Coupe du Bénin : Premier titre pour Esae , qualifié pour la coupe de la confédération

Esae a remporté ce dimanche sa première coupe du Bénin face à l’Aspac au stade René Pleven de Cotonou. Emanuel Samuel a ouvert de score dès la 35e seconde pour les universitaires. 1-0. Au quart d’heure de jeu , Hospice Ahomadegbé a égalisé sur penalty pour les portuaires. 1-1. A cinq minutes du terme , Alfred Linkpon va donner la victoire 2-1 à Esae , qui s’impose sur le fil 2-1.

Le club vainqueur représentera le Bénin la saison prochaine à l’échelle continentale en coupe de la confédération africaine pour une première participation.

G.V.

Ligue 2 : Dynamo champion , le Real suit en Ligue 1 , la ville de Parakou plie le championnat

Le rideau est officiellement tombé sur la Ligue 2 hier , Le Real de Parakou et Dynamo de Parakou qui s’affrontait à l’occasion de la 38e et dernière journée dans un derby se sont séparés sur un nul vierge suffisant pour leur assurer , les deux premières places synonyme de promotion en Ligue 1. A égalité de points , 76 unités et de différence de buts , +35 , le Dynamo termine champion grâce à sa meilleure attaque, 57 buts. Le club retrouve l’élite après sa relégation en 2010. Quant au Real ce sera sa toute première dans l’élite.

La prochaine saison de Ligue 1 se jouera donc avec seize clubs.

A lutte , avant cette ultime journée , Espoir de Savalou termine la course à un point du podium malgré sa dernière victoire sur Tanéka 5-0.

En bas de tableau , Delta de Glazoué , Akanké ,Mambas Noirs , UNB , JS Agonlin et JS Ouidat sont relégués en troisième division.

G.V.

Ligue 1 : Buffles conserve son titre , Avrankou Omnisports relégué , Idrissou Saliou meilleur buteur

Buffles a conservé son titre de champion du Bénin grâce à sa victoire 3-0 de ce soir sur Soleil Fc  à domicile à l’occasion de la 38e et dernière journée de  Ligue 1. 18e succès de la saison pour le club de Parakou qui domine le tableau avec  62 points.

A la lutte avant cette ultime journée , Béké a été contraint à un nul vierge dans un derby du Nord contre Panthères à N’dali. Ils terminent à quatre points des parakois.

Le club qui fête son cinquième titre , le troisième sur les cinq dernières saisons , représentera le Bénin en Ligue des Champions la saison prochaine.

En bas de tableau , Avrankou Ominsport est relégué après son nul 0-0 à domicile contre Energie qui assure son maintien.

Outre l’As Police , Asos, Dynamo Abomey , Avrankou O. et Soleil sont relégués en deuxième division.

Au tableau des buteurs , l’attaquant international béninois des Panthères Idrissou Saliou termine meilleur buteur du championnat avec 14 réalisations.

G.V. 

Coupe du Bénin : une finale , Esae – Aspac

La finale de la coupe du Bénin  2019 opposera l’Aspac à Esae le 16 juin prochain au stade René Pleven de  Cotonou.

A l’issue des demies finales disputées cet après-midi , les portuaires se sont imposés 1-0 contre à Lokossa face à  la JA Cotonou sur une réalisation du milieu Jerôme Bonou Agossa.

A Bohicon , c’est au bout du suspens que Esae a éliminé Béké aux tirs aux buts ,  2-0. Après un score de 2-2 à l’issue du temps réglementaire Paul Kwasi (17e) et Maurice  Hountondji (51e) ont donné l’avantage à Béké avant qu’Eric Akplogan (38e) et Eric Sèwa (94e) n’égalisent à leur tour pour Esae .

Le vainqueur de la coupe nationale représentera le Bénin en coupe de la confédération africaine la saison prochaine.

G.V.

Billet : Jonas Bidé ou la lâcheté

En marge de la défaite 1-2 , de Soleil Fc face à Béké ce samedi après-midi , le public du stade René Pleven de Cotonou a été témoin d’une scène de violence intolérable. Jonas Bidé , entraîneur de Soleil F.c a agressé physiquement son propre joueur.

 

L’événement de ce samedi à Cotonou aurait pu être la relégation de Soleil Fc en deuxième division avant l’épilogue de la saison mais, le fait marquant était ailleurs et bien plus triste.

Par respect pour la carrière du joueur nous allons taire son nom.Coupable d’une faute dans la surface de réparation, le malheureux a ainsi occasionné un penalty qui aura été transformé par Mohammed Sacca qui a donné une victoire sur le fil, 1-2 à Béké. Après l’épisode du terrain, le défenseur a subi une humiliation rare. Il sera tout simplement maltraité par son entraîneur à sa sortie.

En effet , Jonas Bidé a volontairement porté des coups assimilés à des gifles à son joueur après lui avoir asséné publiquement des invectives. En feu , le technicien si on peut continuer à l’appeler ainsi a rendu une pâle copie de son image.

Dans le football circus , nous sommes tous au courant des secrets de vestiaires mais là c’était un dérapage publique. Incroyable.

Imaginez , Thomas Tuchel porté un coup à Thilo Kherer sur le bord du terrain à sa sortie suite à son erreur face à Manchester United en février dernier en Ligue des champions…

Il ne faut pas attendre une surmédiatisation d’un joueur pour relever la gravité des fait et s’insurger contre. Porter la main publiquement sur un joueur est acte répréhensible par les lois du jeu. Nous attendons les réactions des commissions de disciplines de la Fédération Béninoise de Football face à cet acte indigne et déshonorant. Des sanctions pour « laver  » l’honneur du joueur mais aussi pour rappeler à ceux qui l’oublient qu’au delà de l’enjeu la Fifa prône d’abord le Fair Play, c’est le minimum syndical.

Mais cela ne devrait peut-être par s’arrêter là parce que <l’esclavagiste> porte encore le fanion de la Sélection nationale. Il est l’entraîneur des gardiens de but dans le staff  des Ecureuils de Michel Dussuyer qui s’apprête  à entrer en stage pour préparer la Can Egypte 2019.

Le fanion national nous impose un devoir d’exemplarité  dans nos actes publiques encore plus s’ils sont liés à notre fonction. La question est toute simple , ce monsieur mérite t-il encore de côtoyer nos internationaux qui sont missionnés pour défendre nos couleurs ?

On a déjà vu des responsables déposer des tabliers pour moins que ça. Sinon la lâcheté deviendrait un bien commun tristement. Donnons l’exemple.

Géraud Viwami

Ligue 1 :  Gakou Nourou – Dine Soulemane , le gardien sniper

Si Panthère De Djougou est 3e de la ligue 1 béninoise ,  Gakou Nourou-Dine Soulemane  (23 ans) l’une des belles surprises de cette saison en est forcément pour quelque chose. Le gardien qui a signé hier lors du succès 0-2 contre Tonnerres son sixième match de la saison sans prendre de buts assure comme dernier rempart mais est surtout réputé pour tirer et convertir les coups de pied arrêtés. Avec cinq buts à son actif il est le deuxième meilleur buteur du club de Djougou. Portrait.

Du haut de son mètre 80,  il cumule 6 clean sheet cette saison, dont le dernier date d’hier face au club de Bohicon, Tonnerres à l’occasion de la 27e journée. Un succès 0-2 qui maintient Panthères en haut de tableau.  Il est d’ailleurs passeur décisif sur un long ballon pour le deuxième but marqué par Mama Fadyl. Sa cinquième passe décisive de la saison. 3e avec 39 points , ils sont revenus à trois unités du duo septentrional de tête Béké – Buffles. Les performances du portier dans ses cages pèsent forcément dans la balance. Aligné 25 fois en 27 journées, il dégage beaucoup d’assurance et sérénité dans ses prises de balles et sorties. Explosif sur sa ligne , il sait donner de la voix et diriger sa défense . Capitaine du club phare de Djougou , il reste un leader dans le vestiaire tout comme en dehors.
Arrivé à maturité , le joueur formé au Cifas rayonne désormais à Djougou. Pourtant en début de saison , il aurait pu jouer ailleurs que dans les buts. « En effet, je joue parfaitement comme attaquant intérieur sur un côté ou milieu offensif. Il y a une réunion avec la direction du club et à l’arrivée du nouveau coach Arafat Ourou-Agoro , on a décidé que je resterai encore gardien de but sur cet exercice. Je m’en plains pas puisque tout se passe bien » Ce conclave résume bien la carrière de l’homme qui est devenu gardien par accident. « J’étais joueur de champ et j’ai joué dans les buts lors d’un match interclasse à l’école Centre Urbain de Djougou et j’y suis resté. j’aime bien cela. Mais quand je joue dans le champ ça se voit tout de suite que je ne suis embarrassé du tout. Donc à l’entraînement je chambre pas mal mes coéquipiers de devant » .

