Envoyé Spécial :  Hountondji impérial, Dossou craque, Clermont contrarié.

Jodel DOSSOU of Clermont during the Ligue 2 BKT match between Clermont and Toulouse at Stade Gabriel Montpied on September 19, 2020 in Clermont-Ferrand, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport via Getty Images)

Clermont (9e) a concédé un nul 1-1 aux allures de défaite, ce samedi après-midi à domicile contre Toulouse (17e) pour le compte de la quatrième journée de Ligue 2 française. Malgré une prestation aboutie de Cédric Hountondji (26 ans), en défense centrale et une entrée convaincante mais brève de l’ailier Jodel Dossou (28 ans), les Auvergnats peuvent avoir des regrets. Récit.

 

Hountondji impérial, Clermont prend l’avantage

Après la minute d’applaudissement en hommage à l’arbitre français Sébastien Desiage, décédé le 10 septembre dernier et les soignants dans la lutte contre la Covid, ce sont les visiteurs qui donnent le coup d’envoi sous la vingtaine de degré qu’affichait la météo. Les toulousains pressent d’entrée et obtiennent le premier corner (1e).

Pendant que les locaux essayent de remettre le pied sur le ballon, Hountondji, titulaire pour la quatrième fois d’affilée cette saison, touche ses deux premiers ballons en relances courtes sur Florient Ogier, son capitaine et compère de l’axe centrale (5e)

La montée en puissance clermontoise est confirmée par une frappe du milieu Jason Berthomier à ras de sol qui ne passe pas loin. Dans la foulée, l’ailier gabonais, Jim Allevinah trouve encore Berthomier dans les six mètres, sa frappe est détournée en corner.  Positionné au premier poteau sans être servi, Hountondji, traverse le terrain pour se replacer. (7e)

L’Écureuil sera sollicité deux fois en passe courtes sur une phase de construction de derrière.  (9e)

Les locaux vont ouvrir le score sur un corner direct tiré fort par Berthomier. En place au premier poteau, Hountondji immobilise son garde du corps et laisse passer le ballon 1-0. Malin. (10e)

Les auvergnats auraient pu faire le break si l’attaquant Bayo lancé face à Dupé n’avait pas perdu son face-à-face. (11e)

La maîtrise du jeu  est clermontoise à l’image de cet échange auquel Hountondji participe avec Ogier et le latéral Zedaka.  (13e)

L’ancien rennais va s’illustrer défensivement après le premier quart d’heure. D’abord sur un tacle propre pour couper une combinaison sur la ligne médiane entre le milieu Manu Koné et l’attaquant Bayo Vakoun. Première intervention tranchante. (16e)

Ensuite, il intercepte parfaitement de l’extérieur du pied droit un centre de Janis Antiste. (17e)

Les visiteurs sont dans un temps fort, Hountondji s’impose avec un nouveau tacle tranchant devant Vakoun. C’est le duel dans le match. (19e)

Long ballon de Branco dans la surface de réparation, le numéro 4 s’élève et gagne son premier duel aérien défensif.  Il prolonge suffisamment de la tête sur Zédaka qui dégage. Vakoun était à l’affut dans son dos. (22e)

Toulouse s’installe dans le camp clermontois, domine sans avoir d’occasions franches sauf sur cette frappe d’Antiste capté par Desmas (25e)

L’ailier David Gomis boitille et se fait soigner aux bords du terrain. Dossou, remplaçant est envoyé à l’échauffement par le coach Pascal Gastien. Mais il ne rentrera pas de sitôt (27e)

A la demi-heure, Clermont remet le pied sur le ballon.

Hountondji demande aux siens de remonter la ligne défensive tel un patron. (30e) Il donne l’exemple en sortant un geste défensif de classe. Sur un centre en cordeau d’Emiel Dejaegere, le défenseur central contrôle de la poitrine puis relance proprement à droite sur Zédaka malgré la pression adverse.

Alors que tout était propre jusqu’ici, il commet sa première faute sur une intervention trop énergique dans le dos de Vakoun au sol, à quarante mètres de ses buts. Sans danger. (34e)

L’attaquant ivoirien, son client de l’après-midi est lancé en profondeur, Hountondji quadrille la course du numéro 15 Violet et remets sur Desmas. (40e)

Le gardien clermontois Arthur Desmas sera expulsé sur une sortie non-maitrisée en dehors de sa surface sur Dejaegere.  Djoco entre dans les buts, Gomis sort. Sacrifié. (42e)

Hountondji , en leader, parle au jeune gardien avant que ce dernier ne s’installe dans les cages. (44e)

Les locaux réduits à dix mènent à la pause.

Cédric Hountondji en interview d’avant-match

Dossou trop chaud, craque … Clermont aussi

Dossou repart à l’échauffement dès la reprise.  En supériorité numérique, Toulouse abandonne sa défense à cinq et passe à deux attaquants. Les visiteurs dominent pendant que Clermont joue bas et compact.

Hountondji se signalera sur corner. Le défenseur se jette au premier poteau et reste au sol suite au duel. Il se fait soigner et revient sous les applaudissements du public. (51e)

La défense clermontoise ne concède rien à l’image de Hountondji qui se jette devant, Vakoun et dégage. (57e)

Clermont se montre dangereux sur les attaques rapides, bien servi en deux passes, Bayo se retrouve dans les six mètres. Il cadre sa frappe mais l’arrêt est facile pour Dupé (60e)

Pendant que Dossou se prépare à fouler la pelouse, Hountondji coupe intelligemment un centre vicieux d’Antiste. L’ailier entre en jeu, en remplacement de Berthomier.  Il échange avec Zedaka et s’installe dans le couloir droit. (68e)

Hountondji signe une nouvelle double intervention avec autorité devant Koulouris puis relance sur Magnin qui perd son ballon mais le défenseur, vigilant rattrape encore le coup grâce à  son bon placement (70e).

Premier ballon pour Dossou qui fixe bien et centre au premier poteau, la reprise de Bayo est détournée par Dupé. Corner. Dossou tire le coup de pied de coin qui lobe Hountondji au premier poteau et trouve encore Bayo au point de pénalty qui smatche son coup de casque au-dessus. (71e)

Dossou est chaud, peut-être un peu trop. Nouvelle percussion dans la surface de réparation, le numéro 24 efface son défenseur d’une feinte de corps génial mais manque le cadre. Sa frappe est trop croisée. Il reste au sol, visiblement touché. Il sort se soigner. Alerte. (72e)

Le match s’anime, Clermont joue les contres à fond, Toulouse met la pression dans les trente mètres.

Dossou tire un nouveau corner Ogier qui termine sur Hountondji. Ce dernier pivote et centre au point de pénalty. (75e).

Enthousiaste, Dossou régale avec son coup de rein, une petite rotation futile, dans les vingt mètres qui oblige Antiste à commettre la faute. (76e)

L’entrée de Dossou a changé le visage offensif des locaux qui sont devenus plus incisifs.

Derrière, Hountondji est toujours aussi vigilant. Il bien suivi le Dejaegere sur un coup franc décomposé aux abords des dix-huit mètres. Le défenseur se couche bien pour empêcher le centre. (78e)

Bayo lance Dossou sur contre mais il ne peut accélérer. Il a craqué. Il est au sol et va sortir sur civière. Ses adducteurs ont lâché. L’international béninois, ovationné est remplacé par Seidu. (82e)  Il devrait être absent minimum dix jours.

La fin de match sera amère pour Clermont qui concédera une égalisation sur un frappe en pivot contrée d’Antiste.1-1 (88e)

Toulouse sera réduit à dix après l’expulsion d’Adli à la 90e.

Clermont , neuvième est contraint au nul à domicile mais reste invaincu après quatre journées.

Au stade Gabriel Montpied de Clermont, Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Dossou porte Clermont , Allagbé brille et les débuts de Mounié

Votre rubrique vous dresse un bilan express des  performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra :  Le but précieux de Jodel Dossou à Clermont, les parades décisives de Saturnin Allagbé  et les débuts de  Steve Mounié à Brest .

 

En France , Jodel Dossou (28 ans) a donné la victoire à Clermont à l’extérieur contre Auxerre en inscrivant l’unique but du match à cinq minutes du terme. Son premier but en Ligue 2 française est déjà précieux.

https://twitter.com/dossoujodel/status/1304884936906805248?s=20

Saturnin Allagbé (26 ans) aussi a été décisif en signant son deuxième clean sheet de la saison en trois matches. Le gardien a sorti deux parades clés lors du succès un but à zéro de  Niort face à Nancy.

En Ligue 1 , Steve Mounié  (25 ans) a été titulaire d’entrée avec Nîmes qui a signé son premier succès de la saison sur la pelouse de Dijon , deux buts à zéro. L’attaquant international béninois a disputé l’intégralité de la rencontre. Auteur d’une première plutôt satisfaisante à la pointe de l’attaque bretonne , il a été à l’origine de l’action qui amène l’ouverture du score de Romain Perraud.

En France , le milieu défensif  Djiman Koukou (29 ans) du Red Star et les défenseurs centraux  Olivier Verdon (24 ans) de Ludogorets en Bulgarie et Moise Adilehou (24 ans) du NAC Breda en Hollande  sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS

 

Allemagne

32e de finale – Coupe

RW Essen – Arminia Bielefeld 1-0

Titulaire : Cèbio Soukou – milieu offensif – 90 minutes (Arminia Bielefeld)

Stat saison : 1 match

 

Hansa Rostock – Stuttgart 0-1

Titulaire :Daniel Didavi – milieu offensif – 74 minutes (Stuttgart)

Stat saison : 1 match

France

Ligue 1 – J3

Paris SG – Marseille 0-1

Entré en jeu : Colin Dagba – arrière droit – 84e minute (PSG)

stat saison: 1 match

Classement : Paris 8e/20 : 0 point

 

Ligue 2 – J3

Niort-Nancy 1-0

Titulaire :Saturnin Allagbé  – gardien  –  90 minutes (Niort)

Stat saison : . Allagbé 3 matches, 1 clean sheet

Classement : 3e/20 : Niort 7 points

 

Auxerre – Clermont 0-1

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur central – 90 minutes (Clermont)

Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier – 69e minute (Clermont)

But : Dossou 84e

Stat saison : Hountondji 3 matches. Dossou 3 matches

Classement : 9e /20 : Clermont 5 points

 

Valenciennes – Châteauroux 1-0

Titulaire : Sessi d’Almeida  – milieu défensif – 68 minutes (Valenciennes)

Stat saison : 3 matches

Classement : 5e /20 : Valenciennes  6 points

 

National 1  – J5

Avranches – Bastia- Borgo 0-2

Titulaire : Khaled Adénon –défenseur central– 90 minutes (Avranches)

Stat saison : 1 match

Classement : 7e/18 : Avranches 6 points

 

Norvège 

D1-J17

Aelesund – Sarpsborg 0-1

Titulaire  : Jordan Adéoti – milieu – 71 minutes (Sarspborg)

Stat saison : 4 matches

Classement : 11e /16 : Sarpsborg 20 points.

 

Tunisie

D1-J26

Hammam-Lif  – Stade Tunisien 0-2

Titulaire : Marcellin Koukpo – attaquant – 70 minutes (Hammam-Lif)

Stat saison:  23 matches,  4  buts , 2 passes décisives

Classement : 13e /14 : Hammam-Lif 22 points.

 

Club Africain – Etoile du Sahel  2-3

Entré en jeu : Rodrigue Kossi – milieu défensif –  45e  minute (Club Africain)

Stat saison : 5 matches

Classement : 5e/14 : Club Africain  50 points.

Turquie

D1-J1

Ankaragurcu – BB Erzurumspor 1-2

Titulaire : Fabien Farnolle – Gardien – 90 minutes (Erzurumspor)

Stat saison : 1 match

classement : 9e/21 : BB Erzurumspor 3 points

D2 – J1

Menemenspor – Altinordu 0-2

Titulaire : Anaane Tidjani – milieu offensif – 90 minutes (Menemenspor )

Stat saison : 1 match

classement : 18e/18: Menemenspor 0 point

 

Umrayenispor – Bandirmaspor 2-1

Titulaire : Mickael Poté – attaquant  – 90 minutes (Bandirmaspor )

Stat saison : 1 match

classement : 14e/18: Bandirmaspor 0 point

 Réalisé par Géraud Viwami

 

France : Buteur , Dossou lance sa saison et fait gagner Clermont

Entré en jeu à la 69e minute sur la pelouse d’Auxerre  (14e) pour sa troisième apparition avec Clermont (9e) à l’occasion de la troisième journée de Ligue 2 française, Jodel Dossou (28 ans, 3 matches , 1 but) a offert la première victoire de la saison  aux Auvergnats. Lancé en profondeur , l’ailier international béninois a inscrit l’unique but du match à la 84e minute. Son premier but de la saison, suffisant pour un hold up en Bourgogne. Titulaire en défense centrale , Cédric Hountondji  a aussi joué un vilain tour à son ancien club.

Après deux nuls , Clermont respire.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Mounié est brestois , Sèssegnon discute avec Ankaragurcu et Birmingham vise Gestede

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra :Le retour de l’attaquant  Steve Mounié en Ligue 1 française à Brest. En Turquie ,  le milieu offensif Stéphane Sèssegnon discute avec Ankaragurcu. En Angleterre , Birmingham s’interresse à l’attaquant  Rudy Gestede. Le défenseur Olivier Verdon a été présenté à Ludogorets en Bulgarie.

 

Mounié est de retour  en Ligue 1 française

L’attaquant Steve Mounié (25 ans) signe son retour en Ligue 1 française , trois ans après son départ de Montpellier pour Huddersfield en Angleterre. Auteur de 19 buts en 95 matches de l’autre côté de la Manche , l’international béninois a été recruté par Brest  pour un transfert avoisinant les 5 millions d’euros. Le natif de Parakou portera le numéro 15 et s’est engagé pour quatre ans en Bretagne.

Turquie : Sèssegnon discute avec Ankaragurcu

Le capitaine de Ecureuils , Stéphane Sèssegnon (36 ans) libre depuis son départ de Genclerbirligi le mois dernier devrait rebondir en Turquie. Selon plusieurs médias locaux , l’ancien parisien serait en discussions avancées avec Ankaragurcu , pensionnaire de première division turque. A suivre

Angleterre : Birmingham est sur Gestede

Libre depuis la fin de son contrat à Middlesbrough , Rudy Gestede (32 ans) pourrait rester en Championship, deuxième division anglaise. Il serait sur les tablettes de Birmingham. A la recherche d’un attaquant , le club désormais coaché par l’espagnol Aitor Karanka qui était à l’origine sa signature à M’Boro en janvier 2017 serait en pince pour  retrouver l’international béninois.

Bulgarie : Ludogorets présente Verdon

Après la finalisation de son prêt en fin de semaine en provenance d’Alavès, le défenseur béninois Olivier Verdon (24 ans) a été officiellement présenté sous ses nouvelles couleurs du club bulgare de Ludogrets hier. Il portera le numéro 24 et n’a pas caché ses ambitions  » C’est la meilleure équipe de Bulgarie, elle joue en Ligue des Champions et Europa League , chaque année. Je connais d’autres joueurs qui sont venus ici. Mon objectif est d’évoluer individuellement et d’aider l’équipe aussi. »

France : Metz a tenté Dossou

Arrivé à Clermont pour trois ans en provenance d’Hartberg en Autriche , Jodel Dossou (28 ans) aurait pu atterrir ailleurs qu’en Ligue 2. Selon nos informations , Metz a tenté une approche pour chiper l’ailier international béninois mais ce dernier avait déjà ficelé sa venue en Auvergne. Les Grenats n’ont pas pu renverser la tendance.

Géraud Viwami

 

 

France : Ligue 2 , 2020-2021 , les internationaux béninois à suivre

La ligue 2 française 2020-2021 sera lancé ce soir. Six voire sept internationaux béninois seront à suivre dans cette compétition. Découverte.

Saturnin Allagbé (26 ans, Niort) , dans la peau d’un capitaine

. Titulaire indiscutable dans les cages depuis 2016 , ce sera son cinquième exercice d’affilée en tant que numéro un. Avec 111 matches en L2 au compteur , il s’est vu confié le brassard de capitaine. Une nouvelle responsabilité pour l’ancien portier de l’Aspac qui a vu sa saison écoulée tronquée par une blessure à la cheville où il n’a disputé que 13 rencontres pour 4 clean sheet  au final. Si les chamois doivent réussir  leur année , ce sera pas sans compter sur leur dernier rempart qui en plus est devenu un cadre dans le vestiaire. Sauvé in extremis par la 17e place , la précédente saison est à oublier pour un club qui part sur un nouveau cycle avec un nouvel entraîneur et une nouvelle présidence. Au club depuis 2014, le gardien des Ecureuils entame ce qui pourrait être sa dernière sous les couleurs niortaise, tant il figure les tablettes de clubs plus huppés depuis plusieurs mois.

David Djigla (24 ans, Niort) , Enfin pour l’éclosion

Freiné par de multiples blessures , on espère toujours qu’il pourra (enfin) réaliser un exercice à la hauteur de tout son potentiel. L’ailier international béninois a du vécu dans un championnat où il cumule 117 matches mais doit soigner ses chiffres seulement 8 buts et 8  passes décisives depuis 2015. Des axes de progrès évidents pour l’ancien bordelais qui va débuter sa sixième saison sous les couleurs de Niort qui l’a prolongé d’une année supplémentaire. Un peu comme une dernière chance pour l’ancien bordelais.  A l’image de son ami et coéquipier , cité plus haut , il figure aussi dans le groupe retenu pour affronter Guingamp ce soir.

Cédric Hountondji (26 ans, Clermont Foot), la montée en puissance

Après des expériences mitigées aux USA puis en Bulgarie, il a retrouvé la lumière en Auvergne où il a débarqué en juillet 2019.  Le joueur formé à Rennes s’est rapidement imposé dans l’axe de la défense en sortant des copies très correctes en 21 matches. Nommé parmi les meilleurs défenseurs dans l’équipe type des Fans de Ligue 2 , le club s’est empressé de lui proposer une prolongation jusqu’en 2023. Une belle marque de confiance. Cadre dans le groupe , l’international béninois est vice-capitaine et bénéficie de la confiance de  son coach Pascal Gastien. 5e  avant l’arrêt prématurée de la saison 2019-2020 , le club repart avec autant d’ambitions pour aller titiller les premières places et peut compter sur son numéro 4 qui débutera sixième saison dans l’antichambre de l’élite française.

Jodel Dossou (28 ans, Clermont Foot) , le factor X  attendu

C’était l’une des surprises du mercato de le voir débarquer au club. L’ailier arrive avec pour objectifs principal de porter le club vers une promotion. Considérée comme une recrue de poids , il sort d’une saison accomplie en première division autrichienne , 7 buts et 5 passes décisives et une qualification en tour préliminaire décrochée avec son ancien club, Hartberg. Joueur de vitesse et de percussion, Il est attendu comme le facteur X pour faire des différences avec son numéro 24 dans le dos , il rejoint un autre international béninois. Baptême de feu , espéré ce soir lors de la réception de Caen au stade Gabriel Montpied pour sa première  en France.

Sessi d’Almeida (24 ans, Valenciennes) , en route pour la confirmation

En quittant, Yeovil Town (D4 anglaise), il  a pris un pari de revenir en France après une Coupe d’Afrique réussie avec les Ecureuils en Egypte l’été dernier. En 24 apparitions et un but (magnifique) il a mis tout le Nord d’accord sur son potentiel. Bagarreur et travailleur dans l’âme , il a affiché des progrès tactiques et techniques au point où le club n’a pas hésité à étendre son bail jusqu’en 2023. Désormais indéboulonnable dans le onze du coach Olivier Guégan , l’ancien parisien doit monter en régime sur ce deuxième exercice afin de viser plus haut à l’image de son club qui a terminé 7e en 2020. Premier test ce soir contre Pau.

Chabel Gomez (19 ans, Amiens), la pépite en apprentissage

C’est une promesse pour l’avenir , cité parmi les plus gros espoirs du foot béninois , une saison entre les U19 et la réserve du club a suffi pour convaincre  le coach Luka Elsner de l’intégrer au groupe professionnel pour la reprise cet été. L’international béninois marque des points en quatre matches amicaux disputés dont une titularisation. Relégué, cette saison le club picard n’a toujours pas fixé son effectif définitif, entre les départs et les arrivées espérées , il devra surement patienter pour avoir sa chance en championnat. Le staff a un œil positif sur lui.

On pourrait également également citer, son coéquipier ,  l’arrière droit Youssouf Assogba qui après avoir été lancé en amical , a été  mis à disposition de la réserve après le recrutement de l’expérimenté Mickael Alphonse pour occuper le poste d’arrière droit. A suivre tout de même.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Clermont (France) attend Dossou , FC Schalke 04 (Allemagne) récupère Awassi et le TP Mazembé (RD Congo) piste Kokpon,

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,Clermont attend sa nouvelle l’ailier  Jodel Dossou en provenance d’Hartberg (Autriche). En Allemagne ,  FC Schalke mise  sur Noah Awassi. L’attaquant Rudy Gestede ne ferme aucune porte pour son avenir. L’ailier d’Esae Maxime Kokpon suivi par un géant d’Afrique et  l’arrière gauche David Kiki pisté en Turquie.

 

 

France : Clermont (Ligue 2 )  va annoncer Jodel Dossou

C’est une information exclusive , Jodel Dossou (28 ans) va découvrir le championnat français à partir de la saison prochaine.

Selon nos informations, L’ailier international béninois est tombé d’accord avec Clermont , 5e de Ligue 2 en 2019-2020. Le club auvergnat  a aussi convaincu Hartberg de lâcher son numéro 20 qui avait encore une  année de contrat.
Le deal est déjà bouclé et le joueur a déjà passé avec succès sa visite médicale hier.  Le transfert devrait être officialisé dans les heures  à venir ainsi que la durée du bail.

Il retrouvera donc un autre international béninois , le défenseur Cédric Hountondji présent au club depuis juillet 2019 et deviendra le cinquième  béninois à porter les couleurs du club après Mickael Poté (2007-2009), Fabien Farnolle (2010-2014) et Emmanuel Imorou (2012-2014). 


Ce sera le septième club de sa carrière à l’étranger  après le RB Salzbourg , Liefering et l’Austria Lustenau en Autriche, Vaduz au Liechtenstein et le Club Africain de Tunis en Tunisie.

Auteur de 7 buts et 5 passes décisives en 31 matches en 2019 – 2020 dans le championnat autrichien, Dossou sort d’une belle saison où il a été un acteur majeur de la qualification du club en tour préliminaire de l’ Europa League la saison prochaine.

Allemagne : Schalke O4 mise sur Noah Awassi (22 ans)

Libre après son départ , de Babelsberg (D4 ) où il a disputé quinze matches et délivré deux passes décisives en 2019-2020 , Noah Awassi  (22 ans) reste en Allemagne où il  portera les couleurs de Schalke 04. Le défenseur  central germano-béninois présenté comme un grand espoir fera ses gammes avec l’équipe U23 dans un premier temps  avant de prétendre à une place dans l’équipe première en Bundesliga dirigé par David Wagner. Le club de la Rhur a annoncé le recrutement d’Awassi qui a déjà débuté la préparation avec le groupe de la réserve qui évoluera en quatrième division germanique.

Robuste défenseur du haut de son mètre quatre-vingt-treize, a été formé au Dynamo Dresden dans sa ville natale jusqu’en 2018. Il a ensuite rejoint le SF Lotte en troisième division allemande  en 2018-2019 où il n’a signé que trois petites apparitions et remplaçant à vingt-quatre reprises. Après une saison plutôt réussie à Babelsberg , Awassi rebondit dans un club nettement plus huppé.

Rudy Gestede ouvert à tout

En fin de contrat après son départ de Middlesbrough en juin dernier , Rudy Gestede (31 ans) est actuellement libre et sur le marché. L’attaquant international béninois  a récemment déclaré dans un entretien accordé à nos confrères de Talk Sports  au sujet de son avenir « J’ai besoin de choisir le bon challenge. Cela pourrait être en Angleterre ou ailleurs. Je ne ferme aucune porte » Sur les tablettes de quelques clubs en Championship , l’ancien messin ne devrait pas avoir de mal à rebondir.

Maxime Kokpon (Esae) suivi par le TP Mazembé (RD Congo)

Grosse révélation du championnat local sous les couleurs d’Esae où il a signé 4 buts et 6 passes décisives toutes compétitions confondues ,Maxime Kokpon (22 ans) a une belle côte à l’étranger. L’ailier gaucher des Universitaires serait suivi les congolais du TP Mazembé qui aurait coché son nom lors de la sa prestation remarquée contre le DC Motema Pembé en février dernier à Kinsasha. A suivre.

David Kiki pisté en Turquie

Sans club depuis son départ de Brest après trois saisons en Bretagne , David Kiki (26 ans) pourrait quitter la France pour une première expérience à l’étranger. L’arrière gauche serait sur les tablettes d’un club de deuxième division turque. A la recherche d’un profil de défenseur international , l’ancien niortais plait beaucoup au club qui aime bien l’idée de récupérer le gaucher sans payer de transfert.

Géraud Viwami

 

France : Hountondji nommé dans les choix pour l’équipe type de la saison en Ligue 2 !

Alors qu’il vient d’être prolongé par Clermont jusqu’en 2023, Cédric Hountondji (26 ans) voit sa belle saison 2019-2020 récompensée par une nomination. En effet , le défenseur central  est listé parmi les douze joueurs les plus performants à son poste qui devrait permettre aux fans pour  voter pour élire l’équipe de la saison. Vous pouvez donc voter pour le défenseur des Ecureuils sur ce lien. https://11type.lfp.fr/dominosligue2

G.V.

France : Cédric Hountondji élu dans le XI type de la 25e journée

Si Clermont (4e) de Ligue 2 française lorgne une promotion dans l’élite , les performances de Cédric Hountondji (25 ans) ne sont pas étrangères à la bonne forme du club qui n’est qu’à trois unités de la deuxième place synonyme de montée directe. Les Auvergnards , auteurs d’un hold parfait ont pu compter sur l’international béninois pour s’imposer 0-1 à l’extérieur devant le leader Lorient dans un duel au sommet samedi dernier. Crédité d’une copie très correcte , Hountondji a été élu par les fans dans l’équipe de la 25e journée. Belle reconnaissance. Il forme la défense centrale avec le guingampais Sorbon.

G.V.

Envoyé Spécial : Hountondji accueille d’Almeida,  le film du match

Comme de vieux camarades, de longues minutes après le coup de sifflet final, hier soir , ils sont restés au milieu du terrain pour une dernière causerie, épilogue d’une soirée à quatre buts , où les deux numéros 4 du soir étaient internationaux béninois. Le défenseur  clermontois Cédric Hountondji avait le sourire dans le froid d’Auvergne pendant que le milieu valenciennois Sessi d’Almeida était cuit. Récit d’un duel bénino-béninois au stade Gabriel Montpied à l’occasion de la 24e journée de Ligue 2 française.

 

Clermont domine, Hountondji concentré

A domicile, Clermont pose rapidement le pied sur le ballon, aligné à droite de la défense central avec Florient Ogier , Cédric Hountondji , est à la relance dès l’entame avec trois ballons touchés en moins de trois minutes de jeu. Mais les locaux vont se faire surprendre. Brassier centre fort au cœur de la surface de la surface, le défenseur béninois est court, Teddy Chevalier jaillit et  fait mouche 1-0. Clermont est cueilli à froid. Au loin, Sessi d’Almeida sprinte pour célébrer avec le buteur (4e)

Hountondji commet une grosse faute maladroite sur Benjamin Moukandjo et fait sermonner par l’arbitre (11e)

D’almeida, positionné en milieu défensif ,  va  toucher ses premiers ballons avec deux interceptions à droite puis à gauche (13e) Son match est enfin lancé. Il va même gagner un duel aérien suite à corner dans la surface devant Hountondji (18e). Ce dernier va s’illustrer en dégageant son camp sur centre à ras de terre, sur une action initiée par une orientation de jeu d’Almeida (20e) en face. Belle intervention.

Clermont pousse et finira par égaliser sur un centre aussi. Jimmy  Allevinah sert  le latéral droit Akim  Zédaka qui égalise d’une reprise au cœur de la surface. Positionné au second poteau sur le corner décomposé, Hountondji court féliciter le passeur (31e).1-1. Logique.

Dans la foulée les locaux font le break , sous pression ,Cuffaut marque contre son camp sur un centre de Vital N’simba. Hountondji était au départ de l’action sur une relance courte (33e). Mérité.

Malgré l’avance des siens, l’ancien rennais reste concentré et maîtrise parfaitement Chevalier sur un ballon en profondeur vicieux (36e).

Disparu sous la domination locale, d’Almeida ratisse superbement deux ballons avec un tacle glissé (37e) Il reste tout aussi vigilant en couverture sur corner, il coupe intelligemment le contre entamé par Allevinah. (38e).

Toujours concentré, Hountondji coupe une nouvelle fois une trajectoire de ballon dangereux dans la course du buteur valenciennois. (41e)

Après avoir beaucoup couru pour le collectif, timide offensivement, d’Almeida tarde à prendre sa chance sur un décalage à vingt mètres des buts, sa tentative sera contrée.

Dominateur , Clermont mène logiquement à la pause.

Le festival d’Almeida, Valenciennes craque

A la reprise,  Hountondji est toujours aussi propre sur ses deux premières interventions de la tête (47e) et (54e)

En face,  Valenciennes change d’organisation, Moukandjo descend aux côtés de d’Almeida au milieu. L’ancien parisien récupère et oriente le jeu sur une longue passe, en face Hountondji gagne à nouveau son duel (55e)

L’homme aux drealocks va même s’offrir une action de classe en s’extirpant au milieu de deux adversaires puis oriente sur Moukandjo (56e). Impeccable.

D’Almeida touche plus de ballons sur ce second acte, il en perd un qu’Allevinah n’était pas loin de transformer en but (64e). Premier avertissement.

Valenciennes fera le break avec un troisième but, sur l’action d’Almeida est devancé par le buteur Kocik bien servi en profondeur par Adrian Grbic. 3-1. Le match est plié.

Peu sollicité en seconde période, Hountondji est touché à la tête, il sort se soigner puis revient. (72e).  Il sera bien utile sur la fin. Le défenseur va dégager correctement deux ballons chauds sur centre coup sur coup (79e) et (80e).

Il va remettre ça encore avec deux dégagements précieux de la tête (88e) et (90e).

3-1, score final. Clermont, qui aligne un record d’invincibilité de onze matches sans défaites, conserve sa quatrième place après 24 journées avec 41 points et reste au contact pour la montée en Ligue 1 pendant qu’en face les barrages s’éloignent pour Valenciennes 8e avec 35 unités.

Les bonnes stats

Alignés sur l’intégralité du match, les deux internationaux ont sorti des copies plutôt correctes. A la récupération, d’Almeida a disputé et gagné quatorze ballons et affiche de réels progrès dans l’utilisation du ballon. En face, serein Hountondji a gagné neuf duels, sans trembler avec une vingtaine de passes réussies à la relance. »On a su bien réagir. On est invaincu depuis longtemps. On continue sur notre lancée » a conclu Hountondji au micro de nos confrères de Bein Sport.

