Bénin – Guinée Bissau , les notes des Ecureuils

Publié le: 30/06/2019 13:32:42 GMT+0100

Fabien Farnolle , 5
Il n’a pas eu beaucoup de boulot pendant 90 minutes , quelques sorties à gérer. Il a su rester concentré dans un match où sa défense n’a pas été tant dépassée. Il est aussi resté vigilant dans sa lecture de jeu notamment en seconde période en anticipant bien deux sorties. Sinon son match était tranquille.

Khaked Adénon 6.5
Il a surnagé dans toute l’équipe hier soir. Libéré du brassard , il a retrouvé la sérénité qu’on lui connaissait. Anticipation, couverture , relance il a été au niveau à tous les étages. Nous avons retrouvé le patron de la défense , il n’a rien laissé passé. Impeccable.

Olivier Verdon 5.5
Il a fait un match très correct, en progression sur sa première sortie. Il a gagné des duels, s’est rendu disponible pour aider à relancer proprement. Il s’est même porté devant pour casser les lignes quelques fois sur le second acte. Il a pris moins de risque dans les relances sinon rien a lui reprocher. Il a géré.

Emmanuel Imorou 4
Il était en dessous. On l’a déjà vu faire beaucoup mieux. Il semblait court physiquement, manquait de peps quand il fallait prendre son couloir et ses centres avaient du mal à être tranchants. Il a manqué d’attention sur des ballons simples à maîtriser. Emprunté, il était mieux en seconde période mais c’était insuffisant.

Seidou Barazé 4,5
Il n’a pas retrouvé l’aise qui était le sien il y a trois jours. Lui aussi a souffert face à son ailier qui ne lui faisait pas de cadeau. Offensivement il a beaucoup essayé de prendre son couloir quand il a été servi mais ces centres n’ont pas été bonifiés. Peut mieux faire.

Jordan Adéoti 5
En sentinelle , il a beaucoup donné dans les courses mais aussi pour assurer les relances de l’équipe. Il s’est dépensé physiquement au point de perdre sa lucidité au fil des minutes. Parfois trop timide dans les actions offensives, il doit mieux faire.

Sessi d’Almeida 6
Il a fait son match dans son style jusqu’à sa blessure. Il a donné son corps pour l’équilibre de l’équipe. Même si son volume de jeu et ses interceptions sont devenus indispensable pour la vie du milieu béninois , il doit également faire des efforts sur les choix de relances verticales. Dans l’attitude également il était parmi les seuls au rendez-vous.

Stéphane Sèssegnon 4
Attendu comme le messie qui devait tout changer, le capitaine a été transparent. Pas assez d’influence sur le jeu offensif, des pertes de balle inhabituelles, des choix de passes incompris. Il s’est montré utile sur coup de pied arrêté mais sans plus. Pour un meneur de jeu, il était en dessous de la moyenne. On l’a rarement vu comme cela.

Cebio Soukou 5
Dans le naufrage collectif offensif notamment, il était le plus entreprenant. Il a tenté beaucoup de choses sans forcément réussir mais il a secoué la défense. L’ailier était également précieux comme préposé au coups de pied arrêtés Jusqu’à sa sortie il était bien dans son match.

Michael Poté 4
Son match d’hier contraste avec ses débuts tonitruants d’il y a trois jours. Il a beaucoup couru dans le vide, pas servi dans le tempo de ses appels de balle, l’attaquant s’est beaucoup dépensé pour rien. Juste une frappe en pivot en seconde période et plus rien jusqu’à sa sortie. Noyé.

Steve Mounié 5
Comme sur le match précédent il a eu son occasion sans réussite. Il n’était pas verni non plus sur ses coups de casque. L’attaquant s’est beaucoup dépensé dans les déplacements. Il s’est même impliqué à venir chercher les ballons plus bas en seconde période. Une générosité pas récompensée globalement.

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

1 réflexion sur « Bénin – Guinée Bissau , les notes des Ecureuils »

  1. Au delà de la passion et de l’émotion, je pense que Le Coach n’a pas pris certaines bonnes décisions : le fait qu’il laisse Poté faire 90 mn dans ce match est surprenant. On a bien vu qu’il a fni les 20 dernières minutes à genou. Le remplacement de la dernière minute pour Djigla reste incompréhensible : offrir si peu de temps de jeu au sauveur contre le Togo à Cotonou restera dans nos mémoires. Et pour finir le cas Imorou reste pour moi l’énigme : visiblement fatigué avant meme le match, peut-etre meme blessé ou pas à 100% avant la CAN, j’ai l’impression que l’on souhaite coute que coute qu’il joue. Mis à part cette impression sur le coaching, il y a une grande responsabilité sur l’attaque : il faut que Steve marque, peut-etre aussi en faisant aussi confiance à ses pieds. Au total, je pense qu’il faut le Coach lache les jeunes tot dans le prochain match (les deux David, Seibou et Jodel). Les ainés viendront ensuite finir le travail. Ah j’oubliais : j’aimerais bien que Cebio laisse Stephane tirer les coups de pieds arretés. « Diego Pourri » reste le meilleur pour cet exercice, en le démontrant une fois encore hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.