doublés mémorables

Même en championnat il a déjà fais ses preuves dans le champ le 18 aout 2017 contre Tonnerres « Nous étions menés 2-0 , et j’entre en jeu comme ailier , je fais doublé dans le jeu et une passe décisive et on gagne le match. C’est de beau souvenir » raconte t-il avec sourire. Aujourd’hui , le gardien est pleinement concentré sur son rôle dans les cage avec des objectifs « mon idole c’est Neuer , j’aime son rôle de gardien-libéro , c’est ce qu’on demande de plus en plus au niveau et je me sens capable d’y arriver » confie l’enfant de Djougou.

Lors de la 23e journée , cette saison, il a plié tout seul  la victoire 2-1 à Atchoukouma contre l’USS Kraké avec un doublé. Mené 1-0,  il a d’abord  égalisé sur coup franc direct et donné la victoire sur pénalty. Un master class qui l’a révélé.

un pied gauche clinique

Gakou a déjà trouvé le chemin des filets à cinq reprises cette saison. Quatre fois sur coup directs dont le dernier était au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo contre les Dragons et un pénalty lors de la 25e journée de championnat. Ce qui fait de lui , le deuxième meilleur buteur du club derrière l’attaquant, Idrissou Saliou ( 12 buts) meilleur artificier d’Atchoukouma et du championnat également. La réussite de Gakou dans cet exercice est tout sauf un hasard , le gardien affirme à avoir travaillé son adresse avec sa patte gauche. « J’ai fais six années au Cifas donc même au centre en tant que gardien de but je tirais déjà les coups francs surtout , ce la m’a permis de m’améliorer » . Et cela lui sert également sur les relances courtes comme longue ou son jeu au pied est dénudé de déchets technique. Dans la lignée des gardiens moderne, il est souvent et aisément à la première relance pour son équipe.
Auteur de deux buts lors du dernier exercice , le Gakou est clairement passé dans une autre dimension. Entre curiosité et performance , il devient l’une des belle révélations du championnat.
Une réputation de sniper sur coup de pied arrêté qui fait penser au paraguayen Jose Luis  Chilavert ou encore Rogerio Ceni, des références dans la lignée des gardiens tireurs de coup de pied arrêté.

Géraud Viwami

Coupe du Bénin : Dragons éliminé , ça passe pour Buffles et Aspac

Les résultats du premier tour  de la coupe du Bénin qui s’est disputé cet après-midi.

ASVO FC 0 – 1 Tonnerre FC

JSP FC 0 – 2 ESAE FC

Panthères FC 2 – 0 Dragons FC

AYEMA FC 1 – 1  ASPAC FC (3-4 aux tab)

USS Kraké  0 – 0  Buffles FC (3-4 aux tab)

UPI ONM FC 0 – 1 BEKE FC

Coupe du Bénin : Le tirage du premier tour

La coupe du Bénin 2019 se jouera avec 14 clubs de première division uniquement enregistrés. Le tirage au sort a eu lieu ce jour. La compétition se jouera en trois tours dont le premier se tiendra les 16 et 17 mars. Les matches se joueront en une manche en élimination direct sur terrain neutre. La finale est programmée pour le 13 juin. Le dernier vainqueur de la Coupe du Bénin est l’As Police en 2014.

1er tour

Asvo – Tonnerres à  René Pleven (Cotonou)

JS Pobè – Esae au Centre Issa Hayatou (Missrété)

Panthères – Dragons à Zakpota

Ayéma – Aspac à l’Université de Calavi

Uss Kraké – Buffles à Lokossa

UPI ONM – Béké au stade Paulin Tomanaga (Bohicon)

Energie – JA Cotonou au stade Charles de Gaulle (Porto-Novo)

Ligue 1 : L’As Police suspendue et disqualifiée !

En difficulté sportive en Ligue 1 , dernier sans aucune victoire après 15 journées l’AS Police est désormais suspendue du championnat par le conseil de gestion de la ligue.

En effet les policiers sont lourdement sanctionnés pour avoir concédés  deux forfaits lors de la 6e journée contre Béké à Bembèrèkè  et lors de la 14e journée contre  les Panthères à Djougou  récemment.

Conformément aux règlements de la compétition le club a notamment écopé d’une sanction financière de 3 millions FCFA. Mais la ligue a aussi décidé de suspendre le club de la suite de la saison parce qu’il n’a pas rempli les formalités nécessaires pour poursuivre la saison.

L’exercice en cours se terminera avec 18 clubs.

Géraud Viwami 

Ligue 1 – J5 : Hospice Ahomadégbé , l’invité de la journée

Avant chaque journée, Bjfoot.com vous offre en exclusivité un entretien un peu décalé avec un acteur de la Ligue 1 ou 2. Pour cette cinquième  journée nous accueillons, le milieu offensif de l’Aspac  Hospice Ahomadegbe (18 ans). Le nouveau portuaire s’est prêté au jeu en onze questions. 

Une saison réussie pour vous c’est …

Etre champion

Votre plus grande qualité ?

Ma facilité d’élimination en un contre un

Votre rituel personnel d’avant-match ?

La prière.

Votre coéquipier le plus drôle ?

Marcel Dossa

La phrase préférée de votre coach ?

Ibrahim Aboudou  » Pour être un bon joueur il faut d’abord avoir l’envie , la détermination et l’efficacité »

Votre idole ?

Neymar.

Qui finira meilleur buteur du championnat ?

Bio Odo-Chabi

Votre équipe type  du moment ?

Dans les buts , Ogoubyi Issiaka GB ( ASPAC)

En défense Nabil Yarou  ( Buffles du Borgou) Caroff Sogbossi ( ASPAC) Samadou Bourou  ( Buffles du Borgou) Rodrigue Fassinou  ( ASPAC)

Au milieu Ismael Baraze  ( JAC) Bonou Jérôme  (ASPAC) Mickael M. ( ESAE)

Hospice ahomadegbe ( ASPAC)

En attaque , Razak ( Dynamos D’abomey) Roméo Ahovey  ( ASPAC)

Les trois joueurs à suivre selon vous ?

Abdel Bouraima (Aspac ) , Ismael Barazé (Jac) et Jérôme Bonou (Aspac )

A votre avis quels clubs finiront parmi les trois premiers en fin de saison?

Aspac , Buffles et Ayéma

Vos pronostics pour les matches de la journée ?

Aspac 2:0 As police

Asvo 0:0 ASOS

Buffles du Borgou 1:1 Ayéma

Esae 1:2 Dynamo D’abomey

Sème Krake 1:0 Tonnerres

Béké 0:0 Avrankou

Energie 1:0 Dragon

Panthère 1:2 JA Cotonou

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Ligue 1 – J5 : le programme du week-end

Le programme de la 5e journée

Vendredi 30 novembre 

Aspac – As Police ( René Pleven-Cotonou)

Samedi 1er décembre 

Asvo – Asos à  (Adjohoun )

Buffles – Ayéma (stade Municipal – Parakou )

Uss Kraké – Tonnerre (Saint Louis Stadium)

Esae – Dynamo (René Pleven – Cotonou)

Dimanche 2 décembre 

Béké – Avrankou Omnisport (Bio Guéra – Bembèrêkê)

Panthères – JA Cotonou (Atchoukouma – Djougou )

Energie – Dragons (René Pleven – Cotonou)

JS Pobè – Soleil (Jean-Pierre Gascon – Pobè)

 

Ligue 2 : du mouvement (déjà) sur les bancs

Après trois journées ça a déjà bougé sur les bancs en Ligue 2. Dans le Couffo , Dadjè Fc (19e)  a démis de ses fonctions Gabin Sossou de son poste d’entraîneur. Avec trois défaites en trois journées , le club pointe à l’avant dernière place  du classement avec un seul point.

L’As Tado (11e) aussi a procédé a un changement malgré la première victoire de la saison décrochée à domicile contre Akanké , dimanche dernier. Le désormais ex-coach, Kevin Kokou Domèodjeo  avait déjà déposé sa démission depuis plusieurs jours , le technicien togolais a été remplacé par Adjadi Raimi  ce jour.

Enfin , les Requins (13e) tiennent sauf retournement de situation leur nouveau coach en la personne de l’ivoirien Mamadou Sylla, ancien coach du Stella d’Adjamé , du Coton Sport de Garoua et de l’Etoile Filante de Ouaga. Ce dernier devrait être officiellement présenté avant la fin de la semaine.

Géraud Viwami 

Ligue 1-J4 : Avrankou Ominsport humilie l’As Police

Avrankou Omnisports s’est offert un succès de prestige cet après-midi au stade René Pleven de Cotonou en ouverture de la quatrième journée devant l’As Police.

Sous le regard du sélectionneur national, Michel Dussuyer , les visiteurs emmenés par l’ancien gardien international béninois Rachad Chitou ont été plus réalistes face à des policiers en dessous de la moyenne. Le défenseur Seum Oloké a signé un doublé en marquant d’abord de la tête (6e) puis sur un somptueux coup franc (77e ). Albert Adegnandjou a aussi marqué d’un coup de casque à la conclusion d’une contre-attaque bien menée (28e). A la reprise de la seconde période, Tobi Balogoun a profité d’une tergiversation de la défense adverse pour ajuster le gardien (47e). Battu 4-0, l’As ¨Police d’Emile Enassouan qui n’avait que 13 joueurs sur la feuille de match faute de licence non établies compte quatre défaites en quatre journées et reste lanterne rouge.

En face, Avrankou Omnisport prend la tête du championnat avec 7 points en attedant les autres rencontres du  week-end.

Géraud Viwami

Ligue 1 – J4 : Le programme du week-end

 

Ligue 1 – 4e journée

Vendredi 23 novembre

As Police – Avrankou Omnisport à René Pleven (Cotonou)

Samedi 24 novembre

Asos – Ayéma au centre Issa Hayatou (Missrété)

Energie – Tonnerre à René Pleven (Cotonou)

Buffles – Asvo au stade Municipal (Parakou)

Dimanche 25 novembre

Béké –Aspac  à Bembèrèkè

Dragons – JA Cotonou à Charles de Gaulle (Porto-Novo)

Dynamo Abomey – JS Pobè à Goho (Abomey)

Esae – UPI ONM à René Pleven (Cotonou)

USS Kraké – Panthères à Saint-Louis (Kraké)

NB : tous les matches débutent à 16 heures

Ligue 1 – J3 : première victoire pour Dragon , Aspac et Soleil

La 3e journée de Ligue s’est ouverte ce vendredi avec trois victoires victoire à l’extérieur. Marcel Dossa a offert la victoire 0-1 à l’Aspac à Missrété devant Asos. L’arrière droit international béninois , Rodrigue  Fassinou a même manqué un pénalty pour les portuaires qui signent quand même  leur premier succès de la saison.

Au stade René Pleven, après deux nuls d’affilée , les Dragons aussi ont enfin gagné. Dominés par Esae , les visiteurs réalisent le hold up parfait en inscrivant l’unique but du match  à la 88e par Ahimane Yaya. Le milieu offensif entré en jeu en seconde période profite d’une déviation en pivot de l’attaquant Allabani pour marquer d’un tir puissant.

Pour terminer , Soleil aussi a signé son premier succès. Après le nul vierge à la pause , ils vont creuser l’écart devant JA Cotonou sur le second acte. D’abord le capitaine arrière droit Benoit Gouhoedo ouvre le score d’un tir qui rebondit sur l’intérieur de la transversale (56e). Ensuite l’attaquant international U20 béninois ; Bio Odo-Chabi lancé en profondeur ouvre son compteur personnel d’un joli ballon piqué (76e). Les cotonois réduiront le score au bout des arrêts de jeu par Chams Ola Coles , à la sortie d’une combinaison initiée il s’est permis d’éliminer facilement le gardien adverse avant de marquer lui aussi son premier but de la saison.

Géraud Viwami

Ligue 1-J3 : le programme du week-end

Ligue 1 – 3e  journée 

Vendredi 16 novembre 

14h : Esae – Dragons à René Pleven (Cotonou )

16h : JA Cotonou – Soleil à René Pleven (Cotonou)

16h : Asos – Aspac au centre Issa Hayatou (Missrété)

dimanche 18 novembre

16h : Asvo – As Police à Dangbo

16h : Avrankou Omnisport – Buffles à Avrankou

16h : Ayéma – Béké au centre Issa Hayatou (Missrété)

16h : Dynamo Abomey – Energie au stade de Goho  (Abomey )

16h : JS Pobè – Panthères au stade Jean – Pierre Gascon ( Pobè )16h: UPI  ONM – USS Kraké à René Pleven (Cotonou

Ligue 1 – J2 : En réussite , l’Asos punit l’As Police

Réaliste Asos est venu décrocher sa première victoire de la saison à l’extérieur au stade René Pleven devant l’As Police dominatrice mais peu inspirée grâce à des réalisations d’Antonin Oussou et Zoulkifouli Salami au terme d’une rencontre d’un bon  niveau en ouverture de la deuxième journée.

Oussou le revenant

Les locaux ne perdent pas de temps à entrer dans leur match et confisquer le ballon. En place l’Asos tente de contenir avec un bloc bien soudé. Emmenés par le trio Adam Wahidi , Thomas Viza et Hassan Mohamed sur les phases offensifs , les policiers deviennent rapidement dangereux avec leur jeu au sol. Lancé en profondeur, Wahidi se joue de la défense des jaunes puis tente un lob mais le gardien Nestor Degbogbahoun se détend et claque le cuir en corner (28e). Pourtant en maîtrise sur le premier acte , l’As Police va se faire piéger sur la première incursion des visiteurs. Servi en profondeur dans la surface, Antonin Oussou ouvre le score d’une frappe croisée sous le gardien (42e). 0-1, l’ancien international U20 béninois signe son retour dans le championnat béninois avec réalisme,  les visiteurs prennent l’avantage. Les bleus réagissent dans la foulée mais le capitaine Mananan Allassane , ne trouve pas le cadre du pointu alors qu’il était idéalement positionné (45e). L’Asos tient déjà son hold up à la pause.

L’As Police maladroite, Salami sans pitié

A la reprise,  l’Asos ferme les espaces avec son organisation en 3-5-2, les hommes de Yessoufou Lafiou joue clairement le contre. Wahidi passe près de l’égalisation quand il voit Degbogbahoun détourné son coup franc des dix-huit mètres en corner (47e). Les policiers jouent dans la moitié adverse mais ne sont pas assez incisifs à l’image de cette frappe écrasée d’Hassan pourtant bien positionné à l’entrée de la surface de réparation (60e)

Le danger va se rapprocher mais Aurel Debouto vendange une énorme occasion dans la surface (70e) et Edouard Bessanvi  à la sortie d’un slalom tire en puissance et rate le cadre (75e).

Alors que les visiteurs filaient vers un succès dans les arrêts de jeu, Salami profite d’une sortie manquée du gardien Jerome Djossou qui télescope son propre défenseur et reste au sol. L’attaquant file seul au but et tue le match. 0-2. L’affaire est pliée. Zéro pointé pour les hommes d’Emile Enassouan  en deux journées pendant que les protégés du président Oussou Saka marquent leurs premiers points de la saison.

Homme du match : Mahazou Sarki (Arrière gauche, AS Police)

Il a fait la loi dans son couloir. Il ne s’est pas économisé en multipliant les montées, il a délivré quelques centres qui méritaient d’être mieux exploités. Son apport offensif a permis aux siens de s’appuyer régulière sur son flanc. Dans une équipe battue, il est sans doute l’unique satisfaction de l’après-midi. A suivre de près.

Géraud Viwami

 

Feuille de match

Ligue 1-J2

René Pleven

As Police – Asos 0-2 (Antonin Oussou 42e, Zoulkifouli Salami 92e)

XI As Police : J. Djossou – L. Gassou , F. Boni , M. Sarki , G. Houadjeto – S. Adangué (R. Houngbeme 78e) , M. Hasan  – A. Debouto , A. Wahidi, T. Viza – M. Alassane (E. Bessanvi 68e)

Coach : Emile Enassouan

XI Asos : N. Degbogbahoun – M. Ganiou , L. Bia , W. Aniwanou – S. Sani ( C. Aloya 66e) , G. Ahangnitin L. Michidogni 63e) –  P. Ehoué (A. Dossoumnou 83e) , D. Fansohaye – A.Yessoufou – A. Oussou , Z. Salami

Coach : Lafiou Yessoufou

Ligue 2 – J1 : le programme du week-end

Ligue 2 

1ere journée 

samedi 10 novembre 

Dadjè FC – Delta Fc à Aplahoué

Dynamique – Dynamo Parakou à Djougou (14 heures)

Tanekas – UNB  à Djougou

Hodio Fc – JS Agonli à Comè

dimanche 11 novembre 

Akanké – As Cotonou à Zakpota

As Tado – Cavaliers à Dogbo

JS Ouidah – Mambas Noirs à Ouidah

Réal Parakou – Requins Fc à Parakou

NB: Tous les autres matches démarrent à 16h.

Transfert : L’ASVO s’offre un défenseur  international togolais

Promu en Ligue 1 béninoise cette saison, l’ASVO s’est offert les services d’un défenseur international togolais, Eric Ayaovi Messanh (24 ans).

L’Asvo compte un joueur de rang international dans son effectif, le coach Ibrahim Da Silva a sans doute réussi un bon coup en s’attachant les services d’Eric Messanh. Défenseur polyvalent capable d’évoluer dans l’axe comme sur le flanc va découvrir l’élite béninoise après le Togo. Passé récemment par l’Etoile Filante, il aussi porté les couleurs de Gbikinti en 2016. Messanh a aussi brillé sous les couleurs de l’As Togo Port où il a disputé la Coupe Caf en 2014 après le titre de vice-champion du club la saison précédente.

Il s’est engagé jusqu’à la fin de la saison.

Il a était aussi proche de rejoindre les nigérians d’Enyimba en 2017.

En sélection nationale, Menssah a déjà connu la sélection A’ lors des qualifications du Chan 2014 sous Tom Saintfiet. Il aussi participé a quelques stages à l’arrivée de Claude Leroy dans le nid. Il était sur le banc en juin 2016 en amical contre la Zambie avant de participer en novembre de la même année au Tournoi de l’Uemoa à Lomé avec les Eperviers locaux.

Messnah est connu pour sa polyvalence mais aussi pour ses aptitudes dans les duels et sa qualité de relance.

Il fera probablement ses débuts , samedi prochain lors du déplacement à Cotonou pour affronter l’Aspac.

Ligue 1- J2 : Les affiches du week-end

 

Les affiches du week-end 

2e journée de Ligue 2 

Vendredi 9 novembre

As Police – Asos stade René Pleven (Cotonou)

Samedi 10 novembre

Aspac – Asvo  au stade René Pleven (Cotonou)

Avrankou O. – Ayéma  à Avrankou

JS Pobè – JA Cotonou au stade Gascon Petit (Pobè)

Tonnerres – UPI ONM au stade Paulin Tomanaga (Bohicon)

Dimanche 11 novembre

Béké – Buffles à Bembèrekè

Dragons –Dynamo Abomey au stade Charles de Gaulle (Porto-Novo)

Energie – ESAE au stade René Pleven (Cotonou)

NB : tous les matches démarrent à 16 heures.