Afrique -Ligue des champions : Aspac – Asfa Yennenga 1-1, L’Aspac se complique la tâche

Publié le: 17/02/2013 21:25:46 UTC

 

Un pénalty transformé, un match en dessous de la moyenne et un coaching limité. L’Aspac n’aura pas été convaincant pour sa 3e sortie en 2 ans en ligue des champions. Hier au stade de l’Amitié de Kouhounou, l’Asfa Yennenga du Burkina Faso revient logiquement dans les derniers instants de la partie.

Réalisé par Aubay  et Géraud Viwami

Les buts

60e minute : Kassa à gauche, s’appuie sur Onwuka qui fixe son défenseur et pénètre dans les seize mètres. Il est déséquilibré par un défenseur burkinabè. Pénalty. Bouraima marque sur un contre-pied parfait. 1-0. L’Aspac marque, heureusement.

90+3e minute : Elias Tiendrebeogo est lancé dans le dos de la défense portuaire.  L’attaquant fixe Allagbé et cherche le second poteau, Lazadi revient et contre la course du ballon qui ira au fond. 1-1. Egalisation logique. 

Les autres temps forts

26e minute : Adanhoumè écarte le jeu sur Onwuka à gauche dans la surface. Il élimine son défenseur et  frappe dans l’angle fermé à ras le sol. Kaboré est à la parade.

36 minute : Yolou tente une frappe des 25 mètres, qui revient sur Onwunka comme une passe décisive. L’attaquant croise sa frappe juste à coté.

45+1e minute : Adama Zerbo tente de surprendre Allagbé  d’un lob des 45e mètres, le gardien international est à la parade.

Homme du match : Elias Tiendrebeogo

Son égalisation pourrait se révéler décisive au match retour. Discret pendant toute la rencontre il a su se montrer efficace sur sa seule occasion du match. Tiendrébéogo a délivré les siens.

L’Aspac loin du niveau africain

On s’est presque ennuyé hier après-midi. Les portuaires manquaient de rythme et d’audace. Allagbé sur sa ligne a fait un sans faute réalisant même un sauvetage important par mi-temps. En défense central Nana Nafiou a fait un match parfait. Vincent Fanou bien léger et en retard sur ses duels, a fini par sortir avant le terme. Plus haut dans l’entrejeu Yolou et Adanhoumè ont joué trop bas pour influencer le jeu offensif de l’équipe. Les deux axiaux ont apporté peu de verticalité et de situations dangereuses. Sur les flancs, Onwuka a été super actif  sur son côté gauche presque irréprochable.  A droite, Sakibou a été trop juste et presqu’inutile offensivement, manquant une occasion nette de but. Le duo d’attaquant Ayité – Bouraima  a beaucoup couru, s’est battu mais n’a pas été dangereux. Le coach Enassouan n’a pas pu surprendre les burkinabés qui ont verrouillé leurs bases arrières et procédé par contre. Très juste en première mi-temps ils ont été plus ouverts offensivement en seconde période.  Le point du nul est déjà satisfaisant en attendant le retour à Ouaga. L’Aspac aura été loin du compte et espère récupérer ses blessés (Wahidi, Yarou) pour le retour qui s’annonce déjà décisif.

 

Les équipes

Aspac

Allagbé – Fanou (Sakho 70e), Nafiou , Fousséni , Kassa – Adanhoumè , Yolou , Onwuka , Sakibou (Adigoun 75e) – Bouraima (Assane 85e ) , Ayité d’Almeida.

Non entrés : Kpossoukpè , Fayémi , Kalilou , Fadil

Coach : Emile Enassouan

Asfa Yennenga

Kaboré – Zerbo, Nabi, Sango, Koanda  – Zougrana, Ouedraogo , Traoré , Nebie , – Outtara , Tiendrebeogo.

Coach : Cheikh Oumar Koné

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.