Fc Liefering: Dossou remet ça!

Jodel Dossou est bien en forme en cette fin de saison. L’international béninois a signé son deuxième but avec Liefering ce soir. En déplacement chez le dauphin du championnat Austria Lusteanu , ils se sont écroulés 4-1. Dossou a inscrit l’unique but des siens à la 68e minute alors que son équipe était déjà mené 3-0. Liefering reste en milieu de tableau 5e sur 10 clubs avec 42 points après 30 journées.

Géraud Viwami

Blackburn: Gestede s’offre un triplet de la tête !

Rudy Gestede s’est offert un triplé de la tête, hier lundi , avec Blackburn en déplacement contre Birmingham. Les Rovers se sont imposés 4-2 á l’extérieur. L’international béninois a ouvert le score à la 20e minute, puis a corsé l’addition à la 24e minute avant de marquer le dernier but des siens à la 45e minute. A l’issue de cette 44e journée, grâce à sa victoire de la saison, Blackburn remonte á la 10e place avec 64 points. Gestede compte desormais 8 buts en championnat.

President Cup (U-17): Le Bénin bat la Côte d’ivoir

Après la défaite initial face au Togo , le Bénin s’est imposé hier 2-1 face à la Cote d’ivoir dans son dernier match de groupe. Les béninois ont desormais trois points tout comme les togolais. Ces derniers joueront leur dernier match contre la Cote d’ivoire. Une rencontre que les béninois devront attendre pour être fixé sur leur sort. Pour rappel les deux premiers du groupe seront qualifés pour le dernier carré.

Clermont : Imorou entre la ligue 1 et l’étranger ?

 

A 25 ans, il réalise l’une des meilleures saisons de sa carrière du point de vue personnel. Emmanuel Imorou, qui se déplace ce soir à a Brest avec Clermont (10e /43 points) , figure sur la short liste de plusieurs clubs de ligue 1 mais aussi étrangers.

 

En fin de contrat avec Clermont en juin prochain Emmanuel Imorou va surement changer de club. L’international béninois auteur d’une belle saison avec Clermont, déjà assuré de son maintien. 27 matches joués, un but et une passe décisive. Très appliqué défensivement et plus incisif dans son apport offensif, l’arrière gauche n’a pas fait que gagné du temps de jeu à Clermont mais progresser davantage.

Formé à Châteauroux, en fin de saison il se retrouvera dans la même situation qu’en 2011. Il était en fin de contrat avec son club formateur et il a choisi de partir à l’étranger à Braga.

 

Braga aura servi, nouveau départ réussi.

Arrivé à Braga, c’était un autre niveau, le club était européen, ses débuts était réussis mais derrière les choses s’enchainent en sa défaveur, il va se blesser après deux journées de championnat, le club va changer de coach et engager deux nouveaux arrières gauche.  C’était enrichissant et Manu ne regrette rien « « Je ne me reproche rien. Je ne considère pas cette expérience comme un échec. J’ai découvert l’étranger, un autre football. Franchement, je pense vraiment que j’aurais pu m’imposer là-bas » conclut-il. Au final il ne joue que trois matches de championnat. Après une petite saison d’un commun accord avec Braga il décide de se relancer à Clermont « Le club m’a dit que si je trouvais un club, il me laisserait libre » souligne-t-il.

Son retour en ligue 2 est  réussi puisqu’il attise à nouveaux les convoitises déjà.

Père d’une petite fille et marié depuis l’été 2012, Manu avait bien ses objectifs en tête quand il signait à Clermont « ce n’est pas le moment pour moi de privilégier l’aspect financier. L’important c’est le terrain. Je pars dans l’optique d’être titulaire » disait-il à son arrivée. Et il l’a été durant deux saisons consécutives quand il était arrivé il clamait déjà que c’était « une opportunité de prendre un nouveau départ » Et il l’a réussi. Maintenant faudra passer un cap et bien le passer.

Rester en France pour la famille.

En 2011 il était déjà courtisé par plusieurs clubs de ligue 1. Ces clubs ne l’ont pas oublié. Mais ils ne sont pas les seuls intéressés, il y a également l’intérêt des clubs étrangers notamment Séville en Espagne et Livourne en Italie.

L’international béninois sera libre et devra vite opérer un choix. La ligue 1 ou l’étranger ? Il pourrait bien choisir de rester en France à cause de sa famille…

Géraud Viwami

President Cup (U-17): Les Ecureuils sont à Lomé !

Les Ecureuils cadets ont rallié la capitale togolaise dans la journée d’hier. Le groupe est au complet et devrait effectuer sa première séance d’entrainement ce jour. Le Bénin entre en lice demain , samedi , face au pays hôte , le Togo en match d’ouverture du tournoi.

Video : Quelle frappe enroulée de Jodel Dossou !

Regarder au plaisir , le premier but de Jodel Dossou avec Liefering  contre Kapfenberger le 28 mars. Il inscrivait ainsi à la 76e minute , le deuxième but des siens qui s’imposeront finalement 3-1.

 

President Cup (U-17) : Les Ecureuils cadets en route pour Lomé

 

Sous la direction d’Emile Enassouan assisté de Stanisalas Akélé , les Ecureuils cadets seront en déplacement à Lomé du 19 au 27 Avril prochain pour la première édition du  tournoi  President Cup.

Initié par le président togolais , Faure Gnassingbé ,elle servira de répétition générale avant les éliminatoires de la Can cadets qui arrivent. Les cadets béninois ont bénéficié d’un stage de deux semaines dans le centre du projet Goal de Missrété. Le groupe a disputé quelques matches amicaux contre des clubs locaux et devrait effectuer un test grandeur nature contre le Nigéria en amical ce mercredi. La rencontre ayant été annulé ils affronteront l’As Police.

Le Bénin débutera le tournoi en ouverture  contre le Togo, pays hôte le 19 avril ,  puis affrontera la Cote d’ivoire dans son groupe A. Le groupe B est composé du Nigéria, du Niger et du Mali.

Dans le groupe retenu on retrouve quatre joueurs de  ligue 1, Bawa de l’As Police , le jeune défenseur prometteur Houngbédji de l’Aspac et les milieux offensifs , IBilola de Tonnerres et Gbaguidi du Mogas.

Enfin un seul joueur expatrié, il s’agit du milieu Maximilien  Fabi qui évolue à Chantily en CFA en France.

 

 

D

La liste des joueurs

Gardiens

Damiola Wilson (Ayéma Fc)

Douyèmè Batori (Uss Kraké)

Agbégninou Agbéssi Guillaume (Centre de formation ASOS)

Bitiboto Rodrigue (ASFA) d’Adjarra

 

Défenseurs

Youssoufou Souleymane (Ayéma Fc)

Hounbedji Gaston (Aspac)

Adansi Islas (CEFES)

Okpo Romain (Votour Fc)

Idohou Prudence (CEFES)

Adjé Kolawolé (As Tado)

Moudachirou Anzim (JSO)

Yèhouénou Léon (USP)

Milieux

Ehoué Pavlec (ASOS)

Odjouasssi Paul (Royal Fc)

Gadji Parfait (Votour Fc)

Fansoyé Méité (France Football)

Bawa K Salim (As Police)

Fabi Maximilien (Chantilly Fc CFA/France)

Attaquants

Ibiola Aaron (As Tonnerre)

Oreko Evod (As Police)

Adaman Nansirou (As Cotonou)

Gbaguidi Pacifique (Mogas 90)

Emmanuel Henry (AO)

Kouyoni Issakou (ADEFOB)

Odjetandji Sèmiou (Royal Fc)

Ecureuils : Frédéric Gounongbé « Je ne déclinerai pas l’offre»

 

Il a déjà claqué 10 buts en 14 apparitions cette saison en deuxième division belge sous les couleurs du RWDM Brussels, Frédéric Gounongbé (25 ans, 1.90m)  cet attaquant bénino-belgé qui rêve de porter  le maillot du Bénin. Confidences.

 

Blessé au péroné  sur la première partie de saison, Frédéric Gounongbé réalisé une phase retour exceptionnelle en deuxième division belge. Ce weekend, il a encore marqué  lors de la réception de  Mouscron il a ouvert le  score à la 17e minute de jeu.   Au final RWDM Brussels s’est incliné  2-1 malgré le  10e but en 14 apparitions du bénino-belge. Brussels actuel 7e du championnat avec  45 points après 32 journées.

Avec ses statistiques, Gounongbé fait mieux que tous les attaquants internationaux béninois à l’heure actuel en club. Omotoyossi (0 but /  Kahramanmarasspor ), Gestede (6 buts / Blackburn) , Aoudou  (8 buts/ JS Saoura)  et Poté (2 buts/Dynamo Dresden).  Ca pourrait donner des idées au sélectionneur.

Comme son patronyme l’indique, Fred  est né d’un père béninois et d’une mère  belge. Il a donc le choix entre deux sélections nationales. «  Ca fait un moment que je suis l’équipe béninoise, si on me convoque je ne déclinerai pas l’offre » nous a-t-il confié.  Espérons qu’Ollé-Nicolle l’a entendu ?

Pour rappel, Gounongbé a débuté sa carrière dans les divisions amateurs belges avant d’exploser avec  KV Woluwe-Zaventem en troisième division belge de 2009 à 2012. En 71 matches avec le club il a inscrit 35 buts dont 19 lors de la saison 2011-2012. A l’été 2012 Il signe contre toute attente à Zulte-Waregem en première division belge. Gounongbé sera prêté à RWDM Brussels en deuxième division, il réalise une saison de qualité avec 11 buts.

Après un exercice en  prêt, il préfère s’engager avec le RWDM Fc Brussels au lieu de jouer les remplaçants en première division. Une option payante à voir ses performances.

Géraud Viwami

Ligue 1- J16: Aspac toujours leader , le danger Panthères se rapproche

 

Avec la victoire acquise sur tapis vert à cause de la rétrogradation de laJAP, les portuaires ne possèdent que cinq points d’avance sur leurs dauphin, Panthères. Le vice-champion en titre se rapproche à petit pas.

 

La Jap et Adjobi , les deux derniers,  étant rétrogradés suite à leur forfait de la 14e journée, en ligue, il y a seulement enjeu pour les équipes de têtes. En même temps les clubs qui devaient lutter pour le maintien sont libérés d’un coup.

Devant affronter respectivement, la Jap et Adjobi , l’Aspac et le Mogas ont été contraints au repos ce weekend pour la 16e journée  mais ils ont récupéré  les points de la victoire chacun sur tapis vert.  Cinq matches ont eu lieu.

La meilleure opération est à mettre à l’actif  des  Panthères vainqueurs  des Dragons à domicile 1-0 sur une réalisation de Mama Souraka. Les amis d’Azime Gounou accentuent la pression sur les portuaires puisqu’ils reviennent à cinq longueurs seulement.

Au stade Paulin Tomanaga, Tonnerre est tombé pour la première fois sur ses bases contre Asos. Un seul but d’Antonin Oussou aura suffi au bonheur des jaunes de Porto-Novo. Les verts Bohicon sont désormais à sept points du leader.

A Cotonou, nul 1-1 entre As Police et Energie l’unique but des électriciens est signé d’Emile Roux.

En déplacement à Missrété , l’Uss Kraké ramène un précieux point d’un nul 1-1 obtenu sur le terrain d’Ayéma.

Enfin dans le dernier match de cette journée, Avrankou s’est offert sa  quatrième victoire de la saison devant Buffle 1-0.

Conséquence au classement en haut de tableau, Panthères chipe la deuxième place à Tonnerre et revient à deux points de l’Aspac. Les verts de Bohicon sont désormais relégués à quatre points du leader.  Suite à leurs matchs nuls, Kraké et As Policie perdent du terrain aussi et sont désormais à cinq points du leader.

En bas de classement il n’y a plus véritablement enjeu vu que les deux derniers ont été rétrogradés.

Géraud Viwami 

West Brom : Sèssegnon buteur , les Baggies laissent filer des points

Les Baggies peuvent avoir des regrets à l’issue de cette 34e journée de Premiere League. Opposé à Tottenham à domicile , West Brom réalise une entame magique en menant 3-0 au bout de 33 minute.
. La troisième réalisation est signée de Stéphane Séssegnon, profitant d’un mauvais renvoi de la défense des Spurs. Il prend Chiriches de vitesse sur une course de près de 40 mètres avant de battre Lloris du plat du pied.
L’international béninois est sorti à la 58e alors que son équipe menait 3-1. Pas très content. Derrière West Brom va s’effondrer et concéder l’égalisation sur un but d’Eriksen dans les arrêts de jeu.
Les Baggies se contentent d’un point et aurait pu perdre si Emmanuel Adébayor n’avait pas manqué le pénalty obtenu par Tottenham en première période. Score final 3-3.

16e avec 33 points , à trois points du premier relégable , Fulham, West Brom devra encore lutter pour son maintien.

Géraud Viwami

Ligue 1 & 2 : Asos et Dragons ont rejoués, Akanké, JAP et Adjobi relégués

 

 

La reprise du championnat avait été marquée le weekend dernier par le boycott  de quatre clubs. Asos et Dragons avaient débuté leur match avant d’abandonner, ils seront sanctionnés. Par contre Adjobi et Jap n’ayant pas fait acte de présence sur les pelouses sont directement relégués en division régionale. rélégations

 

Après  les perturbations connues le weekend écoulé lors de la 14e journée de ligue 1, la Ligue de football du Bénin a sorti les homologations ainsi qu’un communiqué officiel.

En substance le choix de la  Jap de ne pas se déplacer à Djougou pour y affronter les Panthères est considéré comme un forfait. Conformément aux règlements du championnat, en plus d’avoir perdu le match sur tapis vert le club est  donc disqualifié et relégué en division régionale.  Même effet pour Adjobi qui a fermé son stade alors qu’il devait recevoir Energie, qui avait pourtant fait le déplacement.

En ligue 2 Akanké connaissent  le même sort à cause de son forfait constaté alors qu’il devrait affronter JS Ouidah. Ils sont relégués en division régionale automatiquement.

Comme raisons officielles de ces boycotts les clubs évoquent le non-versement des primes promises  par la ligue.

Asos et Dragons aussi ont manifesté leur mécontentement pour le  même motif mais différemment.  Les jaunes d’Asos ont abandonné le match contre Avrankou en quittant le stade deux minutes après le coup d’envoi, Ils ont été imités par les Dragons qui ont vidé les lieux aussi sept minutes après le début de leur match contre Tonnerres.

La ligue a déclaré les deux clubs perdants sur  tapis vert et ils seront également sanctionnés. Mais ils ne peuvent  être relégués puisqu’ils étaient présents sur leur match respectif.

 

Asos et Dragons ont rejoués, c’est fini pour Akanké,  JAP  et Adjobi

La décision de la ligue a été rendu publique en début de semaine, on attendait donc les réactions des clubs. Nous avons constaté le retour à la compétition des Dragons et d’Asos à l’occasion de la 15e journée disputée en milieu de semaine par contre Adjobi et JAP, disqualifiés, ne se sont pas produits. Hasard du calendrier ils étaient censés s’affronter  dans un duel  de mal classé.  Logiquement on les verra plus en ligue 1.

Il est important de préciser que la Jap et Adjobi sont respectivement  13e et 14e les deux derniers du championnat. Ils étaient censés lutter pour sortir de la zone rouge et se maintenir. Et si c’était un abandon avant l’heure ?

En ligue 2, Akanké aussi ne devraient pas se produire ce weekend conformément  à la décision de la ligue.

Géraud Viwami

 

Ligue 1-J15 : Holp up pour Energie , Ayéma assure

les deux derniers matches de la 15e journée se sont joués hier après-midi. Energie s’est imposé en déplacement 1-0 devant Asos à Porto-Novo pendant qu’Ayéma disposait d’Avrankou 2-0 à Missrété.

Ligue1-J15: L’Aspac domine Tonnerres , les Dragons ont rejoué!

En raison des exigences calendaires de la Fifa par rapport au Mondial les championnats sont tenus de s’achever avant juin, la phase retour se jouera sur un rythme de croisière avec deux journées par semaine. Comme c ‘est le cas pour cette 15e journée débuté ce mercredi et qui se terminera demain jeudi.

Au stade René Pleven , l’Aspac a dominé son dauphin Tonnerres 1-0 grâce au 5e but de la saison d’Ezekiel Okotou.

Dans le même temps les Dragons ont retrouvé le chemin des pelouses après l’abandon de leur match le weekend écoulé ils ont concédé un nul vierge face au Mogas cet après-midi.

Géraud Viwami

Salzburg: Dossou prêté au FC Liefering

En manque de temps de jeu avec l’équipe première du Redbull de Salzburg où il a signé en janvier dernier , Jodel Dossou (22 ans) a été prêté  au Fc Liefering, club de deuxième division autrichienne,considéré comme la réserve des professionnelles de Rebdull.L’ailier international béninois arbore le numéro 7 et a déjà disputé quatre matches avec ses nouveaux coéquipiers. Il a marqué le deuxième but des siens contre Kapfenbenger match gagné 3-1 en championnat. Son unique réalisation pour le moment et délivré deux passes décisives. Il est à préciser que Liefering joue avec les mêmes maillots que Salzburg  le club appartient aux propriétaires des Redbull.  .  Liefering et 5e du championnat avec 41 points. Géraud Viwami

Buffles: Le nouveau visage du stade municipal de Parakou

Les Buffles contraint de jouer les matches à domicile à Tchaourou pour cause de travaux dans le stade municipal de Parakou.  Le terrain rocailleux entièrement remplacé par une pelouse synthétique et quelques travaux supplémentaires en cours devraient changer le visage de la ville phare du septentrion.

 

FBF: Boycotte du championnat, l’ombre d’une nouvelle crise

Les subventions : voilà les nouveaux arguments avancés par quatre clubs : Asos, Dragons, Adjobi et Jap pour ne pas disputer les rencontres du week-end dernier. Mais dans le fond, la politique a repris le dessus à la Fbf et une nouvelle crise se profile…

 

Augustin Ahouanvoébla, vainqueur des élections d’août-septembre 2013 est désormais la cible à abattre par ses adversaires d’hier et certains de ses alliés. Aujourd’hui, le football béninois compte quatre camps…

Dans le premier camp on retrouve ceux qui gèrent actuellement la fédération béninoise de football. Augustin Ahouanvoébla en tête avec en sa compagnie, Valère Glèlè, dont le rêve de diriger le football professionnel est devenu réalité, Pedro Ayéma et Magloire Oké.

Le deuxième est un noyau dur, déçu de n’avoir pas récolté les fruits des longs mois de préparation stratégique des dernières élections. On y retrouve Firmin Akplogan et le colonel Koutonin. Leurs alliés se font discrets, mais sont au cœur du nouveau système.

Le troisième camp est en toute logique celui des vaincus de septembre 2013. Les frères Didavi et Moucharafou Anjorin en sont les têtes de fil (avec leur club Ja Plateau). Avec, eux, comme d’habitude, leurs frères de l’Ouémé et du Plateau. Mathurin De Chacus des Dragons, Oussou Saka d’Asos, Clément Adéchian d’Adjobi.

Le quatrième camp existe bel et bien, mais reste le plus discret et forcément le plus courtisé par tous. Son porte-flambeau qui a clamé avoir quitté le football est Victorien Attolou. On y compte Athanase Bocco, président des Requins, Bernard Hounnouvi entre autres. Ce dernier avait cru devenir le secrétaire général de la nouvelle Fbf, en vain.

Derrière ce camp plane l’ombre de Sébastien Ajavon, même si le puissant homme d’affaires s’est retiré de tout activisme politique concernant le football béninois.

 

Les vrais enjeux

D’un côté comme de l’autre, la présidence de la Fbf est l’enjeu majeur. Moucharafou Anjorin, selon plusieurs sources, a réussi à mettre dos à dos, Augustin Ahouanvoébla et Issa Hayatou, « l’éternel » président de la Confédération africaine de football. Ce dernier qui a eu écho de certains propos malveillants qu’aurait tenus Augustin Ahouanvoébla à son encontre, serait très remonté contre l’actuel président de la Fbf. laCaf serait donc prête à soutenir une éventuelle fronde anti-Ahouanvoébla,, annoncent même certaines sources. Bluff, intox ou stratégie…

Le deuxième enjeu est de faire revenir Sébastien Ajavon dans le football. Ceci n’est pas gagné…avant 2016. En délicatesse avec le pouvoir politique, l’homme d’affaires n’entend plus, selon certaines sources, investir un franc dans le football tant que certaines personnes seraient aux affaires dans le football. Parmi celles-ci, Augustin Ahouanvébla. Le député était, avec Bertin Agonkan, l’un des deux fidèles ayant sauvé Moucharafou Anjorin d’un naufrage certain après la démission collective de la majorité des membres en 2010. Il est, selon plusieurs sources, jugé comme celui ayant le plus profité de la crise.

Enfin, la réalité du football béninois est telle que sans des mécènes capables de financer tout le championnat, et pas seulement deux clubs, (comme la plupart des hommes d’affaires membres de la fédération le font) la professionnalisation aura toujours du plomb dans l’aile. Sacrifier des moyens importants sans espérer de retour avant 10 ans, voilà la clé de la relance totale du football béninois. Il faut un riche passionné, un peu fou pour le faire. L’Etat et ses fonctionnaires n’ayant d’yeux et de poches que pour les sélections nationales.

Avant tout cela, une nouvelle crise se profile et le championnat pourrait connaître le même sort qu’en 2011 avec la suspension par les clubs sympathisants de Victorien Attolou, de leurs participations.

(A suivre)

 

Divers : Amoros préssenti comme adjoint à Marseille ?

L’ancien coach des Ecureuils , Manuel Amoros au chômage depuis son départ de la tête des Ecureuils en juin 2013 pourrait retrouver un emploi..

Pressenti pour devenir l’adjoint de Marcelo Bielsa sur le banc de l’OM, Manuel Amoros semble emballé par l’idée.

« Peut-être que Vincent Labrune a proposé à Bielsa que j’entre dans le staff, mais très honnêtement, je ne sais pas si Bielsa veut faire appel à moi. Pour le moment, il n’y a rien de concret. Si je suis intéressé ? Bien sûr ! L’OM, j’y ai vécu des moments extraordinaires. Bielsa est un technicien très coté. Qui pourrait refuser d’être l’adjoint d’un entraîneur comme Bielsa », a lancé l’ancien défenseur olympien à RMC.

Amoros était présent au Vélodrome vendredi soir en compagnie de Bielsa

(source: Maxifoot)

Blackburn Rovers : Gestede l’a fait tout seul !

Rudy Gestede a retrouvé le chemin des filets à l’occasion de la 40e journée de championnat , samedi dernier, il assuré le succès des siens presque tout seul contre Ipswich. D’abord en délivrant une passe décisive à Jordan Rhodes à la 64e et en marquant le deuxième but à la 80e minute avant de céder sa place trois minutes plus tard. Il a été logiquement élu homme du match.
Blackburn Rovers s’est imposé 2-0 , avec 56 points ils sont 11e. Le maintien en Championship (D2 anglaise) est déjà assuré.
L’international béninois compte désormais 6 réalisations en 22 apparitions. Il n’avait plus marqué depuis le 25 mars.

Géraud Viwami

Deuil: L’arbitre Euloge Adadja inhumé hier

L’arbitre de Ligue 1 béninoise , Euloge Adadja, a été inhumé hier en présence d’une forte délégation sportive et de la presse. Bjfoot lui souhaite que la terre lui soit légère.