Envoyé spécial : Air Mounié plane sur le derby breton

 

 

Buteur puis impliqué sur deux autres buts lors du succès, 3-2 de Brest au stade Francis le Blé contre Lorient à l’occasion de la 4e journée de Ligue 1 française, Steve Mounié (25 ans) a brillé dans le derby de la Bretagne ce dimanche après-midi. L’attaquant international béninois monte en puissance dans une équipe des pirates qui a maîtrisé son sujet merlu.

Air Mounié décolle

Mounié, titulaire pour sa première apparition à Francis le Blé est sollicité dès l’entame, Il touche ses deux premiers ballons de la tête en pivot (3e et 5e minutes). Il sera au départ de la première action chaude du match. L’attaquant béninois s’excentre à droite pour gagner un duel sur une longue touche de son latéral droit, Julien Faussurier puis remise sur ce dernier qui centre dans la surface. La suite de l’action amène une situation litigieuse sur Romain Perraud qui oblige l’arbitre, Mr Abed a appelé la VAR. Pas de pénalty. (6e)

Lorient souffre d’entrée. Brest a la possession du ballon, Mounié va régaler d’un joli enchaînement :  contrôle en extension et petit pont sur Vincent Le Goff battu , c’est Thomas Fontaine qui arrive à la rescousse et dégage en corner. Le danger était là (7e)

En pivot, Mounié sert de relais sur une passe appuyée au sol de Herrelle sur quarante mètres. Romain Faivre s’engouffre dans la surface de réparation mais ne cadre pas sa frappe enroulée. (12e)

Après le premier quart d’heure, son appétit va s’affirmer dans la surface de réparation.

Le Douaron adresse un bon centre au point de pénalty, Mounié est devancé par un tacle de Jeremy Morel. In extrémis (20e). Dans une équipe brestoise joueuse, il participe au jeu en gagnant de la tête en pivot qui fluidifie le jeu pour Charbonnier qui combine avec Le Douaron (26e).

Acculé, Lorient va se créer une bonne occasion en attaque rapide. Yoann Wissa passe près d’ouvrir le score pour les visiteurs, son tir est au-dessus (27e)

Mounié répond dans la foulée. Il place une première tête en remise suite à un corner, récupéré facilement par le gardien, Paul Nardi. (27e)

La domination des Pirates sera récompensée, Mounié sera doublement décisif.

L’arrière gauche, Romain Perraud ouvre le score. Mounié est à l’origine comme avant dernier passeur. Il sert de relais à l’entrée de la surface, il contrôle son ballon et décale parfaitement Julien Faussurier à droite qui centre pour la reprise de volée victorieuse du buteur 1-0. (30e)

Ensuite sur un ballon qui semblait presque perdu, Perraud s’arrache puis parvient à centrer du gauche, Mounié décolle et place une tête précise qui laisse le gardien Paul Nardi pantois. Magnifique. 2-0. Premier but de la saison pour sa première à domicile, le stade explose. Il n’aura fallu deux apparitions au numéro 15 pour débloquer son compteur sous le maillot brestois. Adaptation express.

Les brestois se relâchent un peu dans le jeu, le défenseur central Christophe Herrelle va marquer contre son camp suite à un coup franc de Le Fée (34e). 2-1. Puis Grcbic touche le poteau deux minutes plus tard, l’égalisation n’était pas loin. Ouf

Mounié gagnera deux derniers duels avant la pause et un centre vicieux dévié en corner (41e). Les locaux tiennent le bon bout dans leur derby

Toujours dans les bons coups  

La connexion Mounié – Charbonnier se dessine au fil du match, le duo multiplie les échanges sur le front de l’attaque. Mounié s’appuie encore sur son numéro 10 après une remise en touche de Perraud (46e)

En confiance, il mettra sa stature et son jeu tête au service du collectif en dégageant de la tête au premier poteau sur corner (54e)

Brest recule, Lorient va mieux dans ce second acte, Julien Fontaine oblige Gauthier Larsonneur à sortir une parade (55e)

Les locaux répondent sur une nouvelle action où Mounié sert d’appui pour Faivre qui file au but mais manque le cadre (56e) La prochaine situation sera la bonne.

Les rôles sont inversés. Mounié prend la profondeur dans le dos de Charbonnier qui dévie de la tête. Le natif de Parakou presse Fontaine et gagne son ballon puis sert sur Irwin Cardonna qui file dans la surface.  Les lorientais peinent à se dégager le cuir revient sur Franck Honorat à droite qui fait mouche d’une frappe puissante 3-1.

Après ce but du break, les locaux reprennent le dessus dans la tête et le jeu.

Les vingt dernières minutes seront dures physiquement pour l’attaquant formé à Montpellier, bousculé dans la surface de réparation sur un centre de Cardona sans obtenir le pénalty. (70e)

Il s’invite à nouveau dans une combinaison à trois avec Cardona et Chabornnier mais sa remise sur ce dernier est interceptée par Morel. (75e).

Brest gère son avantage au marquoir, Mounié, son énergie. Il cadrera une dernière frappe à l’entrée des dix-huit mètre du gauche. (90e)

Les locaux se feront peur suite à la réduction du score de Monconduit qui profite d’une mauvaise relance de Larsonneur. 3-2 (92e) Et ce sera le score final.

Deuxième succès d’affilée pour le club breton, neuvième,  invaincu depuis l’arrivée de Mounié qui donne une dernière interview-télé au bord du terrain  avant de rejoindre le vestiaire après ce succès de prestige acquis dans le derby de la Bretagne devant 4553 supporters.

Au stade Francis Le Blé , Géraud Viwami

 

France – Ligue 1 – J4

Brest – Lorient 3-2

 

Buts : Perraud 30e, Mounié 32e , Honorat 62e / Herrelle (csc) 34e , Monconduit 93e

XI Brest : Larsonneur – Perraud , Faussurier , Duverne © , Herrelle – I. Diallo , Belkebla (Mbock 46e) – Faivre (Cardona 58e), Le Douaron (Honorat 58e) , Charbonier (Battochio 76e) – Mounié

Coach : O. Dall’Oglio

XI Lorient : Nardi – Le Goff, Mendes, Fontaine, Morel- Abergel, Lemoine (Monconduit 67e) – Boisgard (Hamel 16e), Wissa, Le Fée (Diarra 68e) – Grbic (Bozok 82e)

Coach : C. Pelissier

 

Envoyé Spécial :  Hountondji impérial, Dossou craque, Clermont contrarié.

Jodel DOSSOU of Clermont during the Ligue 2 BKT match between Clermont and Toulouse at Stade Gabriel Montpied on September 19, 2020 in Clermont-Ferrand, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport via Getty Images)

Clermont (9e) a concédé un nul 1-1 aux allures de défaite, ce samedi après-midi à domicile contre Toulouse (17e) pour le compte de la quatrième journée de Ligue 2 française. Malgré une prestation aboutie de Cédric Hountondji (26 ans), en défense centrale et une entrée convaincante mais brève de l’ailier Jodel Dossou (28 ans), les Auvergnats peuvent avoir des regrets. Récit.

 

Hountondji impérial, Clermont prend l’avantage

Après la minute d’applaudissement en hommage à l’arbitre français Sébastien Desiage, décédé le 10 septembre dernier et les soignants dans la lutte contre la Covid, ce sont les visiteurs qui donnent le coup d’envoi sous la vingtaine de degré qu’affichait la météo. Les toulousains pressent d’entrée et obtiennent le premier corner (1e).

Pendant que les locaux essayent de remettre le pied sur le ballon, Hountondji, titulaire pour la quatrième fois d’affilée cette saison, touche ses deux premiers ballons en relances courtes sur Florient Ogier, son capitaine et compère de l’axe centrale (5e)

La montée en puissance clermontoise est confirmée par une frappe du milieu Jason Berthomier à ras de sol qui ne passe pas loin. Dans la foulée, l’ailier gabonais, Jim Allevinah trouve encore Berthomier dans les six mètres, sa frappe est détournée en corner.  Positionné au premier poteau sans être servi, Hountondji, traverse le terrain pour se replacer. (7e)

L’Écureuil sera sollicité deux fois en passe courtes sur une phase de construction de derrière.  (9e)

Les locaux vont ouvrir le score sur un corner direct tiré fort par Berthomier. En place au premier poteau, Hountondji immobilise son garde du corps et laisse passer le ballon 1-0. Malin. (10e)

Les auvergnats auraient pu faire le break si l’attaquant Bayo lancé face à Dupé n’avait pas perdu son face-à-face. (11e)

La maîtrise du jeu  est clermontoise à l’image de cet échange auquel Hountondji participe avec Ogier et le latéral Zedaka.  (13e)

L’ancien rennais va s’illustrer défensivement après le premier quart d’heure. D’abord sur un tacle propre pour couper une combinaison sur la ligne médiane entre le milieu Manu Koné et l’attaquant Bayo Vakoun. Première intervention tranchante. (16e)

Ensuite, il intercepte parfaitement de l’extérieur du pied droit un centre de Janis Antiste. (17e)

Les visiteurs sont dans un temps fort, Hountondji s’impose avec un nouveau tacle tranchant devant Vakoun. C’est le duel dans le match. (19e)

Long ballon de Branco dans la surface de réparation, le numéro 4 s’élève et gagne son premier duel aérien défensif.  Il prolonge suffisamment de la tête sur Zédaka qui dégage. Vakoun était à l’affut dans son dos. (22e)

Toulouse s’installe dans le camp clermontois, domine sans avoir d’occasions franches sauf sur cette frappe d’Antiste capté par Desmas (25e)

L’ailier David Gomis boitille et se fait soigner aux bords du terrain. Dossou, remplaçant est envoyé à l’échauffement par le coach Pascal Gastien. Mais il ne rentrera pas de sitôt (27e)

A la demi-heure, Clermont remet le pied sur le ballon.

Hountondji demande aux siens de remonter la ligne défensive tel un patron. (30e) Il donne l’exemple en sortant un geste défensif de classe. Sur un centre en cordeau d’Emiel Dejaegere, le défenseur central contrôle de la poitrine puis relance proprement à droite sur Zédaka malgré la pression adverse.

Alors que tout était propre jusqu’ici, il commet sa première faute sur une intervention trop énergique dans le dos de Vakoun au sol, à quarante mètres de ses buts. Sans danger. (34e)

L’attaquant ivoirien, son client de l’après-midi est lancé en profondeur, Hountondji quadrille la course du numéro 15 Violet et remets sur Desmas. (40e)

Le gardien clermontois Arthur Desmas sera expulsé sur une sortie non-maitrisée en dehors de sa surface sur Dejaegere.  Djoco entre dans les buts, Gomis sort. Sacrifié. (42e)

Hountondji , en leader, parle au jeune gardien avant que ce dernier ne s’installe dans les cages. (44e)

Les locaux réduits à dix mènent à la pause.

Cédric Hountondji en interview d’avant-match

Dossou trop chaud, craque … Clermont aussi

Dossou repart à l’échauffement dès la reprise.  En supériorité numérique, Toulouse abandonne sa défense à cinq et passe à deux attaquants. Les visiteurs dominent pendant que Clermont joue bas et compact.

Hountondji se signalera sur corner. Le défenseur se jette au premier poteau et reste au sol suite au duel. Il se fait soigner et revient sous les applaudissements du public. (51e)

La défense clermontoise ne concède rien à l’image de Hountondji qui se jette devant, Vakoun et dégage. (57e)

Clermont se montre dangereux sur les attaques rapides, bien servi en deux passes, Bayo se retrouve dans les six mètres. Il cadre sa frappe mais l’arrêt est facile pour Dupé (60e)

Pendant que Dossou se prépare à fouler la pelouse, Hountondji coupe intelligemment un centre vicieux d’Antiste. L’ailier entre en jeu, en remplacement de Berthomier.  Il échange avec Zedaka et s’installe dans le couloir droit. (68e)

Hountondji signe une nouvelle double intervention avec autorité devant Koulouris puis relance sur Magnin qui perd son ballon mais le défenseur, vigilant rattrape encore le coup grâce à  son bon placement (70e).

Premier ballon pour Dossou qui fixe bien et centre au premier poteau, la reprise de Bayo est détournée par Dupé. Corner. Dossou tire le coup de pied de coin qui lobe Hountondji au premier poteau et trouve encore Bayo au point de pénalty qui smatche son coup de casque au-dessus. (71e)

Dossou est chaud, peut-être un peu trop. Nouvelle percussion dans la surface de réparation, le numéro 24 efface son défenseur d’une feinte de corps génial mais manque le cadre. Sa frappe est trop croisée. Il reste au sol, visiblement touché. Il sort se soigner. Alerte. (72e)

Le match s’anime, Clermont joue les contres à fond, Toulouse met la pression dans les trente mètres.

Dossou tire un nouveau corner Ogier qui termine sur Hountondji. Ce dernier pivote et centre au point de pénalty. (75e).

Enthousiaste, Dossou régale avec son coup de rein, une petite rotation futile, dans les vingt mètres qui oblige Antiste à commettre la faute. (76e)

L’entrée de Dossou a changé le visage offensif des locaux qui sont devenus plus incisifs.

Derrière, Hountondji est toujours aussi vigilant. Il bien suivi le Dejaegere sur un coup franc décomposé aux abords des dix-huit mètres. Le défenseur se couche bien pour empêcher le centre. (78e)

Bayo lance Dossou sur contre mais il ne peut accélérer. Il a craqué. Il est au sol et va sortir sur civière. Ses adducteurs ont lâché. L’international béninois, ovationné est remplacé par Seidu. (82e)  Il devrait être absent minimum dix jours.

La fin de match sera amère pour Clermont qui concédera une égalisation sur un frappe en pivot contrée d’Antiste.1-1 (88e)

Toulouse sera réduit à dix après l’expulsion d’Adli à la 90e.

Clermont , neuvième est contraint au nul à domicile mais reste invaincu après quatre journées.

Au stade Gabriel Montpied de Clermont, Géraud Viwami

Allemagne : Soukou dégaine d’entrée pour succéder à Latoundji

 

Cèbio Soukou (27 ans) a signé ses débuts, ce samedi après-midi,  en Bundesliga avec la manière sous les couleurs de l’Arminia Bielefeld. Le milieu offensif béninois a ouvert le score face à Francfort, d’un joli ballon piqué dans la surface de réparation à la 51e minute. Premier but pour sa première apparition dans l’élite pour nouveau numéro 17 qui a délaissé le 29 qu’il arborait sur le précédent exercice. Il a été remplacé à la 73e minute. Le promu Bielefeld concède finalement un nul 1-1 et tient quand même son premier point de la saison dès la première journée.  Il devient le deuxième  international béninois à marquer en première division allemande après Moussa Latoundji , buteur en avril 2003 contre Borussia M’Gladbach.

Géraud Viwami

Made In Bénin : Alfred Linkpon , le magicien d’Akpakpa – Dodomè

A l’heure où tous les marchés sont entrain d’ouvrir leurs portes, Bjfoot  présente une série exclusive consacrée à dix  jeunes béninois  de moins de 23 ans évoluant dans les championnats locaux qui peuvent être de bonnes pioches pour l’étranger. Notre  huitième numéro  de Made In Bénin est consacré  au milieu offensif d’Esae, Alfred Linkpon (19 ans).

 

Indiscutable et indispensable

Après avoir soulevé la coupe nationale en juin 2019, Esae était à la lutte pour le titre national en 2020 après avoir connu la phase de groupe de la coupe de la confédération africaine puis était reconnu pour sa qualité de jeu , c’est parce qu’il était l’élément central. Malgré son physique presque chétif  son bagage technique et son intelligence de jeu compensent largement. Milieu offensif axial, c’est le facilitateur du jeu dans le milieu à trois que Richard Bio alignait quant il était encore sur le banc des universitaires. Transféré de Mambas Noirs où il a fait ses débuts en première division nationale  en 2017-2018, il pris son envol chez les bleus. En deux saisons , il a gagné la coupe du Bénin , découvert la scène africaine et s’est offert un belle réputation sur l’échiquier local en devenant un titulaire indiscutable, une pierre angulaire dans l’organisation. En 28 matches toutes compétitions confondues , il a délivré 8 passes décisives et marqué 3 buts en 2019-2020. On retiendra ses matches de haut vol contre les sénégalais de Génération Foot à Cotonou en octobre 2019 et son tir au but transformé lors de la séance décisive. Il a aussi  brillé en groupes en faisant un match référence contre les marocains de Berkane à l’extérieur. Il est devenu indispensable dans la fluidité du jeu des siens. Meilleur passeur de son équipe , son rôle va bien au-delà.

Facilitateur et magicien

Il assume à la perfection dans un rôle de relayeur , box-to-box ou meneur de jeu avec une aisance technique au-dessus de la moyenne. Sa couverture de balle reste une arme redoutable dans l’organisation, c’est difficile lui chiper un ballon dans les pieds dès qu’il en a le contrôle. Il aimante le cuir et sait distribuer. Jeu court comme jeu long , il voit vite et sait bouger dans les espaces dans la moitié adverse. Capable de se projeter , il sait aussi créer le danger par l’élimination parce qu’il a le dribble facile. C’est un milieu complet qui n’a pas peur de répéter les efforts pour se replacer et se déplacer dans un pressing. Généreux et doué , il doit pourtant faire des progrès dans la finition pour tutoyer un niveau nettement plus élevé dans un futur proche. surnommé « Eto’o » comme son idole , sa réputation va bien au-delà des rues du quartier populaire d’Akpakpa-Dodomé où il a tout appris.

L’heure du grand saut ?

Intenable en 2019-2020 , c’est lui qui change le visage du jeu de son équipe. Son ascension fulgurante n’est pas passé inaperçue. Il d’ailleurs été nommé lors des Bjfoot Awards 2019 pour le titre de meilleur joueur local. Suivi par le staff des Ecureuils A’ , il pourrait aussi  bien taper à la porte des A puisqu’il a un profil peu commun. En attendant, il a déjà été propulsé comme titulaire chez les U23 en matches amicaux contre le Tchad et le Congo.

Passé par Espoir Fc de Cotonou en amateur avant de découvrir l’élite avec Mambas Noirs , Esae pourrait-être la dernière étape avant le grand saut à l’étranger. Après avoir rendu des copies correctes en coupe de la Caf, il a bien tapé dans l’œil de plusieurs clubs en Afrique du Nord notamment.

Géraud Viwami

 

Fiche

Alfred Linkpon

milieu offensif, béninois

1m67, 19 ans , Esae

France : Allagbé et d’Almeida désignés dans l’équipe type de la troisième journée de France Football

Auteur d’un grosse prestation samedi soir contre Nancy à domicile , lors de la victoire 1-0 de Niort , Saturnin Allagbé (26 ans)  a été désigné dans l’équipe type de la troisième journée de Ligue 2 par France Football. Le gardien capitaine a signé son deuxième clean sheet de la saison en sortant deux arrêts importants.

Le milieu défensif de Valenciennes , Sessi d’Almeida , convaincant en 68 minutes face à Châteauroux est aussi intégré dans l’équipe type.

C’est la première fois de la saison que deux internationaux béninois figurent dans ces choix.

Géraud Viwami

 

Perf’ des béninois : Dossou porte Clermont , Allagbé brille et les débuts de Mounié

Votre rubrique vous dresse un bilan express des  performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra :  Le but précieux de Jodel Dossou à Clermont, les parades décisives de Saturnin Allagbé  et les débuts de  Steve Mounié à Brest .

 

En France , Jodel Dossou (28 ans) a donné la victoire à Clermont à l’extérieur contre Auxerre en inscrivant l’unique but du match à cinq minutes du terme. Son premier but en Ligue 2 française est déjà précieux.

https://twitter.com/dossoujodel/status/1304884936906805248?s=20

Saturnin Allagbé (26 ans) aussi a été décisif en signant son deuxième clean sheet de la saison en trois matches. Le gardien a sorti deux parades clés lors du succès un but à zéro de  Niort face à Nancy.

En Ligue 1 , Steve Mounié  (25 ans) a été titulaire d’entrée avec Nîmes qui a signé son premier succès de la saison sur la pelouse de Dijon , deux buts à zéro. L’attaquant international béninois a disputé l’intégralité de la rencontre. Auteur d’une première plutôt satisfaisante à la pointe de l’attaque bretonne , il a été à l’origine de l’action qui amène l’ouverture du score de Romain Perraud.

En France , le milieu défensif  Djiman Koukou (29 ans) du Red Star et les défenseurs centraux  Olivier Verdon (24 ans) de Ludogorets en Bulgarie et Moise Adilehou (24 ans) du NAC Breda en Hollande  sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS

 

Allemagne

32e de finale – Coupe

RW Essen – Arminia Bielefeld 1-0

Titulaire : Cèbio Soukou – milieu offensif – 90 minutes (Arminia Bielefeld)

Stat saison : 1 match

 

Hansa Rostock – Stuttgart 0-1

Titulaire :Daniel Didavi – milieu offensif – 74 minutes (Stuttgart)

Stat saison : 1 match

France

Ligue 1 – J3

Paris SG – Marseille 0-1

Entré en jeu : Colin Dagba – arrière droit – 84e minute (PSG)

stat saison: 1 match

Classement : Paris 8e/20 : 0 point

 

Ligue 2 – J3

Niort-Nancy 1-0

Titulaire :Saturnin Allagbé  – gardien  –  90 minutes (Niort)

Stat saison : . Allagbé 3 matches, 1 clean sheet

Classement : 3e/20 : Niort 7 points

 

Auxerre – Clermont 0-1

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur central – 90 minutes (Clermont)

Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier – 69e minute (Clermont)

But : Dossou 84e

Stat saison : Hountondji 3 matches. Dossou 3 matches

Classement : 9e /20 : Clermont 5 points

 

Valenciennes – Châteauroux 1-0

Titulaire : Sessi d’Almeida  – milieu défensif – 68 minutes (Valenciennes)

Stat saison : 3 matches

Classement : 5e /20 : Valenciennes  6 points

 

National 1  – J5

Avranches – Bastia- Borgo 0-2

Titulaire : Khaled Adénon –défenseur central– 90 minutes (Avranches)

Stat saison : 1 match

Classement : 7e/18 : Avranches 6 points

 

Norvège 

D1-J17

Aelesund – Sarpsborg 0-1

Titulaire  : Jordan Adéoti – milieu – 71 minutes (Sarspborg)

Stat saison : 4 matches

Classement : 11e /16 : Sarpsborg 20 points.

 

Tunisie

D1-J26

Hammam-Lif  – Stade Tunisien 0-2

Titulaire : Marcellin Koukpo – attaquant – 70 minutes (Hammam-Lif)

Stat saison:  23 matches,  4  buts , 2 passes décisives

Classement : 13e /14 : Hammam-Lif 22 points.

 

Club Africain – Etoile du Sahel  2-3

Entré en jeu : Rodrigue Kossi – milieu défensif –  45e  minute (Club Africain)

Stat saison : 5 matches

Classement : 5e/14 : Club Africain  50 points.

Turquie

D1-J1

Ankaragurcu – BB Erzurumspor 1-2

Titulaire : Fabien Farnolle – Gardien – 90 minutes (Erzurumspor)

Stat saison : 1 match

classement : 9e/21 : BB Erzurumspor 3 points

D2 – J1

Menemenspor – Altinordu 0-2

Titulaire : Anaane Tidjani – milieu offensif – 90 minutes (Menemenspor )

Stat saison : 1 match

classement : 18e/18: Menemenspor 0 point

 

Umrayenispor – Bandirmaspor 2-1

Titulaire : Mickael Poté – attaquant  – 90 minutes (Bandirmaspor )

Stat saison : 1 match

classement : 14e/18: Bandirmaspor 0 point

 Réalisé par Géraud Viwami

 

Envoyé Spécial : Allagbé monstrueux , Niort capitalise et monte sur le podium

Grâce à un but de Pape Ibnou Ba et deux parades décisives de Saturnin Allagbé qui a signé un deuxième clean sheet en trois journées , Niort (3e) s’est offert un premier succès à domicile ce soir face à Nancy (15e) à l’occasion de la 3e journée de Ligue 2 française.

 

Allagbé dégoûte Triboulet

David Djigla était posé en tribunes, l’ailier international  béninois touché à la cuisse , les chamois ont pu compter sur  un autre Écureuil ,le gardien Saturnin Allagbé qui était titulaire et capitaine pour la troisième fois. Ce dernier donne de la voix d’entrée sous les trente degrés qu’affichait le thermomètre du stade René Gaillard avant le coup d’envoi sous les yeux du millier du supporter présents. Restriction de la  Covid oblige.

Allagbé devra attendre quatre minutes pour toucher son premier ballon sur une relance au pied vers Goduine Koyalipou.  Il sera ensuite sollicité sur une passe en retrait de Valentin Jacob qui l’oblige à sortir de ses seize mètres pour remiser sur Bryan Passi (9e). Puis dans la foulée , il lit bien le jeu pour anticiper une sortie aérienne de la tête , encore en dehors de la surface (12e).  Il signera une nouvelle sortie similaire cette fois-ci , c’est au pied pour  trouver son défenseur , Issouf Paro (16e).

Le match est plutôt équilibré même si les locaux dominent légèrement face à des nancéiens qui jouent bas. Mais Allagbé va provoquer la première frayeur du match. Le gardien tarde à dégager son camp sous le pressing de Triboulet qui contre son dégagement sans grand danger. Ouf.

Pendant qu’Olivier Kemen s’infiltre plein axe et cadre la première  frappe  du match(31e), Allagbé réalise son premier arrêt aussi sur un coup franc  aérien d’Amine Bassi des cinquante mètres (32e).

Avant , la pause le gardien des Écureuils va gagner son duel en face à face dans les pieds de Triboulet , tout seul dans la surface de réparation. Énorme. (37e). Les visiteurs n’étaient pas loin de refroidir le stade mais le dernier rempart n’a rien concédé. Nul vierge à la pause.

Allagbé sur le chemin du retour aux vestiaires entame une discussion au bord de la pelouse avec Pascal Landais , l’entraîneur des gardiens en rejoignant les loges.

Ba fait mouche , Allagbé toujours infranchissable

L’ancien portuaire est le premier des bleus à regagner son poste sur le terrain et s’illustre vite sur un centre de Bassi (47e). Deuxième arrêt du match.  Ce dernier va servir Biron qui croise sa frappe dans la surface de réparation. Allagbé sort une nouvelle parade du pied , suffisant pour détourner le cuir au dessus (49e). Magnifique arrêt réflexe.  Il maintient les chamois en vie pendant que les visiteurs font une meilleure entame du second acte.  Pendant qu’Allagbé donne de la voix pour réveiller les siens en criant « sortez , sortez » , la libération arrivera sur l’attaque rapide qui se déploie.  Bien servi en profondeur par Jacob , Pape Ibnou Ba file au but , élimine le gardien Valette et ouvre le score. 1-0 (55e). La nouvelle recrue passe près du doublé en touchant le poteau  sur une frappe croisée(62e)

Allagbé va se rassurer  avec trois arrêts pleins de sérénité sur des centres de Saliou Ciss (60e) et Santos (69e et 71e) .

Les dernières minutes seront dominés par les nancéiens mais les chamois tiennent bon. Entré en jeu , Latouchent devance Yongwa sur un dernier centre mais Allagbé veille au second poteau.

Les chamois s’imposent pour la première fois de la saison à domicile un but à zéro et restent invaincus avec sept points , ils montent sur le podium en tant que troisièmes. Allagbé signe un deuxième clean sheet en trois journées.

Après avoir célébré avec les supporters, le capitaine entame un dernier débrief encore avec Landais avant de quitter la pelouse sous les ovations.

Au stade René Gaillard , Géraud Viwami

France : Buteur , Dossou lance sa saison et fait gagner Clermont

Entré en jeu à la 69e minute sur la pelouse d’Auxerre  (14e) pour sa troisième apparition avec Clermont (9e) à l’occasion de la troisième journée de Ligue 2 française, Jodel Dossou (28 ans, 3 matches , 1 but) a offert la première victoire de la saison  aux Auvergnats. Lancé en profondeur , l’ailier international béninois a inscrit l’unique but du match à la 84e minute. Son premier but de la saison, suffisant pour un hold up en Bourgogne. Titulaire en défense centrale , Cédric Hountondji  a aussi joué un vilain tour à son ancien club.

Après deux nuls , Clermont respire.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Mounié est brestois , Sèssegnon discute avec Ankaragurcu et Birmingham vise Gestede

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra :Le retour de l’attaquant  Steve Mounié en Ligue 1 française à Brest. En Turquie ,  le milieu offensif Stéphane Sèssegnon discute avec Ankaragurcu. En Angleterre , Birmingham s’interresse à l’attaquant  Rudy Gestede. Le défenseur Olivier Verdon a été présenté à Ludogorets en Bulgarie.

 

Mounié est de retour  en Ligue 1 française

L’attaquant Steve Mounié (25 ans) signe son retour en Ligue 1 française , trois ans après son départ de Montpellier pour Huddersfield en Angleterre. Auteur de 19 buts en 95 matches de l’autre côté de la Manche , l’international béninois a été recruté par Brest  pour un transfert avoisinant les 5 millions d’euros. Le natif de Parakou portera le numéro 15 et s’est engagé pour quatre ans en Bretagne.

Turquie : Sèssegnon discute avec Ankaragurcu

Le capitaine de Ecureuils , Stéphane Sèssegnon (36 ans) libre depuis son départ de Genclerbirligi le mois dernier devrait rebondir en Turquie. Selon plusieurs médias locaux , l’ancien parisien serait en discussions avancées avec Ankaragurcu , pensionnaire de première division turque. A suivre

Angleterre : Birmingham est sur Gestede

Libre depuis la fin de son contrat à Middlesbrough , Rudy Gestede (32 ans) pourrait rester en Championship, deuxième division anglaise. Il serait sur les tablettes de Birmingham. A la recherche d’un attaquant , le club désormais coaché par l’espagnol Aitor Karanka qui était à l’origine sa signature à M’Boro en janvier 2017 serait en pince pour  retrouver l’international béninois.

Bulgarie : Ludogorets présente Verdon

Après la finalisation de son prêt en fin de semaine en provenance d’Alavès, le défenseur béninois Olivier Verdon (24 ans) a été officiellement présenté sous ses nouvelles couleurs du club bulgare de Ludogrets hier. Il portera le numéro 24 et n’a pas caché ses ambitions  » C’est la meilleure équipe de Bulgarie, elle joue en Ligue des Champions et Europa League , chaque année. Je connais d’autres joueurs qui sont venus ici. Mon objectif est d’évoluer individuellement et d’aider l’équipe aussi. »

France : Metz a tenté Dossou

Arrivé à Clermont pour trois ans en provenance d’Hartberg en Autriche , Jodel Dossou (28 ans) aurait pu atterrir ailleurs qu’en Ligue 2. Selon nos informations , Metz a tenté une approche pour chiper l’ailier international béninois mais ce dernier avait déjà ficelé sa venue en Auvergne. Les Grenats n’ont pas pu renverser la tendance.

Géraud Viwami

 

 

Made In Bénin : Chaibou Arouna , little big maestro


A l’heure où tous les marchés sont entrain d’ouvrir leurs portes, Bjfoot  présente une série exclusive consacrée à dix  jeunes béninois  de moins de 23 ans évoluant dans les championnats locaux qui peuvent être de bonnes pioches pour l’étranger. Notre  septième numéro  de Made In Bénin est consacré  au milieu offensif de la Jeunesse Athlétique de  Cotonou , Chaibou Arouna (20 ans).

 

L’homme de base

Pur enfant de Cotonou , il a fait ses classes dans les divisions amateurs de la capital économique béninoise pour finir par  s’imposer au plus haut niveau national. Entre discrétion et travail acharné , le milieu offensif complet  a pris du poids en silence dans le trio de la Jeunesse Athlétique de Cotonou aux cotés d’Harold Avodagbé et Fabrice Mensah dans l’entre-jeu . Dans un rôle de relayeur – box to box- il a franchi des paliers grâce à son volume de jeu et sa touche technique. Devenu titulaire indiscutable avec son numéro 18 dans le dos , le coach Vizir Touré n’arrive plus à se passer de lui. Avant l’arrêt de la saison 2019-2020 en mars dernier , il comptait déjà  20 matches joués toutes compétitions confondues pour trois buts marqués et  quatre passes décisives toutes compétitions confondues. Pour sa deuxième saison d’affilée dans l’élite , le joueur arrivée de l’As Cotonou en deuxième division en 2017 n’est plus le même. Il est quasiment devenu l’homme de base.

Ndiéfi « local »

Dans ses plus jeunes années , quant il portait encore les couleurs de Onze Créateurs il était encore attaquant d’où son surnom « Ndiéfi ». Pour faire référence à sa ressemble physique en taille (1,68m) avec l’ancien international camerounais, Puis Ndiéfi passé par Sedan et champion d’Afrique 2000 et 2002.  Lui , il attend encore de soulever ses premiers titres mais  il a quand même franchi des paliers. Redescendu d’un cran en milieu de terrain, il s’est adapté à la perfection. Dans un rôle de meneur de jeu , relayer ou box to box , il n’ a pas froid aux yeux tant il a le volume de jeu pour répéter les efforts entre les lignes. Doté d’une très bonne technique de passe et d’une grosse vision de jeu, il cumule 18 passes décisives sur les quatre dernières saisons. Il a bien mûri après deux saisons en Ligue 2 béninoise sous les couleurs de l’As Cotonou entre 2015 et 2017. Son jeu court est aussi soigné que son jeu long. Il sait sentir le jeu aux abords de la surface et fait parler sa qualité de frappe dans les  trente derniers mètres. Au-delà de ces qualités , il a l’art de multiplier de les gestes simples qui font avancer la construction du jeu de son équipe. Son centre de gravité bas, son intelligence,  sa facilité d’orientation sur ces prises de balles ou dribbles peuvent faire penser au milieu espagnol, Andres Iniesta. Osé , mais c’est un maestro dans l’âme.

Rendez-vous manqué en Ligue 2 française.

Cité parmi, les milieux les plus réguliers à l’échelle locale , il jouit désormais d’une grosse côté et a tapé dans l’œil de nombreux observateurs pointilleux. Selon nos informations, il était sur la shortlist  d’un club de Ligue 2 française mais sa venue a été différée suite à la crise sanitaire qui a refroidit la piste. Mais le club Hexagonal n’était pas le seul sur le coup , il a été aussi repéré par des recruteurs d’Europe de l’Est qui seraient déjà passé à l’action. Il vit surement ces dernières semaines sur la scène locale avant une exposition attendue à l’étranger.

Géraud Viwami

Fiche

Chaibou Arouna

milieu offensif, béninois

1m68, 20 ans , Jeunesse Athlétique de Cotonou

 

Entretien exclusif : Yannick Aguémon « Jouer pour son pays, c’est quelque chose d’extraordinaire »

Au repos forcé sur cette trêve internationale de septembre , Yannick Aguémon (28 ans) nous accordé un entretien exclusif , l’ailier de l’OH Louvain donne des nouvelles après sa récente blessure au genou , son début de saison en première division belge, les ambitions de son club, son utilisation sur le terrain , sa prolongation de contrat et des Ecureuils

 

Après votre sortie sur civière il y a quelques jours contre Beveren en fin de match , votre genou serait touché?

Je suis sorti sur civière lors du dernier match. Je me suis blessé au genou sur un contact anodin. Dieu merci , ça va bien. Cette semaine, j’ai subi  une opération au genou. Je serai écarté des terrains pour deux mois et demi ou trois mois. Cela fait partie du football, du métier. C’est à moi  de faire le maximum pour revenir le plus rapidement et mieux possible pour aider mon club et la sélection nationale.

Louvain  compte quatre points après autant de journées et pointe en première partie de tableau , c’est plutôt un bon début de saison?

On est en milieu de classement , la saison est encore très longue. Nous avons commencé avec de gros matches face à de bonnes équipes qui jouent bien au ballon , qui nous ont posé énormément de problèmes.  Nous avons réussi à faire de bons résultats. Maintenant, nous avons eu énormément de blessés , la plus part des joueurs du onze habituel sont indisponibles en ce moment. Nous avons un groupe large et d’autres joueurs qui vont nous rejoindre durant ce mercato. Le coach fait du très bon travail et cela aussi une chance pour les joueurs qui jouaient moins de montrer de quoi  ils sont capables. Ils ont la qualité pour palier les absences. J’espère que cela va continuer ainsi et que nous aurons de bons résultats toute la saison. J’ai joué trois matches sur quatre , sur la première journée je sentais une douleur aux adducteurs donc j’ai dû laisser ma place. J’ai fais la préparation un peu blessé. Il faut savoir passer au-delà de ces blessures et revenir plus fort.

Vous avez débarqué en Belgique en janvier 2016 , quatre années plus tard vous découvrez la première division , comment est-ce que vous vivez cela ?

J’avais très envie de montrer de quoi j’étais capable dans l’élite belge. Avec beaucoup enthousiasme et d’envie malheureusement cela a été très court. Durant le peu de matches que j’ai joué pendant ce temps , je suis très content de pouvoir affronter des joueurs de haut niveau. C’est aussi un apprentissage de connaître ce niveau. Il faut jouer avec enthousiasme , prendre du plaisir. Nous avons la chance de jouer dans l’élite , il faut se faire plaisir tout en respectant les consignes de l’entraîneur , en remplissant les objectifs personnels ou collectifs. C’est une bonne chose moi d’accéder à une première division. C’est bénéfique pour monter son niveau et c’est de bonnes augures pour la sélection béninoise aussi que cela soit moi ou d’autres joueurs.

« . Avec des investisseurs comme les thaïlandais de King Power qui détiennent aussi Leicester… je grandis en même temps que le club. »

 

Alors comment appréciez-vous , le niveau , le rythme…

Le rythme et le niveau ne sont pas les mêmes qu’en deuxième division belge. Nous avons joué contre de grandes équipes , le Standard de Liège , Genk ce sont des joueurs un peu plus costauds, habiles techniquement , tactiquement très forts. C’est un autre palier. Le rythme des matches c’est autre chose. Nous avons la chance qu’au début qu’il y a pas de supporters , l’ambiance du public ne nous pose pas de problèmes pour le moment car les matches sont à huit clos. Il faudra aussi  bien faire avec leur retour , la pression du public , l’arbitre. Ce sera un élément à prendre en compte pour les prochains matches. J’ai confiance en mon équipe et j’espère qu’on aura les résultats.

Vous avez cru au projet du club depuis votre arrivée en 2017, vous avez disputé 80 matches , marqué 18 buts et délivré 19 passes décisives sous le maillot de Louvain , maintenant que vous êtes montés , quels sont vos objectifs?

C’est vrai que j’entame ma quatrième saison ici. J’ai prolongé pendant la pré saison. Je crois au projet sinon je n’aurai pas prolongé. C’est un  énorme projet. Nous sommes en première division , ils vont pouvoir continuer pour  qu’on soit dans les tops équipes belge à venir. Avec des investisseurs comme les thaïlandais de King Power qui détiennent aussi Leicester, ils ont beaucoup de moyens pour mettre des choses en place. C’est une bon projet avec beaucoup adrénaline , de pression , c’est ce que je recherchais. C’est pour cela que j’ai fait le choix de rester à Louvain. Je connais la maison tout le monde me connait.  Maintenant je fais partie des anciens , je grandi en même temps que le club.

Mais vous auriez pu partir ?

Oui j’aurai pu partir. Il y a avait quelques offres intéressantes en Belgique ou à l’étranger. Je pense que la continuité avec mon équipe où j’ai grandi  , c’était mon envie de rester. Il y avait des offres mais il y a eu pleins de petits problèmes. Il fallait faire cette finale retour pour la montée en première division qui avait été programmée  à une semaine du début du championnat. J’étais vraiment focus sur Louvain et nous nous sommes entendus sur les termes du contrat , c’est pour cela que je suis resté. A partir du moment où nous sommes tombés d’accord , je n’ai pas trop réfléchi.

Votre dernier match en sélection nationale remonte à novembre 2019 , Les Ecureuils vous manque ?

Oui près d’une année, cela me manque et ça manque à tous les joueurs d’ailleurs. Les matches internationaux c’est à part. Jouer pour son pays, c’est quelque chose d’extraordinaire. Jouer pour le peuple. Retourner au Bénin, revoir la famille , c’est très important pour moi. Il y avait un rassemblement en septembre qui a été reporté. Les joueurs et le staff vont se retrouver certainement prochainement pour bien préparer les matches importants qui arrivent. Nous gardons en tête que nous avons envie de nous qualifier pour la prochaine Coupe d’Afrique. C’est notre objectif numéro un.

Vous êtes maintenant un ailier accompli , comment appréhendez-vous ce rôle sur le terrain par rapport à l’évolution du football moderne?

J’ai toujours été un ailier , un milieu offensif , à gauche comme à droite, même derrière l’attaquant. Maintenant, en club nous jouons avec une défense centrale à trois et deux pistons dans les couloirs qui défendent et attaquent beaucoup. Je me situe à ce poste-là. C’est vrai que cela m’a permis  d’évoluer , d’élargir ma palette. Normalement j’ai plus l’habitude d’attaquer. Mais avec ce repositionnement , je dois aussi faire le travail défensif. J’ai appris avec plaisir pour me jauger  par rapport à cela. Je pense que ça va car j’ai fais sept passes décisives en étant dans cette position. Il y a beaucoup de choses à travailler notamment sur les buts où je peux encore améliorer. Loin des cages , c’est difficile ,de scorer. C’est à moi de travailler de faire les efforts pour avoir les meilleures statistiques pour aider mon équipe à être performante. Ces derniers matches , nous sommes passés en 4-3-3 où j’évolue en ailier droit. Le coach nous laisse assez de liberté par rapport à cela.  J’ai retrouvé mes sensations d’il y a deux ans où j’évoluais à ce poste. Cela m’a fait plaisir malheureusement je me suis blessé mais je reviendrai plus fort.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Journal des transferts : un nouveau prêt pour Verdon , Adihelou file en Hollande , Farnolle reste en Turquie et Koukpo courtisé en Pologne

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : Les signatures du gardien Fabien Farnolle , des défenseurs Moise Adilehou  et Olivier Verdon. Les attaquants Steve Mounié et Marcellin Koukpo sont courtisés.

 

Verdon prêté en Bulgarie

Transféré à Alavès , l’été dernier , Oliver Verdon (24 ans)  devra attendre pour faire ses débuts en Liga espagnole car le défenseur fera l’objet d’un deuxième prêt consécutif à Ludogorets.  L’ancien bordelais est cédé pour une année avec option d’achat. Le club champion de Bulgarie qui disputera qui vient d’être reversé en Europa League. Arrivé de Sochaux (Ligue 2 française) l’international béninois avait été prêté à Eupen en première division belge où il a signé une saison correcte avec 22 apparitions.

Farnolle reste en Turquie

Alors qu’on annonçait une prolongation automatique à Yeni Malatyaspor , Fabien Farnolle (35 ans) a finalement changé de club mais reste en première division turque. Le gardien des Ecureuils s’est engagé avec BB Erzurumpor pour une saison. Il arrive comme un renfort dans le club promu cette saison. Il sera le deuxième international béninois a porté les couleurs du club après l’attaquant Mickael Poté qui y séjournait la saison dernière.Arrivé en Turquie à l’été 2017 en provenance du Havre , le gardien formé à Bordeaux a passé trois saisons dont deux en tant que numéro un à Yéni Malatyaspor où il a disputé 73 matches toutes compétitions confondues pour 19 clean sheet. L’ancien clermontois a également conduit le club a une cinquième place en 2019 et connu le tour préliminaires de la Ligue Europa.

Adilehou arrive en Hollande

Moise Adilehou (24 ans) va découvrir un nouveau championnat cette saison 2020-2021. Le défenseur des Ecureuils quitte donc Boluspor  et la deuxième division turque qu’il a rejoint en janvier dernier. Sur la seconde partie de saison il n’aura disputé que  cinq rencontres. L’ancien Valenciennois qui avait encore une année de contrat s’est libéré de son bail avec son ancien club pour s’engager avec le NAC Breda en deuxième division hollandaise pour deux ans. Il arrive comme un renfort dans un club qui joue la montée, le club avait terminé 5e à l’interruption de la saison 2019-2020.  Le club a débuté sa saison le samedi dernier par un large succès 6-1 sur la pelouse de Jong AZ.

Marseille et Saint-Etienne sur Mounié

Huddersfield serait prêt à laisser filer  Steve Mounié (24 ans) sur ce mercato. L’attaquant international béninois auteur de 19 buts en 91 matches entre la Premiere League et la Championship qui a encore un an de contrat dispose d’un bon de sortie. Il a une bonne côte en Ligue 1 française , Saint-Etienne discute d’un transfert autour de 5 millions pendant Marseille également pourrait être intéressée par l’ancien buteur de Montpellier.

Koukpo discute en Pologne

En fin de contrat dans quelques jours , Marcellin Koukpo (24 ans) ne devrait pas rester à Hammam-Lif dans le championnat tunisien. L’attaquant polyvalent qui est courtisé par l’Etoile du Sahel et le CS Sfaxien pourrait atterrir en Europe à la fin de son bail. Selon nos informations , l’ancien des Buffles est dans les petits papiers d’un club polonais de première division qui aurait d’ores et déjà soumis une offre de contrat au joueur qui devrait se décider dans les jours à venir.

Géraud Viwami

Made In Benin : Adamou Nassirou , le tueur des surfaces

A l’heure où tous les marchés sont entrain d’ouvrir leurs portes, Bjfoot  présente une série exclusive consacrée à dix  jeunes béninois  de moins de 23 ans évoluant dans les championnats locaux qui peuvent être de bonnes pioches pour l’étranger. Notre  sixième numéro  de Made In Bénin est consacré  au buteur de l’As Cotonou , Nassirou Adamou (20 ans).

 

Fidélité et progression

Quand on regarde ces chiffres et la régularité de ses performances on peut s’interroger sur sa présence en deuxième division béninoise mais il a tout ou presque pour aller plus haut. Attaquant axial de formation , il a tout appris sous les couleurs de l’As Cotonou , pensionnaire du deuxième échelon du foot béninois. Arrivé en jeune prometteur il a tout appris au club. Il s’est développé dans un effectif appelé à jouer la promotion chaque saison. Une ambition à peine voilée qui a permis au numéro 10 de s’épanouir loin des projecteurs mais avec  brio. Avant l’arrêt de la saison précédente , son club pointait déjà à une quatrième place en 20 journées disputées et croyait toujours lutter pour enfin pour une promotion  mais hélas la Covid est arrivée.  Son buteur attitré avait déjà sept réalisations au compteur sans aller au bout de son exercice. Mais le club devrait avoir du mal à le retenir tant il parait au dessus du lot.

Finisseur clinique

C’est un attaquant moderne pour résumer son style. Il peut rendre des copies très correctes dans un rôle axial comme sur un côté en position d’attaquant intérieur. Il aime l’espace et sait y bouger pour mettre en difficulté les lignes défensives adverses. Constamment attiré par le but , il a un sang froid de finisseur qui ne passe pas inaperçu. Grosse révélation locale, il était annoncé  avec insistance dans l’élite béninoise après son incroyable saison 2018-2019 où il a marqué 16 buts et délivré 9 passes décisives toutes compétitions confondues. Il sait tout faire sur la ligne offensive , presser , prendre de la vitesse et  servir en pivot. Puissant et vif , i a  une aisance technique au dessus de la moyenne pour éliminer facilement mais aussi pour  faire le dernier geste avec justesse. Sans fioriture , il a toujours le réflexe qui fait mal dans la surface. C’est un vrai tueur capable de faire gagner un match sur une seule occasion.

Courtisé de tout part sur le plan local , son club a réussi à le conserver malgré toutes les tentatives des prétendants. Et la saison écoulée , il est reparti sur les mêmes standards avec 7 buts et 2 passes décisives en 14 apparitions soit un ratio d’un but tous les deux matches. Impressionnant pour celui qui a marqué plus de quarante pour cent des buts du club cotonois sur les deux  derniers exercices. Une confirmation qui lui a valu une exposition sur le plan international.

 

Un départ inévitable

Il n’est pas passé entre les mailles du maillots des Ecureuils , il a bien participé des stages chez les U17 ,U20 et U23. C’est chez les Espoirs qu’il va finalement briller avec deux buts lors des amicaux de préparations disputés au Togo et au Burkina Faso en 2019. Arrivé à maturité ,  il suscite aussi de l’intérêt déjà à l’étranger. Il était sur les tablettes d’un club gabonais en fin d’année mais ils ne sont plus désormais seuls sur le dossier. Selon nos sources , il a une grosse côte en Tunisie où plusieurs clubs auraient déjà tenté des approches pour le débaucher dans les semaines à venir. Il sera sans doute l’une des attractions de ce marché.

Géraud Viwami

 

Fiche

Nassirou Adamou

attaquant , béninois

1m75, 21 ans , AS Cotonou

Transfert : Moise Adilehou va rejoindre NAC Breda (Hollande)

Le défenseur international béninois Moise Adilehou (24 ans) va quitter la deuxième division turque et  s’engager avec NAC Breda en deuxième division hollandaise. L’opération sera officialisée dans les heures à venir.

 

Moise Adilehou va découvrir un nouveau championnat cette saison 2020-2021. Le défenseur des Ecureuils quitte donc Boluspor  et la deuxième division turque qu’il a rejoint en janvier dernier. Sur la seconde partie de saison il n’aura disputé que  cinq rencontres. L’ancien Valenciennois qui avait encore une année de contrat s’est libéré de son bail avec son ancien club pour s’engager avec le NAC Breda en deuxième division hollandaise. La durée de son nouveau contrat sera officiellement annoncée lors de sa présentation qui sera faite dans les  heures à venir. Il arrive comme un renfort dans un club qui joue la montée, le club avait terminé 5e à l’interruption de la saison 2019-2020.  Le club a débuté sa saison le samedi dernier par un large succès 6-1 sur la pelouse de Jong AZ.

International béninois depuis mars 2017 , Adilehou a disputé la Can Egypte 2019 où il a été buteur en huitièmes de finale  contre le Maroc.

En Hollande , le défenseur connaîtra le cinquième championnat sa carrière pro après la France , la Slovaquie , la Grèce et la Turquie.

Géraud Viwami

Equipe Nationale : Les Ecureuils en étaient où ?

Selon le calendrier initial sur cette fenêtre internationale , les Ecureuils devraient être entrain de disputer la dernière journée des qualifications de la Coupe d’Afrique 2021 mais il n’en est rien. Depuis la Covid a tout chamboulé dans l’ordre du football mondial , alors les Ecureuils en étaient où?

Dossou était en feu

Après une coupe d’Afrique 2019 réussie en Egypte où le Bénin a terminé troisième de son groupe derrière le Cameroun et le Ghana avant de sortir le Maroc en huitièmes et de tomber face au Sénégal en quarts de finale , un nouveau cycle avait débuté avec la campagne de qualification pour la Can Cameroun 2021. Depuis la compétition a été reportée d’une année , elle se déroulera en janvier 2022 mais le Bénin avait déjà lancé sa machine. En novembre 2019, les Ecureuils se sont produits pour les deux premières journées des qualifications. Les jaunes se sont inclinés de justesse à Uyo au Nigéria 2-1 sur des buts de Victor Osihmen sur pénalty et Samuel Kalu en seconde période. Le capitaine Stéphane Sèssegnon avait ouvert le score en début de match après un super travail de Jodel Dossou sur son coté droit.  Trois jours plus tard , le nouveau clermontois va offrir tout seul les trois premiers points contre la Sierra Leone avec but venu d’ailleurs.

En mars 2019 ,  le Bénin s’apprêtait à défier , le Lesotho en aller-retour pour les matches de la troisième et quatrième journée avant l’ajournement forcé dû à la crise sanitaire mondiale. La Caf a dévoilé récemment de nouvelles dates pour la suite des qualifications.

Deuxièmes du groupe  avec trois unités derrière le Nigeria leader avec six unités,  les Ecureuils reprendront du service en matches officielles en novembre prochain par la double confrontation face au Lesotho pour espérer sécuriser l’une des deux places qualificatives pour la phase finale sur les deux dernières journées prévues en mars 2021.

Qatar 2022 en ligne de mire

Après avoir été exempté du tour préliminaire, le Bénin a été casé dans le groupe J en compagnie de la RD Congo , la Tanzanie et le Madagascar , les Ecureuils devaient débuter la phase de groupe des qualifications de la coupe du monde Qatar 2022 en novembre prochain mais ce calendrier aussi a été retouché par la Fifa. Les hommes de Michel Dussuyer entreront en lice en juin 2021 pour achever la campagne en octobre s’ils sont éliminés ou novembre 2021 pour disputer l’ultime épreuve des barrages. Rappelons qu’il faut terminer premier de son groupe pour disputer les barrages afin de briguer l’une des cinq places réservées aux équipes africaines.

Un amical en  octobre

Avant de retrouver le bain des matches officiels en novembre prochain , les Ecureuils auront droit une répétition générale en octobre prochain puisque seules les nations européennes ont été autorisées par la Fifa à se produire sur la trêve internationale de ce mois de septembre. Selon nos informations, les Ecureuils devraient donc disputer au moins un match amical sur la trêve international du mois prochain contre un adversaire à déterminer. Près d’un an plus tard , Dussuyer devrait retrouver son groupe, un si longue attente.

Géraud Viwami

France : La nouvelle vie de Jonathan Tinhan

Après avoir mis un terme à sa carrière de footballeur professionnel à l’expiration de son contrat à Grenoble en juin dernier , Jonathan  Tinhan (31 ans) va rester au club mais dans un autre rôle. Attaché à son club formateur , l’ancien ailier franco-béninois va prendre de nouvelles fonctions dans les bureaux. Le club a annoncé la semaine dernière qu’il occupera la fonction de Conseiller responsabilité sociale des entreprises dans l’organigramme administratif.

Géraud Viwami

Europa League : Jules Koundé cité dans l’équipe type de la saison.

L’UEFA a dévoilé la semaine dernière , les 23 joueurs de l’équipe type 2019-2020 de l’Europa League. Parmi les heureux élus , on retrouve Jules Koundé (21 ans) , le défenseur franco-béninois, apparu à neuf reprises , vainqueur du tournoi avec le FC Séville a été retenu parmi les centraux.

Perf’ des béninois : Débouto décisif en Afrique du Sud , Didavi buteur en amical

Votre rubrique vous dresse un bilan express des  performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra :  Le but décisif de Ghislain Débouto en Afrique du Sud et celui de Daniel Didavi en match amical .

Débouto termine fort sa saison

En Afrique du Sud , Jomo Cosmos peut remercier Ghislain Débouto  (24 ans) pour son maintien en deuxième division. L’attaquant international béninois a marqué l’unique  but, sur pénalty, de l’ultime victoire 1-0 face à Université de Prétoria, hier, qui a permis au club de sauver sa saison. Son quatrième but de la saison sur les cinq derniers matches. L’attaquant termine la saison avec 10 buts toutes compétitions confondues dont

9 en championnat. Son meilleur total sur un exercice.

En France , Jodel Dossou (28 ans) a signé une nouvelle entrée intéressante avec Clermont et n’est pas passé loin d’ouvrir son compteur sur une frappe croisée en fin de match contre Dunkerque.

En match amical en Allemagne ,  dans un duel germano – béninois, L’Arminia Bielefeld de Cèbio Soukou  a perdu 2-0 face à Stuttgart  de Daniel Didavi. Le gaucher a inscrit le deuxième but des siens en fin de première période.

En France , le milieu défensif  Mattéo Ahlinvi (21 ans) de Nîmes, l’arrière droit Melvyn Dorémus (23 ans) et en République Tchèque l’attaquant Joel Sogbo (21 ans) de Vlasim sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS

 

Afrique du Sud

D2 – J30 (2019-2020)

Jomos Cosmos – University Pretoria 1-0

Titulaire : Ghislain Débouto – attaquant – 90 minutes (Jomo Cosmos)

Stat saison : 21 matches, 9 buts

Classement : 14e /16 : Jomo Cosmos 33 points

 

Belgique

D1 -J4

Beveren – OH Louvain  1-3

Titulaire : Yannick Aguémon – ailier – 85  minutes (Louvain)

Stat saison : 3 matches

Classement 15e /18 : Louvain 2 points.

 

France

Ligue 2 – J2

Niort-Chambly 1-1

Titulaire :Saturnin Allagbé  – gardien  –  90 minutes (Niort)

Entré en jeu : David Djigla – ailier – 57e minute (Niort)

Stat saison : Djigla 2 matches. Allagbé 2 matches, 1 clean sheet

Classement : 4e/20 : Niort 4 points

 

Dunkerque – Clermont 1-1

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur central – 90 minutes (Clermont)

Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier – 79e minute (Clermont)

Stat saison : Hountondji 2 matches. Dossou 2 matches

Classement : 14e /20 : Clermont 2 points

 

Paris – Valenciennes 1-0

Titulaire : Sessi d’Almeida  – milieu défensif – 90 minutes (Valenciennes)

Stat saison : 2 matches

Classement : 7e /20 : Valenciennes  3 points

 

National 1  – J2

Boulogne – Red Star 1-1

Titulaire : Djiman Koukou – milieu défensif – 75 minutes (Red Star)

Stat saison : 2 matches

Classement : 16e/18 : Red Star 1 point

 

Norvège 

D1-J15

Sarpsborg – Bodo/Glimt  0-3

Entré en jeu  : Jordan Adéoti – milieu – 79e minute (Sarspborg)

Stat saison : 2 matches

Classement : 12e /16 : Sarpsborg 17 points.

 

Tunisie

D1-J23

JS Kairouan– Hammam-Lif  2-0

Titulaire : Marcellin Koukpo – attaquant – 90 minutes (Hammam-Lif)

Stat saison:  21 matches,  4  buts , 2 passes décisives

Classement : 14e /14 : Hammam-Lif 15 points.

 

AS Soliman– Club Africain  2-o

Titulaire : Rodrigue Kossi – milieu défensif –  45 minutes (Club Africain)

Stat saison : 4 matches

Classement : 5e/14 : Club Africain  37 points.

 Réalisé par Géraud Viwami

 

Afrique du Sud : Encore buteur, Debouto assure le maintien de Jomo Cosmos


Jomo cosmos (14e) a assuré son maintien en deuxième division sud africaine , ce midi à l’occasion de la dernière journée de championnat en s’imposant un but à zéro face à l’Université de Pretoria (9e) Ghislain Debouto (24 ans, 20 matches, 9 buts) a inscrit l’unique but du match sur penalty à la 16e minute. L’attaquant international béninois intenable depuis la reprise à largement contribué à la bonne fin de saison des siens en signant 4 buts sur les cinq derniers matches. Avec 10 buts toutes compétitions confondues , le buteur en fin de contrat  termine la saison 2019-2020 avec son meilleur total en carrière.

Géraud Viwami

Transfert : KF Pribram (R. Tchèque) signe Fabrice Hounkpè !

Après l’Estonie , le milieu polyvalent béninois Fabrice Hounkpè (19 ans) s’est désormais engagé avec le FK Pribram en première division tchèque jusqu’en 2023.

 

Mis à l’essai il y quelques semaines , le milieu offensif polyvalent Fabrice Hounkpè (19 ans)  a signé un contrat de trois ans  avec le KF Pribram en première division tchèque.  Il a rapidement convaincu le club dans une position de milieu droit ou gauche en délivrant trois passes décisives en deux matches amicaux.

Il est attendu pour faire ses débuts officiels à partir de la deuxième journée de son championnat où son club se déplace sur la pelouse du Slavia Prague

Formé à Alodo Sports , il a débuté sa carrière en Europe en 2019 en Estonie où il découvert le monde professionnel à Tallina Kalev dans l’élite en faisant dix apparitions pour deux buts.

Hounkpè est un  jeune joueur généreux avec un gros volume de jeu , pur gaucher capable d’évoluer à des postes offensifs mais aussi en position d’arrière gauche.

Géraud Viwami