Football/ Finale coupe Valère Glèlè/ Soleil-Aspac 1-0 : Adam Mohamed donne à l’Aspac une leçon de réalisme

 

 

Une relance longue vers l’axe central de l’Aspac, une hésitation et puis la belle accélération de Mohamed Adam qui bat Saturnin Allagbé. (1-0 ; 90’). Soleil a eu l’Aspac à l’Usure dans un match ou les 10 meilleures occasions étaient portuaires.

 

Aubay

Deux tirs d’Adam Waidi, une tête plongeante manquée de Loba montrent que l’Aspac domine outrageusement ce début de match face à une équipe de Soleil en panne de solutions offensives, mais qui peut compter sur une bonne solidité défensive. A l’image de ce centre contré d’Atchègo vers Waidi au second poteau (20e). La meilleure occasion de la première période sera portuaire avec Loba qui frappe en force sur un gardien de but bien campé sur ses appuis. Score nul vierge à la pause avec un début de seconde période en faveur de l’Aspac. La première action des portuaires est limpide. Décalage de Bouraïma pour Waïdi à droite. La défense de Soleil Fc veille au grain (46e). Loba à nouveau va se mettre en évidence. Un beau gâchis en fait, car l’attaquant préfère une frappe dans l’angle fermé pendant que deux partenaires au point de penalty attendent le ballon qui finit largement au-dessus des buts adverses (54e). Les combinaisons se multiplient du côté des bleus face à des jaunes toujours bien en place en défense. Kassa part de son arrière base et sert Waïdi qui remise. L’arrière gauche de l’Aspac centre pour une tête de Loba au premier poteau. C’est cadré mais bien capté (62e). Une autre action quasiment identique va intervenir pour, à la conclusion, la tête de Bouraïma sans danger quoique spectaculaire (65e). La réplique des jaunes de Soleil Fc est belle. Allagbé stoppe sur sa ligne le ballon (67e) !

 

Soleil Fc, le hold up parfait

Dans les 20 dernières minutes, Owunka entré en jeu va être super actif, mais toujours aussi peu efficace. Une fois à la passe, une deuxième fois à la frappe, Owunka le nigérian et les siens butent sur un double arrêt (69e). Derrière, Fanou montre quelques signes de fébrilité avec cette faute grossière sur Bessan qui partait au but (73e). Le coup franc sifflé est tiré largement à côté. La balle du 1-0 est pour Bouraïma dans ce dernier quart d’heure. Bouraïma manque de lucidité en tournant beaucoup en rond dans les 16 mètres avant de placer une frappe qui ne surprend pas le gardien adverse (75e). Dommage.

L’Aspac grille peu à peu ses cartes et va redonner de l’éclat à Soleil Fc. Un appel de Jacques Bessan alors hors-jeu permet à Adam Mohamed de se jouer de la naïveté défensive de l’axe central portuaire pour filer battre Allagbé. (1-0 ; 90e).

Les portuaires courent après le score, et Owunka va s’offrir un slalom à l’entrée des 16 mètres adverses. Il obtient un coup franc. Bouraïma compte sur sa force pour marquer, c’est à côté. Soleil Fc remporte le trophée du tournoi Valère Glèlè.

 

 

 

 

Auteur : Rolland

journaliste sportif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *