Coupe de la Caf : Esae , comme un conte de fée

 

Premier club béninois de l’histoire qualifié pour la phase de groupe de la Coupe de la Caf, Esae débutera dimanche soir son aventure face aux marocains de la RS Berkane à l’extérieur dans un groupe B où ils affronteront également les congolais du DC Motema Pembé et les zambiens de Zanaco. Promu dans l’élite en 2011, le club est parti de loin pour tutoyer la scène africaine huit ans plus tard. Bjfoot.com vous raconte le conte de fée des hommes de Richard Bio.

 

Adjobi devient ESAE

Crée en 1996 et promu en 2011 dans l’élite, Adjobi Fc avait bouclé son premier exercice sans aucune victoire en 22 journées et une triste dernière place récoltée. Initialement relégué,  le club sera sauvé par le processus de remise en route du championnat qui instaure une ligue transitoire la saison suivante. Ayant pris la mesure de la compétition , ils assurent leur maintien en terminant 13e la saison d’après. Petit poucet dans l’arène nationale et basé à Sakété au Sud Est du Bénin, le club va changer de dénomination en 2015. Président du club crée en 1996 et promoteur de l’Ecole Supérieur d’Administration et d’Economie  (ESAE),   Clément Adéchian renomme son équipe de football à l’éponyme de son école. Ainsi, Adjobi devient Esae et sera délocalisé dans la capitale économique, Cotonou.

 

Premier titre, Bio en héros

 

 

 

 

 

 

 

Habitué à lutter pour le maintien, l’arrivée du technicien sur le banc a tout changé  en championnat depuis 2016. Il mène le club à une  troisième place  de son  groupe la même année. Puis, il s’offre une première place  son groupe en 2017 avant d’échouer dans la course au titre pendant les Play Off. La saison dernière le club a bouclé son exercice à une honorable 8e place. Un changement de statut conduit discrètement par le chef d’orchestre qui sera couronné. Arrivé dans la peau d’un outsider face à l’Aspac en finale de la coupe du Bénin, en juin dernier , le club s’impose deux buts à un. Richard Bio offre le premier titre son histoire aux bleus et blancs qui vont découvrir l’Afrique. Un sacre mérité au bout d’un parcours loin d’être tranquille car  ils ont successivement éliminé,  la JS Pobè , la JA Cotonou , Béké FC et les portuaires en finale pour soulever le graal qui sera le sésame d’une histoire encore plus belle dans les mois à venir.

 Baptême en balade 

Un saut dans l’inconnu, au tour préliminaire de la coupe de la Caf,  chez les modestes mauritaniens de l’ASC SNIM, décomplexé et ultra réaliste, Esae surprend et cartonne avec un large succès 0-5 à l’extérieur, le 10 août 2019. Les meilleurs débuts jamais réalisés par un club béninois sur la scène continentale. Un premier signe fort qui booster le capital confiance du club qui ne redescendra pas de sitôt de son nuage. Les burkinabés de Salitas en feront les frais au tour suivant.

Qualification historique 

Après un nouveau succès inattendu à l’extérieur devant les sénégalais de Génération à Dakar en match aller des barrages, une semaine plus tard à domicile, Esae va décrocher une qualification historique au bout d’un match à suspens le 5 novembre dernier au stade René Pleven de Cotonou. Battu à son tour à domicile sur le même score, c’est aux tirs aux buts que la décision se fera. Ils deviennent ainsi le premier club béninois à disputer la phase de groupe d’une coupe africaine grâce notamment à son dernier rempart  et capitaine Marcel Dandjinou.

Marcel Dandjinou, le facteur X chez les Ecureuils

Grand artisan de la qualification, Marcel Dandjinou a rapidement vu sa côte grimpé. Capitaine du club, il n’est pas qu’un simple meneur d’hommes.  Il s’est fait une forte réputation en stoppant des pénaltys. D’abord sur le plan local, il sort deux arrêts décisif en demi-finale de la coupe du Bénin contre Béké. Puis en coupe de la Caf dès sa première apparition en cours de jeu contre les mauritaniens de l’ASC SNIM au premier tour, il sort un arrêt décisif sur pénalty. Puis contre les burkinabés de Salitas et les sénégalais de Génération Foot lors des tirs aux buts au deuxième tour et dans les barrages, il s’éclate encore. Le portier a surtout aligné cinq clean sheet en six matches de coupe Caf cette saison avec un seul but concédé. Des performances qui lui ont valu  deux convocations chez les Ecureuils en septembre et novembre dernier.  Contre le Nigéria à Uyo lors de la première journée des qualifications de la Can Cameroun 2021 , son nom sera couché parmi les dix-huit sur la feuille de match comme deuxième gardien derrière Fabien Farnolle. Une belle récompense. Il devient le premier gardien de l’histoire du club à être convoqué en sélection fanion.

Géraud Viwami

 

 

Ligue 1 : Bruno Goudjo démissionne d’UPI OMN

Bruno Goudjo n’est plus l’entraîneur d’UPI ONM en ligue 1 béninoise. Le technicien  a annoncé sa démission après la quatrième défaite 1-0 de son ex club à l’occasion de la sixième journée à Bohicon contre l’As Tonnerre.  Arrivé à l’entame de la saison , il laisse le club  en position de relégable avec deux petits points au compteur et sept buts encaissés. Le président Valère Glèlè doit débaucher un nouvel entraîneur dans les semaines à venir.

G.V.

Ligue 1 : Le programme de la 6e journée de Ligue 1 

Le programme de la 6e journée de Ligue 1

Samedi 23 novembre 

JA Cotonou – Béké au stade René Pleven (Cotonou)

Aspac – USS Kraké au Campus Calavi (Abomey-Calavi)

ASVO – Panthères au Centre d’Excellence Issa Hayatou (Missrété)

Dimanche  24 novembre 

Ayéma – Real Sports au Centre d’Excellence Issa Hayatou (Missrété)

AS Tonnerres – UPI ONM au stade Paulin Tomanaga (Bohicon)

JS Pobè – Buffles au stade Charles de Gaulle (Porto-Novo)

Energie – Dragons au Campus Calavi (Abomey-Calavi)

ESAE – Dynamo Parakou au stade René Pleven (Cotonou)

 

 

Ligue 1 – J3 : tout en maîtrise  la JA Cotonou domine Energie

 

Grâce à des réalisations d’Harold Avodagbé sur pénalty et Gaël Nana en seconde période, la Jeunesse Athlétique de Cotonou a battu  Energie 2-0, ce samedi après-midi au stade René Pleven de Cotonou  à l’occasion de la troisième journée de ligue 1 béninoise. Dominateurs, les hommes de Vizir Touré se sont logiquement imposés à domicile.

Les buts :

56e : L’arrière gauche  international béninoise délivre un centre dévié en corner par le portier d’Energie Ludovic Alla. Suite au corner, l’arbitre siffle une main dans la surface au cœur d’un cafouillage. Harold Avodagbé , s’élance et marque  d’un tir bien placé à mi-hauteur malgré le bon plongeon du gardien. 1-0.

68: Fabrice Mensah renverse le jeu à gauche sur Arouna qui remise sur Roland Béakou. Ce dernier arme une reprise du gauche repoussée par Alla, Gael Nana a suivi en renard de surface et fait le break. 2-0.

Carton plein pour la Jac , Energie  inconstant  

La JA Cotonou n’a pas volé son deuxième succès de la saison  à domicile. Les jaunes dans leur 4-3-3 ont rapidement pris le contrôle du jeu par la possession. En 3-5-2, Energie défend en bloc et ferme les espaces. La JAC va se créer des occasions après la demie heure. D’abord sur coup franc, la tentative de  Mensah est bien maîtrisé par Alla au premier poteau (32e). Puis sur une contre attaque, Avodagbé décale parfaitement à gauche, Béakou mais il dévisse son tir (40e). Les visiteurs  cadreront leur unique tentative du premier acte par Jules Ellègbèdè dans les arrêts de jeu.

A la reprise, la Jac joue haut et asphyxie les rouges et blancs de Mathias Déguénon. Les électriciens craqueront une première fois sur pénalty transformé par Avodagbé. Déjà buteur, lors de la précédente journée contre Buffles à Parakou, le milieu international signe sa deuxième réalisation de la saison (53e) en trois apparitions. En embuscade , Nana va tuer le match (68e). Avec deux buts de retard,  Energie ne s’en relèvera pas. Une impuissance  qui sera résumée par la tentative lointaine d’Adingba à dix minutes du terme. Unique tir cadré des siens sur cet acte. Avec son avance, la Jac va gérer sa fin de match avec maîtrise technique. Suite à une perte de balle de la défense adverse, Arouna file au but seul mais bute sur Alla qui sort une parade décisive (88e). L’essentiel était déjà fait, la Jac engrange un six sur six à domicile et bascule en haut de tableau en attendant les rencontres du dimanche.

Homme du match : Fabrice Mensah (JA Cotonou)

Loin des projecteurs, à l’image de son poste il est discret et efficace. C’est lui qui dicte le rythme du jeu. Positionné en pointe basse du milieu à trois, il a la justesse technique et l’aisance pour fluidifier le jeu des siens. Il était aussi présent à l’impact. Au départ de l’action qui amène le second but, influent. Un match au dessus de la moyenne.

Géraud Viwami

Crédit Photo: Géofroid Aballo 

 

XI – JAC : Glodjinon – Adjanakou ©, Ahovey, Ouorou ,Houndjo  – Mensah, Avodagbé , Arouna (Lassissi 90e)- Cissé , Beakou (Kodja 89e) , Nana (Bessou 72e)

Coach : Vizir Touré

XI Energie : Alla – Gbetokpanou © (Abosti 51e), Salifou, Halidou- Kader, Fousséni  –  Ibrahim, Kindjinou, Ouedraogo (Mohamed 77e)  – Ahovey, Elègbèdè (Adingba 58e)

Coach : Mathias Déguénon

 

Ligue 1 : Dragons – Dynamo Parakou en ouverture le 6 octobre

La saison 2019-2020  de première division béninoise sera lancée ce dimanche 6 octobre 2019 par une affiche entre le promu Dynamo Parakou et Dragons , le club le plus titré du pays. Les autres rencontres de la première journée se joueront le week-end du 11 octobre 2019.

Cette saison se disputera avec seize clubs, la phase aller se terminera à l’issue de la quinzième journée programmée au 25 janvier. La trêve devrait durer quatre semaines. La reprise de la seconde phase est annoncée sur le 22 février 2020.

La deuxième division quant à elle débutera le 19 octobre.

Rappelons que la Ligue a décidé que toutes les rencontres de la ligue 1 , 2 et 3 se joueront intégralement sur des surfaces appropriés (pelouses naturelles ou synthétiques).

Le calendrier devrait être disponible bientôt sur votre site préféré.

Géraud Viwami

Ligue 1 : les premières dates de la saison 2019-2020 dévoilées

Les dates de la 2019-2020 au Bénin sont connues en attendant l’officialisation du calendrier. Le championnat de première division sera lancé le 28 septembre , la super coupe qui marque l’ouverture de l’exercice se jouera à Djougou entre Esae vainqueur de la coupe nationale et Buffles champion du Benin en  titre le 21 septembre.

Le mercato local ou période d’enregistrement des joueurs est officiellement ouvert depuis le 1er septembre et sera clôturé le 30 septembre.

Enfin dernière décision révélée , tous les matches de Ligue 1 , 2 et 3 se joueront exclusivement sur des surface gazonnés , naturelles ou synthétiques, aucun match ne se jouera sur une autre surface de jeu.

G.V.

Transfert : Kégbalo , Goudjo et Mountari, ça bouge sur les bancs

Alors qu’on attend la date officielle de reprise du championnat national, les clubs s’activent avec du mouvement sur le banc en Ligue 1. Voici les premiers mouvements déjà officialisés.

Béké : Kégbalo nommé

Malgré une place de vice-champion, Malick Amidou a quitté son poste à Béké après six années de service. C’est l’ancien international togolais, passé notamment par Agaza et la sélection U17 du Togo comme coach, Kodjo Kégbalo qui sera à la tête de l’équipe sur la saison prochaine.

UPIB : Bruno Goudjo s’installe

Viré au Buffles en mai dernier, Bruno Goudjo a rapidement trouvé un nouveau banc pour le compte de la saison à venir. Il s’est engagé avec UPIB ONM , 14e du dernier championnat. Le togolais Fofana Diouf arrivé en milieu de saison alors que le club était au plus mal et qui a permis aux universitaires de se maintenir a été remercié.

Aspac : Arouna Mountari arrive

Champion du Bénin 2017 avec les Buffles, Arouna Mountari signe son retour sur le sol béninois à l’Aspac après une pige d’une année en Arabie Saoudite. Le technicien togolais s’est engagé avec les portuaires pour succéder à René Mensah qui a permis au club de terminer 6e la saison dernière.

Géraud Viwami

 

 

Afrique – Coupe de la Confédération : ESAE ira en Mauritanie

La Caf a procédé ce jour au tirage sort des deux premiers tours de la coupe de la confédération 2019-2020 au Caire. ESAE , vainqueur de la coupe du Bénin 2019 , fera ses débuts sur la scène continentale contre les mauritaniens de ASC SNIM. Les universitaires joueront le match  à l’extérieur  le week-end du 9 août. Ensuite ils accueilleront le retour  à Cotonou le 25 août . En cas de succès , au tour suivant ils auront comme adversaires , les burkinabés de Salitas  en septembre. Enfin,  pour accéder aux phases de groupes , ils disputeront un dernier tour de barrages contre un club reversé de la Ligue des champions le mois suivant.

Au Caire , Géraud Viwami 

Coupe du Bénin : Premier titre pour Esae , qualifié pour la coupe de la confédération

Esae a remporté ce dimanche sa première coupe du Bénin face à l’Aspac au stade René Pleven de Cotonou. Emanuel Samuel a ouvert de score dès la 35e seconde pour les universitaires. 1-0. Au quart d’heure de jeu , Hospice Ahomadegbé a égalisé sur penalty pour les portuaires. 1-1. A cinq minutes du terme , Alfred Linkpon va donner la victoire 2-1 à Esae , qui s’impose sur le fil 2-1.

Le club vainqueur représentera le Bénin la saison prochaine à l’échelle continentale en coupe de la confédération africaine pour une première participation.

G.V.

Ligue 2 : Dynamo champion , le Real suit en Ligue 1 , la ville de Parakou plie le championnat

Le rideau est officiellement tombé sur la Ligue 2 hier , Le Real de Parakou et Dynamo de Parakou qui s’affrontait à l’occasion de la 38e et dernière journée dans un derby se sont séparés sur un nul vierge suffisant pour leur assurer , les deux premières places synonyme de promotion en Ligue 1. A égalité de points , 76 unités et de différence de buts , +35 , le Dynamo termine champion grâce à sa meilleure attaque, 57 buts. Le club retrouve l’élite après sa relégation en 2010. Quant au Real ce sera sa toute première dans l’élite.

La prochaine saison de Ligue 1 se jouera donc avec seize clubs.

A lutte , avant cette ultime journée , Espoir de Savalou termine la course à un point du podium malgré sa dernière victoire sur Tanéka 5-0.

En bas de tableau , Delta de Glazoué , Akanké ,Mambas Noirs , UNB , JS Agonlin et JS Ouidat sont relégués en troisième division.

G.V.

Ligue 1 : Buffles conserve son titre , Avrankou Omnisports relégué , Idrissou Saliou meilleur buteur

Buffles a conservé son titre de champion du Bénin grâce à sa victoire 3-0 de ce soir sur Soleil Fc  à domicile à l’occasion de la 38e et dernière journée de  Ligue 1. 18e succès de la saison pour le club de Parakou qui domine le tableau avec  62 points.

A la lutte avant cette ultime journée , Béké a été contraint à un nul vierge dans un derby du Nord contre Panthères à N’dali. Ils terminent à quatre points des parakois.

Le club qui fête son cinquième titre , le troisième sur les cinq dernières saisons , représentera le Bénin en Ligue des Champions la saison prochaine.

En bas de tableau , Avrankou Ominsport est relégué après son nul 0-0 à domicile contre Energie qui assure son maintien.

Outre l’As Police , Asos, Dynamo Abomey , Avrankou O. et Soleil sont relégués en deuxième division.

Au tableau des buteurs , l’attaquant international béninois des Panthères Idrissou Saliou termine meilleur buteur du championnat avec 14 réalisations.

G.V. 

Coupe du Bénin : une finale , Esae – Aspac

La finale de la coupe du Bénin  2019 opposera l’Aspac à Esae le 16 juin prochain au stade René Pleven de  Cotonou.

A l’issue des demies finales disputées cet après-midi , les portuaires se sont imposés 1-0 contre à Lokossa face à  la JA Cotonou sur une réalisation du milieu Jerôme Bonou Agossa.

A Bohicon , c’est au bout du suspens que Esae a éliminé Béké aux tirs aux buts ,  2-0. Après un score de 2-2 à l’issue du temps réglementaire Paul Kwasi (17e) et Maurice  Hountondji (51e) ont donné l’avantage à Béké avant qu’Eric Akplogan (38e) et Eric Sèwa (94e) n’égalisent à leur tour pour Esae .

Le vainqueur de la coupe nationale représentera le Bénin en coupe de la confédération africaine la saison prochaine.

G.V.

Billet : Jonas Bidé ou la lâcheté

En marge de la défaite 1-2 , de Soleil Fc face à Béké ce samedi après-midi , le public du stade René Pleven de Cotonou a été témoin d’une scène de violence intolérable. Jonas Bidé , entraîneur de Soleil F.c a agressé physiquement son propre joueur.

 

L’événement de ce samedi à Cotonou aurait pu être la relégation de Soleil Fc en deuxième division avant l’épilogue de la saison mais, le fait marquant était ailleurs et bien plus triste.

Par respect pour la carrière du joueur nous allons taire son nom.Coupable d’une faute dans la surface de réparation, le malheureux a ainsi occasionné un penalty qui aura été transformé par Mohammed Sacca qui a donné une victoire sur le fil, 1-2 à Béké. Après l’épisode du terrain, le défenseur a subi une humiliation rare. Il sera tout simplement maltraité par son entraîneur à sa sortie.

En effet , Jonas Bidé a volontairement porté des coups assimilés à des gifles à son joueur après lui avoir asséné publiquement des invectives. En feu , le technicien si on peut continuer à l’appeler ainsi a rendu une pâle copie de son image.

Dans le football circus , nous sommes tous au courant des secrets de vestiaires mais là c’était un dérapage publique. Incroyable.

Imaginez , Thomas Tuchel porté un coup à Thilo Kherer sur le bord du terrain à sa sortie suite à son erreur face à Manchester United en février dernier en Ligue des champions…

Il ne faut pas attendre une surmédiatisation d’un joueur pour relever la gravité des fait et s’insurger contre. Porter la main publiquement sur un joueur est acte répréhensible par les lois du jeu. Nous attendons les réactions des commissions de disciplines de la Fédération Béninoise de Football face à cet acte indigne et déshonorant. Des sanctions pour « laver  » l’honneur du joueur mais aussi pour rappeler à ceux qui l’oublient qu’au delà de l’enjeu la Fifa prône d’abord le Fair Play, c’est le minimum syndical.

Mais cela ne devrait peut-être par s’arrêter là parce que <l’esclavagiste> porte encore le fanion de la Sélection nationale. Il est l’entraîneur des gardiens de but dans le staff  des Ecureuils de Michel Dussuyer qui s’apprête  à entrer en stage pour préparer la Can Egypte 2019.

Le fanion national nous impose un devoir d’exemplarité  dans nos actes publiques encore plus s’ils sont liés à notre fonction. La question est toute simple , ce monsieur mérite t-il encore de côtoyer nos internationaux qui sont missionnés pour défendre nos couleurs ?

On a déjà vu des responsables déposer des tabliers pour moins que ça. Sinon la lâcheté deviendrait un bien commun tristement. Donnons l’exemple.

Géraud Viwami

Ligue 1 :  Gakou Nourou – Dine Soulemane , le gardien sniper

Si Panthère De Djougou est 3e de la ligue 1 béninoise ,  Gakou Nourou-Dine Soulemane  (23 ans) l’une des belles surprises de cette saison en est forcément pour quelque chose. Le gardien qui a signé hier lors du succès 0-2 contre Tonnerres son sixième match de la saison sans prendre de buts assure comme dernier rempart mais est surtout réputé pour tirer et convertir les coups de pied arrêtés. Avec cinq buts à son actif il est le deuxième meilleur buteur du club de Djougou. Portrait.

Du haut de son mètre 80,  il cumule 6 clean sheet cette saison, dont le dernier date d’hier face au club de Bohicon, Tonnerres à l’occasion de la 27e journée. Un succès 0-2 qui maintient Panthères en haut de tableau.  Il est d’ailleurs passeur décisif sur un long ballon pour le deuxième but marqué par Mama Fadyl. Sa cinquième passe décisive de la saison. 3e avec 39 points , ils sont revenus à trois unités du duo septentrional de tête Béké – Buffles. Les performances du portier dans ses cages pèsent forcément dans la balance. Aligné 25 fois en 27 journées, il dégage beaucoup d’assurance et sérénité dans ses prises de balles et sorties. Explosif sur sa ligne , il sait donner de la voix et diriger sa défense . Capitaine du club phare de Djougou , il reste un leader dans le vestiaire tout comme en dehors.
Arrivé à maturité , le joueur formé au Cifas rayonne désormais à Djougou. Pourtant en début de saison , il aurait pu jouer ailleurs que dans les buts. « En effet, je joue parfaitement comme attaquant intérieur sur un côté ou milieu offensif. Il y a une réunion avec la direction du club et à l’arrivée du nouveau coach Arafat Ourou-Agoro , on a décidé que je resterai encore gardien de but sur cet exercice. Je m’en plains pas puisque tout se passe bien » Ce conclave résume bien la carrière de l’homme qui est devenu gardien par accident. « J’étais joueur de champ et j’ai joué dans les buts lors d’un match interclasse à l’école Centre Urbain de Djougou et j’y suis resté. j’aime bien cela. Mais quand je joue dans le champ ça se voit tout de suite que je ne suis embarrassé du tout. Donc à l’entraînement je chambre pas mal mes coéquipiers de devant » .

doublés mémorables

Même en championnat il a déjà fais ses preuves dans le champ le 18 aout 2017 contre Tonnerres « Nous étions menés 2-0 , et j’entre en jeu comme ailier , je fais doublé dans le jeu et une passe décisive et on gagne le match. C’est de beau souvenir » raconte t-il avec sourire. Aujourd’hui , le gardien est pleinement concentré sur son rôle dans les cage avec des objectifs « mon idole c’est Neuer , j’aime son rôle de gardien-libéro , c’est ce qu’on demande de plus en plus au niveau et je me sens capable d’y arriver » confie l’enfant de Djougou.

Lors de la 23e journée , cette saison, il a plié tout seul  la victoire 2-1 à Atchoukouma contre l’USS Kraké avec un doublé. Mené 1-0,  il a d’abord  égalisé sur coup franc direct et donné la victoire sur pénalty. Un master class qui l’a révélé.

un pied gauche clinique

Gakou a déjà trouvé le chemin des filets à cinq reprises cette saison. Quatre fois sur coup directs dont le dernier était au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo contre les Dragons et un pénalty lors de la 25e journée de championnat. Ce qui fait de lui , le deuxième meilleur buteur du club derrière l’attaquant, Idrissou Saliou ( 12 buts) meilleur artificier d’Atchoukouma et du championnat également. La réussite de Gakou dans cet exercice est tout sauf un hasard , le gardien affirme à avoir travaillé son adresse avec sa patte gauche. « J’ai fais six années au Cifas donc même au centre en tant que gardien de but je tirais déjà les coups francs surtout , ce la m’a permis de m’améliorer » . Et cela lui sert également sur les relances courtes comme longue ou son jeu au pied est dénudé de déchets technique. Dans la lignée des gardiens moderne, il est souvent et aisément à la première relance pour son équipe.
Auteur de deux buts lors du dernier exercice , le Gakou est clairement passé dans une autre dimension. Entre curiosité et performance , il devient l’une des belle révélations du championnat.
Une réputation de sniper sur coup de pied arrêté qui fait penser au paraguayen Jose Luis  Chilavert ou encore Rogerio Ceni, des références dans la lignée des gardiens tireurs de coup de pied arrêté.

Géraud Viwami

Coupe du Bénin : Dragons éliminé , ça passe pour Buffles et Aspac

Les résultats du premier tour  de la coupe du Bénin qui s’est disputé cet après-midi.

ASVO FC 0 – 1 Tonnerre FC

JSP FC 0 – 2 ESAE FC

Panthères FC 2 – 0 Dragons FC

AYEMA FC 1 – 1  ASPAC FC (3-4 aux tab)

USS Kraké  0 – 0  Buffles FC (3-4 aux tab)

UPI ONM FC 0 – 1 BEKE FC

Coupe du Bénin : Le tirage du premier tour

La coupe du Bénin 2019 se jouera avec 14 clubs de première division uniquement enregistrés. Le tirage au sort a eu lieu ce jour. La compétition se jouera en trois tours dont le premier se tiendra les 16 et 17 mars. Les matches se joueront en une manche en élimination direct sur terrain neutre. La finale est programmée pour le 13 juin. Le dernier vainqueur de la Coupe du Bénin est l’As Police en 2014.

1er tour

Asvo – Tonnerres à  René Pleven (Cotonou)

JS Pobè – Esae au Centre Issa Hayatou (Missrété)

Panthères – Dragons à Zakpota

Ayéma – Aspac à l’Université de Calavi

Uss Kraké – Buffles à Lokossa

UPI ONM – Béké au stade Paulin Tomanaga (Bohicon)

Energie – JA Cotonou au stade Charles de Gaulle (Porto-Novo)

Ligue 1 : L’As Police suspendue et disqualifiée !

En difficulté sportive en Ligue 1 , dernier sans aucune victoire après 15 journées l’AS Police est désormais suspendue du championnat par le conseil de gestion de la ligue.

En effet les policiers sont lourdement sanctionnés pour avoir concédés  deux forfaits lors de la 6e journée contre Béké à Bembèrèkè  et lors de la 14e journée contre  les Panthères à Djougou  récemment.

Conformément aux règlements de la compétition le club a notamment écopé d’une sanction financière de 3 millions FCFA. Mais la ligue a aussi décidé de suspendre le club de la suite de la saison parce qu’il n’a pas rempli les formalités nécessaires pour poursuivre la saison.

L’exercice en cours se terminera avec 18 clubs.

Géraud Viwami 

Ligue 1 – J5 : Hospice Ahomadégbé , l’invité de la journée

Avant chaque journée, Bjfoot.com vous offre en exclusivité un entretien un peu décalé avec un acteur de la Ligue 1 ou 2. Pour cette cinquième  journée nous accueillons, le milieu offensif de l’Aspac  Hospice Ahomadegbe (18 ans). Le nouveau portuaire s’est prêté au jeu en onze questions. 

Une saison réussie pour vous c’est …

Etre champion

Votre plus grande qualité ?

Ma facilité d’élimination en un contre un

Votre rituel personnel d’avant-match ?

La prière.

Votre coéquipier le plus drôle ?

Marcel Dossa

La phrase préférée de votre coach ?

Ibrahim Aboudou  » Pour être un bon joueur il faut d’abord avoir l’envie , la détermination et l’efficacité »

Votre idole ?

Neymar.

Qui finira meilleur buteur du championnat ?

Bio Odo-Chabi

Votre équipe type  du moment ?

Dans les buts , Ogoubyi Issiaka GB ( ASPAC)

En défense Nabil Yarou  ( Buffles du Borgou) Caroff Sogbossi ( ASPAC) Samadou Bourou  ( Buffles du Borgou) Rodrigue Fassinou  ( ASPAC)

Au milieu Ismael Baraze  ( JAC) Bonou Jérôme  (ASPAC) Mickael M. ( ESAE)

Hospice ahomadegbe ( ASPAC)

En attaque , Razak ( Dynamos D’abomey) Roméo Ahovey  ( ASPAC)

Les trois joueurs à suivre selon vous ?

Abdel Bouraima (Aspac ) , Ismael Barazé (Jac) et Jérôme Bonou (Aspac )

A votre avis quels clubs finiront parmi les trois premiers en fin de saison?

Aspac , Buffles et Ayéma

Vos pronostics pour les matches de la journée ?

Aspac 2:0 As police

Asvo 0:0 ASOS

Buffles du Borgou 1:1 Ayéma

Esae 1:2 Dynamo D’abomey

Sème Krake 1:0 Tonnerres

Béké 0:0 Avrankou

Energie 1:0 Dragon

Panthère 1:2 JA Cotonou

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Ligue 1 – J5 : le programme du week-end

Le programme de la 5e journée

Vendredi 30 novembre 

Aspac – As Police ( René Pleven-Cotonou)

Samedi 1er décembre 

Asvo – Asos à  (Adjohoun )

Buffles – Ayéma (stade Municipal – Parakou )

Uss Kraké – Tonnerre (Saint Louis Stadium)

Esae – Dynamo (René Pleven – Cotonou)

Dimanche 2 décembre 

Béké – Avrankou Omnisport (Bio Guéra – Bembèrêkê)

Panthères – JA Cotonou (Atchoukouma – Djougou )

Energie – Dragons (René Pleven – Cotonou)

JS Pobè – Soleil (Jean-Pierre Gascon – Pobè)

 

Ligue 2 : du mouvement (déjà) sur les bancs

Après trois journées ça a déjà bougé sur les bancs en Ligue 2. Dans le Couffo , Dadjè Fc (19e)  a démis de ses fonctions Gabin Sossou de son poste d’entraîneur. Avec trois défaites en trois journées , le club pointe à l’avant dernière place  du classement avec un seul point.

L’As Tado (11e) aussi a procédé a un changement malgré la première victoire de la saison décrochée à domicile contre Akanké , dimanche dernier. Le désormais ex-coach, Kevin Kokou Domèodjeo  avait déjà déposé sa démission depuis plusieurs jours , le technicien togolais a été remplacé par Adjadi Raimi  ce jour.

Enfin , les Requins (13e) tiennent sauf retournement de situation leur nouveau coach en la personne de l’ivoirien Mamadou Sylla, ancien coach du Stella d’Adjamé , du Coton Sport de Garoua et de l’Etoile Filante de Ouaga. Ce dernier devrait être officiellement présenté avant la fin de la semaine.

Géraud Viwami