Mogas – A.O: 3-1,Suanon et Kocou buteurs

Ligue 1/14e journée : Mogas – Avrankou 3-1

Thomas Viza Kocou

Pour rester au contact du leader Soleil Fc ; le Mogas n’a pas lésiné sur les moyens pour déplumer Avrankou. Les pétroliers n’ont pas fait de détails, Viza Kocou, auteur d’un doublé et Fadel Suanon sont passés par là. Le film du match.

Géraud Viwami

Les buts

17e Mazou Aboubakar lance parfaitement Fadel Suanon à droite dans le dos de la défense. Suanon élimine son vis-à-vis d’un crochet intérieur puis conclut d’un frappe enroulé du gauche des 18 mètres. Magnifique ! 1-0

26’ Ce but, de Thomas Viza Kocou est un l’un des plus beaux du championnat en terme de construction. Tout se passe en cinq touches.  Et ça part de la gauche dans la moitié des pétroliers, Mazou joue sur Judicael Kokodoko qui décale Luc Montcho bien positionné sur la ligne en profondeur, Montcho contrôle puis centre en première intention sur le plat du pied de Kocou au point de penalty qui bat Bilao impuissant. Action propre sans commentaire. 2-0

55e Lunel Dossougbété dégage mal dans l’axe. Daniel Lanignan récupère  et file au but mais il perd son duel devant Dotou. Derrière Basile Houssou a suivi et marque après avoir effacé Akpomè. 2-1

75e Viza Kocou s’offre le doublé. Encore un but de qualité, sur un coup franc tiré  des 18 mètres. L’attaquant dépose magistralement le cuir dans la niche de Bilao. 3-1

Les autres temps forts

Pour Avrankou

1’ Daniel Lanignan est bien servi dans les seize mètres, il efface Agbo mais il manque  le cadre dans un angle archi fermé. 

32’ coup franc décalé à droite bien tiré par Koto, Basile Houssou trouve le cadre de la tête mais Dotou à la claquette qu’il faut.

78’ Razack Koto centre à nouveau de la droite sur la tête de Paul  Odjo qui manque le cadre pour peu.

Pour le Mogas

05’ Judicael Kokodoko  chipe le cuir à Samandou Oloukadé dans les 30 mètres. Il file seul au but, mais dans la surface de réparation son tir est sorti du pied par Bilao.

68’ Fadel Suanon réussi un coup de sombréro sur son défenseur à gauche, il pénètre la surface et allume dans un angle fermé mais Eric Bilao a la main ferme.

Le jeu du Mogas

Stanislas Akélé  a décidé de tourner son effectif hier mais il a gardé son 4-4-2 « carré » habituel. Bawa Kadodatou et  Luc Montcho  ont été titularisés. L’équipe n’a pas été fameuse dans la construction comme d’habitude. Les pétroliers ont plutôt pris le match par le bon bout en menant rapidement au score. L’adversaire étant visiblement inférieur, les jaunes étaient déconcentrés en seconde période et ils l’ont payés cher en concédant un but. Mais derrière, ils se sont bien repris notamment en défense malgré l’exclusion d’Olivier Guendehou. A noter les prestations remarquées de Mazou Aboubakar dans l’entre jeu et Lunel Dossou-Gbété dans l’axe de la défense.

Le jeu d’Avrankou

Sans Bruno Goudjo resté dans les tribunes Avrankou n’a pas fait le poids hier au stade l’amitié de Kouhounou. Les verts aussi ont remanié leur équipe mais les remplaçants n’étaient pas vraiment au top. Notamment les défenseurs, l’absence d’Eric Tossavi suspendu pour cumul de cartons a été ressentie. Au milieu, Marius OKé a été transparent par conséquent la construction dans l’axe a été bâclé. Loic Kiki s’est éteint au fil des minutes. On peut noter le sursaut d’orgueil de quelques indivualités comme Daniel Gbenga , Razak Koto et Basile Houssou le buteur.

Les notes des joueurs

Mogas

(g)J. Dotou 5, l.dossou-gbété 6, r.agbo 5.5 (, 49’,b.apkomè ,5), o.guendehou 5, m. mounirou(28’,f.menongbé 5.5), b. mazou 6.5,k. bawa 6, l. montcho 5.5 (b.dègnidé 77’), f. suanon 6.5, j. kokodoko 6, v. kocou 7 .

Coach: stanislas akélé

Avrankou

(g) e. bilao 4.5, c. tokpanou 4 (49’b. olou), t. fagnigbo 5, s. aloukadé 4, f. lawani 5, l. kiki 5, m. oké 4 (54’p. odjo), r. koto 5, b. houssou 6, d. lanignan 5.5.

Coach : Bruno Goudjo

Homme du match : Thomas Viza Kocou

Il a signé un doublé de haute facture ce dimanche. Thomas Viza Kocou a presqu’offert tout seul la victoire aux siens. Ces buts sont à féliciter surtout pour leurs qualités. Sur le premier, il a fait preuve d’un bon sens de placement et d’un réalisme pur. Le second inscrit sur coup franc est une démonstration de puissance et  de précision. Chapeau l’artiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *