Chan Kenya 2018 : la marche était trop haute pour les Ecureuils

Le Nigéria a dominé et logiquement battu le Bénin cet après-midi au stade Sanni Abatcha de Kano pour la manche retour du second tour des qualifications du championnat d’Afrique Kenya 2018. Rabiu Ali et Kingsley Eduwo ont permis au Nigéria de remonter la défaite 1-0 du match aller. Le Bénin peut regretter le pénalty manqué par Mama Seibou.

 

Les buts :

22e   : Sur un ballon perdu au milieu, Stephen Odey, Alhassan Ibrahim et Rabiu Ali lance le contre. Ce dernier, légèrement hors-jeu va battre Steve Glodjinon pour l’ouverture du score. 1-0

47: Sur un  centre de Akas Chima centre au point de pénalty, Kingsley Eduwo passe devant Rodrigue Fassinou et cadre sa tête. 2-0

 

Seibou aurait pu tout changer

Déjà mené 2-0  sans avoir existé pendant une heure de jeu,  le Bénin a cru à un signe du destin à la 63e minute. Chabel Gomez décalé à droite fixe son défenseur et coulisse pour Marcellin Koukpo dans la surface. L’attaquant des Buffles remet au centre. Waris Aboky jaillit et reprend de volée mais sa tentative ricoche sur le bras de Stephen Eze. Penalty. Le capitaine Mama Seibou voit sa tentative admirablement stoppé par Ikechukwu Enzema l’autre capitaine qui garde ses buts inviolés. C’était l’unique tir cadré béninois du match. Une petite revanche pour le gardien Ifeanyi Ubah qui  avait été battu dans le même exercice à l’aller à Cotonou. Ce but à l’extérieur aurait pu tout changer. Hélas.

Dominés et assommés

Le Nigéria devant son public a pris le match d’entrée avec une possession en sa faveur et des assauts répétés sur les buts de Glodjinon. La défense béninoise va craquer à la 22e sur une incursion rapide conclue par Ali  pourtant en position de hors-jeu non signalé. 1-0. Campés dans leur moitié de terrain les Ecureuils touchent peu de ballons et souffrent. Osas Okoro a failli doubler la mise juste avant la pause. Sur un coup franc des 20 mètres, l’arrière gauche a vu son tir rebondir sur le poteau alors que Glodjinon était battu. Les nigérians ont copieusement régnés sur le premier acte.

A la reprise, Omar Tchomogo tente de sonner la révolte avec un changement tactique. Le milieu défensif, Gaston Houngbédji cède sa place à l’attaquant d’Energie Jules Elègbèdè. Mais le Nigéria portera le coup de grâce quelques minutes plus tard. Kingsley Eduwo est récompensé de son activité sur le front de l’attaque. L’attaquant de Lobi Star croise parfaitement sa tête sur un centre de Chima et ouvre la voie de la qualification aux Supers Eagles (47e). 2-0

Derrière le jeu sera plus ouvert. Le Bénin va mieux mais pas assez pour rivaliser jusqu’à ce penalty qui aurait pu tout changer.

Le Nigéria passe avec un succès mérité et sera au Kenya en janvier prochain.

Géraud Viwami

1 pensée sur “Chan Kenya 2018 : la marche était trop haute pour les Ecureuils”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *