Le Tas nage en surface, la solution bénino-béninoise envisagée ?

 

Les débats juridiques peuvent se poursuivre. Mais de notre position de reporter sportif, donc pas spécialistes du droit, seul le ballon compte. Alors, on rejoue quand sur nos stades ? La réponse aurait pu intervenir si seulement la décision du Tas allait au fond des injonctions de la Fifa et donnait raison à cette dernière. On serait fixé. Hélas non. Enfin, avec l’incarcération de Moucharafou Anjorin, leader du camp « vainqueur auto-déclaré », les choses restent loin d’être clarifiées. Le tas aura accouché d’une souris et la solution bénino-béninoise est désormais à préconiser pour que revive le foot, le vrai !

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

1 réflexion sur « Le Tas nage en surface, la solution bénino-béninoise envisagée ? »

  1. On n’en a pas besoin d’une entente ou cohabitation entre les deux camps, il faut laisser Anjorin faire son désordre comme le veux le gouvernemen et Yayi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *