Encadrement technique: Nobilo, comme une erreur de casting..

(Incompétent ou novice ?)
« Le public béninois est difficile », dixit Koffi Olomidé. Au fil de ses concerts, il a compris que quand on n’est pas au niveau, on doit rester humble et comprendre que le Béninois est connaisseur. Il a promis gagner avec la manière. La victoire n’y était pas, et la manière était absente. Alors, a-t-il déçu ? Oui ! Ne faisons pas de la communication sur le dos de la douleur du contribuable. Mais faut-il qu’il porte tout seul la responsabilité, non. Le cadeau était empoisonné. Son seul tort, avoir accepté de gagner l’argent facile.
Son parcours en ligue2 française, n’est pas une solide référence pour encadrer une sélection nationale. On a viré Dussuyer qui était précédé avant d’arriver au Bénin, d’une réputation de quart de finaliste avec la Guinée en 2004. Ceux qui sont allés chercher Nobilo se sont basés sur une approche de Club. Avoir des joueurs toute l’année pour bâtir un collectif solide. Pour le Cifas, il serait certainement un homme providentiel capable de remporter le titre de champion du Bénin. Pour ça, il est certainement compétent.
Mais pour avoir en 3 jours une sélection solide avec des joueurs venus de tous horizons, il faut un esprit commando qui n’est pas donné à tout entraîneur. Nobilo est encore un bourgeois venu de sa Bretagne tranquille et douillette. Le Bénin pour lui reste un champ de bataille. Et là, il a été piégé par le décor, grandiose, malgré un stade juste rempli au 70%. Il a été comme nos flics face aux braqueurs nigérians qui tirent comme des dingues. La différence entre les deux catégories est que les uns ne tirent que durant des exercices et que les autres tirent pour tuer. Comparaison sanglante et osée, j’avoue. Mais le foot de haut niveau est comme une guerre, et Nobilo n’est pas encore un mercenaire. Il est compétent pour des clubs, mais pour une sélection nationale plusieurs fois Canistes, avouons que c’est un novice dépassé par les événements du dimanche. Dommage pour l’argent du contribuable.
Aubay

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

1 réflexion sur « Encadrement technique: Nobilo, comme une erreur de casting.. »

  1. On ne se prive pas des talents de Oyounbiyi et Reda Johnson comme ça. C’est joueurs ont été écartés en raison de l’incompétence de la fédération et sur des motifs farfelus, et Anjorin en paie le prix. Tout le travail de Dussuyer est anéanti et au revoir à la CAN. Il ne faut pas oublier qu’on avait battu le Ghana avec le travail de Dussuyer, mais le football est un travail de professionnel aui ne tolère pas la médiocrité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *