Ecureuils : Quand les joueurs expriment leur déception

Sortis contre toute attente par le Malawi, les Ecureuils sont abattus, du côté des absents retenus en club et ceux qui étaient au match la déception est totale. Réactions.

« Je n’ai pas dormi de la nuit, c’est un vrai coup dur » Comme Seidou Barazé, même s’il a transformé son tir au but la nuit de samedi a été longue pour les Ecureuils. L’élimination est une pilule amère. Joint dans la soirée du samedi, le gardien Saturnin Allagbé, forfait et remplacé par Fabiyi dans les buts, manquait de mots pour exprimer sa déception « Tout le monde est abattu » disait-il pour décrire l’ambiance qui régnait à l’hôtel des Ecureuils.

Les joueurs n’ayant pas pris part au match également ont manifesté leur tristesse notamment via les réseaux sociaux. Sur Twitter Fabien Farnolle, non-éligible, ne s’économise pas pour étaler son état d’âme « Je suis dégouté » a-t-il posté sur son compte. Toujours sur Twitter Emmanuel Imorou, retenu par son club, conclu impuissamment « Bon, pas de Can 2015 »


Frédéric Gounongbé n’en revient toujours pas « On ne peut pas s’arrêter là, c’est grave » Il est aussi déçu par le calendrier qu’il trouve pénalisant « Mais ce système de mettre des matches de sélections sur des journées hors Fifa ne nous avantage pas, comme ce n’est pas une obligation pour les clubs, ils peuvent nous retenir. On n’a pas combattu à armes égales ».

Enfin, du côté des jeunes la déception semble moins dure, Mohammed Aoudou , titulaire samedi , regarde déjà vers l’avenir « C’est à nous les plus jeunes d’être prêts pour reprendre l’équipe dans les années à venir » Et Fadel Suanon conclu « C’est dur mais la vie continue »
Géraud Viwami

HUS Agadir (Maroc): Sektioui sur le banc

Après le départ de Moustapha Madih en fin de saison dernière, l’HUS Agadir a un nouvelle entraîneur , il s’agit d’ Abdelhadi Sektioui. Un ancien qui connait bien club Il a été présenté à la presse hier. L’international béninois , Seidou Barazé découvrira son nouveau coach à la reprise. Agadir avait terminé 8e du dernier championnat marocain avec 38 points.
Géraud Viwami

HUS Agadir (Maroc): Le coach Madih s’en va , Barazé regrette la phase retour manquée

Seidou Barazé (23 ans, 17 matches joués cette saison) et ses coéquipiers du Hassania Union Sport d’Agadir seront orphelins de leur entraîneur, Moustapha Madih pour les deux derniers matches de la saison. Madih et le club ont décidé d’un commun accord de mettre fin à l’aventure. L’annonce a été faite dans un communiqué officiel signé du président Habib Sidinou. L’intérim sera assuré par les adjoints Bouilas et Abdelkabir Mezyane en attendant d’acter la venue du nouveau coach pour la saison prochaine. Une décision motivée par la phase retour catastrophique du club. 4e à l’issue de la phase ils étaient en course pour se qualifier en coupe Africaine malheureusement la deuxième partie de saison sera très sombre. Agadir n’a plus gagné depuis le 08 mars dernier soit neuf journées de suite sans succès et a aligné une pitoyable série de six défaites d’affilée. Les mauvais résultats qui ont fait chuter la côte de l’entraîneur et suscité la colère des supporter. « Je n’ai jamais vécu une telle situation,, on se sent redevable envers les supporters aussi, c’est une deuxième partie de saison à vite oublier. Déjà on va essayer de gagner les deux derniers matches pour l’honneur. C’est vrai qu’on a déjà assuré le maintien , on a des regrets parce que je pense qu’on avait les qualités d’espérer mieux » confie le défenseur/milieu défensif international béninois très déçu. Actuel 9e du championnat avec 35 point , Barazé et ses amis joue à l’extérieur ce weekend le club joue la 29e journée contre le WAF de Fès et l espèrent mettre fin à ce cycle noir.

* Sur la photo troisième debout de la droite vers la gauche
Géraud Viwami

Entretien avec Seidou Barazé, de l’HUS Agadir : « Si on garde notre rythme , on peut se qualifier en coupe Africaine »

 

 

Il a débuté avec l’HUS Agadir en septembre dernier, Seidou Barazé, le défenseur –  milieu, est monté en puissance dans le championnat marocain. A quelques jours de la reprise. Il nous parle ici en exclusivité de sa première moitié de saison, ses ambitions, son rôle au club et des Ecureuils.

 

Vous avez réalisé une  phase aller presque parfaite en terminant 4e ?

Oui en quelque sorte parce que l’objectif du club c’est le maintien. Si on garde notre rythme et qu’on se qualifie pour une coupe africaine ce serait un bonus  pour nous. (Au Maroc les deux premiers sont qualifiés pour la ligue des champions africaine. Le 3e et le 4e jouent la Coupe Caf)

Comment vous appréciez globalement le niveau de la Botola (Championnat marocain) ?

C’est un bon championnat, on ne va pas comparer à ce qui se fait au Bénin. Il n’y a pas photo. Ici c’est plus technique et ca va vite. C’est très tactique aussi. C’est un cran au dessus.

Alors comment vous vous êtes si vite adapté ?

J’ai eu la chance de venir ici très tôt. J’ai fais mon essai en fin de saison dernière et je suis resté pour enchainer avec la préparation de cette saison. Donc j’ai fais l’intégralité de la pré saison, j’ai eu le temps de m’habituer à la culture, l’environnement et tout le reste.  A Agadir les gens sont adorables , une belle ville.

Moustapha Madih , le coach vous a vite fais confiance ?

Je le remercie d’ailleurs pour cela, parce qu’avoir sa chance en tant qu’étranger ce n’est pas évident. Il m’a dit de jouer sur mes qualités et c’est ce que j’essaye de faire quand  que je suis aligné.

Justement, vous avez été carrément repositionné en milieu défensif, un nouveau rôle pour vous puisque votre poste de prédilection c’est la défense centrale ?

Oui j’ai été formé en défense. Mais je suis plutôt polyvalent en sélection nationale comme en club. Même ici je suis arrivé en tant que défenseur j’ai fais quelque matches de préparation en défense et d’autres au milieu de terrain. Le coach a estimé que j’avais les qualités techniques pour rester dans l’entrejeu. Le reste c’est de l’intelligence de jeu et je m’adapte en prenant mes repères devant la défense tout simplement.

Vous avez fait 10 apparitions  (sur 15 possibles) lors de la phase aller dont 9  d’affilé en tant que titulaire au milieu, votre première moitié de saison est réussie ?

Non j’aurais préféré faire tous les matches (rires). Sincèrement c’est déjà pas mal pour des débuts, mais j’en veux encore. J’ai été touché ce qui m’a empêché de disputer la fin de la phase aller en décembre. J’ai déjà récupéré et je m’entraine normalement. Mon objectif c’est de jouer le plus de match possible pour mieux progresser encore.

Progresser pour aller vers d’autres horizons ?

Pourquoi pas ? Je n’ai pas encore la tête à cela, je veux bien finir la saison avec Agadir. Rester concentré sur la phase retour et jouer le plus possible comme je le disais.

Donc vous n’avez pas eu d’offres au  dans ce mercato ?

Rien n’est arrivé sur le bureau du club donc.Non. Mon agent s’occupe de cet aspect la. Je sais qu’il y a quand même des clubs qui renseignent sur ma situation.

Au Maroc ou à l’étranger ?

Les deux.

Vos objectifs pour cette phase retour qui débute dans quelques jours ?

Jouer, jouer et jouer. (Rires) enchainer de bons matches, les gagner pour rester en haut du classement. Aussi j’ai promis à mes potes de marquer un but au moins. On verra.  On devait jouer contre El Jadida, le samedi 08 février , mais notre match a été reporté parce qu’ils joueront en coupe Caf. Notre reprise effective sera un d’une semaine.

En septembre dernier vous étiez titulaire avec Réda Johnson en défense centrale avec le Bénin, la sélection vous l’avez toujours en tête ?

Oui toujours, c’est le rêve de tous les footballeurs du monde de devenir international. Je suis plutôt régulier en sélection donc j’essaye de garder le rythme  pour être toujours présent.

Vous pensez à la Can 2015 ?

J’ai fais plusieurs tournoi avec la sélection mais pas encore de Can j’y pense très souvent. Les éliminatoires débutent en septembre prochain. J’espère qu’on aura le temps de bien se préparer avec le nouveau sélectionneur qui sera là. Jouer la Can 2015 sera spécial pour moi parce que ce sera ici au Maroc.

Propos recueillis par Géraud Viwami

 

 

 

Ecureuils UFOA: 17 joueurs avec Suanon et Dossou en renforts

Sur les mêmes bases comme au tournoi de l’UEMOA il y a quelques semaines , Moussa Latoundji a maintenu la même charpente de joueur. L’ancien joueur d’Energie Cottbus a tout de même rappeler deux renforts de taille évoluant en Afrique. Il s’agit de l’attaquant de l’Etoile du Sahel , Fadel Suanon (photo) et de l’ailier du Club Africain de Tunis , Jodel Dossou. A noter également le retour de Junior Salomon de Bayelsa United et Garel Sossa qui joue au Libéria. Seul absent , Seidou Barazé de l’HUS Agadir , bléssé à la cheville la semaine dernière en championnat.

A préciser que c’est avec cet effectif de 17 joueurs que le Bénin disputera le tournoi de l’UFOA.

 

Gardiens: Saturnin Allagbé (Aspac); Steev Glodjinon (Uss Kraké)

Défenseurs: Jean Ogounchi (Avrankou ) , Rock Ayité (As Tonnerres), Lazadi Fousséni (Aspac) , Ousmane Makarimi (Dragons) Brice Gozo (Aspac), Junior Salomon (Bayelsa United/Nigéria)

Milieux: Jerome Bonou (Onze Créateurs); Djibril Naim (Aspac), Garel Sossa (Barrack Young Controllers/Libéria), Louis Iréké Agonhossou (As Tonnerres); Jodel Dossou (Club Africain de Tunis/Tunisie) , Femy Adjai (Jap)

Attaquants: Idrissou Bakary (Ayéma) ; Fadel Suanon (Etoile du Sahel/Tunisie) ; Eric Kintonou ;

 

HUS Agadir : Au repos pour dix jours, Barazé manquera la prochaine journée.

Touché le dimanche dernier à la cheville, Seidou Barazé (1.90m , 23 ans)  sera laissé repos une dizaine de jours. Passé à l’infirmerie, le défenseur ou milieu défensif poursuit les soins et manquera la prochaine journée de championnat contre OC Safi à domicile pour la 9e journée. Rappelons que Barazé compte déjà sept apparitions en huit journées de championnat marocain.

Géraud Viwami

Hassania d’Agadir : Le N° 2 pour Seidou Barazé

Le Hassania d’Agadir a présenté sur son site officiel son effectif pour le compte de cette saison 2013-2014. 25 joueurs sont présents sur la liste dont 4 étrangers parmi ceux-ci on retrouve l’international béninois Seidou Barazé. Son numéro officiel sera le 2 c’est d’ailleurs avec ce dossard qu’il a effectué ses débuts dimanche dernier.

Ecureuils : Le groupe (presque) complet s’est déjà entrainé

Hormis Stéphane Sèssegnon et Mouri Ogounbiyi qui devrait rejoindre le groupe ce soir tout le reste a déjà foulé la pelouse du stade de l’amitié de Kouhounou pour la première séance d’entrainement. Rappelons que Djigla et Imorou ont déjà déclaré forfaits quand à Adéoti et Koukou ils sont tous deux suspendus pour cumul de cartons jaunes.

Le groupe  actualisé

Gardiens

Saturnin Allagbé (Aspac), Steev Glodjinon  (Uss Kraké), Josiasse Sèssou (Mogas)

défenseurs 

Fousséni Lazadi (Aspac), Rédah Johnson (Sheffield Wednesday/Angleterre) , Nana Nafiou (Aso Chlef/Algérie), Anicet Adjamossi (Locminé/France) , Seidou Barazé (Hassania d’Agadir/Maroc), Oscar Olou (Romorantin/France)

Milieux

Mama Séibou (Uss Kraké) , Seidath Tchomogo (Panthères), William Dassagaté (Mogas) , Djibril Naim (As Police) , Stéphane Sèssegnon (Westbromwich Albion/Angleterre) , Mouri Ogounbiyi (Nimes/France) , Bello Babatundé (MSK Zillina/Slovaquie) Jodel Dossou  (Club Africain/Tunisie).

Attaquants

Rudy Gestede (Cardiff/Angleterre) , Michael Poté (Dynamo Dresden/Allemagne) , Mohammed Aoudou (JS Saoura/Algérie), Razak Omotoyossi (Syrianska/Suède)

Seidou Barazé signe et débute avec l’Hassania Union Sport Agadir(Maroc)

Le défenseur international béninois, Seidou Barazé s’est engagé avec le club marocain d’Hassania Union Sport d’Agadir pour trois saisons. Il a fait ses débuts  ce weekend contre DHJ El Jadida.

 

Seidou Barazé va lancer sa carrière internationale dans le championnat marocain. Mis à l’essai en fin de saison dernière, le géant béninois (1.90m) a vite convaincu Moustapha Madih le coach d’ HUS Agadir. Il a signé un bail de trois saisons. Barazé a effectué toute la préparation avec le club ainsi que les matches amicaux. Il  a effectué ses débuts le dimanche dernier à domicile contre El Jadida pour le compte de la deuxième journée. Les rouges d’Agadir se sont imposé 1-0 et l’ancien défenseur de Tonnerres de Bohicon est entré en seconde mi-temps avec son maillot floqué du numéro 2. « Je suis très heureux de pouvoir débuter enfin. Ca faisait un moment que j’attendais ça et j’espère gagner ma place, je vais me battre pour cela. Ici au club j’ai été bien accueilli l’ambiance est bonne et je me suis bien adapté ». Polyvalent, hormis la défense centrale, il peut jouer en milieu de terrain ou même arrière droit/gauche.

Né le 20 octobre 1990, Barazé a été formé au Njalla Quan Sport Academy de Limbé dans le Nord du Cameroun.  Ensuite il a évolué à l’As Tonnerre de 2009 à 2012 dans le championnat béninois. Avec le club de Bohicon, il notamment disputé la ligue des champions africaine en 2012. Ensuite  il a porté les couleurs des pétroliers du Mogas en 2012-2013 avant de prendre la direction du Maroc.

Soulignons qu’il compte 15 capes sous les couleurs nationales avec les Ecureuils toutes catégories confondues. Il fait d’ailleurs partie du groupe qui affrontera le Rwanda à Porto-Novo le dimanche 08 septembre prochain dans le cadre du dernier match des éliminatoires du mondial 2014.

Géraud Viwami

Ligue du Bénin 4e J (match en retard) : Dragons – Mogas 1-2 , Les pétroliers réussissent un coup parfait à Porto-Novo

En match retard comptant pour la 5e journée de la ligue du Bénin  le Mogas 90 s’est imposé au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo hier, face aux Dragons 2-1. Menés à la pause sur un but de Didier Sossa, les pétroliers vont renverser la vapeur grâce à des réalisations signées de Kabirou Koutché et William Dassagaté en seconde période.

Géraud Viwami

Le match s’annonçait plutôt moyen entre les Dragons 6e et le Mogas 7e,  la première grosse occasion intervient très tôt dès la première minute, le centre d’Ousmane Makarimi, pourtant bien tendu, ne trouve pas preneur dans la surface de réparation. Les visiteurs sont prévenus, Mazou Aboubakar et William Dassagaté les leaders techniques du Mogas gagnent la bataille du milieu, la possession est jaune et vert mais devant le jeu ne s’accélère pas. Didier Sossa et Guy Akpagba gagnent facilement les duels. Dans ce match équilibré on se dirigeait tranquillement vers un nul vierge  à la pause mais le coup du sort intervient dans les arrêts de jeu. Luc Cakpo lance Didier Sossa dans le dos de la défense qui devance in extrémis Salomon Vianou mais son pied percute en même temps le torse du gardien adverse, le ballon fini sa course au fond, le but est accordé, la faute inexistante selon l’arbitre. 1-0 pour les oranges et noirs.

Des pétroliers renversants !

 A  la reprise les pétroliers prennent vite l’ascendant dans le jeu, les Dragons reculent. 47e minute, Dassagaté tire parfaitement un coup franc des 25 mètres son tir est détourné du pied par le gardien, première chaude alerte. Dassagaté revient encore à la charge cette fois-ci il sert idéalement Mohamed Ismaël seul face au gardien il perd son duel, le cuir revient sur Judicaël Kokodoko qui cadre sa reprise qui sera dégagé sur la ligne.  65e nouvelle grosse occasion pour les pétroliers Kabirou Koutché touche le poteau sur une reprise à bout portant du gauche dans les seize mètres. Les Dragons plient à petit-feu et vont céder à la 75e minute. Ouverture lumineuse de Dassagaté pour Koutché seul à gauche, il accélère puis pénètre les seize mètres et conclu parfaitement du plat du pied 1-1. Le Mogas tient son nul et ira même chercher les trois points. Quatre minutes après l’égalisation Mohamed Ismaël place une accélération dans les seize mètres puis est séché, pénalty accordé. Dassagaté tire et marque 1-2. Derrière Seidou Barazé et les siens tiennent et arrachent son troisième succès et porte son total à 12 unités, les pétroliers pointe désormais à la 4e place juste derrière l’Aspac, 12 points. Quant aux Dragons ils chutent à la 8e place.  La Jap reste leader avec 15 points pendant que Tonnerres est toujours lanterne rouge avec 4 points.

 

Transfert: Barazé courtisé, Mama à Kraké, Adanhoumè arrive au port !

Seidou Barazé croule sous les offres actuellement !

Le 18 Novembre, le championnat national de première division reprendra sous la dénomination « Ligue du Bénin ».  Depuis quelques semaines les clubs s’activent déjà, dans les coulisses , voici le top des informations qu’il ne fallait pas manquer sur les dossiers les plus chauds du moment.

 

Le Top : L’Uss Kraké et le  Mogas en pince pour Seidou Barazé.  

 

Fraichement rentré au bercail après une signature manquée à Al Nasr Salaalah en Oman, le  défenseur international béninois Seidou Barazé  est très demandé sur le marché local. Auteur d’une très belle saison 2011-2012 sous les couleurs de l’As Tonnerre, Barazé ne semble pas trop emballé, pour l’instant, par une prolongation puisqu’il est en fin de contrat. L’ancien pensionnaire de Njalla Quan sport Academy au Cameroun veut changer d’air. le défenseur de 22 ans figure sur la shortlist de plusieurs clubs, seuls deux se sont réellement manifestés. Le Mogas, où il a effectué quelques séances d’entrainement semble avoir une longueur d’avance sur les autres rivaux sur ce dossier. La semaine dernière l’Uss Kraké s’est aussi aligné, de sources proches on apprend que le club se renseignerait sur les prétentions du défenseur. Une course contre-la-montre engagé par ses deux clubs pour convaincre Barazé à trois semaines du début du championnat.

 

Déjà fait !

1-     Mama Seibou est Kraké Boys !

Photo : mama seibou

Mama Seibou, le milieu relayeur international junior béninois s’est engagé avec l’Uss Kraké. Le club de l’Est réalisé un très bon coup puisque le Mogas et l’Aspac  étaient aussi sur le dossier. Seibou évoluait la saison dernière avec Buffles Fc après avoir été formé au Cifas.  Il connaitra son deuxième club en première division. Considéré comme un l’un des grands espoirs du football béninois, Mama Seibou avait été lancé avec les Ecureuils en 2011 par Edmé Codjo au tournoi de l’Uemoa à Dakar à 17 ans à peine. Mama peut évoluer en milieu relayeur ou en défense, une vraie valeur montante actuellement titulaire avec les Ecureuils juniors.

2-     Gérard Adanhoumè de Soleil à l’Aspac

Caniste en 2010 avec les Ecureuils en Angola, Gérard Adanhoumè revient au premier plan avec sa signature à l’Aspac. En quête de renfort dans son entrejeu, le champion du Bénin a fini par signer, l’ex-joueur des Requins mis à l’essai depuis plusieurs semaines déjà. Adanhoumè quitte donc Soleil où il était capitaine pour découvrir la ligue des champions.

Géraud Viwami 

Tonnerres Fc : Seïdou Barazé et Jodel Dossou sur le départ ?

 

Au lendemain de l’élimination de Tonnerres Fc, le club revient à ses bases et devra enfin lancer la conquête vers le titre national. Pendant ce temps, certains de ses joueurs bien côtés sont sollicités ailleurs…notamment par le Stade Malien, dernier adversaire continental du club.

 

Aubay

L’autre intérêt de participer à certaines grandes compétitions est que les joueurs peuvent se faire remarquer par des clubs ou des agents qui les proposeraient ensuite à des clubs. Au lendemain de sa récente participation, le représentant désigné du Bénin a tiré ses leçons de sa participation. L’autre leçon à tirer est l’intérêt du Stade Malien pour quelques piliers de Tonnerres Fc. Selon des joueurs, un défenseur du club béninois est sur les tablettes du club malien. Seïdou Barazé, pour ne pas le nommer, avait déjà manifesté avant le début de saison, des envies de départ. En test en Afrique du Sud, il était revenu la veille du démarrage du championnat. L’objectif étant de faire monter sa côte avec la ligue des champions. Autre joueur et même objectif, Jodel Dossou. Egalement bien placé sur les tablettes du Stade Malien, le milieu offensif international n’a pas caché ses derniers mois ses envies d’Europe. Mais au lendemain de la ligue des champions, compétition qui a déterminé son choix en faveur de Tonnerres Fc (au détriment de l’Aspac où il s’est entraîné avant la saison), l’ex-joueur des Requins de Cotonou entend quitter le Bénin. Va-t-il pour autant filer à la malienne, lui qui rêve d’Europe ?

Tonnerres, une fin de saison agitée ?

Le président Glèlè voudra-t-il dans sa conquête mal engagée du titre de champion laisser filer des joueurs ? Avec un gros retard de points sur le leader l’Aspac, Tonnerres Fc devra remporter ses 3 matches décalés avant de revenir à 3 longueurs du premier. Et le mercato qui s’annonce chaud n’arrangerait pas les choses. En visant les internationaux, le club de Bohicon n’a pas fait qu’un bon pari, mais pris aussi le risque de les voir partir avant la fin de saison. Mohamed Aoudou, Shakirou Abikoyé et bien d’autres ayant toujours la tête à l’étranger en cas d’éventuelles propositions d’essais.

Le calendrier béninois prévoyant la fin pour juillet, pendant que les essais en général débutent en avril pour finir en juin en général…

Aubay