Chan Kenya 2018 : Bénin – Nigéria, le duel en trois dates

Avant le duel de demain entre le Bénin et le Nigéria au stade Mathieu Kérékou, comptant pour le deuxième tour des qualifications du Chan Kenya 2018, Bjfoot vous rafraîchit la mémoire avec trois duels mémorables entre les deux nations.

04/02/04 : Latoundji sauve l’honneur

Le Bénin disputait les ultimes instants de son dernier match de groupe pour sa première participation à la Can à Sfax en Tunisie et rentrait bredouille à la maison jusqu’à cette dernière occasion dans les arrêts de jeu. Une longue touche d’Emmanuel Souka et une reprise de Moussa Latoundi au point de pénalty. Le milieu offensif d’Energie Cottbus à l’époque devenait le premier buteur de l’histoire du Bénin en phase finale de Can. Les Ecureuils sauvaient ainsi l’honneur dans une défaite anecdotique 2-1 et c’était face au Nigéria. Omar Tchomogo était sur la pelouse ce soir-là.

14/09/08 : le jour des pépites

C’était un après-midi inoubliable au stade Mathieu Kérékou qui accueillait la manche retour du premier tour des qualifications de la Can U17 Algérie 2009. Battu à l’aller 2-0, le Bénin a signé  l’exploit à domicile avec une victoire 3-0 avec la manière. Trois bijoux. Tout commence avec un lob de Romuald Zocli (5e), une frappe enroulée sublime de Jodel Dossou (69e) pour rétablir la parité. Puis la libération arrive  avec un missile de Lazadi Fousséni dans les arrêts de jeu. Le Bénin venait ainsi de sortir le Nigéria qui venait d’être sacré champion du monde dans la même catégorie un an plus tôt. Un authentique exploit.

29/01/2008 : la revanche de capitaine Tchomogo

C’était encore à la Can 2008 face au Nigéria, ce soir-là à Sékondi  le Bénin s’est incliné 2-0 malgré une bonne prestation. Loin d’être ridicule les Ecureuils ont souffert du réalisme des Nigérians.  Et dans les onze entrants des Ecureuils Omar Tchomogo était capitaine avec son numéro 10. Une petite revanche à prendre donc pour l’actuel sélectionneur des Ecureuils.

Géraud Viwami

1 réflexion sur « Chan Kenya 2018 : Bénin – Nigéria, le duel en trois dates »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *