Coupe de la Caf : Esae , comme un conte de fée

Publié le: 29/11/2019 2:28:09 GMT+0100

 

Premier club béninois de l’histoire qualifié pour la phase de groupe de la Coupe de la Caf, Esae débutera dimanche soir son aventure face aux marocains de la RS Berkane à l’extérieur dans un groupe B où ils affronteront également les congolais du DC Motema Pembé et les zambiens de Zanaco. Promu dans l’élite en 2011, le club est parti de loin pour tutoyer la scène africaine huit ans plus tard. Bjfoot.com vous raconte le conte de fée des hommes de Richard Bio.

 

Adjobi devient ESAE

Crée en 1996 et promu en 2011 dans l’élite, Adjobi Fc avait bouclé son premier exercice sans aucune victoire en 22 journées et une triste dernière place récoltée. Initialement relégué,  le club sera sauvé par le processus de remise en route du championnat qui instaure une ligue transitoire la saison suivante. Ayant pris la mesure de la compétition , ils assurent leur maintien en terminant 13e la saison d’après. Petit poucet dans l’arène nationale et basé à Sakété au Sud Est du Bénin, le club va changer de dénomination en 2015. Président du club crée en 1996 et promoteur de l’Ecole Supérieur d’Administration et d’Economie  (ESAE),   Clément Adéchian renomme son équipe de football à l’éponyme de son école. Ainsi, Adjobi devient Esae et sera délocalisé dans la capitale économique, Cotonou.

 

Premier titre, Bio en héros

 

 

 

 

 

 

 

Habitué à lutter pour le maintien, l’arrivée du technicien sur le banc a tout changé  en championnat depuis 2016. Il mène le club à une  troisième place  de son  groupe la même année. Puis, il s’offre une première place  son groupe en 2017 avant d’échouer dans la course au titre pendant les Play Off. La saison dernière le club a bouclé son exercice à une honorable 8e place. Un changement de statut conduit discrètement par le chef d’orchestre qui sera couronné. Arrivé dans la peau d’un outsider face à l’Aspac en finale de la coupe du Bénin, en juin dernier , le club s’impose deux buts à un. Richard Bio offre le premier titre son histoire aux bleus et blancs qui vont découvrir l’Afrique. Un sacre mérité au bout d’un parcours loin d’être tranquille car  ils ont successivement éliminé,  la JS Pobè , la JA Cotonou , Béké FC et les portuaires en finale pour soulever le graal qui sera le sésame d’une histoire encore plus belle dans les mois à venir.

 Baptême en balade 

Un saut dans l’inconnu, au tour préliminaire de la coupe de la Caf,  chez les modestes mauritaniens de l’ASC SNIM, décomplexé et ultra réaliste, Esae surprend et cartonne avec un large succès 0-5 à l’extérieur, le 10 août 2019. Les meilleurs débuts jamais réalisés par un club béninois sur la scène continentale. Un premier signe fort qui booster le capital confiance du club qui ne redescendra pas de sitôt de son nuage. Les burkinabés de Salitas en feront les frais au tour suivant.

Qualification historique 

Après un nouveau succès inattendu à l’extérieur devant les sénégalais de Génération à Dakar en match aller des barrages, une semaine plus tard à domicile, Esae va décrocher une qualification historique au bout d’un match à suspens le 5 novembre dernier au stade René Pleven de Cotonou. Battu à son tour à domicile sur le même score, c’est aux tirs aux buts que la décision se fera. Ils deviennent ainsi le premier club béninois à disputer la phase de groupe d’une coupe africaine grâce notamment à son dernier rempart  et capitaine Marcel Dandjinou.

Marcel Dandjinou, le facteur X chez les Ecureuils

Grand artisan de la qualification, Marcel Dandjinou a rapidement vu sa côte grimpé. Capitaine du club, il n’est pas qu’un simple meneur d’hommes.  Il s’est fait une forte réputation en stoppant des pénaltys. D’abord sur le plan local, il sort deux arrêts décisif en demi-finale de la coupe du Bénin contre Béké. Puis en coupe de la Caf dès sa première apparition en cours de jeu contre les mauritaniens de l’ASC SNIM au premier tour, il sort un arrêt décisif sur pénalty. Puis contre les burkinabés de Salitas et les sénégalais de Génération Foot lors des tirs aux buts au deuxième tour et dans les barrages, il s’éclate encore. Le portier a surtout aligné cinq clean sheet en six matches de coupe Caf cette saison avec un seul but concédé. Des performances qui lui ont valu  deux convocations chez les Ecureuils en septembre et novembre dernier.  Contre le Nigéria à Uyo lors de la première journée des qualifications de la Can Cameroun 2021 , son nom sera couché parmi les dix-huit sur la feuille de match comme deuxième gardien derrière Fabien Farnolle. Une belle récompense. Il devient le premier gardien de l’histoire du club à être convoqué en sélection fanion.

Géraud Viwami

 

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.