The Place To Be : Dijon – Laval 5-0, Allagbé sourit , Adéoti déçu

Devant six mille supporters et sous nos yeux  à Gaston Gérard, ce soir, Dijon (16e) s’est offert un improbable succès 5-0 devant Laval (14e) à l’occasion de la 16e journée de Ligue 2 qui marque la reprise après le Mondial. Si le gardien Saturnin Allagbé (29 ans )  est resté sur le banc en face le milieu Jordan Adéoti (33 ans) a disputé un peu plus d’une heure de jeu.

 

Adéoti presque décisif

Titulaire au  milieu pour  la sixième  fois de la saison en douze apparitions, Adéoti joue comme un relayeur à gauche dans le milieu lavallois.  Après avoir touché son premier ballon sur une récupération haute (12e), il n’était pas loin d’être passeur décisif pour Zakaria Naidji qui rate son tir sur un délicieux ballon glissé dans le trou dans la surface de réparation. Grosse occasion (21e). Derrière , les Tangos vont couler en prenant trois buts avant la pause. Adéoti s’offrira tout de même deux actions de classe. Un double contact où il est retenu par le maillot pour obtenir un bon coup franc mal exploité (45e). Puis, un contrôle orienté de la tête suivi d’une passe en profondeur pour Geoffrey Durban qui est battu à la course par l’axe central dijonnais  (54e). Le naufrage continue en seconde période pendant que le milieu international béninois qui ne s’est pas économisé cède sa place à Yean Nchobi (67e) en boitillant après un ultime duel dans la surface. Un match à oublier.

Allagbé et les siens sourient

Premier sorti pour s’échauffer en compagnie de Baptiste Reynet et de l’entraineur des gardiens Gérard Gnanhouan , Saturnin Allagbé termine avec les tireurs de coup de pieds arrêtés avant de regagner le vestiaire en attendant le coup d’envoi. Il s’installera sur le banc pour savourer le spectacle de ses coéquipiers  auteurs de cinq buts pour la première fois de la saison. La vie d’un numéro deux qui avait disputé dans la peau d’un titulaire avec un clean sheet à la clé le dernier match de championnat avant la pause Mondial contre Grenoble  (0-0). L’autre international béninois , Mattéo Ahlinvi quant à lui ne figurait pas dans le groupe malheureusement.

Noël  après l’heure

Nous avons assisté à un match moyen de Ligue 2 mais avec des buts. Rien ne se passait jusqu’au premier but contre son camp de Pierrick Cros sur un ballon de Jessy Pi loin d’être dangereux. Laval ne relevèra pas de cette maladresse  en cumulant une erreur sur tous les cinq buts encaissés.  Brian Soumaré auteur d’un doublé, Michael Le Bihan et Xandé Silva en ont bien profité. Dijon qui n’avait plus gagné depuis fin octobre s’offre un succès de prestige pour sa dernière à domicile  en 2022 avec un feu d’artifice pour clôturer la soirée. C’était Noël après l’heure.

Réactions  d’après-match

https://twitter.com/geraudviwami/status/1607517835013627904?s=46&t=7zMcBq0qRU0XSz7ngeB4-Q

Géraud Viwami au stade Gaston Gérard de Dijon (France)

 

 

 

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.