Le mercato 2013 : Badarou, Barazé, Suanon, Sèssegnon et Djigla , tout ce qu’il fallait savoir sur les béninois

 

Les derniers pays ayant rallongés leur délai de fermeture sur le marché de transfert ont fermé.  C’est le moment de faire le point sur les mouvements des joueurs béninois. Un record a été établi, une dizaine de joueurs béninois ont quitté le Bénin au cours d’un même mercato pour des destinations  fiables. C’est une première ! De David Biaou à Stéphane Sèssegnon. Il y les cinq gros coups de l’été et le reste des mouvements. Suivez le guide.

Sèssegnon, le coup inattendu

Dans les dernières  heures du mercato européen Stéphane Sèssegnon a quitté Sunderland pour West Brom Wich , un autre club de la première league anglaise.  Revenons sur  ce départ inattendu. Après son départ avorté à Arsenal la saison dernière le capitaine de la sélection béninois semblait encore bien parti pour rester à Sunderland cette saison.  Le club a changé d’entraineur, Di Canio  a recruté 14 nouveaux joueurs. Le technicien italien disait le béninois intransférable sauf s’il trouvait des remplaçants équivalents en attaque et au milieu. Son vœu sera exaucé. D’abord l’attaquant américain Jozy Altidore débarque puis  le milieu offensif  coréen Ki va arriver en prêt en provenance de Swansea. L’homogénéité du groupe n’était plus la même. Sunderland décide de céder l’ancien parisien au plus offrant. Alors qu’il semblait se diriger vers un paradis financier au Qatar, un accord avait été annoncé avec Al Jaish. Sauf que dans les dernières heures, West Brom wich , qui venait de céder l’attaquant nigérian Peter Odemwingie à Cardiff , rentre dans la course et s’aligne sur les exigences financières de Sunderland. Le challenge était plus reluisant pour Sèssegnon qui n’a pas hésité à signer chez les baggies et rester en Angleterre. A 29 ans il a fait ses débuts contre son ancien club d’ailleurs en marquant pour ses débuts réussis. Comme on se retrouve…

David Djigla, un gros pari

Deux essais en l’espace d’un an, une coupe d’Afrique junior  ont suffit à David Djigla pour  convaincre les girondins de Bordeaux de l’enrôler. Avant il a fais toutes ses classes dans le football dans affilié à son centre de formation, en division amateur puis  en ligue 2 béninoise. Après deux saisons aura la reconnaissance nationale. D’abord lancé par Amoros chez les A alors qu’il avait à peine 17 ans. Il sera un artisan principal avec juniors lors de leur parcours de 2013 des éliminatoires à la Can en Algérie.  Dribleur percutant, Djigla est très prometteur comme ailier dans le style de Nani ou du phénoménal Cristiano Ronaldo. Les girondins ont misé sur lui avec  un contrat de trois ans l’apprentissage va commencer d’abord avec le groupe CFA des bleus et marines.  Ce gamin de 18 ans est un talent à suivre.

Barazé, logique départ

Il y a un an il aurait pu rester en Oman, mais c’est finalement au Maroc qu’il a posé ses valises cet été. Après une très bonne saison avec le Mogas 90. Il a vite pris du poids au club au point d’être promu capitaine alors qu’il venait d’arriver. Il était clairement au dessus du lot dans le championnat béninois. Il faisait partie des rares joueurs locaux à être très régulier avec la sélection A. En mai dernier  il débarque à l’Hus Agadir sur invitation du club pour un essai. En quelques jours, Moustapha Madih, le coach du club est convaincu. Barazé va s’engager  pour trois ans et partir en stage de pré-saison avec le club. Il joue son premier match officiel  le dimanche 02 septembre dernier en entrant en jeu contre El Jadida. Auteur d’une très bonne prestation avec les Ecureuils face au Rwanda le 08 septembre dernier il a une fois encore prouvé toute sa qualité et sa progression dans son jeu. Celui que l’on surnomme « Thiago Silva béninois » a déjà connu  quatre titularisations en six journées de championnat. Il a été repositionné en milieu défensif.

Nana Badarou, le roc désiré

Grosse révélation de la saison dernière sous les couleurs de l’Aspac en championnat et en ligue des champions. Il avait déjà marqué un gros point en étant titulaire lors de sa première sélection contre l’Algérie. Il ignorait que quelques jours plus tard il rejoindra ce pays. En quête de renfort défensif, l’ASO Chlef craque sur le profil du puissant défenseur formé au Cameroun. Il rejoint le club la veille de la fermeture du marché et signe son contrat de trois ans. Il sera même titulaire lors de son premier match.

Suanon le tueur des surfaces

Sa signature a fais la une  des meilleurs sites sportifs africain qui le présente déjà comme un crack. L’Etoile du Sahel a fini par officialiser la venue du prodige béninois Abdel Fadel Suanon en juillet dernier. Arrivé au club six mois plutôt, il a du attendre ses 18 ans pour signer son contrat pro. Le club tunisien l’a piqué in extremis devant  Sochaux qui était aussi sur le dossier.  Pour rappel Suanon s’était révélé en 2010 en finissant meilleur buteur du championnat local avec 14 buts en 16 matches sous les couleurs du Mogas 90. Attaquant polyvalent capable de jouer sur les flancs et aussi en meneur de jeu, Suanon à un sens du but bien au point et marge de progression certaine. Tenez pour ses débuts avec la réserve de l’Etoile il compte trois buts en deux apparitions dont un doublé magistral. Faudra quand même confirmer…

Mercato express

Le solide défenseur béninois Junior Salomon (26 ans) évolue depuis la fin de la saison dernière dans le championnat nigérian sous les couleurs de Bayelsa United après quelques mois seulement à l’Uss Kraké.

Le milieu offensif Abdel Bouraima (19 ans), formé au centre Right To Dream au Ghana a été à nouveau prêté à l’Orgryte en deuxième division suédoise. Bouraima avait déjà été prêté  au BK Hacken en première division suédoise.

Valerenga (D1/Norvège) a prêté son attaquant Sidoine Oussou  (21 ans) au Kesckemeti en première division hongroise. Oussou avait déjà prêté à Visé en D2 belge la saison écoulée mais il n’a disputé la moindre minute puisque blessé toute la saison.

Passé sans grand succès au COD Meknès dans le championnat marocain où son   club a été relégué la saison dernière, l’attaquant international Mohammed Aoudou a rejoint le promu algérien de la  Js Saoura. Proche de Sétif il y quelques années, à 23 ans Aoudou découvrira finalement le championnat algérien.

Après son contrat de 5 ans non validé à cause du nombre d’étranger présent dans le club. L’attaquant Jacques Bessan (20 ans)  a rejoint à nouveau l’ES Zarzis en deuxième division tunisienne. La durée du nouveau bail est d’un an avec une autre en option en cas de montée.

A la relance dans le championnat local depuis trois saisons, Christian Kotchoni (26 ans) a signé 3 saisons au Fc Cape Town en deuxième division sud africaine.  Le géant béninois (1.95m), passé par l’As Police est annoncé comme un renfort de taille pour le club qui joue la montée.

Le FC Cape Town a réussi un coup double sur le marché béninois puisque le défenseur central de Tonnerres Durand Rock Ayité aussi a été enrôlé pour trois ans.

L’attaquant international Franck David Gnahoui  se relance en troisième division tchèque au Fc Brozany.  Après deux saisons galères dans au Bénin d’abord à l’As Tonnerre où il n’a presque pas joué puis à Energie Fc  en deuxième division où il a eu plus de temps de jeu. Gnahoui retrouve un pays qu’il connait pour y avoir évolué entre 2008 et 2010.

Le défenseur international  Arsène Menessou à quitté la Louvière Centre en troisième division belge pour  Virton club de deuxième division belge.

Prêté la saison dernière par Zulte-Waregem au Fc Brussels en D2 belge. L’attaquant bénino-belge Frédéric Gounongbé a définitivement signé avec le Fc Brussels pour une saison. Auteur de 11 buts la saison écoulé il sera l’une des pièces maitresses offensives du club.

Le milieu offensif international Pascal Angan a quitté le CR Belouiziad pour Ismaly en Egypte. Son transfert a été entaché d’un différend de non paiement de salaire qui l’a opposé au club algérien qui a failli faire échouer les négociations.

Relégué avec Cherbourg de National en CFA, le milieu défensif international David Biaou (24 ans)  a rejoint un autre club de CFA à savoir : Les Herbiers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *