Entretien : Saturnin Allagbé « Je n’ai pas hésité quand Valenciennes m’a contacté »

Arrivé quelques heures avant le premier match de Ligue 2 contre Niort, Saturnin Allagbé a accordé sa première interview sous ses nouvelles couleurs. Début de saison, intégration, projection, le portier béninois s’est confié.

Comment se passe votre intégration ? 

Super bien ! C’est un super groupe, j’ai été bien accueilli par les joueurs, le staff, tous les membres du club. Quand c’est comme ça, on se sent bien dans sa peau. Je ne suis pas venu ici pour prouver quoi que ce soit mais pour jouer, avoir du temps de jeu. Les dirigeants et le staff m’ont fait confiance, maintenant je suis là pour aider le club à atteindre ses objectifs.  Quand j’ai eu l’opportunité d’échanger avec le coach et Jérémie Janot (ndlr : l’entraîneur des gardiens), je n’ai pas hésité une seule seconde.

Comment vous sentez-vous après cette défaite contre Nîmes ? 

Faire aucun arrêt et prendre trois buts, c’est forcément frustrant. Quand tu es gardien de but, tu te poses aussi constamment des questions. Tu te dis, si j’avais fait si, si j’avais fait ça, peut-être que… A un moment donné, il faut aussi que je puisse m’imposer davantage pour commander davantage mes coéquipiers sur certaines phases de jeu comme les coups de pied arrêtés. On a pris deux buts sur coups de pied arrêtés sur les deux derniers matches, forcément je m’en veux. C’est compliqué mais il faut essayer de bien se préparer pour les prochaines échéances. C’est plus important que ce qui a déjà été fait. C’est passé, c’est derrière nous. Il faut désormais se reconcentrer, corriger ce qui n’a pas été fait de bien pour aborder d’une meilleure manière les prochains matches.

Ce début de saison est quand même compliqué…

C’est encore plus dur au regard de ce qu’on propose depuis le début de saison. On mérite beaucoup mieux en termes de résultats. Maintenant, on est en Ligue 2 et on sait aussi que c’est un combat permanent. C’est à nous de ne pas baisser les bras, de ne pas douter et ça va forcément payer. Au fil des matches, on prend de la maturité et il suffit d’un déclic pour que ça reparte de l’avant. C’est tous ensemble qu’on va réussir à atteindre nos objectifs.

Le déplacement à Nancy est déjà très important au regard de ce début de saison…

On avait à cœur de gagner tous les matches depuis le début de saison. Quand tu joues et que tu ne gagnes pas, c’est difficile. L’objectif est d’être dans la continuité de ce qu’on a bien fait sur les derniers matches tout en concrétisant par une victoire.

Avant l’intérêt de Valenciennes, était-il envisageable de refaire une saison à Dijon ? 

A la fin de la saison dernière, c’était une opportunité. Puis, il y a eu le recrutement de Baptiste Reynet et on m’a clairement signifié que je passais numéro 2. J’avais pour objectif de jouer, après la saison dernière qui était compliquée, je n’ai donc pas hésité une seule seconde quand Valenciennes m’a contacté. L’objectif du club est de se battre pour le top 5, on est prêt à lutter pour ça. C’est important pour un joueur d’arriver aussi dans un club où les objectifs sont clairement définis.

Propos recueillis par Arthur LASSERON

Source : 11valenciennois

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.