Ecureuils : Les choix forts attendus face au Mozambique.

Après la défaite inaugurale face au Sénégal, les Ecureuils accueillent demain soir à Cotonou, le Mozambique pour le compte de la deuxième journée des qualifications de la Can Côte d’ivoire 2023. Dernier du groupe avant cette rencontre, le Bénin est obligé de réagir. Mais comment ?

Changer d’organisation

On dit souvent dans le foot moderne récent que ce n’est pas le système qui compte mais l’animation. Dans les deux cas Moussa Latoundji a raté son coup en terre sénégalaise. Le Bénin est déjà sous pression pour faire un résultat à domicile ce mercredi soir et il faudra le faire par le jeu contre le Mozambique. Le 4-4-2 devrait être abandonné pour un 4-3-3. Dans ce dernier système, le Bénin a plus de repères en matches officiels et plus d’équilibre aussi. Il devrait permettre aux béninois d’avoir le contrôle du ballon, ne pas être en sous-nombre au cœur du jeu et libérer les offensifs dans les couloirs. L’autre clé de cette organisation est le positionnement d’une sentinelle devant la défense pour protéger cette dernière et faciliter les sorties de balle. On pourrait aussi opter pour un 4-2-3-1 avec un pointe haute comme meneur de jeu et deux milieux pivots en soutien. Au-delà du choix tactique, le technicien est aussi attendu dans la gestion de la rencontre et la motivation de son groupe car l’attitude collective à Dakar malgré la défaite était loin d’être irréprochable. Latoundji joue gros déjà.

Donner le pouvoir à la concurrence

En ayant deux matches en quatre jours, Latoundji est aussi attendu pour trancher dans ces choix après les premières prestations. Une utilisation intelligente de son effectif sera un facteur clé à observer. C’est le moment de relancer la concurrence et sortir les flops de leur zone de confort. En défense, Olivier Verdon et David Kiki, en difficulté face aux Lions, devraient en faire les frais en sortant du onze. Melvyn Dorémus pourrait passer à gauche et Youssouf Assogba à droite. Il faudra trancher entre Mohamed Tijani ou Moise Adilehou pour former un binôme dans l’axe de la défense aux cotés du capitaine Adénon. Une réorganisation du milieu devrait permettre logiquement à Junior Olaitan de débuter comme titulaire  à son poste de prédilection. La suspension de Sessi d’Almeida ouvre la porte à Salim Bawa qui pourrait aussi débuter en pointe basse. Un registre qu’il connait à la perfection  à Coton Fc et son entrée en jeu face au Sénégal lui a permis de marquer des points conséquents pour une première à ce niveau. Sur la ligne offensive, le retour de Cèbio Soukou, absent à Dakar est fortement espéré. Laissé sur le banc il y à trois jours, Marcellin Koukpo devrait entrer aussi dans le onze pour plusde fraîcheur et de créativité.

Géraud Viwami 

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Une réflexion sur “Ecureuils : Les choix forts attendus face au Mozambique.

  • 7 juin 2022 à 17 h 54 min
    Permalien

    Je ne veux plus des annonces quand je navigue

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.