Ecureuils : Le cas Sessègnon, le coté gauche , les joueurs locaux , le casse-tête de Dussuyer avant la liste

Le sélectionneur des Ecureuils , Michel Dussuyer va retrouver son groupe lors de la prochaine trêve internationale  près d’un an  après le dernier regroupement qui était en novembre 2019. Le technicien français doit faire face à un  casse-tête pour constituer son effectif qui sera connue le 29 septembre prochain sur certains points.Décryptage.

 

Les joueurs locaux out ?

Depuis les deux premières journées des qualifications de la Can Cameroun 2022 (ex-2021) disputées en novembre 2019 , les Ecureuils attendent impatiemment de retrouver le maillot de la sélection nationale. Ce retour sera effectif le 11 octobre prochain à Lisbonne contre le Gabon mais le groupe devrait évoluer. Habitué à insérer au moins un joueur local dans sa liste régulièrement  , le sélectionneur, Dussuyer est pris dans un étau car les compétitions au Bénin sont à l’arrêt depuis mars dernier. Même si certains joueurs ont repris officieusement, le gouvernement n’a toujours pas officiellement autorisé une reprise des activités sportives sur le territoire nationale. Une situation qui compromets fortement la présence des joueurs évoluant dans le championnat béninois voire  d’autres pays africains qui n’ont pas encore retrouvé le chemin des terrains. A défaut des joueurs de champ ,  Dussuyer pourrait tout de même prendre une option sur le poste de gardien de but dont le troisième larron devrait être sauf surprise Marcel Dandjinou (22 ans) d’Esae.

Le coté gauche

Dans un passé récent , le poste d’arrière droit était le maillon « faible » des Ecureuils où les options n’étaient pas légions. Depuis , Seidou Barazé (29 ans) a bien colmaté avant l’éclosion de la jeunesse avec Youssouf Assogba (19 ans) et Melvyn Dorémus (23 ans).  Aujourd’hui c’est à gauche que Dussuyer doit trouver des solutions. A l’heure où nous écrivons ces lignes David Kiki qui a quitté Brest l’été dernier en fin de contrat est toujours à la recherche d’un point chute. Sans club, ce dernier n’est donc pas sélectionnable.  Son concurrent , Emmanuel Imorou (32 ans) qui a décidé de poursuivre l’aventure en National 3 (5e division française) à Evian Thonon est blessé et indisponible depuis plusieurs semaines. Aucune communication n’a été faite sur la future disponibilité de l’ancien clermontois. Le technicien française devra sans doute s’adapter ou trouver des solutions nouvelles.

Mattéo Ahlinvi (19 ans) , passé professionnel à Nîmes cet été , apparu à une reprise en Ligue 1 peut-être une option puisqu’il a déjà évolué au poste d’arrière gauche en club et en équipe de France de jeunes. Franco-béninois , tout ceci est plausible s’il décide de porter les couleurs du Bénin comme frère ainé Joris en 2015.

L’espoir béninois, Fabrice Hounkpè (19 ans) recruté par le FK Pribram en première division tchèque puis prêté au FC Mosta à Malte peut aussi servir. Le milieu gauche peut aussi redescendre d’un cran à un poste qu’il connait bien.

Le sélectionneur peut également contre toute attente décider d’aligner Melvyn Dorémus sur le côte gauche. Le joueur du Red Star a déjà dépanné à plusieurs reprises à ce poste en club précédemment.

Enfin les dernières pistes mèneraient à deux  latéraux gauches de métier , Chérif Quenum franco-ivoirien d’origine béninoise passé par Valenciennes qui a évolue à Bourges 18 (2 matches déjà joués cette saison en N2). Il avait été approché pour rejoindre les Ecureuils il y a quelques mois.

Caroff Sogbossi (25 ans) auteur d’un exercice réussie en Côte d’ivoire qui est actuellement en phase de reprise avec l’Africa Sports d’Abidjan est aussi une option.

Le cas Sèssegnon

Si on doit s’en tenir à la règle de base  en équipe nationale : Un joueur sans club et sans compétition ne peut être sélectionné. C’est actuellement le cas du capitaine des Ecureuils , Stéphane Sèssegnon (36 ans). L’ancien parisien est à la recherche d’un nouvel employeur depuis son départ de Genclerbirligi en août dernier. Leader du groupe et cadre sur le terrain , Dussuyer doit-il se passer  des services de l’ancien numéro 17 des Requins? Car il n’est pas le seul dans ce cas , d’autres internationaux comme les attaquants Désiré Azankpo et Rudy Gestede sont aussi  en instance de retrouver de nouveaux clubs. Un choix fort doit être fait par le sélectionneur sur un cas épineux.

Quid des blessés

La ligne offensive des Ecureuils devrait subir des changements dans les choix qui seront annoncés mardi prochain. Blessé au genou et opéré , Yannick Aguémon (28 ans) ,  l’ailier de Louvain est d’ores et déjà forfait. Absent du groupe de Niort depuis deux rencontres à cause d’une alerte à la cuisse , David Djigla  (25 ans) a repris  avec le groupe des chamois cette semaine. Sa présence en Ligue 2 le week-end prochain sera  déterminante pour postuler à un retour chez les Ecureuils au risque de rechuter. Idem pour Jodel Dossou (28 ans) , l’ailier de Clermont sorti sur blessure aux adducteurs  contre Toulouse samedi dernier. En cas d’indisponibilité de  ces deux habitués, Dussuyer pourrait faire appel à Marcellin Koukpo (24 ans) , en fin de contrat au CS Hammam-Lif et annoncé chez les Champions d’Algérie du CR Belouizdad. Suivi depuis plusieurs mois par le Dussuyer , Chabel Gomez (19 ans), lancé avec les pros à Amiens cet été et régulier avec la réserve depuis le début de la saison est aussi candidat à un retour chez les A qu’il avait connu précocement à 16 ans en 2017.

Géraud Viwami

Entretien exclusif : Yannick Aguémon « Jouer pour son pays, c’est quelque chose d’extraordinaire »

Au repos forcé sur cette trêve internationale de septembre , Yannick Aguémon (28 ans) nous accordé un entretien exclusif , l’ailier de l’OH Louvain donne des nouvelles après sa récente blessure au genou , son début de saison en première division belge, les ambitions de son club, son utilisation sur le terrain , sa prolongation de contrat et des Ecureuils

 

Après votre sortie sur civière il y a quelques jours contre Beveren en fin de match , votre genou serait touché?

Je suis sorti sur civière lors du dernier match. Je me suis blessé au genou sur un contact anodin. Dieu merci , ça va bien. Cette semaine, j’ai subi  une opération au genou. Je serai écarté des terrains pour deux mois et demi ou trois mois. Cela fait partie du football, du métier. C’est à moi  de faire le maximum pour revenir le plus rapidement et mieux possible pour aider mon club et la sélection nationale.

Louvain  compte quatre points après autant de journées et pointe en première partie de tableau , c’est plutôt un bon début de saison?

On est en milieu de classement , la saison est encore très longue. Nous avons commencé avec de gros matches face à de bonnes équipes qui jouent bien au ballon , qui nous ont posé énormément de problèmes.  Nous avons réussi à faire de bons résultats. Maintenant, nous avons eu énormément de blessés , la plus part des joueurs du onze habituel sont indisponibles en ce moment. Nous avons un groupe large et d’autres joueurs qui vont nous rejoindre durant ce mercato. Le coach fait du très bon travail et cela aussi une chance pour les joueurs qui jouaient moins de montrer de quoi  ils sont capables. Ils ont la qualité pour palier les absences. J’espère que cela va continuer ainsi et que nous aurons de bons résultats toute la saison. J’ai joué trois matches sur quatre , sur la première journée je sentais une douleur aux adducteurs donc j’ai dû laisser ma place. J’ai fais la préparation un peu blessé. Il faut savoir passer au-delà de ces blessures et revenir plus fort.

Vous avez débarqué en Belgique en janvier 2016 , quatre années plus tard vous découvrez la première division , comment est-ce que vous vivez cela ?

J’avais très envie de montrer de quoi j’étais capable dans l’élite belge. Avec beaucoup enthousiasme et d’envie malheureusement cela a été très court. Durant le peu de matches que j’ai joué pendant ce temps , je suis très content de pouvoir affronter des joueurs de haut niveau. C’est aussi un apprentissage de connaître ce niveau. Il faut jouer avec enthousiasme , prendre du plaisir. Nous avons la chance de jouer dans l’élite , il faut se faire plaisir tout en respectant les consignes de l’entraîneur , en remplissant les objectifs personnels ou collectifs. C’est une bonne chose moi d’accéder à une première division. C’est bénéfique pour monter son niveau et c’est de bonnes augures pour la sélection béninoise aussi que cela soit moi ou d’autres joueurs.

« . Avec des investisseurs comme les thaïlandais de King Power qui détiennent aussi Leicester… je grandis en même temps que le club. »

 

Alors comment appréciez-vous , le niveau , le rythme…

Le rythme et le niveau ne sont pas les mêmes qu’en deuxième division belge. Nous avons joué contre de grandes équipes , le Standard de Liège , Genk ce sont des joueurs un peu plus costauds, habiles techniquement , tactiquement très forts. C’est un autre palier. Le rythme des matches c’est autre chose. Nous avons la chance qu’au début qu’il y a pas de supporters , l’ambiance du public ne nous pose pas de problèmes pour le moment car les matches sont à huit clos. Il faudra aussi  bien faire avec leur retour , la pression du public , l’arbitre. Ce sera un élément à prendre en compte pour les prochains matches. J’ai confiance en mon équipe et j’espère qu’on aura les résultats.

Vous avez cru au projet du club depuis votre arrivée en 2017, vous avez disputé 80 matches , marqué 18 buts et délivré 19 passes décisives sous le maillot de Louvain , maintenant que vous êtes montés , quels sont vos objectifs?

C’est vrai que j’entame ma quatrième saison ici. J’ai prolongé pendant la pré saison. Je crois au projet sinon je n’aurai pas prolongé. C’est un  énorme projet. Nous sommes en première division , ils vont pouvoir continuer pour  qu’on soit dans les tops équipes belge à venir. Avec des investisseurs comme les thaïlandais de King Power qui détiennent aussi Leicester, ils ont beaucoup de moyens pour mettre des choses en place. C’est une bon projet avec beaucoup adrénaline , de pression , c’est ce que je recherchais. C’est pour cela que j’ai fait le choix de rester à Louvain. Je connais la maison tout le monde me connait.  Maintenant je fais partie des anciens , je grandi en même temps que le club.

Mais vous auriez pu partir ?

Oui j’aurai pu partir. Il y a avait quelques offres intéressantes en Belgique ou à l’étranger. Je pense que la continuité avec mon équipe où j’ai grandi  , c’était mon envie de rester. Il y avait des offres mais il y a eu pleins de petits problèmes. Il fallait faire cette finale retour pour la montée en première division qui avait été programmée  à une semaine du début du championnat. J’étais vraiment focus sur Louvain et nous nous sommes entendus sur les termes du contrat , c’est pour cela que je suis resté. A partir du moment où nous sommes tombés d’accord , je n’ai pas trop réfléchi.

Votre dernier match en sélection nationale remonte à novembre 2019 , Les Ecureuils vous manque ?

Oui près d’une année, cela me manque et ça manque à tous les joueurs d’ailleurs. Les matches internationaux c’est à part. Jouer pour son pays, c’est quelque chose d’extraordinaire. Jouer pour le peuple. Retourner au Bénin, revoir la famille , c’est très important pour moi. Il y avait un rassemblement en septembre qui a été reporté. Les joueurs et le staff vont se retrouver certainement prochainement pour bien préparer les matches importants qui arrivent. Nous gardons en tête que nous avons envie de nous qualifier pour la prochaine Coupe d’Afrique. C’est notre objectif numéro un.

Vous êtes maintenant un ailier accompli , comment appréhendez-vous ce rôle sur le terrain par rapport à l’évolution du football moderne?

J’ai toujours été un ailier , un milieu offensif , à gauche comme à droite, même derrière l’attaquant. Maintenant, en club nous jouons avec une défense centrale à trois et deux pistons dans les couloirs qui défendent et attaquent beaucoup. Je me situe à ce poste-là. C’est vrai que cela m’a permis  d’évoluer , d’élargir ma palette. Normalement j’ai plus l’habitude d’attaquer. Mais avec ce repositionnement , je dois aussi faire le travail défensif. J’ai appris avec plaisir pour me jauger  par rapport à cela. Je pense que ça va car j’ai fais sept passes décisives en étant dans cette position. Il y a beaucoup de choses à travailler notamment sur les buts où je peux encore améliorer. Loin des cages , c’est difficile ,de scorer. C’est à moi de travailler de faire les efforts pour avoir les meilleures statistiques pour aider mon équipe à être performante. Ces derniers matches , nous sommes passés en 4-3-3 où j’évolue en ailier droit. Le coach nous laisse assez de liberté par rapport à cela.  J’ai retrouvé mes sensations d’il y a deux ans où j’évoluais à ce poste. Cela m’a fait plaisir malheureusement je me suis blessé mais je reviendrai plus fort.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Soukou (encore) buteur , Koundé et Séville finalistes , Adéoti et Aguémon débutent

Mandatory Credit: Photo by Ina Fassbender/POOL/EPA-EFE/Shutterstock (10746313db)
Jules Kounde of Sevilla in action during the UEFA Europa League semi final match between Sevilla FC and Manchester United in Cologne, Germany 16 August 2020.
Sevilla FC vs Manchester United, Cologne, Germany – 16 Aug 2020

Entre reprise des compétitions dans certains pays et matches amicaux de pré saison ailleurs  , Bjfoot vous présente un bilan express des prestations des internationaux béninois en club , la semaine écoulée. Point global

Compétitions

En Europa League – Demi-finale

Jules Koundé  (21 ans) jouera la finale de la compétition le samedi prochain avec le FC Séville , qui a battu les anglais de Manchester United en demi-finale 2-1. Le défenseur central franco-béninos était titulaire pour son huitième match européen de la saison

Belgique-D1-J2

De retour de blessure , l’ailier Yannick Aguémon (27 ans) a fait ses débuts en premières divisions belge avec Louvain (12e) qui arraché un nul 1-1 sur la pelouse de Genk (4e) . L’international béninois est entré en jeu à la 59e minute.

Estonie -D1-J16

Le milieu offensif béninois , Jonas Tossou (18 ans) était titulaire lors de la défaite 3-1 de Tulevik (5e) à domicile contre  Paide (3e). Il a disputé une mi-temps pour sa quatorzième apparition de la saison.

 Norvège-D1-J14

Dix jours après son arrivée , Jordan Adéoti (31 ans) a été lancé dans le championnat, samedi dernier sous le maillot de Saprsborg (10e) qui s’est offert un succès de prestige 2-1 face à Molde (2e) pour le compte de la 14e journée. Sur le banc au coup d’envoi, le milieu défensif des Ecureuils est entré en jeu dans le dernier quart d’heure avec son numéro 21 dans le dos.

Afrique du Sud-D2-J26

Jomo Cosmos (15e) lutte pour son maintien depuis la reprise du championnat  mais concédé un nul vierge hier contre à Uthongathi (4e). L’attaquant béninois Ghislain Débouto (24 ans) était titulaire pendant toute la rencontre sans faire mouche.

République Tchèque – Coupe nationale – 1er tour

Pour la reprise de la saison , Vlasim (D2) s’est imposé deux buts à zéro à l’extérieur contre Velke Hamry  64e de finale. L’attaquant international béninois Joel Sogbo (21 ans) était sur le banc pendant la qualification des siens.

Tunisie – D1-J20

Le milieu défensif du Club Africain (5e) , Rodrigue Kossi (19 ans) est resté  sur le banc de touche lors du nul 1-1 contre Monastir.

Hammam-Lif  était privé de son attaquant Marcellin Koukpo (24 ans) suspendu pour cumul de cartons jaunes idem pour Anaane Tidjani (23 ans)  qui ne s’est pas produit avec l’AS Soliman.

 

Matches amicaux

 

En Allemagne , Cèbio Soukou (27 ans) a été encore buteur pour son deuxième match d’affilée en préparation avec l’Arminia Bielefeld qui prépare sa saison en Bundesliga , il a permis aux siens de décrocher un  nul 1-1 hier contre Osnabruck.

En France , Saturnin Allagbé (26 ans) était titulaire avec le brassard de capitaine dans les cages de Niort (Ligue 2) , vainqueur de Toulouse 2-1 pour son dernier match de préparation. L’ailier David Djigla (24  ans) est entré en jeu en seconde période.

L’arrière droit Melvyn Dorémus (23 ans) a débuté dans la formation du Red Star (N1) qui a gagné face à Créteil , 2-0, le mercredi dernier. Le milieu défensif Djiman Koukou (29 ans) était aligné d’entrée dans le rang des audoniens contre Rodez (0-1)

  Cédric Hountondji (26 ans)  était aussi dans le XI de Clermont battu par Grenoble sévèrement quatre buts à zéro .

Quant à l’ailier Chabel Gomez (19 ans) il sur le banc, dans le groupe des dix-huit convoqués pour l’ultime match de préparation d’Amiens battu par Troyes 2-1.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Aguémon et Farnolle prolongés , Poté change de club en Turquie et Adéoti file en Norvège

 

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : Les prolongations de l’ailier Yannick Aguémon à Louvain (Belgique) et du gardien Fabien Farnolle à Yeni Malatyaspor (Turquie). L’attaquant Mickael Poté à un nouveau club en Turquie. Le milieu défensif, Jordan Adéoti va jouer en Norvège et le coach Mathias Déguénon quitte Energie FC.

Belgique : Louvain prolonge Aguémon…

Après la promotion de Louvain en première division belge , Yannick Aguémon (27 ans) va poursuivre l’aventure avec le club. L’ailier international béninois a prolongé son contrat de deux années supplémentaires. Arrivé au club depuis juillet 2017, l’ancien toulousain a un nouveau  bail qui s’étend jusqu’en 2022.

… Farnolle aussi fait de même en Turquie

Arrivé dans les cages du Yeni  Malatyaspor  en juillet 2017 , Fabien Farnolle devrait rester au club encore pour une saison au moins. Relégué puis repêché à l’issue de cet exercice , le club a activé la prolongation automatique du gardien des Ecureuils. Une extension d’une année acquise après avoir passé la barre des 25 matches disputés lors de sa deuxième année contrat  , l’ancien havrais a été aligné à 34 reprises en 2019-2020.

Jordan Adéoti débarque en Scandinavie

Jordan Adeoti (31 ans) va connaître sa première expérience à l’étranger après la France. Libre depuis la fin de son contrat à Auxerre , le milieu défensif polyvalent portera les couleurs de Sarpsborg, actuel 11e du championnat norvégien de première division.  Il s’est engagé jusqu’à la fin de la saison en décembre 2020. Après Toulouse , Colomiers , Laval , Caen et Auxerre ce sera le sixième club de sa carrière.

Mickael Poté reste en deuxième division turque

Mickael Poté (35 ans) reste en  Turquie mais change de club. Promu en première division avec BB Erzurumspor , qu’il a rejoint l’été dernier seulement, l’attaquant des Ecureuils auteur de 9 buts en 30 apparitions toutes compétitions confondues en 2019-2020 ne poursuivra pas l’aventure avec le club dans l’élite la saison prochaine. Poté s’est engagé avec Bandirmaspor, champion de la troisième division , fraîchement promu en deuxième division turque. La durée du contrat n’a pas encore été révélée. Auteur de 67 buts en 125 apparitions en D2 Turque , le numéro 10 des Ecureuils va découvrir le onzième club de la sa carrière après , Grenoble (2002-2004)  , Cannes (2004-2007) , Clermont (2007-2009) , Nice  (2009-2011) et Lemans (2011) en France , Dynamo Dresden (2011-2014) en Allemagne , l’Omonia Nicosie(2014-2015) et  l’APOEL (2016-2017) à Chypre.

Energie  FC : C’est fini avec le coach Mathias Déguénon

Après la fin de la saison sur le plan local , ça bouge déjà sur les bancs. Mathias Déguénon ne sera plus l’entraîneur d’Energie la saison prochaine après deux années où il a conduit le club à une 13e place en 2019 puis une 9e place en 2020. Nommé récemment à la tête des Ecureuils U20 , il pourrait pleinement se consacrer à son nouveau rôle sur la scène internationale notamment sur les qualifications de la CAN Mauritanie 2021.

Géraud Viwami

 

Perf’ des béninois : Aguémon promu , Tidjani buteur et Gomez enchaîne

Entre reprise en Tunisie et  Belgique , matches amicaux en France , Bjfoot vous présente un bilan express des prestations des internationaux béninois en club , la semaine écoulée.

Koukpo titulaire, Tidjani buteur , Aguémon promu

En Belgique , pour la finale retour des barrages , Yannick Aguémon (28 ans, 24 matches ,  1 but , 6 passes décisives) était titulaire pendant une mi-temps avec Louvain battu 4-1 par Beerschoot. Une défaite sans incidence puisque , le club est quand même promu en première division.

En Tunisie , c’était le week-end de la reprise post sanitaire avec les matches de la 17e journée de la saison 2019-2020 qui se sont joués à huit clos. Samedi , le milieu offensif , Anaane Tidjani (23 ans , 14 matches , 4 buts , 1 passes décisive) était titulaire avec l’As Soliman (9e) battu 2-1 par l’Espérance de Tunis (1er). L’international béninois a ouvert le score pour les siens à la 12e minute. Esseulé au second poteau dans la surface , il a parfaitement ajuste le gardien du gauche sur un centre. C’est la seconde fois de sa carrière que Tidjani marque contre son ancien club. Rancunier.

L’attaquant Marcellin Koukpo (24 ans , 15 matches , 4 buts , 2 passes décisives)  aussi était titulaire, pour une heure de jeu ,  le dimanche dans les rangs d’Hammam-Lif (12e) sèchement battu 3-0 par Chebba (8e).

Initialement convoqué , le milieu défensif Rodrigue Kossi (20 ans , 1 match) n’était pas sur la feuille de match du Club Africain (5e) contre Monastir.

Amicaux : Gomez enchaîne , Allagbé capitaine

En France , les clubs poursuivent les matches de préparation. En stage de préparation en  Bretagne , Niort (Ligue 2)  a disputé deux matches amicaux. D’abord le mercredi contre  le Stade Briochin, défaite 2-1 , le mercredi. Puis samedi , nul vierge contre Concarneau. Saturnin Allagbé (26 ans) était titulaire sur les deux matches avec le brassard de capitaine dans les cages des chamois. L’ailier David Djigla (24 ans) était aussi aligné d’entrée sur les deux rencontres.

A Amiens (Ligue 2)  , le minot Chabel Gomez (19 ans) a enchaîné une deuxième apparition contre Chambly à domicile. L’ailier est entré en jeu à la 55e minute en sortant une copie plutôt discipliné à gauche comme à droite.

 

Nîmes (Ligue 1) a perdu contre Grenoble, jeudi dernier , 2-0. Le milieu défensif  franco-béninois , Mattéo Ahlinvi (21 ans) a été aligné sur la seconde période.

Géraud  Viwami

 

 

Belgique : Yannick Aguemon et l’OH Louvain promus en première division

 

L’ailier international béninois , Yannick Aguémon (28 ans) jouera en première division belge la saison prochaine sous les couleurs de l’OH Louvain.

Malgré la défaite 1-4 concédée ce soir à domicile contre Beerschoot à l’occasion de la finale  retour  pour la promotion, où Aguémon titulaire a disputé une mi-temps  , l’OH Louvain sera quand même promu dans l’élite belge. Le club avait même perdu la manche aller  (1-0) en mars dernier avant l’arrêt des compétitions lié à la crise sanitaire mondiale.

En effet, le club profite d’une décision de la ligue belge  qui a décidé, il y a quelques jours , d’octroyer deux places pour la montée contre une seule initialement prévue. Il y aura donc pas descente non plus pour Beveren, initialement relégué vers la D2 , la prochaine saison 2020-2021 se disputera donc avec 18 clubs en première division. Un réaménagement qui tombe à pic.

Arrivé en Belgique en janvier 2016 en provenance de Strasbourg , Aguémon a brillé dans l’antichambre de la première division belge d’abord à l’US Saint Gilloise avant de rejoindre Louvain à l’été 2017. Sur cet exercice couronné, il aura marqué un but mais a pesé avec ses passes décisives en 24 matches joués.

L’international béninois formé à Toulouse a globalement brillé avec 24 buts et 21 passes décisives en 120 apparitions en quatre saisons et demie en deuxième division belge.

Suite à la promotion de Louvain , le numéro 7 va enfin découvrir la Jupiler  League, car en fin de contrat , il devrait étendre son bail.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Gestede quitte M’Boro , Ollé-Nicolle voulait un Ecureuil et un coach français courtisé au Bénin

 

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,  le milieu défensif Djiman Koukou a prolongé son contrat au Red Star d’une saison supplémentaire. Didier Ollé-Nicolle a essayé d’attirer un international béninois au Mans. Rudy Gestede dit bye à M’Boro , un coach français sur les tablettes des clubs béninois et Yannick Aguémon suivi par en Ligue 2 française.

Angleterre : Rudy Gestede va changer de club

En Angleterre depuis 2011, Rudy Gestede (31 ans) va changer de club cet été. L’attaquant international béninois a quitté Middeslbrough cette semaine à la fin de son contrat. Arrivé au club en janvier 2017 contre un chèque de 7 millions  d’euros en provenance d’Aston Villa , l’ancien messin a passé deux ans et demi au club entre la Premiere League et la Championship. Libre désormais , il devrait rapidement rebondir puisqu’il a une belle côte au Royaume-Uni avec 61 buts marqués , 26 passes décisives  en 261 matches de Cardiff à M’Boro en passant par Aston Villa et Blackburn Rovers ,depuis qu’il a traversé la Manche. Gestede n’a pas souhaité prolongé pour terminer la saison qui se poursuit encore afin de ne pas prendre de risque a avant de s’engager pour son futur club.

Ollé-Nicolle  a tenté le coup Djigla

Arrivé sur le banc du Mans (National 1) cet été , Didier Ollé-Nicolle a essayé d’attirer un international béninois pour renforcer sa ligne offensive. L’ancien sélectionneur des Ecureuils voulait récupérer libre David Djigla (24 ans) mais sa tentative n’a pas abouti puisque l’ailier a prolongé son bail, qui arrivait à expiration ,  à Niort la semaine dernière.

Troyes s’intéresse à Aguémon

Alors qu’on parlait d’un intérêt de Brest le mois dernier , un nouveau prétendant français s’intérresse à Yannick Aguémon (28 ans) , il s’agit de Troyes. 4e de Ligue 2 française, la saison dernière , le club entrainé par l’ancien toulousain, Laurent Batllès apprécie fortement le profil de l’ailier des Ecureuils a qui été formé à Toulouse. Aguémon a repris les entraînements avec  son club belge de Louvain  avec lequel il disputera début aout , la finale retour des barrages d’accession à la Jupiler League avant se pencher sur son avenir. A suivre.

Le coach Bruno Ferry à la côte au Bénin

Après l’annonce de la fin de la saison au Bénin cette semaine , les clubs s’activent d’ores et déjà en vue de la saison prochaine. Comme d’habitude un jeu de chaises musicales va s’ouvrir sur les bancs de touche. Le français Bruno Ferry est très demandé.  Proche de s’engager avec Buffles à la mi-saison , selon  nos sources  le club parakois serait prêt à passer à l’action de nouveau mais doit faire face à la concurrence d’un autre club qui est aussi en pince pour le technicien. C’est une lutte qui concerne aussi les clubs étrangers qui veulent  s’attacher les services de  Ferry reconnu pour expérience en Afrique de l’Ouest pour avoir fait ses preuves au Ghana et au Sénégal est aussi courtisé par Ashanti Gold du Ghana.

Koukou prolonge l’aventure au Red Star

Arrivé au Red Star en septembre 2019 , Djiman Koukou (29 ans) va continuer l’aventure avec le club parisien pour une saison supplémentaire.L’ancien niortais a aligné 15 apparitions en National1 et en coupe de France sous les couleurs du club Audonien.4e avant l’arrêt de la saison écoulée à cause de la crise du coronavirus , Red Star sécurise un joueur expérimenté en tant que candidat déclaré à la montée. Il sera coéquipier avec un autre néo-Ecureuils , Melvyn Dorémus arrivé au club cet été en provenance de Bobigny.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Le départ « programmé » d’Allagbé , Aguémon suivi en Ligue 1 française, Eupen n’a pas les moyens pour Verdon

FOOTBALL LIGUE 2 / NIORT CONTRE NANCY / STADE RENE-GAILLARD LE 06/03/2020 / PHOTO PQR LE COURRIER DE L’OUEST BENOIT FELACE / PHOTO DE OWALABI ALLAGBE KASSIFA

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : le départ presque  « programmé  » de Saturnin Allagbé  de Niort , Eupen ne pourra pas conserver Olivier Verdon, l’intérêt suscité par Yannick Aguémon en Ligue 1 française. Sans oublier la signature de Melvyn Dorémus au Red Star et la prolongation de Cédric Hountondji à Clermont.

France : Niort avait « programmé » un départ d’Allagbé cet été

A la recherche d’un nouvel entraîneur après le départ de Frank Passi et neuf joueurs en fin de contrat , Niort vit un profond renouvellement de son effectif. Ce qui pourrait contraindre le club à revoir ses plans concernant Saturnin Allagbé ( 26 ans , 13 matches, 4 clean sheet  en L2 en 2019-2020).  Dans une interview accordé à nos confrères de France Bleu Poitou, cette semaine , le président des Chamois, Karim Fradin a révélé que le club « avait programmé un départ d’Allagbé cet été » Encore lié au club jusqu’en 2022, le gardien des Ecureuils devrait donc disputer sa dernière saison au club  s’il n’est pas transféré cet été contre un chèque « conséquent » .  Evalué à une somme comprise entre 600 mille  et 1 million euros sur le marché , l’ancien portier de l’Aspac est suivi  en France comme à l’étranger.

Belgique : Aguémon suivi en Ligue 1 française

Quatre ans après son départ de Strasbourg  pour la Belgique  , Yannick Aguémon (28 ans, 24 matches , 1 buts , 6 passes décisives en 2019-2020) a toujours une bonne réputation dans l’Hexagone.  Auteur de 24 buts et 21 passes décisives  toutes compétitions confondues depuis janvier 2016 , en deuxième division belge , l’ailier a retrouvé son meilleur niveau  de l’US Saint Gilloise à  Louvain.

En fin de contrat à l’issue de cet exercice , l’international béninois est suivi par plusieurs clubs français dont Brest , le dernier 14e qui a coché son nom sur sa shorlist de renforts offensifs. Les bretons tout comme les autres prétendants devront patienter car Louvain est course pour la promotion en  première division belge. Le club doit disputer la manche retour de la finale des barrages d’accession à la montée le 2 août prochain contre Beershchoot après avoir perdu la manche aller 1-0 ,  le 8 mars dernier avant l’arrêt de la saison suite au coronavirus. Une montée dans l’élite belge pourrait bien changer la donne.

Belgique : Verdon trop cher pour Eupen

Alavès a récupéré Olivier Verdon (24 ans, 24 matches toutes compétitions confondues en 2019-2020). Prêté à Eupen en Belgique , où la saison a été déjà arrêtée suite à la crise du coronavirus, l’ancien sochalien retrouve son employeur premier. Il s’était engagé pour trois ans plus deux années en option dans la foulée de son transfert en Espagne l’été dernier , le défenseur béninois  avait été cédé pour une saison au pays d’Eden Hazard.  Malgré un exercice satisfaisant qui a permis à Eupen de se maintenir,  il  est jugé trop chère pour le club belge qui ne pourra payer pas son transfert. Avec la reprise de la Liga , reste à savoir s’il aura sa chance dans l’élite espagnole ou s’il devra lever le camp.

France : Red Star recrute Dorémus

Une saison après son départ de l’Entente SSG , Melyvin Dorémus (23 ans) est de retour en National 1  , l’arrière droit béninois s’est engagé avec le Red Star cette semaine. La durée du contrat n’a pas été officialisée. Le nouveau numéro 24 des Audoniens sort d’une saison correcte avec l’AF Bobigny (National 2) en 23 apparitions , 1 but et 3 passes décisives toutes compétitions confondues. Convoqué par Michel Dussuyer pour la première fois avec les Ecureuils en novembre 2019 contre le Nigéria et la Sierra Leone pour le compte des qualifications de la Can 2021, Dorémus retrouvera un autre international au club , Djiman Koukou.

France : Hountondji prolongé à Clermont

Auteur d’un exercice convaincant pour son retour en Ligue 2 française à Clermont , 5e avant et en course pour la montée avant l’arrêt de la saison, Cédric Hountondji a prolongé son contrat jusqu’en 2023. Arrivé l’été dernier , il n’avait plus qu’une année de contrat avec les Auvergnats. Titulaire indiscutable avec 22 matches matches disputés toutes compétitions confondues , le défenseur des Ecureuils est bien gratifié.

Géraud Viwami

Ecureuils :   Quels choix tactiques face au Nigéria?  la compo probable

Le Bénin débutera les qualifications de la Can Cameroun 2021 face au Nigéria. Les Ecureuils sont arrivés à Uyo ce soir à veille du duel face aux Supers Eagles. Mais quelle équipe  Michel Dussuyer pourrait aligner demain ?

 

Le  4-3-3 conservé ?

Sur les trois matches des qualifications de la Can 2019 disputés à l’extérieur, Michel Dussuyer a opté pour un 3-4-3 avec une assise défensive autour de Khaled Adénon. Cette fois-ci le vice-capitaine est absent. Mais depuis le retour de la campagne égyptienne, sur les trois amicaux disputés le Bénin a évolué en 4-3-3. Avec le laps de temps dont le staff a disposé pour travailler , il devrait s’appuyer sur ces acquis récents. Ainsi, cette dernière organisation pourrait être choisie demain face au Nigéria.

Quid de la défense centrale ?

Dans les buts, Fabien Farnolle sera aligné comme numéro un.

En défense, dans les couloirs Youssouf Assogba  et David Kiki titulaires en octobre contre la Zambie,  partent avec un léger avantage du Melvin Dorémus et Emmanuel Imorou.

Dans l’axe, privé d’Olivier Verdon suspendu. Cédric Hountondji reviendra comme titulaire. Il pourrait être associé à Nabil Yarou. Lancé dans le grand bain contre la Zambie , le capitaine des Buffles va conserver sa place dans le onze. A moins Jean Ogouchi , lui soit préféré.

reconstituer le trio habituel

Au milieu, le sélectionneur pourra aligner son milieu type. Avec Jordan Adéoti en sentinelle accompagné de Sessi d’Almeida et du capitaine Stéphane Sessègnon. De retour de blessure à la cuisse , Mama Seibou resté sur le banc vendredi en club peut aussi débuter.

Aguémon et Dossou d’entrée ?

En attaque, face au forfait de Cèbio Soukou resté en Allemagne, Jodel Dossou et Yannick Aguémon pourraient tous les deux êtres titulaires sur les couloirs. Cette option sera favorable pour plus de percussion et de vitesse sur les phases offensives. Michael Poté sera donc en concurrence ouverte avec Steve Mounié à la pointe de l’attaque.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Hounkpè buteur , Gbaguidi européen , Loko et Hountondji décisifs et les débuts d’Agossa

Votre rubrique vous dresse un bilan express des  performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra : Le but de Hounkpè , les passes décisives de Hountondji et Loko. Les débuts d’Agossa et la qualification de Pacifique Gbaguidi pour la prochaine Europa League.  Sixième épisode de la saison 2019-2020.

Le prometteur milieu béninois Fabrice Hounkpè (18 ans) a terminé avec réussite sa saison dans l’élite estonienne avec son unique but dans le duel qui opposait son club, Tallina Kalev à celui d’un autre béninois Roméo Da Costa (18 ans).

En Ligue 2 française, Cédric Hountondji (26 ans) a été décisif dans le hold up de Clermont à Chambly. Le défenseur béninois a été décisif sur l’unique  but  du match marqué par Ogier à la 55e minute.

En RD Congo, Arsène Loko (24 ans) confirme encore sa bonne forme du moment en étant passeur décisif pour Viny Bongonga sur l’ouverture du score. Au bout d’une heure de jeu seulement. Le milieu béninois signait ainsi sa cinquième passe décisive de la saison en championnat.

Au Mali , après plusieurs semaines d’attente suite aux formalités administratives , Jérôme Agossa (24 ans) a enfin fait ses débuts officiels sous les couleurs du Djoliba en championnat. Une prestation aboutie récompensée par une victoire 4-0 des siens.

En Belgique, l’OH Louvain de Yannick Aguémon (27 ans) a remporté avec brio la première manche du championnat de deuxième division belge.

En Lettonie, Valmiera  de Pacifique Gbaguidi (22 ans) ,  absent , est qualifié pour disputer les préliminaires de la Ligue Europa , la saison prochaine. Le club a assuré sa quatrième place qualificative grâce à un nul lors de l’ultime journée.

Géraud Viwami

 

La passe décisive de Cédric Hountondji

 

TABLEAU DES STATS 2019-2020

 

Angleterre

D2 – J16

Preston NA – Huddersfield 3-1

Entré en jeu : Steve Mounié– attaquant – 59e  minute (Huddersfield)

Stat saison : 5 matches

Classement : 19e/24 : Huddersfield

 

Autriche

D1-J14

Sturm Graz – Hartberg 3-1

Titulaire : Jodel Dossou – ailier –  90  minutes (Hartberg)

Stat saison : 13 matches, 3 buts

Classement : 6e/12 :  Hartberg  21 points

 

Belgique

D1-J15

Chaleroi – Eupen 1-0

Titulaire : Olivier Verdon – défenseur central- 90  minutes (Eupen)

Stat saison : 8 matches

Classement : 12e/16 : Eupen 16 points.

 

D2-J14

Excelsior Virton – OH Louvain 0-1

Titulaire : Yannick Aguémon – ailier – 90  minute (Louvain)

Stat saison : 11 matches

Classement : 1er/8 : Louvain 28 points.

 

Côte d’ivoire

D1 – J6

Williamsville AC – US Bassam  0-0

Titulaire :      Kabirou Koutché – ailier – 90 minutes (WAC)

                      Abdel Bouraima – ailier – 50e  minute (WAC)

Stat saison : Koutché 6 matches, Bouraima 6 matches

Classement : 12e/14 : WAC 5 points

 

Espagne

D1-J12

Bétis Séville – FC Seville  1-2

Titulaire : Jules Koundé – défenseur central – 90 minutes (Séville)

Stat saison : 8 matches

Classement : 4/20 : Seville 24 points

 

Estonie

D1-J36

Tallinna Kalev – Tulevik 3-0

Titulaire : Fabrice Hounkpè –  milieu –  59  minutes (Tallinna Kalev)

Roméo Da Costa  –  ailier  – 85 minutes (Tulevik)

But : Hounkpè 38e

Stat saison: Hounkpè 4 matches, 1 but // Da Costa 7 matches

Classement : 8/10 : Tallinna Kalev 24 points,  7/20 : Tulevik 28 points

 

 

France

Ligue 1 – J13

Brest  – Paris SG 1-2

Titulaire : Colin Dagba– arrière droit – 90 minutes (Paris SG)

Stat saison: 7 matches

Classement: 1er /20: Paris SG 30 points

 

 

Ligue 2 – J14

 

Lemans – Grenoble – Paris FC  0-0

Entré en jeu : Jonathan Tinhan – attaquant –  64 minutes (Grenoble)

Stat saison : 12 matches, 1 but

Classement : 8e/20 : Grenoble 20 points

 

Chambly – Clermont  0-1

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur centrale – 90 minutes (Clermont)

Stat saison : 11 matches

Classement : 6e /20 : Clermont 21 points

 

Valenciennes – Châteauroux 0-1

Titulaire : Sessi d’Almeida  – milieu défensif – 90 minutes (Valenciennes)

Stat saison : 12 matches

Classement : 13e /20 : Valenciennes  17 points

 

Nigéria

D1 – J2

Heartland FC – Rivers United 1-1

Titulaire:      Appolinaire Danvidé – défenseur centrale – 90 minutes (Heartland)

Stat saison: Danvidé 2 matches

Classement: 16e/20: Heartland 1 point

 

Mali

D1-J5

Djoliba – Avenir T. 4-0

Titulaire : Jérôme Agossa – milieu – 84 minutes (Djoliba)

Stat saison : 1 match

Classement : 4e/12 : Djoliba 10 points

RD Congo

D1-J13         

DC Motema Pembé – Sanga Balendé   3-0

Titulaire : Arsène Loko – milieu – 65 minutes (DC Motema Pembé)

Stat saison : 7 matches

Classement : 3E /16 :  DC Motema Pembé 20 points.

 

Togo

D1- J4

Ifodje – Gbohloe-Su 1-0

Titulaire : Ulrich Quenum – milieu offensif- 90 minutes (GbohloeSu)

Stat saison : 4 matches

Classement : 7e /14 : GbohloeSu 4 points

 

Tunisie

D1- J7

Hammam-Lif – ES Metlaoui 0-0

Titulaire : Marcellin Koukpo – attaquant- 56 minutes (Hammam-Lif)

Stat saison: 7 matches, 3 buts

Classement : 10e /14 : Hammam-Lif 6 points

 

Turquie

D1 – J11

Goztepe –  Yeni Malatyspor 1-1

Titulaire : Fabien Farnolle – gardien – 90  minutes

Stat saison: Farnolle 11 matches, 4 clean sheet

Classement : 7e/18 : Yeni Malatyaspor 18 points

 

Genclerbiligi – Kayserispor  2-1

Titulaire : Stéphane Sèssegnon– milieu offensif – 90 minutes

Stat saison : Sèssegnon 11  matches, 1  but

Classement : 17e /18 : Genclerbirligi 7  points

 

D2-J9

BB Erzurumspor – Akhisaspor 0-0

Titulaire : Michael Poté – attaquant – 90 minutes

Stat saison : 9 matches, 2  buts

Classement : 6e /18 : BB Erzurumspor  18  points

 

Réalisé par Géraud Viwami

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Belgique : Double passeur décisif , Yannick Aguémon porte Louvain

En attendant d’inscrire son premier but de la saison, Yannick Aguémon (27 ans , 9 matches , 3 passes décisives en 2019-2020) a brillé hier lors du duel  au sommet de la douzième journée de deuxième division belge entre son club Louvain (1er) et Westerlo (2e).   L’ailier international béninois  a été passeur décisif pour Sowah (23e) et  Henry 28e sur des centres presque identiques du côté gauche où il était aligné. Louvain s’est imposé 2-1 et peut remercier son numéro 7. L’ancien toulousain qui a disputé l’intégralité de la rencontre a d’ailleurs   été désigné homme du match. Louvain conserve la tête du championnat et se positionne pour la montée avec trois unités d’avance sur son dauphin.

G.V. 

Ecureuils : Yannick Aguémon « Montrer qu’on a le potentiel pour tenir sur la durée »

Convoqué pour la première fois avec les Ecureuils en mars 2019, Yannick Aguémon a fait ses premières apparitions en septembre dernier, l’ailier de l’OH Louvain est de nouveau retenu dans le groupe qui affrontera la Zambie demain en match amical à Porto-Novo. Il nous accordé un entretien exclusif où il s’exprime sur les Ecureuils, ses choix de carrière et ambitions. Extraits.

 

Cela fait plusieurs années que votre nom est cité, pourquoi rejoindre les Ecureuils maintenant ?

J’avais déjà été convoqué par l’ancien sélectionneur Omar Tchomogo mais j’avais un match important pour la montée en club et je n’ai pas pu venir. Ensuite Michel Dussuyer m’as contacté je devais venir en octobre 2018 contre l’Algérie mais la semaine avant la liste je me suis blessé au genou pour trois mois. Ce qui a fait que je suis venu en  mars 2019.

Après avoir porté le maillot des Espoirs en France et disputé le tournoi de Toulon, maintenant vous êtes chez les Ecureuils en A , vous voyez une différence ?

Le palier espoir est à franchir pour arriver chez les A. C’est des objectifs quand tu es plus jeune. Quand tu es au centre de formation quand tu te rapproches du groupe professionnel. Une fois  chez les A, c’est vraiment autre chose. C’est tout  un peuple qui est derrière toi. Tout un peuple qui te suit avec ferveur et passion et avec engouement et c’est autre chose, le niveau est plus élevé. C’est des matches d’hommes qui sont regardés sur la scène internationale, c’est carrément autre chose.

Vous avez été surpris d’avoir été titulaire contre la Côte d’ivoire  pour vos débuts,  comment s’est passé cette première avec le maillot du Bénin?

Comme une fierté. J’ai beaucoup pensé à mes parents, à mes proches à ma grand-mère. Mon père était dans les tribunes, mon frère et mes amis aussi.  Je pense que j’étais préparé à jouer ou à entrer, en tout cas je m’étais préparé à avoir du temps de jeu. Je sais que le coach voulait  voir ce que je valais sur le terrain, ce qu’il en était pour moi par rapport au niveau international. Je me suis senti timide au début mais  je m’en suis bien sorti quand même. Pour une première sélection ça été satisfaisant. J’ai pu au fur et à mesure du match, faire ce que je pouvais. Sur le match contre l’Algérie, je suis rentré en cours de jeu.  J’ai montré aussi ce que je pouvais. Je pense que j’ai fais une bonne rentrée aussi contre l’Algérie. J’ai essayé d’apporter du dynamisme de provoquer, de rapporte du danger. De toute façon, on a beaucoup de joueurs qui  apportent des qualités, qui ont à peu près les mêmes caractéristiques, c’est bien pour l’équipe.

En parlant de concurrence, à un poste où il y a des clients comme Dossou , Djigla , Soukou et Poté , c’est déjà trop fort…

Non ! Justement au contraire  c’est bien pour le Bénin d’avoir beaucoup de joueurs  à ce poste. C’est vrai que c’est des postes clés, où on aime avoir ce déséquilibre, ces joueurs  d’un contre un, attaquer et provoquer, obtenir des fautes, des coups francs. C’est tant mieux pour l’équipe moi je dis la concurrence est saine. Les mecs qui sont là, ils ont fait du très bon travail avant que je ne vienne.  C’est à moi petit à petit d’avoir ma place dans ce onze, de montrer ce que je sais faire. Et tout cas  ça  va passer des entraînement, des matches amicaux et qualifications. Travailler quotidiennement en club et être performant  pour susciter l’intérêt et poser des problèmes, de bons problèmes au  coach.

« Mais avant ce match contre le Maroc, j’avais un bon pressentiment. J’avais dis à des amis qu’on allait passer, qu’il ne fallait pas nous sous-estimer parce que sur les matches couperets, à  élimination directe tout est possible ».

Vous avez manqué la Can 2019, les qualifications de la Can 2021 débute le mois prochain, et celles du Mondial 22 en mars prochain, alors quels sont vos objectifs à titre personnel avec les Ecureuils ?

Comme  j’ai dis, je pense qu’il y a un objectif commun avant  d’avoir  un objectif personnel.  Mais personnellement c’est d’être le meilleur possible, de  scorer, de faire des statistiques pour l’équipe, tu aides ton équipe et tu as des chances d’être qualifié. Etre le meilleur possible et donner le maximum pour servir le collectif. Quand le coach fait appel à moi je réponds de la meilleure des manières.

Vous étiez supporter du Bénin à la Can, vous allez nous décrire comment vous avez suivi le huitième de finale entre le Bénin et le Maroc…

(Il coupe) non  je n’ai pas suivi. J’avais un match de préparation parce que j’avais déjà repris avec mon club. A ce même moment on avait un match amical, j’ai suivi le résultat…

Et quand vous aviez appris le résultat. ?

Quand je suis arrivé dans les vestiaires, c’est un ami qui avait déjà son téléphone en main et qui m’a dit que le Bénin était passé. Mais avant ce match, j’avais un bon pressentiment. J’avais dis à des amis qu’on allait passer, qu’il ne fallait pas nous sous-estimer parce que sur les matches couperets, à  élimination directe tout est possible. Avec la force mentale qu’on a avec la motivation et l’état d’esprit des gars, franchement il n’y avait pas beaucoup d’équipes qui pouvaient nous surpasser dans ce domaine. A partir du moment où vous êtes unis dans une équipe c’est compliqué de se faire bouger.

Vous étiez en contact avec des joueurs dans le groupe présent en Egypte ?

Oui oui ! À chaque fois qu’il y a avait des résultats, je n’hésitais pas à envoyer des messages, que ce soit moi ou d’autres personnes qui n’ont pas été sélectionnés ou qui étaient au sein du groupe. On s’échangeait. Comme j’ai dis il y a 23 joueurs qui sont sélectionnés mais c’est plus que cela. Il y a des joueurs qui sont sur la présélection et d’autres qui sont aux portes de la sélection. Tout ça c’est un groupe qui doit nous ramener à des résultats positifs.

Vous êtes né à Cotonou mais formé au Toulouse Football Club en France, comment on passe d’une naissance à Cotonou au centre de formation du Téfécé ?

(Rires). Cette question, elle est bonne. Je suis parti assez tôt  de Cotonou, quand j’avais deux ans. Après tout s’est fait naturellement, j’ai joué au début à l’école, puis dans le quartier, là où j’ai grandi. Puis j’ai été inscrit dans un club de foot de ma ville. Après j’ai fais les échelons étape après étape. J’ai eu la chance aussi de rencontrer de bonnes personnes, un coach qui m’a fait énormément confiance quand j’avais douze ans, qui m’as inscrit à Clairefontaine. De là, j’ai passé les tests  et j’ai fais partie des 25 joueurs retenus pour intégrer le centre de formation de Clairefontaine. J’y aie fais trois ans. Et j’ai signé entre temps au centre de formation de Toulouse où j’ai passé cinq ans et signé mon premier contrat professionnel.

« Il y avait Malines, Saint-Trond et le Cercle de Bruges aussi qui étaient intéressés »

Mais ensuite vous aviez disputé juste quelques minutes en Ligue 1 avant de rouler votre bosse ailleurs, vous n’avez pas de regrets de n’avoir pas pu vous imposer plus longtemps au Téfécé. ?

Si ! J’ai des regrets  parce que je pense que je méritais un peu plus que cela. Vous  savez qu’en ce moment là il y avait une grosse génération avec Etienne Capoue, Franck Tabanou , Moussa Sissoko  , Cheikh Mbengue , Machado , et Congré. C’était compliqué aussi de se faire sa place. Il me fallait du temps de jeu. J’étais jeune et  je voulais absolument jouer et c’est pour cela que j’ai fais le choix de partir du TFC.

Vous avez  fait Vannes, puis Strasbourg, vous avez participé à la remontée du club Alsacien..

On est montée de la National en Ligue 2, mais je suis parti en cours de saison. Je voulais voir autre chose partir à l’étranger. J’ai eu l’opportunité de la Belgique que je ne connaissais pas du tout. Je suis parti là-bas et j’ai montré mes capacités. J’ai pu évoluer, progresser sans regrets.  Aujourd’hui je suis bien en Belgique.

Vous entamez une quatrième  saison  en deuxième division belge, il vous manque quelque chose pour accrocher la première division ?

(Rires) J’aurais pu.  Il y a eu des opportunités de partir en première division. Malheureusement cela ne s’est pas fait. Mon club ne voulait pas forcément me laisser partir. Ils comptaient sur moi à Louvain. Il y a un gros projet pour remonter. Le coach aussi ne voulait pas me lâcher.

Vous étiez courtisé par quels clubs ?

Il y avait Malines, Saint-Trond et le Cercle de Bruges aussi qui étaient intéressés mais comme j’ai dis. Pour partir, il faut que les deux parties soit d’accord. A ce moment là ce n’était pas le cas. J’avais aussi à cœur de faire monter le club, c’est pour cela je suis resté. C’est comme cela le football. Il faut faire des choix. J’ai fais un choix et aujourd’hui  je suis bien à Louvain mais l’objectif c’est d’aller en D1.

C’est votre dernière saison en deuxième division alors…

Je ne sais pas franchement. Actuellement on est premiers et on n’a l’ambition de monter. Il ne reste pas beaucoup de matches pour remporter la tranche. On verra comment cela évolue.  Je me laisse tous les choix possibles mais mon premier objectif c’est de faire  la meilleure saison possible et ne pas avoir de regrets. Profitez au maximum avec les mecs avec qui je travaille depuis trois ans et faire monter le club. Mon avenir,  on le verra plus tard. Travailler, donner le maximum, tu seras forcément récompensé.

Après avoir découvert  l’ambiance du stade Général Mathieu Kérékou sur un match décisif contre le Togo en mars 2019 et dimanche vous allez forcément fouler la pelouse du stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, comment sentez-vous le groupe à l’approche de ce match amical contre la Zambie.

On travaille bien, on essaye de s’adapter aux conditions. Le groupe  vit bien. On travaille dur. On essaye de donner  le maximum pour rendre le peuple fier. Pour moi il n’y a pas de matches amicaux. Tous les matches sont importants, à l’extérieur ou à domicile. Quand tu joues devant ton peuple, tu es obligé de donner le maximum et jouer comme si c’était une finale. Il faut rester humble et ne pas oublier d’où l’ont vient. Je pense qu’on est sur  une bonne dynamique. Pour rester là-dessus, il faut continuer, il faut toujours se remettre en question. Ne pas se relâcher. Si on a perdu contre l’Algérie, si on fait une deuxième défaite. On va vite retomber. Ce n’est pas ce qu’on veut, le coach ne veut pas ça. On veut rester dans la dynamique. Grandir, match après match. Compétitions après compétitions. Montrer qu’on a le potentiel pour tenir sur la durée. Ca passe par des résultats que ce soit en match amicaux ou en compétitions officielle. Le groupe sait ce qu’il doit faire et on aura l’ambition de gagner. De toute façon joue tous les matches pour gagner.  Il faut se préparer , basculer dans les qualifications et je pense que ça commence dès le match de dimanche pour avoir un bon capital confiance pour se déplacer au Nigéria et ce match important contre la Sierra Leone à la maison.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Crédit Photo : Géofroid Aballo 

 

Ecureuils : Allagbé , Aguémon et l’organisation défensive, les satisfactions de la trêve internationale

Face à la Côte d’ivoire et l’Algérie en matches amicaux sur cette trêve internationale, le Bénin a tenu tête à deux adversaires réputés sur le continent africain avec plusieurs satisfactions à la clé pour les hommes de Michel Dussuyer.

Saturnin Allagbé , la montée en puissance continue

Au fil des matches, il prend du volume dans les cages béninoises.  Il a encore sorti deux prestations de classe internationale. Contre l’Algérie sur neuf tirs cadrés concédés, le niortais a multiplié les parades pour finir par s’incliner sur un pénalty de Slimani après avoir stoppé la première tentative de l’attaquant monégasque. Contre la Côte d’ivoire , il avait déjà laissé entrevoir sa confiance et son assurance devenu habituelle dans les buts. Une montée en puissance qui se confirme.

L’organisation défensive

En deux matches, les Ecureuils ont certes encaissé deux buts mais la prestation défensive était dans la moyenne. Face à des attaquants ivoiriens et algériens incisifs, le Bénin n’a jamais été dépassé.  Le duo central Verdon – Hountondji alignés pour la première fois a démontré des affinités une concentration de tous les instants. Prometteur. Sur les côtés, à gauche David Kiki, en manque de temps de jeu en club a sorti deux copies de grande qualité. Face aux Fennecs, il a éteint Ryad Mahrez tout seul sans flancher. Défensivement il était très au niveau. A droite, Youssouf Assogba a été une bonne surprise. Le nouveau joueur d’Amiens est une belle promesse à un poste où le Bénin galère à trouver un spécialiste depuis des années. Du haut de ses 18 ans, on a tous apprécié sa rigueur défensive et sa puissance. Malgré le pénalty concédé, on devrait le revoir.  Le quatuor qui a disputé intégralement les deux rencontres a montré plusieurs signaux prometteurs. Puis au milieu, le duo d’Almeida – Adéoti a encore prouvé toute son importance dans l’équilibre de l’équipe. Le premier de plus en plus indispensable dans le pressing et le second à la relance. Sans eux , ce n’est plus la même assise défensive.

Yannick Aguémon,  c’est du bon

Longtemps courtisé pour rejoindre les Ecureuils, l’ancien toulousain a rejoint l’équipe en mars dernier sans jouer. Réserviste lors de la Can 2019, il a enfin effectué ses débuts sur cette trêve internationale. Titulaire contre la Côte d’ivoire et entré en jeu contre l’Algérie, l’ailier a rapidement exhibé ses qualités de percussions, de dribbles et créativité sur le côté gauche. Entreprenant et pas englouti par l’enjeu ,  le joueur de OH Louvain a sorti des copies dignes d’un habitué. Il a bel et bien marqué des points.

Géraud Viwami

Ecureuils : en 4-3-3 avec Aguémon et Assogba d’entrée , le XI face à la Côte d’ivoire (officiel)

Le sélectionneur des Ecureuils, Michel Dussuyer a déjà dévoilé la compo des Ecureuils qui débuteront face à la Côte d’ivoire ce soir à 18h en match amical au stade Michel d’Ornano de Caen. L’équipe jouera en 4-3-3. Le défenseur de Clermont Cédric Hountondji, comme attendu fait son retour  en défense centrale.

Deux novices feront leurs débuts  internationaux  avec le Bénin dans le couloir droit Youssouf Assogba (18 ans)  en position d’arrière et Yannick Aguémon (27 ans, photo)  de Louvain comme ailier.

Pour le reste c’est plutôt du classique.

G.V. 

Ecureuils : Michel Dussuyer «  je suis venu au Bénin pour  relever ce genre de challenge »

Le sélectionneur des Ecureuils Michel Dussuyer était en conférence de presse hier, il a évidemment évoqué la rencontre du 24 mars prochain contre le Togo à Cotonou, la liste des 23 joueurs convoqués  et les enjeux de cette dernière journée. Morceaux choisis.

 

 

Chams Deen Chaona et Rodrigue Fassinou

« Je pense que Chams Deen Chaona joue en défense centrale dans son club, j’ai déjà beaucoup de défenseurs centraux. On a essayé de le faire travailler sur le côté droit mais ce n’est pas quelqu’un qui a beaucoup de repères sur ce poste actuellement. L’idée c’est que maintenant que les joueurs locaux ont du temps de jeu, suffisamment de rythme et de compétition, c’était d’appeler Rodrigue Fassinou sur ce poste qui peut apporter un plus dans ce registre »

L’enjeu du match

« Je pense que tous les joueurs sont conscients de l’enjeu, ils sont tous responsables, ils sont tous motivés aussi pour ce billet qualificatif à la Can. Certains d’entre eux sont passés près malheureusement après le match de  Bamako  cela a été une souffrance pour tout le monde. Et puis ceux qui n’y ont pas participé, ils ont envie de découvrir la coupe d’Afrique. Tout le monde est motivé depuis le début de la campagne. Je sais que j’ai des joueurs qui sont prêts, on a cette finale à disputer. L’aspect mental va beaucoup compter et je sais que les joueurs ont faim. »

Son plan de jeu

On a les moyens de contrer cette équipe. On l’a déjà fait à Lomé. Mon plan de bataille il est déjà  dans ma tête.  La clé ça être le mental pour beaucoup. C’est un derby augmenté par une dimension dramatique. Il y a un enjeu de qualification derrière.  Le mental va beaucoup compter.

Attendons de savoir le résultat du match Algérie – Gambie , le vendredi  soir. Au début du match on sera peut être qualifié, il ne faut pas  se tromper. Il ne faut pas être sur le reculoir en se disant qu’il faut serrer les fesses jusqu’à la fin du match. Il faut qu’on ait une équipe qui se libère qui évacue cette pression soit déterminée, de l’agressivité, de la générosité. Tous ces aspects mentaux pour bien faire sentir aux togolais que ce n’est leur jour c’est le nôtre.  Et il y a les détails, chaque match bascule sur les détails, les coups de pieds arrêtés.  Des exploits ou erreurs individuels. Il s’agit d’être efficace et tirer parti de nos temps forts. Etre efficace dans les deux surfaces de réparation sur le plan offensif et défensif »

Steve Mounié

« Notre buteur n’est pas à la hauteur en terme de statistiques mais on sait aussi qu’on compte beaucoup sur lui »

Le public

« C’est un match où il y aura beaucoup de pression à cause de l’enjeu qu’il y a derrière. Nous avons la chance de jouer ce dernier match à la maison et avec notre public. Je pense que tous les gens qui seront au stade comme ils l’ont fait contre l’Algérie. Ils peuvent nous aider à sublimer notre équipe. La difficulté dans ce genre de match c’est d’arriver  à le jouer que les joueurs ne soient pas inhibé par la pression qu’on arrive à s’exprimer pleinement. Si on y arrive on a les moyens de rivaliser avec cette équipe du Togo. L’apport du public est important parce qu’il permet à un moment de se sublimer. Quand vous sentez derrière vous le soutien de tout un stade,  chacun se livre à fond.  On aura besoin de toute cette énergie pour ce match. J’attends du public qu’il nous aide, qu’il ait confiance en son équipe parce qu’on a les moyens de bien faire, de mettre de la joie, de répondre aux attentes de tous les béninois. Il y aura des temps fort et faibles. Dans les temps faibles qu’il soit là pour nous pousser comme il y a eu cette réaction en fin de match quand on était réduit à dix contre l’Algérie et qu’ils ont aussi porté l’équipe ».

