Ecureuils : Marcellin Koukpo « peu importe l’adversaire, il faut être au maximum »

Fraîchement transféré à Hammam-Lif dans le championnat tunisien, Marcellin Koukpo (22 ans)  est  dans le groupe retenu pour le déplacement de Lomé par Michel Dussuyer, l’ancien attaquant de Buffles s’est confié à nous en exclusivité. Il parle de sa nouvelle vie en Tunisie, de sa carrière et du duel de dimanche. Entretien.

 

C’est votre sixième convocation d’affilée en équipe fanion après l’épisode avec les A’, satisfaction ?

Oui en partie. Mais ce n’est pas une fin en soi. J’ai eu du temps de jeu précédemment. J’en veux davantage. C’est déjà une très bonne chose d’être régulier dans le groupe. Je suis très fier de cela. J’ai envie de jouer tant que le sélectionneur me donnera ma chance je suis prêt à prouver davantage.

Dimanche vous jouez un match à l’extérieur face un à un voisin  dans un chaud derby…

Très chaud même. Ce n’est pas ça l’objectif. On reste concentré sur ce qu’on à faire. Le contexte du match est un peu lourd avec tout ce qui se passe actuellement mais on fera fi de tout cela pour être au top sur le terrain. C’est tout ce qui compte faire plaisir à nos supporters. On a envie de faire un résultat prendre des points c’est tout ce qui compte dans des éliminatoires. A la fin on fera les comptes peu importe l’adversaire, il faut être au maximum.

Un nouveau sélectionneur est arrivé, les choses changent déjà ?

Le foot est le même. Evidemment qu’il essaye déjà de mettre ses idées en place, de nous transmettre de la confiance pour un bon rendement. En même temps, on a eu quelques jours de travail, la cohésion et tout le reste arrivera collectivement progressivement. Mais le groupe n’a pas beaucoup changé, il y a un noyau dur qui est là et guide les jeunes et les nouveaux habitués dont je fais partie.

Personnellement vous avez signé pro à Hammam-Lif, cette saison vous découvrez l’élite tunisienne, comment ça se passe pour vous…

Je suis encore en adaptation même si je suis arrivé pendant la préparation j’ai rattrapé le train. C’est un autre football, un autre mode de vie. Je rentre dans la gamme à petit feu. Sur le terrain j’apprends à connaitre mes coéquipiers, rentrer dans les plans  de l’entraineur. Pour l’instant ça va. J’ai fait deux entrées en jeu dont la dernière contre Kairouan où c’était plutôt intéressant. Je découvre un nouveau rôle …

Lequel ?

Je joue sur le côté  gauche en club, j’ai déjà mes repères à ce poste. J’aime avoir de l’espace aussi.  Vu mon style de jeu, j’arrive à faire des différences pour revenir sur mon pied droit et servir mes coéquipiers ou conclure. Le coach m’aligne là parce qu’il sait que je peux apporter et je me donne à fond.

Vous vous êtes fixé un objectif pour la saison ?

Oui mais c’est un secret (rires) parce que je ne veux pas mettre la pression. Honnêtement j’ai juste besoin de gagner ma place, être utile, indispensable pour l’équipe. Rendre la confiance au club, être influent et faire gagner les matches. Comme je dis le plus important c’est d’être sur le terrain après le reste dépend de moi-même.

Ce n’était pas forcement en Tunisie qu’on vous attendait on vous annoncé un peu partout…

Oui c’est vrai, mon nom a pas mal circulé. Mais j’ai fait confiance à mes agents et mon conseiller. J’ai eu des offres pas forcément celles dont le public parlait d’ailleurs. J’avais vraiment à cœur  de ne pas tromper et de faire le meilleur choix possible pour ma carrière. L’avenir nous le dira mais je suis déjà content d’être là.

Vous avez déjà marqué au Togo avec les A’ vous êtes prêt à récidiver dimanche ?

Avec plaisir même. Pour ça il faut déjà que je joue. Je sais que le public ne m’a pas vraiment oublié depuis l’Uemoa 2016 à Lomé ensuite mon but avec les A’ à Kégué l’année dernier. C’est de bons souvenirs mais c’est ce qui se passer dimanche qui est le plus important.

Entretien réalisé par Géraud Viwami 

Transfert – Exclu : Hammam-Lif (Tunisie) annonce l’arrivée de Marcellin Koukpo !

Annoncé sur le départ depuis le début du mercato, Marcellin Koukpo (22 ans) va poursuivre sa carrière dans le championnat tunisien. L’attaquant international béninois s’est engagé pour deux ans jusqu’en 2020 avec Hammam-Lif, promu dans l’élite cette saison.

Champion du Bénin 2017 avec les Buffles, il a découvert le haut niveau africain avec la ligue champion africaine. Il a aussi était l’un des maillons fort des Ecureuils A’ lors des qualifications du Chan 2018 et du tournoi de l’Ufoa 2017. Il a été aussi lancé en équipe fanion.  L’ancien capitaine d’Energie va passer un nouveau cap avec sa première expérience à l’étranger.

Géraud Viwami