Ecureuils Chan : Bénin – Burkina Faso 2-2, des buts et leçons

Dans le cadre des préparations des qualifications  du Championnat d’Afrique des Nations 2018, les Ecureuils locaux ont concédé un nul 2-2 face au Burkina Faso cet après-midi au stade Mathieu Kérékou de Cotonou après avoir été menés deux fois au score. Sans vraiment convaincre dans le jeu, les Ecureuils doivent tirer les leçons de ce troisième match de préparation.  

Les buts 

37e : sur un coup franc des 20 mètres Lassina Traoré nettoie  la lucarne de Steve Glodjinon. Impeccable 1-0.

43e : Ibrahim Ogoulola opportuniste profite d’un léger cafouillage suite à coup franc expédié par Mama Seibou dans la surface de réparation pour égaliser. 1-1.

77e : Ismaël Lingani déborde à gauche et centre dans la surface de réparation, Lassina Traoré passe devant son défenseur puis décroise sa tête pour s’offrir le doublé. 2-1.

82: suite à un ballon manié dans la surface de réparation l’arbitre accorde le pénalty. Mama Seibou tire fort sur la droite du gardien burkinabè qui avait plongé du bon coté et égalise. 2-2

Homme du match : Lacina Traoré (Burkina Faso, photo)

Déjà buteur à l’aller à Ouaga l’attaquant a brillé à nouveau. D’abord par son efficacité en signant un doublé. Sans lui le  Burkina Faso aurait perdu. Son ouverture du score est un modèle du genre et son second but laisse voir tout son sens du but. Intéressant dans le jeu, il s’est montré aussi actif et difficile à maitriser. Gros match.

Ogoulola répond à Traoré

On aura vu qu’une équipe faire du jeu sur la première période c’était les Etalons. Plus posé et incisifs, les hommes du Faso se créent les meilleures occasions. Bakari Ouattara passe près d’ouvrir le score à deux reprises. D’abord à la 19e, à la conclusion d’une contre attaque menée depuis soixante mètres, dans la surface, plein axe il  écrase sa frappe sur Glodjinon. Puis à la 21e il profite d’un décalage de Sidney Sylla mais voit sa frappe finir le petit filet. Ils finiront par trouver la faille sur coup de pied arrêté grâce au bijou de Traoré (37e). Une première période presque réussi.

En face, dans son 3-5-2 le Bénin souffre à faire le jeu et brouillon dans son animation. Remuant sur le front de l’attaque, Warys Aboky a été le béninois le plus dangereux en signant la première frappe cadrée des locaux des 30  mètres (14e) et une demi volée aux abords de la surface après l’ouverture du score à la 38e. Le Bénin  aussi trouvera la faille sur coup pied arrêté,  à la retombée d’un  ballon aérien mal apprécié par le gardien burkinabé, le milieu des Requins Ogoulola marque son premier but international (41e).  Le Bénin a été plus efficace que productif.

Encore un come back

A la reprise, Omar Tchomogo , revient à son 4-3-3 habituel , le Bénin fait meilleure impression dans l’impact et joue haut. Les Burkinabès jouent un peu plus bas et placent des coups comme la percée de l’arrière gauche Yacouba Coulibaly qui est relayé par Sylla qui voit sa frappe rebondir sur Glodjinon dans les seize mètres (51e). Les visiteurs se signalent à nouveau sur coup franc  mais la reprise à bout portant de Bassirou Compaoré est bloquée par encore par Glodjinon (59e). Enorme. Les Ecureuils ont du mal à s’approcher des buts adverses et le Burkina Faso va repasser devant. A la réception d’un joli service de Lingani , Traoré place une tête victorieuse et signe le doublé (77e).

En fin de match le Bénin aura sa minute de sursaut. Sur un centre de Rodrigue Fassinou , Armand Ouedraogo a failli marquer contre son camp en dégageant en coner. Dans la foulée les Etalons craquent et concèdent un pénalty suite à une main dans la surface. Mama Seibou ne tremble pas et égalise (82e). 2-2. Les Ecureuils reviennent une nouvelle fois sur coup de pied arrêté. Un état d’esprit à retenir mais des progrès à faire dans le jeu avant le Togo en juillet. Bilan des matches de préparation deux nuls et une défaite.

Géraud Viwami

Feuille de match

Stade : Mathieu Kérékou

Arbitre : Gustave Tohouegnon

Bénin – Burkina Faso 2-2

Bénin : Glodjinon- Adjanakou (Raimi 58e) , Koukpéré © , Yarou- Fassinou, Bah-Yéré- Seibou, Ogoulola , Houngbédji (79e)-  Dah Achefon (Koukpo 41e (Elegbede 84e ), Aboky (Agnidé 58e)

Coach : Omar Tchomogo

Burkina Faso

Sawadogo-  Tapsoba , Beao, Yacouba (S. Traoré 63e ) , Ouedraogo- Sylla (Sanou 68e), Compaoré (Karambiri 80e), Ouattara (Barro 68e  )L.Traoré , Lingani, Sylla

Coach: Idrissa Malo 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *