Transfert: KAC Marrakech s’offre Barazé !

Dans les dernières heures du mercato marocain, hier , Seidou Barazé (23 ans) a changé de club. En effet le défenseur ou milieu défensif international béninois a quitté l’Hus Agadir, 8e du dernier championnat pour le KAC Marrakech . L’international béninois s’est engagé pour deux saisons dans un club nettement plus ambitieux. Récompensé de sa bonne première dans le championnat, Barazé avait aligné 21 matches la saison dernière avec les rouges d’Agadir. Il a rejoint ses nouveaux coéquipiers cette semaine.
Equipe phare de la ville de Marrakech, le club compte deux titres de champions du Maroc (1958 et 1992), six fois vice-champion 1957, 1963, 1987, 1988, 1998 et 1999 et autant de coupes nationales (1963, 1964, 1965, 1987, 1991 et 1993).
Sur le plan continental , le KAC Marrakech a été vainqueur de la Coupe Caf en 1996.

4e la saison dernière les Kwakabis , entraîné par le Marocain ,Hicham Dmii, joueront la ligue des champions arabes cette saison.

le KAC Marrakech réalise un bon début de saison et a d’ailleurs aligné sa 2e victoire de la saison hier contre le KAC Kenitra , nouveau club de Razak Omotoyossi.
Géraud Viwami

HUS Agadir (Maroc): Le coach Madih s’en va , Barazé regrette la phase retour manquée

Seidou Barazé (23 ans, 17 matches joués cette saison) et ses coéquipiers du Hassania Union Sport d’Agadir seront orphelins de leur entraîneur, Moustapha Madih pour les deux derniers matches de la saison. Madih et le club ont décidé d’un commun accord de mettre fin à l’aventure. L’annonce a été faite dans un communiqué officiel signé du président Habib Sidinou. L’intérim sera assuré par les adjoints Bouilas et Abdelkabir Mezyane en attendant d’acter la venue du nouveau coach pour la saison prochaine. Une décision motivée par la phase retour catastrophique du club. 4e à l’issue de la phase ils étaient en course pour se qualifier en coupe Africaine malheureusement la deuxième partie de saison sera très sombre. Agadir n’a plus gagné depuis le 08 mars dernier soit neuf journées de suite sans succès et a aligné une pitoyable série de six défaites d’affilée. Les mauvais résultats qui ont fait chuter la côte de l’entraîneur et suscité la colère des supporter. « Je n’ai jamais vécu une telle situation,, on se sent redevable envers les supporters aussi, c’est une deuxième partie de saison à vite oublier. Déjà on va essayer de gagner les deux derniers matches pour l’honneur. C’est vrai qu’on a déjà assuré le maintien , on a des regrets parce que je pense qu’on avait les qualités d’espérer mieux » confie le défenseur/milieu défensif international béninois très déçu. Actuel 9e du championnat avec 35 point , Barazé et ses amis joue à l’extérieur ce weekend le club joue la 29e journée contre le WAF de Fès et l espèrent mettre fin à ce cycle noir.

* Sur la photo troisième debout de la droite vers la gauche
Géraud Viwami

Entretien avec Seidou Barazé, de l’HUS Agadir : « Si on garde notre rythme , on peut se qualifier en coupe Africaine »

 

 

Il a débuté avec l’HUS Agadir en septembre dernier, Seidou Barazé, le défenseur –  milieu, est monté en puissance dans le championnat marocain. A quelques jours de la reprise. Il nous parle ici en exclusivité de sa première moitié de saison, ses ambitions, son rôle au club et des Ecureuils.

 

Vous avez réalisé une  phase aller presque parfaite en terminant 4e ?

Oui en quelque sorte parce que l’objectif du club c’est le maintien. Si on garde notre rythme et qu’on se qualifie pour une coupe africaine ce serait un bonus  pour nous. (Au Maroc les deux premiers sont qualifiés pour la ligue des champions africaine. Le 3e et le 4e jouent la Coupe Caf)

Comment vous appréciez globalement le niveau de la Botola (Championnat marocain) ?

C’est un bon championnat, on ne va pas comparer à ce qui se fait au Bénin. Il n’y a pas photo. Ici c’est plus technique et ca va vite. C’est très tactique aussi. C’est un cran au dessus.

Alors comment vous vous êtes si vite adapté ?

J’ai eu la chance de venir ici très tôt. J’ai fais mon essai en fin de saison dernière et je suis resté pour enchainer avec la préparation de cette saison. Donc j’ai fais l’intégralité de la pré saison, j’ai eu le temps de m’habituer à la culture, l’environnement et tout le reste.  A Agadir les gens sont adorables , une belle ville.

Moustapha Madih , le coach vous a vite fais confiance ?

Je le remercie d’ailleurs pour cela, parce qu’avoir sa chance en tant qu’étranger ce n’est pas évident. Il m’a dit de jouer sur mes qualités et c’est ce que j’essaye de faire quand  que je suis aligné.

Justement, vous avez été carrément repositionné en milieu défensif, un nouveau rôle pour vous puisque votre poste de prédilection c’est la défense centrale ?

Oui j’ai été formé en défense. Mais je suis plutôt polyvalent en sélection nationale comme en club. Même ici je suis arrivé en tant que défenseur j’ai fais quelque matches de préparation en défense et d’autres au milieu de terrain. Le coach a estimé que j’avais les qualités techniques pour rester dans l’entrejeu. Le reste c’est de l’intelligence de jeu et je m’adapte en prenant mes repères devant la défense tout simplement.

Vous avez fait 10 apparitions  (sur 15 possibles) lors de la phase aller dont 9  d’affilé en tant que titulaire au milieu, votre première moitié de saison est réussie ?

Non j’aurais préféré faire tous les matches (rires). Sincèrement c’est déjà pas mal pour des débuts, mais j’en veux encore. J’ai été touché ce qui m’a empêché de disputer la fin de la phase aller en décembre. J’ai déjà récupéré et je m’entraine normalement. Mon objectif c’est de jouer le plus de match possible pour mieux progresser encore.

Progresser pour aller vers d’autres horizons ?

Pourquoi pas ? Je n’ai pas encore la tête à cela, je veux bien finir la saison avec Agadir. Rester concentré sur la phase retour et jouer le plus possible comme je le disais.

Donc vous n’avez pas eu d’offres au  dans ce mercato ?

Rien n’est arrivé sur le bureau du club donc.Non. Mon agent s’occupe de cet aspect la. Je sais qu’il y a quand même des clubs qui renseignent sur ma situation.

Au Maroc ou à l’étranger ?

Les deux.

Vos objectifs pour cette phase retour qui débute dans quelques jours ?

Jouer, jouer et jouer. (Rires) enchainer de bons matches, les gagner pour rester en haut du classement. Aussi j’ai promis à mes potes de marquer un but au moins. On verra.  On devait jouer contre El Jadida, le samedi 08 février , mais notre match a été reporté parce qu’ils joueront en coupe Caf. Notre reprise effective sera un d’une semaine.

En septembre dernier vous étiez titulaire avec Réda Johnson en défense centrale avec le Bénin, la sélection vous l’avez toujours en tête ?

Oui toujours, c’est le rêve de tous les footballeurs du monde de devenir international. Je suis plutôt régulier en sélection donc j’essaye de garder le rythme  pour être toujours présent.

Vous pensez à la Can 2015 ?

J’ai fais plusieurs tournoi avec la sélection mais pas encore de Can j’y pense très souvent. Les éliminatoires débutent en septembre prochain. J’espère qu’on aura le temps de bien se préparer avec le nouveau sélectionneur qui sera là. Jouer la Can 2015 sera spécial pour moi parce que ce sera ici au Maroc.

Propos recueillis par Géraud Viwami

 

 

 

HUS Agadir : Au repos pour dix jours, Barazé manquera la prochaine journée.

Touché le dimanche dernier à la cheville, Seidou Barazé (1.90m , 23 ans)  sera laissé repos une dizaine de jours. Passé à l’infirmerie, le défenseur ou milieu défensif poursuit les soins et manquera la prochaine journée de championnat contre OC Safi à domicile pour la 9e journée. Rappelons que Barazé compte déjà sept apparitions en huit journées de championnat marocain.

Géraud Viwami

Seidou Barazé signe et débute avec l’Hassania Union Sport Agadir(Maroc)

Le défenseur international béninois, Seidou Barazé s’est engagé avec le club marocain d’Hassania Union Sport d’Agadir pour trois saisons. Il a fait ses débuts  ce weekend contre DHJ El Jadida.

 

Seidou Barazé va lancer sa carrière internationale dans le championnat marocain. Mis à l’essai en fin de saison dernière, le géant béninois (1.90m) a vite convaincu Moustapha Madih le coach d’ HUS Agadir. Il a signé un bail de trois saisons. Barazé a effectué toute la préparation avec le club ainsi que les matches amicaux. Il  a effectué ses débuts le dimanche dernier à domicile contre El Jadida pour le compte de la deuxième journée. Les rouges d’Agadir se sont imposé 1-0 et l’ancien défenseur de Tonnerres de Bohicon est entré en seconde mi-temps avec son maillot floqué du numéro 2. « Je suis très heureux de pouvoir débuter enfin. Ca faisait un moment que j’attendais ça et j’espère gagner ma place, je vais me battre pour cela. Ici au club j’ai été bien accueilli l’ambiance est bonne et je me suis bien adapté ». Polyvalent, hormis la défense centrale, il peut jouer en milieu de terrain ou même arrière droit/gauche.

Né le 20 octobre 1990, Barazé a été formé au Njalla Quan Sport Academy de Limbé dans le Nord du Cameroun.  Ensuite il a évolué à l’As Tonnerre de 2009 à 2012 dans le championnat béninois. Avec le club de Bohicon, il notamment disputé la ligue des champions africaine en 2012. Ensuite  il a porté les couleurs des pétroliers du Mogas en 2012-2013 avant de prendre la direction du Maroc.

Soulignons qu’il compte 15 capes sous les couleurs nationales avec les Ecureuils toutes catégories confondues. Il fait d’ailleurs partie du groupe qui affrontera le Rwanda à Porto-Novo le dimanche 08 septembre prochain dans le cadre du dernier match des éliminatoires du mondial 2014.

Géraud Viwami