Ecureuils : Les 25 de Bjfoot pour le Nigéria et la Sierra Leone

Le sélectionneur des Ecureuils, Michel Dussuyer sera face à la presse le 16 mars prochain pour dévoiler sa liste des joueurs retenus pour disputer les deux dernières journées des qualifications de la Can Cameroun 2022 contre le Nigéria et la Sierra Leone. En attendant, Bjfoot s’est mis dans la peau du technicien pour concocter sa liste. Nos choix.

 

Nos gardiens : Intégrer Hessou 

Nous avons choisi de donner une chance à Harrison Hessou comme numéro 3. Régulier en Ethiopie , le portier cumule déjà quatre clean sheet en dix apparitions avec Bahar Dar Kenema , actuel 4e du championnat. Aucun gardien béninois en compétition ne fait mieux actuellement à l’étranger. Il complète le duo , Saturnin Allagbé , qui sera numéro un et Marcel Dandjinou, numéro  deux. Fraîchement transféré à JDR Stars , ce dernier après avoir multiplié les bonnes prestations en amicaux, il fera ses débuts en championnat le wek-end prochain.

Sans club , Fabien Farnolle n’est pas retenu.

Nos défenseurs : Deux locaux sur les côtés 

Dans l’axe , les présences de Khaled Adénon, Olivier Verdon et Cédric Hountondji comme cadres indéboulonnables en club sont logiques. Pour choisir le quatrième central , nous avons tranché entre Yoan Roche (Rodez), Moise Adilehou (NAC Breda) et Nabil Yarou (Enyimba). Le premier a perdu sa place en club où il joue moins,  le second a eu un plus de temps de jeu en début d’année mais est redevenu remplaçant enfin nous avons opté pour le dernier qui est en progrès. L’ancien capitaine des Buffles qui monte bien régime avec le club d’Aba avec cinq apparitions dans la ligue locale et six apparitions notamment sur la scène continentale où son club entame ce mercredi les  groupes de la Coupe Caf.

Dans les couloirs , d’abord à gauche , David Kiki tient son rôle grâce aux bonnes performances à Montana (10 apparitions). Pour le seconder , nous avons préféré miser sur une valeur locale , Djalilou Ouorou. L’arrière gauche de la JA Cotonou , qui a  aligné aussi dix matches pour une passe décisive dans le championnat national sera sa doublure. Travailleur et tonique, il revient dans un groupe qu’il connait bien.

Ensuite à droite, même s’il joue peu récemment à Amiens  après avoir enchaîné huit apparitions en Ligue 2 , Youssouf Asssogba sera présent. Pour le seconder , nous avons encore misé sur valeur locale, Abdel Bouraima. L’arrière latéral d’Ayéma , auteur  de deux  passes décisives en sept apparitions. Sa qualité de centre est un atout pour les attaquants dont le jeu de tête ne fait aucun doute. Joueur véloce, il a aussi  l’intelligence dans le couloir où il apporte un profil différent en guise de  bonne concurrence.  Ces deux latéraux passent devant Melvyn Dorémus qui peine toujours autant à gagner sa place au Red Star où il dépanne plus à gauche.

Nous avons décidé de nous passer de Seidou Barazé (Schiltigheim) qui évolue en National 2 . Le championnat arrêté depuis décembre n’a toujours pas repris en France. Ce dernier n’a disputé que trois matches de coupe de France le mois dernier. Idem pour Emmanuel Imorou (Evian) qui n’a disputé qu’un seul match de coupe de France depuis le début de l’année.  Trop peu pour être dans le groupe.

Nos milieux : Les paris  Olaitan  et Loko. 

Réguliers en club et habitués : Rodrigue Kossi , Sessi d’Almeida, Jordan Adéoti, Jerôme Bonou  et Mattéo Ahlinvi seront présents. Pour compléter le secteur nous avons fait deux choix forts portés sur l’offensif. Le premier s’appelle Arsène Loko , qui a à son actif quatre passes décisives en dix matches , à Al Nasr en Oman. Le meneur de jeu , longtemps laissé à carreau chez les Ecureuils mérite une chance. En quête de créativité et de puissance, nous avons décidé de parier sur  le jeune Junior Olaitan (19 ans). Brillant avec les U20 en décembre dernier à l’UFOA et suivi par des clubs étrangers, le milieu offensif d’Ayema est toujours aussi influent en club avec deux  buts et cinq passes décisives en huit apparitions depuis le début de la saison.

Nous avons décidé d’écarter Mama Seibou (Toulon) , victime du manque de temps de jeu lié à l’arrêt de la National 2. Le dernier match du milieu date d’octobre 2020. En perte de vitesse à Menemenspor  où il n’est plus aligné depuis quatre journées, Anaane Tidjani sort aussi du groupe. Sans club, Stéphane Sessègnon n’est pas éligible.

Nos attaquants : La concurrence Suanon 

Chez les axiaux , nous avons aligné les hommes en forme en club, Jacques Bessan (4 buts) , Rudy Gestede (3 buts) et Steve Mounié (8 buts) sont retenus.

Idem sur les couloirs, Jodel Dossou (10 buts , 2 passes décisives),  Mickael Poté (7 buts) et Marcellin Koukpo (4 buts , 2 passes décisives) dont les présences sont incontestables. Nous avons décider de rappeler Abdel Fadel Suanon ( 11 matches , 3 buts) pour compléter la ligne offensive. L’attaquant polyvalent qui est titulaire indiscutable à Free State apporte un profil totalement différente. Buteur, dribbleur et rapide il a le coffre pour apporter de la concurrence sur les deux flancs.

Il passe devant Désiré Azankpo de Villefranche qui compte un seul  but en onze apparitions en troisième division française et qui n’a jamais réellement saisi sa chance chez les Ecureuils depuis trois ans.

En phase de reprise , Cèbio Soukou , David Djigla et Yannick Aguémon ne sont pas opérationnels.  Chabel Gomez paie par contre son manque de temps de jeu à Amiens , où il n’a eu droit qu’à dix minutes depuis de le début de l’année 2021.

Enfin, nous avons rallongé l’effectif à 25 joueurs au lieu de 23 par précaution  avec deux matches en une semaine et les risques de forfait liés au coronavirus.

 

Notre liste des 25

Gardiens (3) : Saturnin Allagbé (Dijon/France),Marcel Dandjinou (JDR Stars/Afrique du Sud), Harrison Hessou (Bahar Dar Kenema/Ethiopie), 

Arrières droits (2)Youssouf Assogba (Amiens/France), Abdel Bouraima (Ayéma)

Arrières gauche (2): Djalilou Ouorou (JA Cotonou) , David Kiki (PFC Montana / Bulgarie)

Arrières centraux (4): Olivier Verdon (Ludogorets/Bulgarie), Cédric Hountondji  (Clermont/France), Khaled Adénon (Avranches/France), Nabil Yarou (Enyimba/Nigéria)

Milieux (7): Rodrigue Kossi  (Club Africain/Tunisie), Jordan Adéoti (Annecy/France)  Sessi d’Almeida (Valenciennes/ France), Mattéo Ahlinvi (Nîmes/France), Arsène Loko (Al Nasr/Oman), Jérôme Agossa (Djoliba /Mali), Junior Olaitan (Ayéma)

Attaquants (7) : Jodel Dossou (Clermont/France),  Abdel Fadel Suanon (Free State Stars/Afrique du Sud) ,  Marcellin Koukpo ( CR Belouizdad/Algérie)  Mickael Poté (Bandirmaspor/Turquie), Steve Mounié (Brest/France), Jacques Bessan (Olympique Béjà/Tunisie), Rudy Gestede  (Melbourne Victory/Australie).

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

2 réflexions sur “Ecureuils : Les 25 de Bjfoot pour le Nigéria et la Sierra Leone

  • 9 mars 2021 à 18 h 03 min
    Permalien

    Parfait comme liste …..Rien a dire !!!

    Répondre
  • 16 mars 2021 à 0 h 18 min
    Permalien

    Excellente analyse de fins connaisseurs. Je suis admiratif devant tant de rigueur et de professionnalisme.
    Big respect à tous!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.