Transfert : Fabien Farnolle file au BB Ezurumspor (Turquie)

Alors qu’on annonçait une prolongation automatique à Yeni Malatyaspor , Fabien Farnolle (35 ans)  a finalement changé de club mais reste en première division turque. Le  gardien des Ecureuils s’est engagé avec BB Erzurumpor pour  une saison. Il arrive comme un renfort dans le club promu cette saison. Le club a annoncé la venue de l’Ecureuil il y a quelques heures.

Il sera le deuxième international béninois a porté les couleurs du club après l’attaquant Mickael Poté qui y séjournait la saison dernière.

Arrivé en Turquie à l’été 2017 en  provenance du Havre , le gardien formé à Bordeaux a passé trois saisons dont deux en tant que numéro à Yéni Malatyaspor où il a disputé 73 matches toutes compétitions confondues pour 19 clean sheet. L’ancien clermontois a également conduit le club a une cinquième place en 2019 et connu le tour préliminaires de la Ligue Europa.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Aguémon et Farnolle prolongés , Poté change de club en Turquie et Adéoti file en Norvège

 

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : Les prolongations de l’ailier Yannick Aguémon à Louvain (Belgique) et du gardien Fabien Farnolle à Yeni Malatyaspor (Turquie). L’attaquant Mickael Poté à un nouveau club en Turquie. Le milieu défensif, Jordan Adéoti va jouer en Norvège et le coach Mathias Déguénon quitte Energie FC.

Belgique : Louvain prolonge Aguémon…

Après la promotion de Louvain en première division belge , Yannick Aguémon (27 ans) va poursuivre l’aventure avec le club. L’ailier international béninois a prolongé son contrat de deux années supplémentaires. Arrivé au club depuis juillet 2017, l’ancien toulousain a un nouveau  bail qui s’étend jusqu’en 2022.

… Farnolle aussi fait de même en Turquie

Arrivé dans les cages du Yeni  Malatyaspor  en juillet 2017 , Fabien Farnolle devrait rester au club encore pour une saison au moins. Relégué puis repêché à l’issue de cet exercice , le club a activé la prolongation automatique du gardien des Ecureuils. Une extension d’une année acquise après avoir passé la barre des 25 matches disputés lors de sa deuxième année contrat  , l’ancien havrais a été aligné à 34 reprises en 2019-2020.

Jordan Adéoti débarque en Scandinavie

Jordan Adeoti (31 ans) va connaître sa première expérience à l’étranger après la France. Libre depuis la fin de son contrat à Auxerre , le milieu défensif polyvalent portera les couleurs de Sarpsborg, actuel 11e du championnat norvégien de première division.  Il s’est engagé jusqu’à la fin de la saison en décembre 2020. Après Toulouse , Colomiers , Laval , Caen et Auxerre ce sera le sixième club de sa carrière.

Mickael Poté reste en deuxième division turque

Mickael Poté (35 ans) reste en  Turquie mais change de club. Promu en première division avec BB Erzurumspor , qu’il a rejoint l’été dernier seulement, l’attaquant des Ecureuils auteur de 9 buts en 30 apparitions toutes compétitions confondues en 2019-2020 ne poursuivra pas l’aventure avec le club dans l’élite la saison prochaine. Poté s’est engagé avec Bandirmaspor, champion de la troisième division , fraîchement promu en deuxième division turque. La durée du contrat n’a pas encore été révélée. Auteur de 67 buts en 125 apparitions en D2 Turque , le numéro 10 des Ecureuils va découvrir le onzième club de la sa carrière après , Grenoble (2002-2004)  , Cannes (2004-2007) , Clermont (2007-2009) , Nice  (2009-2011) et Lemans (2011) en France , Dynamo Dresden (2011-2014) en Allemagne , l’Omonia Nicosie(2014-2015) et  l’APOEL (2016-2017) à Chypre.

Energie  FC : C’est fini avec le coach Mathias Déguénon

Après la fin de la saison sur le plan local , ça bouge déjà sur les bancs. Mathias Déguénon ne sera plus l’entraîneur d’Energie la saison prochaine après deux années où il a conduit le club à une 13e place en 2019 puis une 9e place en 2020. Nommé récemment à la tête des Ecureuils U20 , il pourrait pleinement se consacrer à son nouveau rôle sur la scène internationale notamment sur les qualifications de la CAN Mauritanie 2021.

Géraud Viwami

 

Turquie : Yeni Malatyaspor Sport de Farnolle sauvé par miracle !

Relégué sportivement après avoir terminé 17ème à l’issue de la saison le week-end dernier, Yeni Malatyaspor va rester en première division turque contre toute attente. Le gardien béninois Fabien Farnolle (35 ans) , encore lié au club pour une saison et ses coéquipiers peuvent sourire après l’annonce de la décision de suspension des descentes pour le compte de cet exercice. L’information a été révélée hier par nos confrères de France Football

 21 clubs en Süper Lig la saison prochaine

Hier , mercredi , le président de la Fédération turque de football, Nihat Ozdemir, a indiqué qu’aucune équipe de Süper Lig ne serait reléguée à l’issue de la saison, ce qui signifie que le Championnat de première division comprendra 21 équipes en 2020-2021.

Comme l’a relayé Reuters, Nihat Ozdemir, le président de la Fédération turque de football, a annoncé ce mercredi qu’aucune équipe de Süper Lig ne serait reléguée à l’issue de la saison qui vient de se terminer et qui a été remportée pour la première fois par Basaksehir.

Quatre clubs relégués en 2021

Ce qui signifie que les clubs d’Ankaragücü, Kayserispor et Malatyaspor, qui ont respectivement terminé 18e, 17e et 16e du Championnat turc, le week-end dernier, vont garder leur place dans l’élite, qui comptera 21 formations en 2020-2021, en ajoutant les trois équipes promues, issues de la deuxième division, dont Hatayspor et Erzurumspor (le dernier ticket se jouera à l’occasion d’une finale d’accession opposant ce jeudi Adana Demirspor et Fatih Karagümrük).
Ozdemir a également précisé que quatre clubs seront relégués à l’issue de la saison 2020-2021.

G.V.
Source: France Football

Turquie : Yeni Malatyaspor relégué , Farnolle prolongé

Trois saisons après sa promotion dans l’élite , Yeni Malatyaspor est relégué en deuxième division turque après sa défaite 1-0 concédée lors de la dernière journée de championnat contre Gaziantep. Malatyaspor termine à une 16e place fatale de premier relégable. Malgré une saison plutôt correcte de son gardien Fabien Farnolle (35 ans, 34 matches) , ses  8 clean sheet n’auront pas suffi pour sauver le club. L’international béninois a quand même conduit le club à une cinquième place inattendue en 2019 et disputé les tours préliminaires de l’Europa League en début de saison.

En fin de contrat , le gardien des Ecureuils au club depuis juin 2017  dispose d’une option de prolongation pour poursuivre l’aventure.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Gestede titulaire pour la reprise , Poté et BB Ezurumspor se rapprochent de la Super Ligue et le hold up de Dossou

Certains internationaux béninois ont repris la  compétition après l’interruption globale provoquée par la crise sanitaire du COVID-19. Cette semaine nous avons patrouillé sur les principales performances de la semaine écoulée. Point.

En deuxième division anglaise , Rudy Gestede (31 ans , 19 matches , 2 buts, 1 passe) était titulaire avec Middlesbrough (21e) pour le retour de la Championship mais malheureusement ils se sont lourdement inclinés à domicile 0-3 devant Swansea (9e).

Steve Mounié (24 ans) a dû déclarer forfait avec Huddersfield à cause d’une déchirure.

En deuxième division allemande , déjà assuré de remporter le titre et d’évoluer en Bundelisga la saison prochaine , l’Arminia Bielefed (1er)  a enregistré un nul prolifique 3-3  sur le terrain de Karlsruher , samedi dernier après avoir mené 3-0 au bout de vingt minutes. Cèbio Soukou (27 ans, 26 matches , 5 buts , 5 passes décisives en 2019-2020) est sorti du banc à la 65e minute. Il ne reste plus qu’une journée pour clore l’exercice.

