Étranger : Poté ouvre son compteur , Mounié enchaîne

En Turquie , il aura fallu trois matches à Mickael Poté (35 ans) pour ouvrir son compteur avec Bandirmaspor (8e)  en deuxième division. Le club a concédé un nul 2-2 , ce midi contre Samsunspor (4e) à l’occasion de la troisième journée . L’attaquant des Ecureuils a ouvert le score pour les siens à la 33e minute sur un joli enchaînement après avoir éliminé le gardien adverse.

En Ligue 1 française, c’était la cinquième journée , Steve Mounié (25 ans) enchaîne avec Brest (12e), après avoir brillé dans le derby de la Bretagne la semaine dernière,  une troisième titularisation cet après-midi à Angers (7e). Le numéro 15 a ouvert le score assez tôt pour les bretons dès la troisième minute sur pénalty en prenant le gardien Bernadoni à contre pied. Son deuxième but de la saison. Malheureusement  son club va s’incliner 3-2 en fin de match.

Géraud Viwami

Amical : La liste du Gabon face aux Ecureuils avec Aubameyang et trois novices

Le sélectionneur du Gabon, Patrice Neveu a révélé la liste des 23 Panthères retenus pour affronter le Bénin en match amical le 11 octobre prochain à Lisbonne au Portugal. Le technicien français pourra compter sur ces cadres dont les attaquants Pierre-Emerick Aubameyang d’Arsenal (Angleterre) et Denis Bouanga de Saint-Etienne (France). Trois novices sont retenus pour la première fois le jeune gardien Junior Nouby Fotso (Cholet), le défenseur Sidney Obissa, passé pro à l’AC Ajaccio cet été, le milieu de terrain Nathanael Bongo Mbourou (Maritzburg United, Afrique du Sud) et l’attaquant Fahd Ndzengue (Tabor Sezana, Slovénie).

La liste des 23

Gardiens :  Anthony Mfa Mezui (Rodange/Luxembourg) , Jean Noe Amonome (Amazulu/Afrique du Sud) , Nouby Fotso (Cholet/France)

Défenseurs : Lloyd Palun (Guingamp/France) , Johan Obiang (Rodez/France) , Sidney Obissa (Ajaccio/France), Bruno Ecuélé Manga (Dijon/France) , Yohan Watcher (St-Malo/France), Gilchrist Nguéma (Akhi Nazareth/Israel) , Akué Assoumou (Bourges/France)

Milieux : Mbourou Bongo (Maritzburg United/Afrique du Sud) , André Biyogho Poko (Goztepe/Turquie) , Serge- Martinsson (Hammarby/Suède), Guelor Kanga (Etoile Rouge Belgrade/Serbie), Levy Madinda (Giresunspor/Turquie), Didier Ndong (Dijon/France) , Mario Lémina (Fulham/Angleterre)

Attaquants : Louis Ameka Autchanga (Niort/France) , Kevin Mayi (Umraniyespor/Turquie), Pierre-Emerick Aubameyand (Arsenal/Angleterre), Denis Bouanga (Saint-Etienne/France) , Jim Allevinah (Clermont/France), Fahd Ndzengue (Tabor Sezana/Slovenie)

Sélectionneur : Patrice Neveu

G.V.

 

Ecureuils : La liste contre le Gabon dévoilée le 29 septembre

La FBF a annoncé ce jour que le sélectionneur des Ecureuils , Michel Dussuyer dévoilera la liste des joueurs convoqués pour affronter le Gabon le 11 octobre prochain en  match amical  lors d’une conférence de presse prévue le mardi 29 septembre prochain au Ministère des Sports.

G.V.

Ecureuils : Les 23 de Bjfoot pour le Gabon

Dans les prochains jours, Michel Dussuyer  va dévoiler les 23 Ecureuils retenus pour disputer le match amical annoncé face au Gabon à Lisbonne. Bjfoot.com a mis un costume de sélectionneur pour concocter sa liste. Présentation des choix.

Gardiens (3): Saturnin Allagbé (Niort/France), Fabien Farnolle (BB Erzurumspor/Turquie) Marcel Dandjinou (ESAE)

Titulaire malgré son changement de club dans l’élite turque , Farnolle est retenu sans surprise tout comme Allagbé intraitable depuis le début de saison en Ligue 2 française. Le duo est complété par le prometteur Dandjinou qui continuera son apprentissage dans le groupe.

Arrières droits (2): Youssouf Assogba (Amiens/France), Seidou Baraze (Schiltigheim/France)

Vice-capitaine et titulaire avec la réserve Amiénois où il a déjà signé trois matches cette saison , Assogba est là. Écarté depuis la Can 2019 , Barazé aussi revient dans le groupe , capitaine en club à Schiltigheim, il retrouve son niveau. Apparu une seule fois sur le banc du Red Star cette saison ,Melvyn Dorémus fait les frais de la concurrence , il  sort du groupe.

Arrières gauches (2) : Mattéo Ahlinvi (Nîmes/France), Fabrice Hounkpè (FC Mosta/Malte)

Apparu à une reprise en Ligue 1 , au milieu avec Nîmes, Ahlinvi peut aussi bien jouer comme arrière gauche. Cela tombe plutôt bien . C’est notre première surprise.

Belle promesse de 19 ans, nous avons parié sur Hounkpè prêté à Malte le milieu gauche polyvalent en bonne forme peut aisément jouer arrière gauche, poste que le gaucher a connu pendant ses années de formation. Deuxième surprise.

Sans club David Kiki n’est pas sélectionnable à l’instar d’Emmanuel Imorou (32 ans) , le pensionnaire d’Evian Thonon est blessé depuis près d’un mois.

Arrières centraux (4): Olivier Verdon (Ludogorets/Bulgarie), Cédric Hountondji  (Clermont/France) Khaled Adénon (Avranches/France), Moise Adilehou (NAC Breda/Hollande)

Aucune surprise majeure dans ce secteur. Adénon monte bien en puissance avec Avranches depuis deux matches en National 1 , idem pour Hountondji intouchable à Clermont en Ligue 2. Même si Verdon et Adilehou sont actuellement remplaçants en club, ils tiennent leur place dans le groupe.

Milieux (6): Rodrigue Kossi  (Club Africain/Tunisie), Jordan Adéoti (Saprsborg/Norvège)  Anaane Tidjani (Menemenspor/Turquie), Sessi d’Almeida (Valenciennes/ France), Cèbio Soukou (Arminia Bielefeld/Allemagne), Jérôme Bonou  Agossa (Djoliba/ Mali)

Adéoti , Tidjani, d’Almeida et Soukou sont des habitués qui tiennent aisément leur place en club depuis le début de la saison et sont  désormais stables chez les Ecureuils. Écarté en novembre 2019 , Kossi qui a bien terminé sa saison première division tunisienne avec 5 apparitions d’affilée mérite d’être rappelé tout comme Agossa qui a repris depuis quelques semaines en club. Sans club actuellement, nous avons fait le choix (difficile) de ne pas retenir  le capitaine Stéphane Sessègnon.

Attaquants (6) : Jodel Dossou (Clermont/France),Marcellin Koukpo (CS Hammam-Lif/ Tunisie), Chabel Gomez  (Amiens/France), Michael Poté (Bandirmaspor/Turquie) Steve Mounié (Brest/France), David Djigla (Niort/France) 

Malgré son alerte du week-end dernier Dossou devrait être apte tout comme  Djigla qui a repris avec le groupe niortais après sa récente gêne  à la cuisse. Poté est retenu comme attaquant axial tout Mounié auteur de son premier but en Ligue 1 , dimanche dernier. Les deux cadres offensifs sont présents. Koukpo  qui  a été régulier sur la fin de saison  garde sa place dans le groupe , il était déjà présent en novembre 2019, capable d’évoluer partout sur le front de l’attaque, c’est bon joker. Absent chez les A depuis 2017 , l’amiénois Gomez est incorporé au groupe. Cette sélection récompense sa progression en Picardie où il côtoie le groupe pro et s’impose avec la réserve déjà trois matches joués.

