Made In Benin : Adamou Nassirou , le tueur des surfaces

A l’heure où tous les marchés sont entrain d’ouvrir leurs portes, Bjfoot  présente une série exclusive consacrée à dix  jeunes béninois  de moins de 23 ans évoluant dans les championnats locaux qui peuvent être de bonnes pioches pour l’étranger. Notre  sixième numéro  de Made In Bénin est consacré  au buteur de l’As Cotonou , Nassirou Adamou (20 ans).

 

Fidélité et progression

Quand on regarde ces chiffres et la régularité de ses performances on peut s’interroger sur sa présence en deuxième division béninoise mais il a tout ou presque pour aller plus haut. Attaquant axial de formation , il a tout appris sous les couleurs de l’As Cotonou , pensionnaire du deuxième échelon du foot béninois. Arrivé en jeune prometteur il a tout appris au club. Il s’est développé dans un effectif appelé à jouer la promotion chaque saison. Une ambition à peine voilée qui a permis au numéro 10 de s’épanouir loin des projecteurs mais avec  brio. Avant l’arrêt de la saison précédente , son club pointait déjà à une quatrième place en 20 journées disputées et croyait toujours lutter pour enfin pour une promotion  mais hélas la Covid est arrivée.  Son buteur attitré avait déjà sept réalisations au compteur sans aller au bout de son exercice. Mais le club devrait avoir du mal à le retenir tant il parait au dessus du lot.

Finisseur clinique

C’est un attaquant moderne pour résumer son style. Il peut rendre des copies très correctes dans un rôle axial comme sur un côté en position d’attaquant intérieur. Il aime l’espace et sait y bouger pour mettre en difficulté les lignes défensives adverses. Constamment attiré par le but , il a un sang froid de finisseur qui ne passe pas inaperçu. Grosse révélation locale, il était annoncé  avec insistance dans l’élite béninoise après son incroyable saison 2018-2019 où il a marqué 16 buts et délivré 9 passes décisives toutes compétitions confondues. Il sait tout faire sur la ligne offensive , presser , prendre de la vitesse et  servir en pivot. Puissant et vif , i a  une aisance technique au dessus de la moyenne pour éliminer facilement mais aussi pour  faire le dernier geste avec justesse. Sans fioriture , il a toujours le réflexe qui fait mal dans la surface. C’est un vrai tueur capable de faire gagner un match sur une seule occasion.

Courtisé de tout part sur le plan local , son club a réussi à le conserver malgré toutes les tentatives des prétendants. Et la saison écoulée , il est reparti sur les mêmes standards avec 7 buts et 2 passes décisives en 14 apparitions soit un ratio d’un but tous les deux matches. Impressionnant pour celui qui a marqué plus de quarante pour cent des buts du club cotonois sur les deux  derniers exercices. Une confirmation qui lui a valu une exposition sur le plan international.

 

Un départ inévitable

Il n’est pas passé entre les mailles du maillots des Ecureuils , il a bien participé des stages chez les U17 ,U20 et U23. C’est chez les Espoirs qu’il va finalement briller avec deux buts lors des amicaux de préparations disputés au Togo et au Burkina Faso en 2019. Arrivé à maturité ,  il suscite aussi de l’intérêt déjà à l’étranger. Il était sur les tablettes d’un club gabonais en fin d’année mais ils ne sont plus désormais seuls sur le dossier. Selon nos sources , il a une grosse côte en Tunisie où plusieurs clubs auraient déjà tenté des approches pour le débaucher dans les semaines à venir. Il sera sans doute l’une des attractions de ce marché.

Géraud Viwami

 

Fiche

Nassirou Adamou

attaquant , béninois

1m75, 21 ans , AS Cotonou

Amical: Les résultats du week-end

A une semaine du lancement de la saison , les clubs continuent de multiplier les matches amicaux. Voici quelques résultats de rencontres disputées ce week-end.

Avrankou O. (L1) – Aspac (L1) 1-0

Uss Kraké (L1) – As Cotonou (L2) 1-0

Buffles (L1) –  RC Natitingou (L2) 3-0

Panthères (L1) – All Stars Sokodé (Togo) 1-1

Football/ D2- 11e journée : As Cotonou leader, il le mérite bien !

 L’As Cotonou a repris le pouvoir. Au match nul 1-1 l’As Police alors leader avant la 11e journée, face à Eternel, l’As Cotonou a répondu par une victoire cinglante 5-0 face aux militaires de l’Entente FC.

Les deux matches se sont déroulés au stade de l’Amitié dimanche, l’u après l’autre !

Aubay

Les buts

10e minute : Maxime Sékpé accélère à droite et centre dans les six mètres pour Sidoine Malicki qui se jette au second poteau pour ouvrir le score. Le buteur-maison débloque la situation pour les siens. L’As Cotonou concrétise sa domination 1-0.

35e minute : Tout part des trente mètres, Sidoine Malicki se mue en passeur pour  Aristide Tabi qui file seul au but et bat simplement Adama Nassirou.  2-0.

36minute : Aristide Tabi, aussi, va se muer en passeur, il décale Fofana Mory à droite dans les seize mètres, le gaucher contrôle une fois et ajuste à bout portant le gardien qui avait  mal fermé son angle. 3-0. Le match était déjà plié tant l’adversaire était impuissant ! 

39minute : L’arrière gauche, Soffo Baba va marquer le dernier but de cette première période avec un peu de réussite quand même parce que son centre-tir n’avait l’air de rien mais a fini sa course au fond.

 

65minute : Sidoine Malicki, le meilleur buteur du club va s’offrir son doublé tout seul. A l’entrée des seize mètres, il s’essaye en puissance et trouve le cadre sur un tir à mi-hauteur.  Et c’était le dernier but du festival !

Homme du Match : Sidoine Malicki

Véritable homme de pointe, il a réalisé un match presque parfait avec son doublé, même s’il aurait pu faire mieux en termes de réussite. Il a été le moteur de succès grâce à son doublé et sa passe décisive !

 

Patrick Agbégninou, coach As Cotonou

« On doit rester concentrés pour la suite !»

Je tiens à féliciter mes joueurs, qui ont fait le match qu’il fallait. Et j’en suis heureux. On était plus en place surtout en première période. En seconde période, l’adversaire a été un peu plus présent. Mais on a su les presser haut c’est ce qui a fait qu’on a pu vite marquer.

On a bien fini la phase aller, il faut rester concentrés il reste encore 10 matches à faire. On a déjà connu des temps faibles comme face à l’As Police. Notre objectif c’est la montée en première division.

 

Match nul 1-1 face à Eternel : L’As Police perd le contrôle

Hier l’As Police a perdu son fauteuil à cause du nul 1-1 concédé face à Eternel. Malgré l’ouverture du score de Mamanou Allassane à la 42e, les Policiers perdent leur avantage  au score à la 52e suite à l’égalisation de Francis Houssou.

D2- 11e journée : As Police et As Cotonou, quel leader à la trêve ?

 

Les deux équipes se disputent la tête, et le moindre faux-pas est toujours fatal à l’une ou l’autre. En déplacement à Tchetti le week-end dernier, l’As Cotonou du président Imorou Bouraïma a obtenu le point du nul devant Akanké. Seulement voilà, quand le classement est serré, même un point obtenu à l’extérieur ne fait pas autant de bien. La faute à l’as Police qui a engrangé 3 points d’une précieuse victoire. 23 points contre 22. L’As Police et l’As Cotonou se livrent une lutte sans merci.

L’épisode se poursuit ce week-end et pour connaître le leader de la phase aller, il va falloir attendre dimanche à 18h. En effet, les policiers encadrés par Omer Gbégnon affrontent Eternel à 14 heures au stade de l’Amitié de Cotonou pour tenter de conforter leur place de leader. Juste après, sur le même stade à 16h, les protégés des coaches Patrick Agbégninou et Raoul Zamba vont affronter les militaires de l’Entente Fc. L’As Cotonou devra dominer les militaires pour espérer coincer les policiers au classement !

Aubay

Dimanche au stade de l’Amitié

As Police –Eternel à 14h

As Cotonou-Entente à 16h

Football amateur : La D3 démarre mercredi

(Asos contre l’université et Energie – As Cotonou, deux affiches attendues)

Huit clubs sont sur la ligne départ, pour une montée en deuxième division. Cette compétition devient ainsi le troisième niveau du football béninois. 

La particularité de ce championnat est qu’elle est organisée par la fédération béninoise de football. C’est un championnat amateur pour lequel les équipes ont garanti une caution de 15 millions. Elles auront chacune, 25 licences offertes par la fédération béninoise de football. Présentation des équipes.

 Des « grands » en lice

Certains inscrits pour participer à cette première saison de la nationale sont bien connus sur l’échiquier national. Ex pensionnaires de la défunte première divison, qui n’ont pas daigné déposer leurs dossiers pour prendre part à la ligue 1, ils sont décidés à se relancer en passant par le niveau amateur. Il s’agit notamment d’Energie FC, l’université nationale du Bénin(UNB), l’Association sportive Oussou Saka (Asos). Ces clubs relèvent un peu l’image de ce championnat amateur, surtout que plusieurs d’entre eux ont gardé la plupart de leurs éléments.

Les nouveaux arrivants

Les autres clubs sont l’As Cotonou, Ayéma FC, Ndali, Jeunesse sportive de Ouidah et Keri. Si certains parmi eux ont eu à évoluer dans les ex-D2 régionales, au niveau national, ils sont à leurs premières expériences. Ceci ajoute une part d’inconnue à ce championnat amateur. La bataille s’annonce rude pour ces nouveaux arrivants dont la configuration reste encore floue. Mais qu’on ne s’y trompe pas, beaucoup parmi les responsables de ces clubs sont dans les instances dirigeantes du football. Ce ne sont donc pas des dirigeants amateurs, loin de là.

Energie – As Cotonou : aux allures de derby…

A Cotonou, la grande activité économique et la démographie font qu’à chaque niveau de compétition, on retrouve plusieurs clubs de la vile. Dans cette 3e division, ils sont tout juste deux : Energie et As Cotonou. Ils s’entraînent tous sur le même terrain à Gbégamey, quartier populaire de la ville de Cotonou.

L’un appartient à la société d’énergie électrique et a goûté à la D1 des années durant et reste détenteur de 2 coupes de l’indépendance sur les 3 dernières. L’Autre, As Cotonou, reste une modeste montée il y a quelques quatre ans par Imorou Bouraïma ex-assistant du ministre des sports, et ses amis.

Entraînée par Patrick Agbégninoun, ex-joueur du Mogas en D1 dans les années 1990, l’As Cotonou s’est offert le luxe de dominer en match amical, l’Aspac, actuel leader de la Ligue1.

La vraie compétition débute demain jeudi, en match décalé pour ces deux équipes de Cotonou. Un derby déjà très attendu.

Aubay & Géraud Viwami  (coll.)

Le programme des 3 premières journées

 

1e journée

Date      Match n °            Rencontres        Heure   Lieu       Score

M 28-04-2010    01           AKANKE    #   JSO             16 H       TCHETI 

M 28-04-2010    02           ASOS   #   UNB  16 H       PORTO-NOVO 

M 28-04-2010    03           AYEMA   #   KERI              16 H       COTONOU II     

J 29-04-2010       04           ENERGIE   #   ASC             16 H       COTONOU II