Ligue 1 :  Gakou Nourou – Dine Soulemane , le gardien sniper

Si Panthère De Djougou est 3e de la ligue 1 béninoise ,  Gakou Nourou-Dine Soulemane  (23 ans) l’une des belles surprises de cette saison en est forcément pour quelque chose. Le gardien qui a signé hier lors du succès 0-2 contre Tonnerres son sixième match de la saison sans prendre de buts assure comme dernier rempart mais est surtout réputé pour tirer et convertir les coups de pied arrêtés. Avec cinq buts à son actif il est le deuxième meilleur buteur du club de Djougou. Portrait.

Du haut de son mètre 80,  il cumule 6 clean sheet cette saison, dont le dernier date d’hier face au club de Bohicon, Tonnerres à l’occasion de la 27e journée. Un succès 0-2 qui maintient Panthères en haut de tableau.  Il est d’ailleurs passeur décisif sur un long ballon pour le deuxième but marqué par Mama Fadyl. Sa cinquième passe décisive de la saison. 3e avec 39 points , ils sont revenus à trois unités du duo septentrional de tête Béké – Buffles. Les performances du portier dans ses cages pèsent forcément dans la balance. Aligné 25 fois en 27 journées, il dégage beaucoup d’assurance et sérénité dans ses prises de balles et sorties. Explosif sur sa ligne , il sait donner de la voix et diriger sa défense . Capitaine du club phare de Djougou , il reste un leader dans le vestiaire tout comme en dehors.
Arrivé à maturité , le joueur formé au Cifas rayonne désormais à Djougou. Pourtant en début de saison , il aurait pu jouer ailleurs que dans les buts. « En effet, je joue parfaitement comme attaquant intérieur sur un côté ou milieu offensif. Il y a une réunion avec la direction du club et à l’arrivée du nouveau coach Arafat Ourou-Agoro , on a décidé que je resterai encore gardien de but sur cet exercice. Je m’en plains pas puisque tout se passe bien » Ce conclave résume bien la carrière de l’homme qui est devenu gardien par accident. « J’étais joueur de champ et j’ai joué dans les buts lors d’un match interclasse à l’école Centre Urbain de Djougou et j’y suis resté. j’aime bien cela. Mais quand je joue dans le champ ça se voit tout de suite que je ne suis embarrassé du tout. Donc à l’entraînement je chambre pas mal mes coéquipiers de devant » .

doublés mémorables

Même en championnat il a déjà fais ses preuves dans le champ le 18 aout 2017 contre Tonnerres « Nous étions menés 2-0 , et j’entre en jeu comme ailier , je fais doublé dans le jeu et une passe décisive et on gagne le match. C’est de beau souvenir » raconte t-il avec sourire. Aujourd’hui , le gardien est pleinement concentré sur son rôle dans les cage avec des objectifs « mon idole c’est Neuer , j’aime son rôle de gardien-libéro , c’est ce qu’on demande de plus en plus au niveau et je me sens capable d’y arriver » confie l’enfant de Djougou.

Lors de la 23e journée , cette saison, il a plié tout seul  la victoire 2-1 à Atchoukouma contre l’USS Kraké avec un doublé. Mené 1-0,  il a d’abord  égalisé sur coup franc direct et donné la victoire sur pénalty. Un master class qui l’a révélé.

un pied gauche clinique

Gakou a déjà trouvé le chemin des filets à cinq reprises cette saison. Quatre fois sur coup directs dont le dernier était au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo contre les Dragons et un pénalty lors de la 25e journée de championnat. Ce qui fait de lui , le deuxième meilleur buteur du club derrière l’attaquant, Idrissou Saliou ( 12 buts) meilleur artificier d’Atchoukouma et du championnat également. La réussite de Gakou dans cet exercice est tout sauf un hasard , le gardien affirme à avoir travaillé son adresse avec sa patte gauche. « J’ai fais six années au Cifas donc même au centre en tant que gardien de but je tirais déjà les coups francs surtout , ce la m’a permis de m’améliorer » . Et cela lui sert également sur les relances courtes comme longue ou son jeu au pied est dénudé de déchets technique. Dans la lignée des gardiens moderne, il est souvent et aisément à la première relance pour son équipe.
Auteur de deux buts lors du dernier exercice , le Gakou est clairement passé dans une autre dimension. Entre curiosité et performance , il devient l’une des belle révélations du championnat.
Une réputation de sniper sur coup de pied arrêté qui fait penser au paraguayen Jose Luis  Chilavert ou encore Rogerio Ceni, des références dans la lignée des gardiens tireurs de coup de pied arrêté.

Géraud Viwami

Amical: Les résultats du week-end

A une semaine du lancement de la saison , les clubs continuent de multiplier les matches amicaux. Voici quelques résultats de rencontres disputées ce week-end.

Avrankou O. (L1) – Aspac (L1) 1-0

Uss Kraké (L1) – As Cotonou (L2) 1-0

Buffles (L1) –  RC Natitingou (L2) 3-0

Panthères (L1) – All Stars Sokodé (Togo) 1-1