En première division autrichienne, Hartberg (5e)  a encore signé un gros coup dans les play off pour le haut de tableau en allant s’imposer dans la capitale devant le Rapid de Vienne (2e)  0-1 à l’occasion de la 28e journée.  Remplaçant au coup d’envoi , Jodel Dossou (28 ans, 26 matches , 5 buts , 4 passes décisives en 2019-2020) est entré en jeu à la mi-temps.  Hartberg doit sécuriser sa cinquième place qui lui permettra de disputer les qualifications pour l’Europa League la saison prochaine. L’ailier international béninois et les siens ont encore quatre journées  pour y arriver.

En première division estonienne , Jonas Tossou (18 ans, 7 matches , 1 but) a signé une nouvelle apparition avec Tulevik  (5e) , vainqueur 2-0 de Legion (9e) mardi dernier. Le milieu offensif béninois est entré en jeu à la 71e minute.  On jouait la huitième journée.

En Turquie , samedi , en première division c’était la 28e journée , avec Fabien Farnolle (35 ans , 28 matches ,6 clean sheet en 2019-2020), Yeni Malatyaspor (14e) s’est offert un succès vitale dans la course au maintien , 2-1  face à Goztepe (8e). Avec 31 points Malatyaspor  a quatre unités d’avance sur le premier non relégable Konyaspor. Concerné par la lutte pour la survie dans l’élite , Genclerbirligi (13e) sans Stéphane Sèssegnon (36 ans) s’est incliné contre Kayserispor (17e)

Samedi en deuxième division , BB Ezurumspor (2e) a fait un nouveau pas vers la remontée dans l’élite grâce à sa victoire 1-0 sur Eskisehispor  (18e) Mickael Poté (35 ans , 24 matches , 7 buts , 1 passes décisive en 2019-2020) était titulaire pendant 64 minutes. A quatre journées de la fin de la saison , le club a les cartes en mains pour blinder la seconde place synonyme de  promotion automatique.

Dimanche soir , Boluspor (15e) n’a pas eu besoin des services de Moise Adilehou (24 ans) resté sur le banc pour décrocher un nul vierge dans le match de mal classés qui l’opposait à Altinordu (14e)

Géraud Viwami

Etranger : les gardiens béninois Hessou et Farnolle honorés

Actuel septième du championnat turc , Yeni Malatyaspor a signé une belle opération le week-end dernier en allant s’imposer sur la pelouse de Beskitas 0-2. Un hold up réussi grâce à une prestation aboutie de son gardien international béninois Fabien Farnolle (34 ans, 15 matches, 6 clean sheet en D1 turc 2019-2020). Une performance qui a permis à l’ancien havrais d’être désigné comme portier dans l’équipe de la semaine de l’émission 11 d’Europe sur les antennes de Canal Plus Sports. Joli clin d’oeil.

En Ethiopie , Harrison Hessou ( 25 ans, 3 matches , 1 clean sheet) soigne son entame de saison avec Bahar Dar Kenema (9e). Auteur d’un match de haut vol contre Awassa Kenema (2e) malgré la défaite des siens 1-0 , le week-end dernier , l’ancien portier des Dragons a été nommé dans l’équipe type de la journée par Soccer Ethiopia.

G.V. 

 

Ecureuils : Fabien Farnolle blessé et  forfait contre le Togo

Aligné sur les cinq premières journées des qualifications de la Can Egypte 2019, Fabien Farnolle (33 ans) manquera l’ultime rendez-vous du 24 mars contre le Togo à Cotonou.  En effet le gardien de Yeni Malatyasor souffre des adducteurs et ne sera pas opérationnel pour tenir son rôle de numéro un dans les buts de la sélection béninoise. Alors qu’il devait rejoindre le groupe ce soir, l’ancien bordelais forfait ne pourra faire le déplacement.

Habituel numéro deux, le gardien niortais Saturnin Allagbé (24 ans) devrait suppléer dans les cages.

Géraud Viwami

Ecureuils : déçu par l’amateurisme, Farnolle annonce son départ

Dans un entretien accordé à un quotidien local cette semaine, le gardien numéro un des Ecureuils  Fabien Farnolle a clairement évoqué sa retraite internationale à cause de l’environnement peu professionnelle autour de la sélection béninoise. Sans mâcher ses mots, le gardien de Yeni Malatyaspor, titulaire hier soir en coupe de Turquie contre Osmanlispor,  a  dit tout haut ce que  l’effectif de la sélection se disait en cachette.

 

Il n’est pas nouveau d’évoquer  l’amateurisme dans la gestion de la sélection béninoise, désormais ce sont les internationaux mêmes qui montent au créneau pour signifier leur ras-le-bol. International béninois depuis février 2013, il est désormais considéré comme un cadre des Ecureuils, numéro un incontesté Fabien Farnolle (32 ans, 17 capes)  s’est exprimé cette semaine dans la presse locale, via le quotidien  L’Evènement Précis, sans langue de bois sur son avenir en sélection béninoise. « Je suis fatigué de la lenteur des choses par rapport aux conditions de préparation des matches ; fatigué de courir un peu partout quand on est convoqué en sélection. D’ailleurs, je ne suis pas le seul. Quand nous venons en équipe nationale, c’est pour venir représenter le pays. On ne doit pas venir pour gérer en espérant qu’on aura deux maillots pour jouer, en espérant que nos primes seront payées, en espérant que nous allons avoir de vols directs, en espérant que ce n’est pas au dernier moment qu’on va nous prévenir, en espérant qu’on ne va pas courir derrière nos remboursements. C’est un peu dur. » a-t-il déclaré en substance. En difficulté en club où il est actuellement remplaçant, il  d’ailleurs aligné hier soir lors de la défaite 3-1 en coupe de Turquie contre Osmanlispor. L’ancien havrais reconnait que l’environnement des Ecureuils n’est pas propice  et qu’il a informé récemment les dirigeants de la fédération et du ministère de sa prise de distance par rapport à la sélection nationale après le match contre la Tanzanie récemment.

La lettre de Marseille.

Les déclarations de Fabien Farnolle sonnent comme un cri de désespoir au nom de tous les joueurs  internationaux béninois qui n’ont cessé de réclamer de meilleures conditions de travail autour de la sélection béninoise. Entre les plans de vols compliqués, les difficultés logistiques et organisationnelles  le cocon des Ecureuils n’inspire pas vraiment la sérénité. Selon nos informations et après confirmation de plusieurs internationaux contactés par nos soins, ces derniers ont transmis après le match amical d’octobre à Marseille contre le Gabon un courrier dans lequel ils ont fait une série de réclamations et de doléances aux autorités béninoises. Dans cette missive collective dont le contenu n’a pas été divulgué, on peut aisément deviner de quoi il s’agissait.

Farnolle en tête de vague ?  

Après Rudy Gestede qui a annoncé sa retraite internationale en aout dernier pour des raisons personnelles non connues jusqu’ici, Fabien Farnolle est le suivant  à prendre une décision forte vis-à-vis des Ecureuils. Selon nos informations, trois autres  internationaux béninois sont aussi en pleine réflexion par rapport à leur avenir sous le maillot des Ecureuils. De sources proches du capitaine Stéphane Sèssegnon ce dernier était absent au Congo en novembre dernier en guise de contestations parce que le courrier transmis un mois plutôt n’avait suscité aucune réaction de la part des dirigeants. Et si c’était le départ de Farnolle n’était que  le début de la vague.

Géraud Viwami

 

Transfert : Farnolle arrive en Turquie !

En fin de contrat avec Le Havre en Ligue 2 française, Fabien Farnolle (32 ans) va poursuivre sa carrière en première division turque. Le gardien international béninois va s’engager avec Yeni Malatyaspor promu cette saison. La durée du contrat n’a pas été précisée. En Normandie, il a joué 64  matches en deux saisons. Il sort d’une bonne saison où il a été nommé pour les trophées UNFP 2017 et désigné dans l’équipe type de Bein Sports.

Ce sera une troisième expérience en dehors de la France pour le gardien formé à Bordeaux qui était déjà passé par  Victoria Sétubal (Portugal) et Dinamo Bucarest (Roumanie).

Géraud Viwami.