Ligue 1-J14: Aspac cale , As Police assure , Asos boycotte

La ligue 1 a bien repris hier , samedi, la 14e journée sera bien perturbée par les boycotts annoncés de certains clubs à cause des subventions non versées jusqu’ici. Asos n’a pas joué contre Avrankou. Autres forfaits attendus , ceux des Dragons , JA Plateau , Panthères et Adjobi aussi.

Dans le même temps le leader portuaire , grâce à Kabirou Koutché a décrocher un nul 1-1 au Saint Louis Stadium face à l’USS Kraké. Dans l’autre rencontre d’hier , l’As Police s’est débarrassée d’Ayéma 2-0.

Entretien avec Antonin Kassa , l’arrière gauche d’Energie, »Atteindre la sélection des A fait partie de mes objectifs »

Formé à Tanéka , puis après trois saisons en ligue 1 avec l’Aspac où il a été double champion du Bénin (2010 et 2012) et vice-capitaine , Antonin Kassa l’arrière gauche international béninois , passé à Energie FC cette saison s’est livré en exclusivité à Bjfoot.com. Il parle de ses années portuaires , son nouveau club, ses ambitions en sélection, sa blessure et ses projets. Entretien.

 

Terminer 11e  (ndlr : position d’Energie Fc)  à l’issue de la phase aller vous espérez mieux ?

Forcément sinon avec notre effectif, on mérite mieux.

Qu’est ce qui a manqué à Energie sur cette phase aller ?

Il faut dire que c’est le manque de concentration de tous les joueurs.

Et la trêve vous a-t-elle permis de travailler dans ce sens ?

Je pense que oui, puisqu’on n’a travaillé dur pour retrouver nos sensations devant les buts donc on espère qu’on va s’appliquer sur cette deuxième partie de saison.

Après trois saisons en ligue 1 vous aviez quitté l’Aspac pourquoi cette rupture ?

Je ne peux pas faire toute ma carrière footballistique au sein du même club. Je ne suis pas Ryan Giggs (rires) . A un moment on a forcément des envies d’ailleurs.  Donc j’ai une nouvelle expérience un autre club pour plus progresser par rapport à mes ambitions, c’est ce qui a fait que j’ai quitté Aspac même si je dois énormément à cette équipe.

Et l’Aspac est actuellement leader du championnat, vous suivez toujours l’équipe, elle a beaucoup changé ?

Ah oui, je crois que l’entraîneur, Edmé Codjo fait du bon travail, Pour ce qui a changé, je n’en sais rien puisque je ne suis plus là pour savoir maintenant. L’équipe a changé de visage,  je vois pas mal de jeunes joueurs sans grande expérience mais avec l’entraîneur qui est là, ils progresseront.

Parlant d’expérience justement vous avez connu la Can junior il  y a environ un an avec les juniors béninois…..

 

C’est vraiment le haut niveau, jouer l’Egypte, le Ghana et l’Algérie dans cette catégorie ce n’est pas donné. La Can nous a mis en valeur mais c’est dommage qu’on n’ait pas pu faire grande chose mais ça va très vite donc prenons l’exemple sur d’autre pays pour avancer.

Vous avez également connu la sélection espoirs, mais la sélection vous pensez que c’est possible  d’aller chercher une place sur le coté de gauche de la défense chez les A ?

 

Atteindre l’équipe A fait partie de mes objectifs de cette année. Donc je me battrai en donnant tout pour que le nouvel entraîneur de la sélection (ndrl : Didier Ollé-Nicolle)  me fasse appel et me donne ma chance. Je sais qu’il y un coup à jouer donc je crois en moi.

Apres la Can dans les coulisses on a appris que vous aviez eu des offres ?

 

Effectivement, mais quand on n’est rentré de la CAN, je me suis blessé à la cuisse et  j’ai mis du temps, presque tout le mercato à me rétablir donc…

La blessure a tout gâché ?

Un peu. Rien n’arrive au hasard. Sinon J’avais de bonnes opportunités. Je devais effectuer un essai avec une réserve de ligue 1 française, une première division en Létonie également était intéressé. Sans compter un club algérien,  deux marocains et un tunisien qui m’avait remarqué pendant la Can.  Mais j’ai foi en l’avenir.

Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

J’ai du temps de jeu , l’essentiel sera de progresser encore et être plus décisif décisif.

Vous avez des modèles à suivre ?

Patrice Evra

 

réalisé par Géraud Viwami

 

Fiche

Antonin Koffi Kassa

20 ans , 1m66 , 59 kg

Nationalité : béninoise

Poste : arrière gauche, milieu gauche

Pied fort : Gauche

Formation : Centre Tanéka

Clubs : Aspac (2009-2013) depuis décembre 2009, Energie Fc

Sélection : International Junior, espoir et A’

Arbitrage: Germain Koolé au centre pour Libéria -Sierra Leone (Qualif Can Junior)

Et si c’était lui le successeur de Bonaventure Codjia dans la cours des grands arbitres? le jeune Germain Koolé sera présent ce weekend sur la scène continentale. Il sera au centre pour le match , Libéria – Sierra Leone comptant pour le  premier tour des éliminatoires de la Can junior Sénégal 2015. Il sera assisté de ses compatriotes , Narcisse Kouton et Ulrich Houedin. Le quatrième arbitre Moumouni Kiagou est également béninois.

Habitué au pelouse du championnat depuis plusieurs saisons , Koolé passe à une vitesse supérieure.

Ligue 1: Reprise ce weekend

Après deux semaines de trêve, la ligue 1 est de retour ce weekend. Une phase retour qui sera surtout décisive aussi bien en haut qu’en bas de tableau.

Les affiches du samedi 

Panthères – JA Plateau à Djougou

As Police – Ayéma à Kouhounou

Dragons – Tonnerres  à Charles de Gaulle

 

Les affiches du dimanche 

Adjobi – Energie à Sakété

Uss Kraké – Aspac au Saint Louis

Mogas – Buffles à Kouhounou

 

Asos – Avrankou , Charles de Gaulle

Bayelsa United : Salomon Junior débloque son compteur en championnat

Le défenseur-capitaine de Bayelsa United;, Junior Salomon a inscrit son premier but dans le championnat nigérian. A l’occasion de la 4e journée , disputé à domicile au Samson Siasia stadium, Salomon a inscrit l’un des trois buts de son équipe qui s’est imposé 3-1. L’international béninois a posté un message très heureux sur son compte facebook « Je remercie Dieu pour cette victoire 3-1 et mon premier but en championnat.
Avec un match en retard à disputer , Bayelsa est 2e avec 7 unités au compteur , un seul point de retard sur le leader Akwa.

Ecureuils : Anicet Adjamossi annonce sa retraite internationale !

 

L’arrière gauche de 30 ans Anicet Adjamossi a annoncé la semaine dernière sur les ondes de la Radio Océan Fm sa retraite internationale. En fin de carrière l’ancien bordelais au deux Can avec le Bénin a décidé de tourner la page avec les Ecureuils.

 

On ne verra plus Anicet Adjamossi avec les Ecureuils, l’arrière gauche de Locminé (CFA) en France a décidé de stopper l’aventure avec l’équipe nationale. Il est en fin de carrière et estime qu’il faut laisser les générations suivantes prendre le relais.

Sa dernière apparition remonte aux trois dernières sorties de la sélection nationales contre l’Algérie, le Mali (juin 2013) et le Rwanda (septembre 2013)  à  Porto-Novo.

Adjamossi compte 39 apparitions pour 4 buts sous le maillot national où il a été vice-capitaine puis capitaine. Il a participé à deux Can en Tunisie en 2004 et au Ghana  en 2008. Ses plus beaux souvenirs en sélections reste ses débuts tonitruants lors des éliminatoires de la Can 2014 au stade René Pleven de Cotonou, Adjamossi s’était offert un doublé lors la victoire 4-0 des Ecureuils face à la Tanzanie en septembre 2002. Une campagne au bout de laquelle le Bénin s’est offert sa première qualification à la Can.

L’ancien numéro 15 des Ecureuils garde des moins bons aussi comme sa tentative de crochet manquée sur John Utaka en pleine surface de réparation, lors du 3e match  contre le Nigéria à la Can 2014, ayant occasionné le  deuxième des Super Eagles.  Ou encore le  pénalty décisif , manqué en cours de jeu face à l’Egypte à Cotonou alors que le score était de 3-3.

Formé à Bordeaux

Anicet Adjamossi a été formé aux Girondins de Bordeaux, il fait partie de la même promotion que Marouane Chamakh, l’ancien Gunners qui évolue actuellement à Crystal Palace. Adjamossi avait été repéré par les recruteurs bordelais lors d’un tournoi avec la sélection nationale cadette.

En gironde il n’aura pas sa chance en  équipe professionnelle, natif de Porto-Novo se lance en ligue 2 et en National entre 2004 et 2008. Passé par Pau, Entente, SG, Istres puis Créteil en France.  Il change de cap et signe en Espagne.

L’Espagne aurait pu tout changer !

En 2008-2009, après une saison plutôt réussie au Racing Ferréol en 3e division espagnole, le béninois attise des convoitises d’autres clubs comme Saragosse en Liga. Une trajectoire qui aurait pu tout changer dans sa carrière.  Finalement on l’annonce à Diogyspor en première division en Hongrie. Contre toute attente son transfert va capoter pour des raisons médicales.  Ce fut un coup dur et sa carrière ira au plus bas. Oublié en sélection, il manque la Can 2010.

En 2010, il rejoint Locminé en CFA où il évolue toujours,, Manuel Amoros va le rappeler en sélection en juin 2012 pour le début de la fin avec les Ecureuils.

Bjfoot félicite, Anicet pour les services rendus aux Ecureuils  et lui souhaite le meilleur pour le reste de sa carrière en club.

Géraud Viwami