Super Ligue : Dragons – Béké 2-2 : Des regrets et des buts , Tongui brille

Grâce à un but tardif de Malick Tongui, Béké a arraché un nul  amplement mérité deux buts partout au stade Charles de Gaulle de Porto Novo contre les Dragons à l’occasion de la 3e journée de Super Ligue. Les locaux frustrés, peuvent nourrir des regrets après avoir menés par deux buts d’écart après une demie-heure. Résumé. 

 

Les buts

16e : Excentré à droite , David Tchetchao centre fort au coeur de la surface de réparation. Le défenseur , Richard Ayim dévie le ballon dans son propre camp. Malheureux. 1-0.

30e: Amadou Moussafiou est déséquilibré à l’épaule dans la surface. L’arbitre accorde un pénalty généreux. Jean Ogouchi transforme sur un contre pied parfait. 2-0.

45e : Adjoudine Arouna enroule un coup franc excentré au second poteau, Souraka Maman s’élève et place une tête lobée vicieuse qui termine au fond. 2-1.

81e : Sur une contre attaque bien menée, Sylvain Ahouansè accélère à gauche puis sert Maman. Ce dernier décale , Malick Tongui arrive au second poteau et place un plat du pied victorieux. 2-2.

 

Dragons réaliste , Béké se réveille 

Dans un match plutôt animé chaque équipe aura eu sa période. La première était à l’avantage des locaux  qui ont concrétisé par un but contre son camp et un pénalty transformé par le défenseur international Ogouchi. Après avoir pris l’avantage , les Oranges et Noirs baissent du pied. Béké avait pourtant eu la première grosse occase du match avec son attaquant Souraka qui a touché la transversale sur un ballon en profondeur (13e). A la reprise , les visiteurs mettent le pied sur l’accélérateur , les Dragons reculent et concèdent des situations dangereuses. Béké sera justement récompensé par le sang froid de Tongui qui marque son troisième but en deux journées. Le milieu offensif aurait même pu donner la victoire à deux minutes du terme s’il n’avait pas trop enlevé sa frappe. Le résultat est logique même si les Dragons peuvent nourrir des regrets vu le scénario.

Homme du match : Malick Tongui

Aligné à gauche puis à droite , il a apporté une sécurité technique à chaque touche de balle. Il a été à l’initiative des meilleurs situations des siens. En seconde période , il a bien mis à contribution son latéral en créant constamment le danger. Il fera preuve de réalisme pour signer le but important de l’égalisation. Le numéro 10 confirme bien sa montée en puissance.

Géraud Viwami

 

Compos 

Dragons 4-4-2 : N. Degbogbahoun – J. Ogouchi, L. Bia , Ayowa, D. Ouorou – D. Fassassi (L. Tadjou 63e) , G. Houngbédji, D. Tchetchao (D. Abayomi 63e), W. Aboky (A. Oussou 73e)  – A. Moussafiou , E. Godwin. 

Coach : Y. Lafiou 

Béké 4-3-3 : I. Moussa – I. Glèlè, R. Ayim , S. Hountondji , K. Salami – A. Arouna , Y. Djamini, R. Issa (S. Ahouansè 70e) – S. Farou  (R. Boni 65e) , M. Tongui , S. Maman 

Coach : A. Ouro-Agoro

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.