Entretien – Mondial Qatar 2022 : Abdel Fadel Suanon « Cela n’arrive pas tous les jours de vivre un Mondial « 

Attaquant d’Al Kharaitiyat au Qatar, Abdel Fadel Suanon (27 ans) est un témoin privilégié de la Coupe du Monde 2022 qui se déroule sous ses yeux. En trêve avec son club qui pointe à la quatrième place de son championnat avec deux buts en quatre apparitions cette saison, l’international béninois, qui savoure ce événement planétaire nous a livré en exclusivité sur le tournoi Mondial. 

 

Deux pays africains sur cinq disputeront les huitièmes de finale, comment jugez-vous ce bilan du premier tour ? 

Ce n’est pas mal. Le bilan est positif même si on aurait voulu voir le Ghana aussi se qualifier.  Les autres pays éliminés sont à féliciter. la Tunisie et le Cameroun ont signé des victoires de luxe contre la France et le Brésil. Pour moi tout ça c’est positif.

Vous avez eu la chance d’aller voir deux matches des pays qualifiés justement le Maroc et le Sénégal… 

C’était de très bons matchs, Maroc – Croatie et Sénégal- Pays Bas. Le Sénégal a bien joué à mon avis sur son premier match même en étant orphelin de Sadio Mané. S’il était là peut-être qu’ils auraient gagné ce match parce que les hollandais prenables. Le Maroc quant à lui a fait un match de qualité, ils ont regardé la Croatie dans les yeux. C’était 50-50. Les croates étaient au dessus mais les Lions se sont bien comportés. J’ai plus aimé leur match que celui du Sénégal.

Vous évoluez au Qatar, comment sentez-vous la ferveur du Mondial dans ce pays que vous connaissez depuis presque deux ans maintenant ? 

J’aime l’ambiance qui règne actuellement. C’est la première fois que je vis un Mondial de près. Je pense que le Qatar a réussi son pari avec de magnifiques stades. Je n’ai pas vécu d’autres compétitions de ce niveau mais le pari est bien gagné par les qataris. Ils sont à féliciter puisque tout se passe bien jusqu’ici.

La Tunisie, l’Arabie Saoudite et le Qatar, trois pays dont vous avez connu les championnats étaient en lice, votre cœur battait pour qui ? 

J’ai joué trois saisons en Tunisie puis cinq en Arabie Saoudite et maintenant je suis à ma deuxième au Qatar. J’ai plus supporté les saoudiens , c’est un pays que j’aime bien. J’ai joué aussi contre Mohamed Kano dans l’équipe saoudienne en championnat quand j’étais à Damac. La Tunisie , il  y a des joueurs avec qui j’étais  à l’Etoile du Sahel qui ont joué ce tournoi comme Wajdi Kechrida et Issam Jebali. J’ai supporté aussi mes anciens coéquipiers. Le Qatar franchement le niveau n’y était pas réellement. J’ai été vraiment déçu pour les saoudiens à la fin, ils ont montré un meilleur visage au début après ça a chuté. La Tunisie la défaite contre l’Australie les a vraiment pénalisé.

Revenons aux huitièmes qui démarrent aujourd’hui, entre le Sénégal et le Maroc, quelle nation peut aller le plus loin et toucher au moins le dernier carré que les africains n’ont jamais connu ? 

Je parie plus sur le Maroc. Je pense que l’Angleterre ne fera pas de cadeau au Sénégal, je les porte bien dans mon cœur mais ça sera très difficile même s’ils peuvent passer. Je suis africain et je supporte le Sénégal mais je suis aussi réaliste. Par rapport au Maroc , les espagnols sont plus prenables quand tu regardes la discpline des marocains. Leur duel c’est du 50-50. Ils ont des joueurs au haut niveau aussi.

Quels sont les joueurs africains qui vous ont marqué sur ce premier tour? 

Vincent Aboubakar, marquer contre le Brésil, le but de la victoire. C’est énorme. Son but magnifique contre la Serbie. Le jeune gaucher Mohamed Kudus du Ghana. Ces deux joueurs là m’ont vraiment impressionné. Il y a aussi le collectif marocain franchement je suis fan d’eux.

Pendant cette Coupe du Monde, votre championnat est arrété , vous faites quoi de vos journées ?

Effectivement depuis un mois, nous sommes à l’arrêt. On a eu quelques jours de repos mais on a repris. On s’entraîne les matins pour pourvoir suivre le Mondial en après-midi. Les soirs on profite de l’ambiance, on va dans les fanzones. On en profite au maximun, ça n’arrive pas souvent dans la vie ce genre d’expérience . Dès que le Mondial sera terminé ce sera le retour du championnat.

Maintenant, il faut vous mouiller un peu, qui gagnera ce Mondial? 

Je pense que ce sera le Brésil. (rires) Je sais que je ne suis pas très objectif (rires)

Entretien réalisé par Géraud Viwami 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.