Can Cameroun 2021 : Le débrief des huitièmes de finale

Après les huit matches des huitièmes , on connait désormais le tableau des quarts de finale. Entre surprise et histoires inattendues, on vous présente le débrief des huitièmes.

 

Cameroun – Comores 2-1 : Du cœur comme les Coelachantes

C’était comme David contre Goliath sauf que cette fois-ci, le petit  n’a pas eu  gain de cause. Privé de douze éléments dont le coach principal et deux gardiens de buts testés positifs à la Covid, c’est l’arrière latéral d’Ajaccio Chacker Alladhur qui a été aligné dans les buts. Sans renier leur fond de jeu, les comoriens, réduits à dix au bout de cinq minutes, ont tenu la dragée haute au pays organisateur. Youssouf M’Changama sauve l’honneur sur un coup franc magnifique. Bref, c’est le Cameroun qui est qualifié mais c’est les Comores qui ont reçu les félicitations.

Burkina Faso – Gabon 1-1 (7-6 tab) : Les Etalons au bout du suspens

C’était une histoire de nerf dès le début. B. Traoré manque un pénalty puis marque dans la foulée. Ensuite; les Etalons vendangent et se font rattraper par un but égalisateur de E. Manga en fin de match alors que les Panthères sont réduits à dix. Finalement les tirs aux buts sourissent à la bande à H. Koffi, qui s’offrira des saltos spectaculaires en guise de célébration. Les gabonais ont été accueillis en héros à Libreville pour avoir fièrement défendu le pays dans un contexte extra sportif compliqué. Le Burkina Faso est en garde pour les quarts de finale.

Nigéria – Tunisie 0-1 : Les Aigles de Carthage volent plus haut

C’était la première grosse surprise de ce tour. Après avoir fait forte impression au premier tour, le Nigéria est tombé face à une équipe tunisienne disciplinée et patiente. Une frappe vicieuse de Msakni et une faute de main d’Okoyé ont tué les ambitions des Super Eagles qui ont tout essayé sans succès dans ce match. Un jour sans symbolisé par le carton rouge écopé par Alex Iwobi quelques minutes après son entrée sur la pelouse. La Tunisie est à considérer maintenant.

Sénégal – Cap Vert 2-0 : Sonné, Mané délivre les Lions

C’était un match compliqué. Les lions sénégalais s’en sont remis à Mané pour trouver la faille face à des adversaires qui ont terminé la rencontre à neuf. Pourtant sonné après un choc à la tête, l’attaquant de Liverpool a enlevé une belle épine du pied pour son équipe avant que Dieng ne tue le match. Même en infériorité, le Cap Vert est passé près d’égaliser à plusieurs reprises. Sans vraiment pousser dans le jeu, le Sénégal sera au rendez-vous en quarts.

Guinée – Gambie 0-1 : Barrow d’honneur

C’était la sensation de ce tour. Fidèles à leur principes de jeu, solides derrière et vifs devant , les gambiens ont été plus réalistes que les guinéens. Un super enchaînement de sa star Barrow a été suffisant pour plier le match. Le Syli n’a pas sur réagir comme il le fallait pour sauter le verrou malgré les occasions. La Gambie a même terminé à dix sans trembler. Pour une première participation, ils se hissent en quarts de finale. Le rêve continue.

Mali – Guinée Equatoriale 0-0 (5-6) : Les Aigles sans plume

C’était la deuxième surprise de ce tour. Face à des maliens plus habiles dans le jeu et qui ont vendangé des situations nettes, les guinéens ont scellé leur qualification aux tirs aux buts. Ovono a été le héros avec deux tentatives stoppées pendant la séance. Des regrets pour les Aigles et de la satisfaction pour le Nzalang qui disputera un troisième quart de finale pour une troisième participation à la Can. Quelle bonne habitude.

Côte d’ivoire – Egytpe 0-0 (5-6 tab) : La bête noire n’a pas changé

C’était le choc attendu de ce tour. Dans le contenu le match a été à la haute des espérances. Les ivoiriens peuvent regretter les occasions manquées tout comme l’Egypte d’ailleurs. Gabaski, gardien remplaçant qui a pris la place de Shenawi blessé en cours de match a été le héros des tirs aux buts en bloquant la tentative de Bailly, malheureux. Les Elephants échouent une nouvelle fois contre leur bête noire à la Can. Revanche en 2023, à Abidjan? En attendant, l’Egypte est désormais redevenu un candidat crédible pour la victoire finale.

Maroc – Malawi 2-1  : Les Lions ont sortis les griffes

C’était une affiche piège et le Maroc s’en est sorti. Mango a lancé les hostilités avec un super but de loin. Ensuite, les Lions ont longtemps buté sur la défense malawite avant la délivrance. En Nesry égalise avant la pause. Puis Hakimi va plier un match largement dominé par les siens par un super coup franc. Le Maroc a assuré comme un favori sa montée en puissance. Fini le traumatisme vécu face au Bénin en 2019. Ils seront attendus en quarts.

Géraud Viwami 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.