Niort: Koukou « nous ne sommes pas à notre juste place »

Avant la réception de Lens demain soir pour le compte de la 33e  journée de Ligue 2 française, le milieu défensif des chamois  niortais  Djiman Koukou a accordé un entretien au site officiel de son club. L’international béninois parle du duel de demain soir et de la situation délicate du club actuel 17e du championnat.

Djiman bonjour. Vous restez sur deux défaites consécutives à Ajaccio puis à Metz, le moral est-il atteint?


Il n’est pas au top, forcément. Maintenant, est-ce qu’il faut rester dans la négativité? Je ne crois pas que ce soit la solution. Il faut tout de suite se remobiliser et aller chercher des résultats afin de sortir de cette situation.

Qu’est-ce qui a changé pour vous les joueurs, avec ce changement d’entraîneur?
Rien en particulier. L’entraîneur a changé, mais le groupe reste concerné et mobilisé. Les résultats ne suivent pas, mais au niveau du travail tout se passe très bien.

Comment gérez-vous cette dernière ligne droite, avec seulement un petit point d’avance sur Sochaux (premier relégable)?
Nous, on ne regarde pas forcément derrière. On est toujours confiants et sûrs de pouvoir faire quelque chose pour nous sauver. C’est par l’abnégation, le travail et un gros mental qu’il faut continuer à avancer. On va faire en sorte d’obtenir les points nécessaires rapidement.

Ressentez-vous une pression particulière avant d’entrer sur le terrain?
Bien sûr, elle est présente, il ne faut pas se voiler la face. Peut-être est-ce justement cette pression qui va nous pousser à mieux faire. Elle peut être la force de nos victoires prochaines.

Lens reste en course pour la montée. A quel type de match t’attends-tu?
On  n’a pas encore fait de performance face aux grosses écuries. Avoir la chance à six journées de la fin de recevoir un prétendant à la montée, je pense que c’est le meilleur des challenges pour nous. Il s’agit d’une grosse source de motivation. On va mettre tous les ingrédients nécessaires pour venir à bout de cette équipe et montrer encore une fois que e dans ce championnat de Ligue 2 .

Au match aller vous aviez ramené un nul. Quels souvenirs en gardes-tu?
David Kiki qui marque un but tôt, qui nous a fait beaucoup de bien. Mais on n’avait pas su bien gérer derrière, nous montrer solides au moment où il le fallait. C’est à l’image de toute notre saison. On n’arrive pas à faire mal à l’adversaire. Aujourd’hui on doit plus que jamais se montrer forts et capables de rivaliser au niveau du jeu avec n’importe quelle équipe.

Sur quoi devez-vous vous concentrer pour battre Lens?
Avant tout la force du groupe. Notre caractère et notre conviction n’ont pas été assez récompensés depuis le début de la saison.

 

Propos recueilis par Bruno AHIME pour chamoisniortais.fr

Sud Soudan – Bénin : Allagbé « on n’a plus vraiment le choix, on doit gagner »

A la veille du match décisif des Ecureuils à Juba face au Sud Soudan, Saturnin Allagbé (22 ans),  le gardien de Niort évoque le match de demain, sa situation de numéro 2 et l’actualité de son club.

 

Avec deux points, le Bénin tâtonne dans le groupe  C, il y a une urgence à réagir ?

Forcément,  l’objectif c’est de qualifier et nous avons déjà trois points de retard sur le premier.  On a plus vraiment le choix, nous devons gagner pour nous relancer et faire le carton   plein pour bien se repositionner.

Repartir de Juba avec un autre résultat que la victoire serait une déception ?

On peut dire oui ! Tout dépend du scénario du match, il  y a des nuls qui ont une saveur de victoire. Mais nous ne sommes pas minimalistes, nous allons jouer pour gagner.

Vous savez très peu de choses sur votre adversaire et vous avez eu un seul jour de travail, comment jugez-vous ces facteurs ?

Ca fait plusieurs années que nous sommes habitués à nous déplacer comme cela pour les matches internationaux on a pas souvent beaucoup de temps mais on s’adapte c’est aussi cela la vie professionnelle. Quant à l’adversaire, ils ont plus de points que nous donc il ne faut pas les sous-estimer. S’ils n’avaient pas les arguments ils n’auraient pas battu la Guinée Equatoriale. Nous sommes concentrés et on fera un  match sérieux.

Vous étiez titulaire lors des deux premières journées  mais l’eau a coulé sous les ponts et vous êtes redevenus numéro 2 derrière Farnolle….

Le coach m’a fait confiance quand Farnolle était indisponible sauf contre le Mali. Après c’est des matches où j’ai appris énormément. Après pour un jeune gardien comme moi être numéro 2 derrière Farnolle ce n’est pas une déception j’apprends à ses cotés. C’est un bosseur et un énorme gardien pour ceux suivent ce qu’il fait en club. Je suis conscient de ma situation je continue à travailler pour répondre présent dès que ce sera mon tour de jouer.

A Niort aussi vous êtes numéro 2 aussi  même si vous avez joué en Coupe de France c’est la même philosophie ?

Oui c’est toujours l’apprentissage, j’ai débuté des matches en Coupe et j’ai fais quelques apparitions en réserve. En club le travail quotidien compte énormément et  tu es suivi par le staff. Tu t’améliores tant que tu ne baisses par les bras. Il y a une hiérarchie, Delecroix est le numéro un il fait de supers matches. Chaque vendredi soir je suis sur le banc, les mains me grattent (rires) mais ça fait partie du métier. Je sais que j’aurai bientôt ma chance je progresse bien avec le coach des gardiens Patrice Landais qui me guide beaucoup.  Je le remercie d’ailleurs pour tout ainsi que tout le staff et le club.

En Ligue 2, Niort lutte pour se maintenir c’est dur en ce moment…

C’est très compliqué en ce moment, on va devoir se battre jusqu’au bout.  Nous sommes premier non relégable c’est jamais facile ce genre de situation. Il suffit de décrocher quelques victoires pour sauver le club, le groupe en a les moyens. Le coach est parti mais on ne lâchera rien.

Un petit pronostic pour demain

(Rires) vous voulez que je me mouille. Les trois points ça ira.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

 

 

Niort : c’est qui Kiki ?

 Elément essentiel de la promotion de Belfort en National l’été dernier, David Kiki (22 ans) transféré dans la foulée à Niort a désormais gagné ses galons de titulaire indiscutable, l’arrière gauche internationale béninois sans faire du bruit se fait un nom sur les pelouses de Ligue 2 française.

 

Formé à l’Académie France -Bénin Football, David Kiki a réalisé son rêve de passer professionnel en Europe. En mai dernier, nous vous révélions son parcours atypique.  Après avoir intégré les équipes de jeunes de Belfort puis l’équipe fanion en CFA, il n’aura fallu que trois saisons pour que le talent brut puisse accrocher son ticket pour le monde professionnel.

Apparu  52 fois avec Belfort en trois exercices, le dernier 2014-2015 sera inoubliable avec une promotion en National acquise bien avant la fin de la saison. Le premier titre de  sa carrière. Titulaire régulier au poste d’arrière gauche, il a été  l’un des artisans incontestables de cette montée grâce à ses 3 buts inscrits en 21 matches joués.

 

Le joli coup de Niort !

Passé international béninois sous les ordres d’Omar Tchomogo début juin dernier avec une première apparition contre la Guinée Equatoriale pour la première journée des qualifications de la Can Gabon 2017. Kiki change déjà de statut. Troyes, Angers et Laval qui l’ont suivi toute la saison étaient intéressés par son profil mais Kiki choisit Niort et s’engage jusqu’en juin 2017.  Il n’aura pas attendu longtemps pour faire son trou chez les Chamois après une bonne préparation estivale et un mois d’adaptation. Titularisé pour la première fois contre Evian fin Aout, à la 4e journée de Ligue 2,   par Régis Brouard , l’international béninois ne quittera plus le onze des chamois. Il compte désormais 17 apparitions comme titulaire en championnat. Et il vient d’enchainer  également 17 titularisations  d’affilée toutes compétitions confondues depuis fin octobre.

Débuts réussis chez les Ecureuils

Régulier en club, il a conforté également son statut chez les Ecureuils. En concurrence avec Emmanuel Imorou , de Caen au poste d’arrière gauche, Kiki a rendu des copies très propres en l’absence de ce dernier lors des deux premières journées  des qualifications de la Can Gabon 2017 et de la double confrontation face au Burkina Faso pour le dernier tour des préliminaires du Mondial Russie 2018. Il est bien plus qu’un simple remplaçant.

Il est même devenu l’un des joueurs les plus appréciés du public local. Nominé parmi les meilleurs espoirs béninois de l’année par Bjfoot.com lors des Bjfoot Awards 2015, en six mois, le gamin de Missrété s’est mis René-Gaillard  et le Stade Mathieu Kérékou de Cotonou dans la poche et est devenu un visage désormais connu des pelouses de Ligue 2.

Comme Kurzawa

Attaquant quand il était encore sous les ailes de Jules Kodjo à l’académie France-Bénin Football, le gaucher va être replacé progressivement arrivé à Belfort. « À Belfort, j’étais considéré comme un joueur polyvalent, donc je jouais là où le coach me le demandait. Mais, si je dois choisir, je préfère le poste de latéral. C’est là où je me sens à l’aise, j’aime partir de loin pour déborder et apporter du soutien en attaque.» révèle-t-il. Un replacement qui rappelle le parcours du parisien Layvin Kurzawa.

Kiki a tout de l’arrière gauche moderne, ses allers-retours incessants sur son flanc et sa qualité technique garantissent une bonne présence offensive. A Niort il a déjà été utilisé comme piston gauche dans un 3-5-2 instauré par le coach. C’est d’ailleurs dans cette position qu’il a inscrit son premier but en pro le 24 novembre dernier, à la veille de son 22e anniversaire. Une reprise du pied droit en plus ! Un joli cadeau !

Kiki doit néanmoins progresser défensivement et mieux gérer son envie, 5 cartons jaunes et un rouge direct récoltés déjà cette saison, ça fait beaucoup pour un défenseur. Il devra être aussi un peu plus décisif notamment sur ses centres puisqu’il attend toujours sa première offrande de la saison.

Sa marge de progression évidente reste également l’une de ses garanties dans les années à venir.

Il n’est pas simplement un footballeur de talent, quelques jours avant de parapher son premier contrat pro avec Niort,  il  a passé avec succès son Brevet de technicien supérieur en conception et réalisation en chaudronnerie industrielle. Un footballeur diplômé ! Il en rajoute une couche à son modeste parcours.

Maintenant vous ne pouvez plus dire, C’est qui Kiki ?

Géraud Viwami

Niort : Quand M’sieur L2 découvre Djigla (FranceFootball)

Étincelant et décisif  (buteur et passeur décisif) vendredi à Créteil, l’ailier international béninois David Djigla (20 ans) fait partie des sensations de la journée. Dans son débrief hebdomadaire sur le très réputé site de football français FranceFootball.fr, M’sieur L2  a consacré un joli paragraphe à l’honneur de l’ancien bordelais. Contenu.

On a découvert Djigla

Son doublé en amical cet été face à Luçon (National) n’avait pas alerté grand monde, pas plus que son début de saison ou les quatre misérables minutes que lui avait laissées Sagnol et Bordeaux la saison passée face à Nice, en janvier dernier. L’entraîneur des Girondins avait pourtant dit du bien de cet attaquant béninois, recruté à l’adolescence au pays (au Onze Créateur, ça ne s’invente pas), mais avait rapidement spécifié qu’il lui fallait «du temps pour s’acclimater». Cela semble être le cas à Niort, où il a réussi une passe décisive et un but qui l’était tout autant, lors de la victoire à Créteil (2-3). Une bonne pioche ?

Géraud Viwami et Arnaud Tulipier (FranceFootball)

France-Ligue 2-J19 : Djigla ultra décisif pour Niort, Farnolle voit rouge !

Et si c’était le déclic de sa saison pour David Djigla (20 ans, photo). Avant sa rentrée la 71e minute Niort était mené 2-1 par Créteil, Djigla va changer le cours du match tout seul. D’abord en provocant l’expulsion de Montaroup à la 81e minute.  A dix contre onze l’ailier béninois enflamme le match en déposant un centre sur la tête de Dona Ndoh pour l’égalisation à la 87e minute. Sa deuxième passe décisive de la saison. L’ancien bordelais parachève son match en inscrivant le but de la victoire à la 89e  minute suite à un  numéro soliste. Score final 3-2.Son premier but professionnel et son premier également sous les couleurs niortaises. Ce premier  succès de la saison à l’extérieur permet à Niort de terminer la phase aller à la 14e place avec  20 points. Djiman Koukou et David Kiki etaient titulaires. Ce dernier a d’ailleurs été averti à la 8e minute. Le gardien Saturnin Allagbé était remplaçant.

Farnolle exclu , Le Havre gagne !

Titulaire dans les buts du Havre qui accueillait Auxerre, Fabien Farnolle a été exclu au quart d’heure de jeu. Derrière Le Havre s’impose quand même  2-1 et reste 6e de Ligue 2 avec 28 points.

Géraud Viwami

Niort : débuts professionnels d’Allagbé avec succès !

Arrivé à Niort, à l’été 2014, Saturnin Allagbé a connu des débuts professionnels plutôt réussis avec les chamois cet après-midi contre Les Herbiers en coupe de France. Une première presque parfaite pour l’international béninois. 

 

Annoncé comme un gardien prometteur, Saturnin Allagbé (22 ans) n’est pas prêt d’oublier sa première apparition professionnelle avec les Chamois de Niortais. Numéro 2, derrière Paul Delecroix il est remplaçant en Ligue 2 française, l’international béninois a eu le privilège de débuter cet après midi à l’occasion du 8e tour de Coupe de France contre Les Herbiers. Face au 6e de National, les Chamois de Djiman Koukou et David Kiki aussi titulaires se sont imposés 3-1. Allagbé n’aura pas réussi un clean sheet mais il a tout de même été décisif.  Sollicité dès la 3e minute, il a stoppé la tentative de Kisamba sans grande difficulté dans la surface. A la 81e il sort un arrêt réflexe sur une tête de M’Changama enfin à la 88e minute , aidé par sa transversale il cueille heureusement une nouvelle tentative de Kisamba.

« Il ne rechigne jamais »

Considéré comme la relève au club auquel  il est lié au club jusqu’en juin 2017, l’ancien gardien de l’Aspac a déjà  gravit les échelons dans la maison niortaise. Régulier la saison dernière avec la réserve il avait encaissé  10 buts seulement en 24 matches joués avec 19 clean sheet à la clé il avait largement contribué à la promotion en CFA 2. Ses coéquipiers l’ont d’ailleurs surnommé  « Le Chat » à cause de ses nombreux arrêts reflexes.

Quand il était arrivé il y a un peu plus d’un  an  son coach Régis Brouard disait déjà du bien de lui « «C’est un joueur pour préparer l’avenir. Il a un gros mental. Avec son équipe nationale, il a joué devant 30.000-40.000 personnes dans des matchs au couteau. Il a besoin d’apprendre en Europe. Il est dynamique, tonique. Il ne rechigne jamais. Il doit encore travailler sa technique de gardien et il a besoin de se renforcer physiquement » Sa progression devrait donner des idées à la direction du club.

L’apprentissage continue pour l’ancien pensionnaire du centre Tanéka qui devrait être encore dans les buts Chamois à l’occasion des 32e de finale de la Coupe de France qui se joueront en janvier 2016. En attendant il retrouvera son rôle dans l’ombre de Paul Delecroix en Ligue 2  mais il savoure sa première comme il l’a fait savoir sur son compte Twitter ce soir « Heureux pour mes débuts » a-t-il posté !

Géraud Viwami

Bjfoot Awards 2015: Kiki , Mounié et Tidjani en course pour le prix Médard Zanou !

IMG-20151130-WA010

Bjfoot.com dévoile officiellement les nominés pour les Bjfoot Awards.Aujourd’hui nous vous présentons les Meilleurs Espoirs.Ce prix-ci sera décerné à un joueur âgé de moins de 23 ans et qui a prouvé à travers ses performances tout au long de l’année que le football béninois pouvait compter sur lui dans les années à venir.
Ce prix sera symboliquement nommé Médard Zanou, en hommage ce grand espoir du foot béninois décédé le 9 novembre 2009 alors qu’il signait fraichement avec le club slovaque de Ruzombrek. Zanou était international béninois et il  était à la Coupe du monde Junior 2005 avec la génération Omotoyossi.
Le vainqueur sera connu le 10 janvier 2016.  D’ici là vous pouvez voter jusqu’au 31 décembre sur ce lien.

Le vote du public comptera pour trente pour cent dans le décompte final du choix du jury de notre rédaction.

David Kiki, Niort (France) 22 ans

Passé professionnel à Niort en juin dernier, l’arrière gauche est monté en puissance avec les chamois, titulaire indiscutable, déjà dix apparitions en Ligue 2 et son premier but pro au tableau des stats , il a pris du galon aussi en sélection en faisant forte impression notamment contre le Mali et le Burkina Faso. On peut vraiment compter sur lui dans les années à venir.

Anaane Tidjani, Espérance de Tunis (Tunisie) 18 ans

Mileu offensif polyvalent, il squatte chez les équipes de jeunes de l’Espérance de Tunis depuis le début de l’année. Il affiche une belle progression avec quelques apparitions dans le groupe professionnel et il s’impose déjà comme un cadre avec la réserve (3 buts et 2 passes en 6 matches joués). L’ancien pensionnaire de l’Académie Alodo représente sans aucun doute un beau pari pour l’avenir.

Steve Mounié, Nîmes (France) 20 ans

Arrivé discrètement dans le groupe des Ecureuils, l’attaquant prêté par Montpellier à Nîmes, où il compte déjà 4 buts en Ligue 2 se fait signaler sans faire du bruit. Il représente aussi un beau pari pour les années à venir s’il suit les traces de son idole, Didier Drogba.

 

France- Ligue2-J15 : Kiki débloque son compteur !

David Kiki a débloqué son compteur-but en professionnel ce soir à l’occasion de la 15e journée e Ligue 2, Niort se déplaçait à Lens. L’arrière gauche international béninois a ouvert le score à la 9e minute. Seul au deuxième poteau , l’international béninois a fusillé le gardien lensois pour son premier but sous les couleurs des Chamois. Il a été également averti à la 53e minute. score final 1-1. Niort pointe à la 16e place avec 15 points. Précisions, le milieu défensif Djiman Koukou était titulaire , l’ailier David Djigla est entré dans le dernier quart d’heure et le gardien Saturnin Allagbé est resté sur le banc.
Géraud Viwami

Ligue 2-J11 : Farnolle sauveur, Djigla passeur

Deux internationaux béninois se sont illustrés ce soir à l’occasion de la 11e journée de Ligue 2 française, le gardien Fabien Farnolle du Havre a stoppé un pénalty et l’ailier David Djigla de Niort a délivré une passe décisive.

 

Titulaire avec les Ecureuils à Brazza ,mardi dernier , Fabien Farnolle a remis ses gants dans les buts du Havre, ce soir , qui se déplaçait sur le terrain de Valencienne pour le compte de la 11e journée de Ligue française. Les havrais se sont imposés 1-0 grâce un but de Duhamel (15e minute) et ils peuvent remercier l’international béninois qui a stoppé un pénalty de Nguette à la 67e minute. L’ancien bordelais est bien parti du bon coté et a détourné victorieusement la tentative du sénégalais. Une victoire qui permet aux Havrais de remonter à la 11e place avec 14 points.

Djigla revient bien

Lui il était absent à Brazza, mardi dernier, David Djigla a signé son retour à la compétition après près d’un mois d’indisponibilité suite à une blessure contracté à la tempe. Titulaire sur le coté gauche de l’attaque des Chamois Niortais il a disputé l’intégralité du match. Mais les Chamois ont vécu une sale soirée à domicile contre Auxerre. Défaite 3-2. L’ailier international béninois a signé une passe décisive sur le deuxième but des siens inscrit par Dona Ndoh, auteur d’un doublé d’ailleurs. Ce dernier a bien repris un centre de Djigla à la 61e minute. Niort ne va pas mieux, 17e avec 9 points. A noter que le milieu défensif Djiman Koukou était titulaire et que le gardien Saturnin Allagbé était remplaçant. Quant à l’arrière gauche David Kiki , il était absent.

Géraud Viwami.

France/L2-J3: Koukou arrache le premier point de Niort !

Habituellement utile à la récupération Djiman Koukou, titulaire, a été bien plus décisif pour les Chamois Niortais qui accueillaient Sochaux à l’occasion de la troisième journée de Ligue 2, ce soir. Menés depuis la 12e minute sur un but de Toko Ekambi , les chamois peuvent remercier l’international béninois qui a égalisé à la 85e minute. Il a bien repris de la tête un coup franc tiré par Roye, son premier but de la saison et son deuxième sous le maillot niortais. Un point qui fait du bien à une équipe qui venait d’enchaîner deux défaites lors des deux premières journées et une élimination en Coupe de la Ligue , mardi dernier contre Sochaux justement. Malgré ce premier point Niort est 19e et relégable. Quant aux autres béninois , David Djigla est entré en jeu à la 62e minute , Saturnin Allagbé était sur le banc et David Kiki n’était pas dans le groupe.
Géraud Viwami

@Photo du site officiel des Chamois Niortais

Niort : L’inamovible, le patient, le challenger et le joker !


La colonie béninoise est forte à Niort (France-Ligue 2), quatre internationaux évoluent désormais chez les chamois. Mais ils ont tous des statuts différents dans l’effectif en ce début de saison. En déplacement ce soir à Dijon pour le compte de la deuxième journée de Ligue2, trois d’entre eux sont dans le groupe. Décryptage.

Koukou, l’inamovible

C’est le plus ancien des quatre, présent au club depuis janvier 2012, Djiman Koukou (24 ans) est l’un des cadres du système de jeu du coach Régis Brouard. En 80 apparitions en deux saisons et demie, son impact physique et sa détermination sont devenus vitales pour l’équipe. Titulaire à l’occasion de la première journée vendredi dernier, sauf cataclysme, il est intouchable dans le onze type et ça devrait être ainsi jusqu’au soir de la 38e journée. Inamovible.

Allagbé, le patient

16 matches sans encaisser avec la réserve, sacrée championne avec une promotion en CFA 2 à la clé, Saturnin Allagbé (22 ans, photo) a bien réussi son adaptation pour sa première saison en France. Sa progression est logiquement récompensée cette saison, il a un nouveau statut celui de numéro 2 derrière Delecroix, le titulaire. Il profite notamment du départ de Roche, l’ancien numéro 2 à la retraite. Et il a tronqué son dossard 40 de débutant contre le 16. Dans un nouveau rôle où il devra être patient pour gratter quelques matches officiels en Ligue 2 en cas de blessures ou de suspension de Delecroix. Il devrait débuter les matches de coupe. Premier test mardi prochain contre Sochaux en coupe de la ligue. Encore lié aux Chamois pour deux ans, il faudra être patient pour lui. Il était sur le banc vendredi passé et ce sera encore le cas ce soir.

Djigla, le challenger

Annoncé comme un grand espoir du football béninois, David Djigla (19 ans) a galéré pendant deux saisons à Bordeaux où il passé le clair de son temps avec la réserve. Il n’a disputé que quelques minutes contre Nice en Ligue 1 en janvier dernier. Son unique apparition avec les pros. Libéré de sa dernière année contractuelle, il est arrivé à Niort dans la peau d’un revanchard. Rapide et dribleur, il prouvé sa faim en signant un doublé pendant la préparation contre Luçon. Remplaçant avec son maillot numéro 7 contre Valenciennes (J1), il est entré en jeu à la 62e minute. Présent dans le groupe, ce soir à Dijon, il va certainement jouer mais il doit surtout prouver pour gagner sa place de titulaire et confirmer les espoirs placés en lui. A ce niveau la concurrence ne semble pas l’effrayer. Challenger.

Kiki, le Joker

C’est le petit nouveau qui jouait encore en CFA la saison dernière. Le palier à franchir pour David Kiki (21 ans) est important mais pas impossible. Utilisé régulièrement pendant la préparation, il va devoir serrer les dents pour gagner sa place sur le terrain en Ligue 2. La patience sera de mise avec lui parce que toutes les places sont chères dans le groupe de 16 convoqués pour les matches de championnat chaque week-end. Sa polyvalence entre le milieu et le poste d’arrière gauche peut se révéler être un atout dans la durée. En attendant il a deux concurrents à doubler, Lahaye, habituel arrière droit, replacé à gauche, qui était titulaire lors de la première journée et l’autre recrue Da Veiga arrivé de Monaco. Il est comme un joker prêt à saisir sa chance dès qu’il l’aura.
Géraud Viwami

Transfert : Bordeaux va céder Djigla à Niort !


Sauf cataclysme la colonie béninoise à Niort devrait s’élargir dans les jours à venir, l’ailier des Girondins de Bordeaux, David Djigla (19 ans) va s’engager avec les chamois très rapidement.

Peu convaincant à Bordeaux, David Djigla aura une chance de faire ses preuves en Ligue 2, l’ailier qui a rejoint Bordeaux en 2013 sera cédé aux Chamois Niortais pour les trois prochaines saisons.
Son transfert sera officialisé sous réserve de la traditionnelle visite médicale, l’international béninois a déjà rejoint ses futurs coéquipiers en stage de préparation. Il devrait signer un contrat de trois ans.
Djigla a évolué ses deux dernières saisons avec la réserve de Bordeaux en CFA (28 apparitions / 3 buts). Il a même fait une apparition en Ligue 1 contre Nice le 16 janvier dernier.
A Niort, Djigla retrouvera trois autres béninois internationaux, Koukou, Allagbé et Kiki arrivé récemment.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Triplet de Gestede , Allagbé sacré avec la réserve niortaise et saison terminée pour Gounongbé.

Comme chaque lundi, Bjfoot vous résume en exclusivité les performances des footballeurs béninois à l’étranger. En Angleterre, Rudy Gestede a signé son premier triplet de la saison. En France, Saturnin Allagbé est sacré champion avec la réserve niortaise enfin en Belgique, la saison de Frédéric Gounongbé, victime d’une nouvelle rechute, est terminée.

Angleterre

Championship : Gestede voit triple

Rudy Gestede a connu un samedi après-midi heureux, auteur d’un triplet à l’occasion de la 44e journée de Championship. Blackburn accueillait Nottingham Forest, les Rovers ont concédé un nul prolifique 3-3 . L’international béninois a signé son premier triplet de la saison et son deuxième sous les couleurs des Rovers. L’ancien messin a permis à son équipe de mener au score trois fois sans succès. D’abord à la 3e minute, puis à la 35e et un dernier but à la 82e. Il n’avait plus marqué depuis le 15 mars, il porte son total en championnat à 17 réalisations. Loin du meilleur buteur du championnat Murphy et ses 24 buts. Blackburn est 9e avec 60 points.

League One-J44 : Un point utile pour Johnson et les Sky blues.

Avec son capitaine Reda Johnson titulaire en défense centrale, Coventry a contraint le leader Bristol City au nul vierge. Un point qui permet au sky blues de croire encore plus au maintien. Ils sont 16e avec 52 points.

Algérie J-25 : Saoura lutte avec Aoudou

La JS Saoura va lutter jusqu’au bout pour son maintien en ligue 1 algérienne. Vendredi dernier, les jaunes recevaient le CS Constantine, ils ont concédé un nul 1-1. L’attaquant Mohammed Aoudou était titulaire et a disputé l’intégralité du match. Saoura est 12e avec 32 points et une petite unité de plus que le premier rélégable. Le sprint final sera chaud

Coupe Caf 1/ 8 de finale : Badarou assure, Chlef concède le nul

Relégable en championnat, l’Aso Chlef poursuit son aventure en coupe CAF, vendredi ils ont accueilli le Club Africain de Tunis pour le compte du match aller des huitièmes de finale de la compétition. Les rouges ont concédé un nul 1-1. Le défenseur international béninois, Nana Badarou était titulaire en défense centrale. Match retour en Tunisie dans une quinzaine de jours.

Chypre- J27 : Poté entre, Omonia gagne

Dans les play off qualificatifs pour les places européennes l’Omonia Nicosie a battu l’Apollon Limassol 1-0, samedi dernier. Michael Poté est entré en jeu à la 75e minute en remplacement de Roberto. L’international béninois reste bloqué à 15 buts. Au classement l’Omonia est 3e avec 49 points et se qualifie virtuellement pour les tours préliminaires de la Ligue Europa.

Ethiopie-J19 : Coffee Club perd le derby avec Abikoyeh

Coffeee Club de l’ailier Chakirou Abikoyeh s’est incliné 2-0 dans le derby contre le leader Saint Georges. Coffee club est 3e avec 28 points, avec dix points de retard sur le leader. Abikoyeh compte 6 buts en 14 apparitions en championnat.

France

Ligue 1 –J33: Caen perd, Imorou joue , Adeoti au banc

Sur un terrain difficilement praticable, Caen s’est incliné 1-0 contre Montpellier. Emmanuel Imorou était titulaire sur le coté gauche de la défense, pendant que le milieu Jordan Adéoti est resté sur le banc tout le match. Caen est 13e avec 38 points. Le maintien est à portée de main.

Ligue 2 : Koukou indéboulonnable, les chamois assurent le maintien

Les niortais ont connu un week-end heureux. D’abord vendredi en Ligue 2 , avec Djiman Koukou titulaire , les chamois ont battu Nîmes 3-2 . 10e avec 44 points le maintien est assuré.

Allagbé champion avec la réserve

Samedi avec la réserve, Saturnin Allagbé (photo) était aligné dans les buts, les chamois se sont imposés 4-0 contre Royan à l’extérieur. Leader avec 82 points à cinq journées de la fin du championnat ils sont d’ores et déjà assurés d’être champion et sont automatiquement promu en CFA 2. Ils ont 16 points d’avance sur leur dauphin Cozes. Une belle saison à laquelle, Allagbé a fortement contribué avec ses 15 cleans sheet.

Châteauroux ira en National, sans Hountondji

Déjà condamné à une relégation en National la saison prochaine, Châteauroux a concédé sa 18e défaite de la saison contre Laval 1-0. Le défenseur franco-béninois, prêté par Rennes, était titulaire en défense centrale. Châteauroux est 20e avec 22 points.

National –J29 : Quand les béninois font la course en tête !

Paris Fc a perdu la tête du national mais les franciliens, 2e se sont imposés vendredi dernier en déplacement sur le terrain de Chambly 2-1. Mouri OGounbiyi était titulaire, il a été remplacé par Marques à un quart d’heure de la fin. Paris Fc est deuxième avec 57 points a égalité de points avec le leader Red Star . L’autre club francilien où évolue Jonathan Tinhan qui n’a pas joué ce weekend.

Strasbourg continue de croire à la promotion, ils ont réussi à décrocher une victoire précieuse dans le Nord contre Dunkerque 2-0. Yannick Aguémon est entré en jeu à la 81e minute. Strasbourg est 4e avec 50 points à six longueurs du podium.

Lucon et Adénon cartonnent en cette fin de saison, vendredi dernier, ils ont dominé aisément, Marseille Consolat , 3-1. L’ancien manceau, Khaled Adénon était titulaire en défense centrale. Le club qui a connu un début de saison difficile se surprend à rever de promotion en Ligue 2, il est 5e avec 49 points, à sept unités du podium.

Nigéria-J4 : Louté et Salomon gagnent

Kano Pillars a signé son premier succès de la saison contre un rival dans la course au titre Enyimba, 1-0. Isaac Louté était titulaire sur le flanc gauche et a disputé toute la rencontre.
Idem pour le défenseur –capitaine Bayelsa United, Junior Salomon qui s’est imposé sur le même score contre Taraba. L’ancien portuaire était titulaire en défense centrale.
Avec deux matches en retard, le champion en titre Kano Pillars est 6e avec 6 points pendant que Bayelsa compte 4 points en ayant disputé tous ces matches.

Tunisie- J25 : Bessan et Zarzis se contentent du nul

L’attaquant Jacques Bessan et Zarzis ont ramené un précieux point de leur déplacement sur le terrain du Stade Tunisien. Score final 0-0. L’attaquant international béninois a disputé l’intégralité de la rencontre. Zarzis est 5e avec 38 points.


Ils n’ont pas joué…

En Angleterre Stéphane Sèssegnon a assisté du banc de touche à la victoire de West Brom sur le terrain de Crystal Palace. En France, le gardien Jonathan Ligali était remplaçant avec Montpellier, en ligue 1. En National, Jonathan Tinhan (Red Stars) et Daniel Gbaguidi (Istres) étaient absents. En Belgique, victime d’une nouvelle rechute musculaire, la saison est terminée pour l’attaquant de Westerlo Frédéric Gounongbé. En Roumanie, Fabien Farnolle n’était pas dans le groupe du Dinamo Bucarest. Au Maroc, le Kac Marrakech de Seidou Barazé jouera mercredi en match retard contre Tetouan. Idem pour la JS Kairouan de Fadel Suanon en Tunisie, qui jouera contre le Club Africain de Tunis. Leurs adversaires respectifs se produisaient en coupe africaine ce week-end.

Niort: Allagbe dans le groupe ce soir

Saturnin Allagbé fera une nouvelle apparition dans le groupe niortais qui accueille le leader Troyes ce soir au stade René Gaillard pour la 26e journée de ligue française. Le gardien international béninois profite notamment de la suspension de Delecroix, l’habituel titulaire qui a été expulsé vendredi dernier contre Valenciennes. Roche, prendra sa place dans les buts et Allagbé sera sur le banc avec son numéro 40. Ce sera sa quatrième présence avec le groupe pro. Sa troisième en ligue 2 , il en compte une en coupe de France également. Niort est actuellement 16e de ligue 2 avec 28 points. Les chamois ont besoin de points et jouent gros face au leader du championnat.
Géraud Viwami.

Niort: Allagbé convoqué avec le groupe pro !

Saturnin Allagbé (21 ans) fait sa première apparition dans le groupe professionnel de Niort , convoqué par Régis Brouard qui se déplace demain soir à Auxerre à l’occasion de la 18e journée de Ligue 2 française. Le gardien international béninois, titulaire à onze reprises avec la réserve, avec neuf clean sheet notamment , sera sur le banc demain en Ligue 2. L’international béninois profite de l’absence de Rodolphe Roche , habitule numéro 2. Delecroix, le numéro un désigné, sera aligné dans les buts.

Allagbé sera avec un autre international béninois, le milieu Djiman Koukou, habitué des pelouses de ligue 2. Niort est 14e avec 18 points.
Le groupe niortais: Delecroix, Allagbé- Malcuit , Bong , Lahaye , Sans , Barbet , Bernard- Koukou , Diaw, Roye , Martin, Tigroudja – N’Zuzi, Dona N’doh , Koné.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Sèssegnon porte chance aux Baggies , Adéoti passeur et Badarou exclu

Les weekends s’enchaînent et Gounongbé ne perd pas son efficacité , 8 bus en autant de journées dans le championnat belge, La première titularisation de Sèssegnon rime avec le premier succès des Baggies pendant que Badarou est exclu contre la JS Kabylie.Bjfoot présente comme chaque début de semaine , les perf’ des expatriés béninois.

Angleterre-
Premiere League J5
Sèssegnon titulaire, West Brom gagne enfin !

Il a fallu attendre la première titularisation de Stéphane Sèssegnon pour que West Brom gagne en championnat. Les Baggies ont réalisé un gros coup en allant s’imposer à Londres devant Tottenham. Une réalisation de Morrisson sur coner aura suffi, 1-0.Aligné en position de meneur de jeu derrière Berahino, l’international béninois a rendu une copie propre, tout de même averti à la 83e , avant de céder sa place à Anichebe dans les arrêts de jeu. West Brom respire et se classe 16e avec 5 points. A la 6e journée ils accueillent Hull City.
Championship-D2/J8
Gestede présent, hold up parfait des Rovers
Buteur en milieu de semaine, Rudy Gestede était encore titulaire ce samedi à Craven Cottage, contre Fulham, les Rovers ont réalisé un hold parfait en s’imposant 1-0 à l’extérieur. Rhodes a marqué l’unique but du match à la 58e minute. Les Rovers remontent à la 9e place du championnat avec 13 points avec 5 points de retard sur le leader Nottingham Forest. Prochaine journée, samedi contre Watford. Gestede compte 4 buts en 7 apparitions cette saison.

League One-D3/J8
Avec Boco , Chesterfield reste au contact

Chesterfield s’est incliné, samedi ; dans un match spectaculaire 3-2 contre Doncaster Rovers. Romuald Boco , a enchaine son 7e match de la saison en position de milieu offensif. Il a été remplacé à la 55e minute par le français Granduillet. Une semaine infructueuse pour les amis de Romuald Boco qui avait déjà concédé un nul 3-3 en milieu de semaine contre Preston NE. Au classement, Chesterfield reste au contact de haut de tableau, puisqu’il reste 5e avec 14 points.

Johnson suspendu, la sale semaine de Coventry

Privé de son capitaine, Réda Johnson exclu en milieu de semaine lors de la défaite 2-1 contre Scunthorp United , mardi , Coventry a connu son deuxième échec de la semaine, samedi, contre Rochdale. 1-0 , sur un but de Henderson sur pénalty à l’heure de jeu. Ces deux défaites font chuter Coventry à la 11e place avec 12 points. Samedi , Coventry recevra Preston North End.

Allemagne-Bundesliga J4 : Stuttgart de Didavi dans le rouge.

Toujours à la recherche de sa première victoire de la saison, Stuttgart a concédé sa 3e défaite de la saison, samedi à domicile contre Hoffenheim 2-0. Modeste 16e et Elyounoussi 86e ont assuré le holp up des visiteurs. Le milieu offensif, germano-béninois, Daniel Didavi (24 ans) était titulaire pour la 3e fois de la saison. Au classement, Stuttgart est tristement lanterne rouge avec un point. 5e journée ce mercredi contre Dortmund.

Algérie-J4
Saoura battu, Aoudou entre

La JS Saoura a concédé sa première défaite de la saison, samedi en déplacement sur le terrain du Mouloudia Club d’Alger. Malgré l’ouverture du score d’El Amali juste avant la pause 42e, la Js Saoura va couler. D’abord Sylla égalise dans la foulée à la 44e en seconde période Aksas marque le but de la victoire à la 83e minute. Remplaçant, Mohammed Aoudou , entre en jeu alors que son équipe était déjà menée. L’international béninois n’a toujours pas marqué, son équipe s’est inclinée 2-1. Au classement ils sont 9e avec 5 points. Lors de la prochaine journée ils déplacent chez MO Bejaia.

Badarou exclu, Chlef toujours dans le doute

L’Aso Chlef attendra encore pour célébrer sa première victoire de la saison. Ce samedi, ils jouaient la JS Kabily à l’extérieur. Dans un match fermé score final 0-0. Nana Badarou (Photo) , a confirmé avec sa 4e titularisation de la saison, sur le côté droit de la défense mais l’international béninois a quitté prématurément ses coéquipiers. Fautif en position de dernier défenseur, sur un contre de la JS Kabily , il écope d’un second jaune synonyme d’exclusion en seconde période. Il manquera donc le duel à venir contre le CR belouiziad. Chlef est 14e /16 et relégable avec 3 points.

Belgique-J8
Gounongbé dégaine encore ; Westerlo se régale

A l’occasion de la 8e journée de championnat ce soir , Westrlo s’est régalé a domicile contre Lierse. Une victoire impitoyable 6-1. Pourtant tout avait mal commencé pour les jaunes qui encaissent dès la 21e minute sur un but d’Hafez. Frédéric Gounongbé , dont c’était la 7e titularisation a montré la voie du succès aux siens en égalisant à la 28e minute. Il a repris parfaitement de la tête un centre d’Annys. Derrière Aoulad (40e et 45+2) et Koffi (59e et 73e) s’offrent chacun un doublé avant que Schouterden ne conclut le festival à la 89e minute. En plus de son but, Gounongbé a été passeur sur le deuxième but d’Aoulad. Une belle réaction pour Westerlo , laminé le weekend dernier par Melechen 5-2. Gounongbé continue sa course à la tête du classement des buteurs avec ses 8 buts en 8 journées. Au classement Westerlo remonte à la 5e place avec 13 points. Samedi prochain, ils se déplacent chez le Cercle Bruges

Chypre-J4 : L’Omonia chute avec Poté.

L’Omonia Nicosie a concédé sa première défaite de la saison ce dimanche. A domicile contre l’AEK Lanarca , les verts se sont inclinés 1-0. L’unique but du match a été inscrit par l’espagnole, Joan Tomas à la 25e. Titulaire pour sa troisième apparition d’affilée de la saison , Mickael Poté a disputé l’intégralité du match sans faire mouche. L’Omonia est 9e/12 avec 3 points et un match en retard à disputer le mercredi prochain contre Othellos avant l’Ethnikos Achna dimanche. Poté partage la tête du classement des buteurs avec Colautti (AEK) , Gustavi Manduca (APOEL) et Joan Tomas tous auteur de 3 buts.

France
Ligue 1-J6
Adéoti passeur contre son club formateur !

C’était l’un des matches les plus prolifiques de cette journée avec six buts. Caen se déplaçait à Toulouse, club formateur de Jordan Adéoti , qui était titulaire pour la 6e fois d’affilée de la saison. Le milieu international béninois a d’ailleurs été passeur décisif sur l’ouverture du score de Raspentino à la 7e minute. Derrière Caen paie une fois encore son manque d’expérience, après avoir mené au score trois fois dans le match, ils concèdent deux penalties et un dernier but dans les arrêts de jeu. Score final 3-3. Le promu est 10e avec avec 7 points. Toujours privé , d’Imorou, blessé à la cuisse , les caenais accueillent Paris mercredi.

Ligue 2-J7
Koukou présent, Niort se lâche !

Niort s’est régalé ce weekend même si la victoire ne s’est dessiné qu’en seconde période contre Valenciennes. Chanceux, les chamois mènent à la pause grâce à un but contre son camp de Lala ensuite en seconde période le maure Ba s’offre un doublé (66e et 83e). Premier succès retentissant des bleus qui respirent au classement, désormais 6e avec 10 points à 4 points du leader Dijon. Djiman Koukou a enchainé sa 7e titularisation de la saison et son 7e match intégral. Les chamois enchaînent avec la 8e journée dès mardi, sur la pelouse de Troyes , 2e avec trois points d’avance.

Allagbé en sauveur

Saturnin Allagbé aussi enchaîne les prestations avec la réserve , ce weekend, il était titulaire contre Isle. Niort a gagné 1-0 et peut remercier Allagbé auteur d’une double parade décisive en fin de matche. L’international béninois poursuit son apprentissage avec la réserve.

Hountondji et Châteauroux humiliés

Le défenseur franco-béninois, Cédric Hountondji, le rennais prêté à Châteauroux a vécu un vendredi cauchemardesque contre Nancy pour sa troisième apparition de la saison. Une lourde défaite 5-2 avec un quadruplé de Dembelé. Repêché au détriment de Luzénac, Châteauroux est déjà relégable 19e avec 6 points. Ils devront relever la tête dès mardi chez les crocodiles nîmois.

National J7
Strasbourg coule, Aguémon impuissant

Strasbourg a concédé sa première défaite de la saison 3-0 sur le terrain de Bourg-Peronnas. Titulaire, le milieu offensif franco-béninois, Yannick Aguémon remplacé à l’heure de jeu par Bahoken n’a pu rien faire tout comme ses coéquipiers. Un échec qui pénalise les Strasbourgeois qui chutent à la 5e place avec 12 points.

Le Paris de Mouri vire en tête, Istres et ses béninois n’y arrivent pas !

Le duel bénino-béninois de cette journée à tourner à l’avantage du plus expérimenté, Mouri Ogounbiyi , dont le club Paris Fc, accueillait Istres de Jonathan Tinhan et Daniel Gbaguidi. Victoire sans bavure des franciliens 2-0 grâce à un doublé d’El Chergui. Ogounbiyi a été remplacé à dix minutes du terme par Bongongui. Coté istriens, titulaires, Tinhan et Gbaguidi ont disputé l’intégralité du match. Invaincu, Paris Fc prend la tête du championnat avec 15 points, Istres reste dans la zone rouge 15e avec 6 points.

Sans Adénon, Luçon cale

Ce vendredi Luçon a concédé son troisième nul de la saison, 1-1 contre Chambly. Résultat insuffisant pour sortir de la zone rouge. Avec 6 petits Luçon reste16e. Khaled Adénon était absent.

Tunisie J6 : l’étonnant record de Zarzis, Bessan muet !

Le promu Zarzis peine à enchainer les résultats positifs en ce début de saison, les sangs et or ont concédé ce weekend, contre l’AS Gabès ; leur 4e nul d’affilée sur le score de 0-0. Titulaire, Jacques Bessan reste bloqué sur ses deux buts inscrits lors des deux premières journées. Au classement Zarzis reste au contact des premières places et se hisse sur le podium, 3e avec 10 points.

Géraud Viwami

France: Koukou et Tinhan éliminés en coupe de la ligue

Niort et Istres sont sortis prématurément,hier lors du premier tour de la coupe la Ligue réservée uniquement aux clubs professionnels. Titulaire avec Niort (ligue 2) qui jouait contre Arles (ligue 2) , Koukou et les siens se sont inclinés 3-1. Un triplet de Ngakoutou (19e, 54e et 86e) contre un doublé de Seydou Koné (24e et 72e). L’international béninois a été remplacé par Hébras à la 89e. Malheureusement l’aventure a tourné court pour les Chamois.

Le milieu offensif franco-béninois, Jonathan Tinhan aussi a connu l’échec avec Istres, l’un des deux clubs du National engagé dans la coupe de la Ligue. Les istréens ont perdu petitement 1-0 devant Clermont (Ligue 2) sur but matinal de Capelle à la 5e minute. Tinhan titulaire a disputé l’intégralité du match sans faire mouche.

Par ailleurs , Adéoti et Imorou entreront en lice avec Caen au prochain tour.

Géraud Viwami

Entretien exclusif avec Saturnin Allagbé « Il faut être patient et travailleur pour franchir les étapes »

Numéro un des Ecureuils , il a connu un été mouvementé, entre sa signature à Niort en ligue 2 française et les rendez-vous de l’équipe nationale, Saturnin Allagbé (21ans) nous a accordé une interview exclusive où il parle de tout. Entretien.

Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, vous avez encore des regrets par rapport au Malawi?

C’est difficile, ce n’est pas le genre de déception qu’on souhaite avoir mais on n’est obligé de faire avec. Ça nous fait de l’expérience et forge notre mental. C’est dur de s’arrêter là, des regrets j’en ai surtout par rapport au match aller.

Qu’est-ce qui avait manqué ?

Un ou deux buts en plus à l’aller ; je pense que si on avait creusé plus lourdement l’écart à Cotonou on serait passé. On ne va pas retourner en arrière, il faut assumer et continuer à bâtir l’équipe.

Vous avez été forfait de dernière minute pour le match retour au Malawi alors que vous étiez présent à Blantyre, que s’est-il réellement passé?

C’est un coup du sort. C’était à la veille du match alors qu’on faisait la reconnaissance du terrain, nous étions dans une petite partie de « Taureau » et j’ai une mauvaise sensation au niveau du genou. Le médecin de la sélection a conclu que je ne pouvais tenir ma place, j’avais très envie mais mon corps ne répondait pas. On a discuté avec le coach et on a décidé de ne pas prendre de risque.

Comment vous entrevoyez votre avenir en sélection ?

Je suis passé numéro un depuis quelques mois maintenant, c’est un statut à confirmer à chaque apparition sous le maillot national. Après nous verrons déjà avec les échéances futures.

Vous avez signé un peu à la surprise générale à Niort en ligue 2, votre carrière prend une nouvelle tournure?

Forcément, je découvre le monde professionnel, après plusieurs années à l’Aspac dans le championnat béninois. J’ai eu la chance de faire passage bref à Bordeaux l’année dernière cela m’aider aussi dans ma progression.

Vous avez arrivé en tant que troisième gardien quand même….

Le poste de gardien de but n’est pas facile et il faut suer pour devenir titulaire. Je suis plutôt patient et travailleur pour franchir les étapes. L’adaptation a été importante, maintenant il répondre aux attentes placées en moi en travaillant dur chaque jour ensuite être prêt à saisir ma chance quand je l’aurai.

En amical en juillet dernier, vous avez fait une bonne mi-temps contre Tours en amical le public était sous votre charme…

C’était bien. J’ai fait quelques arrêts intéressants un bon match globalement. Personnellement je ne suis pas du genre à m’arrêter sur mes performances je cherche toujours à faire encore mieux. Je suis perfectionniste. Mais ça m’a fait énormément plaisir de voir le public réagir positivement comme cela suite à ma première apparition avec votre nouveau club. C’est encourageant et le public est vraiment concerné et chaleureux ici.

L’intégration a été bien faite alors ?

Oui très bien ; mes coéquipiers ont été vraiment aimables et chaleureux avec moi. En plus j’ai la chance d’arriver dans un club ou il y Djiman Koukou (ndrl : international béninois) qui m’épaule et me conseille beaucoup. On se connaissait puisqu’ on se côtoyait en sélection nationale mais ici il est comme mon grand frère, il me guide. Nous sommes comme une famille déjà.

Vous placez cette saison sous quel signe ?

Celui de la progression ensuite viendra la confirmation.

Si vous devriez conclure cet entretien ?

Remercier mon centre de formation Tanéka, mon club de cœur, l’Aspac où j’ai tout appris en quittant le Bénin, les supporters de l’équipe nationale qui m’ont soutenu surtout dans les moments les plus compliqués. Les fans qui n’arrêtent pas de m’écrire sur ma page facebook et mon compte Twitter. Surtout Omar Tchomogo et Laurent Djaffo qui ont fait énormément pour moi dans l’ombre. C’est important de se sentir épauler. Tous ceux qui de loin ou de près m’ont permis d’accéder à ce rêve de devenir professionnel.

Réalisé par Géraud Viwami

Niort: Un point pour les chamois avec Koukou.

Niort a débuté sa saison en ligue 2 ce soir, par un nul à l’extérieur 1-1 à Laval. Malgré l’ouverture de Seydou Koné à la 54e minute , les niortais vont concédé l’égalisation sur un but de César Lolohea à la 65e minute. Djiman Koukou était titulaire et a disputé l’intégralité de la rencontre. Il a également été averti à la 61e minute. Présent à Blantyre avec les Ecureuils, le gardien Saturnin Allagbé n’était évidement pas présent.

Géraud Viwami.

Journal des transferts : Allagbé est Niortais ! Le Standard de Liège a ciblé Tamou, L’USM Harrach est sur Bessan, Lens s’intéresse à Dossou, Mounié est passé pro à Montpellier et Imorou a été présenté à Caen.

Bjfoot , vous résume en exclusivité l’actualité du mercato des joueurs béninois évoluant au Bénin comme à l’étranger, chaque vendredi. Episode 3.

Niort : Allagbé a déjà signé !

Presque tout était déjà conclu avant qu’il n’embarque de Cotonou avec son coéquipier en sélection Djiman Koukou , niortais avant lui. Saturnin Allagbé (1m90, 20 ans) était arrivé à Niort pour s’engager avec le club et débuter la préparation dans la foulée. C’est chose faite depuis mardi dernier après la traditionnelle visite médicale, le gardien numéro un des Ecureuils a signé un contrat de trois ans avec Niort, club de Ligue 2 française. Il quitte donc l’Aspac dont il était le numéro un dans le championnat béninois depuis 2009. Une progression méritée pour ce jeune gardien qui avait déjà effectué un essai à Bordeaux l’été dernier. A Niort il arrive en concurrence avec Bobe (19 ans ) et Delcroix (25 ans). Formé au centre Taneka, il a débuté la préparation avec ses nouveaux coéquipiers « C’est un moment unique, un premier contrat professionnel pour un gardien en plus, maintenant il faut prouver en gardant la tête sur les épaules » nous a-t-il confié.

Le Standard de Liège a ciblé Afissou Tamou

Le jeune attaquant de l’Aspac, Affissou Tamou (photo ; 18 ans) pourrait bien faire le grand saut aussi. Auteur d’une bonne saison sous les couleurs de l’Aspac, il a été repéré à Cotonou par la direction technique du Standard Liège lors d’un stage de détection. Il devrait rallier le club belge très prochainement pour passer un essai. Arrivé à l’Aspac il y a un an il pourrait bien partir plutôt que prévu. Annoncé comme un crack de standing mondial, selon nos informations l’international béninois est également suivi des clubs français de Ligue 2 et des équipes réserves de première division.

USM Harrach est sur Jacques Bessan

En terminant meilleur buteur de son club avec 10 buts et une promotion en ligue 1 tunisienne à la clé, Jacques Bessan (21 ans) est un buteur courtisé actuellement. Si les dirigeants de Zarzis négocie une prolongation, les performances de l’international béninois ne sont pas passées inaperçues. L’USM Harrach, club de première division algérienne est très chaud sur l’ancien attaquant de Soleil. Une information confirmée par nos confrères algériens de Elkhabarerriadhi. Le club serait même en contact avancés avec Bessan. Seul bémol, ils ne sont pas seuls et le joueur ne semble pas encore emballé par leur proposition.

Lens s’intéresse à Dossou

En quête de renforts pour son retour en Ligue 1, le RC Lens s’est renseigné sur l’ailier béninois, Jodel Dossou (22 ans). A un an du terme de son contrat, le joueur de Salzburg pourrait bien faire ses valises. Les sangs et or sont très intéressés par le profil de l’international béninois pour palier le départ d’Edgar Salli, le camerounais prêté par Monaco qui a rejoint son club d’origine. Les lensois ont approché Dossou au début du mois de juin alors qu’il était en vacance en France. Entre la saison qui l’attend Salzburg avec une ligue des champions à la clé et ses six bons dernier mois, on imagine mal le joueur rejoindre la France. A suivre….

Le jeune attaquant Steeve Mounié est passé pro

Né à Parakou, d’un père français et d’une mère béninoise Steve Mounié (19 ans) a signé son premier contrat professionnel de trois ans avec Montpellier. L’attaquant franco-béninois qui revenait d’une longue blessure au genou aura d’abord à s’imposer en équipe réserve avant d’espérer intégrer le groupe des pros avec Courbis. En attendant il sera avec un autre franco-béninois, Joris Ahlinvi. Mounié figurait dans les petits papiers du sélectionneur junior pour la Can 2013 mais il n’a jamais été convoqué avec une quelque conque sélection des Ecureuils. Bien sûre il ne faut pas le confondre avec Anthony Mounier qui évolue avec l’équipe première de Montpellier, ils n’ont aucune affinité d’ailleurs.

Caen a présenté Imorou

C’était dans les airs depuis plusieurs semaines et l’officialisation est intervenue cette semaine, l’arrière gauche Emmanuel Imorou (25 ans) a fini par signer un contrat de trois ans avec le Stade Malherbe de Caen, ligue 1 française. Il quitte donc Clermont où il était arrivé en fin de contrat, après deux saisons de relances suite à son expérience manquée à Braga au Portugal. Manu fera ses débuts dans l’élite française cette saison.
Géraud Viwami