Ecureuils – Exclusivité : Approché , Patrice Beaumelle en pleine réflexion

Alors que Moussa Latoundji vient d’assumer avec brio sa tâche d’intérimaire lors de la dernière trêve internationale, un nouveau sélectionneur devrait arriver dans les semaines à venir à la tête des Ecureuils. Et l’heureux élu pourrait bien être Patrice Beaumelle, le technicien français sur le départ en Côte d’ivoire a été approché pour prendre les commandes de la sélection béninoise. 

 

Les autorités béninoises s’activent toujours pour trouver un remplaçant définitif au poste laissé vacant par Michel Dussuyer depuis novembre 2021. Latoundji a été propulsé comme intérimaire avant l’Antalya Cup remporté le Bénin qui a signé deux victoires et un nul avec sept buts inscrits mais l’ancien adjoint de Dussuyer n’est pas sûre d’être confirmé. Les autorités ministérielles n’ont pas caché leurs ambitions de porter un sélectionneur expatrié à la tête des Ecureuils depuis plusieurs mois pour débuter les qualifications de la Can Côte d’ivoire 2023 en juin prochain. Le ministre des sports , Oswald Homeky, a révélé cette semaine que les candidatures étrangères étaient nombreuses pour diriger les Ecureuils. Mais la tendance se précise au niveau du choix.

Beaumelle courtisé

Patrice Beaumelle est le mieux positionné actuellement pour prendre le poste selon nos sources. En tête à la place de la Côte d’ivoire depuis mars 2020, il arrive en fin de contrat dans quelques jours. Une belle opération en perspective. Quart de finaliste de la Can Cameroun 2021, le technicien français ne sera pas prolongé à la tête des Eléphants qui sortent de deux matches amicaux de prestige contre la France et l’Angleterre en mars dernier dont une prestation aboutie face aux Bleus. Agé de 43 ans, cet ancien lieutenant d’Hervé Renard en Angola, Zambie et Maroc plait énormément au Bénin. Connaisseur du continent africain où il officie depuis une dizaine d’années comme numéro deux puis numéro un. Beaumelle était le fidèle adjoint de Renard lors du titre de champion d’Afrique remporté en 2015 avec les Eléphants avant de revenir prendre les rênes en solo cinq années plus tard. Il a le vécu pour conduire une troisième sélection fanion africaine comme numéro un après la Zambie et la Côte d’ivoire. Travailleur sobre , adepte du 4-3-3, il a notamment installé plusieurs jeunes chez les Eléphants, une audace qui plait au Bénin qui compte repartir sur un nouveau cycle. Le projet béninois a été présenté au natif d’Arles qui a déjà eu des discussions préliminaires avec les autorités béninoises. Ce dernier est en pleine réflexion avant de trancher sur son avenir puisque son départ d’Abidjan est quasi acté. Il pourrait marcher dans les pas de Dussuyer qui avait quitté la Côte d’ivoire pour le Bénin en 2018 avec un peu plus de réussite. En attendant , Beaumelle fait patienter le pays de Kérékou.

Géraud Viwami 

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.