les côtés, David Kiki tiendra le poste de piston gauche en l’absence d’Emmanuel Imorou , forfait.

A droite Seidou Barazé a désormais une longueur d’avance sur ChamsDeen Chaona et désormais considéré comme le  premier choix.

Au milieu , Sessi d’Almeida, buteur contre l’Algérie formera la paire axiale avec Jordan Adéoti malgré le retour de Djiman Koukou.

Sur la ligne offensive,  le trio aligné face au Togo à Lomé serait l’option prioritaire  avec Steve Mounié en pointe puis  Jodel Dossou et Michael Poté. Ce dernier serait préféré à David Djigla. Alors qu’il avait marqué des points pendant le stage Marcellin Koukpo qui souffre d’un mal à la cheville suite à un faux pas à l’entraînement a d’ailleurs écourté sa dernière séance. L’attaquant de Hammam-Lif devrait récupérer pour la reconnaissance de la pelouse du stade de l’indépendance demain après-midi à Banjul Quant au nouveau Cébio Soukou , il devrait sortir du banc pour son baptême du feu.

Géraud Viwami

Qualification Can 2019 – Groupe D : Rien n’est encore fait

A une journée de la fin des qualifications tout est encore possible dans ce groupe du moins mathématiquement. La Gambie dernière accueille le Bénin co-leader du  groupe samedi prochain pendant que le Togo reçoit l’autre leader l’Algérie à Lomé. Deux matches de vérités pour savoir qui prendront les deux tickets disponibles ou non.

 

Gambie – Bénin, quitte ou double

Ce sera la première affiche du groupe dont le coup d’envois sera donné à Banjul samedi à 17h30 de Cotonou. L’enjeu est tout simple.  Dernier du groupe avec deux  points, la Gambie  a cinq points de retards sur les deux premiers du groupe. Les scorpions sont condamnés à gagner ou ils sont définitivement out s’il y a tout autre résultat face aux Ecureuils. Un succès leur permettra de revenir dans la course en attendant l’ultime journée à Alger en mars 2019. Difficile d’y croire mais c’est jouable.

Le Bénin a son destin en main, co-leader du groupe avec sept points, l’idéale serait une victoire à l’extérieur qui rapprochera le pays d’une quatrième Can ou une qualification directe dès ce week-end en fonction du résultat dans l’autre duel du groupe. En cas de match nul ou défaite, les Ecureuils devront patienter pour valider leur ticket lors du derby de la dernière journée contre le Togo à Cotonou en mars. Chaud devant !

Togo – Algérie, comme une revanche

En décrochant un succès inespéré à Banjul dans le mois dernier, le Togo s’est redonné espoir et vie. Mais les Eperviers ont déjà la pression, troisième du groupe  avec cinq points. Ils sont à deux points des deux premiers qu’ils affrontent sur les deux dernières journées. En commençant par l’Algérie dimanche prochain au stade municipal de Lomé. Les hommes de Claude Leroy ont besoin d’un sans-faute pour aller au Cameroun. En cas de défaite ou de nul, les Eperviers pourraient être définitivement hors course en fonction du résultat du Bénin. Piège.

Djamel Belmadi est déjà dos au mur alors que l’Algérie a besoin d’un troisième succès dans cette campagne pour se qualifier. Après avoir été surprise à Cotonou le mois dernier, la bande à Ryad Mahrez est dans l’obligation de résultat. Même en cas de nul, les Fennecs peuvent espérer plier l’affaire lors de la dernière journée à domicile contre la Gambie. Mais rien n’est sûr. Les verts revanchards veulent assurer dans la capitale togolaise. Ça promet.

Géraud Viwami

Classement Groupe D

1- Algérie 7  points + 2 

2- Bénin 7 points +0 

3- Togo 5 points + 0 

4 – Gambie 2 points – 1 

Ecureuils : Olivier Verdon incertain, une défense à recomposer

Face à la Gambie samedi prochain dans le cadre de la 5e journée des qualifications de la Can Cameroun 2019, Michel Dussuyer devrait revenir à son 3-4-3 mais le technicien français doit presque faire face à un casse-tête en recomposant sa défense  avec le  probable forfait d’Olivier Verdon.

 En trois matches dans la défense centrale béninoise, Olivier Verdon a quasiment gagné son galon de titulaire indiscutable grâce ses prestations de haut calibre face au Togo et l’Algérie. Mais le défenseur de Sochaux est arrivé à ce stage des Ecureuils en phase de reprise d’une douleur à la cuisse. S’il a eu droit à des séances particulières de récupération depuis lundi à Cotonou, il est loin d’être en pleine possession de ses moyens. Une décision devrait être prise par le staff médical de la sélection béninoise dans les jours à venir. Mais en attendant, Michel Dussuyer doit envisager de faire sans lui.

L’heure De Moise Adilehou ?

Présent en sélection nationale depuis mars 2016, il n’a débuté qu’une seule rencontre. Moise Adilehou , habitué du groupe n’a jamais été lancé dans la peau d’un titulaire sur un match officiel. Dans la hiérarchie il a même vu Cédric Hountondji  et Olivier Verdon devenus internationaux dans son sillage être lancés avant lui. Apprécié pour son caractère discret et son mental, l’ancien défenseur du FC Porto semble sur une bonne spirale notamment en club. Lancé en première division grecque l’année dernière par José Anigo , cette saison  il a gagné progressivement sa place dans le onze du nouveau coach , l’italien Giuseppe Sannino. Ainsi, il vient d’enchaîner cinq titularisations d’affilée en championnat. Il a de fortes chances de faire son entrée dans la défense béninoise.

Salomon en ballottage.

Sorti après le deuxième but encaissé contre l’Algérie, Junior Salomon a perdu des points mais aussi sa place la faute déjà à un Verdon de gala qui a été choisi pour former la dernière charnière centrale contre l’Algérie aux coté du vice-capitaine Khaled Adénon. Le défenseur de Plateau United pourrait réintégrer le onze samedi prochain car le Bénin pourrait revenir dans un système  à trois défenseurs centraux mais aussi faire valoir son expérience. Son statut est aussi sérieusement menacé par Chams-Deen Chaona , habituel défenseur central en club et aussi Seidou Barazé dont c’est le poste d prédilection. Même si ces deux derniers sont prioritairement sélectionnés pour jouer à droite. Michel Dussuyer devra faire des choix.

Géraud Viwami

 

Ecureuils : Alors, la vie sans Stéphane Sèssegnon ?

Exclu lors de la quatrième journée contre l’Algérie à Cotonou, Stéphane Sèssegnon a écopé d’une suspension de deux matches. Le capitaine des Ecureuils manquera donc les deux dernières rencontres des qualifications de la Can Cameroun 2019 à commencer par le rendez-vous de samedi contre la Gambie pourtant son nom est sur toutes les lèvres.

 

En brandissant le rouge au stade Mathieu Kérékou le 16 octobre dernier, l’arbitre Jackson Pavaza ignorait peut-être qu’il allait priver Stéphane Sèssegnon de la suite des éliminatoires. Considéré comme un rouge direct suite aux mots du capitaine des Ecureuils, la commission de discipline de la Caf a alourdi la sanction à deux rencontres fermes et une dernière en sursis.

Contraint, Michel Dussuyer n’a pas retenu l’ancien parisien pour préparer le déplacement de samedi prochain en Gambie. Co-leader du groupe avec l’Algérie grâce à ses 7 points , le Bénin jouera un adversaire qui n’a presque plus rien à perdre avec  deux points au compteur.

Le technicien français aurait aimé avoir son leader pourrait un soutien moral mais il n’a pu obtenir l’accord de son club pour ce fait.

Adénon capitaine

En conférence de presse en fin de semaine dernière le sélectionneur a clairement reconnu que «Sèssegnon est très important  et on n’a pas d’équivalent ». Mais il y a un vice-capitaine.

Comme à sa sortie  après son expulsion face à l’Algérie, le défenseur d’Amiens Khaled Adénon (33 ans) portera le brassard.

Réorganisation en vue.

L’absence du milieu offensif de Genclerbirligi obligera aussi le sélectionneur a changé ses plans de jeu tactiques. Buteur unique face à la Gambie en juin 2017, passeur décisif contre l’Algérie le mois dernier et auteur d’un match de haute facture à Lomé face au Togo, Sèssegnon pèse lourd dans les 7 points décrochés par le Bénin depuis des qualifications. Déjà plongé dans la réflexion, face aux médias ce soir il avoue ses plans ou presque « j’ai déjà mon idée mais je ne vais pas la dévoiler ici ».  Les deux séances à huis clos donneront forcément plus d’indications.

Pour l’histoire ,  La dernière fois que Sèssegnon n’a pas disputé un match officiel avec les Ecureuils c’était en septembre 2013 lors de l’ultime journée des qualifications du mondial 2014. Le Bénin, déjà éliminé avait dominé le Rwanda 2-0 à Porto-Novo. De quoi positiver.

Géraud Viwami

 

Ecureuils U20 : Une première liste de 39 noms et un stage annoncé

Le sélectionneur des Ecureuils U20, Mathias Déguénon a sorti une pré liste de 39 joueurs pour débuter un premier stage dès demain. Le stage qui se fera entre le  stade Mathieu Kérékou et René Pleven  se terminera en fin de semaine et le sélectionneur fera une nouvelle liste. Pour rappel 20 joueurs seront retenus pour la phase finale du tournoi de l’UFOA des U20 de la zone B.

Gambie – Bénin : Le stage de préparation a débuté avec Soukou

Michel Dussuyer a dirigé son  premier jour de stage ce jour à Cotonou en prélude au match de la 5e journée des qualifications de la Can Cameroun  2019 contre la Gambie à Banjul le samedi 17 novembre prochain. 

Le sélectionneur des Ecureuils a conduit son premier entraînement cet après-midi au stade Mathieu Kérékou avec un groupe de 17 joueurs. Cèbio Soukou qui fait ses débuts était l’attraction.

Le groupe a été divisé en deux. Jordan Adéoti , Saturnin Allagbé  et David Djigla qui ont joué en club depuis vendredi soir  en compagnie de  Marcellin Koukpo , Jacques Bessan , Chams Deen Chaona , Djiman Koukou , Jean Marie Guera et Junior Salomon qui n’ont pas joué ce week-end ont effectué une séance plus soutenue avec des exercices techniques et un mini-jeu dirigé après l’échauffement collectif.

Pendant , Seidou Barazé, Désiré Azankpo Sègbè , Cebio Soukou , Steve Mounié , Moise Adilehou , Sèssi d’Almeida et Khaled Adénon qui avaient joué en club samedi et dimanche ont connu une séance légère.

Olivier Verdon quant à lui  était présent mais  le défenseur de Sochaux a été totalement ménagé.

Jodel Dossou , David Kiki , Fabien Farnolle et Michael Poté rejoindront le groupe ce soir. Les Ecureuils seront donc au complet dès demain.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois :  Allagbé et Farnolle infranchissables , Soukou et Sègbè Azankpo buteurs

 Votre rubrique vous dresse un bilan express des performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra, les clean sheet de Saturnin Allagbé et Fabien Farnolle et les buts de Désiré Sègbè Azankpo et Cèbio Soukou. Point complet.  .

 Bon à savoir…

En Allemagne, avant de débarquer à Cotonou  pour son premier stage avec les Ecureuils,  Cebio Soukou (26 ans) a participé à la large victoire 4-1 d’Hansa Rostock face à Kaiserlautern. De retour de blessure à la cheville le natif de Bochum a confirmé son statut de meilleur buteur de son club avec 6 buts.

En Slovaquie muet depuis sept journées, Désiré Sègbè Azankpo (25 ans) a retrouvé le chemin des filets avec Senica qui a signé un succès à l’extérieur. Attendu en Ecureuils aussi cette semaine , l’ancien mession retrouve son efficacité dans le bon timing.

En France , en Ligue 2 , Saturnin Allagbé (24 ans) a aligné son sixième match de la saison sur 14 sans encaisser dans les buts de Niort. En Turquie , Fabien Farnolle (33 ans) est infranchissable depuis quatre rencontres il n’a plus pris de buts et s’offre un record de quatre matches d’affilée sans but. Pas mal.

Video : but de Soukou

https://www.youtube.com/watch?v=WIH9aVUXTHI

Ils n’ont pas joué.

En Arabie Saoudite, Abdel Fadel Suanon  (Damac) est toujours blessé à la cuisse, il souffre d’une élongation.

En Angleterre, Rudy Gestede (M’Boro ) est resté sur le banc sans entrer en jeu.

En Belgique , Yannick Aguémon (OH Louvain) est blessé.

En France, victime d’un claquage la semaine dernière, Emmanuel Imorou (Caen) n’était pas opérationnel. Olivier Verdon (Sochaux) était forfait pour cause d’élongation.

En Allemagne Daniel Didavi (Stuttgart) n’était pas dans le groupe. Noah Awassi (S. Lotte) est resté sur le  banc sans entrer en jeu.

En Roumanie, Djiman Koukou (Astra Giurgiu)  n’était pas le groupe.

En Tunisie , repos forcé pour  Marcellin Koukpo (Hammam-Lif) ; Jacques Bessan (Stade Tunisien) , Chams Deen Chaona (Stade Gabésien) et Anaane Tidjani , la 8e journée de championnat a été reporté parce que l’Espérance de Tunis jouait la finale retour de la ligue des champions.

Aux USA, en MLS, l’attaquant Femi Hollinger-Janzen (New England Revolution) n’était pas dans le groupe retenu. En phase de reprise, Cédric Hountondji (New York City FC) n’était pas disponible.

En Afrique du Sud, Christophe Aifimi (Black Leopards) n’était pas dans le groupe.

