Transfert : Tchato s’engage avec MFM Fc (Nigéria)

giscard

Le milieu défensif ou relayeur international béninois Giscard Tchato (21 ans)  s’est engagé pour une saison avec Mountain of Fire and Miracles (MFM Fc ) club de première division nigériane.

Giscard Tchato va connaitre première expérience à l’étranger et ce sera dans le championnat nigérian, le milieu international béninois s’est engagé  avec  MFM Fc , club fraichement promu en première division nigériane. Tchato a fait ses armes dans le championnat béninois au Mogas où il a remporté une coupe du Bénin en 2012 puis à l’As Police (2013-2015). Chez les policiers, il a remporté une nouvelle fois la coupe nationale en 2014 et a connu le premier tour de la Coupe Caf 2015 contre les ghanéens de Hearth Of Oak.Il a aussi décroché la super coupe 2015 avec l’As Police.

Tchato faisait partie de l’aventure des Ecureuils  juniors qui avaient  disputés la Can 2013 en Algérie.  Il a notamment brillé lors du troisième match de groupe contre l’Egypte. Il a également été retenu à plusieurs reprises dans le groupe des A par Didier Ollé-Nicolle lors des qualifications de la Can 2015. Il était d’ailleurs remplaçant contre le Malawi à Blantyre lors du match retour des préliminaires.

Il est réputé comme un milieu de terrain infatigable et très à l’aise dans la relance.  Des qualités qui ont convaincu MFM de miser sur lui. Après quatre journées le club est actuellement  2e avec 9 points. Tchato devrait faire ses débuts bientôt.

Géraud Viwami

Giscard Tchato parle des objectifs du Mogas en ligue 1: « On va finir cette saison en beauté, le titre à tout prix »

Il fait partie de l’équipe qui a qualifiée les Ecureuils junior du Bénin pour la Can U20 Algérie 2013. Le talentueux milieu de terrain du Mogas 90, Giscard Tchato, nous parle ici du faut départ de son club en championnat. L’international junior béninois promet que son club finira en beauté le championnat sans oublier de dire un mot sur ses ambitions personnelles. Lire plutôt l’interview qu’il nous a accordé !

Après un passage en équipe nationale, vous renouer avec votre club et le championnat national. Le Mogas perd son premier match de la saison (2-1) face à l’Aspac. N’est-ce pas là une mauvaise entame de la compétition ?

Giscard Tchato : Oui, On peut le dire ainsi. Mais vous savez le championnat est c’est une course de fond et ce n’est pas encore trop grave. Certes, nous avons perdu notre premier mais la route est longue. Il y a encore plusieurs matchs à jouer pour revenir au top. Je suis certain que les fois prochaine, nous allons gagner à coup sûr.

Revenons à l’organisation au sein de l’équipe où l’on observe désormais un milieu de terrain à trois (3) joueurs au lieu de deux (2) les saisons antérieures. Est-ce que ce nouveau schéma qu’à adopter le Mogas n’a pas été pour quelque chose dans cette défaite de début de saison ?

Il est vrai qu’on joue désormais à trois (3) au milieu mais je ne peux dire que cela a eu un impact sur notre jeu. Actuellement, le coach essai de nouveaux joueurs afin d’avoir une équipe compétitive. Je suis sûr qu’avec le travail, nous aurons d’ici peu l’équipe type. C’est à force d’essayer différents systèmes de jeu qu’on trouvera ce qui nous convient réellement. On y arrivera par la grâce de Dieu.

On sait que le Mogas à l’habitude de bien démarrer le championnat et finit souvent mal c’est –à-dire en milieu de tableau. Avec ce groupe qui se met en place, pensez-vous être capable de titiller la première place et bien finir cette fois-ci ?

Bien sûr que nous en sommes capables. A voir le groupe d’aujourd’hui, nous avons la certitude de finir en beauté cette saison. Nous avons fléchi pour notre première sortie, ça peut arriver à toute équipe. Nous sommes conscients du travail qui nous reste à abattre. Mais ce qui est certain un aura de bons résultats et figurer dans le haut du tableau à la fin de la saison.

Vos ambitions personnel cette saison ?

J’ai des objectifs et des ambitions comme tout joueur. Maintenant, il faut d’abord que je sois plus régulier que les saisons précédentes. Améliorer mes prestations au fur et à mesure que le championnat suivra son cours. Aussi, avoir la chance d’être champion avec mon club car c’est important. Ce n’est qu’après cela que je pourrai aller monnayer mon talent ailleurs si jamais l’occasion se présentait. C’est le rêve de tout jeune joueur, évolué hors des frontières de son pays.

Giscard Tchato….
……..le futur Makélélé béninois!

Ecureuils juniors : Un exploit ou c’est la fin

2e Tour Eliminatoires Can Junior : Lybie 2011

Ecureuils juniors : Un exploit ou c’est la  fin

Ce samedi, à Sekondi, les écureuils juniors disputerons, la manche retour des éliminatoires de Lybie 2011. Défaits à l’aller 2-0 à Cotonou. La bande à Eustache d’Almeida a une mission très compliquée.

Géraud Viwami

Les écureuils juniors jouent leur destin en terre ghanéenne. Après la défaite de Cotonou. Pour rappel les Black Stars s’étaient imposés sur le score de deux buts à zéro. Pour se qualifier pour Lybie 2011. Les amis Fadel Suanon devront battre le Ghana par trois buts d’écart. Ou gagner sur le même score que les ghanéens (2-0)  pour espérer s’en sortir aux tirs aux buts. La mission est très difficile le buteur des pétroliers le reconnait « Nous allons essayer de ramener au moins une victoire ». Un état d’esprit que partagent ces coéquipiers. L’entraineur Eustache d’Almeida ne cachent pas ses ambitions. Après la victoire acquise en Aout dernier à Ouagadougou contre le Burkina lors du tour précédent. Il compte rééditer l’exploit. Et pour ceux, il a fait appel trois nouveaux joueurs en renfort. Il s’agit du défenseur, Benoit Akpomè et du milieu défensif, Giscard Tchato du Mogas. Il a également convoqué Eric Tchibozo, le milieu défensif de l’As Tonnerre.  A noter qu’avant leur départ, hier  le groupe a reçu la visite du ministre des sports.

De leur coté, les ghanéens, malgré leur succès n’ont pas dormi sur leurs lauriers. Oscar Wellington,le coach des black Satéllites a annoncés aussi, l’arrivée en renforts de joueurs n’ayant pas participé à l’expédition cotonoise. Parmi ceux-ci, le plus attendu, est Jordan Ayew de l’Olympique marseillais. Salifu Amidu de Vicenza, Mahatma Otoo de l’Esperance de Tunis, Afriyie Acquah de Palerme seront aussi présents.