Ecureuils : Michel Dussuyer «  je m’attends à un match difficile en Gambie»

Publié le: 9/11/2018 12:51:59 UTC

Le sélectionneur des Ecureuils Michel Dussuyer a tenu ce matin dans les locaux du ministère des sports pour évoquer sa liste des 22 convoqués contre la Gambie pour le compte de la 5e journée des qualifications de la Can Cameroun 2019. Morceaux choisis.

Sur la qualification possible en Gambie

« A chaque match on essaye de faire le meilleur résultat possible. On a notre destin en main. On joue 24 heures avant le Togo donc on leur mettra un peu de pression. »

Sur l’absence de Stéphane Sèssegnon

« C’est un grand joueur. Il faut trouver la formule collective. La semaine de travail, l’attitude des uns et des autres pour faire la meilleure équipe possible en fonction des entraînements. Sèssegnon va nous manquer. Cela ne va pas nous empêcher d’avoir l’ambition de se qualifier. Personne ne pourra Sèssegnon. Il est très important on n’a pas d’équivalent. C’est un leader de l’équipe. Les commissions de discipline ont leur critère. Un rouge direct c’est deux matches.  Les commissions de discipline ne cherchent pas à comprendre. »

Djiman Koukou

« Il a retrouvé un club, il est dans les condition d’entraînement, un match et demi dans les jambes.  C’est un joueur d’expérience. On connaît ses qualités dans l’impact. C’est un milieu de terrain, un secteur de jeu où on n’est pas aussi fourni que ça.

Cèbio Soukou

« On le suit depuis des semaines. Il est capable d’évoluer dans plusieurs registres. En plus club il joue en neuf et demi. Actuellement il a un souci à la cheville. Normalement ce week-end il va jouer avec son club. Le niveau de la D3 allemande est professionnel. Je rappelle que nous avons des joueurs de quatrième division en sélection. Indépendamment du niveau, il y a de la qualité chez les joueurs en fonction des trajectoires. Aussi on n’a pas de joueurs en Ligue 1.  On n’a pas mieux que ça. On verra son intégration, c’est toujours bon que les joueurs viennent découvrir.»

Emmanuel Imorou

«  Il a une petite élongation mais il a repris l’entraînement collectif depuis mercredi. Je ne sais pas si son coach va le prendre pour le match contre Bordeaux en championnat ce week-end »

L’adversaire gambien

« C’est une équipe que je n’ai jamais affrontée. La Gambie a de la qualité avec des joueurs en Europe, ils ont un bel effectif. Aujourd’hui, mathématiquement, ils ne sont pas éliminés. Ils auront à cœur de faire un résultat. L’état du terrain n’est pas parfait. C’est pour les deux équipes. Je m’attends à un match difficile. Il faut faire preuve du même état d’esprit que face à l’Algérie.

Le plan de jeu

«  Je ne suis pas un coach  qui change de système tout le temps.  Je sais m’adapter au point fort et faible de l’équipe.  C’est ce point qui guide ma démarche. On a un calendrier qui n’est pas facile avec trois matches sur quatre à l’extérieur. C’est aussi un travail collectif qui permet à l’équipe de donner des garanties comme contre l’Algérie. Ce sont des critères que l’on prend en compte concernant l’organisation qu’on veut mettre en place. J’ai ma petite idée sur la stratégie à utiliser pour aborder ce match »

Sur un retour de Rudy Gestede

« Il m’a appelé. Il est prêt à revenir.  J’estime qu’il est trop tôt pour le faire revenir. Il revient de blessure aussi. Il a moins de temps de jeu que d’autres joueurs. J’ai fait le choix d’attendre un peu »

Le scénario idéal

« Que nous gagnions en Gambie et que le Togo ne gagne pas face à l’Algérie. Tous les autres cas nous obligeront à jouer un match dernier match décisif »

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.