France : Jonathan Tinhan va arrêter sa carrière

Publié le: 25/04/2020 8:40:21 GMT+0100

Longtemps espéré chez les Ecureuils , Jonathan Tinhan ne portera jamais les couleurs du Bénin. Convaincu et convoqué à une reprise par Didier Ollé-Nicolle en novembre 2014 lors du match amical entre le Bénin et le Maroc à Agadir , l’attaquant qui a participé au stage au royaume chérifien a finalement déclaré forfait pour blessure à la veille du match. Une histoire de rendez-vous manqué qui ne dit pas son nom. En 2010, il aurait pu participer à la Can Angola avec Michel Dussuyer , il avait hésité. Après son  retour à la tête des Ecureuils , en juin 2018, le technicien français a tenté une nouvelle approche en vain. Formé au GF38, Tinhan, de retour l’été dernier en Isère mettra un terme à sa carrière à l’issue de la saison. L’annonce a été effectué sur le site officiel de son club qui lui d’ailleurs rédigé un sublime message d’adieu. 

« Membre de la “génération 89” comme les autres grenoblois Hugo Cianci, Brice Maubleu, Yoric Ravet (et Jérémy Pied, parti tôt rejoindre l’OL), Jonathan Tinhan a fait toutes ses classes au GF38, qu’il avait rejoint après ses premiers pas à l’OC Eybens.

Comme ceux qu’il considère toujours comme des amis, Jonathan signait son premier contrat professionnel à Grenoble puis goûtait à la Ligue 1 puis Ligue 2 au Stade des Alpes. Après le dépôt de bilan du club, l’ailier droit s’engageait à Montpellier, en Ligue 1 où il devenait champion de France avec l’autre Grenoblois et champion du monde Olivier Giroud. De quoi découvrir également la Ligue des Champions. Après un prêt à Arles-Avignon (L2), il s’engageait pour une saison à Istres (N), une au Red Star (N) avant d’atterrir à Amiens (N). Au sein du club picard, il était un des grands artisans de la montée en L2 avec 12 buts. La saison suivante était de la même facture (8 buts à la trêve) et l’ESTAC (L2) l’achetait au mercato hivernal. A la fin de saison, les deux clubs montaient en Ligue 1…d’où la double-montée pour celui qui est né à Échirolles. Après une saison en L1 puis une en L2 à Troyes, il faisait le choix, en fin de saison dernière, de revenir à ses premiers amours, le Grenoble Foot 38.

Quoi qu’il advienne de l’issue de la saison, son choix d’arrêter pour exploiter, notamment, ses diplômes de web marketing et de management du web, était déjà arrêté.

Et, en plus d’un palmarès à en faire rougir plus d’un, ses valeurs telles que le respect, l’humilité et le professionnalisme sont toujours restées intactes. »

Bravo et merci pour tout Jonathan Tinhan ! (Source: GF38)

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.