Journal des transferts : l’ES Tunis prête Tidjani , Koukpo pisté par Gabès, Badarou était proche d’un retour en Algérie, Adilehou résilie en Grèce , et Yarou non retenu en Afrique du Sud

Chaque vendredi retrouvez les dernières infos sur l’actualité du mercato des joueurs béninois  pendant tout ce mercato estival. Cette semaine, En Tunisie, l’Espérance de Tunis a prêté son milieu offensif polyvalent  Anaane Tidjani à Monastir pendant que le Stade Gabésien lorgne Marcellin Koukpo. Libre, le défenseur Nana Badarou n’était loin de rejoindre US Biskra en Algérie. En Grèce , Moise Adilehou n’est plus un joueur de l’AO Kerkyra. Enfin Nabil Yarou a effectué un essai non concluant en Afrique du Sud  

 

L’Espérance de Tunis  prête Tidjani à  Monastir

Après deux saisons avec l’équipe réserve de l’Espérance Sportive de Tunis, Anaane Tidjani (20 ans,photo) va connaître une première expérience première division tunisienne. Le milieu offensif polyvalent vainqueur de la coupe des Espoirs la saison dernière avec l’équipe réserve des  Sang et Or est attendu comme un renfort dans son nouveau club où il a déjà marqué deux buts en matches amicaux.  L’ancien pensionnaire d’Alodo Sports encore lié aux Espérantistes pour deux ans va renforcer les rangs du club promu dans l’élite à la faveur d’un prêt d’une année. Désigné meilleur espoir lors des Bjfoot Awards 2016, Tidjani devra confirmer son statut de joueur prometteur.

Badarou, le coup manqué de l’US Biskra 

En fin de contrat à Burgan SC (Koweit), Nana Badarou (26 ans) n’était pas loin d’un retour dans le championnat algérien où il avait brillé avec l’Aso Chlef (2013-2015). En effet, le défenseur international béninois avait signé un accord de principe avec US Birska, promu en première division algérienne. Badarou était attendu  en Algérie mais le club n’a pas pu faire enregistrer le bail du joueur avant la fermeture du marché locale le 31 juillet dernier. Le contrat de deux ans assorti d’une rémunération totale de 200 mille dollars tombe à l’eau. Un échec mal digéré par l’entourage du joueur et l’intéressé même qui est toujours à la recherche d’un  nouveau point de chute.

Adilehou résilie à l’AO Kerkyra  

Arrivé au club la saison dernière à l’AO Kerkyra en première division grecque Moise Adilehou (21 ans)  a résilié son contrat avec le club cet été. Apparu à quatre reprises en championnat, le défenseur international béninois quitte le 10e de la ligue grecque et se retrouve sans club. L’ancien du Fc Porto cherche un nouvel employeur.

Yarou n’a pas convaincu Platinium Stars

Au lendemain du match retour de la sélection locale béninoise face au Togo, Nabil Yarou (23 ans) s’est envolé pour un essai à Platinium Stars, 9e du dernier championnat sud-africain. Malheureusement l’expérience a tourné court pour le défenseur des Buffles qui est revenu au bercail et s’est produit avec son club face à l’Aspac le dimanche dernier pour la 4e journée de championnat béninois.

Le stade Gabésien s’intéresse à Koukpo

Grosse révélation des qualifications du Chan Kenya 2018 avec les Ecureuils, Marcellin Koukpo (21 ans) attise déjà les convoitises étrangères. L’attaquant des Buffles serait sur les tablettes du club tunisien du Stade Gabésien qui se renseignent auprès de l’entourage du joueur. Le club s’apprêterait d’ailleurs à formuler une offre pour l’ancien joueur d’Energie. A suivre.

Géraud Viwami

Journal des Transferts : le transfert record de Mounié , Badarou a une offre tunisienne, Koutché suivi en Afrique du Sud , Ogoulola supervisé et Séka de retour à Tonnerres

Chaque vendredi retrouvez les dernières infos sur l’actualité du mercato des béninois  pendant tout ce mercato estival. Cette semaine, à l’étranger : Steve Mounié est devenu le joueur béninois le plus cher de l’histoire , en Afrique du Sud Kabirou Koutché figure sur les tablettes des clubs de première division. Hamman-Lif (Tunisie) fait une offre à Nana Badarou. Au Bénin Ibrahim Ogoulola supervisé par des maghrébins et Arnaud Séka de retour à Tonnerres

Mounié entre dans l’histoire

La bonne  nouvelle de cette semaine est arrivée d’Angleterre avec l’officialisation du transfert de Steve Mounié qui quitte Montpellier pour Huddersfield en première division anglaise. Le promu a réalisé un bon coup à 13 millions d’euros plus 2,5 en bonus. L’attaquant auteur de 14 buts Ligue 1 la saison dernière devient la plus grosse vente de Montpellier devant Olivier Giroud (12 millions d’euros) et le plus gros achat du club anglais qui attend beaucoup de lui. Il est surtout devenu le footballeur béninois le plus cher de l’histoire devant Rudy Gestede (8,3 millions d’euros) et Stéphane Sèssegnon (8 millions d’euros)

 

A l’étranger

Koutché suivi en Afrique du Sud

Auteur d’une belle saison avec Witbank Spurs en deuxième division sud-africaine, l’ailier gauche Kabirou Koutché (23 ans). Apparu à 18 reprises il a marqué un but et délivré six passes décisives. Son profil d’ailier de percussion et puissant intéresse plusieurs clubs de première division sud-africaine qui sont déjà venus aux renseignements  auprès de son club où il est lié jusqu’en 2018.

Offre de Hamman-Lif pour Badarou

Libre après une saison réussie avec Burgan SC au Koweït, Nana Badarou (25 ans) est libre de choisir son futur club. Le défenseur polyvalent international béninois est courtisé par Hamman-Lif , 7e du dernier championnat tunisien. Le club a déjà transmis une première offre à l’entourage de l’ancien joueur de l’Aspac. Reste à savoir si le chèque et le projet sportifs sont  assez convaincants

Au Bénin

Gozo et Yarou signent à Buffles.

A veille de la reprise de la Ligue 1  les Buffles ont signé deux défenseurs internationaux en provenance de l’Aspac, Nabil Yarou (23 ans) et Brice Gozo (23 ans) joueront à Parakou cette saison

Tonnerres rapatrie deux anciens

L’As Tonnerres recrute deux vieux briscards pour renforcer sa ligne offensive. Il s’agit de l’attaquant Franck David Gnahoui (28 ans), meilleur buteur du  championnat béninois en 2007 avec Energie et passé également par Usti Nad Leben en République. Arnaud Séka (31 ans)  , chouchou du public de Bohicon est de retour au club. Il a signé un bail jusqu’à la fin de la saison.

Des superviseurs maghrébins sur Ogoulola

Révélation des Ecureuils locaux et propulsé chez les A , Ibrahim Ogoulola (17 ans) figure déjà sur les tablettes de plusieurs clubs étrangers. Deux clubs maghrébins auraient supervisé le milieu prometteur des Requins qui les intéressent fortement.

Géraud Viwami

Journal des Transferts : Badarou , Suanon , Aoudou , les bonnes affaires béninoises

Chaque vendredi retrouvez les dernières infos sur l’actualité du mercato des joueurs béninois  pendant tout ce mercato estival. Cette semaine, nous avons consacré un numéro spéciale à trois internationaux béninois en fin de contrat. A l’heure où les clubs reprennent le chemin de l’entraînement , ils pourraient réaliser de bonnes affaires avec ces béninois. 

Nana Badarou (26 ans, défenseur central polyvalent)

28 matches dans le championnat Koweït avec Burgan SC. Si son club a terminé lanterne rouge, l’international béninois a globalement tiré son épingle du jeu. Une saison pleine pour lui avec une reconversion enrichissante. Défenseur central de prédilection, il dépanne avec aisance sur le côté droit mais cette saison il a été replacé avec succès au poste de milieu défensif. En sentinelle, il a rendu des copies très propres en étant décisif avec quatre buts et sept passes décisives. En fin de contrat l’ancien de l’Aso Chlef et du Wydad Casablanca recherche un bon challenge sportif. Selon nos informations un club tunisien et un autre égyptien ont déjà approché le joueur sans succès.

Mohamed Aoudou (27 ans, attaquant)

Il sort d’un exercice plus ou moins compliqué. D’abord en Algérie il a quitté en octobre  le CR Belouizdad en novembre après une tentative d’agression de certains supporters avec huit matches dans les jambes pour un but marqué. Un triste épisode qu’il pensait pourvoir oublié en signant dans la foulée à Free State Stars en Afrique du Sud. Mais au pays de Mandela ça se complique pour lui. Arrivé en novembre il devait attendre janvier afin d’être qualifié mais le coach italien Giovani Solinas qui s’est personnellement impliqué dans sa venue a été débarqué en début d’année. Le nouvel arrivant, Serame Letsoaka lui a clairement confié qu’il n’entre pas dans ses plans. Alors l’attaquant béninois cède aux sirènes d’Al Shorta ((Iraq) en février dernier pour une pige de six mois. Auteur de deux  buts et trois passes décisives en neuf apparition. Il a  été précieux pour son jeu en pivot et conquis les supporters par sa détermination. Il  sera libre fin juillet. A 27 ans cet Écureuil expérimenté,  possède une belle côte dans le Golf notamment et ne devrait pas avoir de mal à rebondir. Auteur de 17 buts en deux saisons pleines en Algérie il connaît le secret des surfaces de réparation.

Abdel Fadel Suanon (attaquant , 22 ans, photo)

Il est à la recherche d’un second souffle , victime d’une rupture des ligaments croisés en octobre alors qu’il avait bien débuté sa saison (3 buts en 6 matches) avec Damac en deuxième division saoudienne, il sera opéré et éloigné des terrains. En pleine rémission après une rééducation assidue, l’ancien attaquant de l’Etoile du Sahel est à la recherche d’un projet de relance puisque son bail d’un an est expiré en cette fin saison. Capable de grosses performances comme en 2015-2016 21 buts toutes compétitions avec Damac où il était en prêt avant d’être racheté par le club, Suanon est un buteur pur sang. Attaquant aussi rapide qu’adroit , il peut jouer comme attaquant intérieur aisément , quelques saoudiens l’ont déjà approché avec des offres fermes mais il tempère. Celui qui vient de fêter ses 22 ans il y  a une semaine environ coûtera zéro franc au club qui osera croire en lui. Un moindre risque pour un gros talent et international.

Géraud Viwami

Koweït –Emirat Cup-J5 : Badarou arrache un point pour Burgan

Comme la semaine dernière Nana Badarou (25 ans) a récidivé cet après-midi avec un nouveau but à l’occasion de la 5e journée de l’Emirat Cup. Son club , Burgan recevait Yarmouk. C’est le défenseur polyvalent béninois qui va sauver le point du nul pour les siens en égalisant de la tête dans les arrêts de jeu. Score final 1-1. Badarou compte désormais quatre buts cette saison , Burgan est toujours lanterne rouge de son groupe de qualification avec deux points.

Géraud Viwami 

Koweït-Emirat Cup : Badarou buteur

Nana Badarou (25 ans) a marqué son troisième but de la saison avec Burgan SC  hier soir contre Khaitan  pour le compte de la quantième journée du premier tour de l’Emirat Cup. L’international béninois a ouvert le score sur pénalty à la 4e minute. Burgan concèdera l’égalisation en seconde période. 1-1 score final. Le club est dernier de son groupe de qualification avec un point au tableau. Replacé en milieu défensif, l’ancien roc de l’Aso Chlef compte déjà trois buts et deux passes décisives dans son nouveau rôle cette saison.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Dhamak engage Suanon, Sèssegnon discute avec un club de Premiere League, Gestede intéresse des écossais et Badarou a des offres.

Suivez en exclusivité sur Bjfoot.com, l’actualité des transferts des joueurs béninois durant tout le mercato estival. Chaque vendredi nous vous proposons les dernières informations sur les mouvements des joueurs béninois. Cette semaine à la une : en Arabie Saoudite, Abdel Fadel Suanon s’est définitivement engagé avec Dhamak pour une saison, en Angleterre , Swansea aurait entamé des discussions avec Stéphane Sèssegnon , en Ecosse un géant du pays est en pince pour Rudy Gestede enfin au Maroc sur le départ à Oudja Nana Badarou a reçu des offres .


Dhamak signe définitivement Suanon

Prêté la saison dernière par l’Etoile du Sahel, Abdel Fadel Suanon (photo) a été définitivement transféré à Dhamak cette semaine. Auteur de 20 buts toutes compétitions confondues avec le club la saison dernière l’attaquant international béninois s’est engagé jusqu’à la fin de la saison. Il quitte ainsi l’Etoile du Sahel auquel il était lié jusqu’en 2018. Il reste dans un club qu’il connait bien pour y avoir évolué la saison dernière.

Discussions entre Sèssegnon et Swansea

Toujours libre, Stéphane Sèssegnon prend son temps pour choisir son futur club. Après un intérêt de M’Boro il y a quelques semaine un autre club de Premiere League s’est penché sur le profil du capitaine des Ecureuils. Selon certains sites anglais, Swansea, 12e du dernier championnat discuterait avec l’agent du parisien pour un contrat d’une année. A quinze jours de la reprise du championnat anglais l’ancien parisien est parti pour rester dans l’élite anglaise.

Un géant écossais va passer à l’action pour Gestede

Brillant en préparation Rudy Gestede pourrait bien quitter Aston Villa relégué en Championship cette année. A en croire certains médias écossais, Glasgow Rangers s’apprête à faire une offre pour l’ancien messin. Sa puissance athlétique et son excellent jeu de tête plairaient beaucoup dans un registre de jeu très britannique. Reste à savoir si les Rangers passeront effectivement à l’action.

Badarou a des offres

Relégué en deuxième division marocaine avec le MC Oujda, Nana Badarou a un obtenu un bon de sortie de la part de ses dirigeants en cas d’offre conséquente. Encore lié au club jusqu’en juin 2017, le défenseur polyvalent discute actuellement avec plusieurs clubs qui sont fortement en pince pour l’ancien joueur du CR Belouizdad qui ne devrait pas s’éterniser son club actuel.

Géraud Viwami

Ecureuils : Trois solutions pour le poste d’arrière droit.  

D’ici quelques jours Omar Tchomogo dévoilera la liste des joueurs convoqués pour la double confrontation contre le Sud Soudan qui se jouera les 23 et 27 mars prochain, l’une des inquiétudes majeures de la sélection sur ces  dernières sorties reste le poste d’arrière droit. Même si Seidou Barazé et Jordan Adéoti ont dépanné sur le flanc, le sélectionneur a t-il de meilleures solutions ? Nous avons creusé trois possibilités.

 

Djamal Fassassi (27 ans), l’oublié

fass
DJamal Fassassi (en rouge avec le brassard) sur une action de jeu lors d’un match amical contre la sélection gabonaise

International lancé dans le grand bain par Jean Marc Nobilo en septembre 2010 contre le Burundi à Cotonou en position d’ailier, il a connu une vraie métamorphose dans les années qui ont suivi.  Recruté par le Centre Mbéri Sportif dans le championnat gabonais en 2012, il sera progressivement replacé arrière droit. C’est à ce poste que depuis trois  saisons il s’est installé d’abord comme un titulaire indiscutable avec près d’une centaine de matches joués pour le club puis promu capitaine cette saison où il est devenu un cadre à part entière. « Au Bénin c’est vrai que je jouais plus haut dans le couloir, mais ici j’ai appris et je me suis adapté à ce poste dans un championnat réputé dur je m’en sors très bien et je me sens très à l’aise à ce poste. Je ne suis plus même » analyse l’intéressé. Joueur vif et véritable contre-attaquant, l’ancien joueur des Dragons a gagné en densité athlétique et est présenté comme une référence à son poste au pays d’Aubameyang .

Nana Badarou (24 ans), l’incompris

bad tanz
Badarou au duel lors du match amical Tanzanie – Bénin d’octobre 2014

Sous Didier Ollé-Nicolle, il s’était imposé dans le couloir droit où il brillait déjà  en club à l’époque avec un bilan positif de  cinq matches internationaux disputés sur le flanc avec les Ecureuils  et deux passes décisives délivrés. Son bilan est entaché par ses trois expulsions contre l’Algérie en juin 2013,  le Malawi en juillet 2014 et le Congo en novembre 2015. Ses cartons rouges qui  n’enlèvent rien à la puissance de ce défenseur réputé dur sur l’homme et qui a progressé tactiquement sur ses trois dernières années.  Débarqué au MC oudja en janvier  dernier en provenance du Wydad Casablanca,  il est à nouveau utilisé comme arrière droit, il a d’ailleurs réussi ses débuts avec une passe décisive. Il peut faire le job. Le problème existentiel  est qu’il n’entre pas vraiment dans les plans du sélectionneur qui ne l’a retenu qu’une fois depuis sa prise de fonction en juin 2015.  Une nouvelle chance à donner ?

 

Eric Mensah (21 ans) , le bon coup

vlcsnap-2016-02-28-15h01m50s811
Eric Mensah (à gauche) recevant des consignes de Tom Saintfiet lors du match de Qualification du CHAN contre le Niger

Vice-champion du Togo sous les couleurs de l’AS Togo-Port, il est un grand inconnu du public béninois. Il est né d’un père togolais et d’une mère béninoise, originaire de Grand-Popo (sud-ouest du Bénin).  Il a fait ses armes à Ayéma en 2012 avant d’être enrôler par l’As Togo Port. Reconnu parmi les plus performants à son poste au pays de Faure Gnassingbé, il a déjà été convoqué  par Tom Saintfiet , sélectionneur des Eperviers du Togo chez les A’  lors des qualifications pour le CHAN 2016 contre le Niger en fin d’année 2015. Titulaire même si le les Eperviers locaux sont passés à la trappe, il a convaincu le technicien belge qui pourrait bien lui donner sa chance dans le groupe des  A. Il a d’ailleurs prit part à un stage de préparation initié par le Saintfiet au profit des joueurs locaux le mois dernier. Présenté comme un arrière droit solide et difficile à prendre, il sait aussi prendre son couloir à un poste où il a déjà connu le haut niveau africain puisqu’en 2015 il a disputé deux tours de  Coupe CAF  contre les congolais de CARA et les marocains du FUS Rabat avec l’As Togo-Port. Courtisé,  il serait en partance pour la Suède où le BK Hacken et Ostersunds le convoiteraient.  A suivre.

Ayant joué uniquement avec les A’ il est encore sélectionnable en A chez les Ecureuils selon le règlement  de la CAF. Le Bénin pourrait réaliser une belle affaire en misant sur lui, après avoir manqué le train Rod Fanni il y a une dizaine d’année, c’est peut-être une bonne occasion de se rattraper sur l’histoire pour ne pas se mordre les doigts dans quelques mois. Contacté par nos soins le joueur ne cache pas son envie « je suis ouvert, je suis reconnaissant et confiant de mes qualités et de ce que j’ai pu faire jusqu’ici. Si le sélectionneur du Bénin croit en moi je serai  très fier d’honorer le maillot national, ce qui n’est pas donné à tout le monde » nous a-t-il confié.  Celui qui fêtera ses 22 ans le 04 mars devrait être bientôt fixé.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Badarou quitte (déjà) le Wydad Casablanca, Kotchoni en renfort au Sunshine Stars,  Leverkusen courtise Didavi et Omotoyossi en Oman ?

Suivez en exclusivité sur Bjfoot.com, l’actualité des transferts des joueurs béninois durant tout le mercato hivernal. Désormais chaque vendredi nous vous proposons les dernières informations sur les mouvements des joueurs béninois sur le marché des transferts. Cette semaine à la une : Nana Badarou a quitté le Wydad de Casablanca mais reste au Maroc. Christian Kotchoni renforce les rangs de Sunshine Stars au Nigéria. En Allemagne, le Bayer Leverkusen est aussi intéresse par Daniel Didavi. Et la rumeur du jour envoi Razak Omotoyossi en Oman?

Badarou à Oujda pour se relancer

Débarqué au Wydad de Casablanca champion du Maroc et actuel leader du championnat à la mi-saison, l’été dernier, Nana Badarou (24 ans, photo) ne sera resté que six mois au club. Il a rejoint le Mouloudia Oujda, actuel 9e du championnat marocain, pour un an et demi cette semaine. Peu utilisé,  5 matches de championnat joués sur 15 possibles, le défenseur international béninois a levé camp avec pour objectif principal : retrouver plus de temps de jeu. Ce sera son deuxième club dans le championnat marocain et son troisième en Afrique du Nord après l’Aso Chlef en Algérie.

Sunshine Star décroche la signature de Kotchoni

Après une saison à l’US Bitam au Gabon, Christian Kotchoni (27 ans) a changé de club en fin de semaine dernière.  Le géant attaquant (1m95) s’est engagé pour une saison avec  Sunshine Stars, 6e du dernier championnat Nigerian . La saison devrait débuter le mois prochain sur la côte Est.

Leverkusen aussi est chaud  sur Didavi

En fin de contrat en juin prochain, Daniel Didavi (25 ans)  très en vue avec Stuttgart séduit plusieurs clubs qui souhaiteraient le récupérer sans signer de chèque. Alors qu’on parlais d’un intérêt de Tottenham la semaine dernière, les anglais devront faire face à la concurrence d’un club de Bundesliga , le Bayer Leverkusen qui aurait déjà manifesté concrètement son intérêt auprès du joueur. A suivre…

Omotoyossi finalement en Oman ?

Annoncé en deuxième division saoudienne il y quelques mois, il n’en était rien, Razak Omotoyossi  (30 ans) était toujours sans club. Mais selon des sources proches du joueur  nous apprenons que l’attaquant international béninois aurait rejoint Al Nadha en Oman cet hiver. Une information à prendre avec des pincettes puisqu’une confirmation officielle n’est encore donnée.

Géraud Viwami

Ligue des Champions : Aifimi , Badarou, Dognon , Danvide et Gantin en ambassadeurs !

nana (1)

Aucun club béninois ne participera aux compétitions africaines en 2016, mais cinq internationaux béninois y seront grâce à leur club  respectif. Le gardien champion de Cote d’Ivoire, Christophe Aifimi (26 ans) avec l’As Tanda, Nana Badarou (24 ans, photo) le colosse défenseur du Wydad de Casablanca , champion du Maroc et la colonie béninoise de l’As Douane du Niger composée des défenseurs , Apollinaire Danvidé  – Olympe Gantin et de l’attaquant Nicolas Dognon.

 

Le tirage au sort des 32e de finale de la ligue des champions a eu lieu la semaine dernière, aucun club béninois ne figure sur ce tableau.  La faute à la saison dernière inachevée. Mais plusieurs internationaux béninois porteront des clubs étrangers.

Gros morceau pour  l’As Tanda !

Championne de Cote d’Ivoire, surprise après seulement deux saisons dans l’élite, l’As Tanda du gardien Christophe Aifimi n’ pas été verni par le tirage, ils défieront le champion tunisien, le club Africain de Tunis, actuel 11e du championnat tunisien après huit journées. Les pensionnaires du Parc A connaissent un début de saison difficile. S’ils sortent vainqueur de cette opposition, ils tomberont sur le vainqueur de l’opposition entre le club Algérien du MO Beija et les ghanéens d’Ashanti Gold. Un tirage plutôt relevé, Aifimi et ses amis devront prouver leur statut.  Match aller le week-end du 14 février 2016 et retour quinze  jours  plus tard.

L’international béninois découvrira la ligue des champions même s’il possède une petite expérience pour avoir disputer un tour de Coupe Caf en 2006 avec le Stella Club d’Abidjan , son ancien club.

Badarou en terrain connu, duel bénino-béninois.

Auteur d’une entrée formidable dans le onze de Tom Toshak depuis quatre rencontres, Nana Badarou est devenu titulaire au Wydad de Casablanca.  Les champions du Maroc ont hérité du champion du Niger , l’As Douanes où évoluent trois béninois , l’attaquant , Nicolas Dognon et le défenseur Apollinaire Danvidé ont été rejoint le mois dernier par Olympe Gantin , l’ex capitaine du Mogas.  Un duel bénino-béninois !

Badarou a possède une expérience considérable à l’échelle continentale. D’abord  en ligue des champions sous les couleurs  de l’Aspac en 2012, les portuaires avaient échoué au premier tour face au burkinabés de l’Asfa Yennega.  Le défenseur avait été titulaire lors des deux confrontations (1-1, 1-1, 5-4 tab). Puis la saison écoulée, il a découvert la Coupe de la Confédération Africaine avec l’Aso Chlef en Algérie. Après avoir passé les sierras leonais de Kamboi Eagles (2-0, 0-1) et guinéens d’Horoya (0-1, 0-1, 5-3 tab), ils ont échoués Au deuxième tour devant le Club Africain de Tunis (0-1, 1-1). L’international béninois avait pris part à toutes ces rencontres en intégralité.  Après 8 apparitions, le haut niveau africain n’ a plus de secret pour lui. Actuel leader du championnat marocain, le Wac part logiquement favori devant le champion du Niger.

Dans les rangs de l’As Douanes  le duo Danvidé et  Dognon ont déjà participé à la plus prestigieuse des compétitions de club sur le continent en 2014. Ils avaient été balayés dès le premier tour par les égyptiens du Zamalek (1-0, 2-0) , les deux béninois avaient rendu des copies plutôt correctes. Quant au néo-douanier , Olympe Gantin il découvrira la compétition. Un vrai baptême de feu l’ancien joueur des Mamabas Noirs de Cotonou.  Match aller le week-end du 14 février retour quinze jours plus tard. Le vainqueur de cette compétition affrontera le gagnant du duel entre  Gor Mahia (Kenya) et  CNAPS (Madagascar). Et s’ils passaient ce tour ils auront droit d’affronter au second tour, le TP Mazembe  ou Saint George (Ethiopie). Nous avons la certitude d’avoir au moins un international béninois au deuxième tour. Rendez-vous en février 2016 pour les entrées en lice.

Géraud Viwami

Bjfoot Awards : présentation des vainqueurs 2014, annonce des nominés pour l’édition 2015 le 23 novembre prochain

En 2014, bjfoot.com a innové en initiant pour la première fois dans l’histoire du football béninois des récompenses annuelles pour nos footballeurs les plus méritants. Entre Cotonou et Paris, tous les lauréats ont reçu leur Graal. Ces trophées ont couronné les performances du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2014. On vous présente en image et en exclusivité les grands vainqueurs de l’édition 2014.

Les grands vainqueurs 2014

Soulier d’or : Rudy Gestede (25 buts)

Joueur de l’année : Frédéric Gounongbé

Meilleur joueur évoluant en Afrique : Nana Badarou

Meilleur gardien : Saturnin Allagbé

Meilleur espoir : Sessi d’Almeida

Meilleur joueur local : Fortuné Oré

 

Bjfoot.com Awards 2015, les nominés connus le 23 novembre 2015

La course à la succession des vainqueurs de 2014 sera officiellement lancée le 23 novembre prochain avec l’annonce des nominés dans les différentes catégories habituelles pour l’édition 2015. A suivre

La rédaction

Ecureuils : Ces joueurs qui ont une carte à jouer

Si les matches amicaux ont un avantage c’est bien celui de permettre au sélectionneur d’affuter ses plans de jeu mais aussi à certains appelés de saisir leur chance puisqu’il y a forcément des places à prendre. Certains joueurs seront dans cette configuration demain face au Congo.

Aifimi , baptême de feu en vue ?

Il vit ses premières heures au sein du groupe Ecureuils, ce premier regroupement relativement court qui se terminera demain après le match amical. Christophe Aifimi (25 ans), le gardien capitaine de l’As Tanda en cote d’ivoire arrive théoriquement dans la peau d’un numéro 3. Si Omar Tchomogo a semé le doute et a peu convaincu en conservant Saturnin Allagbé, numéro 2 à Niort, comme titulaire face au Mali, pas sûre qu’il reconduise le même choix face aux Diables Rouges. Fabien Farnolle , titulaire régulier au Havre devrait retrouver sa place de numéro un dans les buts. Dans ce contexte, Aifimi devra bien patienter à moins que le sélectionne face un turnover. Possible.

Badarou , une chance à saisir

Ecarté lors des derniers regroupements, le sélectionneur ne le considérait pas dans ses plans. Une position qu’il a été presque obligé de réviser après le match contre le Mali. Après avoir sacrifier Jordan Adéoti dans le couloir droit contre le Mali sans grande réussite, l’équipe a besoin d’un spécialiste du poste, Nana Badarou (24 ans, photo), même s’il était régulier sous Manuel Amoros et Didier Ollé-Nicolle a tout à prouver à Omar Tchomogo. Le défenseur du Wydad Casablanca joue presque son avenir international sous l’ère Tchomogo. Sa polyvalence entre l’axe et le coté droit un avantage certain, mais un bon match demain après-midi serait un argument plus recevable.

Dossou , retour en leader ?

Son absence a suscité beaucoup d’interrogations justifiées tant il est régulier et décisif en club cette saison. Jodel Dossou (23 ans) fait son retour dans le groupe Ecureuils, sa première convocation sous l’ère Tchomogo. La question n’est pas de savoir si l’ailier à sa place dans l’effectif, la réponse sonne déjà comme une évidence. Son absence s’est presque ressentie contre la Guinée Equatoriale et le Mali à Cotonou. Avant d’être écarté, par le sélectionneur il était considéré comme l’une des pierres angulaires de la ligne  offensive des Ecureuils, sa percussion et activité sur son flanc sont attendues demain. Pour lui il s’agira de faire la différence et agir en leader en termes d’état d’esprit.

Aoudou et Bessan , victimes de la concurrence

Ils sont pourtant réguliers en clubs, la preuve ils ont été tous transférés vers des clubs nettement plus ambitieux dans leur championnat respectif. Jacques Bessan (22 ans) et Mohamed Aoudou (25 ans) sont presque contraints d’être des seconds couteaux en sélection. Ils doivent leurs présences aux forfaits de Rudy Gestede et Frédéric Gounongbé , la concurrence est très forte en attaque. Omar Tchomogo a des problèmes de riches. Même si la hiérarchie est connue, ils ont tout de même une carte à jouer, un bon match ne passe jamais inaperçu. Messieurs saisissez votre chance !

Géraud Viwami

Tour du mercato : Gestede, d’Almeida, Aoudou et Badarou , les gros coups de l’été !

Le marché des transferts est officiellement fermé partout, Bjfoot.com vous propose un point exceptionnel de tous les mouvements des joueurs béninois durant cet été. Des gros coups au plus petit nous avons tout recensé à travers sept sujets d’exception pour vous jusqu’au dimanche prochain. Notre septième et dernier sujet est consacré aux gros coups du mercato. Gestede, d’Almeida, Aoudou et Badarou sont à l’honneur.

1- Gestede (26 ans, photo), joueur le plus cher

C’est le nom que tous les footeux béninois ont bout des lèvres désormais, Rudy Gestede, nouvelle icône des Ecureuils. Convaincant en deuxième division anglaise sous le maillot de Blackburn où il a inscrit 33 buts en une saison et demi, l’attaquant a été transféré cet été à Aston Villa en Premiere League anglaise. L’ancien messin a d’un coup battu le record précédemment détenu par Stéphane Sèssegnon (8 millions d’euros)s en devant le joueur béninois le plus cher avec une indemnité de transfert estimé à 8.4 millions d’euros. Gestede confirme bien chez les Villans avec 4 buts marqués en 8 matches joués dont un doublé hier contre Liverpool ! La grosse sensation c’est bien lui!

2- Le PSG mise sur D’Almeida (19 ans)

Ce n’est qu’une signature en pour jouer avec la réserve pourrait-on dire mais ça reste une grosse et belle surprise pour le milieu défensif laissé libre par Bordeaux qui ne lui a pas proposé de contrat pro. Cette chance l’aura avec le club francilien le PSG. Il a paraphé un bail professionnel d’une saison. A recherche des meilleures pépites du monde pour préparer son avenir, le PSG tente un pari en misant sur le natif de Bordeaux. Sa marge de progression sera une clé importante pour avenir dans la capitale. L’international béninois jouera avec la réserve où il devra faire ses preuves pour espérer une prolongation en fin de saison. Il a déjà fait trois apparitions en CFA, le chemin qui lui ouvrira les portes de l’équipe fanion est encore long.

3- Aoudou (25 ans), l’homme qui valait 150 000 $

Auteur de 15 buts en deux saisons en 44 matches avec la JS Saoura dans le championnat algérien , l’attaquant fait partie des plus réguliers de la compétition. A un an du terme de son contrat, le CR Belouizdad n’a pas hésité à mettre 150 mille dollar sur la table pour le recruter. L’ancien buteur d’Evian était la priorité absolue du nouveau coach du CRB , Alain Michel qui l’avait déjà eu sous ses ordres pendant sa première saison à la JS Saoura. Arrivé en super star , il s’est rapidement imposé comme un titulaire indiscutable. Un but marqué et trois passes décisives tel est son bilan après 5 journées.