TABLEAU DES STATS

Afrique du Sud

D2-J11

Witbank Spurs – Ajax Cape Town   2-1

Titulaire : Ghislain Debouto – attaquant – 90 minutes (Witbank)

Stat saison : 11 matches, 1 but

Classement : 14e /16 : Witbank 11 points

 

Allemagne

D3 – J15 

Hansa Rostock – Kaiserlautern 4-1

Titulaire : Cebio Soukou – milieu offensif – 90 minutes (Hansa Rostock)

But : Soukou 82e

Stat saison : 12 matches – 6 buts

Classement : 4e/20 : Hansa Rostock 21 points

 

Angleterre

D1 – J11

West Ham – Huddersfield 1-1

Titulaire : Steve Mounié – attaquant  – 89 minutes  (Huddersfield)

Stat : 10 matches

Classement : 19e /20 : Huddersfield 7 points

 

FA Cup

Yeovil Town –  Stockport County 1-3

Titulaire : Sessi d’Almeida –  milieu   – 90 minutes  (Yeovil Town)

 

Arabie Saoudite

D2 – J11 

Al Jabalain – Al Ain  1-0

Titulaire : Paterne Counou – défenseur central (Al Jabalain)

Stat saison : 11 matches – 1 but

Classement : 7e/20 : Al Jabalain, 18 points

 

France

L1 – J13

Toulouse – Amiens 0-1

Titulaire : Khaled Adénon- défenseur central – 90 minutes  (Amiens)

Stat saison : 12 matches

Classement : 16e  /20 : Amiens 13 points.

 

Bordeaux- Caen  0-0

Titulaire : Jules Koundé- défenseur central- 90 minutes (Bordeaux)

Stat saison : 12 matches

Classement : 11e  /20 : Bordeaux  16 points.

 

Ligue 2 – J14

Auxerre – Niort 0-0

Titulaire : Saturnin Allagbé – gardien – 90 minutes (Niort) ; Jordan Adéoti  – milieu défensif – 90 minutes (Auxerre)

Entré en jeu : David Djigla – 54e  minute (Niort)

Stat saison : Allagbé  13 matches – 4 clean sheet – Djigla 7  matches – 1 but ; Adeoti 9 matches – 1 but

Classement : 6e/20 : Niort 24 points –   18e/20 : Auxerre 14 points

 

Gazélec Ajaccio  – Valenciennes 0-0

Entré en jeu : Jonathan Tinhan – attaquant –75e  (Troyes)

Stat saison : Tinhan 11 matches – 1 but

Classement : 11e/20 : Troyes 19 points

 

Grèce

D1- J10

Levadiakos  – OFI 2-1

Titulaire : Moise Adilehou – défenseur central –90 minutes (Levadiakos)

Stat saison : 7 matches

Classement : 12e/16 : Levadiakos 7 points

 

Slovaquie

D1- 15

Podbrezova – Senica 2-4

Titulaire : Désiré Azankpo Sègbè – attaquant –90 minutes (Senica)

But : Azankpo Sègbè 64e

Stat saison : 13 matches, 3 buts

Classement : 11e/12 : Senica 12 points

 

Suisse

D2-J14

Vaduz – Will  0-2

Titulaire : Jodel Dossou – ailier – 90 minutes (Vaduz)

Stat saison : 14 matches – 3 buts

Classement : 6e/10 : Vaduz 18 points

 

 

Turquie

D1-J12

Yeni Malatyaspor – Trabzonspor 5-0

Titulaire : Fabien Farnolle – gardien- 90 minutes (Yeni Malatyaspor)

Stat saison : 6 matches –  4 clean sheet

Classement : 4e  /18 : Yeni Malatyaspor 21 points.

D2-J12

Altay – Adana Demirspor 3-0

Titulaire : Michael Poté –attaquant- 90 minutes (Adana Demirspor)

Stat saison : 12 matches – 6 buts

Classement : 6e /18 : Adana Demirspor 19 points.

 

Balikesirspor – Genclerbirligi 3-1

Titulaire : Stéphane Sèssegnon – milieu offensif –  90 minutes (Genclerbirligi)

Stat saison : 11 matches – 3 buts

Classement : 1er/18 : Genclerbirligi 31 points

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

 

Ecureuils: Emmanuel Imorou forfait contre la Gambie

Alors qu’il avait repris les entraînements en milieu de semaine , Emmanuel Imorou (30 ans) a rechuté. Victime d’un claquage , l’arrière gauche n’a pas suffisamment récupéré pour débuter le stage de demain avec les Ecureuils. Un coup dur pour Michel Dussuyer qui devra se passer de son titulaire au poste samedi prochain contre la Gambie.

G.V.

Slovaquie : Sègbè Azankpo retrouve le sourire

Muet en championnat depuis mi-août , Désiré Sègbè Azankpo (26 ans, 13 matches , 3 buts )  a retrouvé le chemin des filets ce samedi avec Senica (8e) en première division slovaque. Il a activement participé au festival de son club contre Podbezova (10e) 2-4.  Il a marqué son troisième but de la saison et le dernier des siens sur le match à la 64e minute.

G.V.