France – Ligue 2 : Comment Hountondji est devenu un patron à Clermont

Si c’est plus évident de parler de la belle saison en cours de Jodel Dossou (28 ans) auteur de sept buts et deux passes décisives au sein  de l’attaque de Clermont, en Ligue 2 française , son compatriote Cédric Hountondji (27 ans) règne autant en défense centrale. Il rayonne même au sein de la meilleure défense du championnat. On vous explique comment l’international béninois est devenu un patron en Auvergne.

 

Meilleure défense de Ligue 2

Oui , vous avez bien lu, Clermont actuel troisième de Ligue et candidat déclaré pour la montée après 25 journées possède la meilleure défense du championnat avec seulement 16 buts encaissés. A titre comparatif les deux premiers , Toulouse et Troyes ont encaissé 29 et 20 buts. La défense est bien la base d’un jeu clermontois plébiscité comme l’un des plus attrayants dans l’antichambre Hexagonal. Hountondji n’est évidement pas étranger à cette solidité de l’arrière garde Auvergnat. Le défenseur central béninois se montre aussi impérial dans le jeu aérien du haut son mètre 95 que dans la lecture et la construction du jeu. Indiscutable, il a disputé l’intégralité des 25 journées comme titulaire, soit 2241 minutes. Il fait partie des joueurs les plus utilisés de son club et même de la Ligue 2. Sobre et discipliné , il n’a écopé que de quatre cartons jaunes, il n’a jamais été expulsé sous le maillot de Clermont.

Même s’il doit encore faire des progrès sur sa présence offensive notamment sur les coups de pied arrêté , un seul but marqué cette saison, il remplit très bien sa mission première.

Ogier, le binôme parfait 

Il forme en compagnie Florent Ogier une paire complémentaire dans l’axe central. Hountondji régulièrement positionné axe droit a développé une entente presque parfaite avec son capitaine. Le duo, qui se côtoie depuis la saison dernière (17 associations) ,  a disputé tous les matches de Ligue 2 cette saison (25 associations) pour  13 clean sheet. Ils ont bouclé 50% des matches sans prendre de but. Infranchissable. Si Clermont est difficile à battre , cinq défaites sur cet exercice , la solidité de cette paire en est pour beaucoup.

La confiance du coach Gastien

Après une aventure manquée en Major League Soccer , aux Etats-Unis sous les couleurs de New York City , filiale des propriétaires de Manchester City, qui était entrainé à son arrivée en janvier 2018 par le champion du monde français Patrick Vieira. Il sera longtemps handicapé par une blessure à la cheville en Transatlantique avant de lever le camp une année plus tard. Hountondji n’a pas connu plus de succès en essayant de se relancer au Levski Sofia en Bulgarie entre mars et juillet 2019. Entre son départ du Gazélec Ajaccio en janvier 2018 et son retour à Clermont en France  à l’été 2019 , l’ancien rennais n’a disputé que 8 matches officiel. Trop peu. Pascal Gastien va lui tendre la main en Auvergne , en quête d’un défenseur central , le technicien recrute le béninois. Ce sont des retrouvailles entre les deux hommes qui se connus à Châteauroux lors du premier prêt du défenseur de Rennes  à Châteauroux en Ligue 2 en 2014-2015. Hountondji retrouve la confiance et s’installe comme un titulaire indiscutable avec son traditionnel numéro 4 dans le dos. Il boucle son premier exercice avec 21 apparitions avant l’arrêt lié au coronavirus, en mars 2020 , Clermont était 5e et barragiste. Alors qu’il n’avait plus qu’une année de contrat , le club n’hésite pas à lui offrir une prolongation jusqu’en 2023 l’été dernier. Une confiance récompensée par son coach lui confie, occasionnellement,  le brassard de capitaine pendant le stage de préparation. Considéré parmi les cadres de l’effectif , il est bien reparti pour un second exercice encore plus abouti jusqu’ici.

A 27 balais voici comment , l’international béninois est devenu une pierre angulaire au sein de la meilleure défense de Ligue 2. Un statut à confirmer encore vendredi prochain contre Ajaccio (12e).

Géraud Viwami

 

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.