Entretien exclusif : Yannick Aguémon « Jouer pour son pays, c’est quelque chose d’extraordinaire »

Au repos forcé sur cette trêve internationale de septembre , Yannick Aguémon (28 ans) nous accordé un entretien exclusif , l’ailier de l’OH Louvain donne des nouvelles après sa récente blessure au genou , son début de saison en première division belge, les ambitions de son club, son utilisation sur le terrain , sa prolongation de contrat et des Ecureuils

 

Après votre sortie sur civière il y a quelques jours contre Beveren en fin de match , votre genou serait touché?

Je suis sorti sur civière lors du dernier match. Je me suis blessé au genou sur un contact anodin. Dieu merci , ça va bien. Cette semaine, j’ai subi  une opération au genou. Je serai écarté des terrains pour deux mois et demi ou trois mois. Cela fait partie du football, du métier. C’est à moi  de faire le maximum pour revenir le plus rapidement et mieux possible pour aider mon club et la sélection nationale.

Louvain  compte quatre points après autant de journées et pointe en première partie de tableau , c’est plutôt un bon début de saison?

On est en milieu de classement , la saison est encore très longue. Nous avons commencé avec de gros matches face à de bonnes équipes qui jouent bien au ballon , qui nous ont posé énormément de problèmes.  Nous avons réussi à faire de bons résultats. Maintenant, nous avons eu énormément de blessés , la plus part des joueurs du onze habituel sont indisponibles en ce moment. Nous avons un groupe large et d’autres joueurs qui vont nous rejoindre durant ce mercato. Le coach fait du très bon travail et cela aussi une chance pour les joueurs qui jouaient moins de montrer de quoi  ils sont capables. Ils ont la qualité pour palier les absences. J’espère que cela va continuer ainsi et que nous aurons de bons résultats toute la saison. J’ai joué trois matches sur quatre , sur la première journée je sentais une douleur aux adducteurs donc j’ai dû laisser ma place. J’ai fais la préparation un peu blessé. Il faut savoir passer au-delà de ces blessures et revenir plus fort.

Vous avez débarqué en Belgique en janvier 2016 , quatre années plus tard vous découvrez la première division , comment est-ce que vous vivez cela ?

J’avais très envie de montrer de quoi j’étais capable dans l’élite belge. Avec beaucoup enthousiasme et d’envie malheureusement cela a été très court. Durant le peu de matches que j’ai joué pendant ce temps , je suis très content de pouvoir affronter des joueurs de haut niveau. C’est aussi un apprentissage de connaître ce niveau. Il faut jouer avec enthousiasme , prendre du plaisir. Nous avons la chance de jouer dans l’élite , il faut se faire plaisir tout en respectant les consignes de l’entraîneur , en remplissant les objectifs personnels ou collectifs. C’est une bonne chose moi d’accéder à une première division. C’est bénéfique pour monter son niveau et c’est de bonnes augures pour la sélection béninoise aussi que cela soit moi ou d’autres joueurs.

« . Avec des investisseurs comme les thaïlandais de King Power qui détiennent aussi Leicester… je grandis en même temps que le club. »

 

Alors comment appréciez-vous , le niveau , le rythme…

Le rythme et le niveau ne sont pas les mêmes qu’en deuxième division belge. Nous avons joué contre de grandes équipes , le Standard de Liège , Genk ce sont des joueurs un peu plus costauds, habiles techniquement , tactiquement très forts. C’est un autre palier. Le rythme des matches c’est autre chose. Nous avons la chance qu’au début qu’il y a pas de supporters , l’ambiance du public ne nous pose pas de problèmes pour le moment car les matches sont à huit clos. Il faudra aussi  bien faire avec leur retour , la pression du public , l’arbitre. Ce sera un élément à prendre en compte pour les prochains matches. J’ai confiance en mon équipe et j’espère qu’on aura les résultats.

Vous avez cru au projet du club depuis votre arrivée en 2017, vous avez disputé 80 matches , marqué 18 buts et délivré 19 passes décisives sous le maillot de Louvain , maintenant que vous êtes montés , quels sont vos objectifs?

C’est vrai que j’entame ma quatrième saison ici. J’ai prolongé pendant la pré saison. Je crois au projet sinon je n’aurai pas prolongé. C’est un  énorme projet. Nous sommes en première division , ils vont pouvoir continuer pour  qu’on soit dans les tops équipes belge à venir. Avec des investisseurs comme les thaïlandais de King Power qui détiennent aussi Leicester, ils ont beaucoup de moyens pour mettre des choses en place. C’est une bon projet avec beaucoup adrénaline , de pression , c’est ce que je recherchais. C’est pour cela que j’ai fait le choix de rester à Louvain. Je connais la maison tout le monde me connait.  Maintenant je fais partie des anciens , je grandi en même temps que le club.

Mais vous auriez pu partir ?

Oui j’aurai pu partir. Il y a avait quelques offres intéressantes en Belgique ou à l’étranger. Je pense que la continuité avec mon équipe où j’ai grandi  , c’était mon envie de rester. Il y avait des offres mais il y a eu pleins de petits problèmes. Il fallait faire cette finale retour pour la montée en première division qui avait été programmée  à une semaine du début du championnat. J’étais vraiment focus sur Louvain et nous nous sommes entendus sur les termes du contrat , c’est pour cela que je suis resté. A partir du moment où nous sommes tombés d’accord , je n’ai pas trop réfléchi.

Votre dernier match en sélection nationale remonte à novembre 2019 , Les Ecureuils vous manque ?

Oui près d’une année, cela me manque et ça manque à tous les joueurs d’ailleurs. Les matches internationaux c’est à part. Jouer pour son pays, c’est quelque chose d’extraordinaire. Jouer pour le peuple. Retourner au Bénin, revoir la famille , c’est très important pour moi. Il y avait un rassemblement en septembre qui a été reporté. Les joueurs et le staff vont se retrouver certainement prochainement pour bien préparer les matches importants qui arrivent. Nous gardons en tête que nous avons envie de nous qualifier pour la prochaine Coupe d’Afrique. C’est notre objectif numéro un.

Vous êtes maintenant un ailier accompli , comment appréhendez-vous ce rôle sur le terrain par rapport à l’évolution du football moderne?

J’ai toujours été un ailier , un milieu offensif , à gauche comme à droite, même derrière l’attaquant. Maintenant, en club nous jouons avec une défense centrale à trois et deux pistons dans les couloirs qui défendent et attaquent beaucoup. Je me situe à ce poste-là. C’est vrai que cela m’a permis  d’évoluer , d’élargir ma palette. Normalement j’ai plus l’habitude d’attaquer. Mais avec ce repositionnement , je dois aussi faire le travail défensif. J’ai appris avec plaisir pour me jauger  par rapport à cela. Je pense que ça va car j’ai fais sept passes décisives en étant dans cette position. Il y a beaucoup de choses à travailler notamment sur les buts où je peux encore améliorer. Loin des cages , c’est difficile ,de scorer. C’est à moi de travailler de faire les efforts pour avoir les meilleures statistiques pour aider mon équipe à être performante. Ces derniers matches , nous sommes passés en 4-3-3 où j’évolue en ailier droit. Le coach nous laisse assez de liberté par rapport à cela.  J’ai retrouvé mes sensations d’il y a deux ans où j’évoluais à ce poste. Cela m’a fait plaisir malheureusement je me suis blessé mais je reviendrai plus fort.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Soukou (encore) buteur , Koundé et Séville finalistes , Adéoti et Aguémon débutent

Mandatory Credit: Photo by Ina Fassbender/POOL/EPA-EFE/Shutterstock (10746313db)
Jules Kounde of Sevilla in action during the UEFA Europa League semi final match between Sevilla FC and Manchester United in Cologne, Germany 16 August 2020.
Sevilla FC vs Manchester United, Cologne, Germany – 16 Aug 2020

Entre reprise des compétitions dans certains pays et matches amicaux de pré saison ailleurs  , Bjfoot vous présente un bilan express des prestations des internationaux béninois en club , la semaine écoulée. Point global

Compétitions

En Europa League – Demi-finale

Jules Koundé  (21 ans) jouera la finale de la compétition le samedi prochain avec le FC Séville , qui a battu les anglais de Manchester United en demi-finale 2-1. Le défenseur central franco-béninos était titulaire pour son huitième match européen de la saison

Belgique-D1-J2

De retour de blessure , l’ailier Yannick Aguémon (27 ans) a fait ses débuts en premières divisions belge avec Louvain (12e) qui arraché un nul 1-1 sur la pelouse de Genk (4e) . L’international béninois est entré en jeu à la 59e minute.

Estonie -D1-J16

Le milieu offensif béninois , Jonas Tossou (18 ans) était titulaire lors de la défaite 3-1 de Tulevik (5e) à domicile contre  Paide (3e). Il a disputé une mi-temps pour sa quatorzième apparition de la saison.

 Norvège-D1-J14

Dix jours après son arrivée , Jordan Adéoti (31 ans) a été lancé dans le championnat, samedi dernier sous le maillot de Saprsborg (10e) qui s’est offert un succès de prestige 2-1 face à Molde (2e) pour le compte de la 14e journée. Sur le banc au coup d’envoi, le milieu défensif des Ecureuils est entré en jeu dans le dernier quart d’heure avec son numéro 21 dans le dos.

Afrique du Sud-D2-J26

Jomo Cosmos (15e) lutte pour son maintien depuis la reprise du championnat  mais concédé un nul vierge hier contre à Uthongathi (4e). L’attaquant béninois Ghislain Débouto (24 ans) était titulaire pendant toute la rencontre sans faire mouche.

République Tchèque – Coupe nationale – 1er tour

Pour la reprise de la saison , Vlasim (D2) s’est imposé deux buts à zéro à l’extérieur contre Velke Hamry  64e de finale. L’attaquant international béninois Joel Sogbo (21 ans) était sur le banc pendant la qualification des siens.

Tunisie – D1-J20

Le milieu défensif du Club Africain (5e) , Rodrigue Kossi (19 ans) est resté  sur le banc de touche lors du nul 1-1 contre Monastir.

Hammam-Lif  était privé de son attaquant Marcellin Koukpo (24 ans) suspendu pour cumul de cartons jaunes idem pour Anaane Tidjani (23 ans)  qui ne s’est pas produit avec l’AS Soliman.

 

Matches amicaux

 

En Allemagne , Cèbio Soukou (27 ans) a été encore buteur pour son deuxième match d’affilée en préparation avec l’Arminia Bielefeld qui prépare sa saison en Bundesliga , il a permis aux siens de décrocher un  nul 1-1 hier contre Osnabruck.

En France , Saturnin Allagbé (26 ans) était titulaire avec le brassard de capitaine dans les cages de Niort (Ligue 2) , vainqueur de Toulouse 2-1 pour son dernier match de préparation. L’ailier David Djigla (24  ans) est entré en jeu en seconde période.

L’arrière droit Melvyn Dorémus (23 ans) a débuté dans la formation du Red Star (N1) qui a gagné face à Créteil , 2-0, le mercredi dernier. Le milieu défensif Djiman Koukou (29 ans) était aligné d’entrée dans le rang des audoniens contre Rodez (0-1)

  Cédric Hountondji (26 ans)  était aussi dans le XI de Clermont battu par Grenoble sévèrement quatre buts à zéro .

Quant à l’ailier Chabel Gomez (19 ans) il sur le banc, dans le groupe des dix-huit convoqués pour l’ultime match de préparation d’Amiens battu par Troyes 2-1.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Aguémon et Farnolle prolongés , Poté change de club en Turquie et Adéoti file en Norvège

 

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : Les prolongations de l’ailier Yannick Aguémon à Louvain (Belgique) et du gardien Fabien Farnolle à Yeni Malatyaspor (Turquie). L’attaquant Mickael Poté à un nouveau club en Turquie. Le milieu défensif, Jordan Adéoti va jouer en Norvège et le coach Mathias Déguénon quitte Energie FC.

Belgique : Louvain prolonge Aguémon…

Après la promotion de Louvain en première division belge , Yannick Aguémon (27 ans) va poursuivre l’aventure avec le club. L’ailier international béninois a prolongé son contrat de deux années supplémentaires. Arrivé au club depuis juillet 2017, l’ancien toulousain a un nouveau  bail qui s’étend jusqu’en 2022.

… Farnolle aussi fait de même en Turquie

Arrivé dans les cages du Yeni  Malatyaspor  en juillet 2017 , Fabien Farnolle devrait rester au club encore pour une saison au moins. Relégué puis repêché à l’issue de cet exercice , le club a activé la prolongation automatique du gardien des Ecureuils. Une extension d’une année acquise après avoir passé la barre des 25 matches disputés lors de sa deuxième année contrat  , l’ancien havrais a été aligné à 34 reprises en 2019-2020.

Jordan Adéoti débarque en Scandinavie

Jordan Adeoti (31 ans) va connaître sa première expérience à l’étranger après la France. Libre depuis la fin de son contrat à Auxerre , le milieu défensif polyvalent portera les couleurs de Sarpsborg, actuel 11e du championnat norvégien de première division.  Il s’est engagé jusqu’à la fin de la saison en décembre 2020. Après Toulouse , Colomiers , Laval , Caen et Auxerre ce sera le sixième club de sa carrière.

Mickael Poté reste en deuxième division turque

Mickael Poté (35 ans) reste en  Turquie mais change de club. Promu en première division avec BB Erzurumspor , qu’il a rejoint l’été dernier seulement, l’attaquant des Ecureuils auteur de 9 buts en 30 apparitions toutes compétitions confondues en 2019-2020 ne poursuivra pas l’aventure avec le club dans l’élite la saison prochaine. Poté s’est engagé avec Bandirmaspor, champion de la troisième division , fraîchement promu en deuxième division turque. La durée du contrat n’a pas encore été révélée. Auteur de 67 buts en 125 apparitions en D2 Turque , le numéro 10 des Ecureuils va découvrir le onzième club de la sa carrière après , Grenoble (2002-2004)  , Cannes (2004-2007) , Clermont (2007-2009) , Nice  (2009-2011) et Lemans (2011) en France , Dynamo Dresden (2011-2014) en Allemagne , l’Omonia Nicosie(2014-2015) et  l’APOEL (2016-2017) à Chypre.

Energie  FC : C’est fini avec le coach Mathias Déguénon

Après la fin de la saison sur le plan local , ça bouge déjà sur les bancs. Mathias Déguénon ne sera plus l’entraîneur d’Energie la saison prochaine après deux années où il a conduit le club à une 13e place en 2019 puis une 9e place en 2020. Nommé récemment à la tête des Ecureuils U20 , il pourrait pleinement se consacrer à son nouveau rôle sur la scène internationale notamment sur les qualifications de la CAN Mauritanie 2021.

Géraud Viwami

 

Belgique : Double passeur décisif , Yannick Aguémon porte Louvain

En attendant d’inscrire son premier but de la saison, Yannick Aguémon (27 ans , 9 matches , 3 passes décisives en 2019-2020) a brillé hier lors du duel  au sommet de la douzième journée de deuxième division belge entre son club Louvain (1er) et Westerlo (2e).   L’ailier international béninois  a été passeur décisif pour Sowah (23e) et  Henry 28e sur des centres presque identiques du côté gauche où il était aligné. Louvain s’est imposé 2-1 et peut remercier son numéro 7. L’ancien toulousain qui a disputé l’intégralité de la rencontre a d’ailleurs   été désigné homme du match. Louvain conserve la tête du championnat et se positionne pour la montée avec trois unités d’avance sur son dauphin.

G.V. 

Belgique : Yannick Aguémon ouvre son compteur

Buteur la semaine dernière en coupe , Yannick Aguémon (26 ans, 4 matches , 1 but en D2 belge) a ouvert ce samedi après-midi contre Westerlo (2e)  son compteur en championnat. Même si Louvain (4e)  s’est incliné 1-3  à domicile, l’ailier franco-béninois qui devrait bientôt rejoindre les Ecureuils, a pourtant égalisé pour les siens à 59e minute avant l’effondrement avec deux buts encaissés en 3 minutes. Auteur de 10 buts lors du précédent exercice , l’ancien toulousain lance enfin sa saison.

G.V.

Belgique: Auteur d’un doublé, Aguémon porte Louvain et reprend la tête du classement des buteurs.

Yannick Aguémon (25 ans, 13 matches , 9 buts) a frappé fort ce soir en deuxième division belge avec Louvain contre Beerschot dans le choc du haut de tableau entre deux candidats déclarés la promotion à l’occasion de la deuxième journée de la deuxième phase du championnat. Louvain s’est imposé 2-1 à l’extérieur grâce à un doublé du franco-béninois (60e et 66e sur pénalty).  Son premier doublé de la saison qui lui permet de filer seul en tête du classement des buteurs avec 9 réalisations. L’ancien toulousain est dans une grande forme cette saison.  Invaincu dans cette nouvelle phase , Louvain est 2e avec 4 points.

Géraud Viwami 

Belgique: Louvain perd malgré Aguémon

OH Louvain a perdu du terrain ce soir en deuxième division belge  à l’occasion de la 14e journée contre Lierse. Malgré l’ouverture du score de Yannick Aguémon (25 ans, 7 but en 11 matches) à la 65e minute , Louvain s’est incliné 2-1 et laisse Beesrchoot, vainqueur de l’Union Saint Gilloise ,  filer en tête avec trois points d’avance. Louvain est désormais 2e.  Le milieu offensif  franco-béninois qui marquait son septième but de l’exercie rejoint le trio de tête du classement des buteurs.

G.V 

Belgique : En réussite , Aguémon propulse Louvain en tête

Yannick Aguémon (25 ans, 9 matches, 6 buts) est décidément l’homme fort de  Louvain en cette première partie de saison. L’ailier franco-béninois a planté son sixième but de la saison ce soir contre Tubize à l’occasion de la 8e journée de deuxième division belge. Aguémon a marqué le but de la victoire , 2-1 , à la 76e minute. Un succès qui permet à Louvain de passer en tête avec 22 points et une unité d’avance sur   son dauphin Beerschoot qui joue dimanche. Aguémon rejoint Losada en tête du classement des buteurs qui compte six réalisations aussi.

Géraud Viwami 

Belgique : Aguémon reçu cinq sur cinq

Yannick Aguémon (25 ans, 5 matches , 5 buts) ne s’arrête plus en ce début d’exercice en deuxième division belge , vendredi dernier l’occasion de la 5e journée , l’ailier franco-béninois a activement participé à la victoire 2-0 devant Tubize à domicile. Aguémon a inscrit le second but de Louvain dans les ultimes instants du match. L’ancien Toulousain plantait ainsi son cinquième pion de la saison en autant d’apparitions et rejoint en tête du classement des buteurs  Losada (Beerschoot). Il égale par la même occasion son record de but sur saison en D2 belge (5 buts avec l’Union Saint Gilloise la saison écoulée).

Louvain est 3e avec 8 points en attendant les autres matches de la  journée.

Géraud Viwami