France : Ligue 2 , 2020-2021 , les internationaux béninois à suivre

La ligue 2 française 2020-2021 sera lancé ce soir. Six voire sept internationaux béninois seront à suivre dans cette compétition. Découverte.

Saturnin Allagbé (26 ans, Niort) , dans la peau d’un capitaine

. Titulaire indiscutable dans les cages depuis 2016 , ce sera son cinquième exercice d’affilée en tant que numéro un. Avec 111 matches en L2 au compteur , il s’est vu confié le brassard de capitaine. Une nouvelle responsabilité pour l’ancien portier de l’Aspac qui a vu sa saison écoulée tronquée par une blessure à la cheville où il n’a disputé que 13 rencontres pour 4 clean sheet  au final. Si les chamois doivent réussir  leur année , ce sera pas sans compter sur leur dernier rempart qui en plus est devenu un cadre dans le vestiaire. Sauvé in extremis par la 17e place , la précédente saison est à oublier pour un club qui part sur un nouveau cycle avec un nouvel entraîneur et une nouvelle présidence. Au club depuis 2014, le gardien des Ecureuils entame ce qui pourrait être sa dernière sous les couleurs niortaise, tant il figure les tablettes de clubs plus huppés depuis plusieurs mois.

David Djigla (24 ans, Niort) , Enfin pour l’éclosion

Freiné par de multiples blessures , on espère toujours qu’il pourra (enfin) réaliser un exercice à la hauteur de tout son potentiel. L’ailier international béninois a du vécu dans un championnat où il cumule 117 matches mais doit soigner ses chiffres seulement 8 buts et 8  passes décisives depuis 2015. Des axes de progrès évidents pour l’ancien bordelais qui va débuter sa sixième saison sous les couleurs de Niort qui l’a prolongé d’une année supplémentaire. Un peu comme une dernière chance pour l’ancien bordelais.  A l’image de son ami et coéquipier , cité plus haut , il figure aussi dans le groupe retenu pour affronter Guingamp ce soir.

Cédric Hountondji (26 ans, Clermont Foot), la montée en puissance

Après des expériences mitigées aux USA puis en Bulgarie, il a retrouvé la lumière en Auvergne où il a débarqué en juillet 2019.  Le joueur formé à Rennes s’est rapidement imposé dans l’axe de la défense en sortant des copies très correctes en 21 matches. Nommé parmi les meilleurs défenseurs dans l’équipe type des Fans de Ligue 2 , le club s’est empressé de lui proposer une prolongation jusqu’en 2023. Une belle marque de confiance. Cadre dans le groupe , l’international béninois est vice-capitaine et bénéficie de la confiance de  son coach Pascal Gastien. 5e  avant l’arrêt prématurée de la saison 2019-2020 , le club repart avec autant d’ambitions pour aller titiller les premières places et peut compter sur son numéro 4 qui débutera sixième saison dans l’antichambre de l’élite française.

Jodel Dossou (28 ans, Clermont Foot) , le factor X  attendu

C’était l’une des surprises du mercato de le voir débarquer au club. L’ailier arrive avec pour objectifs principal de porter le club vers une promotion. Considérée comme une recrue de poids , il sort d’une saison accomplie en première division autrichienne , 7 buts et 5 passes décisives et une qualification en tour préliminaire décrochée avec son ancien club, Hartberg. Joueur de vitesse et de percussion, Il est attendu comme le facteur X pour faire des différences avec son numéro 24 dans le dos , il rejoint un autre international béninois. Baptême de feu , espéré ce soir lors de la réception de Caen au stade Gabriel Montpied pour sa première  en France.

Sessi d’Almeida (24 ans, Valenciennes) , en route pour la confirmation

En quittant, Yeovil Town (D4 anglaise), il  a pris un pari de revenir en France après une Coupe d’Afrique réussie avec les Ecureuils en Egypte l’été dernier. En 24 apparitions et un but (magnifique) il a mis tout le Nord d’accord sur son potentiel. Bagarreur et travailleur dans l’âme , il a affiché des progrès tactiques et techniques au point où le club n’a pas hésité à étendre son bail jusqu’en 2023. Désormais indéboulonnable dans le onze du coach Olivier Guégan , l’ancien parisien doit monter en régime sur ce deuxième exercice afin de viser plus haut à l’image de son club qui a terminé 7e en 2020. Premier test ce soir contre Pau.

Chabel Gomez (19 ans, Amiens), la pépite en apprentissage

C’est une promesse pour l’avenir , cité parmi les plus gros espoirs du foot béninois , une saison entre les U19 et la réserve du club a suffi pour convaincre  le coach Luka Elsner de l’intégrer au groupe professionnel pour la reprise cet été. L’international béninois marque des points en quatre matches amicaux disputés dont une titularisation. Relégué, cette saison le club picard n’a toujours pas fixé son effectif définitif, entre les départs et les arrivées espérées , il devra surement patienter pour avoir sa chance en championnat. Le staff a un œil positif sur lui.

On pourrait également également citer, son coéquipier ,  l’arrière droit Youssouf Assogba qui après avoir été lancé en amical , a été  mis à disposition de la réserve après le recrutement de l’expérimenté Mickael Alphonse pour occuper le poste d’arrière droit. A suivre tout de même.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Retour au Mans pour Khaled Adénon ?  Rodrigue Fassinou suivi par un cador africain et Adéoti rêve d’un retour en Ligue 1

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,  Didier Ollé-Nicolle pourrait rapatrier Khaled Adénon au Mans, Sessi d’Almeida a été prolongé à Valenciennes et Oumar Tchomogo a été nommé à la tête des U17 à Niort.  En fin de contrat à Auxerre , Jordan Adéoti veut revenir en Ligue 1.  Les congolais de Vita Club surveillent l’arrière droit international Rodrigue Fassinou.

 

Khaled Adénon relancé par Ollé-Nicolle au Mans ?

Sans club depuis son départ du club saoudien d’Al Weddah en septembre dernier , Khaled Adénon (34 ans) devrait reprendre du service cet été. Le profil du formé à l’Asec plait beaucoup pour son expérience ,  62 matches de Ligue 1 et 127 de Ligue 2. Le vice-capitaine des Ecureuils pourrait retourner là où tout avait commencé pour lui en Europe à Lemans (2008-2013) , fraîchement relégué en National 1. Le club sarthois qui vient de s’attacher les services de l’ancien sélectionneur des Ecureuils , Didier Ollé-Nicolle qui a de bonnes relations avec l’ancien amiénois. Le technicien français avait relancé , Adénon en juin 2014 en le convoquant en sélection nationale contre le Sao Tomé pour le tour préliminaire des qualifications de la Can 2015 , alors qu’il sortait d’une année de suspension par la Fifa et qu’il était sans club. Ollé-Nicolle s’est même entretenu avec Adénon avant sa prise de fonction  » J’ai reçu pas mal de manifestations me disant que j’avais fait le bon choix, dont celles de Stéphane Sèssegnon et Khaled Adenon que j’avais eu sous ma coupe lorsque je dirigeais l’équipe nationale du Bénin. » a confié l’ancien niçois.  Les retrouvailles seraient parfaits pour le club qui avait soutenu Adénon pendant ses soucis avec la Fifa et lui avait même offert une prolongation à l’époque. L’ancien Mimo connait bien la National 1 où il cumule 57 apparitions entre Amiens et Luçon.

L’As Vita Club (RD Congo) surveille Rodrigue Fassinou

En pleine opération de dégraissage de son effectif où  une quinzaine de joueurs sont libérés , l’As Vita Club envisage un renouvellement massif pour le compte de la saison prochaine afin d’être compétitif dans le championnat congolais et en Ligue des Champions. Le club vice-champion de la RD Congo 2020 , viserait un nouvel arrière droit après le départ de l’ivoirien Zana Coulibaly.  L’international béninois Rodrigue Fassinou (24 ans)  serait parmi les noms sur la shortlist du  club entraîné par Florent Ibengué. Le profil et le vécu international  (12 capes) du capitaine de l’Aspac , quart de finaliste de la dernière Can avec les Ecureuils sont appréciés. A suivre.

Jordan Adéoti  rêve de revenir en Ligue 1

En fin de contrat le 30 juin prochain à Auxerre , Jordan Adéoti (31 ans) va changer de club. Le milieu défensif polyvalent se dit prêt à retrouver un projet dans l’Hexagone. Suivi par plusieurs clubs de Ligue 2 il garde un œil sur la Ligue 1 où il a un objectif précis « j’aimerais pouvoir rejouer dans l’élite et atteindre la barre des 100 matches, ce serait quelque chose de beau » a t-il révélé dans un interview accordé  au Petit Reporter du Foot cette semaine. Il a évolué dans l’élite à Caen de 2014 à 2017 avec 87 apparitions au compteur.

Valenciennes prolonge Sessi d’Almeida de deux ans

Sessi d’Almeida (24 ans) a prolongé son contrat avec Valenciennes, cette semaine ,  jusqu’en juin 2023. Arrivé libre l’été dernier en provenance de Yeovil Town en Angleterre après une Can réussie avec les Ecureuils en Egypte , le milieu défensif est revenu dans l’Hexagone trois années après avoir traversé la Manche. L’ancien parisien était lié au club jusqu’en 2021 avant d’étendre son bail aujourd’hui.

Auteur d’un retour gagnant en France , en Ligue 2 sous les ordres d’Olivier Guégan où il a aligné 24 matches pour un but , le joueur formé à Bordeaux s’est imposé dans le cœur des supporters et dans le onze type nordiste.

Oumar Tchomogo propulsé à la tête des U17 de Niort

Oumar Tchomogo est le nouveau patron des  U17 nationaux de Niort pour le compte de la saison 2020-2021. L’annonce a été fait ce mardi  dernier par le président du club , Karim Fradin lors de la présentation du nouvel entraîneur de l’équipe fanion ,Sebastien Desabre.

Membre du staff des U19 la saison dernière , l’ancien sélectionneur des Ecureuils connaît bien déjà le club. Il dirigera une catégorie désormais essentielle au club après la suppression de l’équipe U19 à partir du prochain exercice. Une belle marque de confiance dans la formation niortaise.

Géraud Viwami

Transfert : Valenciennes prolonge Sessi d’Almeida jusqu’en 2023 !

Sessi D’Almeida of Valenciennes during the Ligue 2 match between Valenciennes and Nancy at Stade du Hainaut on August 2, 2019 in Valenciennes, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport via Getty Images)

Sessi d’Almeida (24 ans)  vient de prolonger son contrat  avec Valenciennes jusqu’en juin 2023.  Arrivé libre l’été dernier en provenance de Yeovil Town en Angleterre après une Can réussie avec les Ecureuils en Egypte , le milieu défensif est revenu dans l’Hexagone trois années après avoir traversé la Manche. L’ancien parisien était lié au club jusqu’en 2021 avant d’étendre son bail aujourd’hui.

Auteur d’un retour gagnant en France , en Ligue 2 sous les ordres d’Olivier Guégan  où il  a aligné 24 matches pour un but , le joueur formé à Bordeaux s’est imposé dans le cœur des supporters et dans le onze type nordiste.

Géraud Viwami

France : En progression , Sessi d’Almeida s’éclate à Valenciennes

Sa magnifique reprise de volée inscrite contre Grenoble, élue but de la journée, a fait le tour de la toile cette semaine,  nommé dans l’équipe type des fans pour la 28e journée, Sessi d’Almeida (24 ans), indiscutable à Valenciennes est entrain d’entrer dans une nouvelle dimension en Ligue 2 française. L’ancien bordelais s’éclate.

 

600e  but de la saison

Cette semaine, il fait la Une, son but est pur bijou. Puissante et précise, sa frappe a tout de la perfection. Sa première  réalisation avec Valenciennes a été comptabilisée comme la 600e réalisation de la saison 2019-2020 en Ligue 2. Elle sera forcément l’une des réalisations de cet exercice puisqu’elle a été désigné comme le but de la 28e journée sur la page officielle de la Domino’s Ligue 2.

Et pour couronner sa prestation, Sessi d’Almeida a été retenu à juste titre dans l’équipe type de la 28e journée, élue par les fans de la Ligue 2 française.

Il n’est plus un simple titulaire, il est devenu un homme de base  dans un milieu à deux ou à trois à Valenciennes.

5e joueur le plus utilisé

Après des débuts tonitruants où il a été désigné, joueur du mois d’août et septembre, l’ancien bordelais réalise sans doute la meilleure saison de sa carrière à 24 piges en maintenant le cap. Ce n’était pas qu’un simple tube de l’été après la Can Egypte 2019 , il ne fait que monter en puissance. Cinquième joueur le plus utilisé  de l’effectif nordiste, il totalise 1894 minutes sur le terrain le tout en  23 titularisations en 24 apparitions. Des chiffres qui confirment qu’il est un homme-clé dans le dispositif d’Olivier Guégan par son activité et son volume de jeu. A dix journées de la fin de la saison, le joueur champion de France 2016  avec le PSG réalise une saison pleine avec de bons signaux.

Fougueux, il avait pour mauvaise habitude d’accumuler les fautes inutiles sanctionnées de cartons jaunes dans une débauche d’énergie , peu contrôlée. Il en a d’ailleurs récolté dix  cette saison et un rouge.  Mais, il affiche déjà de la progression sur cet aspect avec un seul jaune récolté sur les six derniers matches. Sa meilleure série sans avertissement.

Valenciennes septième à huit points de la cinquième place qualificative pour les pour les barrages pour la promotion  accueille  demain soir  Caen (13e) pour la 29e journée  de championnat  et peut compter sur numéro 4 et ses dreadlocks.

Géraud Viwami

 

France : Sessi d’Almeida signe un but sensationnel !

De retour de suspension , Sessi d’Almeida (24 ans , 24 matches en Ligue 2 en 2019-2020) a montré la voie du succès à Valenciennes (7e), vainqueur 1-3 à Grenoble (9e) ce soir en inscrivant un but sublime d’une reprise volée à la 10e minute. Sa première réalisation sous les couleurs du club nordiste n’est pas des moindres. Elle sera sans doute parmi les buts de la saison en France.

G.V.

 

Envoyé Spécial : Hountondji accueille d’Almeida,  le film du match

Comme de vieux camarades, de longues minutes après le coup de sifflet final, hier soir , ils sont restés au milieu du terrain pour une dernière causerie, épilogue d’une soirée à quatre buts , où les deux numéros 4 du soir étaient internationaux béninois. Le défenseur  clermontois Cédric Hountondji avait le sourire dans le froid d’Auvergne pendant que le milieu valenciennois Sessi d’Almeida était cuit. Récit d’un duel bénino-béninois au stade Gabriel Montpied à l’occasion de la 24e journée de Ligue 2 française.

 

Clermont domine, Hountondji concentré

A domicile, Clermont pose rapidement le pied sur le ballon, aligné à droite de la défense central avec Florient Ogier , Cédric Hountondji , est à la relance dès l’entame avec trois ballons touchés en moins de trois minutes de jeu. Mais les locaux vont se faire surprendre. Brassier centre fort au cœur de la surface de la surface, le défenseur béninois est court, Teddy Chevalier jaillit et  fait mouche 1-0. Clermont est cueilli à froid. Au loin, Sessi d’Almeida sprinte pour célébrer avec le buteur (4e)

Hountondji commet une grosse faute maladroite sur Benjamin Moukandjo et fait sermonner par l’arbitre (11e)

D’almeida, positionné en milieu défensif ,  va  toucher ses premiers ballons avec deux interceptions à droite puis à gauche (13e) Son match est enfin lancé. Il va même gagner un duel aérien suite à corner dans la surface devant Hountondji (18e). Ce dernier va s’illustrer en dégageant son camp sur centre à ras de terre, sur une action initiée par une orientation de jeu d’Almeida (20e) en face. Belle intervention.

Clermont pousse et finira par égaliser sur un centre aussi. Jimmy  Allevinah sert  le latéral droit Akim  Zédaka qui égalise d’une reprise au cœur de la surface. Positionné au second poteau sur le corner décomposé, Hountondji court féliciter le passeur (31e).1-1. Logique.

Dans la foulée les locaux font le break , sous pression ,Cuffaut marque contre son camp sur un centre de Vital N’simba. Hountondji était au départ de l’action sur une relance courte (33e). Mérité.

Malgré l’avance des siens, l’ancien rennais reste concentré et maîtrise parfaitement Chevalier sur un ballon en profondeur vicieux (36e).

Disparu sous la domination locale, d’Almeida ratisse superbement deux ballons avec un tacle glissé (37e) Il reste tout aussi vigilant en couverture sur corner, il coupe intelligemment le contre entamé par Allevinah. (38e).

Toujours concentré, Hountondji coupe une nouvelle fois une trajectoire de ballon dangereux dans la course du buteur valenciennois. (41e)

Après avoir beaucoup couru pour le collectif, timide offensivement, d’Almeida tarde à prendre sa chance sur un décalage à vingt mètres des buts, sa tentative sera contrée.

Dominateur , Clermont mène logiquement à la pause.

Le festival d’Almeida, Valenciennes craque

A la reprise,  Hountondji est toujours aussi propre sur ses deux premières interventions de la tête (47e) et (54e)

En face,  Valenciennes change d’organisation, Moukandjo descend aux côtés de d’Almeida au milieu. L’ancien parisien récupère et oriente le jeu sur une longue passe, en face Hountondji gagne à nouveau son duel (55e)

L’homme aux drealocks va même s’offrir une action de classe en s’extirpant au milieu de deux adversaires puis oriente sur Moukandjo (56e). Impeccable.

D’Almeida touche plus de ballons sur ce second acte, il en perd un qu’Allevinah n’était pas loin de transformer en but (64e). Premier avertissement.

Valenciennes fera le break avec un troisième but, sur l’action d’Almeida est devancé par le buteur Kocik bien servi en profondeur par Adrian Grbic. 3-1. Le match est plié.

Peu sollicité en seconde période, Hountondji est touché à la tête, il sort se soigner puis revient. (72e).  Il sera bien utile sur la fin. Le défenseur va dégager correctement deux ballons chauds sur centre coup sur coup (79e) et (80e).

Il va remettre ça encore avec deux dégagements précieux de la tête (88e) et (90e).

3-1, score final. Clermont, qui aligne un record d’invincibilité de onze matches sans défaites, conserve sa quatrième place après 24 journées avec 41 points et reste au contact pour la montée en Ligue 1 pendant qu’en face les barrages s’éloignent pour Valenciennes 8e avec 35 unités.

Les bonnes stats

Alignés sur l’intégralité du match, les deux internationaux ont sorti des copies plutôt correctes. A la récupération, d’Almeida a disputé et gagné quatorze ballons et affiche de réels progrès dans l’utilisation du ballon. En face, serein Hountondji a gagné neuf duels, sans trembler avec une vingtaine de passes réussies à la relance. »On a su bien réagir. On est invaincu depuis longtemps. On continue sur notre lancée » a conclu Hountondji au micro de nos confrères de Bein Sport.

 

Deux  selfies pour la route

Au stade Gabriel Montpied de Clermont , Géraud Viwami

Valenciennes : Sessi d’Almeida (encore) élu joueur du mois

Comme en août dernier , Sessi d’Almeida (23 ans, 7 matches en Ligue 2 en 2019-2020) est encore élu joueur du mois de septembre par les supporters de son club , Valenciennes. Deux apparitions seulement auront suffit pour récolter 27% des votes et conserver ce titre honorifique. Une nouvelle récompense individuelle qui confirme le bon début de saison du milieu défensif des Ecureuils dans le Nord de la France.

G.V.

France : Sessi d’Almeida, nouveau roi du Nord ?  

 

Revenu en France cet été après une bonne Can sous les couleurs du Bénin en Egypte, Sessi d’Almeida (23 ans)  a poursuivi sur sa lancée à Valenciennes en Ligue 2 française. Le milieu défensif fraîchement élu joueur mois d’août au sein de son club réalise un début de saison presque parfait.

En deux matches internationaux contre la Côte d’ivoire et l’Algérie sur la trêve internationale, il a bien confirmé son nouveau statut d’homme de base dans le milieu à trois de Michel Dussuyer. Son activité et son pressing sont devenus vitaux pour l’équilibre défensif des Ecureuils. En confiance avec le volume de jeu qui va avec, l’homme aux dreadlocks n’hésite plus à se projeter vers la surface adverse avec ou sans ballon. Des aptitudes d’un milieu box to box qu’il a développé lors de son passage en Angleterre. A 23 balais, il doit encore progresser dans la gestion de son déplacement et contrôler  sa débauche d’énergie  pour éviter des fautes inutiles souvent sanctionnées par des cartons jaunes (3 jaunes récoltés en 5 matches de championnat)  mais il apparaît déjà comme un élément en nette progression et pas que chez les Ecureuils.

Nouveau roi du Nord

Alors qu’il avait des propositions en Angleterre et Turquie, l’ancien parisien  a rejoint Valenciennes en Ligue 2 française. 13e la saison dernière le club ignorait que sa dernière recrue deviendrait le poumon de son entre-jeu. D’Almeida n’a vraiment pas perdu de temps, aligné une semaine après son arrivée, il réalise des débuts convaincants pour conserver sa place dans le onze d’Olivier Guégan. Actif et combatif il gagne rapidement le cœur des supporters en étant élu joueur du club pour le mois d’août. En 395 minutes soit cinq matches disputés dont quatre titularisations, il a mis tout le monde d’accord dans le Nord de la France. Sa bonne forme du moment n’est pas étrangère au bon début de saison du club actuel 3e  du championnat à un point du leader grâce un d’Almeida taille patron. Elu meilleur espoir lors des Bjfoot Awards 2015 , le milieu bordelais arrive bien à confirmer son potentiel. Et si c’était lui le nouveau roi du Nord?

Géraud Viwami

Transfert : Sessi d’Almeida est de retour en France

Trois années après son départ de la France , Sèssi d’Almeida (23) revient cette fois-ci en Ligue 2. Libre , le milieu défensif a signé un contrat avec Valenciennes. La durée n’a pas encore été officialisée. Il s’est d’ailleurs entraîné avec ses nouveaux coéquipiers ce matin.

Formé à Bordeaux , d’Almeida avait signé professionnel au PSG avant de filer en Angleterre avec un triplé Coupe de France-Ligue 1-Coupe de la Ligue dans son palmarès en 2016. A Barnsley (Deuxième division) , Blackpool (troisième division) et Yeovil Town sur sa dernière saison en quatrième division , il avait disputé 35 matches pour un but. Apparu à  quatre reprises en phase finale , il sort également d’une Can prometteuse avec les Ecureuils en Egypte.
Géraud Viwami