Made In Bénin : Abdoul Djalilou Ouorou , le gaucher qui monte

Publié le: 4/08/2020 15:17:55 GMT+0100

Ouorou (12 en jaune ) en action contre la Guinée au tournoi de l’UFOA Sénégal 2019

A l’heure où tous les marchés sont entrain d’ouvrir leurs portes, Bjfoot  présente une série exclusive consacrée à dix  jeunes béninois  de moins de 23 ans évoluant dans les championnats locaux qui peuvent être de bonnes pioches pour l’étranger. Notre deuxième numéro  de Made In Bénin est consacré à l’arrière gauche international de la Jeunesse Athlétique de Cotonou  Abdel Djalil Ouorou Tchagnirou (23 ans). 

 

10 passes décisives en mode Maestro

A l’image de son parcours , de l’apprentissage aux Dragons à  maturité à la Jeunesse Athlétique de Cotonou , il a fait du chemin. Arrivé sur la pointe des pieds en 2018  en provenance de l’Aspac, le gaucher a pris du poids sans faire du bruit dans le onze du coach Vizir Touré qui en a fait un titulaire intouchable sur son côté gauche. Arrière latéral dans un quatuor défensif ou en position plus avancée comme piston quand il occupe seul le flanc , il est toujours à son aise. Formé comme milieu offensif d’où son surnom  « Maestro » avant qu’il ne recule dans le champ au poste d’arrière gauche, il fait carrière avec réussite  à ce poste « accidentel ».

Auteur de 6 passes décisives lors de son premier exercice (2018-2019) en 34 matches de championnat, il termine avec brio comme deuxième meilleur passeur du club.

En  2019-2020 , il poursuit sur sa lancée. Avant l’arrêt prématuré de la saison il a cumulé 20 matches, 4 passes décisives et 1 but toutes compétitions confondues. Au-delà de ses chiffres, il est devenu une pierre angulaire dans l’équipe. Joueur athlétique , il est doté d’un gros volume de jeu qui lui permet de multiplier les courses offensives  dans son couloir. Avant d’être un contre-attaquant doué , vif, il présente aussi de bonnes aptitudes défensives qui lui permettent de remplir correctement sa mission première. Il affiche une bonne marge de progression même s’il a déjà un bon coup de patte sur les centres mais aussi sur sa concentration. Il s’inscrit parfaitement dans la lignée des latéraux modernes capable de faire le jeu dans la moitié adverse mais aussi de sécuriser son couloir.

 

Satisfaction en Ecureuils

International A’  depuis 2016, il a appris en silence en sélection locale en étant remplaçant lors des qualification du Championnat d’Afrique des Nations (Chan) 2018 et en prenant part « officieusement » à des stages chez les A sous Oumar Tchomogo. Patient , deux années plus tard ,  il a pris le pouvoir dans le couloir lors des qualifications du Chan 2020. En s’imposant comme titulaire dans le onze de Moussa Latoundji en juillet 2019 , il  a marqué des points au-delà des espérances. Des prestations remarquées pendant les éliminatoires avec les A’ et au tournoi de l’Union Fédération Ouest Africaine 2019 au Sénégal qui ont plu à Michel Dussuyer qui lui a offert sa chance avec l’équipe fanion les mois suivants en matches amicaux. D’abord , il était sur le banc  contre la Côte d’ivoire à Caen en France  et  l’Algérie, championne d’Afrique à Blida  en septembre. Ensuite , confiance lui sera renouvelée contre  la Zambie à Porto-Novo en octobre 2019. Il a profité des absences d’Emmanuel Imorou mais il fait bonne impression aux yeux du technicien français  et son staff qui continuent de le suivre. Il a le bagage nécessaire pour aller bousculer la concurrence sur le flanc gauche dans un futur proche s’il continue sur sa lancée. Ouorou est bien plus qu’une seule simple révélation, c’est une nouvelle option.

Ouorou pose avec Ryad Mahrez à Blida après le match amical Algérie – Bénin de septembre 2019

Des scandinaves sur ses traces

Le sélectionneur des Ecureuils n’est pas le seul qu’il a séduit à Thiès il y un a un an. En effet il a aussi tapé dans l’œil des recruteurs de clubs scandinaves qui ont coché son nom sur leur shortlist pour des clubs norvégiens .

L’arrière gauche était aussi courtisé par les nigérians de Heartland FC mais il préfère patienter. Après une nouvelle saison complète , il semble désormais prêt à franchir le cap car il suscite toujours autant d’intérêts. Désormais reconnu comme une référence locale à son poste , il ne fait aucun doute qu’il peut aller chercher une meilleure expérience à l’étranger. Sa côte est montée en flèche dans la sous-région où plusieurs clubs voisins se sont déjà renseignés sur sa situation récemment. Attendu comme une relève , à 23 balais, il pourrait bien prendre son envol et marcher dans les traces de son idole Jordi Alba.

Géraud Viwami

 

Fiche

Abdoul Djalilou Ouorou Tchagnirou

Arrière gauche ,international béninois

1m73 , 23 ans , JA Cotonou

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.