Tunisie : Meilleur buteur étranger en activité, Jacques Bessan le prophète en terrain connu

Meilleur buteur étranger en activité du championnat tunisien avec 36 buts,  Jacques Bessan (27 ans) , nouvel homme fort de l’Olympique Béja prend du poids dans sa nouvelle équipe sans faire du bruit. Buteur lors de 14e journée et désigné dans l’équipe type , l’international béninois confirme sa réputation de finisseur au pays des Aigles de Carthage.

 

Béjà compte sur lui

Un appel en profondeur , une frappe croisée bien aidée par poteau rentrant , voici comment Bessan a signé son quatrième but de la saison contre le Stade Tunisien, son ancien club. Un joli rappel qu’il n’a rien perdu de son flair. L’Olympique Béja n’aura finalement pris qu’un point sur ce match malgré l’ouverture du score. Au-delà de son but ,  la prestation de l’Ecureuil a fait l’unanimité puisqu’il a été désigné dans l’équipe type de la 14e journée. Avec dix  titularisations d’affilée dans le 4-4-2 en losange , il confirme qu’il est est bien le choix numéro un à la pointe de l’attaque où il est associé au tunisien Hanchi.

 

Débarqué dans les dernières heures du mercato en décembre, après voir quitté les congolais du TP Mazembé sous fond de tension , il n’a pas mis du temps pour gagner sa place dans le Onze du coach Ben Yahia. Après avoir débuté quatre fois sur le banc , il lance sa saison avec un premier but contre l’As Soliman en janvier. Réputé pour son jeu de tête redoutable et sa finition dans les seize mètres , le promu, actuel sixième avec un matelas de dix points d’avance sur la zone rouge à mi-parcours,  repose ses espoirs de maintien en bonne partie sur les performances de son buteur. Il s’est d’ailleurs illustré dans les matches au sommet avec des buts marqués contre l’Espérance de Tunis et le Club Africain , un autre de ses anciens clubs et un pénalty décisif obtenu contre Sfax. Il connait la pression et s’impose comme un leader en 14 matches joués, il est  déjà indispensable.

Titulaire cet après-midi à l’occasion de la 15e journée, Béja a signé un hold up (0-1) sur le terrain de la JS Kairouan, Bessan s’est même vu refusé un but en seconde période sur une frappe repoussée. Dommage.

Meilleur buteur étranger en activité 

Sur cet exercice , Bessan devenu le meilleur buteur étranger du championnat tunisien en activité avec 36 réalisations désormais. Il devance par exemple un buteur historique comme l’algérien Bagdhad Bounedjah auteur de 26 buts lors de son passage à l’Etoile du Sahel en trois saisons. Une première pour un international béninois. Pourtant , rien ne présidait une réussite pareille pour le gamin de Fidjrossè, le quartier de ses débuts en bord de mer à Cotonou. Parti de Soleil Fc  au Bénin en 2013, il a débuté dans le modeste club de Zarzis en deuxième division tunisienne. Auteur de quatorze buts , il a largement contribué à la montée du club dans l’élite  à l’été 2014. Un premier exploit. Il signe six galettes pour l’exercice suivant en D1. Premiers pas réussis. Ensuite , il va rouler sa bosse à Bizerte  à l’été 2015, la greffe ne prend pas, seulement deux petits buts en six mois. Il part en janvier 2016 à Gafsa. Il explose littéralement en marquant dix fois mais n’arrive pas à sauver le club de la relégation. Il termine l’exercice avec 12 buts – sans penalty-  comme  deuxième meilleur buteur du championnat derrière Maalouli (CS Sfaxien) auteur de seize  buts dont dix penalties.

En août 2016, il arrive avec un statut de buteur confirmé au prestigieux  Club Africain. Mais il aura  moins de succès chez les Clubistes en proie aux difficultés financières , un but seulement marqué en six matches lors de son unique saison 2016-2017 au Parc A. Derrière, il va encore réussir à se relancer une nouvelle fois au Stade Tunisien avec onze buts en une saison et demi. Comme un phoenix , il a su renaître de ces cendres.

 

Il aussi connu des piges chez les libyens d’Alhli Tripoli , les algériens du MO Bejaia et récemment au TP Mazembé mais c’est en Tunisie qu’il se sent vraiment chez lui.

 

En décembre en 2020 , il revient en terrain connu sous les couleurs de l’Olympique Béjà, son sixième club en Tunisie,  avec la même efficacité, il est bien parti pour battre encore des records.

Géraud Viwami

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.