4- Badarou (24 ans), chez le champion du Maroc

Après deux saisons très convaincantes avec l’ASO Chlef dans le championnat algérien , Nana Badarou a débarqué au Wydad Casablanca champion du Maroc. Titulaire à 42 reprises sur ses 44 matches joués en deux saisons, en championnat, il a rendu des copies souvent très propres , à différents postes, arrière droit , défense centrale et milieu défensif. Son bilan personnel est positif malgré la relégation de l’Aso Chlef en fin de saison dernière. L’international béninois aura un challenge à la hauteur de ses ambitions. Un des meilleurs clubs du championnat marocain, champion en titre et une équipe attendue en ligue des champions africaine. A lui de relever le défi.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Triplet de Gestede , Allagbé sacré avec la réserve niortaise et saison terminée pour Gounongbé.

Comme chaque lundi, Bjfoot vous résume en exclusivité les performances des footballeurs béninois à l’étranger. En Angleterre, Rudy Gestede a signé son premier triplet de la saison. En France, Saturnin Allagbé est sacré champion avec la réserve niortaise enfin en Belgique, la saison de Frédéric Gounongbé, victime d’une nouvelle rechute, est terminée.

Angleterre

Championship : Gestede voit triple

Rudy Gestede a connu un samedi après-midi heureux, auteur d’un triplet à l’occasion de la 44e journée de Championship. Blackburn accueillait Nottingham Forest, les Rovers ont concédé un nul prolifique 3-3 . L’international béninois a signé son premier triplet de la saison et son deuxième sous les couleurs des Rovers. L’ancien messin a permis à son équipe de mener au score trois fois sans succès. D’abord à la 3e minute, puis à la 35e et un dernier but à la 82e. Il n’avait plus marqué depuis le 15 mars, il porte son total en championnat à 17 réalisations. Loin du meilleur buteur du championnat Murphy et ses 24 buts. Blackburn est 9e avec 60 points.

League One-J44 : Un point utile pour Johnson et les Sky blues.

Avec son capitaine Reda Johnson titulaire en défense centrale, Coventry a contraint le leader Bristol City au nul vierge. Un point qui permet au sky blues de croire encore plus au maintien. Ils sont 16e avec 52 points.

Algérie J-25 : Saoura lutte avec Aoudou

La JS Saoura va lutter jusqu’au bout pour son maintien en ligue 1 algérienne. Vendredi dernier, les jaunes recevaient le CS Constantine, ils ont concédé un nul 1-1. L’attaquant Mohammed Aoudou était titulaire et a disputé l’intégralité du match. Saoura est 12e avec 32 points et une petite unité de plus que le premier rélégable. Le sprint final sera chaud

Coupe Caf 1/ 8 de finale : Badarou assure, Chlef concède le nul

Relégable en championnat, l’Aso Chlef poursuit son aventure en coupe CAF, vendredi ils ont accueilli le Club Africain de Tunis pour le compte du match aller des huitièmes de finale de la compétition. Les rouges ont concédé un nul 1-1. Le défenseur international béninois, Nana Badarou était titulaire en défense centrale. Match retour en Tunisie dans une quinzaine de jours.

Chypre- J27 : Poté entre, Omonia gagne

Dans les play off qualificatifs pour les places européennes l’Omonia Nicosie a battu l’Apollon Limassol 1-0, samedi dernier. Michael Poté est entré en jeu à la 75e minute en remplacement de Roberto. L’international béninois reste bloqué à 15 buts. Au classement l’Omonia est 3e avec 49 points et se qualifie virtuellement pour les tours préliminaires de la Ligue Europa.

Ethiopie-J19 : Coffee Club perd le derby avec Abikoyeh

Coffeee Club de l’ailier Chakirou Abikoyeh s’est incliné 2-0 dans le derby contre le leader Saint Georges. Coffee club est 3e avec 28 points, avec dix points de retard sur le leader. Abikoyeh compte 6 buts en 14 apparitions en championnat.

France

Ligue 1 –J33: Caen perd, Imorou joue , Adeoti au banc

Sur un terrain difficilement praticable, Caen s’est incliné 1-0 contre Montpellier. Emmanuel Imorou était titulaire sur le coté gauche de la défense, pendant que le milieu Jordan Adéoti est resté sur le banc tout le match. Caen est 13e avec 38 points. Le maintien est à portée de main.

Ligue 2 : Koukou indéboulonnable, les chamois assurent le maintien

Les niortais ont connu un week-end heureux. D’abord vendredi en Ligue 2 , avec Djiman Koukou titulaire , les chamois ont battu Nîmes 3-2 . 10e avec 44 points le maintien est assuré.

Allagbé champion avec la réserve

Samedi avec la réserve, Saturnin Allagbé (photo) était aligné dans les buts, les chamois se sont imposés 4-0 contre Royan à l’extérieur. Leader avec 82 points à cinq journées de la fin du championnat ils sont d’ores et déjà assurés d’être champion et sont automatiquement promu en CFA 2. Ils ont 16 points d’avance sur leur dauphin Cozes. Une belle saison à laquelle, Allagbé a fortement contribué avec ses 15 cleans sheet.

Châteauroux ira en National, sans Hountondji

Déjà condamné à une relégation en National la saison prochaine, Châteauroux a concédé sa 18e défaite de la saison contre Laval 1-0. Le défenseur franco-béninois, prêté par Rennes, était titulaire en défense centrale. Châteauroux est 20e avec 22 points.

National –J29 : Quand les béninois font la course en tête !

Paris Fc a perdu la tête du national mais les franciliens, 2e se sont imposés vendredi dernier en déplacement sur le terrain de Chambly 2-1. Mouri OGounbiyi était titulaire, il a été remplacé par Marques à un quart d’heure de la fin. Paris Fc est deuxième avec 57 points a égalité de points avec le leader Red Star . L’autre club francilien où évolue Jonathan Tinhan qui n’a pas joué ce weekend.

Strasbourg continue de croire à la promotion, ils ont réussi à décrocher une victoire précieuse dans le Nord contre Dunkerque 2-0. Yannick Aguémon est entré en jeu à la 81e minute. Strasbourg est 4e avec 50 points à six longueurs du podium.

Lucon et Adénon cartonnent en cette fin de saison, vendredi dernier, ils ont dominé aisément, Marseille Consolat , 3-1. L’ancien manceau, Khaled Adénon était titulaire en défense centrale. Le club qui a connu un début de saison difficile se surprend à rever de promotion en Ligue 2, il est 5e avec 49 points, à sept unités du podium.

Nigéria-J4 : Louté et Salomon gagnent

Kano Pillars a signé son premier succès de la saison contre un rival dans la course au titre Enyimba, 1-0. Isaac Louté était titulaire sur le flanc gauche et a disputé toute la rencontre.
Idem pour le défenseur –capitaine Bayelsa United, Junior Salomon qui s’est imposé sur le même score contre Taraba. L’ancien portuaire était titulaire en défense centrale.
Avec deux matches en retard, le champion en titre Kano Pillars est 6e avec 6 points pendant que Bayelsa compte 4 points en ayant disputé tous ces matches.

Tunisie- J25 : Bessan et Zarzis se contentent du nul

L’attaquant Jacques Bessan et Zarzis ont ramené un précieux point de leur déplacement sur le terrain du Stade Tunisien. Score final 0-0. L’attaquant international béninois a disputé l’intégralité de la rencontre. Zarzis est 5e avec 38 points.


Ils n’ont pas joué…

En Angleterre Stéphane Sèssegnon a assisté du banc de touche à la victoire de West Brom sur le terrain de Crystal Palace. En France, le gardien Jonathan Ligali était remplaçant avec Montpellier, en ligue 1. En National, Jonathan Tinhan (Red Stars) et Daniel Gbaguidi (Istres) étaient absents. En Belgique, victime d’une nouvelle rechute musculaire, la saison est terminée pour l’attaquant de Westerlo Frédéric Gounongbé. En Roumanie, Fabien Farnolle n’était pas dans le groupe du Dinamo Bucarest. Au Maroc, le Kac Marrakech de Seidou Barazé jouera mercredi en match retard contre Tetouan. Idem pour la JS Kairouan de Fadel Suanon en Tunisie, qui jouera contre le Club Africain de Tunis. Leurs adversaires respectifs se produisaient en coupe africaine ce week-end.

Bjfoot Awards 2014: Badarou , meilleur joueur évoluant en Afrique

La rédaction de Bjfoot dévoile aujourd’hui les vainqueurs des bjfoot awards 2014. Nana Nafihou Badarou (ASO Chel) est désigné meilleur joueur évoluant en Afrique. 

Meilleur joueur évoluant en Afrique : Nafihou Nana Badarou

La rédaction de Bjfoot.com décerne le prix du meilleur béninois évoluant sur le continent africain au défenseur polyvalent Nafihou Nana Badarou (23 ans) de l’Aso Chlef. Arrivé en Algérie à l’été 2013, le joueur formé au Cameroun s’est rapidement imposé. Défenseur central de prédilection, sa polyvalence dans le jeu à l’Aso Chlef est devenue un atout. Défenseur puissant et solide , il est aligné régulièrement arrière droit, l’ancien joueur de l’Aspac a également dépanné dans l’axe et même en milieu défensif. Sur l’année civile il aura disputé 19 matches avec l’Aso Chlef et 5 sous le maillot national. Cette saison le meilleur ami de Feu Albert Ebossé, confirme son statut et est reconnu comme l’un des défenseurs les plus réguliers du championnat algérien. Il serait d’ailleurs suivi par plusieurs clubs européens, à juste titre. Il devra confirmer sa progression en coupe Africaine avec son club qui débute en Coupe de la Confédération de la CAF le mois prochain.

Sa  régularité en club a fait lui l’un des habitués de la sélection nationale depuis juin 2013, il n’a manqué que deux  matches contre le Mali et le Malawi où il était suspendu. Bravo Monsieur.

Bjfoot le félicite et lui décerne le titre du meilleur joueur évoluant en Afrique sur   l’année 2014. Il devance Séidou Barazé (KAC Marrakech) et Jacques Bessan (ES Zarzis).

Fiche

Nana Nafihou Badarou

Nationalité : Béninoise

Poste : Défenseur (central-arrière droit)

Né lé : 18 juillet  1991

Taille : 180 m

Poids : 73 kg

Pied : Droitier

Club précédent : Aspac

Club actuel : Aso Chlef (Algérie)

Bilan 2013-2014 : Ces béninois qui ont le plus joué en club!

A l’heure la plus part des clubs professionnels reprennent le chemin de l’entraînement, bjfoot , vous présente en exclusivité un point détaillé sur les performances des joueurs béninois évoluant à l’étranger au cours de la saison 2013-2014. Qui a eu le plus de temps de jeu ? Qui est souvent entré jeu ? Qui est resté scotché au banc ? Découvrez les trois premiers dans chaque catégorie.

Adéoti, le joueur de champ le plus utilisé

La palme du joueur de champ béninois le plus utilisé à l’étranger revient au défenseur-milieu, Jordan Adéoti (25ans) , le néo-caennais, qui disputé 3075 minutes en 35 apparitions avec Laval son club en Ligue 2. Il est devancé par Fabien Farnolle (29 ans), 3150 minutes, normal pour l’ancien numéro un de Clermont, tant il a été incontestable au cours de la saison. Enfin le podium est complété par un autre joueur de Ligue 2, Djiman Koukou (24 ans), 2975 minutes avec les bleus de Niort.

record de titularisation pour Farnolle

Farnolle domine le classement des joueurs les plus titularisés. Sur les 38 journées de Ligue 2, il a été aligné d’entrée à 35 reprises. Il y a avait pas débat sur sa suprématie dans les buts des Auvergnats. Il est suivi de Jordan Adéoti, 34 titularisations/38 possibles et de Djiman Koukou 33 titularisations/38 possibles. Décidément ce trio a bien marqué la Ligue 2. Si Jordan Adéoti a été récompensé par une signature en Ligue 1, Farnolle recherche toujours un nouveau challenge pendant que Koukou restera pour confirmer sa précédente bonne saison.
Une stat tout de même étonnante, l’arrière gauche Emmanuel Imorou (25 ans), a été titularisé à 32 reprises au cours de la saison avec Clermont. Il n’a jamais été remplaçant ni remplacé !

Les jokers, les remplacés et les oubliés

Dans la dernière partie de ce sujet, on s’intéresse à ceux qui ont le plus pris place sur le banc de touche, qui sont entrés, sortis ou scotchés à leur place.
Stéphane Sèssegnon (30 ans) et Romuald Boco (30 ans) sont les deux joueurs les plus remplacés. Le milieu offensif de West Brom a été sorti 13 reprises sur ses 26 matches qu’il a débuté. Même constat, le second, milieu offensif de Plymouth Argyle, remplacé à 13 fois également sur ses 27 titularisations. Le tableau est complété par Mouri Ogunbiyi (31 ans), le nîmois, remplacé à 12 reprises sur ses 25 titularisations. On peut également évoquer les cas de Rudy Gestede (26 ans) sorti 11 fois/30 titularisations Mohammed Aoudou (24 ans) a été aussi remplacé à 10 fois/22 titularisations
Dans le rang dans joueurs qui rentrent le plus, Gestede domine le bal avec 9 entrées en jeu, suivi d’Ogouniyi 7 entrées tout comme Poté 7 entrées également.
Enfin dans la dernière catégorie de ceux qui sont restés au banc sans entrér en jeu. Boco est loin devant, 23 présences. Gestede et Ogunbiyi suivent avec 10 présences chacun enfin Poté ferme la marche avec 8 présences.

Barazé , Badarou et Aoudou ont percé

C’était une première pour eux dans leur championnat respectifs pourtant ils se sont imposés. Seidou Barazé (photo) avec l’Hus Agadir pour sa première saison dans le championnat marocain. Le défenseur-milieu international béninois a fait 21 apparitions sur 30 possibles dont 18 titularisations. Notons qu’il a été blessé à la cheville plus d’un mois au cours de la saison.
Nana Badarou, transfuge de l’Aspac également a séduit en Algérie. Sur le côté droit de la défense, où il a aligné le plus de match ou dans l’axe, il joué 21 matches/30 possible dont 19 titularisations. Ces performances ont été récompensées à la mi- saison puisqu’il a été élu meilleure recrue du club. Ça se passe de commentaires.
Enfin, l’attaquant Mohammed Aoudou aussi a cassé la baraque. Arrivé à la JS Saoura, sans grand bruit en provenance du COD Meknès (Maroc), il a claqué 10 buts en 24 matches dont 7 ouvertures du score. Le club lui doit en grande partie son maintien en ligue 1, Super Moha a été 5e meilleur buteur du championnat. Bravo messieurs.

Géraud Viwami

Ecureuils : Avec d’Almeida, Gounongbé , Azankpo, les « français » de Ligue 2 absents !

Enfin elle est disponible la liste officielle des 25 joueurs convoqués par Didier Ollé-Nicolle pour préparer le match aller des éliminatoires de la Can 2015 contre Sao Tome dimanche prochain. Trois nouveaux visages, Gounongbé , d’Almeida et Azankpo découvriront la sélection tandis qu’Adénon fait son retour.

Didier Ollé-Nicolle a débuté sa préparation depuis hier avec un groupe de huit joueurs qui devrait passer à dix-huit aujourd’hui avec la dizaine de joueurs qui sont arrivés hier soir. Décryptage.

Les locaux ont un coup à jouer

Pour le nouveau sélectionneur, tout le monde ou presque est sur le même pied d’égalité donc chacun aura sa chance à condition de répondre aux attentes du coach. Avec les forfaits, les sept joueurs locaux présents en sélection ont tous une bonne carte à jouer. Le défenseur Didier Sossa , déjà présent dans le groupe sous Amoros confirme. Giscard Tchato , le milieu relayeur de l’As Police est récompensé de sa bonne saison tout comme le capitaine d’Avrankou Omnisport Eric Tossavi. Les néo juniors surclassés comme l’arrière gauche Fortuné Oré et le défenseur Jean Ogounchi vont vivre une première dans le groupe des A. Seibou Mama, capitaine des juniors , habitué au groupe A est aussi présent tout comme le rugueux défenseur Brice Gozo.

Les surprises Adénon et Menessou

Absent de la sélection depuis plus d’un an suite à sa suspension par la Fifa, Khaled Adénon bien que sans club fait son retour en sélection nationale. L’expérience compte. Ollé-Nicolle a bien réussi son coup en surprenant avec la convocation de l’ancien mimo qui a connu une saison blanche depuis son départ du Mans. L’autre surprise est la présence d’Arsène Menessou. Le Bénin était sous le coup la menace d’une sanction de la Fifa puisque la naturalisation du joueur avait remis en cause c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a manqué les deux dernières sorties des qualifications du Mondial 2014. Son cas est le même que celui de Farnolle qui aurait renoncé à la sélection. Etonnant le choix d’Ollé-Nicolle de convoquer Menessou.

Ils vont vivent une première

Trois joueurs découvriront la sélection béninoise, l’attaquant bénino-belge Frédéric Gounongbé fraîchement transféré à Westerlo après une saison remarqué au RWDM Brussels. L’ancien messin, Desiré Azankpo , qui évolue désormais à la Jeunesse d’Esch au Luxembourg et la jeune pousse bordelaise Sessi D’Almeida , bénino-ivoirien qui a choisi les Ecureuils.

Les cadres aussi sont présents

Pour le reste c’est du classique avec le capitaine Sèssegnon, Barazé , Dossou ,Angan,Badarou, Boco , Poté, Aoudou et Omotoyossi.

Fabiyi , le forcing a payé

Gardien de but reconnu dans le championnat nigérian où il évolue depuis plusieurs saisons, il a déjà porté précédemment les couleurs du Bénin au tournoi de l’Uemoa à Bamako. Depuis il a disparu jusqu’à ce qu’il refasse surface la semaine dernière aux séances d’entrainement dirigé par Ollé-Nicole, en s’invitant par le biais d’un entremetteur nigérian parrainé par un membre influent de la fédération. Le joueur d’origine nigériane s’est entrainé et finalement, le français a fini par le retenir dans sa liste finale.

Les expatriés de ligue 2 française forfaits

Comme pressenti tous les internationaux évoluant en ligue 2 française sont forfaits, du moins pour le match de samedi prochain. Ainsi Koukou (Niort), Ogounbiyi (Nimes) , Imorou (Clermont) et Adéoti (Laval) seront absent pour le voyage au Sao Tomé. Ils seront probablement disponibles pour la manche retour au Bénin puisque la dernière journée de ligue se joue ce vendredi.

Le groupe
Gardiens : Fabiyi (Abia Warrios/Nigéria) , Allagbé (Aspac) , Glodjinon (Energie)

Défenseurs centraux : Badarou (Aso Chlef /Algérie) , Ogouchi (CMS /Gabon) , Tossavi (Avrankou) , Sossa (Uss Kraké) , Barazé (HUS Agadir /Maroc) , Gozo (Aspac) , Adénon

Arrière droit : Menessou (Virton /Belgique), Arrière gauche : Oré (Uss Kraké)

Milieux défensifs /relayeurs : Tchato (As Police) , Mama (Aspac) , D’Almeida (Bordeaux/France)

Milieu offensifs : Sèssegnon (West Brom/Angleterre) , Angan (Al Nasr/Koweit) , Kobéna (Kotkan TP/Finlande) , Dossou (Salzbourg/Autriche) , Boco (Plymouth Argyle/Angleterre) , Aoudou (JS Saoura/Algérie)

Attaquants : Gounongbé (Westerlo/Belgique) , Omotoyossi (Kahramanmarasspor) , Poté (Dynamo Dresde), Azankpo (Jeunesse d’Esch /Luxembourg), Aoudou (JS Saoura/Algérie) ,
Géraud Viwami

Ecureuils: Nana Badarou rappelé, Adéoti et Koukou suspendus

Nana Badarou, le nouveau défenseur de l’Aso Chlef a été rappelé pour le dernier match des éliminatoires face au Rwanda à Porto-Novo. Il profite de la suspension de Jordan Adeoti pour cumul de cartons jaunes, le milieu défensif de Niort Djiman Koukou sera absent pour les mêmes raisons.

Badarou avait été convoqué puis aligné comme titulaire pour la première fois en sélection en juin dernier face l’Algérie. Il avait d’ailleurs été expulsé et suspendu contre pour le match contre le Mali à Bamako. Il fera son retour sur un stade où tout avait commencé pour lui.