Emmanuel Imorou

« Concernant Manu (Imorou) c’est vrai que depuis le mois de janvier il a traversé une période difficile non pas parce qu’il est blessé ou parce qu’il était malade mais parce que il y avait des problèmes de santé dans son entourage très proche. Donc cela a affecté aussi très durement le joueur qui a fait passer pendant quelques temps le football au second plan. Mais depuis il est revenu il a repris du temps de jeu avec la réserve. Il s’entraine régulièrement avec les pros. Il a fait un match amical avec la réserve le week-end. J’ai espoir qu’il va jouer ce week-end  contre Saint Etienne.  Il fait partie intégrante du groupe. Bien sûre que je suis conscient que ce n’est pas les meilleures conditions j’aurai préféré que  tous les joueurs soient à temps plein avec du temps de jeu. Mais ce sont des joueurs d’expérience qui compose le groupe sur lesquelles on se doit de s’appuye r ».

Les nouveaux Soukou et Aguémon

« De toute façon il y a trois absents chez nous , trois suspendus. De fait il y avait trois nouveaux joueurs. Tous n’ont pas fait la campagne. Cèbio Soukou , il était avec nous en Gambie. Ce n’était pas une perte de temps loin de là. Cela lui a permis un peu de mesurer le football africain de prendre beaucoup d’informations. Je pense qu’aujourd’hui il a surement un niveau de préparation et d’informations qui pourrait lui permettre d’être plus performants et de s’exprimer pleinement. Concernant Yannick Aguémon c’est une première pour lui mais c’est un garçon qui est expérimenté. Comme  j’ai dit tout à l’heure ils ont tous envie d’être à la Can. C’est un événement qu’ils tous envie de vivre y compris chez les nouveaux comme chez les anciens, ils sont conscient de l’enjeu. Ils sont conscients que ce sera un match difficile et compliqué, ils sont tous déterminés à vouloir passer cette étape pour aller en Egypte au mois de juin ».

Son état d’esprit

« Je suis serein et déterminé, bien sûr c’est un match couperet j’en ai déjà disputé par le passé. J’ai aussi un capital expérience qui me permet d’appréhender ce type de match. Maintenant comme je l’ai dit. Je suis venu au Bénin pour relever un challenge qui est celui de la qualification. Aujourd’hui on prépare le match avec le plus grand soin. Tout ce qu’on souhaite c’est de faire un grand match »

Le groupe

« Tous les postes sont doublés. Il y a David Kiki aussi qui a récupéré du temps de jeu depuis le mois de janvier vous le savez c’est une bonne nouvelle. On a une semaine pour travailler intégrer les nouveaux, jauger les états de forme et construire la meilleure équipe possible pour ce match. S’ils sont là c’est que je pense qu’ils peuvent nous aider. Ce sont  de jeunes joueurs qui méritent d’être là ».

Rodrigue Kossi

« Il  est en train de faire quelque chose de bien avec  le Club Africain, il est en train de gagner ses galons de titulaires. C’est  le signe d’un garçon qui franchit des paliers qui peut apporter quelque chose à notre équipe. Ils ont encore un match de ligue des champions contre Ismaily , peut-être l’occasion pour lui d’enrichir son capital expérience »

Patrick Sèdjamè

«  C’est un joueur dont j’ai apprécié, les qualités.  J’essaye de mesurer le potentiel, il a des qualités c’est une occasion aussi pour lui. A travers cette semaine de préparation d’emmagasiner encore, de s’enrichir. On verra dans la semaine comment il se comporte »

Stéphane Sèssegnon

« On sait tous depuis des mois qu’il est suspendu, tout le monde sait l’importance qu’il a dans cette équipe. C’est un leader technique et c’est aussi le capitaine de cette équipe. C’est un joueur très important dans la gestion de l’effectif. On n’a pas d’autres joueurs de son niveau donc aujourd’hui  c’est collectivement qu’on doit trouver les réponses, c’est à chacun d’amener un plus dans l’équipe. C’est à chacun d’en faire un peu plus »

Géraud Viwami

Ecureuils : Les 23 pour le Togo avec la première de Yannick Aguémon, Patrice Sèdjamè et Rodrigue Kossi !  

Le sélectionneur des Ecureuils Michel Dussuyer vient de révéler les 23 joueurs convoqués pour affronter le Togo le 24 mars prochain à Cotonou dans le cadre de la dernière journée des qualifications de la Can Egypte 2019. l’attaquant Yannick Aguémon , les milieux Patrick Sèdjamè, Rodrigue Kossi et  le gardien Cherif Dine Kakpo sont convoqués pour la première fois pendant Mama Seibou , Anaane Tidjani et Rodrigue Fassinou font leur retour.

 

Michel Dussuyer vient de trancher pour le groupe qui disputera la dernière journée décisive  du 24 mars face au Togo à Cotonou pour le compte des qualifications de la Can Egypte 2019.

Comma attendu, l’ailier de Louvain en deuxième division  belge, Yannick Aguémon (26 ans , 12 matches , 1 but, photo) est convoqué pour la première fois. Le natif de Cotonou formé à Toulouse était espéré depuis plusieurs mois.  Il avait porté les couleurs de de la France avec la génération de Florian Thauvin en U21 au tournoi de Toulon 2012.

En pleine progression au Club Africain de Tunis , le milieu défensif Rodrigue Kossi ( 18 ans) fera ses débuts dans le groupe des A après avoir connu les U20 il y a quelques mois.

Deux autres novices arrivent des Buffles  ,le gardien Cherik Dine Kakpo (21 ans)  et le milieu Patrick Sèdjamè (20 ans) habituels titulaires chez le  leader de la ligue 1 à l’issue de la phase aller.

Trois revenants

Comme annoncé plusieurs jours, le milieu de Toulon en National 2 française, Mama Seibou (23 ans , 10 matches ) signe son retour tout comme le milieu Anaane Tidjani  de Ben Guerdane en première division tunisienne (21 ans , 4 matches). Les deux éléments n’avaient plus été convoqués depuis le match aller face au Togo en septembre 2018. Le premier revient de blessure car forfait contre l’Algérie et la Gambie pendant que le second avait fait les frais des  choix du sélectionneur.

Autre retour, celui de l’arrière droit et capitaine de l’Aspac Rodrigue Fassinou (22 ans) qui avait été lancé en A  en  2017. Le défenseur aux six  capes en équipe fanion est retenu pour la première fois par le technicien français.

Pour le reste, l’ossature du groupe retenu face à la Gambie en novembre est présente. Rappelons que Stéphane Sèssegnon , Sessi d’Almeida et Michael Poté suspendus pour ce dernier match ne sont pas disponibles.

Enfin, on peut noter l’absence de Marcellin Koukpo , présent lors en sélection depuis un peu plus d’un an , l’attaquant d’Hammam-Lif perd sa place dans le groupe. Le milieu d’Enyimba Jean-Marie Guera aussi sort du groupe après ses présences contre l’Algérie et la Gambie. Il n’y aura pas non plus de retour de Rudy Gestede en attaque.

Le sélectionneur Michel Dussuyer tiendra une conférence de presse jeudi prochain à Cotonou au sujet de la liste et du match face au Togo.

Géraud Viwami

La liste des 23 Ecureuils contre le Togo.

Gardiens (3)

Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor/Turquie) , Saturnin Allagbé (Niort/ France), Cherif Dine Kakpo (Buffles)

Défenseurs (8)

Junior Salomon (Plateau United/Nigéria) , Olivier Verdon (Sochaux/France) , Khaled Adénon (Amiens/ France ) Moise Adilehou (Levadiakos/Grèce),  David Kiki (Red Star / France), Emmanuel Imorou (Caen/ France), Rodrigue Fassinou (Aspac) , Seidou Baraze (Yzeure/ France)

Milieux  (6)

Rodrigue Kossi (Club Africain/ Tunisie) Jordan Adéoti (Auxerre/France), Patrick Sèdjamè (Buffles) , Mama Seibou (SC Toulon / France), Anaane Tidjani (Ben Guerdane/ Tunisie),  Cèbio Soukou,(Hansa Rostock/ Allemagne)

Attaquants (6)

Jacques Bessan (MO Bejiai/ Algérie), Steve Mounié (Huddersfield/ Angleterre) , Désiré Sègbè Azankpo (Senica/ Slovaquie), Jodel Dossou (Vaduz/ Suisse) Yannick Aguémon (OH Louvain/ Belgique), David Djigla (Niort/ France)

Coach : Michel Dussuyer

 

Ecureuils : deux retours et deux novices attendus ?

Le sélectionneur Michel Dussuyer donnera la liste des Ecureuils retenus pour affronter le Togo , le 24 mars pour le compte de la dernière journée des qualifications de la Can Egypte 2019  cet après-midi à Cotonou.

Avec les absences connues de Sessi d’Almeida , Michael Poté et Stéphane Sèssegnon tous suspendus, le technicien français devrait faire des choix.

trois retours espérés

Au milieu de terrain , on devrait enregistrer le retour de Mama Seibou (23 ans , 11 matches) du SC Toulon, précédemment blessé au genou. Il n’était plus apparu en sélection depuis le match aller contre le Togo en septembre dernier. Arsène Loko (24 ans, 18 matches) en grande forme avec le DC Motema Pembé dans le championnat congolais , le relayeur qui n’a plus été convoqué depuis 2016 est aussi cité.  En attaque , jamais convoqué depuis la prise de fonction de l’actuel sélectionneur, l’attaquant de M’Boro en deuxième division anglaise , Rudy Gestede  (30 ans) pourrait sortir de sa retraite internationale.

Deux novices attendus 

Le sélectionneur devrait également offrir les premières convocations au prometteur milieu du Club Africain de Tunis , Rodrigue Kossi (18 ans) qui enchaîne les bonnes performances au parc A. Puis l’ailier  de Louvain  en deuxième division belge , Yannick Aguémon (27 ans, 12 matches , 1 but)annoncé depuis plusieurs mois est désormais éligible.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois : La belle semaine de Kabirou Koutché ,  Aguémon et  Dossou buteurs , Verdon promu capitaine.

Votre rubrique vous dresse un bilan express des performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra : la belle semaine de Kabirou Koutché en Côte d’ivoire , la réussite de Jodel Dossou , le premier but de la saison pour Yannick Aguémon et Olivier Verdon promu capitaine. Point complet.  .

Bon à savoir…

En Côte d’ivoire , Kabirou Koutché  (25 ans,photo) a confirmé sa montée en puissance au sein du Willaiamsville AC avec une belle semaine. D’abord titulaire lors de la victoire de prestige 1-0 contre l’Asec Mimosas mercredi où il s’est créé une grosse occasion sur un tir lointain. Il aura plus de réussite dimanche contre Bouaké, à la conclusion d’un centre dans la surface il ouvre son compteur avant d’être au départ du deuxième but de Francis Nda pour un succès 2-0. Homme du match.

En Suisse, Jodel Dossou (26 ans) qui n’avait plus marqué depuis novembre a retrouvé le chemin des filets avec Vaduz en deuxième division.  Lancé dans la surface de réparation , l’ailier international béninois a conclu d’un ballon piqué pour sa première titularisation sur la phase retour et son cinquième but de la saison.

En Belgique , Yannick Aguémon (26) a signé son  premier but  de la saison avec Louvain dans une victoire 3-1 à l’extérieur, c’est le futur international béninois qui a montré la voie du succès en ouvrant le score dès la 11e minute.

En France , en Ligue 2 ,  Olivier Verdon  a porté le brassard de capitaine avec Sochaux lors de la défaite contre Orléans vendredi soir. Le défenseur international béninois profite des absences mais aussi de la confiance de son coach sénégalais Omar Daf.

En coupe de la confédération Africaine , le défenseur central Apollinaire Danvidé était titulaire avec les congolais de l’As Otoho battu 2-1 sur le terrain des marocains de Hassania d’Agadir. Tout comme l’arrière gauche Isaac Louté (Enugu Rangers) défait à Sousse 2-1.

Jordan Adéoti (Auxerre) Daniel Didavi (Stuttgart) Khaled Adénon (Amiens) , Rodrigue Kossi (Club Africain) , Jean-Marie Guera (Enyimba) et Junior Salomon (Plateau United) sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

TABLEAU DES STATS

Coupe Africaines

Coupe de la confédération

J3 – Groupe B

Etoile du Sahel (Tunisie) –  Enugu Rangers (Nigéria)  2-1

Titulaire : Isaac Louté – arrière gauche – 90 minutes  (Enugu Rangers)

Stat saison : 3 matches – 1 but  (en phase finale)

Classement : 3e  /4 : Enugu Rangers 4 points

J2- Groupe A

Hassania Agadir   (Maroc) – As Otoho  (Congo) 2-1

Titulaire : Apollinaire Danvidé  – défenseur – 90 minutes  (Otoho)

Stat saison : 2 matches  (en phase finale)

Classement : 3e/4 : As Otoho 2 points.

 

Allemagne

D3 – J25

Hansa Rostock – Meppen  0-2

Titulaire : Cebio Soukou – milieu offensif – 90 minutes (Hansa Rostock)

Stat saison : 22 matches – 8 buts

Classement : 11e/ 20 : Hansa Rostock 33 points

 

Angleterre

D1-J27  

Newcastle – Huddersfield 2-0

Entré en jeu : Steve Mounié – attaquant – 76e  minute (Huddersfield)

Stat saison : 22 matches – 1 but

Classement : 20e/20: Huddersfield 11 points.

 

Arabie Saoudite

D2 – J25

Al Jabalain – Al Khaleej 1-1

Titulaire : Paterne Counou – 90 minutes –  défenseur central (Al Jabalain)

Stat saison : 24 matches – 1 but

Classement : 9e /20 : Al Jabalain  34 points

 

Belgique

D2-J13

Tubize – OH Louvain 1-3

Titulaire : Yannick Aguémon – 77 minutes – ailier (OH Louvain)

But : Aguémon 11e minute

Stat saison : 11 matches

Classement : 7e/8 : OH Louvain 13 points

 

Côte d’ivoire

D1-J18

FC Bouaké – WAC 0-2

Titulaire : Kabirou Koutché – 90 minutes – ailier (WAC)

But : Koutché 75e minute

Stat : 5 matches , 1 but

Classement : 12e/14 :  WAC 19 points

 

Gabon

D1-J1

Akanda – AO CMS 0-0

Titulaire : Djamal Fassassi – 90 minutes – arrière droit (AO CMS)

Stat saison : 1 match

Classement :  3e/4 : AO CMS 1 point

 

Grèce

D1-22

Xanthi – Levadiakos 0-1

Titulaire : Moise Adilehou – défenseur central – 90 minutes (Levadiakos)

Stat saison : 14 matches

Classement : 14e /16: Levadiakos 19 points

 

 

 

France

Ligue 1-J26

Nantes – Bordeaux 1-0

Titulaire : Jules Koundé , défenseur central , 90 minutes (Bordeaux )

Stat saison : Koundé 25 matches – 1 but

Classement : 13e/20 : Bordeaux 32 points

 

Paris SG  – Nîmes 3-0

Entré en jeu : Colin Dagba , arrière droit , 73e minute  (PSG)

Stat saison : Dagba  7   matches

Classement : 1er /20 : PSG 68 points

 

Ligue 2 – J26

 

Red Star – Valenciennes 1-0

Titulaire : David Kiki– arrière gauche – 90   minutes (Red Star )

Stat saison : Kiki 5 matches

Classement : 20e /20 : Red Star 21 points

 

Lens – Niort  4 -1

Titulaire : Saturnin Allagbé – gardien – 90 minutes ;  David Djigla –  ailier – 77 minutes (Niort)

Stat saison : Allagbé  26 matches – 8 clean sheet – Djigla 19  matches – 1 but

Classement : 10e/20 : Niort 35  points

 

Orléans  – Sochaux 2-0

Titulaire   : Olivier Verdon  – défenseur central  – 90  minutes (Sochaux)

Stat saison : Verdon 20  matches

Classement : 17e /20 : Sochaux  25 points

 

Nigeria

D1 – J10

Kano Pillars – Abia Warriors 2-0

Titulaire : Kola Raimi – ailier – 63 minutes (Abia Warriors)

Stat saison : Raimi 6 matches

Classement : 8e /12 : Abia Warriors  11 points

 

Suisse

D2-J21

Vaduz -Aarau 2-0

Titulaire   : Jodel Dossou  – ailier  – 86 minute   (Vaduz  )

Stat saison : Dossou 22 matches – 5 buts

Classement : 7e /10 : Vaduz  23 points

Tunisie

D1-J15

JS Kairouan – Hammam-Lif  1-1

Entré en jeu : Marcellin Koukpo – attaquant – 65e minute (Hammam-Lif)

Stat saison :  7 matches

Classement : 12e/16 : Hammam-Lif 13 points

 

Turquie

D1-J23

Rizespor – Yeni Malatyaspor 3-0

Titulaire : Fabien Farnolle – gardien – 90 minutes (Y. Malatyaspor)

Stat saison :  16 matches

Classement : 5e/18 : Malatyaspor 35 points

 

D2-J22

Adana Demirspor – Altinordu 3-0

Titulaire : Michael Poté –attaquant- 90 minutes (Adana Demirspor)

Stat saison : 23 matches – 11 buts

Classement : 8e /18 : Adana Demirspor 34 points.

 

Genclerbirligi – Umraneyispor  2-1

Titulaire : Stéphane Sèssegnon – milieu offensif –  90 minutes (Genclerbirligi)

Stat saison : 22 matches – 4 buts

Classement : 3e /18 : Genclerbirligi 47 points

 

Réalisé par Géraud Viwami

 

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

Bjfoot Awards 2018 : Meilleur binational , les nommés sont…

Bjfoot.com dévoile les nommés des Bjfoot Awards 2018. Vous pouvez voter sur l’onglet réservé à la Une du site. Vos choix compteront pour 50% dans le verdict final. Voici les nommés pour le prix du meilleur binational.  

  • Meilleur binational

Colin Dagba  20 ans (PSG/ France)

Intéressant pendant la pré-saison avec le PSG, l’arrière droit a prouvé au bout de quelques apparitions en Ligue 1 qu’il avait le coffre pour le haut niveau. Même s’il priorise pour l’instant la France, c’est clair qu’il est programmé pour percer.

Jules Koundé 20 ans (Bordeaux/ France)

So Foot l’a récemment répertorié parmi les 50 jeunes les plus prometteurs du monde. Ce qui en dit long sur la montée en puissance du garçon de 20 ans désormais indiscutable dans la défense centrale girondine. Il empile les matches en Ligue 1.

Yannick Aguémon 26 ans (OH Louvain/ Belgique)

Sa fin d’année a été gâchée par une vilaine blessure au genou mais avant, l’ailier n’a pas de grand regret à avoir. Il aura inscrit une dizaine de buts toutes compétitions confondues 2018. Attendu chez les Ecureuils, il confirme sur le tard.

Meilleur binational

  • Jules Koundé (37%, 172 Votes)
  • Yannick Aguémon (34%, 160 Votes)
  • Colin Dagba (29%, 137 Votes)

Total Voters: 469

Loading ... Loading ...

LA REDACTION 

Ecureuils: La liste face à l’Algérie sera sans Aguémon et Soukou

Alors que la liste des Ecureuils convoqués pour la double confrontation du 12 et 16 octobre prochain face à l’Algérie comptant pour les 3e et 4e journée des qualifications de la Can Cameroun 2019 sera dévoilée demain, le sélectionneur Michel Dussuyer devra patienter pour avoir à disposition Cebio Soukou (25 ans , Hansa Rostock/ Allemagne) et Yannick Aguémon (26 ans , OH Louvain/ Belgique)  qui ont déjà donné leur accord pour défendre les couleurs béninoises  dans  son groupe. Le premier est en attente de l’aboutissement de sa procédure administrative en vue d’être qualifié pour évoluer avec le Bénin , idem pour le second qui s’est en plus blessé à au genou et sera indisponible deux mois.

Géraud Viwami