 

Deux  selfies pour la route

Au stade Gabriel Montpied de Clermont , Géraud Viwami

Niort : «Le défi, c’est de pouvoir mettre tout le monde en confiance »

Avant la réception de Clermont demain soir à René Gaillard à l’occasion de la deuxième journée de Ligue 2 française , Saturnin Allagbé , le gardien titulaire de Niort , s’est confié au site officiel de son club. son retour de blessure , la dynamique de début de saison , son nouveau rôle de vice-capitaine , la jeunesse de l’effectif ont été évoqués dans cet entretien. 

Saturnin bonjour. Heureux de retrouver la compétition après cette longue indisponibilité?
Oui, bien sûr. C’est quelque chose que j’attendais patiemment.
Aujourd’hui, je suis très content d’avoir retrouvé la compétition. Ça fait partie de mon travail, mais ce n’est pas une fin en soi. Il faut continuer.

As-tu retrouvé l’intégralité de tes sensations?
Pas totalement. À l’heure actuelle, au niveau où je suis, j’essaie de m’adapter par rapport à ma blessure et ma progression. Mais comme tout s’est bien passé, les sensations reviennent. Je travaille pour. Et, au fur et à mesure des matches, ça reviendra naturellement.

Tu diriges une défense très remaniée. C’est plus compliqué au niveau des automatismes?
Non, dans la mesure où on a fait la préparation ensemble et disputé des matches amicaux. Ce qui nous a permis de nous mettre en confiance.
Aujourd’hui, je me sens à l’aise avec eux. C’est une défense très jeune, mais on s’adapte. J’espère que notre entente va continuer.

Démarrer par une victoire, ça faisait longtemps. Rien de tel pour la confiance?
Tout à fait. Si j’ai bonne mémoire, ça doit faire dix ans que ce n’était plus arrivé.
Sincèrement, c’est vraiment quelque chose qu’on attendait, par rapport à notre préparation et notre série de matches amicaux.
On est resté dans la continuité et, pour moi, ça montre du caractère.
Quand j’ai débuté en Ligue 2, c’était déjà contre le Red Star. L’histoire se répète.

« ON AURA À CŒUR DE S’IMPOSER À LA MAISON. »

Le plus dur sera de confirmer contre Clermont?
C’est ça. On sait que ce ne sera pas un match facile. Clermont est une bonne équipe.
On a bien travaillé et ce sera à nous de hausser notre niveau. On sait que le championnat est très relevé, et on aura à cœur de s’imposer à la maison, ce qui n’a pas été notre point fort la saison dernière.
Les équipes qui jouent le haut de tableau gagnent beaucoup de matches chez elles. À nous d’essayer de faire la même chose.

À seulement 24 ans, tu fais figure d’ancien. Cela te donne plus de responsabilités?
Depuis deux saisons, j’essaie de faire au mieux dans ce rôle. Avoir une présence dans le vestiaire auprès des jeunes. Également par rapport au poste où je joue, où les responsabilités sont très grandes.
Le défi, c’est de pouvoir mettre tout le monde en confiance. C’est tous ensemble qu’on va y arriver. Sans oublier l’énorme apport de notre capitaine Ande, qui nous donne beaucoup de conseils.

Que t’inspire la jeunesse de cette équipe?
La jeunesse, c’est un peu l’euphorie. Quand on est jeune et qu’on découvre le niveau, on se donne les moyens d’être performant tous les week-ends.
Les dirigeants ont lancé un signe fort en faisant confiance à tous ces jeunes.

Comment allez-vous aborder cette rencontre contre Clermont pour tenter de l’emporter?
Dans les meilleures conditions possibles grâce à notre grosse semaine de travail.
Il faudra rester concentré de la première à la dernière seconde et, surtout, ne pas prendre ce match à la légère. On se parle beaucoup, et on sait qu’il ne faudra jamais rien lâcher.

Source: Chamoisniortais.fr 

Caen: Adéoti au repos, retrouvailles pour Imorou

15e en Ligue 1, Caen entrera en lice ce soir en coupe de la Ligue contre Clermont. Le milieu défensif Jordan Adeoti (11 matches en club – 1 avec les Ecureuils) est laissé au repos par son coach Patrick Garande qui a décidé de faire tourner. L’ancien toulousain n’est donc pas convoqué. Emmanuel Imorou (4 matches cette saison en Ligue 1, photo) de retour de blessure, depuis deux semaines,sera bien présent , lui qui a besoin d’enchaîner les matches pour retrouver ses pleines sensations. Ce sera d’ailleurs un match particulier sur le plan émotionnel puisqu’il affrontera ses anciens coéquipiers. Imorou a porté les couleurs de Clermont , ces deux dernières saisons en Ligue 2. Avec les Auvergnats il avait disputé 62 rencontres et marqué une fois. Ce sera une soirée de retrouvailles pour lui.  Coup d’envoi , 20 heures française.

Géraud Viwami