Journal des transferts : Sidoine Oussou se relance, Suanon prêté en Arabie Saoudite, Hountondji préfère Le Havre, Ayité d’Almeida à Sunshine Stars (Nigéria) et Gounongbé séduit l’Angleterre


Suivez en exclusivité sur Bjfoot.com, l’actualité des transferts des joueurs béninois durant tout le mercato estival. Désormais chaque vendredi nous vous proposons les dernières informations sur les mouvements des joueurs béninois sur le marché des transferts. Cette semaine à la une : Sidoine Oussou se relance en signant à Naxxar Lions à Malte, Abdel Fadel Suanon est prêté par l’Etoile du Sahel en Arabie Saoudite, l’attaquant Ayité d’Almeida arrive en renfort aux Sunshine Stars (Nigéria) et Derby County (Angleterre) a craqué pour Frédéric Gounongbé.

Oussou rebondit à Naxxar Lions (Malte)

L’attaquant international béninois Sidoine Oussou (22 ans, photo) rebondit à Malte, il s’est engagé cette semaine pour saison plus une autre en option avec Naxxar Lions 8e du dernier championnat. Il devrait faire ses débuts ce soir même à l’occasion de la première journée de championnat. Transféré à Valerenga en 2011 en Norvège, ce buteur puissant, passé par l’Aspac a beaucoup galéré entre les prêts manqués en Belgique et Hongrie et une opération du genou. Il est revenu à la compétition sous le maillot de Quimperlé en France en décembre 2014 avant de prendre la direction des îles Maldives cet été.

Suanon prêté en Arabie Saoudite !

Peu utilisé à l’Etoile du Sahel, Abdel Fadel Suanon (20 ans) est à nouveau prêté, l’attaquant international est cédé pour une saison sans option d’achat à Dhamak , club de deuxième division saoudienne. Prêté à la JS Kairouan de Janvier à Juin dernier, il fait 10 apparitions sans marquer. « Je veux beaucoup jouer et retrouver la confiance, ce sont mes objectifs » a confié l’intéressé, il devrait faire ses débuts ce soir à l’occasion de la première journée de championnat.

Sunshine Star : Ayité d’Almeida débarque, Ouzérou vers un prêt

Passé par l’Aspac et plus récemment Dragons, l’attaquant Ayité (22 ans) d’Almeida évolue désormais dans le championnat nigérian, le pivot béninois a signé pour une saison avec Sunshine Star, 2e après 23 journées de compétition, où évoluait déjà deux autres béninois Chamsdine Chaona et Abdoulaye Ouzérou.
Ce dernier est poussé dehors par l’arrivée de nouveaux concurrents, en manque de temps de jeu sera bientôt prêté à Nasarawa United pour avoir plus de temps de jeu

Hountondji préfère Le Havre

Alors qu’on annonçait un départ en prêt vers Auxerre, Cédric Hountondji (21 ans) est en route pour la Normandie, Le Havre serait tout proche d’obtenir le prêt du défenseur franco-béninois qui pourrait bien rejoindre le gardien Fabien Farnolle , de retour à la compétition. Très demandé par plusieurs clubs de Ligue 2 dont Tours et Auxerre notamment, Hountondji aurait choisit Le Havre, les dirigeants rennais prennent aussi leur temps car il pourrait être utile en Bretagne si Mexer venait à partir dans les heures qui viennent. Hountondji va devoir patienter.

Gounongbé séduit l’Angleterre !

Un autre attaquant béninois pourrait débarquer en Angleterre dans les mois à venir, annoncé sur les tablettes de plusieurs clubs d’Outre-manche, Derby County a manifesté son intérêt pour Frédéric Gounongbé (3 buts en 4 matches cette saison) cette semaine. Mais le joueur a mis un terme aux rumeurs en annonçant son intention de terminer la saison avec Westerlo. « Je sûr sur de rester, ce sont des rumeurs ». Un choix peu étonnant puisque l’international béninois retrouve ses sensations avec une saison difficile et partira libre en fin de saison. Les clubs anglais pourraient réussir une belle affaire en fin de saison s’il continue sur sa lancée.

Géraud Viwami

Ecureuils : Quand les joueurs expriment leur déception

Sortis contre toute attente par le Malawi, les Ecureuils sont abattus, du côté des absents retenus en club et ceux qui étaient au match la déception est totale. Réactions.

« Je n’ai pas dormi de la nuit, c’est un vrai coup dur » Comme Seidou Barazé, même s’il a transformé son tir au but la nuit de samedi a été longue pour les Ecureuils. L’élimination est une pilule amère. Joint dans la soirée du samedi, le gardien Saturnin Allagbé, forfait et remplacé par Fabiyi dans les buts, manquait de mots pour exprimer sa déception « Tout le monde est abattu » disait-il pour décrire l’ambiance qui régnait à l’hôtel des Ecureuils.

Les joueurs n’ayant pas pris part au match également ont manifesté leur tristesse notamment via les réseaux sociaux. Sur Twitter Fabien Farnolle, non-éligible, ne s’économise pas pour étaler son état d’âme « Je suis dégouté » a-t-il posté sur son compte. Toujours sur Twitter Emmanuel Imorou, retenu par son club, conclu impuissamment « Bon, pas de Can 2015 »


Frédéric Gounongbé n’en revient toujours pas « On ne peut pas s’arrêter là, c’est grave » Il est aussi déçu par le calendrier qu’il trouve pénalisant « Mais ce système de mettre des matches de sélections sur des journées hors Fifa ne nous avantage pas, comme ce n’est pas une obligation pour les clubs, ils peuvent nous retenir. On n’a pas combattu à armes égales ».

Enfin, du côté des jeunes la déception semble moins dure, Mohammed Aoudou , titulaire samedi , regarde déjà vers l’avenir « C’est à nous les plus jeunes d’être prêts pour reprendre l’équipe dans les années à venir » Et Fadel Suanon conclu « C’est dur mais la vie continue »
Géraud Viwami

Coupe de Tunisie: L’Etoile du Sahel remporte le trophée , Suanon a le sourire

Abdel Fadel Suanon est aux anges et il ne le cache pas « c’est presque incroyable pour moi , c’est mon premier alors je ne fais que savourer, je suis heureux, même si j’étais dans les tribunes. Nous sommes bien récompensé, les supporters peuvent être fier de nous » a t-il déclaré sur sa page Facebook officiel. L’Etoile du Sahel s’est imposé en finale de la coupe de Tunise un but à zéro devant le CS Sfaxien. L’unique but de la partie a été inscrit par Bagdhad Bounejad en toute fin de partie à la 92e minute. L’Etoile du Sahel clôture donc sa saison sur une très bonne note. Rappelons qu’en championnat le club avait terminé à la troisième place qualificative pour la Coupe Caf, derrière Sfax, deuxième et le champion l’Espérance de Tunis. Les étoilistes sont assurés de jouer en coupe africaine l’année prochaine.
Suanon remporte ainsi son premier trophée avec le club étoiliste et la deuxième coupe de sa carrière après la coupe du Bénin remporté avec le Mogas il y a deux ans.
Il entre dans l’histoire puisqu’il devient le premier béninois à gagner ce trophée.

Après Jodel Dossou et son titre de champion d’Autriche, il est le deuxième Ecureuil a gagné un titre en club cette saison.
Géraud Viwami

Coupe de Tunisie: Suanon entre , l’ES Sahel en demie

L’Etoile du Sahel s ‘est imposé 3-0 contre Metlaoui en quart de finale de coupe de Tunisie. L’international béninois Fadel Suanon est entré en jeu pour les 30 dernières minutes. En demie-finale , le dimanche prochain , les étoilistes joueront contre le Stade Tunisien pour une place en finale. L’autre demie opposera le club sportif Sfaxien à la JS Kairounaise.
Géraud Viwami

Ecureuils Juniors: La présélection des expatriés avec Suanon et d’Almeida

Yessoufou Lafiou a également retenu une présélection de 14 joueurs évoluant à l’étranger. On y retrouve quelques habitués de la sélection comme Fadel Suanon et Idriss Bakary mais aussi des nouveaux visages à découvrir comme le jeune milieu bordelais,bénino-ivoirien qui a choisi les Ecureuils , Sèssi d’Almeida (18ans) (photo).

Défenseurs
Adilehou Moïse ( FC Porto/Portugal) , Gomez Yohan ( Nantes/France), Ogoutchi Jean (CMS /Gabon), Glele Morel Marc (Châteauroux/France)

Milieux de terrain
Verdon Olivier (France) d’Almeida Sessi (Bordeaux/France) Bakary Richard (South Town/Angleterre)

Attaquants
Ahlinvi Joris (France) Daha Sédrick F. (Niger)Fadel Suanon ( Etoile du SahelTunisie) Bakari Idriss ( Shark/Nigéria) Aguiah Nelson (Ecosse) Akogbeto Elie (Manchester) Noukpokinnou Judicaël Sénah (Brussel FC/Belgique)

Tunisie: Suanon dégaine encore!

Absent le weekend écoulé pour cause de maladie , le buteur international béninois Abdel Fadel Suanon a signé son retour par un nouveau but, dimanche dernier , son troisième en deux apparitions. Suanon participe ainsi aussi 2-0 à l’extérieur devant ES Methaoui. Suanon avec ses 3 buts est actuellement le meilleur buteur de la réserve d’Etoile du Sahel.

gerovinho

Tunisie: Suanon débute par un doublé !

Remis de sa blessure au genou en fin de saison dernière , Abdel Fadel Suanon a démarré la nouvelle saison avec un doublé. L’attaquant international béninois a débuté le 15 septembre dernier en championnat d’élite tunisien (équivalent du championnat des réserves professionnelles) avec la réserve de l’Etoile du Sahel. Face au CS Sfaxien , il a inscrit un doublé décisif dans le succès des siens 3-2.
Gerovinho

Coupe de la fédération: Doublé de Suanon et le graal aux Pétroliers

La finale de la deuxième édition de la coupe de la fédération, équivalent de la coupe du Bénin s’est joué , ce dimanche à Kouhounou à l’occasion de la fête de l’indépendance.
Dans le duel qui a o pposé les deux clubs les plus titrés de ces vingts dernières années au Bénin, les pétroliers du Mogas s’en sortent indemnes , devant les Dragons grâce à leur succès éclatant 3-0. L’ouverture du score est intervenu à la 25e, sur un coner tiré à droite Loic Kiki à placer une tête victorieuse. Du retour des vestiaires , le show Fadel Suanon débute, à le 62e , il se joue bien de son défenseur dans les seize mètres avant de conclure à bout portant 2-0. Quelques minutes plus tard il va remettre ça avec de la manière. Contre menés, par le buteur, depuis les quarante mètres, un défenseur éffacé un joli une-deux avec Judicael Kokodoko, pour pénétrer les seize mètres, et une petite touche de l’extérieure à ras-le sol pour devancer la sortie d’Harriston Hessou3-0. Les Dragons plient, le Mogas de Stanislas Akélé jubilent. Les pétroliers representeront le Bénin la saison prochaine en CAF

Geraud Viwami

BéninLigue1 -17e journée : Kraké domine Mogas 2-1, Cifas bat Dynamo 1-0

C’est les premiers résultats de cette 17e journée partiellement disputée en raison de la crise.

à Kraké, Suanon a marqué se confirmant ainsi comme meilleur buteur, mais les Kraké Boys ont répliqué avec 2 buts de Bangoura Ansouma et Soulé Olouchi.

Non loin de là, à Djeffa, le Cifas s’est difficilement imposé face au Dynamo d’Abomey 1-0 grâce a Tamou Affissou

Ce dimanche les Requins ont battu facilement les Panthères 2-0 grâce à des réalisations de Chakirou Abikoyè et Razak Sorafina, en attendant le reste des matches disputé ultérieurement.

Fadel Suanon : « Mon objectif : c’est marquer chaque fois que je joue »

 

Nous l’avons rencontré, après environ une semaine de stage en présélection A, le meilleur buteur de la ligue 1 béninoise, Abdel Fadel Suanon s’est confié à nous. Lisez plutôt.

Propos recueillis par Géraud Viwami (coll.)

Après une première partie de saison presque parfaite, maintenant  êtes-vous satisfait de cette présélection en équipe A?

Je suis satisfait, content d’être là, je n’avais pas la tête à cela je continue à travailler pour progresser. Comme je l’avais dit l’équipe nationale n’est pas encore une priorité mais j’en profite.

Le contact et le travail avec Denis Goavec ? 

Les entraînements ne sont pas faciles ça va vite, on s’entraîne deux fois par jour. Sur le plan technique Il insiste beaucoup sur le replacement tactique, on travaille aussi beaucoup devant les buts. Mais pour Goavec le plus important c’est le replacement tactique. Il est surtout exigeant sur le plan défensif. J’ai aussi eu un contact personnel avec lui tout comme tous les autres joueurs. On a eu à discuter de certains détails techniques habituels.

Vous avez bien intégré le groupe ?

Oui, j’ai bien intégré le groupe parce qu’on se connaît tous, on s’est déjà côtoyés en sélection départementale et en championnat. Ça n’a pas été dur.

Premier match amical contre les Requins, premier but, est-ce un signal envoyé au coach ?

(Rire). Pour moi l’objectif c’est de marquer à chaque fois que je joue et j’ai confirmé. Maintenant il faut travailler pour être plus performant et réaliste.

Bénin / Ligue1 : Les onze confirmations de la mi-saison

 

(Fadel Suanon, meilleur joueur)

Le grand public a déjà un œil sur eux tout comme les observateurs avertis. Voici les onze qui ont répondu aux attentes. En d’autres termes les onze confirmations de la phase aller.

 

Gardiens de buts

Arnaud Atindokpo, Dynamo d’Abomey

Quand on tient compte de nombre de buts encaissés, le meilleur gardien c’est Arnaud Atindokpo qui en a concédé seulement 6 sur 13 matches. Mais le talent des autres challengers a rendu le choix du meilleur gardien complexe.

Karim Mamam, Aspac

Malgré la rude concurrence à l’Aspac, il a su aligner 5 matches. Dont 4 sans encaisser avec des prestations remarquées. Lui aussi mérite de figurer dans ce onze.

Isaac Nato Ado, Tonnerres

Si son équipe est leader il a su jouer sa partition. Mis en concurrence avec Compaoré il a su s’imposer et réaliser des matches impeccables. Nato Ado confirme tout simplement tout ce qu’il a prouvé l’année dernière.

Voici les trois challengers que le jury n’a pu départager. Jugez-en vous-même !

Junior Salomon, défenseur central, Aspac

Avec une CAN et trois tournoi de l’Uemoa ; Junior Salomon est le défenseur le plus expérimenté de la ligue 1 béninoise. Mieux c’est le  plus performant. Cette saison, l’international béninois démontre une autre dimension de son énorme talent. Il gagne des duels comme d’habitude et surtout il relance mieux. Maintenant il s’impose comme le régulateur de l’arrière-garde de l’équipe du Port. L’autre atout du  « roc » du Port est qu’il marque : 2 buts en 11 matches.

Eric Tossavi, défenseur central, Avrankou

Cette saison, Eric Tossavi confirme tout ce qu’il avait prouvé en 2009-2010 : Défenseur doué et intelligent. Sobre et efficace dans les duels notamment aériens, Tossavi dégage de l’assurance. Il devra juste corriger ses relances et sa présence sur les coups de pieds arrêtés de son équipe.

Lazadi Fousséni, latéral droit, Aspac

C’est un petit gabarit (1.60m)  au grand talent. Lazadi Fousséni, le meilleur latéral droit de la ligue 1. Agressif et généreux dans l’effort. Il est aussi connu pour sa pointe de vitesse et ses accélérations. L’ex-joueur de Tanéka est un latéral offensif à l’image des brésiliens. Il raffole aussi des débordements. Seulement, il doit soigner ses centres, mûrir tactiquement et contrôler son tempérament pour être plus complet.

Tanko Ouro, latéral gauche, As Tonnerres

Il s’était révélé la saison dernière sous les couleurs du Dynamo d’Abomey. Passé du coté de l’As Tonnerre cette saison, Tanko Ouro se bonifie. Titulaire indiscutable à Bohicon, il est aussi réputé comme un latéral très offensif sur con côté gauche. Il est crédité d’une bonne phase aller.

Gérard Adanhoumè, milieu défensif, Soleil

En une saison, il passé du statut d’international local, a celui d’international A avec une CAN au compteur. Gérard Adanhoumè s’est métamorphosé. Bagarreur infatigable dans l’entrejeu, il s’applique davantage dans ses relances. Maintenant, il sait se montrer utile sur le plan offensif. A Soleil Fc, il a gagné des galons supplémentaires, il est désormais capitaine. Espérons qu’en 2011 il continuera sur sa lancée.

Mazou Aboubakar, milieu axial, Mogas

Ex-joueur des Buffles du Borgou, Mazou Aboubakar a marqué son retour dans l’élite. Premier choix de Stanislas Akélé chez les pétroliers, l’ancien capitaine de l’UNB développe les qualités d’un milieu de terrain complet. Techniquement au point, il sait ratisser et organiser le jeu. Il sait lire le jeu et mettre ses partenaires sur orbite. Mazou compte également trois réalisations au compteur.

Daniel Lanignan Gbenga, ailier droit, Avrankou

C’est une valeur sure. L’Uss Kraké et les Dragons n’ont pu l’arracher à Avrankou lors du mercato d’été. Cette saison, Daniel Lanignan Gbenga confirme tout simplement son potentiel. Joueur très doué techniquement et polyvalent, il peut évoluer à tous les postes offensifs. Bruno Goudjo le préfère en position d’ailier droit et il assure. Débordements, passements de jambes, crochets suivis d’un centre ou d’un tir. C’est la marque de fabrique connu de tous, mais jamais contrecarré. Gbenga outre ses passes de buts compte 2 buts.

Fadel Suanon, ailier gauche, Mogas

Il a crevé l’écran lors de cette phase aller. D’abord par les stats 9 buts en 13 rencontres. Habituel attaquant replacé ailier gauche, Fadel Suanon s’est vite adapté. C’est le guide offensif des pétroliers. Doté d’une bonne technique il développe les qualités d’un ailier moderne. Efficace en un-contre-un  sur son coté, il sait parfaitement déborder grâce à sa bonne pointe de vitesse. Son point fort reste son sang-froid et son réalisme. L’international  junior béninois a bien confirmé. C’est sans aucun doute le meilleur joueur de la phase aller. Chapeau monsieur !

Isaac Louté, attaquant, Soleil

Déniché par Soleil FC au Nigéria, Isaac Louté est l’une des plus grosses révélations de cette première phase. Avec son niveau de jeu nettement au-dessus de la moyenne, ce gaucher doué n’a pas mis longtemps à convaincre. Il compte six buts en dix matches disputés. C’est le meilleur buteur de son club. Ses performances avec l’équipe nationale notamment lors du tournoi de l’Uemoa ne sont que l’illustration de ce qu’il démontre chaque week-end en ligue 1. 

Mohammed Aoudou, attaquant, As tonnerres

Après une saison galère à Evian Thonon Gaillard en troisième division française, Mohammed Aoudou aurait pu signer à l’As Khourb (D1 Algérienne) si ce n’était des soucis administratifs. Il accepté repasser par l’As Tonnerre pour une première saison en ligue 1 béninoise. Aoudou, le buteur-héros du Bénin face au Mali et au Ghana en 2009, s’est vite adapté et a surtout retrouvé les chemins des filets. Bien qu’il n’ait pas disputé les premiers matches de la saison il compte déjà 5 réalisations. Espérons que son retour au bercail sera suffisant pour le relancer. Car il le mérite bien.

 Aubay & Géraud Viwami

Joueur du mois de Novembre / Fadel Suanon : « La star, ce n’est pas moi, c’est le groupe »

 

Elu par notre rédaction « Joueur du Mois de Novembre », Fadel Suanon a répondu à nos questions. De Komondor dans son quartier à Gbégamey jusqu’à la place de co-leader que le Mogas partage avec Tonnerres Fc, il n’omet rien.

De Komondor où vous avez débuté il y a quelques années au Mogas, dans l’élite du football national, qu’est-ce qui a changé ?

Il y a eu le niveau de jeu qui a changé, la D1 c’est autre chose ce n’est pas le même calibre que dans un club de D2 régionale. J’ai acquis de l’expérience.

 

4 Buts contre les Dragons le 6 décembre 2009 et cela a marqué les esprits…

C’était  ma  première titularisation et j’ai confirmé avec mes 4 réalisations et j’ai eu ma place par la suite dans le onze de départ.

Et là, coup d’arrêt, une vilaine blessure vous éloigne des terrains

C’était le match contre les Buffles à Cotonou lors de la 14e journée de la saison dernière. Vers la fin du match, j’ai pris un coup qui m’a éloigné des terrains pendant plus de trois mois. Je suis revenu en fin de saison et j’ai  disputé les deux dernières journées.

 

Et cette saison est une belle histoire jusque-là. Quel est le secret de la réussite du Mogas ?

Il y a surtout le travail qui a changé. On a bien commencé, on a eu une bonne préparation. Le coach Stanislas Akélé sur le terrain comme en dehors, nous conseille bien.  Il nous demande beaucoup de concentration et de discipline. On est unis et cela notre force.

A quel niveau se situe la différence entre la saison écoulée et celle-ci ?

L’année dernière, il y n’avait que les anciens. Cette année, il y a du changement dans le recrutement de nouveaux jeunes joueurs. Et on n’a pas de « star » parmi nous.

 

Justement est-ce que vos 9 buts en 9 matches ne font pas de vous la star du groupe ?

Non, je ne suis pas la star du groupe. Je ne pense pas être la star. L’essentiel pour moi c’est de jouer et de faire gagner mon équipe.

 

Vos objectifs à présent, quels sont-ils ?

J’avais des objectifs mais je ne savais pas que j’allais commencer aussi fort. En Jouant sur le flanc gauche alors que j’étais attaquant, je ne m’attendais pas à réaliser de telles performances.

A présent, mon ambition est de continuer sur ma lancée et atteindre un niveau qui pourra me permettre d’évoluer à l’extérieur.

Les plus sceptiques après le quadruplé de Porto-Novo ont évoqué un coup de chapeau mais surtout un coup de chance…

C’est à eux mêmes d’apprécier tout ce que je fais actuellement. La saison dernière je n’ai inscrit que 6 buts en 16 matches. Cette année je suis revenu en force pour monter que je n’ai rien perdu de mes qualités.

Justement, dimanche prochain sera une occasion de montrer vos qualités contre l’Aspac qui a une des meilleures défenses du championnat…

C’est le match qu’on attend le plus parce que l’Aspac nous a humilié l’année dernière (Ndlr : 4-1 à l’aller et 3-1 au retour). On a encaissé sept buts en deux matches contre l’Aspac. Donc on se prépare. On n’a presque le même style de jeu sauf que l’année dernière on manquait d’organisation. Cette année c’est mieux et j’espère qu’on aura la victoire contre l’Aspac.

Comment appréciez-vous votre mois de novembre ?

C’est un bon mois que j’ai réalisé. Maintenant je dois continuer sur cette base et travailler.

Votre but le plus important

C’est mon but contre les Requins (victoire du Mogas 1-0).

Racontez-nous ce but alors

C’est sur un corner tiré par Olivier (Ndlr : Guendéhou). Il a tiré de façon un peu tendue. La balle est directement venue vers moi. Les défenseurs m’avait oublié, ils ne savaient pas que la balle allait venir vers moi parce que j’étais presque au second poteau, alors qu’ils s’étaient tous placés au premier poteau. Et je place le coup de tête et c’est au fond.

Réalisée par Aubay et Géraud Viwami

Le point de la 11e journée : Tonnerres Fc chipe la première place au Mogas

  

 

Samedi

A Porto-Novo, Soleil Fc de Gérard Adanhoumè a concédé le nul vierge face à l’Aspac qui a toujours du mal à enchaîner.

A Avrankou, les verts de la localité ont battu sèchement, le JA. Plateau 2-0. Grâce à des buts de Daniel Laningnan Gbenga  et du capitaine Marius Oké.

A René Pleven, Requins Fc, lanterne rouge a été contraint au nul  par le Cifas. Jesué Manaékpon a égalisé pour le Cifas en début seconde mi-temps. Alors que les Requins avaient rapidement ouvert le score grâce Shakirou Abikoyè. 

Dimanche

A Bohicon, les Mambas Noirs de Mahamat Béchir, ont fléchi devant l’As Tonnerres 1-2. A noter un but de Mohammed Aoudou sur pénalty.

Au Saint Louis Stadium, les Kraké Boys ont difficilement vaincus, les Buffles 3-2. Le but victorieux de Kraké porte la  griffe de Bangoura Ansoumanou

A Porto-Novo, les Dragons poursuivent leur ascension grâce à leur victoire sans bavure 3-1 acquise devant les Panthères de Djougou. Les réalisations ont été l’œuvre de Joël Lokossou, Emmanuel Iyindé et Eric Kintonou. 

Tous  résultats

Samedi

Soleil – Aspac 0-0

Requins – Cifas 1-1

Avrankou-JA Plateau 2-0

Dimanche

Tonnerres – Mambas Noirs 2-1

Uss Kraké-Buffles 3-2

Mogas – Dynamo Abomey 1-1

Dragons-Panthères 3-1

            Le classement 

1-    Tonnerres  18 pts + 8

2-    Mogas 18 pts + 6

3-    Avrankou 16 pts + 1

4-    Uss Kraké 16 pts + 0

5-    J.A. Plateau 16 Pts  -1

6-    Dragons 15 +1

7-    Soleil  15pts + 1

8-    Mambas Noirs 13 pts – 3

9-    Aspac 12 pts + 2

10-           Buffles 12 pts – 2

11-           Dynamo Abomey 11 pts – 1

12-           Panthères 10 pts  – 6

13-           Cifas  9 pts – 2

14-           Requins 8 pts – 4

 

Encadré

Classement des Buteurs  

Fadel Suanon , Monsieur 1 par match

Le goléador des pétroliers reste en tête du bal des buteurs. Il a porté son capital à neuf ce dimanche. Après neuf journées de ligue 1,il compte donc neuf buts. Chapeau monsieur.

Fadel Suanon (Mogas) 9 buts

Isaac Louté  (Soleil) 5 buts

Mohamed Aoudou (Tonnerres) 4 buts

Abdul Razack Sorafina (Requins ) 4 buts

Onanlapko Mayowa (JA. Plateau)  4 buts

Classement des buteurs : Suanon toujours devant

Fadel Suanon toujours devant

Il a encore trouvé le chemin des filets hier pour la septième fois de la saison. Fadel Suanon poursuit son ascension dans le bal des buteurs.

Fadel Suanon,(Mogas)  7  buts

Isaac Louté (Soleil) , 5 buts

Onanlapko Mayowa (JAP) 4 buts

Abdul Razack Sorafina (Requins) 4 buts

Ligue 1 / 7e journée en retard – Le Mogas se ballade face à la JA Plateau 3-1

 

Judicael Kouassi kokodoko

Un doublé de Judicael Kouassi, un but de Fadel Suanon et les Pétroliers prennent le large face à l’équipe de Pobè. Après la difficile victoire dans le derby face aux Requins dimanche dernier, les jaunes et verts ont offert à leur public un joli festival offensif.

Panthères – Cifas 1-0 : Quelques nuages pour Soccoia et ses troupes

Un but qui suffit au bonheur des Panthères et qui laisse quelques regrets au Cifas pour ce premier déplacement dans le nord. Un air de difficulté va flotter sur le Cifas. Outre un calendrier fait de déplacements au Nord et dans le Plateau, les suspensions dont ont écopé les joueurs Moussa Adjaï (1match ferme), Jodel Dossou (1match ferme) ainsi que le coach Lionel Soccoia ne sont pas de nature à favoriser de bons résultats.

Requins battus 1-2 : la bête noire, ce sont les Mambas !

C’est le charme de Cotonou dans ce championnat. Les derbies sont aussi spéciales les unes que les autres. La saison dernière, après les deux matches qui les a opposées, les Mambas ont été maîtres face aux Requins. Cette saison encore, les Mambas semblent avoir le vent en poupe. Une victoire courte, mais précieuse 1-0 face aux Requins qui se rendent bien compte qu’à Cotonou, ils ne sont plus les patrons. Les Mambas quant à eux enchaînent deux victoires sur deux derbies et peuvent voir la suite avec sourire.

Tonnerres –Aspac 1-1 : Oladikpikpo répond à Waïdi

Les bleus et blancs de Cotonou ont surpris les locaux grâce à Adam Waïdi. Mais juste avant la pause, c’est l’expérience Wassiou Oladikpikpo qui va lui permettre de ramener l’égalité sur le terrain. Les deux équipes se tiennent en respect en seconde période. Le score nul arrange bien l’Aspac qui avait besoin d’une référence loin de Cotonou.

Uss Kraké –Avrankou 1-0 : Adoula n’a pas réussi le hold up

Si Bruno Goudjo « Adoula » a encore des comptes à régler avec les deux présidents des deux équipes, sur le terrain, la partie a été bien âpre. Le dernier mot reviendra tout de même aux protégés de Moussa Latoundji qui ont évité e piège du « faux transféré » Adoula qui il y a une semaine avait encore leur maillot dans la main ! 1-0, cela suffit pour l’honneur de Kraké, même si le dossier Adoula est loin d’être réglé.

Autres résultats

Soleil – Buffles 2-1

Dynamo Abomey – Dragons 0-0

Mogas – Requins 1-0 : Suanon, comme une lumière

fadel suanon

Ligue1 – Bénin / 7e journée

(Kotchoni, retour sur la pointe des pieds)

Chaud derby cotonois très attendu, l’opposition Mogas- Requins n’aura pas été un grand match. Dans un match bourré d’approximations c’est Fadel Suanon qui va offrir les trois points aux pétroliers.

Géraud Viwami

Le but

74’ Corner tiré de la droite vers la gauche par Olivier Guendéhou. Suanon seul au point de pénalty place un coup de tête victorieux. Ansouma est à la parade mais derrière sa ligne. 1-0

Les autres temps forts.

Pour le Mogas

38’ Thomas Viza trouve la transversale sur un coup tiré des 20 mètres. La balle revient sur Kokodoko dans les mètres qui cadre sa reprise après un contrôle de la poitrine mais Ansouma est à la parade.

90’ contre-attaque des pétroliers, Mazou décale Suanon à gauche, il élimine Noumon d’un crochet extérieur puis enroule au second poteau. Ansouma était à la parade.

Pour les Requins

36’ Sorafina est lancé en profondeur par Sagbo à droite dans les 16 mètres. Il évite le retour d’Akpomey et croise son tir à mi-hauteur à coté.

90+2’ Dangbé centre de la droite sur la tête de Kotchoni qui cadre son tir. Dotou prend sans  problème.

Homme du match

Abdel Fadel Suanon

On le disait qu’il était à suivre. Suanon a fait parler son instinct de buteur. Son équipe était en difficulté il a su libérer les siens. Sans vraiment être flamboyant, Le meilleur buteur de la ligue  a apporté l’essentiel : la victoire.

Le jeu du Mogas

Ils ont gagné, mais ils n’ont pas été fameux dans le jeu. Le coach Akélé a d’abord dû compenser deux suspensions en défense (Dossou-Gbété et Mounirou). En début de partie, les jaunes ont eu du mal. La transversale de Viza a été leur plus grosse occase. En seconde le jeu a été un peu mieux. L’entrée de Bébila Dègnidé a stabilisé l’entrejeu. Ils finiront par ouvrir le score sur coup de pied arrêté. Le libérateur a nom Fadel Suanon.

Le jeu  des Requins

La défaite n’est que l’illustration d’une équipe tourmentée. Claude Yenké a dû faire face aussi à plusieurs absences. (Aly, Salanon, Sèmiou, Ndah, Tawali). Les rouges et blancs sont bien entrés dans le match mais ils ont sombré au fil des minutes. Le jeu était presque bâclé, certains ayant été replacés. Djokoué, habituel milieu défensif qui a été replacé ailier droit et manquait de repères tactiques. La défaite semble logique. La qualité de  jeu était piètre, les résultats aussi. Le seul motif de satisfaction pour eux dans ce match a été le retour de Christian Kotchoni. L’attaquant international béninois a disputé les  dix dernières minutes.

Tous les résultats

Mogas – Requins 1-0

Mambas – Soleil 1-0

Jap – Aspac 1-0

Panthères – Avrankou 1-2

Buffles –Dynamo Abomey 0-1

Tonnerres – Kraké 3-0

Dragons – Cifas 2-1

Ecureuils juniors : Un exploit ou c’est la fin

2e Tour Eliminatoires Can Junior : Lybie 2011

Ecureuils juniors : Un exploit ou c’est la  fin

Ce samedi, à Sekondi, les écureuils juniors disputerons, la manche retour des éliminatoires de Lybie 2011. Défaits à l’aller 2-0 à Cotonou. La bande à Eustache d’Almeida a une mission très compliquée.

Géraud Viwami

Les écureuils juniors jouent leur destin en terre ghanéenne. Après la défaite de Cotonou. Pour rappel les Black Stars s’étaient imposés sur le score de deux buts à zéro. Pour se qualifier pour Lybie 2011. Les amis Fadel Suanon devront battre le Ghana par trois buts d’écart. Ou gagner sur le même score que les ghanéens (2-0)  pour espérer s’en sortir aux tirs aux buts. La mission est très difficile le buteur des pétroliers le reconnait « Nous allons essayer de ramener au moins une victoire ». Un état d’esprit que partagent ces coéquipiers. L’entraineur Eustache d’Almeida ne cachent pas ses ambitions. Après la victoire acquise en Aout dernier à Ouagadougou contre le Burkina lors du tour précédent. Il compte rééditer l’exploit. Et pour ceux, il a fait appel trois nouveaux joueurs en renfort. Il s’agit du défenseur, Benoit Akpomè et du milieu défensif, Giscard Tchato du Mogas. Il a également convoqué Eric Tchibozo, le milieu défensif de l’As Tonnerre.  A noter qu’avant leur départ, hier  le groupe a reçu la visite du ministre des sports.

De leur coté, les ghanéens, malgré leur succès n’ont pas dormi sur leurs lauriers. Oscar Wellington,le coach des black Satéllites a annoncés aussi, l’arrivée en renforts de joueurs n’ayant pas participé à l’expédition cotonoise. Parmi ceux-ci, le plus attendu, est Jordan Ayew de l’Olympique marseillais. Salifu Amidu de Vicenza, Mahatma Otoo de l’Esperance de Tunis, Afriyie Acquah de Palerme seront aussi présents.

Les écureuils juniors face au défi ghanéen, ce dimanche

Eliminatoires CAN juniors Lybie 2011

Les écureuils juniors

Les écureuils juniors accueillent, ce dimanche Rene Pleven d’Akpakpa, le Ghana dans le cadre du dernier tour des éliminatoires.

G.Viwami

Au tour précédent, ils avaient réussi contre toute attente  à passer le Burkina Faso. Les écureuils juniors sont à un pas de la qualification. L’adversaire : c’est le Ghana champion du monde la catégorie. Ce n’est pas la même génération, mais les Blacks Starlettes ne manquent pas de talent. Les poulains d’Eustache d’Almeida auront une mission assez complexe. Sans grande préparation, la bande à Fadel Suanon a déjà réussi un bon coup autour précédent. Ce dimanche au stade Rene Pleven d’Akpakpa, serait le moment idéal pour récidiver.