Ligue 1 – J3 : première victoire pour Dragon , Aspac et Soleil

La 3e journée de Ligue s’est ouverte ce vendredi avec trois victoires victoire à l’extérieur. Marcel Dossa a offert la victoire 0-1 à l’Aspac à Missrété devant Asos. L’arrière droit international béninois , Rodrigue  Fassinou a même manqué un pénalty pour les portuaires qui signent quand même  leur premier succès de la saison.

Au stade René Pleven, après deux nuls d’affilée , les Dragons aussi ont enfin gagné. Dominés par Esae , les visiteurs réalisent le hold up parfait en inscrivant l’unique but du match  à la 88e par Ahimane Yaya. Le milieu offensif entré en jeu en seconde période profite d’une déviation en pivot de l’attaquant Allabani pour marquer d’un tir puissant.

Pour terminer , Soleil aussi a signé son premier succès. Après le nul vierge à la pause , ils vont creuser l’écart devant JA Cotonou sur le second acte. D’abord le capitaine arrière droit Benoit Gouhoedo ouvre le score d’un tir qui rebondit sur l’intérieur de la transversale (56e). Ensuite l’attaquant international U20 béninois ; Bio Odo-Chabi lancé en profondeur ouvre son compteur personnel d’un joli ballon piqué (76e). Les cotonois réduiront le score au bout des arrêts de jeu par Chams Ola Coles , à la sortie d’une combinaison initiée il s’est permis d’éliminer facilement le gardien adverse avant de marquer lui aussi son premier but de la saison.

Géraud Viwami

Ligue 1-J3 : le programme du week-end

Ligue 1 – 3e  journée 

Vendredi 16 novembre 

14h : Esae – Dragons à René Pleven (Cotonou )

16h : JA Cotonou – Soleil à René Pleven (Cotonou)

16h : Asos – Aspac au centre Issa Hayatou (Missrété)

dimanche 18 novembre

16h : Asvo – As Police à Dangbo

16h : Avrankou Omnisport – Buffles à Avrankou

16h : Ayéma – Béké au centre Issa Hayatou (Missrété)

16h : Dynamo Abomey – Energie au stade de Goho  (Abomey )

16h : JS Pobè – Panthères au stade Jean – Pierre Gascon ( Pobè )16h: UPI  ONM – USS Kraké à René Pleven (Cotonou

Ligue 1 – J2 : En réussite , l’Asos punit l’As Police

Réaliste Asos est venu décrocher sa première victoire de la saison à l’extérieur au stade René Pleven devant l’As Police dominatrice mais peu inspirée grâce à des réalisations d’Antonin Oussou et Zoulkifouli Salami au terme d’une rencontre d’un bon  niveau en ouverture de la deuxième journée.

Oussou le revenant

Les locaux ne perdent pas de temps à entrer dans leur match et confisquer le ballon. En place l’Asos tente de contenir avec un bloc bien soudé. Emmenés par le trio Adam Wahidi , Thomas Viza et Hassan Mohamed sur les phases offensifs , les policiers deviennent rapidement dangereux avec leur jeu au sol. Lancé en profondeur, Wahidi se joue de la défense des jaunes puis tente un lob mais le gardien Nestor Degbogbahoun se détend et claque le cuir en corner (28e). Pourtant en maîtrise sur le premier acte , l’As Police va se faire piéger sur la première incursion des visiteurs. Servi en profondeur dans la surface, Antonin Oussou ouvre le score d’une frappe croisée sous le gardien (42e). 0-1, l’ancien international U20 béninois signe son retour dans le championnat béninois avec réalisme,  les visiteurs prennent l’avantage. Les bleus réagissent dans la foulée mais le capitaine Mananan Allassane , ne trouve pas le cadre du pointu alors qu’il était idéalement positionné (45e). L’Asos tient déjà son hold up à la pause.

L’As Police maladroite, Salami sans pitié

A la reprise,  l’Asos ferme les espaces avec son organisation en 3-5-2, les hommes de Yessoufou Lafiou joue clairement le contre. Wahidi passe près de l’égalisation quand il voit Degbogbahoun détourné son coup franc des dix-huit mètres en corner (47e). Les policiers jouent dans la moitié adverse mais ne sont pas assez incisifs à l’image de cette frappe écrasée d’Hassan pourtant bien positionné à l’entrée de la surface de réparation (60e)

Le danger va se rapprocher mais Aurel Debouto vendange une énorme occasion dans la surface (70e) et Edouard Bessanvi  à la sortie d’un slalom tire en puissance et rate le cadre (75e).

