Made In Benin : Maxime Kokpon , l’anti-star convoité

Publié le: 12/08/2020 14:46:57 GMT+0100


A l’heure où tous les marchés sont entrain d’ouvrir leurs portes, Bjfoot  présente une série exclusive consacrée à dix  jeunes béninois  de moins de 23 ans évoluant dans les championnats locaux qui peuvent être de bonnes pioches pour l’étranger. Notre troisième numéro  de Made In Bénin est consacré à l’ailier  d’Esae , Maxime Kokpon (22 ans).

L’incontournable atout

 

Il a une dégaine de mec timide et peu bavard mais sa personnalité  contraste avec sa tenue sur une pelouse. Donnez-lui un ballon , puis c’est la métamorphose. Leader technique et décisif , il a conquis le Bénin puis l’Afrique est l’espace de quelques mois. A Dakar , en novembre 2019 face à Génération Foot , il a sorti une grosse épine du pied d’Esae en  barrages de la coupe de la Confédération Africaine de Football  en marquant un but d’une frappe de mule aussi puissante que précise. Un but venu d’ailleurs. Il a de la magie dans son pied gauche. Sa réalisation est désignée « but de l’année » lors des Bjfoot Awards 2019. Le début de la reconnaissance pour ce jeune garçon qui se fait discret dans les médias mais intenable dans une équipe en vogue sur l’échiquier national et révélée sur la scène africaine en 2019-2020.Auteur de six passes décisives et quatre buts  en une trentaine de matches toutes compétitions avant l’arrêt de  la saison en mars dernier, il brillait de mille feux. Au-delà des chiffres ,il a débloqué bien des rencontres par son génie pour Esae qui pointait à la deuxième place du championnat avec seulement un petit point de retard sur le premier Ayéma Fc.

Il confirmera sa montée en puissance en coupe de la Caf.  Buteur lors des tours de qualifications , il a pesé dans l’apport offensif des siens en groupe sans faire mouche. En  onze apparitions sur la scène continentale,  il a été clairement identifié comme l’homme à craindre dans les rang des universitaires. Incontournable.

Un pied gauche insaisissable

Après avoir été un acteur majeur de la promotion d’UPI ONM en première division en 2018 avec six passes décisives à son actif,  il a rejoint Esae pour découvrir l’élite.  Il a vite pris du galon dans le dispositif du coach Richard Bio en vingt apparition il a aligné trois buts et quatre passes décisives pour son premier exercice avant l’éclosion totale la saison suivante.

Doté d’un pied gaucher naturel , il est régulièrement aligné dans le couloir droit comme attaquant intérieur, comme poste de préférence. Agile malgré sa grande stature (1.87m) , son coup de rein facile et sa science du dribble lui permettent de créer des espaces et de faire régulièrement la différence. Il n’hésite pas à décrocher pour toucher des ballons et huiler le jeu. Il a technique et la lecture de jeu au dessus de la moyenne pour jouer entre les lignes adverses. En un-contre-un il est presque intenable et s’est bien amélioré sur sa vista sur les passes « invisibles » .  Altruiste , il a tout de même délivré douze dernières passes sur les deux dernières saisons en Ligue 1. Il remporte en  juin 2019 , son premier titre majeur , la coupe du Bénin. Une nette progression remarquée en élargissant sa palette technique. Le numéro 11 des Universitaires est devenu un tireur de coup de pied arrêté redouté, sur coup franc comme sur pénalty. A l’image de ses tirs  aux buts décisifs transformés contre les burkinabés de Salitas au deuxième tour préliminaire de la Coupe de la Caf et contre les sénégalais de Génération Foot à Cotonou au tour suivant.  C’est un  faux lent , qui peut casser le rythme et créer le danger même dans un périmètre restreint. Il a franchi un véritable palier en mettant sa patte gauche au service du collectif. Une consécration récompensée par le titre de meilleur joueur local 2019 qui lui a été décerné lors des Bjfoot Awards 2019.

Un départ programmé à l’étranger

 

A 22 balais, il a tapé de l’œil de plusieurs clubs sur le continent. Il a fait l’objet de convoitises des clubs congolais , dont le  DC Motema Pembé qu’il a affronté en Coupe de la Caf. Des sud-africains et des marocains aussi se sont déjà renseignés à son sujet. Il est sans doute le joueur local le plus demandé sur le marché extérieur, selon nos informations une dizaine de clubs étrangers sont fortement intéressés pour s’attacher ses services en vue de la saison prochaine. Même s’il attend son tour pour arborer le maillot de la sélection nationale béninoise, léger paradoxe dans son éclosion. Il n’en est plus bien loin.  Celui que certains surnomme affectueusement le « Salah béninois » est clairement passé dans une autre dimension.

Géraud Viwami

Fiche

Maxime Kokpon 

Ailler  gauche , droit. Milieu offensif international béninois

1m87 , 22 ans ,Esae 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.