 

LA REDACTION

Ecureuils : Bénin – Gabon en amical en octobre ?

Les Ecureuils reprendront du service le mois prochain par un match amical afin de préparer le retour des qualifications de la Can 2022. Le Bénin devrait affronter le Gabon en match amical à Lisbonne au Portugal le 11 octobre selon les premières informations. En attendant l’officialisation de cette affiche , Michel Dussuyer va bel et bien retrouver son groupe.

G.V.

Perf’ des béninois : Mounié décolle , Soukou buteur et  Allagbé infranchissable

Votre rubrique vous dresse un bilan express des  performances des joueurs  béninois à l’étranger sur cette saison 2020-2021. Cette semaine  on retiendra :  la master classe de Steve Mounié dans le derby breton , le premier but en Bundesliga de Cèbio Soukou , le troisième clean sheet de Saturnin Allagbé et la blessure de Jodel Dossou.

Mounié fait fort dans le derby , Soukou entre dans l’histoire

En France , en Ligue 1 , il n’aura fallu que deux apparitions à Steve Mounié  (25 ans) pour débloquer son compteur avec Brest. L’attaquant a brillé dans le derby de la Bretagne contre Lorient en étant buteur de la tête, évidemment. Son premier but de la saison. L’international béninois était également à l’origine des deux autres buts du succès, 3-2. Air Mounié a bel et bien décollé.

En Ligue 2, Jodel Dossou (28 ans)  s’est fait peur avec Clermont , l’ailier entré en jeu contre Toulouse n’aura tenu qu’une dizaine de minutes sur le terrain. Alors qu’il dynamitait l’attaque des rouges et bleus, le « TGV » a dû céder sa place suite à une alerte aux adducteurs. Il devrait être indisponible une dizaine jours minimum.

Quant à Saturnin Allagbé (26 ans), il continue sa lancée dans les cages de Niort qui s’est offert un deuxième succès 0-1 à l’extérieur contre Le Havre et s’empare du fauteuil de leader après 4 journées. Le gardien – capitaine des chamois a bien dégouté les attaquants normands en multipliant les arrêts décisifs pour un troisième clean sheet en quatre journées. Touché à la cuisse David Djigla est indisponible depuis deux matches.

En Allemagne, Cèbio Soukou (27 ans) a déjà pris gout à la Bundesliga , le milieu offensif béninois buteur dès la première journée a permis à l’Arminia Bielefeld d’obtenir un point sur le terrain de Frankfort.  Soukou a régalé avec un joli ballon piqué, pas mal.  Daniel Didavi (30 ans) a été moins verni pour son retour dans l’élite avec Stuttgart, malgré la défaite à domicile des siens il a été quand même passeur décisif pour Kalajddzic  71e minute. Première offrande de la saison.

Les  défenseurs centraux  Olivier Verdon (24 ans) de Ludogorets en Bulgarie et Moise Adilehou (24 ans) du NAC Breda en Hollande  sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS 2020-2021

Allemagne

D1-J1

Franckfort – Arminia Bielefeld 1-1

Titulaire : Cèbio Soukou – milieu offensif – 73 minutes (Arminia Bielefeld)

But : Soukou 51e

Stat saison: 1 match, 1 but

Classement : 8e/18 : Arminia Bielefeld 1 point

 

Stuttgart – Fribourg 2-3

Titulaire : Daniel Didavi – milieu offensif – 90 minutes (Stuttgart)

Stat saison : 1 match

Classement : 13e/18 : Stuttgart 0 point

 

France

Ligue 1 – J4

Nice – Paris SG 0-3

Entré en jeu : Colin Dagba – arrière droit – 83e minute (PSG)

Stat saison: 4 matches

Classement : Paris 8e/20 : 3 points

 

Ligue 2 – J4

Le Havre – Niort  1-0

Titulaire : Saturnin Allagbé  – gardien  –  90 minutes (Niort)

Stat saison : . Allagbé 4 matches, 3 clean sheet

Classement : 1er /20 : Niort 10 points

 

Clermont – Toulouse 1-1

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur central – 90 minutes (Clermont)

Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier – 72e minute (Clermont)

Stat saison : Hountondji 4 matches. Dossou 4 matches

Classement : 9e /20 : Clermont 6 points

 

Dunkerque – Valenciennes 1-0

Titulaire : Sessi d’Almeida – milieu défensif – 90 minutes (Valenciennes)

Stat saison : 4 matches

Classement : 8e /20 : Valenciennes 6 points

 

Caen – Chambly 0-0

Entrée en jeu : Zeidane Inoussa – milieu offensif – 92e  minute (Caen)

Stat saison : 2 matches

Classement : 4e /20 : Caen  8 points

 

 

National 1 – J6

Avranches – Stade Briochin 2-1

Titulaire : Khaled Adénon –défenseur central– 90 minutes (Avranches)

Stat saison : 2 matches

Classement : 7e/18 : Avranches 9 points

 

 Malte

D1-J1

FC Mosta – Gudja United 2-2

Titulaire : Fabrice Hounkpè –milieu gauche– 54 minutes (Mosta)

Stat saison : 1 match

Classement : 6e/16 : FC Mosta 1 point

 

Norvège 

D1-J17

Sarpsborg – Mjondalen  2-0

Entré en jeu  : Jordan Adéoti – milieu – 68e minute (Sarspborg)

Stat saison : 5 matches

Classement : 8e /16 : Sarpsborg 23 points.

 

Turquie

D1-J2

BB Erzurumspor 1-2 Sivasspor

Titulaire : Fabien Farnolle – Gardien – 90 minutes (Erzurumspor)

Stat saison : 2 matches

Classement : 10e/21 : BB Erzurumspor 3 points

 

D2 – J1

Giresunspor – Menemenspor 1-1

Titulaire : Anaane Tidjani – milieu offensif – 81 minutes (Menemenspor )

Stat saison : 2 matches

Classement : 16e/18 : Menemenspor 1 point

 

Bandirmaspor – Akhisarspor 1-0

Titulaire : Mickael Poté – attaquant – 90 minutes (Bandirmaspor )

Stat saison : 1 match

classement : 9e/18: Bandirmaspor 3 points

 Réalisé par Géraud Viwami

 

France : Mounié « Je n’ai pas d’inquiétude pour la suite »

Arrivé au club cette semaine , Steve  Mounié  (25 ans) a été lancé dans le bain cet après-midi contre Dijon à l’occasion de la troisième journée de Ligue 1 française. Titulaire à la pointe de l’attaque brestoise , l’attaquant des Ecureuils a disputé l’intégralité de la rencontre remportée deux buts à zéro par les siens sur des réalisations de Perraud et Cardona. Le numéro 15 de Brest était également présent en conférence de presse d’après-match et n’a pas caché sa satisfaction « Je suis ravi de mon premier match, de faire partie d’une équipe joueuse. Je sais qu’avec des passeurs comme Charbonnier ou nos latéraux  je n’ai pas d’inquiétude pour la suite. On repars déjà avec les trois points »

G.V.

Envoyé Spécial : Allagbé monstrueux , Niort capitalise et monte sur le podium

Grâce à un but de Pape Ibnou Ba et deux parades décisives de Saturnin Allagbé qui a signé un deuxième clean sheet en trois journées , Niort (3e) s’est offert un premier succès à domicile ce soir face à Nancy (15e) à l’occasion de la 3e journée de Ligue 2 française.

 

Allagbé dégoûte Triboulet

David Djigla était posé en tribunes, l’ailier international  béninois touché à la cuisse , les chamois ont pu compter sur  un autre Écureuil ,le gardien Saturnin Allagbé qui était titulaire et capitaine pour la troisième fois. Ce dernier donne de la voix d’entrée sous les trente degrés qu’affichait le thermomètre du stade René Gaillard avant le coup d’envoi sous les yeux du millier du supporter présents. Restriction de la  Covid oblige.

Allagbé devra attendre quatre minutes pour toucher son premier ballon sur une relance au pied vers Goduine Koyalipou.  Il sera ensuite sollicité sur une passe en retrait de Valentin Jacob qui l’oblige à sortir de ses seize mètres pour remiser sur Bryan Passi (9e). Puis dans la foulée , il lit bien le jeu pour anticiper une sortie aérienne de la tête , encore en dehors de la surface (12e).  Il signera une nouvelle sortie similaire cette fois-ci , c’est au pied pour  trouver son défenseur , Issouf Paro (16e).

Le match est plutôt équilibré même si les locaux dominent légèrement face à des nancéiens qui jouent bas. Mais Allagbé va provoquer la première frayeur du match. Le gardien tarde à dégager son camp sous le pressing de Triboulet qui contre son dégagement sans grand danger. Ouf.

Pendant qu’Olivier Kemen s’infiltre plein axe et cadre la première  frappe  du match(31e), Allagbé réalise son premier arrêt aussi sur un coup franc  aérien d’Amine Bassi des cinquante mètres (32e).

Avant , la pause le gardien des Écureuils va gagner son duel en face à face dans les pieds de Triboulet , tout seul dans la surface de réparation. Énorme. (37e). Les visiteurs n’étaient pas loin de refroidir le stade mais le dernier rempart n’a rien concédé. Nul vierge à la pause.

Allagbé sur le chemin du retour aux vestiaires entame une discussion au bord de la pelouse avec Pascal Landais , l’entraîneur des gardiens en rejoignant les loges.

Ba fait mouche , Allagbé toujours infranchissable

L’ancien portuaire est le premier des bleus à regagner son poste sur le terrain et s’illustre vite sur un centre de Bassi (47e). Deuxième arrêt du match.  Ce dernier va servir Biron qui croise sa frappe dans la surface de réparation. Allagbé sort une nouvelle parade du pied , suffisant pour détourner le cuir au dessus (49e). Magnifique arrêt réflexe.  Il maintient les chamois en vie pendant que les visiteurs font une meilleure entame du second acte.  Pendant qu’Allagbé donne de la voix pour réveiller les siens en criant « sortez , sortez » , la libération arrivera sur l’attaque rapide qui se déploie.  Bien servi en profondeur par Jacob , Pape Ibnou Ba file au but , élimine le gardien Valette et ouvre le score. 1-0 (55e). La nouvelle recrue passe près du doublé en touchant le poteau  sur une frappe croisée(62e)

Allagbé va se rassurer  avec trois arrêts pleins de sérénité sur des centres de Saliou Ciss (60e) et Santos (69e et 71e) .

Les dernières minutes seront dominés par les nancéiens mais les chamois tiennent bon. Entré en jeu , Latouchent devance Yongwa sur un dernier centre mais Allagbé veille au second poteau.

Les chamois s’imposent pour la première fois de la saison à domicile un but à zéro et restent invaincus avec sept points , ils montent sur le podium en tant que troisièmes. Allagbé signe un deuxième clean sheet en trois journées.

Après avoir célébré avec les supporters, le capitaine entame un dernier débrief encore avec Landais avant de quitter la pelouse sous les ovations.

Au stade René Gaillard , Géraud Viwami

Entretien exclusif : Yannick Aguémon « Jouer pour son pays, c’est quelque chose d’extraordinaire »

Au repos forcé sur cette trêve internationale de septembre , Yannick Aguémon (28 ans) nous accordé un entretien exclusif , l’ailier de l’OH Louvain donne des nouvelles après sa récente blessure au genou , son début de saison en première division belge, les ambitions de son club, son utilisation sur le terrain , sa prolongation de contrat et des Ecureuils

 

Après votre sortie sur civière il y a quelques jours contre Beveren en fin de match , votre genou serait touché?

Je suis sorti sur civière lors du dernier match. Je me suis blessé au genou sur un contact anodin. Dieu merci , ça va bien. Cette semaine, j’ai subi  une opération au genou. Je serai écarté des terrains pour deux mois et demi ou trois mois. Cela fait partie du football, du métier. C’est à moi  de faire le maximum pour revenir le plus rapidement et mieux possible pour aider mon club et la sélection nationale.

Louvain  compte quatre points après autant de journées et pointe en première partie de tableau , c’est plutôt un bon début de saison?

On est en milieu de classement , la saison est encore très longue. Nous avons commencé avec de gros matches face à de bonnes équipes qui jouent bien au ballon , qui nous ont posé énormément de problèmes.  Nous avons réussi à faire de bons résultats. Maintenant, nous avons eu énormément de blessés , la plus part des joueurs du onze habituel sont indisponibles en ce moment. Nous avons un groupe large et d’autres joueurs qui vont nous rejoindre durant ce mercato. Le coach fait du très bon travail et cela aussi une chance pour les joueurs qui jouaient moins de montrer de quoi  ils sont capables. Ils ont la qualité pour palier les absences. J’espère que cela va continuer ainsi et que nous aurons de bons résultats toute la saison. J’ai joué trois matches sur quatre , sur la première journée je sentais une douleur aux adducteurs donc j’ai dû laisser ma place. J’ai fais la préparation un peu blessé. Il faut savoir passer au-delà de ces blessures et revenir plus fort.

Vous avez débarqué en Belgique en janvier 2016 , quatre années plus tard vous découvrez la première division , comment est-ce que vous vivez cela ?

J’avais très envie de montrer de quoi j’étais capable dans l’élite belge. Avec beaucoup enthousiasme et d’envie malheureusement cela a été très court. Durant le peu de matches que j’ai joué pendant ce temps , je suis très content de pouvoir affronter des joueurs de haut niveau. C’est aussi un apprentissage de connaître ce niveau. Il faut jouer avec enthousiasme , prendre du plaisir. Nous avons la chance de jouer dans l’élite , il faut se faire plaisir tout en respectant les consignes de l’entraîneur , en remplissant les objectifs personnels ou collectifs. C’est une bonne chose moi d’accéder à une première division. C’est bénéfique pour monter son niveau et c’est de bonnes augures pour la sélection béninoise aussi que cela soit moi ou d’autres joueurs.

« . Avec des investisseurs comme les thaïlandais de King Power qui détiennent aussi Leicester… je grandis en même temps que le club. »

 

Alors comment appréciez-vous , le niveau , le rythme…

Le rythme et le niveau ne sont pas les mêmes qu’en deuxième division belge. Nous avons joué contre de grandes équipes , le Standard de Liège , Genk ce sont des joueurs un peu plus costauds, habiles techniquement , tactiquement très forts. C’est un autre palier. Le rythme des matches c’est autre chose. Nous avons la chance qu’au début qu’il y a pas de supporters , l’ambiance du public ne nous pose pas de problèmes pour le moment car les matches sont à huit clos. Il faudra aussi  bien faire avec leur retour , la pression du public , l’arbitre. Ce sera un élément à prendre en compte pour les prochains matches. J’ai confiance en mon équipe et j’espère qu’on aura les résultats.

Vous avez cru au projet du club depuis votre arrivée en 2017, vous avez disputé 80 matches , marqué 18 buts et délivré 19 passes décisives sous le maillot de Louvain , maintenant que vous êtes montés , quels sont vos objectifs?

C’est vrai que j’entame ma quatrième saison ici. J’ai prolongé pendant la pré saison. Je crois au projet sinon je n’aurai pas prolongé. C’est un  énorme projet. Nous sommes en première division , ils vont pouvoir continuer pour  qu’on soit dans les tops équipes belge à venir. Avec des investisseurs comme les thaïlandais de King Power qui détiennent aussi Leicester, ils ont beaucoup de moyens pour mettre des choses en place. C’est une bon projet avec beaucoup adrénaline , de pression , c’est ce que je recherchais. C’est pour cela que j’ai fait le choix de rester à Louvain. Je connais la maison tout le monde me connait.  Maintenant je fais partie des anciens , je grandi en même temps que le club.

Mais vous auriez pu partir ?

Oui j’aurai pu partir. Il y a avait quelques offres intéressantes en Belgique ou à l’étranger. Je pense que la continuité avec mon équipe où j’ai grandi  , c’était mon envie de rester. Il y avait des offres mais il y a eu pleins de petits problèmes. Il fallait faire cette finale retour pour la montée en première division qui avait été programmée  à une semaine du début du championnat. J’étais vraiment focus sur Louvain et nous nous sommes entendus sur les termes du contrat , c’est pour cela que je suis resté. A partir du moment où nous sommes tombés d’accord , je n’ai pas trop réfléchi.

Votre dernier match en sélection nationale remonte à novembre 2019 , Les Ecureuils vous manque ?

Oui près d’une année, cela me manque et ça manque à tous les joueurs d’ailleurs. Les matches internationaux c’est à part. Jouer pour son pays, c’est quelque chose d’extraordinaire. Jouer pour le peuple. Retourner au Bénin, revoir la famille , c’est très important pour moi. Il y avait un rassemblement en septembre qui a été reporté. Les joueurs et le staff vont se retrouver certainement prochainement pour bien préparer les matches importants qui arrivent. Nous gardons en tête que nous avons envie de nous qualifier pour la prochaine Coupe d’Afrique. C’est notre objectif numéro un.

Vous êtes maintenant un ailier accompli , comment appréhendez-vous ce rôle sur le terrain par rapport à l’évolution du football moderne?

J’ai toujours été un ailier , un milieu offensif , à gauche comme à droite, même derrière l’attaquant. Maintenant, en club nous jouons avec une défense centrale à trois et deux pistons dans les couloirs qui défendent et attaquent beaucoup. Je me situe à ce poste-là. C’est vrai que cela m’a permis  d’évoluer , d’élargir ma palette. Normalement j’ai plus l’habitude d’attaquer. Mais avec ce repositionnement , je dois aussi faire le travail défensif. J’ai appris avec plaisir pour me jauger  par rapport à cela. Je pense que ça va car j’ai fais sept passes décisives en étant dans cette position. Il y a beaucoup de choses à travailler notamment sur les buts où je peux encore améliorer. Loin des cages , c’est difficile ,de scorer. C’est à moi de travailler de faire les efforts pour avoir les meilleures statistiques pour aider mon équipe à être performante. Ces derniers matches , nous sommes passés en 4-3-3 où j’évolue en ailier droit. Le coach nous laisse assez de liberté par rapport à cela.  J’ai retrouvé mes sensations d’il y a deux ans où j’évoluais à ce poste. Cela m’a fait plaisir malheureusement je me suis blessé mais je reviendrai plus fort.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Equipe Nationale : Les Ecureuils en étaient où ?

Selon le calendrier initial sur cette fenêtre internationale , les Ecureuils devraient être entrain de disputer la dernière journée des qualifications de la Coupe d’Afrique 2021 mais il n’en est rien. Depuis la Covid a tout chamboulé dans l’ordre du football mondial , alors les Ecureuils en étaient où?

Dossou était en feu

Après une coupe d’Afrique 2019 réussie en Egypte où le Bénin a terminé troisième de son groupe derrière le Cameroun et le Ghana avant de sortir le Maroc en huitièmes et de tomber face au Sénégal en quarts de finale , un nouveau cycle avait débuté avec la campagne de qualification pour la Can Cameroun 2021. Depuis la compétition a été reportée d’une année , elle se déroulera en janvier 2022 mais le Bénin avait déjà lancé sa machine. En novembre 2019, les Ecureuils se sont produits pour les deux premières journées des qualifications. Les jaunes se sont inclinés de justesse à Uyo au Nigéria 2-1 sur des buts de Victor Osihmen sur pénalty et Samuel Kalu en seconde période. Le capitaine Stéphane Sèssegnon avait ouvert le score en début de match après un super travail de Jodel Dossou sur son coté droit.  Trois jours plus tard , le nouveau clermontois va offrir tout seul les trois premiers points contre la Sierra Leone avec but venu d’ailleurs.

En mars 2019 ,  le Bénin s’apprêtait à défier , le Lesotho en aller-retour pour les matches de la troisième et quatrième journée avant l’ajournement forcé dû à la crise sanitaire mondiale. La Caf a dévoilé récemment de nouvelles dates pour la suite des qualifications.

Deuxièmes du groupe  avec trois unités derrière le Nigeria leader avec six unités,  les Ecureuils reprendront du service en matches officielles en novembre prochain par la double confrontation face au Lesotho pour espérer sécuriser l’une des deux places qualificatives pour la phase finale sur les deux dernières journées prévues en mars 2021.

Qatar 2022 en ligne de mire

Après avoir été exempté du tour préliminaire, le Bénin a été casé dans le groupe J en compagnie de la RD Congo , la Tanzanie et le Madagascar , les Ecureuils devaient débuter la phase de groupe des qualifications de la coupe du monde Qatar 2022 en novembre prochain mais ce calendrier aussi a été retouché par la Fifa. Les hommes de Michel Dussuyer entreront en lice en juin 2021 pour achever la campagne en octobre s’ils sont éliminés ou novembre 2021 pour disputer l’ultime épreuve des barrages. Rappelons qu’il faut terminer premier de son groupe pour disputer les barrages afin de briguer l’une des cinq places réservées aux équipes africaines.

Un amical en  octobre

Avant de retrouver le bain des matches officiels en novembre prochain , les Ecureuils auront droit une répétition générale en octobre prochain puisque seules les nations européennes ont été autorisées par la Fifa à se produire sur la trêve internationale de ce mois de septembre. Selon nos informations, les Ecureuils devraient donc disputer au moins un match amical sur la trêve international du mois prochain contre un adversaire à déterminer. Près d’un an plus tard , Dussuyer devrait retrouver son groupe, un si longue attente.

Géraud Viwami

Ecureuils U17 – U20: Une course contre la montre sans préparation


En  octobre prochain , le Bénin accueillira le tournoi  U17  de l’Union des fédérations ouest africaines (Ufoa) qui servira de qualifications pour la coupe d’Afrique Maroc 2021 puis les U20 seront  disputeront une compétition similaire en novembre probablement au Togo pour espérer un ticket pour la Can Mauritanie 2021 mais les jeunes Ecureuils sont à quai. Explications.

En avril  dernier , Mathias Deguenon et Urbain Honfo ont été nommés à la tête des sélections nationales U17 et U20 avec comme échéance principale les qualifications de la coupe d’Afrique dans leur catégorie respective. Mais ces derniers n’ont toujours pas pris fonction sur le terrain.

Cette semaine, les staffs  des deux sélections ont été conviés pour un séminaire d’échanges et de formation organisé par la fédération béninoise sous la coupole d’Adolphe Ogouyon, le directeur technique national par intérim mais aucune nouvelle n’a été donnée sur la préparation des sélections de jeunes.

Les sélectionneurs ont bien déposé des plans de préparation puisque les échéances se rapprochent mais sans suite des autorités fédérales ni ministérielles pour l’entame des stages.

 

Des enjeux négligés ?

Rappelons qu’après le fâcheux épisode des cadets disqualifiés en septembre 2018, le Bénin tient une occasion de laver l’affront à domicile et qu’il ne faudra pas se rater. Quant aux U20 , pour avoir été éliminés au dernier tour des qualifications de la Can 2019 par le Ghana en 2018 puis privés du dernier tournoi de l’Ufoa sur ordre du ministère des sports , eux aussi jouent gros pour un retour sur la scène sous-régionale .

En cette période de crise sanitaire , si les activités sportives sont autorisés dans plusieurs pays avec des restrictions et le respect des mesures de sécurité , c’est toujours le statu quo sur le sol béninois où tout est encore « officiellement » à l’arrêt. Officieusement, le foot a bien repris dans les périphériques. Les autorités qui ont pourtant donné leur accord pour accueillir un tournoi sous-régional dans quelques semaines. Bizarre.

Le tournoi des U17 devrait se dérouler en octobre au Bénin dans moins de deux mois et celui des U20 en novembre probablement au Togo. Les échéances sont imminentes. 

Les futurs adversaires du Bénin comme les Mali ou le Ghana ont déjà débuté les premiers camps de stage  pendant que nos Ecureuils sont encore dans un repos  total. L’improvisation et la loi de la « dernière minute » seront encore rendez-vous pour des résultats connus d’avance.

Géraud Viwami

France : 2020-2021, les béninois à suivre en National 1

Le championnat de  National 1 (D3 française) 2020-2021 sera lancé ce soir. Trois internationaux béninois seront à suivre dans cette compétition. Découverte.

Melvyn Dorémus (Red Star) , en attente de  confirmation

Non , ce ne sera pas sa première saison à ce niveau mais plutôt sa troisième. Il y avait précédemment évolué sous les couleurs de l’Entente Sannois Saint-Gratien de  2017 à 2019.  Deux petites entrées en jeu en 2017-2018 puis une saison complète en 2018-2019, où il a signé 21 apparitions dont 18 titularisations. Redescendu en National 2 , la saison dernière , l’arrière droit de 23 ans s’est révélé avec un exercice abouti  au bout de 20 matches et 1 but sous les couleurs de l’AF Bobigny  qui lui a permis  d’abord de rejoindre l’équipe nationale du Bénin en novembre 2019 , lors des deux premières journées des qualifications de la Can 2022 (ex-2021). Puis cet été , le Red Star, club attendu pour jouer la montée en Ligue 2,  l’enrôle. Belle affaire pour le joueur de 23 ans.

Titulaire comme piston droit  dans une défense à cinq mise en place par le coach Vincent Bordot , pendant les préparations  , Dorémus part comme un prétendant à une place durable dans le Onze.

Djiman Koukou (Red Star) , au nom de l’expérience

Débarqué au club , en septembre 2019 , le milieu défensif n’ a pas mis du temps à s’intégrer dans l’effectif pour s’y faire une place de leader. Le brassard lui sera rapidement confié et ses 13 apparitions ont tôt fait de convaincre de convaincre le club audonien de le conserver pour une saison supplémentaire. Candidat déclaré à la montée en Ligue 2 , le club 4e avant l’arrêt de la saison dernière,  peut compter sur l’expérience de son vice-capitaine qui avant de débarquer dans la capitale comptait 48 matches dans ce championnat lors de ses passages à Créteil (2010-2011, 33 matches) et à Evian (2009-2010, 15 matches). Cette première expérience en Haut-savoyarde s’était terminée par une promotion.  A 29 ans , on souhaite autant de réussite à l’ancien lensois au terme de cette saison qui débute , lundi prochain par la réception de Bastia.

Khaled Adénon (Avranches) , comme un air de déjà-vu

Le scénario ressemble fortement à l’été 2014 quant Frédéric Reculeau avait recueilli  le défenseur à Luçon , dans cette même division alors qu’il sortait d’une année de suspension. Cette fois-ci , l’ancien manceau sort d’un exercice écourtée à Al Weddah en Arabie Saoudite par une blessure au genou. A la recherche visiblement d’un ultime défi à 35 piges , il arrive comme un renfort d’expérience dans un club tout aussi ambitieux pour avoir terminé 6e la saison écoulée. Avec 47 matches au compteur dans cette division où il a connu une promotion sous les couleurs d’Amiens en 2016 , le vice-capitaine des Ecureuils est de retour en terrain connu. Au vu de sa préparation tronquée , il devrait manquer réception de Concarneau ce soir pour la première journée.

Géraud Viwami

Made In Bénin : Patrick Sèdjamè , le grand huit

A l’heure où tous les marchés sont entrain d’ouvrir leurs portes, Bjfoot  présente une série exclusive consacrée à dix  jeunes béninois  de moins de 23 ans évoluant dans les championnats locaux qui peuvent être de bonnes pioches pour l’étranger. Notre  quatrième numéro  de Made In Bénin est consacré  au milieu international des Buffles Patrick Sèdjamè (2 1 ans).

 

Le successeur

De l’ombre à la lumière , il est passé du statut d’un jeune arrivé pour apprendre dans les rangs des Buffles à joueur phare et international en deux saisons. Il appris et progressé sans faire du bruit avant que les projecteurs ne se  braquent sur lui en 2019. Milieu de terrain  puissant , sa grande taille 1,89m ne laisse pas indifférent , de Bruno Goudjo à Harouna Hamidou sur le banc, la saison dernière , il gagné sa place dans le onze parakois, recruté en provenance de l’As Tonnerres pour palier le  départ de Rodrigue Kossi au Club Africain de Tunis.
Avant l’arrêt de la saison écoulée en 2020 , il alignait quatorze apparitions en toute progression. Auteur de deux buts et une passe décisive , il est devenu indéboulonnable dans l’entre-jeu des verts de la cité des Koburu. Toute passe par lui.Double champion en titre , le club a échoué au premier tour en ligue des champions africaine, où  le numéro 8  a signé deux apparitions contre les togolais de l’ASC Kara. Ses premiers pars sur la scène continentale. En championnat , ils essayaient de rattraper Esae et Ayéma qui occupaient les deux premières places avant la fin prématurée de la saison.

Élégance et puissance.

Son physique est impressionnant , il faut l’avouer et il le mets bien au service de son équipe. Utilisé régulièrement  dans un rôle de milieu défensif ou sentinelle dans un  trio ou en double pivot dans un duo au milieu de terrain , il sait travailler pour équilibre des siens. En milieu défensif pur ou en relayeur , il connait le poste. Il n’a pas peur de répéter les efforts , la générosité et le mental ne le quittent jamais. Une attitude qui fait de lui un leader par les actes de par ses initiatives à la relance. Balle au pied , il dégage aussi de l’assurance et une élégance bien rare pour casser les lignes comme son idole , l’ivoirien Yaya Touré.

Il a des progrès à faire sur les prises de décisions sur les sorties de balles et sur la concentration technique à des moments clés et doit également apprendre à mieux se projeter également sur les phases offensives  pour être plus complet. Avec cinq passes décisives à son actif en 2018-2019 , il sait aussi servir les siens.

Un changement de statut à assumer

Pendant qu’il faisait une première saison la peau d’un titulaire avec le club champion du Bénin , en mars 2019 , il devient une sensation ou une curiosité nationale quant Michel Dussuyer décide de le convoquer parmi les 23 Ecureuils contre le Togo en qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 20019 alors qu’il avait un palmarès international vierge. Sedjamè avait des étoiles dans les yeux « Honnêtement je n’étais pas si pressé de jouer en A. Mais on m’a donné une chance d’y goûter, je dois y aller. J’avais  l’impression de rêver sur le terrain. J’ai senti une énergie et j’étais fier  »  déclarait-il après la publication de la liste. Il vit de l’intérieur , la qualification des Ecureuils pour la Can.

 

Ensuite ,  il sera lancé sur le terrain par Moussa Latoundji avec les A’ lors des qualifications de du Championnat d’Afrique des Nations 2020 contre le Togo en juillet-aout 2019. Sur cette double confrontation avec son numéro 5 dans le dos , il se dessine comme la pointe basse dans le milieu à trois du technicien béninois en s’imposant devant la défense. Il conserve son statut pendant le tournoi de l’Union des Fédération Ouest Africaine à Thiès au Sénégal, quelques semaines plus tard.

Dussuyer  le rappellera une nouvelle fois en match amical contre la Zambie en octobre 2019. Il a désormais un statut d’international assumé même s’il n’a pas encore eu du temps de jeu avec l’équipe fanion.

Plusieurs recruteurs occidentaux qui se renseignent  déjà sur son profil.  A 21 ans , il a bien de quoi rivaliser à l’étranger sans prétention aucune. L’avenir à son poste , c’est peut-être lui à condition qu’il franchisse les paliers.

Géraud Viwami

 

Fiche

Patrick Sèdjamè

Milieu défensif , relayeur , international béninois

1m89 , 21 ans , Buffle Fc

 

 

Ecureuils : Reprise des qualifications de la Can 2022 en novembre , le nouveau calendrier dévoilé par la Caf

Après le report des journées 3 et 4 en mars dernier en raison du Covid 19 , les qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2022 vont reprendre avant la fin de l’année. Un nouveau calendrier vient d’être dévoilé par la Confédération africaine de football en accord avec la Fédération international de football association (Fifa).

Ainsi , il n’y aura de fenêtre international pour les pays africains en septembre 2020. Ils pourront reprendre du service en octobre 2020 par les matches amicaux puis en novembre , ce sera le retour des éliminatoires de la Can avec la 3e et la 4e journée.  Les Ecureuils disputeront donc la double confrontation contre le Lesotho dans le cadre des qualifications de la Can.

Nouveau calendrier complet

5-13  Octobre 2020 : matches amicaux

9-17 novembre 2020 : Journées 3 et 4 Qualifications Can Cameroun 2022

22-30 mars 2021 : Journées 5 et 6 Qualifications Can Cameroun 2022

31 mai – 15 Juin 2021  : Journées 1 et 2 Qualifications Mondial Qatar 2022

30 aout – 7 septembre 2021 : Journées 3 et 4 Qualifications Mondial Qatar 2022

4 – 12 octobre 2021 : Journées 5 et 6 Qualifications Mondial Qatar 2022

8-16 novembre 2021 : Barrages Qualifications Mondial Qatar 2022

Géraud Viwami

Europe : Koundé – Dagba , si proches du sacre et si loin des Ecureuils

Mandatory Credit: Photo by Friedemann Vogel/POOL/EPA-EFE/Shutterstock (10741381u)
Sevilla’s Jules Kounde (L) in action against Wolverhampton’s Raul Jimenez (R) during the UEFA Europa League quarter final soccer match between Wolverhampton Wanderers and Sevilla FC in Duisburg, Germany 11 August 2020.
Wolverhampton Wanderers vs Sevilla FC, Duisburg, Germany – 11 Aug 2020

Convoités par Michel Dussuyer pour rejoindre les Ecureuils , le défenseur central Jules Koundé (21 ans) du FC Séville et l’arrière droit du PSG Colin Dagba (21 ans) s’apprêtent à disputer  avec leur club respectif des demi-finales de coupe d’Europe.  Une performance qu’un béninois d’origine n’avait plus signé depuis Sydnei Govou en 2010 avec Lyon.

Koundé en « patron » à Séville

A la faveur du Final 8 de la ligue Europa qui se dispute actuellement en Allemagne , le FC Séville a réussi a écarter les italiens de l’As Roma (2-0) puis les anglais de Wolwerhampton (1-0) pour se faire une place en demi-finale. Deux matches bouclés sans encaisser  de but où Koundé a sorti des prestations monstrueuses saluées par toute l’Europe. Arrivé contre un chèque de vingt-cinq millions d’euros l’été dernier en provenance de Bordeaux , son club formateur , le franco-béninois brille dès sa première saison en Andalousie.  Une adaptation express, sous les ordres de Julen Lopétégui, le natif de Paris a d’abord gagné sa place en Liga , vingt-neuf matches disputés  avant d’exploser aux yeux de l’Europe notamment sur ce final 8. Ce soir , il devrait être encore dans le onze de pour la huitième fois de la saison en EL où  Séville affrontera les anglais de Manchester United pour une place en finale.

Malgré sa progression affichée, au point Zinédine Zidane entraîneur du Réal Madric apprécie son profil , Koundé ne compte qu’une petite apparition en 2018 avec l’équipe de France U20 , preuve qu’il évolue dans  un secteur de jeu où même en équipe de France de jeunes , la concurrence est très forte. Il reste sélectionnable pour les Ecureuils après son dernier échange qui date de 2018 avec Michel Dussuyer, l’ancien girondins donnait encore sa préférence au maillot des Bleus. Pour combien de temps encore?

Dagba en « apprenti » au PSG

Tombeur de l’Atlanta , en quarts de finale de la ligue des champions, le mercredi dernier , le PSG avait Colin Dagba (21 ans) sur le banc. L’arrière droit  franco-béninois  qui revenait de blessure a vu Thomas Tuchel préféré aligner , Thilo Kherer dans le couloir droit. Mené pendant plus d’un heure de jeu , les parisiens ont renversé le match grâce à l’entrée de Maxim Choupo Mouting dans le dernier quart d’heure. La dernière fois que le club francilien a atteint le dernier carré d’une coupe d’Europe , son numéro 31 n’était pas encore né.  Peu utilisé par le technicien sur la scène européenne , un seul match disputé en novembre contre le FC Bruges, l’ancien boulonnais apparu à dix reprises en Ligue 1 en 2019-2020  a été freiné dans sa saison par une blessure musculaire à l’entame de l’exercice et une autre au genou en début d’année 2020 mais aussi par la concurrence. Mardi prochain, Dagba devrait être dans le groupe du PSG qui fera face aux allemands du RB Leipzig pour briguer une première finale de Ligue des Champions.

International espoir français depuis juin 2019,  il cumule sept capes et a disputé l’Euro 2019 de la catégorie dans le groupe de Sylvain Ripoll.  Il rêve désormais  des Jeux Olympiques de Tokyo 2021 avant de prétendre aux Bleus de Didier Deschamps. La marche est clairement trop haute pour Dagba actuellement, les Ecureuils devront encore attendre?

Géraud Viwami

 

Transfert – Exclusivité: Clermont (France) va annoncer l’arrivée de Jodel Dossou !

C’est une information exclusive , Jodel Dossou (28 ans) va découvrir le championnat français à partir de la saison prochaine.

Selon nos informations, L’ailier international béninois est tombé d’accord avec Clermont , 5e de Ligue 2 en 2019-2020. Le club auvergnat  a aussi convaincu Hartberg de lâcher son numéro 20 qui avait encore une  année de contrat.
Le deal est déjà bouclé et le joueur a déjà passé avec succès sa visite médicale hier.  Le transfert devrait être officialisé dans les heures  à venir ainsi que la durée du bail.

Il retrouvera donc un autre international béninois , le défenseur Cédric Hountondji présent au club depuis juillet 2019 et deviendra le cinquième  béninois à porter les couleurs du club après Mickael Poté (2007-2009), Fabien Farnolle (2010-2014) et Emmanuel Imorou (2012-2014). 


Ce sera le septième club de sa carrière à l’étranger  après le RB Salzbourg , Liefering et l’Austria Lustenau en Autriche, Vaduz au Liechtenstein et le Club Africain de Tunis en Tunisie.

Auteur de 7 buts et 5 passes décisives en 31 matches en 2019 – 2020 dans le championnat autrichien, Dossou sort d’une belle saison où il a été un acteur majeur de la qualification du club en tour préliminaire de l’ Europa League la saison prochaine.

Géraud  Viwami

Perf’ des béninois : Soukou buteur , Koukpo décisif et Gomez brille


Entre reprise des compétitions dans certains pays et matches amicaux de pré saison ailleurs  , Bjfoot vous présente un bilan express des prestations des internationaux béninois en club , la semaine écoulée.

Estonie – D1 – J16

Après deux matches d’affilée en starting block , Jonas Tossou (18 ans, 13 matches , 1 but ) a signé son retour dans les rangs de Tulevik (5e) battu 2-1 par Legion (9e), samedi après-midi. Le milieu offensif béninois est entré en jeu à la 76e  minute.

Tunisie – D1- -J18

Dans le duel d’internationaux béninois qui opposait Hammam-Lif (11e) de Marcellin Koukpo (17 matches , 4 buts , 3 passes décisives) à l’As Soliman (8e) d’Anaane Tidjani (23 ans, 15 matches , 4 buts , 2 passes décisives ), les deux Ecureuils, titulaires  se sont bien illustrés samedi après-midi. D’abord, Koukpo , aligné sur le côté, a été à l’origine du  but des verts en étant auteur d’une talonade  astucieuse sur l’ouverture du score de Kayramani à la 5e minute. Sa troisième offrande de la saison.

En face , Tidjani aussi a débuté le match dans un couloir et a servi un centre vicieux  qui provoque le penalty transformé par Arfaoui (16e) pour l’égalisation. Score final 1-1.

Le milieu défensif , Rodrigue Kossi (19 ans , 1 match)  était sur le banc avec le Club Africain mais il n’est pas entré en jeu lors du succès 2-1 face à Monastir, hier soir.

Europa League 


 Grâce  à une prestation remarquée de Jules Koundé (21 ans) en défense centrale , les espagnoles de Séville ont  disposé des italiens de  l’As Roma 2-0 en huitièmes de finale. Les andalous affronteront en quarts de finale , les anglais de Wolverhampton, demain  lors du Final 8 en Allemagne.

Amicaux


En Allemagne , le promu Arminia Bielefeld a débuté sa préparation en remportant largement , 5-0, son match amical contre F.C. Preussen, hier , le milieu offensif béninois  Cèbio Soukou (27 ans) aligné après la première demi-heure de jeu , il a inscrit le troisième but à la 57e minute.

En France , à Amiens, Chabel Gomez (19 ans) a signé sa première titularisation avec le groupe professionnel en match amical contre Caen, samedi dernier. L’ailier a disputé environ une heure de jeu en rendant une copie plutôt convaincante. L’ancien d’Esae continue de marquer des points pour sa quatrième apparition pendant la préparation de la saison à venir en Ligue 2.

 

Quatre jours plutôt, Gomez  était entré en jeu en seconde période au stade de la Licorne  , dans un duel benino-béninois contre Valenciennes de Sessi d’Almeida (24 ans) qui disputait quant à lui son premier match de préparation. 2-1 pour l’ancien bordelais. Le milieu défensif a enchaîné samedi par une titularisation contre Dunkerque , match gagné 1-0.

Saturnin Allagbé (26 ans) aussi prend ses repères en préparation, le gardien capitaine des Chamois a gardé ses cages inviolées lors du  0-0 contre Pau, le jeudi dernier.

Le défenseur central , Cedric Hountondji (26 ans) était titulaire avec Clermont qui a battu à domicile , Châteauroux 3-1.

En National, le milieu défensif , Djiman Koukou (29 ans)  et l’arrière droit Melvyn Doremus (23 ans) étaient tous deux titulaires lors du match perdu  2-0 du Red Star contre Créteil. Trois jours plus tard , Koukou , capitaine des audoniens était encore dans le onze contre Chambly 2-2.

 

Géraud Viwami.

Interview croisé : Marcellin Koukpo – Anaane Tidjani , les confidences avant le duel

Marcellin Koukpo en vert et Anaane Tidjani en jaune

A la lutte pour le maintien , Hammam-Lif (12e) de l’attaquant  Marcellin Koukpo (24 ans , 16 Matches , 4 buts et 2 passes décisives) reçoit l’AS Slimane (9e) du milieu offensif Anaane Tidjani (23 ans, 14 matches , 4 buts , 1 passe décisive) à l’occasion de la 18e journée de Ligue 1 tunisienne, demain , samedi. A l’occasion de ce duel bénino-béninois dont le coup d’envoi sera donné demain à 17 heures de Cotonou nous avions réalisé un entretien exclusif avec les deux internationaux béninois.

 

Alors , ça fait fait quoi de retrouver la compétition après des mois d’arrêts?

Anaane Tidjani : C’est toujours un plaisir de retrouver la compétition après des mois d’arrêt. On est compétiteur et on sait tous que rien ne remplace les matches pour un footballeur professionnel.

Marcelin Koukpo : Il faut avouer que cela nous a tous manqué. A un moment donné on ne croyait presque plus reprendre la saison. Ça fait du bien de  ressentir l’adrénaline de la compétition. Maintenant, il faut enchaîner les matches après quelques temps de préparations.

Et vous avez repris avec un but , vous aimez jouer des vilains tours à l’Espérance de Tunis, votre ancien club ?

A.T. : Effectivement j’ai repris avec un but,ce but qui est le premier but du championnat tunisien après la période du confinement. Malheureusement ce but n’a pas été assez pour permettre à mon équipe de faire un résultat positif. L’Espérance est la meilleure équipe du championnat et l’un des géants en Afrique,comme le dit un adage, « c’est lors des grands match qu’on voit les grands joueurs » . Donc, j’essaie de donner le meilleur de moi-même pour marquer mon empreinte lors de ces matchs.

Et vous n’avez pas célébré particulièrement pourquoi ?

A.T. : Ce n’est pas la première fois que je ne célèbre pas mon but contre l’Espérance. Je suis reconnaissant pour ce que ce club m’a apporté dans ma carrière même si les dirigeants m’ont jamais donné ma chance avec l’équipe professionnelle . C’est par respect pour mes anciens coéquipiers et pour l’amour que les supporters de ce club ont pour moi que je ne célèbre pas mes buts contre eux.

De votre côté, Marcellin ,  vous avez perdu lourdement , 3-0 contre Chebba, ce n’était pas la reprise rêvée?.

M.K. : Pas  du tout. Nous avons besoin de points pour assurer notre maintien donc quand on perd ça fait mal. J’ai joué une heure de jeu c’est plutôt bien personnellement mais collectivement on doit réagir rapidement.

Dimanche vous allez jouer l’un contre l’autre , vous savez déjà donné des tuyaux à vos coéquipiers?

A.T. : Il n’y a pas particulièrement un joueur sur qui on se focalise. Le football est un sport collectif,on va jouer ensemble en tant qu’équipe pour faire un résultat positif . Marcellin fait partie des joueurs cadres de son équipe . Nous sommes des amis mais demain au coup d’envoi, on laissera l’amitié de côté jusqu’à la fin du match. J’ai appris depuis tout petit qu’il n’y a pas d’amis à la guerre.  Demain ce serait une bataille qui durera quatre-vingt-dix  minutes. J’espère qu’il ne sera pas dans un beau jour demain et cela profitera à moi et à mon équipe bien évidemment. (Rires)

M.K. : Nos défenseurs savent déjà ce qu’ils ont à faire face à Tidjani: c’est l’empêcher de s’exprimer pleinement. Je n’ai même pas eu besoin de les rencarder, c’est de bonne guerre comme on dit. C’est un  joueur de qualité à surveiller parce qu’il est en confiance.

Si vous devez le décrire en tant que joueur Koukpo ?

A.T : Je dirai qu’il est talentueux,imprévisible tout court. Il est admirable à regarder jouer.

Si vous devez le décrire en tant que joueur Tidjani ?

M.K.: Méfiez-vous , il a un frappe de dingue (rire) C’est un joueur à fort mental, polyvalent. Il est combatif et créatif, c’est une petite bombe atomique.

Alors personnellement vous réalisez votre bonne saison avec 4 buts  chacun , vous vous êtes fixés des objectifs ?

A.T. : Effectivement, actuellement ma meilleure saison. Je prends les matches l’un après l’autre et j’essaie de marquer le maximum de buts ou de faire marquer mes coéquipiers afin d’apporter mes qualités au service de mon club.

M.K : J’ai déjà mis plus de buts que la saison dernière alors qu’il y a encore un paquet de matches (ndlr: 12 matches) à jouer. C’est déjà une bonne progression. Pour un attaquant comme moi , on se penche assez sur les chiffres après les performances. Il faut enchaîner le plus de matches possibles c’est ainsi qu’on progresse. Je compte encore en mettre quelques uns avant la fin de la saison.

Votre positionnement en est où pour beaucoup  dans votre performance ?

A.T. : Peut-être oui,j’ai beaucoup de qualités ce qui me permet de jouer à plusieurs postes. Il m’arrive parfois de jouer à trois postes au cours d’un même match,ailier gauche ou droit et derrière l’attaquant.
J’ai appris de mes erreurs. J’ai acquis de l’expérience et j’ai aussi appris de mes aînés. Je joue avec plus d’envie de réussir et je donne le meilleur de moi-même . Donc je sens le jeu et je prends du plaisir. Je pense que c’est plus le fait d’enchaîner les matches qui me permet d’avoir cette stabilité.

M.K. : Un peu je dirai. Cette année je joue plus comme attaquant axial. A mon arrivée l’année dernière j’ai débuté sur le côté  à gauche comme à droite. Je prend du plaisir partout tant que l’équipe joue bien. J’ai beaucoup de repères dans l’axe et je fais plus la différence, je suis plus près du but c’est normal. Je suis à mon aise.

Vous préférez jouer où  ?

M.K. : Dans l’axe de l’attaque en neuf et demi ou en pointe.

A.T. : J’ai été formé à plusieurs postes, j’ai vraiment pas de préférence. En fonction des besoins de mon équipe ou parfois si le coach me voit plus performant à un poste donné. J’apporte de mon intelligence et de ma polyvalence au bien de mon équipe.

Marcellin Koukpo en vert et Anaane Tidjani en jaune

Alors vous êtes en fin de contrat , vous avez déjà un plan pour saison à venir ?

A.T.:  J’étudie la possibilité de prolonger avec mon club actuel. Il y a aussi la possibilité de départ aussi en cas d’un bon projet sportif ailleurs à l’étranger je n’hésiterai pas.

M.K. : Je compte déjà bien terminer la saison. Sincèrement, je ne  me soucie pas de cela pour l’instant. Je laisse mon agent travailler. J’ai été approché par plusieurs clubs qui souhaiterait me recruter la saison prochaine. Vu le contexte actuel , il faut être prudent et faire les bons choix.

Votre avis sur le championnat tunisien?

A.T. : C’est un l’un des meilleurs championnats sur le continent avec un très bon niveau. La belle preuve est que l’un des champions d’Afrique en titre y jouait l’année dernière.
M.K : C’est un championnat rythmé , les équipes jouent pour gagner. Et puis il y a beaucoup de joueurs de très bons niveau. Même si tu joues dans un club modeste comme moi , tu as la possibilité d’affronter des top clubs du pays et d’Afrique même comme l’Espérance de Tunis , Sfax, l’Étoile du Sahel etc… Ce sont des matches qui te font grandir en tant que joueur.

Vous reprenez la compétition sans public, cela change beaucoup niveau ambiance quand on connaît la ferveur habituelle des supporters?

A.T. Oui malheureusement. Avec la situation sanitaire que traverse le monde entier,ce sont des précautions qui ont été prises pour éviter que la situation prenne de l’ampleur. Ce sont les supporters qui mettent l’ambiance au jeu. On aurait voulu qu’ils soient présent mais bon,le plus important est de les rendre heureux même étant loin de nous.

M.K. Ce n’est pas pareil. Mais nous sommes obligés de faire avec. On sait que les supporters nous portent dans leurs cœurs donc on fait tout pour obtenir le meilleur résultat pour eux.

Un pronostic pour demain soir? 

A.T. : On gagne contre Hammam-Lif deux buts à zéro.

M.K. : Une victoire peu importe le score avec un petit but de Koukpo (rires)

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Journal des transferts : Aguémon et Farnolle prolongés , Poté change de club en Turquie et Adéoti file en Norvège

 

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : Les prolongations de l’ailier Yannick Aguémon à Louvain (Belgique) et du gardien Fabien Farnolle à Yeni Malatyaspor (Turquie). L’attaquant Mickael Poté à un nouveau club en Turquie. Le milieu défensif, Jordan Adéoti va jouer en Norvège et le coach Mathias Déguénon quitte Energie FC.

Belgique : Louvain prolonge Aguémon…

Après la promotion de Louvain en première division belge , Yannick Aguémon (27 ans) va poursuivre l’aventure avec le club. L’ailier international béninois a prolongé son contrat de deux années supplémentaires. Arrivé au club depuis juillet 2017, l’ancien toulousain a un nouveau  bail qui s’étend jusqu’en 2022.

… Farnolle aussi fait de même en Turquie

Arrivé dans les cages du Yeni  Malatyaspor  en juillet 2017 , Fabien Farnolle devrait rester au club encore pour une saison au moins. Relégué puis repêché à l’issue de cet exercice , le club a activé la prolongation automatique du gardien des Ecureuils. Une extension d’une année acquise après avoir passé la barre des 25 matches disputés lors de sa deuxième année contrat  , l’ancien havrais a été aligné à 34 reprises en 2019-2020.

Jordan Adéoti débarque en Scandinavie

Jordan Adeoti (31 ans) va connaître sa première expérience à l’étranger après la France. Libre depuis la fin de son contrat à Auxerre , le milieu défensif polyvalent portera les couleurs de Sarpsborg, actuel 11e du championnat norvégien de première division.  Il s’est engagé jusqu’à la fin de la saison en décembre 2020. Après Toulouse , Colomiers , Laval , Caen et Auxerre ce sera le sixième club de sa carrière.

Mickael Poté reste en deuxième division turque

Mickael Poté (35 ans) reste en  Turquie mais change de club. Promu en première division avec BB Erzurumspor , qu’il a rejoint l’été dernier seulement, l’attaquant des Ecureuils auteur de 9 buts en 30 apparitions toutes compétitions confondues en 2019-2020 ne poursuivra pas l’aventure avec le club dans l’élite la saison prochaine. Poté s’est engagé avec Bandirmaspor, champion de la troisième division , fraîchement promu en deuxième division turque. La durée du contrat n’a pas encore été révélée. Auteur de 67 buts en 125 apparitions en D2 Turque , le numéro 10 des Ecureuils va découvrir le onzième club de la sa carrière après , Grenoble (2002-2004)  , Cannes (2004-2007) , Clermont (2007-2009) , Nice  (2009-2011) et Lemans (2011) en France , Dynamo Dresden (2011-2014) en Allemagne , l’Omonia Nicosie(2014-2015) et  l’APOEL (2016-2017) à Chypre.

Energie  FC : C’est fini avec le coach Mathias Déguénon

Après la fin de la saison sur le plan local , ça bouge déjà sur les bancs. Mathias Déguénon ne sera plus l’entraîneur d’Energie la saison prochaine après deux années où il a conduit le club à une 13e place en 2019 puis une 9e place en 2020. Nommé récemment à la tête des Ecureuils U20 , il pourrait pleinement se consacrer à son nouveau rôle sur la scène internationale notamment sur les qualifications de la CAN Mauritanie 2021.

Géraud Viwami

 

Transfert : Jordan Adeoti arrive en Norvège !


Libre depuis la fin de son contrat à Auxerre en juin dernier , Jordan Adeoti (31 ans) s’est engagé avec Sarpsborg jusqu’en décembre 2020 en Norvège. 

Jordan Adeoti va connaître sa première expérience à l’étranger après la France. Libre , le milieu défensif polyvalent portera les couleurs de Sarpsborg, actuel 11e du championnat norvégien de première division.  Il s’est engagé jusqu’à la fin de la saison en décembre 2020.

Il arrive comme un profil expérimenté capable d’évoluer en milieu de terrain mais aussi en défense centrale.

Il devra vite rentrer dans le bain puisque , le championnat est en  cours avec  13e journée qui se profile sur 30. Rappelons qu’en Scandinavie la saison se déroule entre mars et novembre.

Son arrivée a été officialisée par le club ce soir

 

Après avoir débuté à Toulouse , il est également passé par Laval, Caen et Auxerre en France et a cumulé 121 matches de Ligue 2 et 87 de Ligue 1 française.

Il sera le premier international béninois à porter les couleurs du club.

Géraud Viwami