Alors que les visiteurs filaient vers un succès dans les arrêts de jeu, Salami profite d’une sortie manquée du gardien Jerome Djossou qui télescope son propre défenseur et reste au sol. L’attaquant file seul au but et tue le match. 0-2. L’affaire est pliée. Zéro pointé pour les hommes d’Emile Enassouan  en deux journées pendant que les protégés du président Oussou Saka marquent leurs premiers points de la saison.

Homme du match : Mahazou Sarki (Arrière gauche, AS Police)

Il a fait la loi dans son couloir. Il ne s’est pas économisé en multipliant les montées, il a délivré quelques centres qui méritaient d’être mieux exploités. Son apport offensif a permis aux siens de s’appuyer régulière sur son flanc. Dans une équipe battue, il est sans doute l’unique satisfaction de l’après-midi. A suivre de près.

Géraud Viwami

 

Feuille de match

Ligue 1-J2

René Pleven

As Police – Asos 0-2 (Antonin Oussou 42e, Zoulkifouli Salami 92e)

XI As Police : J. Djossou – L. Gassou , F. Boni , M. Sarki , G. Houadjeto – S. Adangué (R. Houngbeme 78e) , M. Hasan  – A. Debouto , A. Wahidi, T. Viza – M. Alassane (E. Bessanvi 68e)

Coach : Emile Enassouan

XI Asos : N. Degbogbahoun – M. Ganiou , L. Bia , W. Aniwanou – S. Sani ( C. Aloya 66e) , G. Ahangnitin L. Michidogni 63e) –  P. Ehoué (A. Dossoumnou 83e) , D. Fansohaye – A.Yessoufou – A. Oussou , Z. Salami

Coach : Lafiou Yessoufou

Ligue 2 – J1 : le programme du week-end

Ligue 2 

1ere journée 

samedi 10 novembre 

Dadjè FC – Delta Fc à Aplahoué

Dynamique – Dynamo Parakou à Djougou (14 heures)

Tanekas – UNB  à Djougou

Hodio Fc – JS Agonli à Comè

dimanche 11 novembre 

Akanké – As Cotonou à Zakpota

As Tado – Cavaliers à Dogbo

JS Ouidah – Mambas Noirs à Ouidah

Réal Parakou – Requins Fc à Parakou

NB: Tous les autres matches démarrent à 16h.

Transfert : L’ASVO s’offre un défenseur  international togolais

Promu en Ligue 1 béninoise cette saison, l’ASVO s’est offert les services d’un défenseur international togolais, Eric Ayaovi Messanh (24 ans).

L’Asvo compte un joueur de rang international dans son effectif, le coach Ibrahim Da Silva a sans doute réussi un bon coup en s’attachant les services d’Eric Messanh. Défenseur polyvalent capable d’évoluer dans l’axe comme sur le flanc va découvrir l’élite béninoise après le Togo. Passé récemment par l’Etoile Filante, il aussi porté les couleurs de Gbikinti en 2016. Messanh a aussi brillé sous les couleurs de l’As Togo Port où il a disputé la Coupe Caf en 2014 après le titre de vice-champion du club la saison précédente.

Il s’est engagé jusqu’à la fin de la saison.

Il a était aussi proche de rejoindre les nigérians d’Enyimba en 2017.

En sélection nationale, Menssah a déjà connu la sélection A’ lors des qualifications du Chan 2014 sous Tom Saintfiet. Il aussi participé a quelques stages à l’arrivée de Claude Leroy dans le nid. Il était sur le banc en juin 2016 en amical contre la Zambie avant de participer en novembre de la même année au Tournoi de l’Uemoa à Lomé avec les Eperviers locaux.

Messnah est connu pour sa polyvalence mais aussi pour ses aptitudes dans les duels et sa qualité de relance.

Il fera probablement ses débuts , samedi prochain lors du déplacement à Cotonou pour affronter l’Aspac.

Ligue 1- J2 : Les affiches du week-end

 

Les affiches du week-end 

2e journée de Ligue 2 

Vendredi 9 novembre

As Police – Asos stade René Pleven (Cotonou)

Samedi 10 novembre

Aspac – Asvo  au stade René Pleven (Cotonou)

Avrankou O. – Ayéma  à Avrankou

JS Pobè – JA Cotonou au stade Gascon Petit (Pobè)

Tonnerres – UPI ONM au stade Paulin Tomanaga (Bohicon)

Dimanche 11 novembre

Béké – Buffles à Bembèrekè

Dragons –Dynamo Abomey au stade Charles de Gaulle (Porto-Novo)

Energie – ESAE au stade René Pleven (Cotonou)

NB : tous les matches démarrent à 16 heures.

Ligue 1-J2 : Harold Avodagbé , l’invité de la journée

Avant chaque journée, Bjfoot.com vous offre en exclusivité un entretien un peu décalé avec un acteur de la Ligue 1 ou 2. Pour cette deuxième journée nous accueillons, Harold Avodagbé , premier buteur de la saison écoulée passé des Requins à la JA Cotonou cette saison. Le milieu offensif international U20 béninois s’est prêté au jeu en onze questions. 

Une saison réussie pour vous c’est …

C’est d’abord être champion avec mon club. Faire partie des meilleurs joueurs sinon être le meilleur.

Votre plus grande qualité ?

Ma vision de jeu. Je joue souvent en deux trois touches maximum.

Votre rituel personnel d’avant-match ?

Rien à part écouter de la musique. Fally Ipupa.

Votre coéquipier le plus drôle ?

Shams Ola  Coles , il est vraiment drôle (rires).

La phrase préférée de votre coach ?

« Si vous ne voulez pas courir ; j’arrête » (coach : Vizir Touré)

Votre idole ?

L’espagnol Thiago Alcantara

Qui finira meilleur buteur du championnat ?

Moi-même (rires)

Votre équipe type  du moment ?

C’est vrai qu’on a joué qu’un seul match quand même. J’ai vu quelques équipes en matches amicaux. Je demande mon joker sur ce coup.

Les trois joueurs à suivre selon vous ?

Le gardien de l’Aspac , Issiaka Ogoubiyi , on s’est côtoyé en sélection national U20. Il est super balle au pied. Imourane Hassane , le jeune milieu de Soleil FC , formé à l’APJ et moi-même.

A votre avis quels clubs finiront parmi les trois premiers en fin de saison?

JA Cotonou , Energie et Aspac

 Vos pronostics pour les matches de la journée ?

As Police – Asos 2-0

Aspac – Asvo  2-0

Avrankou O. – Ayéma  1-1

JS Pobè – JA Cotonou 1-2

Tonnerres – UPI ONM 1-1

Béké – Buffles 2-1

Dragons –Dynamo Abomey 2-0

Energie – ESAE 1-1

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Ligue 1-J1 : Soleil – USS Kraké 1-1, les jaunes s’en sortent bien

L’Uss Kraké n’était pas loin de réussir le hold up face à Soleil au stade René Pleven de Cotonou ce dimanche après-midi en clôture de la première journée, les Kraké Boyz se contenteront du point du nul après avoir manqué un pénalty et mené au score grâce Abayomi Ayinla, ils seront rejoints à cinq minutes du terme sur un missile d’Abdel Karimou. Soleil s’en sort bien.

 

 

Alors qu’on s’est bien ennuyé sur la première période où l’unique éclair est venu sur un coup de pied arrêté pour Soleil Fc. L’ailier Moustekin Agbabjé  enroule parfaitement du gauche mais le gardien-capitaine Batori Douyème est à la parade. A la reprise, les locaux pourtant entreprenants en première période sont acculés et dominés. L’Uss Kraké prend le match en main et pousse. Quelques secondes seulement après son entrée en jeu sur son premier ballon, Jacques Hounguevou place un tir manié malheureusement par le défenseur central Khalil Arouna. Penalty. L’arrière droit Christian Ezoun s’élance et bute sur Abiola Katchon (56e). Le gardien international béninois maintient son équipe en vie. Mais ils vont quand même craquer. Suite à une hésitation du défenseur central Joel Tognon a trente mètres de ses buts sous le pressing d’Abayomi Ayinla, ce dernier gagne son duel et prend sa chance d’un tir lobé qui termine au fond. 1-0 ( 65e). Premier but de la saison.

Poussé par la poignée de supporters présents Kraké  maîtrise son sujet pendant que Soleil a du mal être dangereux dans la moitié adverse. Les visiteurs manquent de creuser l’écart sur une double occasion. D’abord l’ailier Kapi Ochoncho déborde à droite puis centre de la ligne de sortie au point de pénalty, le milieu  Leon Bavi appuie trop sa reprise au-dessus. (68e) Dans la foulée, Ayinla passe près du doublé quand il voit sa frappe à ras terre se dérober su cadre pour peu. La partie s’enflamme. Pauleta Hounsoufa passe tout près de marquer l’un des buts la saison sur un lob du rond central mais Katchon se détend et sort encore la parade qu’il faut (82e). Le but du break n’était pas loin.

Soleil va retrouver de l’élan dans les dernières minutes et finira par égaliser. A l’entrée de la surface le milieu défensif Abdel Karimou, fusille Batori  du gauche pour arracher une égalisation presque inespérée pour les locaux. 1-1.

Homme du match : Abiola Katchon (Soleil)

Sur le but encaissé, il ne pouvait grand-chose car avancé et la justesse technique du buteur était parfaite. Mais derrière  le gardien formé à Alodo Sports a sorti deux arrêts décisifs sur le penatly arrêté et la frappe lobée qui allait sous la niche. En plus d’avoir été solide dans sa cage, il s’est montré intéressant dans ses relances au pied. Un match satisfaisant.

Géraud Viwami

Feuille de match

Ligue 1 – J1

Stade : René Pleven (Cotonou)

Soleil – Uss Kraké 1-1

Abdel Karimou (86e) // Ayinla Abyomi (65e)

XI – Soleil 4-4-2 : Katchon – Arouna , Tognon , Gouehoedo © , Isiaka – Abdel Karimou , Mongnon , Akintola (Kinkingninhoun 75e) ,Agbadjè – Odo-Chabi , Gbaguidi (Ahouassou 85e)

Coach : Jonas Bidé

XI – Uss Kraké 4-3-3 :  Douyeme – Forson , Kotchégbé , Atangana (Danha 90e), Ezoun – Somavor , Hounsoufa ,Bavi – Onuoha (Hounguevou 55e) Ayinla , Batake (Ochoncho 61e)

Coach : O. Latoundji.

Ligue 1-J1 : UPI ONM – Energie 1-1, ils s’en contenteront

Dans un match où chaque équipe était mieux par mi-temps, UPI ONM et Energie se séparent sur un nul plutôt logique au bout du suspens. Nansif Agonhossou ramènent les électriciens dans le match dans le temps additionnel alors que les locaux ont fait la course en tête pendant plus d’heure grâce à un coup franc somptueux d’Orou Orougouinwe .

Le bijou d’Ourougouwine, la parade de Nato Ado

Le premier est acte est fermé et tactique. Le 4-4-2 en losange des locaux d’UPI ONM de Roger Enama et le 4-3-3 d’Energie Mathias Déguénon laissaient peu d’espace. Les électriciens prennent un léger ascendant dans la possession mais sont trop approximatifs dans les derniers mètres. En face  avec Arnaud Séka à la baguette, difficile de trouver les brèches dans une défense adverse bien dirigée par le capitaine Rodrigue Gbètokpanou. Energie cafouille, UPI ONM joue la prudence.  Alors qu’on s’ennuyait presque la première lumière du match arrive sur coup de pied arrêté. L’arrière gauche, Orou Ourogouwine nettoie la lucarne de Ludovic Alla d’un tir aussi puissant que précis des 25 mètres. 1-0 (20e). Premier but de l’histoire du promu dans l’élite béninoise. Derrière les universitaires gèrent un peu trop leur avance et vont se faire piéger en fin de première période. L’attaquant Naim Issa est ceinturé dans la surface. Pénalty. L’ailier Paul Odjouassi se lance et bute sur Nato Ado qui sort la parade et maintient les siens en vie à la pause  (43e). Une avance méritée.

La bourde de Nato Ado

Le second acte sera copieusement dominés par les rouges à la recherche de l’égalisation, ils jouent plus haut et laissent peu d’espaces aux adversaires. L’entrée d’Abdel Bouraima change la donne. L’ailier enflamme son couloir droit à  l’image de ce centre déposé sur Razack Koto seul au point de pénalty qui contrôle et manque le cadre à bout portant, après avoir placé une tête vicieuse quelques secondes plutôt (60e). L’envie des électriciens monte au fil des minutes mais la lucidité s’effrite également. Bouraima revient à la charge à droite, il fixe son défenseur puis repique vers l’intérieur mais voit sa frappe fuir le cadre pour peu. Acculés, les verts vont réagir sur un exercice soliste de Jimmy Lebi mais sa tentative au premier poteau est maîtrisée par Alla (73e). Plutôt actif sur les couloirs, Herman Kassa  prend sa chance plein axe, Ado s’y prend en deux temps pour réaliser son arrêt (78e).

Alors que la victoire tendrait les bras au promu, elle va filer entre ses doigts comme ce ballon relâché par Ado suite à un corner tiré par Bouraima qui revient dans les pieds du milieu défensif Agonhossou opportuniste qui reprend le ballon et égalise 1-1 (92e). Energie savoure le point , UPI ONM s’en sort avec un arrière-gout de défaite presque.

Homme du match : Abdel Bouraima

Entré en jeu à la 53e minute, il a changé le visage offensif de son équipe. A gauche comme à droite, il a percé comme il pouvait. Il a beaucoup tenté tout n’a pas été réussi mais il était à l’origine de la plus grosse occasion des électriciens. C’est lui qui tire le corner au second poteau qui amène l’égalisation. Une rentrée plutôt efficace.

Géraud Viwami

Feuille de match

Ligue 1 – J1

UPI ONM – Energie 1-1

But : Orougouinwe 20e / Agonhossou 92e

Arbitre : Rafiou Ligali

 XI – UPI ONM : Ado – Orougouwine , Dosssougbété , Dangbé, Sanni – Assouma , Adjavo, Biladjeta , Seka (Fofana 50e ) – Friday  , Lebi (Gnahoui 90e).

Coach : Roger Enama

XI- Energie : Alla – Gbétokpanou , Moudachirou , Sidiq , Agbotonon – Agonhossou , Ogoulola , Koto (Affo 65e) – Kassa ,Issa (Gbessi 81e) , Odjouassi (Bouraima 53e)

Coach : Mathias Déguénon

Ligue 1 – J1 : Roland  Béakou délivre la JA Cotonou

Au bout d’une partie globalement maîtrisée, la JA Cotonou s’est imposée 1-0 devant le Dynamo Abomey grâce à un but opportuniste de Roland Béakou en seconde période pour son entrée en matière.

 Il ne manquait qu’un but

Séduisante la JA Cotonou a débuté sa partie avec le pied sur le ballon, les verts d’Abomey qui n’avaient que treize joueurs qualifiés sur la feuille de matches commencent déjà à courir. Positionnés bas , les hommes de Mounirou Moukaila subissent et jouent en contre.  La première occasion des locaux arrivent par une action construite par Ismael Barazé qui remise sur Gael Nana en profondeur dans la surface, mais ce dernier perd son duel face au gardien Patrice Vodounon qui a assuré sa sortie (16e).

Ultra dominatrice , la JAC a du mal mettre du rythme et va se contenter de tentatives lointaines à l’image de celle d’Harold Avodagbé ,  qui rase le poteau droit (18e) ou celle de Fabrice Mensah bien capté par Vodounon (26e).

Abomey rentre aux vestiaires avec un nul déjà satisfaisant en face Vizir Touré s’agace sur le banc du manque de réalisme de ses hommes.

Béakou en renard des surfaces

La seconde période reprend sur les mêmes bases que la première mais les visiteurs jouent mieux les coups offensifs. La première alerte est donnée par Razak Sana qui voit sa frappe fuyante  fuir le cadre (48e).Puis Jean Marie Kpongan trouve le cadre mais tombe un Steev Glodjinon ferme dans son angle (53e)

Piqué en face la réaction est signée d’une tête par Fabrice Mensah au second poteau suite à un corner de Roland Beakou. Mais le coup de casque du milieu n’était pas assez appuyé (56e).

Le match est plus ouvert après l’heure de jeu , Glodjinon est encore prompt sur une nouvelle frappe de Boukhari Arouna (61e).

Alors qu’ils se sentaient mieux dans le jeu , les verts d’Abomey s’oublient dans la surface et seront punis. L’ailier gauche Beakou profite d’un hésitation entre Vodounon et sa défense pour pousser le ballon au fond. 1-0. Son premier but de la saison.

Après ce but ,les locaux gèrent leur avance.  Les visiteurs auront une dernière grosse occasion. Lancé en profondeur , Akim Oladjidé  perd son duel face à Glodjinon qui a réussi sa sortie.

Homme du match : Ismael Barazé

Celui qui régule le jeu , c’est lui. Toujours calme et inspiré, il fait toujours le bon de relances. C’est lui qui dirige le jeu dans sa position de relayeur entre justesse technique et intelligent dans ses déplacements. Il impressionne aussi par son élégance balle au pied. Brillant.

Géraud Viwami

 

Feuille de match

Ligue 1-J1

Stade : René Pleven

JA Cotonou – Dynamo Abomey 1-0

But : Roland Beakou (63e)

XI JAC : Glodjinon © – Kiki , Orou , Ahovey , Adjanakou – F. Mensah , I. Barazé , Avodagbé (Agonhossou 55e) , Beakou (Adanhoumè 79e) , Nana – Guindo (Coles 65e).

Coach : Vizir Touré

XI Dynamo Abomey : Vodounon – K. Mensah , Emeka , Yusuf , Aliou – Oladjidé , Kakpo , Arouna ©, Kpongan – Sana , Bio Djibril

Coach : Mounirou Moukaila

 

Ligue 1-J1 : Abdel Bouraima, l’invité de la journée

Avant chaque journée, Bjfoot.com vous offre en exclusivité un entretien un peu décalé avec un acteur de la Ligue 1 ou 2. Pour cette première journée nous accueillons, le nouveau sociétaire d’Energie FC, Abdel Bouraima. L’ailier international béninois désigné meilleur joueur local lors des Bjfoot Awards 2017 s’est prêté au jeu en onze questions. 

Une saison réussie pour vous c’est …

Jouer le maximum de matches, faire partie des meilleurs, être le plus décisif possible. Avoir des opportunités en cours ou fin de saison c’est aussi cela le but.

Votre plus grande qualité ?

Euh (il réfléchit). L’accélération. Ah oui  je suis comme un moteur diesel (rires)

Votre rituel personnel d’avant-match ?

Je ne fais rien de particulier. A part réciter une prière. Sinon j’écoute beaucoup de musique en général.

Votre coéquipier le plus drôle ?

Sidik, c’est notre arrière gauche, un nigérian. Il nous fait trop marrer (rires) même sur le terrain il raconte trop de conneries. Il a un bon état d’esprit. Il a toujours la banane.

La phrase préférée de votre coach ?

(Il réfléchit)  je pense que c’est : Soyez sérieux, mais dis donc !

Votre idole ?

Plus jeune?  vous savez je jouais au milieu comme relayeur et j’admirais l’italien Andréas Pirlo.

Qui finira meilleur buteur du championnat ?

Humm (il réfléchit) ! Il faut se mouiller. Je vais dire un de nos attaquants à Energie, parce que je serai meilleur passeur encore (rires)

Votre équipe type  du moment ?

C’est vrai qu’on a joué qu’un seul match quand même. J’ai vu quelques équipes en matches amicaux. Je demande mon joker sur ce coup.

Les trois joueurs à suivre selon vous ?

Moi-même d’abord. Il faut faire sa propre publicité (Rires). Ensuite je dirai  Ismael Barazé de la JA Cotonou, il a un fort potentiel, il a tout ce qu’il faut pour un milieu moderne.  Il est assez technique, clairvoyant et juste dans ses choix. Hospice Ahomadégbé , le milieu offensif de l’Aspac je le kiffe parce qu’il est un joueur créatif , on l’a vu sur le match d’ouverture c’est un joueur capable de faire la différence en un contre un c’est un monstre.

A votre avis quels clubs finiront parmi les trois premiers en fin de saison?

Je vais commencer par ma maison. Energie, n’oubliez pas qu’ils ont été vice-champions en 2017. Je vois mon ancien club, l’Aspac aussi jouer le titre. Je connais assez bien l’équipe. Et puis je dirai qu’on aura une troisième équipe surprise que personne n’attend.

 Vos pronostics pour les matches de la journée ?

JA Cotonou – Dynamo Abomey  2-1, c’est pour mes potes de la JA Cotonou.

Energie Fc – Upi  ONM  2-0, avec un but marqué ça serait pas mal pour commencer.

Asvo – Béké 1-0, le promu gagnera à domicile

Tonnerres – Esae 2-1, c’est tendu à Bohicon donc la victoire leur fera du bien

Asos – Avrankou O.  1-1, c’est petit derby quand même.

Dragons – JS Pobè 3-0, c’est aussi un derby mais je vois les Dragons au dessus

Soleil – Uss Kraké 1-1, j’allais dire un nul vierge mais personne n’aime les matches sans but.

 

Entretien réalisé par Géraud Viwami

 

Ligue 1-J1 : les affiches du week-end

 

Les autres  affiches la première journée

27 octobre 

Buffles – Aspac 1-1

Vendredi 2 novembre

JA Cotonou – Dynamo Abomey  au stade René Pleven (Cotonou)

Samedi 3 novembre

Energie Fc – Upi  ONM  au stade René Pleven (Cotonou)

Asvo – Béké à Adjohoun

Tonnerres – Esae au stade Paulin Tomanaga (Bohicon)

Dimanche 4 novembre

Asos – Avrankou O. au centre Issa Hayatou (Missrété)

Dragons – JS Pobè au stade Charles de Gaulle (Porto-Novo)

Soleil – Uss Kraké au stade René Pleven (Cotonou)

Ligue 1-J1: Buffles – Aspac 1-1

En ouverture de la saison 2018-2019 , l’Aspac a arraché un point à l’extérieur au stade municipal de Parakou face aux Buffles en fin de partie. Au bout d’un match ennuyeux, le champion en titre a trouvé la faille sur un coup franc puissant de Seni Atikou des 18 mètres (81e). Les portuaires vont répondre avec la manière , lancé dans le dos de la défense , l’international béninois Gaston Houngbédji (Photo) enchaîne un contrôle poitrine avant d’ajuster le gardien 1-1 (87e). Score final.

Les 8 autres affiches de la première journées se joueront le week-end prochain.

Ligue 1 : Ce qu’on a envie de voir à la reprise

La Ligue 1 béninoise reprendra ses droits demain avec  un Buffles – Aspac en ouverture à Parakou. Voici trois choses qu’on aimerait voir à la reprise de la compétition.

On veut voir du jeu

On n’est tenté de dire que c’est la base mais elle n’est toujours pas garantie. Entre la pression des résultats, les préparations tronquées, les effectifs instables plusieurs facteurs  influent sur la qualité de jeu proposée  par les équipes du championnat local. Le défi est d’abord lancé aux techniciens qui doivent se comporter en chef d’orchestre et nous préparer quelque chose de potable. Soyons honnêtes, il arrive souvent de s’ennuyer sur les stades locaux. Les joueurs aussi doivent élever niveau forcément s’ils aspirent à s’exporter, ils n’ont quasiment pas le choix. Question de rythme, ces derniers réaliseront un grand écart en la fin de la saison en décembre 2017 et celle qui sera lancée demain. Entre temps les effectifs ont été chamboulés mais les clubs ont disposé de temps pour se préparer après le report le mois dernier.

Enfin, la saison sera longue. 38 journées avec 9 affiches chaque week-end rien que dans l’élite. Selon le calendrier disponible la phase aller s’achève en mars prochain. La dernière fois qu’il y a eu autant de clubs dans l’élite béninoise il faut remonter dans les années 80. On ne demande qu’à voir, messieurs, régalez-nous.

On veut voir le public

Pour le match d’ouverture, on sait que l’entrée sera  gratuite mais pour la suite rien d’officiel n’a été annoncé.  C’est difficile de remplir même des stades de 5 mille places pour les meilleures affiches. Le public est quasi inexistant sur certaines affiches. Il est très difficile de donner des chiffres d’affluence. Les clubs sont amenés à mieux communiquer, bien jouer et trouver une politique pour attirer des spectateurs et les supporters.  La responsabilité de l’organisation est aussi appelée sur cet aspect. Enfin, on pourrait aussi demander aux béninoise de s’intéresser, de pousser le football  locale en allant soutenir les pépites. Il ne faut pas attendre les Ecureuils pour se rendre au stade. Il faut finir avec cette époque. Il est aisé de supporters des clubs occidentaux mais ce n’est pas une raison  pour ignorer ce qui se passe sous vos yeux.

On veut voir une organisation fiable.

Au Bénin, il y a tristement souvent un championnat sur le terrain et un autre en dehors. Celui des bureaux souvent source de conflits à l’image  de la crise UPI ONM versus ASVO survenu à l’issue de la précédente saison. Le nouveau bureau de la fédération béninoise de football parle de gestion transparente et sera attendu sur ce point. Entre la mise en place des commissions devant conduire la saison, la formation de la ligue, le sponsor et les moyens à mettre pour la bonne marche administrative de la saison, il faudra huiler la machine et être crédible.

Géraud Viwami

Uss Kraké : Bruno Goudjo file à l’anglaise chez les Buffles !

Quelques jours avant le début de la saison , Bruno Goudjo passe du banc de l’Uss Kraké à celui des Buffles et laisse son poste vacant. 

Bruno Goudjo n’est plus l’entraîneur de l’Uss Kraké. Démissionnaire du club du Saint Louis Stadium il y a quelques jours, le technicien béninois s’est engagé dans la foulée avec Buffles Fc , champion en titre. Orphelin de son coach togolais Idrissou Mountari désormais exilé en Arabie Saoudite , le club de Parakou réalise un coup en douce. Goudjo avait pourtant entamé la préparation de la prochaine saison avec ancien club ponctué par un stage à Niamey au Niger avant de filer à l’anglaise.

Arrivé chez les Kraké Boyz en juin 2017 , il a conduit le club de Magloire Oké à une 5e place en championnat la même année à l’issue de la phase régulière.

Il dirigera son  premier match officiel dans la cité des Kobourous demain en ouverture de la saison contre l’Aspac à domicile.

Goudjo avait précédemment dirigé , l’US Cotonou, Avrankou Omnisports et le Mogas 90 dans le championnat local.

Edmé Codjo à la rescousse. 

Edmé Codjo, l’ex sélectionneur des Ecureuils , actif dans l’encadrement technique de l’académie de l’USS Kraké est promu à la tête de l’équipe fanion pour terminer la préparation en attendant la nomination d’un nouvel entraîneur avant le déplacement  de la première journée sur Cotonou le 4 novembre pour affronter Soleil FC.

Vivement les retrouvailles entre les deux clubs à Parakou à l’occasion de la 9e journée le 30 décembre prochain.

Géraud Viwami

Ligue nationales: comme attendu , la date de lancement de la saison reportée

Annoncé pour le 29 septembre le championnat national a été officiellement reporté suite à une requête des clubs qui souhaiteraient avoir plus de temps pour se préparer. Réuni hier , le comité exécutif de la FBF a décidé de reporter le début de la compétition au 27 octobre. Le calendrier du championnat ainsi que tous autres détails liés au format de la compétitions seront disponible dans les semaines à venir.

Ligue 1 : Energie tient son nouveau coach, As Police aussi !

Les clubs s’activent en vue de la saison , deux nouvelles nominations viennent de tomber sur les bancs des clubs de Ligue 1 béninoise.

Energie s’offre Mathias Déguénon

Energie s’est attaché les services de l’un des techniciens les plus côtés de la nouvelle génération Mathias Déguénon. Passé par Ayéma, Asos et l’Uss Kraké dans le championnat local il a aussi connu la scène internationale. Adjoint d’Ulrich Alohoutadé lors de la Can Juniors 2013, il a dirigé les juniors en tant que numéro un en 2016 puis la sélection A’ lors du tournoi de l’Uemoa 2016 à Lomé.  Son recrutement témoigne l’ambition du club vice-champion du Bénin 2017 qui a échoué en mars dernier au deuxième tour de la coupe Caf contre Enyimba.  Déguénon prend le poste laissé vacant par Stanislas Akélé qui s’est engagé avec l’As Tonnerre.  La durée du contrat n’a pas été officialisée.

Emile Enassouan dit oui à l’As Police

L’As Police aussi tient son nouveau, Emile Enassouan a donné son accord pour diriger les policiers cette saison. Après le départ de Urbain Honfo , le club était à la recherche d’un technicien réputé après quelques intérims internes. Enassouan qui compte deux titres de champion du Bénin (2010 et 2012) décrochés à l’Aspac un est un technicien local expérimenté.  Il devrait diriger sa première séance cette semaine.

Géraud Viwami

Ligue 1 : Dragons Fc a un nouveau coach, Espoir de Savalou signe un technicien togolais

En vue la saison prochaine dont le lancement est annoncé pour le 29 septembre prochain , les clubs locaux s’activent avec les nominations des entraîneurs.

Dragons Fc  vient de nommer le béninois Luc René Mensah  pour diriger les Oranges et Noirs  la saison prochaine. Une première grosse expérience en Ligue 1 béninoise à la tête du club le plus titré du pays basé dans  la capitale Porto-Novo. Mensah avait précédemment connu des expériences en Ligue 2 béninoise à Dadjè puis Energie. Ensuite il a roulé sa bosse au Mali et aux Iles Maurice.

En Ligue 2 , Espoir de Savalou aussi s’est attaché les services d’un technicien togolais , Jules Koudjodji. Il était à la tête d’Agaza de Lomé , relégué à l’issue de la saison 2017-2018 en deuxième division togolaise.

Géraud Viwami

Ligue 1 : Stanislas Akélé nommé sur le banc de l’As Tonnerre.

L’As Tonnerre de Bohicon vient de frapper un premier coup sur le marché des  local en s’attachant les services de Stanislas Akélé comme nouvel entraîneur. L’ancien international béninois a précédemment dirigé , le Mogas 90 , l’As Police et Energie sur le plan local. Il était à la tête des Electriciens lors de la dernière campagne en Coupe CAF. Il a aussi remporté deux coupes nationales avec le Mogas (2012) puis l’As Police (2014). Il succède à l’enfant de maison verte , Yessouffou Moukaila. La durée de son contrat n’a pas été officialisée , il a été présenté le week-end dernier.

Géraud Viwami 

Ligues nationales : la date de lancement de la saison 2018-2019 connue !

Après avoir pris fonction officiellement cette semaine , le nouveau bureau de la  fédération béninoise de football vient d’annoncer le début de la saison 2018-2019. Elle sera officiellement lancée le 29 septembre prochain. Le mercato national est ouvert jusqu’au 10 octobre 2018.  Le calendrier et le mode de compétition en Ligue 1 , 2 et 3 seront dévoilés dans les semaines à venir.

G.V.