Sessegnon et Bertrand Traoré : Deux hommes-clés parlent du match (Exclu)

bertrand traoré sessegnon au stade du 4 aout

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La clé du match selon Sèssegnon

« A nous d’avoir beaucoup de maitrise surtout en début de rencontre »

« A Cotonou on a eu du mal a rentré dans le match, on a su travailler là-dessus. Maintenant on joue à l’extérieur contre une équipe du Burkina Faso qui va jouer chez elle. On s’attend à un début de match avec beaucoup de folies donc à nous d’avoir beaucoup de maitrise surtout en début de rencontre. Après je pense qu’on a les moyens pour produire du jeu, mettre cette équipe burkinabè en difficulté. On a travaillé au mieux lors des deux, trois jours qu’on a eus après le match aller. On espère que demain (Ndlr : ce soir) on aura la qualification »

 

Interview exclusive de Bertrand Traoré, attaquant des Etalons

«Il faut concrétiser nos occasions »

Titulaire et auteur d’une grosse occasion manquée face aux Ecureuils mardi dernier, le milieu offensif de Chelsea, Bertrand Traoré s’est confié à nous  juste avant la dernière séance d’entrainement des Etalons.

 

Vous pensez avoir les armes pour passer le Bénin ?

On peut le faire, on est confiant.

Qu’est-ce qui vous a manqué sur le match de Cotonou?

On a manqué de réussite,  c’est tout !

Vous aviez baissé le pied en seconde période. Vous jouiez le nul ?

Non pas du tout, on a joué pour gagner.  On a manqué de réussite. Je pense qu’on était meilleurs que le Bénin dans le jeu mais à la fin ils ont gagné et c’est tout.

Qu’est ce qui pourrait faire la différence sur ce match retour?

On doit rester concentrés, concrétiser nos occasions, ce qu’on n’a pas pu faire à l’extérieur.

Quelle impression, l’équipe béninoise vous a laissé après ce match aller…

Je pense que (hésitation)… c’est  nous même qui a avions fait gagner le Bénin. Je ne vois pas ce match par rapport à l’équipe béninoise. Tout va se jouer de notre côté, si nous jouons bien  comme on l’a fait au Bénin et surtout que nous concrétisons nos occasions, nous passerons.

Entretien réalisé par Géraud Viwami à Ouagadougou

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *