PSG : d’Almeida a une dent contre Bordeaux et veut séduire Blanc

Arrivé à Paris alors qu’il n’a pas été conservé à Bordeaux, Sèssi d’Almeida (19 ans) est apparu pour la première fois en match amical de préparation avec le maillot de la réserve du PSG, hier. Débarqué dans un environnement de prestige il ne cache pas son amertume vis-à-vis de son club formateur et ses ambitions sous ses nouvelles couleurs.

Tout portait à croire que Sèssi d’Almeida allait signer son premier contrat professionnel avec son club formateur Bordeaux mais il en sera rien. Vainqueur de la Gambardella en 2013, il avait passé plusieurs mois avec le groupe professionnel la saison dernière et fait deux apparitions en Ligue 1. Lancé par Francis Gillot en Europa League en 2013 puis considéré par Willy Sagnol parmi les jeunes prometteurs, D’Almeida a été désagréablement surpris puisqu’en fin de saison, il sera prié d’aller voir ailleurs. « C’est le coach Battiston qui est venu me voir. Il m’a expliqué que j’étais libre, qu’il y avait du monde devant moi. Je ne me doutais pas du tout que ça finirait comme ça, mais quand c’est Battiston qui te convoque et pas Sagnol ou Matrisciano qui viennent te parler, ça veut tout dire… Aujourd’hui, j’en veux au staff. Je n’ai eu aucune explication. » Révèle t-il. Très amer le milieu défensif ne mâche pas ses mots « « On m’a donné très peu d’explications. J’en veux beaucoup à Bordeaux car je suis jeune, que ma carrière se préparait ici, avec déjà pas mal de matches derrière moi. Je vais mettre du temps à digérer ça. »
Et ce n’est pas son comportement qui a joué en sa défaveur « Non pas du tout ! C’est quelques supporters qui ont créent cela. Je vais passer pro ailleurs » nous avait-il confié en Juin alors qu’il était en sélection nationale du Bénin. Et quelques semaines plus tard il signera au PSG.

Dans la cour des grands à Paris ?

D’Almeida a joué son premier match amical officiel avec la réserve francilienne hier contre Feignies (CFA2) sous les ordres de Laurent Huard. Petite victoire 1-0 pour les jeunes pouces parisiens. L’ancien bordelais, titulaires a disputé 45 minutes.

Mais la marche à gravir pour accéder à l’équipe première du PSG n’est pas aisée. Pas du tout ! Déjà qu’il a signé pour une seule saison, l’exercice sera donc décisif pour la suite de sa carrière.
Son profil est un peu atypique. Tonique et agressif dans le bon sens du terme, il canalise de plus en plus son jeu. C’est un joueur de caractère, bagarreur dans l’âme et tenace. C’est un travailleur pur, le genre de joueur qui donne tout sans compter.

Mais ce ne sera pas suffisant pour rêver de jouer aux cotés de Verratti en Ligue 1.

Quand on regarde plus haut dans l’effectif de Laurent Blanc, il y a déjà une hiérarchie au milieu de terrain, et si Yohann Cabaye a levé le camp cet été cela en dit long sur la concurrence dans l’entre-jeu des champions de France.
Quoi qu’apparaitre sur quelques feuilles de match même en Coupe serait déjà pas mal. D’Almeida devra compter sur les blessures et suspensions aussi. Obtenir une prolongation en fin de saison serait déjà pas mal et l’international béninois ne manque pas pour autant d’ambition « Je vais me battre pour être un patron avec la CFA et pour prouver ma valeur à Laurent Blanc» conclu –t-il.

Géraud Viwami

3 réflexions au sujet de « PSG : d’Almeida a une dent contre Bordeaux et veut séduire Blanc »

  1. Le football béninois peut s’en orgueiuilir aujourd’hui vue la qualité de nos joueurs un peu partout en Europe et surtout en première division. Alors j’invite les responsables du football à divers niveaux à voir l’l’intérêt des jeunes, l’image du pays et l’avenir de ses enfants. Car, tout acte que l’on pose c’est une manière d’écrire son histoire. trop ou tard l’histoire rattrapera chacun de nous. A bon entendeur salut !!!

  2. laisser les enfants joués. ministère et fédération ça suffit on a bcq de joueurs en Europe et surtout dans les grands clubs. Pardon! Pardon! Laisser la politique ça ne fait pas avancer le pays.

  3. Que le ministère retourne l’agrément à la fédération, car cette période de suspension montre que nous avons de la qualité dans notre championnat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *